Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 29 mai 2012 | Mise en ligne à 21h45 | Commenter Commentaires (62)

    Pierre Moreau, l’avocat de la SAAQ et Tony Tomassi

    Photo La Presse — Pierre Moreau

    Photo La Presse — Pierre Moreau

    Ça suinte la revanche à plein nez : le ministre des Transports, Pierre Moreau, a publiquement espéré des sanctions contre l’avocat de la Société de l’assurance automobile du Québec qui a lancé l’idée d’une manifestation des juristes contre la loi 78. Extrait d’une dépêche du JdeQc :

    «Si c’est le cas, étant donné qu’il s’agit d’un avocat, c’est non seulement un manque de jugement grave de sa part, c’est aussi un manque de loyauté au devoir qu’il lui est imposé en vertu des articles 10 et 11 de la Loi sur la fonction publique et j’espère très sincèrement que l’individu en question sera sanctionné à la hauteur du manque de jugement dont il a fait preuve», a tonné le ministre Moreau mardi, peu après la période des questions à l’Assemblée nationale.

    Il y a quelques semaines, quand un fonctionnaire des Affaires municipales s’est fendu d’une lettre au Soleil stupide et inquiétante — il était question de « reconquérir le terrain » perdu aux « gauchistes » — sur les étudiants en grève, le ministre en titre, Laurent Lessard a sobrement commenté l’affaire en expliquant que l’employé avait été l’objet d’une sanction.

    C’est une différence de ton, de forme et de fond qui honorait Laurent Lessard. Il affichait la distance et la retenue de circonstance. Rien de cela chez Pierre Moreau ! Le ministre ne commente pas une sanction administrative déjà enclenchée, il l’appelle de tous ses voeux en invoquant l’argument des « payeurs de taxes » et en jugeant que le fonctionnaire-avocat a « manqué de jugement ».

    Oubliez le côté politique, oubliez que Pierre Moreau passe pour un ministre revanchard qui veut sanctionner un employé de l’État qui a osé organiser une action qui contredit le gouvernement, de façon très, très publique. Oubliez qu’un avocat est d’abord et avant tout un officier de justice.

    Au seul chapitre des relations de travail, M. Moreau est plutôt intrépide : il cloue un employé de son ministère au pilori, publiquement ; il lui fait un procès public. Où est le respect des procédures prévues quand votre boss vous a déjà trouvé coupable ?

    J’ajoute que le ministre des Transports est un avocat de formation. Il devrait savoir ces choses-là.

    Il y a une pugnacité qui donne à penser que le ministre joue ici au militant libéral, plus qu’au… ministre, justement. Je ne peux m’empêcher de voir une petite ombre revancharde dans les propos de M. Moreau face à l’avocat de la SAAQ qui a « osé » dénoncer une mesure législative qui inquiète bien des gens. Comme, puis-je le souligner, Pierre Paradis, le député libéral, qui s’est publiquement inquiété de la loi 78 en entrevue à La Voix de l’Est. Il a dit au journaliste Dominic Talbot avoir des « problèmes de conscience » face à la loi 78.

    Ironie : quand l’ex-collègue de M. Moreau, Tony Tomassi, a été expulsé du caucus libéral et du conseil des ministres, parce qu’on avait découvert qu’il utilisait à des fins personnelles la carte de crédit d’une compagnie qui faisait des dons au PLQ, Pierre Moreau s’est comporté en bon mouton, c’est à dire que comme tous les députés libéraux, il a fermé sa gueule. Je veux bien être contredit, mais je n’ai pas souvenir qu’il ait prononcé des propos aussi durs envers son collègue. C’était pourtant plus grave que ce qu’on peut « reprocher » à cet avocat de la SAAQ.

    J’oubliais cette histoire, où un syndicat accuse le gouvernement d’avoir forcé des fonctionnaires à travailler pour le PLQ.


    • On a un Premier ministre qui proroge le parlement quand il a peur de perdre un vote de confiance et un autre qui fait passer une loi pour empêcher les manifestations devant ses réunions partisanes.
      Pis là un ministre qui menace un citoyen qui donne son opinion, en dehors de ses heures de travail comme fonctionnaire.

      Je suis pas mal certain que les avocats de la SAAQ ne peuvent pas recevoir de billets de Céline par contre. Ça compromettrait leur intégrité.

      On est rendu là.

    • J’adore comment cet illustre légiste qui sert les Québecois avec une probité exemplaire assume automatiquement que cette personne le faisait pendant les heures de travail. Si il a aidé a organisé cette manifestation dans ses temps libres, de quoi je me mêle M. Moreau?

      Ce foutu gouvernement fatigué utilise toujours le scénario du pire cas et de toujours prendre le côté négatif de la chose. Quands on a tellement de choses a se reporcher, on essaie de faire paraitre les autres pires que nous. Quelle belle occasion de se fermer la geule qu’il a raté…

    • C’est le vrai visage du ministre Moreau, il sait qu’au prochaine élection son parti ne sera pas aussi fort et probablement pas au pouvoir. La grêve étudiante nous montre un gouvernement plus habile dans les magouilles et plus rapide avec les amis du parti mais comment têtu et incompétent dans la direction du Québec.

    • Rien de nouveau sous le soleil. La majorité des ministres de ce gouvernement se comportent comme des parvenus. Ca serait trop leur demander de changer après 9 ans de gabegie.

      Mention honorable à Pierre Paradis qui a su conserver son honneur et son intégrité malgré le traitement honteux qu’on lui réserve, lui que l’on maintient loin du Conseil des ministres alors qu’il possède les compétences pour faire mieux que n’importe quel de ceux-ci.

    • “… J’ajoute que le ministre des Transports est un avocat de formation. Il devrait savoir ces choses-là…”
      Pourquoi tant de cynisme en politique ? Pourquoi tellement d’avocats en politique ?
      On dirait que ces deux “talents” sont souvent incompatibles.
      Un politicien doit avoir de l’entregent . Si en plus il doit plaider et bullshitter continuellement, là on a un problème !
      Vivement un peu plus de compétences intellectuelles en politique.

    • Si on suit votre raisonnement, a cause du dossier Tomassi, les Quebecois ne sont plus tenus de respecter les lois.
      Moreau n’est pas Premier Ministre ou Ministre de la Justice.
      Etre membre du Barreau est un privilege qui amene des responsabilites. Non, on ne peut pas oublier qu’il est un officier de justice.
      Vous deraillez.

    • En tant que juriste, si j’étais l’avocat de la SAAQ, je considérerais une poursuite civile contre le Ministre. Ainsi qu’une plainte au Barreau.
      Pour le bénéfice de mon confrère, cet article du Code de déontologie des avocats:

      2.01. L’avocat doit soutenir le respect de la loi.

      Il ne doit pas prononcer des paroles ou publier des écrits contraires aux lois, ni inciter quiconque à y porter atteinte, mais il peut, pour des raisons et par des moyens légitimes, critiquer toute disposition de la loi, en contester l’application ou requérir qu’elle soit abrogée ou modifiée.

      … Si le Ministre considère qu’une manifestation n’est pas un moyen légitime de critiquer une loi, qu’il aille vivre en Chine

    • C’est sûr qu”on peut toujours trouver une cloque infectée dans tous les comportements des hommes politiques, on peut en trouver aussi chez les journalistes et chroniqueurs. En voulant faire paraitre le ministre Moreau comme un revanchard vous cherchez peut-être vous aussi à marquer votre haine des libéraux en signalant ce fait.

      Par contre, il est toutefois curieux que vous semblez appuyer un comportement de la part d’un gardien de la loi qui va à l’encontre de son étique professionnelle qui est de faire respecter la loi qu’on l’aime ou pas. Les parallèles que vous faites avec le fonctionnaire municipal et Tomassi n’ont aucun rapport avec la situation qui est dénoncé. Je ne suis pas libéral, mais je trouve que certains journalistes et chroniqueurs, depuis le début de la grève étudiante, ont polarisé leurs opinions et leurs commentaires pour clairement favoriser ou nuire carrément à un camps.

      La dérape n’est plus que politique et de la rue, elle est aussi journalistique. RDI en est un parfait exemple, même notre société d’état est partie prenante quoi qu’en dise la majorité de ses animateurs.

      On a oublier bien du monde dans toute cette histoire et je crois que vous tous qui croyez avoir la justification de promouvoir votre position pro-désobéissance civile ne réalisez pas quel adversaire vous avez réveiller.

      Toute cette histoire n’est que le début et sincèrement, je crois bien que vous allez vous dire un jour prochain « qu’est-ce qu’on a fait là ? ». Vous retomberez sur terre bien assez tôt et ce sera douloureux pour tout le monde.

    • Merci pour ce billet. Dire ou ne pas dire les vraies choses… J’ai tellement hâte que ce gouvernement parte, une honte pour tous les Québécois.

    • Revanchard comme son patron. En faisant cette déclaration, M. Moreau va surtout fournir l’occasion à cet avocat de pouvoir avoir de solides arguments pour insinuer qu’il est victime de représailles politiques. Pas fort comme manque de jugement….

      C’est comme la clause GND dans la loi 78. Ce gouvernement se comporte en petits despotes.

    • Ah ces journalistes! Toujours parfait sur tous les sujets, une journée après l’autre!

      Ce serait le fun de les voir gérer du quotidien, dans des grosses organisations, avec du suivi quotidien, de l’imputabilité et tout le tra-la-la. J’imagine que la théorie prendrait une débarque!

      Quel autre sujet demain M. Lagacé?

      Pensez-vous que vos articles sont tous des chefs-d’oeuvre de jugement???

      Vous oubliez de dire que certains employés de l’Etat à la sécurité d’emploi bien solide se permettent des choses qu’ils ne feraient pas s’ils étaient dans le privé, tout simplement parce que ce serait un manque de respect envers son employeur.

      La loi 78, pour les gens qui ne veulent que manisfester sans tout casser, je ne vois pas où est le problème. ÇA fait même 4-5 soirs où tout se déroule très bien, d’où la preuve que la loi 78 n’est pas contraingnante. Si les leaders étudiants avaient effectivement été de vrais leaders, il n’y aurait jamais eu de loi 78. Et si donner un trajet devient une atteinte à un droit de liberté alors qu’il y a des injonctions qui ne sont pas respecter pour un droit aussi important que celui d’aller à ses cours, alors vous êtes dans le champs M. Lagacé.

      Quand avez-vous pris la défense des étudiants qui voulaient aller à leurs cours mais qui se faisaient intimider par nos carrés rouges??? Après on se plaindera du taux de décrochage scolaire au Québec mais qu’on encourage une gang de “grèvistes” qui défient des injonctions, sacages, bloquent des ponts, brîment sans autorisation la vie de gens qui veulent travailler et étudier !!!!

      Aimeriez-vous ça qu’à chaque soir j’aille taper dans mes chaudrons à 4hres am devant chez vous juste parce que moi je l’ai décidé??? Et que je répète le tout régulièrement, juste parce que ça me tente???

      Et quelle serait votre réaction si je brisais le pare-brise de votre voiture à chaque semaine juste parce que ça me tente, parce qu’après tout, votre pare-brise de voiture ou une vitrine de commerce d’un honnête commerçant c’est marginal … ;-)

    • Salut Patrick,
      oui, parlons-en de Moreau qui fait la leçon à tous ceux qui contestent son gouvernement, ses lois et ses agissements par les temps qui courent. Ce type c’est le député élu dans mon comté. Il daigne critiquer l’avocat de la SAAQ qui a pris part à la manifestation prétextant qu’il est payé par l’état pour faire autre chose que de manifester.

      Est-ce qu’il s’est regardé lui?!? Depuis deux semaines, Pierre Moreau est sur toutes les tribunes pour vanter la bonne idée de créer la loi 78. Hey, c’est pas n’importe quoi, Moreau est ministre des transports… Le monsieur trouve le temps de nous bullshiter au sujet de la loi 78. Demain AM je vais à son bureau de comté, à deux coins de rue de chez moi pour faire le message à son staff que ”me’semble qu’il pourrait se la fermer et se concentrer sur les transports. C’est pas comme si tout était sous contrôle dans son ministère. Me semble qu’il a de la job à profusion avec tous nos ponts qui sont en ruine. Faudrait-il lui rappeler que le pont Merci, à 6 kilomètres de son bureau de comté, amputé de deux voies durant plusieurs mois? Que tout ce qui a été fait depuis ce n’est que de le ”patcher”. Qu’il tient par la peau-des-dents. Faut-il aussi lui rappeler que Accurso, ce voleur traqué par l’escouade Marteau a encore plusieurs contrats avec son ministère malgré TOUS les travers qu’on lui connait?!? Pendant ce temps Tony Accurso est toujours en lice pour obtenir le méga-contrat de l’échangeur Turcot via une des ses nombreuses compagnies à numéro…

      Sérieusement, quel imbécile. Qu’il fasse sa job, qu’il laisse notre semblant de PM et la Courchesne s’occupper du dossier étudiant.

      Martin Viau

    • Merci Monsieur Lagacé,

      Je ne sais plus s’il faut rire de la grande majorité des députés et ministres libéraux ou en pleurer… Tant de déclarations gauches ou franchement incendaires viennent s’ajouter à une gestion maladroite, à courte vue dominée par une seule vision électoraliste. J’imagine que c’est ce que près de dix ans à gouverner peut faire à des individus.

      J’en suis venu à conclure qu’ils ne veulent pas calmer le jeu, mais continuer à nourrir une colère qui, somme toute, leur sert d’une manière ou d’une autre. Cet épisode s’ajoute aux autre sorties des Fournier, Reid, Bachand et compagnie. Et la liste des inepties pourrait s’allonger encore longtemps!

      Au-delà de la « partisanerie », il doit y avoir le bien de l’Etat. Je ne vois, dans cet épisode ou dans la kyrielle de ceux qui précèdent, que peu de preuves de cette conscience.

      Un cirque bien triste qui laissera des marques encore très longtemps…

    • En plein ça M. Lagacé…je cherchais justement un endroit pour en parler. La corruption était le mot de l’année ou des dernières années et les libéraux aiment bien se taire à ce sujet. Je ne peux pas croire que plusieurs Québécois ont déjà oublié et vont revoter pour “ça”. Ça arrête pas de dire que les manifestants ne savent plus pourquoi ils sont dans la rue, est-ce qu’on pense aussi que tous les scandales n’en valent pas la peine?
      Je me demande plutôt si le monde sait pourquoi ils vont voter pour Charest.

      Il faudrait faire taire les avocats et juristes maintenant au lieu d’admettre ses propres torts et partir…

      Peut-être que les manifs lors des élections seront encore plus intéressantes que ce que l’on a vu ces derniers mois, c’est à espérer en tout cas…je ne peux vraiment pas croire que certains veulent encore voter pour ce gouvernement…vraiment. Vous payez pas assez d’impôts qui ne vont nulle part encore pour avoir compris.

    • Même quand les organisateurs préparent une manifestation selon les règles de la loi 78, ils risquent des réprimandes si cela ne plait pas au gouvernement. Cela donne des arguments à ceux qui sont contre la loi interdisant les masques.

    • pis,tu continues a jouer a l’autruche???https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=q8zEdYa1bt8

    • Pauvre moreau. Il est tellement imbu de lui même comme charest et fendant en plus qu’il se prend pour le nombril du monde.

      Il aimerait bien empêcher quiconque de parler ou manifester tel tout bon libéral pour gravir les échelons du parti. Avez-vous remarquer l’arrogance et le mépris qu’il projète depuis qu’il est devenu ministre des transports, monsieur. Il me porte à penser qu’il croit déjà pouvoir remplacer charest sous peu.
      Même s’il a le profil du frisé il a des croutes à manger pour encore très longtemps.

      Il a du temps à perdre et il essaie de prouver quoi au juste. Pourtant avec tous les failles et nombreux problèmes des transports il a plus à s’occuper que de faire des sorties publiques du genre pour tenter d’impressionner son boss et la galerie.

    • “Lettre stupide et inquiétante”???

      Votre fanatisme vous aveugle Monsieur Lagacé.

      Je la trouve plutôt au poil et très conforme à la réalité, la lettre en question.

      Il est grand temps de dénoncer l’idéologie gauchiste qui a prédominé la scène politique québécoise depuis déjà trop longtemps et dont vous êtes l’un des propagandistes (volontaire?) Monsieur Lagacé et de redonner aux Québécois le sens des responsabilités et la liberté de choisir. Cette idéologie nous a mené tout droit dans le mur!

      C’est rendu que l’État québécois nous dorlotte du berceau (et même avant!) à la tombe (et même après!) mais tout ça en nous endettant scandaleusement et en SURTOUT transférant les charges financières aux autres.

    • Louis Hamelin disait qqchse comme :
      la haine l’emporte sur le mépris et la condescendance.
      y graton

    • Bonjour,

      J’ai lu joyeusement Dupont et Dupond et plus tristement Moreau et Morrow.

      Gaston Langlais – Gaspé.

    • M. Lagacé, Il n’y a pas de commune mesure entre envoyer une lettre à un journal et organiser une manifestation, même juste au niveau du temps pris pour manifester sa contestation.
      Écrire n’engage que soi, contrairement à l’organisation d’une manifestation. Il a eu à discuter avec plein de gens pour les amener à participer à son mouvement, ce qui a probablement été fait sur ses heures de travail.
      Ce n’est donc pas en tant que personne qu’il l’a fait, mais bien en tant que juriste et employé, ce qui est plus grave.
      La nouvelle où le syndicat accuse le gouvernement d’avoir forcé ses fonctionnaires à travailler pour le PLQ aurait tellement plus de crédibilité si elle ne venait pas d’un syndicat qui a appuyé les associations d’étudiants dans leur lutte contre le gouvernement libéral.
      S. Bergeron

    • En effet on aurait aimé que ce clone de JJ Charest soit aussi virulent contre la corruption et les firmes d’ingénieurs complices qui parasitent les travaux publics accordés par son ministère.

      Le juriste de la SAAQ remplit son devoir de citoyen et défend notre intérêt collectif , en dénonçant une loi inique qui brime la liberté d’expression pour couvrir un gouvernement incompétent qui n’a pas su gérer une crise ou ne l’a tout simplement pas voulu, avec l’intention de se faire du capital politique pour reprendre le terrain perdu auprès de sa clientèle écoeurée de son laxisme face à la corruption.

      Moreau comme tous les libéraux qui se sont levés pour applaudir Tomassi lors de son départ a une bien curieuse vision de la loyauté qu’il doit lui-même au peuple québécois .

    • Patrick, il faudrait que vous lisiez la Loi sur la fonction publique. En particulier l’article 11 :
      « Le fonctionnaire doit faire preuve de réserve dans la manifestation publique de ses opinions politiques.»

      Dans ce cas, le devoir de réserve a été transgressé. De la part d’un avocat en plus (qui doit faire preuve d’un grand jugement et… qui ne peut ignorer la loi), ce qui explique la colère du ministre. Colère justifiée, à mon sens. C’est comme ci un avocat de La Presse contestait publiquement son entreprise et son PDG. C’est admissible pour un syndicat, mais certainement pas pour un avocat de l’organisation.

    • Bien écrit, Patrick.

      Quoique je vous soupçonne d’avoir, depuis un certain TLMP, une dent contre ce ministre…

      Oh! Je ne vous le reprocherez pas: ce petit monsieur me semble un homme qui n’ait pas les qalités requises pour occuper un fauteuil de ministre. Il suinte la partisanerie à plein nez.

      En fait, dans ce gouvernement, le revanchard-en-chef s’appelle Jean Charest. Peu de ministres ne le calquent pas, mais beaucoup, pour leur “carrière” ne sont qu’un copier-coller de celui qui a provoqué la crise actuelle.

    • Mon commentaire, le premier pour la seconde fois… le premier ayant été blasté semble-t-il. Hâte de voir les libéraux débarrasser le plancher: résumé du précédent. Ah oui, je vous remerciais également.

    • Dans le mille concernant les cas cités mais il faut rappeler à vos lecteurs que l’avocat en question a manifesté APRÈS ses heures de travail soit 18h30 à 20h30 … et dès le début de la manifestation , déclarée illégale, les avocats manifestants ont quitté les lieux … ils n’on pas pris part à la manif et avec raison. Le ministre est frustré en tant que libéral et il sait que sa carrière va prendre fin dès le déclenchement des élections … exit libéraux.

    • quand la solidarité ministrielle te force à aller contre tes principes, prends tes claques et démissionne…dans l’honneur.
      yg

    • Monsieur Lagacé, quand vous attaquez Pierre Moreau, vous n’avez aucune crédibilité. Malheureusement, il vous envoyé un bon coup dans les “chnol” à son passage à Tout le monde en parle et vous ne lui pardonnerez jamais, jamais. On attaque pas quelqu’un qui vous a mis à terre pour tenter de le mettre à terre aussi. Et il a raison pour le devoir de l’avocat. Faites vos batailles sur les vraies choses pas sur le messager

    • C’est ce qui me désole le plus dans ce gouvernement.Personne n’ose s’opposer à la ligne de partie. Avec la loi 78 ,tous les députés et ministres du parti libéral devraient avoir honte de s’être levés pour pour cette loi digne d’un gouvernement fasciste. La CAQ de Legault ne suit pas loin derrière. On rit beaucoup des chicanes du PQ ,mais avec ce que l’on voit des libéraux j’aime mieux cela.

    • C’est ironique! En effet il y a quelques années, ce même M. Moreau se représentait comme député à Boucherville et il était très près de la mairesse de l’époque avec qui il combattait les fusions municipales. Or, cette même mairesse a utilisé des fonds publics afin de supporter M. Moreau en campagne électorale et une amande lui a été imposée. J’aimais M. Moreau n’a condanné cette action de la mairesse. Bravo M. Moreau!

    • ne peux faire autrement que vous appuyez. C’est rendu de la comédie, genre Cré Basile, ce gouvernement. Fait on pour nous dégouter à un tel point que l’on va s’en désintéresser au point de ne plus voter?
      Bernard Ouellet

    • Entre égal, la norme est qu’on se serre les coudes.
      Quand c’est ton employé, normalement, on devrait minimiser l’affaire car ça entache ton équipe et toi-même.
      Malheureusement, il y a plein de “petits” boss qui, au contraire, varge encore plus fort sur l’employé. En le descendant, on pense qu’on se remonte. C’est un très mauvais calcul car quand il descend, l’équipe descend, le “petit” boss descend également.

      Un avocat répond à son code de déontologie en premier. Les avocats ont bien fait de descendre dans la rue.

    • Quand on est ministre et particulièrement lorsqu’il s’agit de votre ministère vous êtes réputé savoir ce qui se passe dans ce qui est votre responsabilité. Combien de fois n’a-t-on pas demandé la démission d’un ministre pour des coches mal taillées de ses subalternes car on invoque la responsabilité ministérielle à ce moment-là ?

      Quand on est un agent de la paix ou un contentieux pour le gouvernement on doit prêter serment d’allégeance au niveau de gouvernement où on exerce ses fonctions. Un avocat travaillant à la SAAQ ne doit même pas afficher ses opinions politiques alors quand en plus on revendique contre son employeur, il faudrait d’abord démissionner et mettre un autre chapeau.

    • Moi, Pierre Moreau, je l’adore. À chaque fois qu’on annonce une de ces déclarations à la télé, je lance à ma blonde qui travaille toujours dans une autre pièce, pas loin – elle est enseignante, que voulez-vous ! – : « Viens vite… Moreau va parler… On va rire… »

      Non, mais… y en a qui l’ont. Et on a été gâtés cette semaine… On a eu Fournier, régulièrement, Dutil, assez souvent, et puis bien sûr mon meilleur, le grand Moreau… pas assez souvent à mon goût, mais quand même… Qu’est-ce qu’on s’est régalés !

    • M. Lagacé, cela vous surpend-t-il vraiment?

      Je n’y vois rien de nouveau de la part de ce gouvernement et de ces élus en fin de régime. La politique du deux poids deux mesures est la marque de commerce de ce gouvernement corrompu, paternaliste et ravachard. J’ai l’impression que ce gouvernement a passé plus de temps a peaufiner ses démarches partisannes et a consolidé ses revenues (légitimes ou pas)pour le partie qu’a s’occupé du bien-être de la population.

      Rien de nouveau sous le soleil mais, c’est toujours distraillant de voir ces comportements commentés au grand jour.

    • Pierre Moreau personnifie très bien l’attitude vindicative du gouvernement Charest depuis le début du conflit.
      Les mauvais sentiments envers une ou des personnes particulières ne règleront pourtant pas le chaos social que le gouvernement a provoqué lui-même avec sa Loi 78.
      C’est triste à voir ce manque de maturité chez nos élus !!!

    • On peut lire au texte:
      -[ Laurent Lessard. Il affichait la distance et la retenue de circonstance. ]

      Faut dire que Lessard a appris une dure leçon avec l’épisode du fromage….

      Épisode où il n’avait eu aucune réserve ou retenue pour blâmer les producteurs….
      et charger à fond de train les inspecteurs, pour ensuite prendre des décisions
      TRÈS discutables.

      - Moreau revanchard……c’est rien à côté de Charest!!!!

      Même Paradis a été un mouton dans l’épisode de Tomassi.
      Même moutonnerie pour Couchesne et ses permis de garderie.
      Moutonnerie maintenue sur les déjeuners lucratifs de Beauchamp.
      Fournier – Dupuis – Dutil, moutons en chef.

      Pas d’ironie la dedans, juste la réalité.
      Louise April(Laloue)

    • Nous vivons au Québec dans un étât policier,la police sous les ordres du gouvernement et les juristes sous les ordres du gouvenement.Ca veut dire qu’on n’a plus le droit à la libre expression.C’est la loi dure et c’est à se demander si on s,EN VA VERS UNE DICTATURE AU QUÉBEC.Vous savez les dictateur n’arrive pas au pouvoir en dictateur mais ils le deviennent tranquillement un peu plus à chaque élection.

    • Bonjour Patrick,

      Monsieur Moreau est vite sur la gachette lorsqu’il sagit d’un fonctionnaire. depuis quand un député, ministre de surcroit, comdamne t-il un citoyen avant même que l’organisme pour lequel il travaille ne le fasse? Quant à l’incident Tomassi, je ne me souviens pas non plus que l’un de ses confrères l’aie envoyer au pilori. Non c’étaient plutot des déclarations provenant de la ”cassette politique” du genre:- On va laisser la justice suivre son cours ou je ne peut commenter car cette cause est devant les tribunaux. Mais là c’est différent. Cet avocat attaque la crédibilité du PLQ. En passant reste t-il ne serait-ce qu’une once de crédibilité à ce parti? Quant à Pierre Paradis qui s’est fait rétrogradé pour son opposition à la privatisation du Mont-Orford, j’aurais bien aimé faire preuve de courage en votant debout contre la loi 78. Mais oui la sempiternelle ligne de parti et le chef tout puissant qui l’aurait sans doutes sanctionné a nouveau l’en ont empéché. C’est cela la démocratie?

      Jean Bottari

      Montréal

    • Effectivement, deux poids, deux mesures. La revanche semble parfois plus aveugle que la justice. Un autre qui est dans la ligne de mire de certains : Gabriel Nadeau-Dubois. Son proprio ne reçoit pas son loyer (quoique déposer une somme au comptant dans une enveloppe en se fiant à la bonne foi de l’autre, c’est un peu beaucoup naïf). Et se faire poursuivre et menacer d’emprisonnement par un plaignant timide, mais appuyé d’un avocat bénévole agressif, qui verse des fonds au Parti Libéral du Québec, et qui demande rien de moins que la prison, outré qu’on ait violé des droits fondamentaux, alors qu’il n’a pas réagi aussi vivement à l’endroit des écarts de conduite de Tomassi, ni déchiré sa toge sur la place publique parce que des membres de son parti de prédilection ont déjeuné en compagnie de mafieux. Voilà qui donne à réfléchir.

    • Les «amis» des grands donneurs de leçons d’éthique vont bientôt se retrouver devant la Commission Charbonneau.

      Quand le chef de la province se comporte en leader du PLQ plutôt qu’en premier ministre de tous les citoyens, fussent-ils des étudiants. Qu’il gère avec mépris et opportunisme leurs revendications, jusqu’à provoquer une des crises sociales les plus importantes du Québec, on peut comprendre que l’exemple vient de haut, lorsqu’un de ses ministres se comporte en petit baron de fond de cour.

      Andrée Proulx
      Montréal

    • Les lib

    • Vraiment étonné Patrick? Moi pas…

      De 1, c’est un politicien donc acteur (moyen) et démagogue de base… Je suis méfiant à sa seule vue.

      De 2, c’est un libéral, il n’est pas un ministre de l’Assemblée Nationale mais ministre du PLQ… Je sais que je vais me faire “beurrer”…

      Et finalement, c’est un avocat de formation, que puis-je ajouter de plus…

    • J’appuie les juristes et je condamne la loi 78. Je trouve que les juristes ont fait preuve de beaucoup de courage parce qu’ils devaient s’attendre à être ciblés par le parti libéral vu la crédibilité qu’ils ont en matière de loi et de justice.
      Je trouve que M. Moreau n’a fait qu’étaler son incompétence publiquement. Dans ce conflit et dans l’adoption de la loi 78, tout le gouvernement Charest a fait preuve de la plus grande incompétence. Ce conflit est un autre évènement qui nous permet d’entrevoir ce qui se cache réellement derrière le “masque”de ce gouvernement.

      Les juristes ont goûté eux aussi à une autre loi spéciale. Je suis enseignant et j’ai subi plusieurs lois spéciales. Il n’y a plus de négociation possible au Québec si on respecte et on approuve les lois spéciales. Car celui avec qui tu négocies, c’est lui qui fait les lois et il ne se gêne pas pour en abuser et pour promulguer la “loi du silence”, l’Omerta.

      Pierre Lemelin

    • M Morau dit souvent des conneries.
      J’ai tant joui le soir ou il est passé à tout le monde en parle, un dimanche soir, alors qu’il défendait becs et ongles une ancienne du gouvernemnt au sujet de l’enquête sur l’industrie de la construction, et que cette position était totalement changée suite à une déclaration de Jean Charest faite après l’enregistrement de TLMP enregistrée le jeudi et diffusé le dimanche.

      On parle d’enfants rois, gâtés; on pourrait en dire autant de nos politiciens gâtés, pourris,, qui se sont voté de tels avantages, salaires, émoluments de toutes sortes, primes de départ et pension, qu’aucun d’eux n’est prêt à sacrifier ces provilèges pour agir selon sa conscience.Le chef les tient pas la poche(d’argentil va sans dire.)

      Nous sommes loin d’un courageux René Lévesque qui claqua la porte du pari libéral pour être fidèle aux promesse qu’il avait faites lors de l’élection.

      Le slogan était ” Maitres chez nous”. Une fois au pouvir, le chef décidait qu’on gouvernerait comme avant. M Lévesque avait des principes et n’allait pas accepter de travailler contre sa conscience pour ses privilèges de ministres.

      Du courage comme ça, ça n’existe plus. ils font tous dans leur culotte devant le chef, et se pilent sur le coeur pour voter des lois inaceptables dans une démocratie. Peronne ne dit un mot. Moi, je n’en sarais pas capable. Bien non: leur privilèges..

      Ça me rappelle lors de l’élection de Jean Charest qui disait avant l’élection, parce qu’on le trouvait déconnecté de la population: “Je vous ai entendus”. Après les élections, il s’est mis des bouchons dans les oreilles et n’a plus rien écouté.

      Qu’st-ce qu’ont fait ses députés et ministres? Ils se sont agenouiilés et ont baisé sa main. Quand t’as pas de principe, c’est ça que tu fais.

    • Depuis qu il a accedé au cabinet, Pierre Moreau ne se comporte pas en ministre ni meme comme un député … il agit sciament comme “avocat” du parti libéral, ce qui est grosierement partisant et tres loin de servir adéquatement les intérets du public.

      Cette derniere ” plaidoirie” en est un exemple frappant

      le parti a jamais tors …. tellement fascisant.

    • Une fois de plus, un libéral perd les pédales et agit en niochon.
      Pour que les juristes décident de passer outre leur devoir de réserve pour contester une loi, il faut que les libertés fondamentales aient été bafouées. Par contre, un ministre qui tente d’influencer l’appareil disciplinaire d’un organisme de l’état est condamnable. Un avocat en plus….N’oublions pas la provenance du ”cheuf”. Le ”cheuf” à changer de camp mais le camp n’a pas quitté le ”cheuf”.
      Bravo aux juristes et honte au ministre pitoyable. Il va probablement aller fêter sa bêtises avec l’un des mafiosos qui contrôlent les chantiers publics du Québec. Toujours pareil avec les libéraux.

      Sylvain Pelletier

    • Ce juriste est un employé de l’état et non un employé du parti libéral. Les membres du gouvernement Charest semblent avoir de la difficulté à faire cette nuance.

    • Deux commentaires; un sur la situation et l’autre sur vos comportements.
      La situation: le ministre a tort de même que l’avocat de la SAAQ. Quand on n’est pas satisfait de son employeur on ne va pas dans la rue. On prend des moyens qui ne nous mettent pas en conflit avec lui sur la place publique. Ça s’applique aussi au ministre envers les employées de l’état.
      Votre comportement: On aurait pu se passer du terme ‘ferme sa gueule’ il y en a des plus civilisés. Vous faites un amalgame de tous les élus du PLQ de même qu’un procès d’intention généralisé. Comment savez vous si d’autres que Pierre Paradis n’ont pas montré leur désaccord à Jean Charest? Peut-être êtes vous aussi un peu revenchard?
      Ceci dit je ne suis pas un fan de Jean Charest, tout au contraire. Mme Marois ne m’impressionne pas non plus, loin de là. J’ai hâte de voir un chef de parti qui travaille pour le Québec et non seulement ses intérêts partisans. Je rêve surement.

    • Moreau, Tomassie, Charest; aucune confiance car ils sont de la même race de magouilleurs.

    • Un petit mot sur la Loi de la Fonction publique et ses exigences en matière d’éthique aurait permis à vos lecteurs de mieux juger la situation. Les affaires Tomassi et autres n’annulent pas les obligations des fonctionnaires sur lesquels vous tapez (à juste titre, le plus souvent) quand ils transgressent les lois, les règlements et les codes… d’éthique…

    • À quand une manifestation des juristes condamnant les lois contre les pédophiles ? Vraiment n’importe quoi ce billet, les juristes ne sont pas là pour contester les lois, mais bien pour les faire appliquées.

    • Je ne sais pas si cet employé du gouvernement a réellement “manqué de loyauté” en critiquant publiquement une décision du gouvernement, une loi votée démocratiquement. J’aurais tendance à dire que oui… mais ça serait possiblement une interprétation tirée par les cheveux de la loi sur les fonctionnaires. Il n’a pas pris position dans un débat politique (la grève étudiante), il a pris une position publique sur la légalité/légitimité d’une loi… C’est différent.

      Par contre, il est clair que Moreau a manqué une occasion de se taire.

    • Je rectifie mon précédent message: Non, Moreau n’aurait pas dû se taire. Il nous a bien démontré que chez les Libéraux, les intérêts partisans passent bien avant les intérêts supérieur de la nation. C’est toujours bon de se le faire rappeller.

    • “l y a une pugnacité qui donne à penser que le ministre joue ici au militant libéral, plus qu’au… ministre, justement”. Exactement.

    • @ claude st-jean
      30 mai 2012
      08h39

      C’est vrai qu’y a l’air un peu moron Moreau !

      Mais y’a surtout l’air d’un élégant grand parleur, petit faiseur. Y patine ben ….

      Pis au sujet du geste des avocats, avec toute la m**** qu’a donné le Gouvernement Charest a un grand nombre d’entre eux, lors de négos y’a pas longtemps, je crois que c’est juste le début.

      ( Faut dire qu’avec toutes les odeurs de corruption qui suintent de l’Assemblée nationale – et de l’Hôtel de ville de Montréal – actuellement, y’ont du jus en masse ….

      Je sens que bientôt ça sera à notre tour de s’amuser ; fini la récréation, les cravatés !! ).

    • Oups ! , désolé, mon message de 17h25 s’adressait à jeanturg ( 30 mai 2012
      08h39 ).

    • “Le ministre Moreau furieux contre l’avocat à l’origine de la manif des juristes” (La Presse). Les juristes à l’emploi du gouvernement se vengent. Il fallait s’y attendre. “Qui sème le vent…”

    • Que voulez-vous, la transparence dérange le PLQ. Ils font tout en catimini et n’acceptent aucune critique. Ils sont tellement PARFATs.

      À ce que je sache, les avocats et juristes sont des citoyens que la Charte des Droits et Liberté protège comme tout les autres québécois.

    • @ alleluia
      « Le fonctionnaire doit faire preuve de réserve dans la manifestation publique de ses opinions politiques.»

      Il a manifesté en tant que juriste, pas en tant que fonctionnaire.

      Faire preuve de réserve ne veut pas dire ne rien dire. Ça veut dire y aller avec modération et parcimonie.

      De toute façon, il ne s’agit pas de d’opinions politiques mais de questions légales. Surtout que cette règle est à la limite de la charte des droits et libertés.

      Le travaille d’un juriste n’est pas seulement d’appliquer la loi mais aussi de la faire. Les policiers, eux, ne font que l’appliquer.

    • “Lettre stupide et inquiétante” : pourriez-vous précisez en quoi elle est stupide ? Beaucoup de gens trouvent que les journalistes pro-terroristes sont stupides… Dont ceux qui appellent les policiers des “flics”…
      M. Lagacé, vous ne doutez de rien, mais vous devriez commencer à douter.

    • Le travail des juristes est, si je m’abuse, d’interpréter et appliquer les lois. Si ils dénoncent une loi, c’est qu’il y a un problème.

      Bien sur, a l’en croire certains commentaires, on dirait que les juristes sont seulement et uniquement juristes. Ils n’ont pas jamais aucune subjectivité, ni de vie de famille, ni d’opinions… En fait, vous avez raison: Les juristes sont des machines à lois. Ils ne mangent pas, boivent pas, ne socialisent pas etc… tout ce qu’ils ont besoin c’est d’un peu d’huile partisane libérale, puis ils fonctionnent. (Veuillez voir le sarcasme svp).

      Bien sur, plus crédible que ces maîtres et docteurs en droits sont ces députés et ministres, souvent simplement hommes d’affaires, ou de gradués en communications, psychologie, enfin toutes ces belles formations qui aident à mieux manipuler les foules. En fait, pour ajouter a leur crédibitilié… si ma memoire ne m’abuse, devenir député et même ministre est un droit réservé à tous les citoyens, même si vous avez rien de plus qu’un DEP. Je ne dénigre pas les gens avec moins d’éducations ici, mais je vous rappelle que les juristes ont pour spécialisation d’interpréter les lois.

      -Marco Z

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2009
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité