Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 23 mai 2012 | Mise en ligne à 23h27 | Commenter Commentaires (203)

    Sortez les casseroles (il se passe quelque chose)

    Entendez-vous ce son assourdissant ?

    C’est le bruit de quelque chose qui se passe.

    Depuis trois mois, il y avait ces manifs d’étudiants fâchés. Elles se poursuivent, virent au vinaigre, soir après soir.

    Mais mardi, en journée, la ville a été envahie par une marée humaine, une marée qui n’était pas uniquement composée d’étudiants. Du monde fâché de voir le gouvernement sortir la matraque législative pour baliser le droit de manifester, le droit de protester. J’en connais quelques-uns qui sortent jouer de la casserole, le genre qui n’aurait pas songé à manifester avant qu’on balise ce droit…

    Mais chaque soir, dans les quartiers, le monde — pas juste les étudiants — sort dans la rue, sort sur leurs balcons, et le monde martyrise des casseroles. En gang. Comme en party. Le monde proteste. Le monde se réveille. Pour attirer l’attention.

    Il se passe quelque chose. Quoi ? Je sais pas trop. Comment cela va-t-il finir? Dieu seul le sait. Mais une chose est claire: les étudiants ne sont plus seuls à pester. Les « grands » pestent aussi. Une autre chose est sûre : la loi 78, plus on la connaît, plus on la décortique, plus on la passe au microscope, est perçue comme une saleté. Et elle fait descendre le monde dans les rues des quartiers…

    Aujourd’hui, c’est sûr, je ne réécrirais pas cette chronique de janvier 2010


    • Si je comprends, ça fait une semaine qu’ils manifestent pour se plaindre qu’ils n’ont pas le droit de manifester.

    • On assiste au suicide politique de Charest et du parti libéral avec leur loi 78. Il ne lui reste plus qu’à démissionner et de déclencher des élections.

    • Ce mercredi soir, il s’est passé quelque chose que je n’avais jamais vu. Probablement qu’après ce mouvement impensable il n’y a pas si longtemps, même Gilles Vigneault va changer d’idée et concluera que son peuple n’est pas si peureux et endormi qu’il le pensait.

    • C’est décidé, je quitte la province. Les gens ici ont clairement perdu la raison.

    • Je me sens comme à l’époque de “Flash tes lumières” avec Jean-Marc Parent.

    • C’est du n’importe quoi. Vraiment

    • La longue torpeur qui existe depuis trop d’années est devenue un vacarme assourdissant. Je crois que l’attention que reçoit le mouvement actuellement à l’extérieur du Québec (jusqu’en Pologne!) prouve que ce ne sont pas seulement les Québécois qui n’en pouvent plus de ce monde inhumain. Vive les médias sociaux! Une révolution réelle, à n’en pas douter! Vive la révolution arabe, vive la révolution érable et vive les autres révolutions à venir contre le néolibéralisme outrancieux qui va jusqu’à brimer le droit à l’éducation supérieure.
      Nicole Langlois

    • J’entends les hélicoptères. C’est magique ce qui se passe.
      J’ai joué de la casserole spontanément à 20h, ma blonde aussi.
      Oui, je pense qu’il se passe quelquechose de positif!

    • Je regarde en direct ce qui se passe sur CTU TV , Charest va devoir démissionner et vite, il va provoquer une insurrection ce têtu

    • Vas-y mon Patrick! Ne te gêne surtout pas. Oublie complètement les familles aux prises avec des enfants qui pleurent, les malades incapables de trouver le moindre répit, les travailleurs de nuit et tous les autres qui doivent subir en silence.

      Et tu viendras pleurer quand un de ces “chers” manifesant récoltera une casserole sur la tête.

      Tu fais quoi de tous ces gens pris carrément en otage? Ils n’ont pas de droits, eux?

    • M. Lagacé, bravo!

      Je ne suis pas de votre bord très souvent, mais je rate rarement une occasion de vous lire ou de vous entendre. On ne voit généralement pas les choses de la même façon, mais on a le même âge environ et en vous côtoyant virtuellement, j’ai l’impression d’échanger avec un vieux chum d’université.

      Je suis de ceux qui se sont toujours pognés avec les associations étudiantes. Je n’ai jamais été particulièrement attiré par le romantisme idéaliste de la gauche où tout le monde veut le bien de tout le monde. Bref, vous voyez de quel bord je me situe dans le débat sur la hausse des frais de scolarité.

      Mais maintenant, je ne peux m’empêcher de sourire quand je vois le monde taper sur leur casserole pour changer les choses. Je travaille pour une firme de génie-conseil et croyez-moi il est temps que le ménage se fasse. Là-dedans comme ailleurs. J’ai trois enfants et je veux qu’ils aient un monde agréable où vivre.

      Si je vous dis bravo, c’est simplement parce qu’en relisant votre texte d’avril 2010, je constate que malgré nos divergences d’opinion, vous savez illustrer lucidement (pas dans le sens Lucien Bouchard) les éléments qui font notre vie de Montréalais.

    • Est-ce que pour participer, les policiers ne devrait pas frapper leurs casques avec leur matraques.
      Il serait plus sympathique que de mettre leurs gros doigts au visage de jeunes garçons déjà attachés.
      Cette photo du bicycle-cop de MONTREAL m’a rappeler une scène de torture terrible du film avec Daniel D Lewis : Au nom du père. Pour situer les gens, l’histoire se déroule à Belfast en 1975 : Gerry Conlon, jeune délinquant, est soupçonné d’avoir participé à un attentat meurtrier, commandité par l’IRA, visant un bar londonien. A la suite de faux aveux, sa famille est arrêtée et lourdement condamnée. C’est basé sur un fait vécu.
      Si notre bon GVT ne se réveil pas, on ne sait pas ou la crise peut mener.
      Lors de la crise d’Oka, d’honnêtes citoyens ont lancé des pierres à un cortège de personnes âgés qui quittaient la réserve en voiture. Faut pas prendre cette crise a la légère, Mr Charest.
      en bout de ligne, vous en êtes responsable.

    • En faisant voter sa loi spéciale, Jean Charest a élargi à l’ensemble de la société une crise jusque là strictement étudiante. Il a ainsi commis la pire gaffe de sa carrière, celle qui, vraisemblablement, va précipiter sa chute. Comment a-t-il pu se montrer aussi stupide? Il se serait contenté de suspendre la session jusqu’en août, sans mesures pour encadrer le droit de manifester, qu’il aurait peut-être réussi à calmer le jeu. Au lieu de ça, il a fait la seule chose qu’il a réussi à faire depuis le début du conflit: il a jeté de l’huile sur le feu.

      J’ai de plus en plus la conviction que les négociations qui ne manqueront pas de se tenir bientôt entre le gouvernement et les étudiants seront complètement inutiles. À voir l’ampleur de la grogne et de la mobilisation citoyenne à Montréal et ailleurs, j’ai beaucoup de mal à imaginer qu’une entente sur les droits de scolarité serait en mesure de vider les rues de ses manifestants et mettre un terme à un conflit aussi profond. Il faut se rendre à l’évidence: cette crise a atteint un point de non retour et ne pourra trouver sa conclusion logique que dans la démission de Jean Charest et de son gouvernement.

    • oups, j’espère que ça finira pas mal quand même…

    • @ juliette72

      Au revoir!

    • Mr. Charest a réussi a transformé une crise étudiante en crise sociale. C’est de toute beauté de voir son imcompétence crasse envenimer un conflit qui aurait pu être réglé il y a plusieurs mois de cela.

    • Bonjour, mon commentaire sera bref et formulé sous la forme d’une simple question…

      J’entends beaucoup de monde dire que la loi 78 est opprimante et qu’elle brime la liberté d’expression.

      Ma question est la suivante= Pour quelle raison cette loi brime-t-elle la liberté d’expression? Et tant qu’à y être= Est-ce que le fait de dire aux autorités 8 heures d’avance qu’on manifestera et de dévoiler son itinéraire constitue un obstacle réel à la tenue d’une manifestation?

      J’aimerais qu’on me réponde de manière réfléchie et avec une rigoureuse honnêteté svp…

    • Une question que je me pose, depuis quand les policiers donnent-ils aux journalistes des pièces à convictions? Est-ce une procédure normale ou est-ce de d’anciennes pièces à convictions?

      23:45hres on arrête la manifestation, est-ce l’heure pour changer de quart de travail ou est-ce une coïncidence?

      Intriguée!

    • @Juliette72

      Bon débarras, j’aimerais vous payer le voyage, mais je manque de budget. Vous voulez aller où? En chine? Sur la lune? Vous perdre dans l’espace?

    • @juliette72. “C’est décidé, je quitte la province”. Bon voyage! vous verrez, ce n’est pas mieux ailleurs.

    • “Le bruit de quelque chose qui se passe”. Le son du ras le bol, peut-être? Cette crise qui aurait pu être réglée intelligemment est devenue un symbole de l’insatisfaction populaire envers le gouvernement Charest et, évidemment, le systéme capitaliste dans son état actuel.

    • @ juliette72 : “les portes d’Athène ne sont jamais fermées pour ceux qui ne s’y plaisent pas”. Socrate (vous connaissez ?)

      Qu’importe votre éventuel lieu de chute, élucidez un peu ce qui vous tient lieu de “raison”… parce qu’elle me semble souffrir d’un manque de perspective et d’imagination (sans lesquelles la raison n’est pas) et, j’ajouterai, de savoir et de connaissance.

    • Manifestons pour dire qu’on a le droit de manifester. Genial. Et les gens qui n’ont rien a faire descendent dans la rue juste pour faire du bruit, meme pas pourla cause, un peu comme “flasher les lumieres” a l’epoque de Jean Marc Parent. Et qu’c'est l’fun un mouvement global …

      Du gros n’importe quoi. Lancer des cocktails molotov et se plaindre ensuite que les policiers repliquent avec trop de force, comparer la loi 78 avec le regime Pinochet. Vraiment, je serais choque si j’avais souffert sous Pinochet …

      Ensuite, on felicite les jeunes de s’impliquer, eux qui n’ont vote qu’a 41% lors des dernieres elections. Le mouvement de fond est bien, mais utiliser la force et tenir une population otage, elle, inacceptable.

      Pour ceux qui veulent des elections, peut etre, mais qu’arrivera t-il si les Liberaux gagnent ? Car vous savez, le PQ en ce moment ne fait pas mieux, eux qui avaient deja proposer des hausses de frais de scolarite, et bien ami avec les syndicats …

      D Cormier

    • Maintenant ils viennent d’annoncer qu’il veulent perturber et faire annuler la Grand Prix. C’est pire qu’en Grèce (et eux ont de bonnes raisons de ne pas être content).
      Je suis content de ne plus vivre au Québec……..

    • S’il veut la paix sociale, Charest devrait utiliser un peu de psychologie inversée : promulguer une loi rendant obligatoires les manifestations.

    • Effectivement, nous étions en dormance. Qui de mieux que la nouvelle génération pour brasser les puces aux générations endormies sur leur acquis. Il se passe quelque chose: le système de magouillage qui a fonctionné pendant 2 générations est dû pour être jeter aux poubelles. Les dirigeants le savent mais c’est dur à faire quand ça veut dire te jeter aux poubelles soi-même!

    • Jusqu’à la semaine dernière, il s’agissait d’abord et avant tout d’une lutte étudiante contre la hausse des frais de scolarité. Depuis l’adoption de l’inique loi 78, c’est devenu personnel pour bien des Québécois. C’est pour ça qu’ils sortent par milliers dans les rues.

      Le peuple en a raz-le-pompon de la surdité du gouvernement dans le dossier des frais de scolarité, mais aussi de la braderie des ressources naturelles, des scandales dans la construction, dans le génie-conseil, dans les garderies, des rencontres particulières de ministres avec des proches de la mafia et j’en passe.

      Pat, le peuple qui sort casseroles à la main ne se contentera pas de changements cosmétiques; il veut l’abrogation immédiate de la Loi 78, la tête du gars qui a les deux mains sur le volant et des élections au plus cr**s. Assez, c’est assez!

    • Manif calme et pacifique, la police cherche à provoquer en sortant l’anti-émeute, les manifestants restent quand même calmes et pacifiques. Aucune casse, aucun grabuge. 400 arrestations! R.I.P liberté d’expression!……..

    • Je ne comprends pas…

      Je ne suis pas un carré rouge, loin de là. Je viens de tomber par hasard sur une vidéo intitulée “Constable 728″ où l’on voit clairement une policière qui saute les plombs et qui poivre plusieurs innocents. Je suis scandalisé. J’étais surpris d’avoir manqué cette nouvelle.
      J’ai fait une recherche sur Google pour “Constable 728″, 350 000 résultats.
      Nombre de résultat sur LCN, lapresse et autre médias québécois: 0

      pourquoi? Je ne cris pas du tout à la théorie du complot, mais pourquoi cette règle de deux poids, eux mesures?

      Je crois qu’il serait productif de dénoncer les dérives policières, de dire “Nos policiers font du mieux qu’ils peuvent, mais quand il y en a qui abusent de leur pouvoir, on sévit et on prend des mesures”. C’est en montrant aux citoyens qu’il y a un équilibre des pouvoirs efficace qu’on redonne confiance et qu’on fait baiser la pression, pas en cautionnant l’inacceptable en pensant que personne n’a vu ce qui s’est passé, on est en 2012, tout le monde a un cellulaire et sur les cellulaire, il y a des caméras!

    • Y’a vraiment du monde qui s’ennuit a MTL.

    • Pincer moi quelqu’un, je rêve. Sommes-nous dans un mauvais épisode de l’émission Twilight zone? C’est délirant!! Tout ce boucan à cause que les étudiants refusent d’assumer une hausse de frais de 300$/an alors qu’ils sont parmi les plus bas en Amérique du nord et en Europe? Le gouvernement de Charest est pourri à l’os et il y a mille raison de descendre dans la rue comme citoyen ( corruption, taxes, système de santé du tiers monde, contribution santé etc..) mais celle-ci n’est pas la bonne. Nous ne sommes tout de même pas en Afghanistan sous la charia des talibans ou bien en pleine Apartheid ou encore au milieu du bible belt des USA et du temps de la ségrégation raciale. Dans notre système démocratique c’est par des élections que cela se passe. Vous n’êtes pas content, allez voter au prochaine élection. Souvenons-nous qu’en 2008, seulement 57% avaient utilisé ce droit.

    • que ceux qui disent qu ils n ont pas vu venir cette crise n ont qu a penser aux dernieres elections federales

    • @juliette Weg nach Toronto

    • Mao-Tsé Toung ordonnait des séances de tintamares afin de régulariser le taux de volatiles urbains, par épuisement.

      Le peuple chinois via CNN, doit penser que le Québec vit une épidémie de moineaux …

      C’est aussi à peu près ça : faire tomber nos moineaux.

    • Je crois que l’utilisation du bruit des casseroles dans ce long conflit est la méthode d’expression la plus dangereuse depuis le début. Car elle fragilise le bon voisinage. À la lumière des nombreux dérapages dont nous avons été témoin, il m’apparait clair qu’il est préférable de ne pas réveiller la « majorité silencieuse » qui approuvent de nombreux aspects de cette loi. La confrontation qui s’en suivrait laisserait des blessures inguérissables.

    • @ juliette72
      Bon déménagement! C’est pour quelle date encore? Avez-vous commencé vos boîtes? Prenez-vous le “Plan Canneton”? Ou votre ami Charest vous envoie ses déménageurs personnels?

      Les gens d’ici n’ont clairement pas besoin de gens comme vous sans conscience sociale et sans solidarité.
      Je ne sais pas où vous déménagez mais j’ai de petites nouvelles pour vous, ce réveil citoyen est commencé dans beaucoup de pays et va atteindre la planète. Vous ne le sentez pas?
      Je crois que vous serez appelée à déménager souvent dans un futur proche!
      R. Boisvert

    • ce que le gouvernement semble être incapable de faire est de réaliser à quel point une grande partie de la population est dans un stress économique réel , que 325 $ par session de plus ça représente ça peut représenter trois semaines d épicerie pour un étudiant à la première session , 6 semaines à la deuxième session et ainsi de suite , que la bulle immobilière diminue grandement l’accès à un logis à prix raisonnable, le gouvernement ne semble pas réaliser que c’est une crise économique qu’il a sur les bras

    • Il est temps que le modèle socio-économique libéral (pas le parti) qui règne sur le monde occidental depuis les années Reagan soit contesté. Le constat d’échec se voit partout dans le monde.

      La création de richesse, c’est par la gauche qu’elle passe (Hydro-Québec, Caisse de dépot, infrasctructures, etc.). Il est faux de prétendre que le milieu corporatif crée de la richesse collective. On nous berne depuis des années avec des statistiques d’activité économique comme le PIB, les retombées économiques, etc. Mais ce n’est que de l’activité, du mouvement. Où est la création de richesse? Les corporations donnent du poisson au peuple, il est vrai. Mais il voudra toujours garder le bateau de pêche.

      Il est temps qu’on arrête de se fier à la bonne volonté de gens qui ont le mandat de leurs actionnaires (et c’est leur seul) de faire le plus possible.

      Après 35 ans de libéralisme, que possède le Québec? Hydro,caisse de dépot,hopitaux,infrastructures…des projets de gauche

      Après 35 de libéralisme, la création de richesse?des centaines de milliards de dettes, surendettement personnels, dépendance au système financier qui agit en trou noir de ressources…

      Sortons.

      Francis Côté

    • .
      Je regarde évoluer la société et le partage de la richesse depuis un certain temps et je me dis que ça ne peut pas continuer comme cela bien longtemps …. Comme au temps des rois et aristocrates, il va y avoir une révolution !

      Et quand j’en vois la pointe de l’humeur d’un semblant de révolution se balader dans la rue …. Et bien, je me dis …OK! J’en ai assez vu !
      Faut croire que la majorité vit encore bien

    • Je souhaiterais de tout cœur partager votre élan monsieur Lagacé………..mais attendons encore quelques mois avant de jeter votre “chronique de janvier 201″ aux oubliettes.

      Quoiqu’il en soit, j’aime et admire l’élan cette magnifique jeunesse………

    • Peut-être que le monde se réveille enfin en effet, un scandale n’attend pas l’autre…et la Commission Charbonneau n’est pas encore commencé!! Les billets de spectacle pour Céliiiiine, les déjeuners avec la mafia, le scandale à la Ville de Montréal, j’en passe et des meilleurs. Il aura fallut que les étudiants se mobilisent pour que les “grands” allume et prennent la rue. Ça fait des mois, voie des années, que je me demande comment il se fait qu’on y va pas dans la rue!

    • En tout cas, quand ils frappent sur les casseroles, ca les empêche de casser des vitres. Belle thérapie de groupe.

      C’est le cas de le dire que les manifestants retournent en enfance. C’est pas ca qu’un bébé fait dès le début de sa vie: frapper sur une casserole?

      Risquer de foutre sa vie en l’air pour passer ses soirées à faire le tour de la ville.

      Si leurs parents leur demandaient d’aller chercher une pinte de lait au dépanneur au coin de la rue, ils iraient en auto.

    • Quand on croit Charest est au fond du trou, il recommence à creuser. C’est sur la population du Québec au complet qu’il tire ses dernières cartouches en attendant de quitter dans la honte et la réprobation de la population avec une loi qui restreint les libertés civiles.
      Tout un chaudron. Continuons à frapper sur les nôtres pour bien démontrer ce qu’on pense de lui.

    • Les gens ne croient plus. La religion, la littérature, l’art, la famille. Plus rien ne les allume. Ils n’en peuvent plus de la tristesse de leur vie.

      Alors, ils frappent sur des casseroles. Le niveau intellectuel est si bas que c’est tout ce qui leur vient à l’esprit. Lorsque le Canadien fait les séries, les gens descendent dans la rue et cassent des vitrines. Lorsque Charest tente de contrôler les voyous, les gens descendent dans la rue et cassent des vitrines. Ou frappent sur des casseroles.

      Non, il ne se passe rien. Ce qui se passe, c’est le mortel ennui du Québécois urbain moyen qui ne sait plus quoi faire de son temps qui se manifeste dans des casseroles. On ne contribue plus à créer un monde meilleur, on se plaint du monde dans lequel on vit. On ne veut plus payer, mais on veut plus de services. On veut que notre pays soit la Grèce. Non, vraiment, il ne se passe rien.

    • He ho Lagacé … c’est un vieux de 53 ans qui te parle … et pas du tout à gauche … plus centre si tu me comprends bien … Il se passe quelque chose tu dis ?? Vous les journaleux vous l’avez nié depuis le debut .. ca sautait dans le visage ! malgré tes beaux papiers pour dire que la presse était neutre on te crois pas .. trop peu trop tard comme on dit … là vous virez capot bande de collabo… Ma femme et moi on se disait hier “aurais-tu pensé qu’on manifesterait un jour …nous ? … ben ca fait 4 fois et on pense à y aller même le soir …Les raisons ?? Tu les connais autant que moi .. 9 ans de raisons mais aussi une à laquelle vous avez pas pensé .. l’attitude des journaliste… Ben oui mon ti-coune ..il se passe quelque chose… s gervais

    • J’espère que tout ça est le signe que le Québec est en train de se réveiller. C’est peut-être le début d’une grande aventure qui nous mènera au pays que nous rêvons d’avoir. Qui sait?

    • Wow…. Un loi spéciale brimant MA liberté m’est IMPOSÉE grâce à une bande d’étudiants, qui représente à peine 33% de la population étudiante (ce qui est… 10% de la population québécoise??)… et, maintenant, voici leurs parents, qui vont les défendre.. En plus des journalistes leur donne une importance tellement si grande que l’international appel ceci une révolte sociale??

      Le PEUPLE QUÉBÉCOIS est malade et n’a aucun raison logique.. Tout ce “conflit” aurait pu être réglé le lendemain de la signature de l’entente de principe, mais les québécois sont trop CONS et STUPIDES pour utiliser les outils qu’on leur donne.. ils aiment beaucoup mieux chialer, surtout quand il n’y aucune raison de la faire.

      Demain matin, Charest annule la loi sur les manifestations, annule l’augmentation des frais de scolarité et ils ne seront pas encore content, il vont trouver encore un moyen de chialer pour absolument rien, comme c’est le cas depuis plus de 3 mois maintenant..

      Un merci spécial aux médias, qui ont fait toute cette merde au Québec, en donnant une importance à ce qui en a aucune.. Médias : JE VOUS TIENS RESPONSABLE de toute la merde que JE dois subir, ainsi que celle que tous mes compatriotes sont victimes, à cause d’une minorité d’étudiants n’ayant pas l’étoffe de nous représenter!

    • @mlabreche
      Merci de soulever l’ironie.
      @lefinregard
      Si certaines dispositions de la loi spéciale sont discutables, beaucoup de québécois appuient l’approche ferme de M. Charest.
      @juliette72
      Quitter Montréal est une option.

    • Charest, qui malgré tout, avait l’appui d’une grande majorité de biens pensants dans le conflit étudiant, a réussit à s’alliener une majorité de citoyens en imposant cette loi qui briment les droits civiques. Quant une loi est dénoncée par les experts juridiques, (Barreau du Québec), il y a de quoi s’inquiéter.

      LA SOLUTION à ce conflit passe désormais par une élection qui espérons-le, permettra d’envoyer les libéraux du PLQ à même place que les libéraux du PLC, aux oubliettes pendant quelques décennies le temps qu’ils se refassent une moralité. Beaucoup de travail en vue….

    • MATIÈRE À RÉFLEXION:
      … Les gouvernements sont établis parmi les hommes pour garantir ces droits, et leur juste pouvoir émane du consentement des gouvernés. Toutes les fois qu’une forme de gouvernement devient destructive de ce but, le peuple a le droit de la changer ou de l’abolir et d’établir un nouveau gouvernement, en le fondant sur les principes et en l’organisant en la forme qui lui paraîtront les plus propres à lui donner la sûreté et le bonheur. La prudence enseigne, à la vérité, que les gouvernements établis depuis longtemps ne doivent pas être changés pour des causes légères et passagères, et l’expérience de tous les temps a montré, en effet, que les hommes sont plus disposés à tolérer des maux supportables qu’à se faire justice à eux-mêmes en abolissant les formes auxquelles ils sont accoutumés. Mais lorsqu’une longue suite d’abus et d’usurpations, tendant invariablement au même but, marque le dessein de les soumettre au despotisme absolu, il est de leur droit, il est de leur devoir de rejeter un tel gouvernement et de pourvoir, par de nouvelles sauvegardes, à leur sécurité future.

      Extrait de la déclaration d’indépendance des USA.

    • Il se passe qu’on écoeure le peuple tous les soirs avec le maudit party de chaudrons. Si vous êtes malade, difficile d’obéir aux ordres des médecins qu’on doive se reposer. Vous être tres égoiste Patrick. Vous et votre gang, vous ne pensez qu’à vous.

      Franchement, j’aimais mieux l’époque du Flash tes lumières de Jean-Marc Parent. Moins bruyant mais tout aussi efficace. C omme c’est là notre trop court été est complètement gâche. Pas moyen de circuler nulle part.

      Franchement Patrick, vous ne pensez qu’à vous. C’est du narcissisme ca et ca se soigne. Je ne vous souhaite pas d’être malade et d’avoir a subir tout ca. Vous devriez avoir honte.

    • Monsieur Lagacé,

      Rien n’est bien différent : un groupe d’intérêt manifeste bruyamment pour obtenir plus d’argent d’un État qui n’en a plus. Au passage, il canalise le ras-le-bol d’un peuple.

      Mais canaliser la colère ou l’insatisfaction, c’est l’oeuvre de lâches. Proposer une vision, avec son lot d’efforts et de sacrifices, ça c’est du leadership. Ce qu’on vit au Québec, c’est une crise de leadership.

      N’en déplaise à ceux qui sont encore dans une logique partisane, l’absence de leadership se fait sentir partout : tous les partis politiques, toutes les centrales syndicales, la vaste majorité des leaders d’opinion (comme vous Monsieur Lagacé), l’élite intellectuelle … C’est ça la crise.

      Il n’y a plus personne de crédible. Les dés sont pipés, même dans les processus qui sont censés mener à des consensus.

      @juliette72

      Ne jugez pas trop sévèrement nos concitoyens. Allez à la rencontre de ceux qui génèrent ce tintamarre. Vous y verrez des gens souriants. Parce qu’il faut un moral d’acier et un talent pour la dérision pour garder sa raison dans une société historiquement pillée par ses propres leaders, sa propre élite.

    • Bonjour,

      On entend dire ces jours-ci que pour manifester à Londres ou à Paris ça prend des demandes déposées de dix à vingt jours à l’avance et d’obtenir les autorisations requises. Mon oeil! Lorsque les paysans descendent avec leurs tracteurs de ferme dans Paris, sur les Champs Élysées et que les pëcheurs se rendent pour brasser au marché de Rungis, ils en demandent des permis! Que les Simon Durivage, les Benoît Bouchard et les autres l’apprennent.

      Gaston Langlais – Gaspé.

    • @coeurdelionne
      Et dans votre monde de calinours et de pouliches où tout le monde est heureux et dansent en rond main dans la main, qui paie la facture de l’éducation?

    • Bon voyez, le retour des vacances est terminé monsieur chose.
      On retrouve ses esprits et on parle du bon dieu.
      C’est là la ligne editoriale monsieur.

    • Cet épisode historique de la vie du Québec illustre à quel point Jean Charest n’a pas les compétences nécessaires au métier de PM.

      Sous toute autre autorité, nous aurions assisté depuis longtemps à un règlement négocié.

      Alors on doit constater qu’il est heureux pour les citoyens que le néo libéralisme soit si mal représenté.

      Avec Charest, nous auront eu le meilleur allié pour nous opposer à ce monde corrompu.

      Merci Jean Charest d’être aussi incompétent.

    • C’est vrai que c’est festif et pas moins dérangeant que les manifs du centre-ville avec casse à tous les soirs…
      Mon bémol est que je déplore que des voisins français venus étudier ici à rabais se sont mis aux casseroles depuis 2 jours… Et gueulent à plein poumons.
      Combien ça coûte étudier en France? Combien de jours avant une manif faut-il avertir les autorités de son trajet en France? 20 jours… Pas mal plus que 8 heures!
      Ça vient profiter de notre système et ça se permet de le critiquer!
      Eux appellent ça de la solidarité! Si je vais à l’étranger et qu’il y a perturbation sociale, je ne me mêlerai pas de ce qui ne me regarde pas…

      N. Ninousky

    • M.Lagacé,
      Oui, il se passe quelque chose de spécial….

      Message aux Casseroles De Villeray…..Casseroles V bon matin:-)

      Hier soir, c’était géniale l’idée de la marche.
      Oui on se rassemble et oui on quitte.
      On rejoint ainsi beaucoup de monde sur notre passage.

      Vive les Casseroles de V…..VILLERAY désobéit:-)
      Louise April(Laloue)

    • Avec les 400 arrestations de la nuit dernière avec des amendes de 650 à 1000$ chacun, je crois plusieurs vont réfléchir avant de faire les poules pas de tête à minuit. Je suis pas certain que les gens du quartier Duvernay à Laval aimeraient sous leurs fenêtres un concert de casseroles à 1h du matin.Pour ceux qui trouvent que leurs LIBARTÉ est brimé, vous brimez joyeusement la liberté des autres. Un beau soir les policiers vont être là pour protéger les manifestants qui vont se faire agressé par des citoyens.

    • Quel scandale en effet. On veut que les étudiants payent une partie de leurs études universitaires, 17%. Abomination. On défend de manifester sans donner l’itinéraire. Fin des libertés civiles. Au Québec, nous on l’a l’affaire. Les grandes causes, la justice, ça nous mobilise. Bon, je suis sarcastique. Je ne réussis pas à voir de la grandeur dans cette bataille. Par contre je vois des universitaires futurs professionnels qui ont compris leur bien, celui de ne jamais rien payer. La vile plèbe le fera pour eux et elles.

    • J’ai lu votre lien Patrick de votre article de janvier 2010.

      Et je crois que le monde s’excite comme cela ce fait quand le Canadien gagne trois parties d’affiller et qu’on crie à la victoire à la coupe Stanley. Arcand a compris avant tout le monde notre condition et notre ”peupe”.

      Et pourquoi cette fanfare ne se fait à l’unisson à travers le Québec? C’est ce que l’on appelle une fête de quartier. On se rechauffe pour la Saint-Jean (oups! La Faille-te nationaleeee) à Mouriale. Je connais Villeray, j’y ai vécu quelques années: faut bien qu’une révolution commence quelque part.

      Pauvre parents qui essaient d’endormir leur enfants pendant que cette gang pensent qu’ils vont délivrer le Québec, à coup de cuillières et de chaudrons, de la pire tyrannie et la plus terrible que l’Humanité a connu depuis l’âge des cavernes.

      Québec pathétique. Québec qui peine à sortir de l’adolescence.

      Y. Guérard

    • C’est le début d’un renversement de gouvernement. C’est ça qui se passe.

      DEHORS CHAREST ET SA GANG.

    • L’Éducation (instruction) n’est plus un privilège de nanti, c’est un DROIT pour tous les québécois.

    • Le ton de votre chronique me fait sourire et me rend perplexe devant les évènements. En effet, on pourrait croire que “toute” la population est descendue dans la rue avec son tintamarre. Après la République du Plateau, Villeray, HOMA et Mile-end, il y a de la vie ailleurs aussi et parfois différente. Ainsi, dans Pointe-aux-Trembles, Pierrefonds, Ahuntsic, Anjou, St-Léonard, Pointe-Claire, tout est calme, rien à la remorque des tendances et de la saveur du jour, chacun faisant son petit boulot, ses petites affaires, occupé à vivre son quotidien et assumé ses obligations et pousser sur la roue de sa vie . Les ghettos ne sont pas le centre du monde… à chacun son quartier !

    • Nombreux se portent des oeillères…mais le conflit étudiant amène le mot “révolution”.
      Certains, en région surtout, diront “ben voyons”….
      D’autres appuient si dur le Gouvernement qu’ils ne le voient même pas, qu’ils banalisent..

      Dans toutes les révolutions, notre Tranquille qu’on a eue également, il y a toujours ceux qui appuient le Gouvernement et qui banalisent.
      Toujours…
      On est en plein dans ça…

      Dans toutes les révolutions, notre Tranquille également encore une fois si on sait notre histoire, il y a une “masse” qui ne reconnaît pas son Gouvernement ; une autre qui s’y campe et s’y réfugit au nom de principe dans chaque camp…
      On est en plein dans ça…

      J’imagine une élection là, demain…et que ce Gouvernement repasse à “mettons” 30pct……..
      Malgré toute la bonne volonté des principes, y compris des médias et des modérés, une masse ne reconnaîtra pas ce Gouvernement…
      On est en plein dans ça…

      Plusieurs font “comme si de rien n’était”….mais on est en plein là…

      Il est si aisé de projeter…
      Imaginez le conflit qui n’est pas réglé et qu’on entre en Élections…et que ce Gouvernement est réélu majoritaire avec une minorité de 30 pct “mettons”….
      C’est clair que ça n’arrêterait pas….
      C’est clair que l’armée devrait venir faire accepter le vote…
      C’est clair que c’est ça une révolution…

      Quand on ne reconnaît pas son Gouvernement, il y a un énorme problème…et une crise qui pourrait encore grossir beaucoup plus que ce que nous vivons à l’heure actuelle…

      J’exagère?
      Reculez 3 mois en arrière….
      Regardez où nous en sommes aujourd’hui…
      Imaginez dans 3 mois…

      Mais bon, appuyez le Gouvernement au nom de principes, c’est la norme dans n’importe quelle révolution.

      C’est ce qu’on vit..n’en déplaise à plusieurs…
      Remarquez, ça ne me plaît pas….
      Mais , je vois et je prends acte de…sans me voiler les yeux…

      Il y a moyen que ça finisse….”soft”…dans la mesure où c’est “soft” en ce moment bien sûr..
      Pour ça, il faut savoir prendre acte de…
      Le voir pour ce que c’est…

      Tant qu’on banalisera…ça montera…
      Heureusement, plusieurs le comprennent maintenant..
      Je suis optimiste donc..
      Optimisme modéré…
      Modéré parce que notre PM s’est entouré au fil dans années que de gens qui pensent comme lui. Il n’y a aucun débats d’idées dans ce Gouvernement.
      Oh, il y a bien Paradis seul dans son coin, mais les Séguin, Mulcair et cie ont disparu…parce qu’ils savaient donner leur avis, amener des débats d’idées.
      Ce Gouvernement n’a aucune finesse, et les plus allumés capables de parler n’ont pas la colonne pour argumenter devant la pensée unique de ce Parti.

      Ça, ça m’inquiète beaucoup….

      On verra bien..
      Je croise les doigts..

    • Je pense que les policiers s’élancent vers un mur; et c’est le gouvernement qui leur en donne l’ordre.

      Ce gouvernement ne connait pas QUI sont les Québécois et surtout, ne connait pas l’histoire de ces Québécois.

      Aussi longtemps que la population trouvera “amusant” de manifester dans la rue pour faire valoir son opinion, les autorités ne risquent pas beaucoup. Mais la journée ou la soirée où les Québécois ne “trouveront plus ça drôle”, les autorités ne pourront plus rien y faire.

      À chaque journée que les autorités intensifient sa répression, elle s’approche de plus en plus à la limite de la patience de la population. La situation actuelle est devenue dangereuse pour tous. On ne pourra pas continuer longtemps à se servir de l’excuse de 50 casseurs pour essayer d’écraser 4000 manifestants et plus.

      Le gouvernement s’amuse à tuer des mouches qui virevoltent autour de la tête d’un lion endormi. Relisez l’histoire de nos ancêtres qui vivaient entourés d’Iroquois ennemis autour de leurs maisons; vous percevrez peut-être la différence dans les gênes des Québécois et ceux des autres nations.

      Le gouvernement devrait accepter de négocier avec les étudiants car dans quelques semaines il sera obligé de négocier avec la population et je commence à croire que les élections ne viendront qu’après que la population aura réglé le problème. La démocratie est valable aussi longtemps que la possibilité de négocier existe; lorsque celle-ci disparaît, celle-là s’éclipse.

      J’espère que les gouvernement le comprendra assez tôt. La paix sociale n’est pas quelque chose avec laquelle on prend des risques et au sujet de laquelle on s’amuse avec les mots.

      André Lefebvre

    • À Trois-rivières hier soir on n’entendait rien. Y doit se passer rien….

    • Me demande si ce “printemps érable” est uniquement un phénomène montréalais ? En parlant a mon ami de Québec, on a l’impression que c’est juste à Montréal que cette colère se fait sentir…

      Je dirais même plus que c’est sur l’île de Montréal…

      Une autre démonstration du clivage Montréal/reste de la province ? Je pose la question.

      Luc Dubois

    • «..la loi 78, plus on la connaît, plus on la décortique, plus on la passe au microscope, est perçue comme une saleté», dites-vous.

      Pourriez-vous détailler les “saletés” contenues dans cette loi vs les gestes de bravoure, socialement et consciencieusement réfléchis, de nos manifestants chéris?
      —————
      En passant, j’ai pu apprécier la déformation médiatique, encore une fois.
      À TV5, mercredi le 23, vers 8h. du matin, j’ai pu apprendre, via la très sérieuse RTBF, que les manifestants de Montréal en avaient contre le GOUVERNEMENT CANADIEN…..!!

    • Ce blogueur a déjà eu une toute autre interprétation du tintamarre lors du Rodéo du camion de Notre-Dame-du-Nord

    • Arrêter là, le maire Tremblay va se facher pour vrai…;-)

    • Je trouve ça absolument génial.

      Mme Langlois, avez-vous un article ou un lien pour la Pologne? J’aimerais bien le partager avec des amies :)

    • Un gouvernement qui donne plein pouvoir au policiers, devient par défénition un État policier

    • Quand le concert de casseroles se déroule devant chez vous et qu’il suit des nuits de concerts d’hélicos, ce n’est vraiment pas rigolo. Vivre près du centre-ville est devenu infernal. Ça n’attire vraiment pas la sympathie et ça provoque de l’agressivité entre voisins. Bref, il faudrait que les media donnent l’autre côté, moins médiatique, de la médaille. Le citoyen “moyen”, même révolté, aimerait que le règlement anti-bruit soit respecté.
      C. Durand

    • Est-ce que la Loi 78 est pire que celle de Pauline Marois pour faire entrer les infirmières au travail, que celle de Lucien Bouchard pour ramener le déficit zéro, que celle de René Lévesque pour couper les salaires de la fonction publique ? Une loi spéciale c’est une loi spéciale. Elle n’est pas pire non plus, que ce qui est imposé dans les grandes villes du monde entier: Paris, Londres, New-York, Toronto.

      Tous les gens consultés s’entendent que la contribution des étudiants à hauteur de 15% pour le cout total de leurs études, c’est insuffisant. Restons un peu sur terre; ce qui est gratuit pour un, c’est l’ensemble des contribuables qui le paient; ça n’existe pas la gratuité.

      Alors ces manifestations expriment autre chose, un exécutoire: un ras le bol collectif contre un monde qu’on ne contrôle plus: la corruption, les salaires incroyables de dirigeants d’entreprises, la mondialisation, la délocalisation des emplois, la spéculation financière, les décisions environnementales à l’encontre des citoyens. Une minorité qui fait ce qu’elle veut à l’encontre de toute morale humaine.

      Bref, la vase déborde. Et on se sent impuissant. Alors taper dans une casserole, ça fait du bien. Je m’y mets aussi. Ils vont finir par entendre quelque chose.

    • Enfin, il y en a qui laissent leurs pantoufles pour défendre leurs idéaux!

    • ** Est-ce que qq’un peut me répondre et me dire que vont faire tous ces gens lorsque le PLQ sera ré-élu aux prochaines élections?

    • Québécois qui payez encore des impôts, faites vos valises, et vite, avant que les “solidaires” viennent saisir vos actifs pour se payer leur nanane.

    • Ahhh que j’aimerais voir toute cette énergie utilisé pour bâtir quelque chose de constructif…militer dans les parti qui reflète ses valeurs , crée un parti qui reflète ses valeurs si il n’en existe pas actuellement…..ce genre de pseudo révolution, quelqu’un peut m’expliquer ce que sa apporte au Québec (si sa peut encourager les gens à voter tant mieux mais autrement que ca)….Comprenez moi bien je n’ai rien contre des manifestations pour exprimer un désaccord au gouvernement…..mais 3 mois de manifestation à 4 mois des élections, Vis-t’on dans un pays démocratique ou dans une dictature qui doit être renverser….Vous êtes au courant que si jamais Charest ne revient pas a l’automne, tout ce qui vient d’être décider peut être mit a terre par un autre gouvernement….C’est par la démocratie, les élections que se fond les révolutions dans les pays démocratique comme le notre. À la limite, si nous étions à mi-mandat peut être que je comprendrais, le gouvernement pourrait prendre des décisions difficile a renverser 2 ans plus tard….mais a 4 mois bordel…. L’attitude des étudiants est complètement déconcertante, ils n’ont certes pas appris grand chose sur la politique québécoise à l’école et ils se croient en pleine Corée du nord…..À moins qu’ils pensent que Charest va repasser aux prochaine élection parce que la majorité est contre leur position….Encore que il aurait tout intérêt à devenir militant pour un parti contre la hausse pour faire changer cette position plutôt que de manifesté soir après soir après soir ce qui contribue à renforcer l’opinion de certaines personnes exaspérées par ces manifestations qui vont voter Charest aux prochaines élections….

      Samuel McNicoll

    • Hier soir, je ne comprenais pas tout ce vacarme de casseroles, mais ce matin je réalise que ce bruit fera partie de nos soirées d’été et disons entre les cigales et les casseroles, je préfère de beaucoup les cigales. Finalement un vieux singe peut nous apprendre quelque chose, hein?

    • Ça ne va pas vite mais certains qui voient clairs commencent à se réveiller. Les gens sont tannés de voir les riches et les grosses entreprises éviter les impôts et payer des bills d’électricité à rabais qui est pendant que nous on se fait augmenter pour que ces profiteurs en proftent. Évidemment, les drettes seront toujours des cireux de pompe de Péladeau, les pétrolières. les pharmaceutiques, etc. Les médias sociaux sont peut-être en train de rétablir les choses car la plupart des médias au Québec sont des propagandistes de droite.

    • @juliette72

      C’est plutôt, comme dans l’Allégorie de la caverne de Platon, que les québécois sortent peu à peu de leur torpeur!

      @nike

      N’importe quoi comme acheter des baskets “nike” à 150$ alors que le coût de fabrication est à 2$?

    • Pourquoi ne pas inviter tous les étudiants de la planète à venir manifester avec nous, ca va remplir les hotels et les resto désertés par les touristes à cravate.

    • S’ils veulent jouer avec des casseroles, qu’ils se trouvent une job en cuisine, en plus il vont pouvoir se payer les frais de scolarités les plus bas en Amérique. Comment faire d’une pierre deux coups.

    • Ce qui se passe, ce qui montre le bout de son nez, selon moi, c’est un changement de paradigme politique.

      Personne n’a véritablement envie de changer complètement de système politique, le capitalisme au sein d’une démocratie et d’une société de Droit étant l’amalgame le plus égalitaire à ce jour. Par contre, je crois que de plus en plus de gens en ont mare de voir la logique économique au cœur de ce système plutôt que le bien-être des individus et l’amélioration de leur qualité de vie. Les gens en ont mare de voir les entreprises faire des profits et les dirigeants se remplir les poches au détriment des services publiques, ce qui est épouvantable même si on défend le libéralisme économique. Les gens en ont mare de la corruption institutionnalisée.

      Les gens ont de plus en plus envie de voir leurs préoccupations mises au coeur de ce système, d’où mon hypothèse de changement de paradigme. Je suis toutefois surpris de voir à quel point ce nouveau paradigme n’est pas repris en projet de société cohérent défendu par un parti politique. Il y a bien Québec Solidaire, mais leur attitude trop souvent réactionnaire les discrédite au yeux d’une bonne partie de la population, et le peu de profondeur de leur équipe ne donne pas trop confiance.

      Et pourquoi le discours de nationalisation générale des ressources naturelles n’est-il pas porté avec plus de vigueur par nos femmes et hommes politiques? D’où vient cette démonisation ou cette peur de la nationalisation, comme si c’était une option désuète et rétrograde? Qui peut être contre l’idée que tout profit réalisé grâce à nos ressources naturelles soit réinvesti pour le bien public? Après tout, c’est la nationalisation de l’électricité (Hydro-Québec) qui a inventé le Québec en le tirant vers l’avant et en nous permettant de développer des institutions crédibles et efficaces, même si on les trouve parfois boiteuses.

      C’est une option qui plus que jamais devrait revenir dans le discours politique.

    • @ juliette72

      Bon voyage madame, éviter de choisir pire !

    • Il y a une chose qui me fait peur dans tout ça, c’est que Charest a pu faire avancer le Plan Nord en douce depuis 3 mois sans que personne ne dise rien car on est tous concentré sur les manifestations étudiantes.

    • C’est tout le tissu social qui se refait, se reconstruit et il faut vivre “dans” son quartier pour le comprendre. J’y vois une attaque en règle à l’individualisme, et par dessus tout, un appui à toute forme de manifestations: manifestation de frustration, de bonheur, et surtout de solidarité. Je suis bien heureuse de voir que les gens de mon quartier peuvent s’exprimer (et le mot est faible) dans leur espace public. Tout ce joyeux vacarme, ne l’oublions pas, pour contester des décisions gouvernementales antidémocratiques et des hausses de frais de scolarité franchement contestables.

    • La dernière mode sur les moyens de contester… et c’est plutôt joli. C’est certainement mieux que des bombes fumigènes dans le métro! Tant mieux si ça incite les gens à participer, ne serait-ce que pour découvrir ses semblables dans son voisinage. On verra dans quelques semaines si ça veut dire quelque chose de significatif. En attendant, il ne faut pas perdre de vue que la suspension des sessions jusqu’en août a donné plus de choix à ceux qui ont le temps de contester. Il faut s’attendre à une effervescence de créativité dans ce contexte. Espérons que le tout demeure civil.

    • Wow…Deprimant au possible…Flash tes lumieres indeed…

    • @mlabreche
      Bravo, en deux lignes vous decrivez tres bien l’absurdite de la situation et la demesure du discours ambiant. Cette loie speciale est peut-etre mal avisee mais vouloir passer pour un martyr persecute au Quebec releve de la mauvaise foi.

      Yves Lachance
      Montreal

    • Et dire qu’il n’y a pas si longtemps, on s’obstinait sur la couleur de la margarine…

    • LE PETIT PEUPLE est faché faché faché. Ecoutez les donner leur opinion depuis le début du conflit c est du n importe quoi.. …vive les chaudrons !!!!!

    • Je ne suis pas né de la dernière pluie. Ça fait des décennies qu’on voit de temps à autre la “population” s’exciter de la sorte. La réalité est celle-ci: Harper est au pouvoir et majoritaire et on a Charest en place pour encore un an. On gage combien que, lorsque viendra le temps de voter, la grande majorité de ceux et celles qu’on voit “fêter” dans les rues ne se rendra toujours pas au bureau de vote et que Charest sera réélu malgré tout. Mark my words. Je suis Québécois et je ne suis toujours pas fier de l’être.

    • Ça fait des années qu’on se met la tête dans le sable et qu’on fait semblant que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes alors que plusieurs essayaient de nous faire comprendre que ce n’était pas le cas. Que la corruption s’étendait et prenait tranquillement le contrôle de notre société. Et on laissait faire… C’est notre jeunesse trop ‘gâtée’ qui a pris le flambeau et qui a dit à ce gouvernement crasse que la récréation était terminée, qu’il ne s’en tirerait plus aussi facilement et impunément, que le temps de rendre des comptes était arrivé, qu’assez c’est assez ! Moi je les en remercie de tout coeur. Tous les moyens qu’ils ont pris ne sont pas parfaits j’en conviens, mais ils ont le mérite d’une certaine intégrité et d’une persévérance qu’on devrait leur envier. Je suis fière d’avoir gâté 4 de ces jeunes citoyens responsables dont 2 élévent leurs enfants dans l’amour et le respect d’autrui tout en appuyant sincèrement et honnêtement la cause d’un Québec propre et respectueux de tous ses cytoyens. Je vais dire comme vous monsieur Lagacé: yes, il se passe quelque chose !
      Mireille Clusiau

    • Pendant ce temps là, à Kahnawakee…..

      http://www.lapresse.ca/actualites/regional/201205/23/01-4527957-les-mohawks-sentendent-pour-continuer-le-commerce-du-tabac.php

    • Passons à l’étape suivante, faisons du QC un pays, nous allons en baver, nous allons en souffrir,probable que nous allons baisser notre niveau de vie pendant un moment, c’est sur que personne va nous faire de cadeaux, surtout pas le ROC et les îlots d’anglos de l’ouest, ni les autochtones, mais c’est le risque que nous devons prendre pour sortir de cette grisaille et retrouver notre fierté. Le confort matériel n’est pas un gage de bonheur, Arcand l’a compris et je pense que vous M.Lagacé commencer à le comprendre.
      M.Leduc

    • Tiens … après ca tu diras que La Presse avait pas de consigne ??? Drôle de changement de cap … http://imgur.com/EIiRA

    • il etait temps que le peuple ce levent !!!!
      depuis combien d’annees tout le monde ce plaint du gouvernement et des lois stupides,les impots,
      les taxes et bien la est venu le temps de sortir et de manifester pour tous et pour rien
      peu importe que les gens soi pour ou contre.MOI je dit bravo enfin un quebec qui ce levent et ce soutien,les babyboomers on passer 35 ans a chialer et a ce plaindre chers petit vieux a tete blanche c’est le temps de sortir de chez vous et de vous soutenir pour obtenir ce que vous avez perdu pendant tout ce temps….BRAVO A UN QUEBEC SOLIDAIRE plus on va sortir plus on va obtenir c’est la loi du plus fort et je crois que en tant que population nous sommes plus fort qu’un gouvernement donc a nous le futur peu importe ce que ca coute et le temps que ca prends

    • Je vis à l’étranger depuis des années mais je demeure profondément attaché au Québec.

      Mais là, le Québec me désole.

      On peut conprendre l’anti-Charest mais les étudiants, le ventre plein, jouent aux martyrs. Au lieu de se demander comment contribuer à la société, c’est comment soutirer le plus de l’État au lieu de faire leur part.

      La jeunesse d’aujourd’hui sont en train de devenir les téteux de l’État de demain.

      Qui payera encore ? Le pauvre contribuable, déjà siphonné de tous les côtés.

    • On est pas au Chili de Pinochet les amis, on est au Canada dans une Amérique du Nord supposément civilisée.

      Un peu plus de gratitude envers votre ville qui, grâce à la complaisance incompréhensible du SPVM, vous permet de troubler la paix à tous les jours et en toute impunité.

      Arrêtez de cracher dans votre soupe les révolutionnaires d’opérette.

    • …Et J.J. qui, encore une fois brille par son absence caché derrière la prochaine ministre vouée à être démissionnée, si les choses ne s’améliorent pas…

      Que le Machiavel en chef (Hell, que dis-je? Machiavel pourrait probablement prendre des leçons de “Don” Charest!) démissionne, et je suis certain que la tension descend de 80%!!! Les individualistes excédés de se faire reveiller le soir ou les Gendrons incapable de voir leurs vehicule ralenti ou arrêtés retrouveraient leurs bonne vieille routine, et on aurait peut-être enfin la chance d’avoir qqn qui pense vraiment au bien du Québec plutôt que 1: au sien, 2: à celui des ti-z’amis (http://donsliberaux.resistancequebecoise.org/ ), et 3: à celui du PLQ. Aux comiques qui répondent “les augmentations de frais scolaires rapporteront des fonds dont le Qc a besoin, je dis: Gentilly – Surplus de coûts de 1 milliard$. Metro de Laval: surplus de 600+ million$. Juste ces 2-là (combien de DIZAINES d’autres magouilles en 9 ans, a part ca?…), versés à des z’amis du génie-conseil et de la mafia (on le sait, maintenant) , auraient presque pu assurer la GRATUITÉ plutôt que la maudite hausse de 75%! Et c’est ce pourri colossal qui fait son dictateur acharné et têtu, présentement qui refuse de lâcher prise malgré cet épisode Historique (solide!).

      En passant, sur: http://donsliberaux.resistancequebecoise.org/ , descendez au moins jusqu’a la lettre D…. ca explique les séjours de J.J. à Sagard… et le soutient aveugle de Pratte au PLQ. Le pauvre n’a pas le choix…

    • Je vois encore des gens qui pensent que le seul problème de la loi 78 c’est le délais de 8h d’avertissement pour annoncer les manifs. Personnellement, je trouve que c’est la mesure la moins pire de la gang. C’est peut-être pour cela que les Libéraux insistent sur cet article. J’ai lu et relu la loi une bonne dizaine de fois et franchement, plusieurs des articles sont carrément inacceptables. L’article 9 entre autre qui donne des pouvoirs surpuissants à la ministre de l’éducation. Aussi, les articles sur le droit d’association sont dégueulasses. Les articles qui se mêlent du judiciaire sont intolérables. Qu’on arrête de parler du délais de 8h et qu’on se concentre sur les pires atrocités de cette loi.

    • Je serais curieux de voir combien parmi ces manifestants ( je ne parle évidemment pas des bébés en poussette) ont vraiment lu la loi 78, combien l’ont vraiment ‘décortiquée’, avant de décider qu’ils étaient ”en colère”….

    • Si Juliette72 veut quitter le Québec à cause de quelques milliers de casseroles, ce n’est certainement pas moi qui l’en empêcherai. Un billet d’autobus pour Winnipeg, peut-être ? Tout ce qu’on demande avec les casseroles, c’est d’être écouté.

    • @ juliette72 : On ne vous retient pas…

    • Moi, j’en ai les larmes aux yeux. ENFIN! Je suis TELLEMENT fier de nos jeunes et de ces gens qui décident de dire à leur manière que l’époque où on prenait les Québécois pour des valises est dépassé. Message à ceux qui veulent quitter: partez maintenant, ce n’est pas fini.

    • Salut juliette72, tu nous enverras des carte postale. J’irai te rejoindre quand Jean Charest sera réélu.

    • Attention de ne pas généraliser parce que des grands se joignent à la “fête”. On est tout simplement dans un mouvement qui permet de chahuter dans les rues “en troupeau comme vous l’avez déjà dit” sans avoir le risque de se faire arrêter pour désordre public ou même pour la “78″. Regarder bien qui va marcher dans les rues…..tout ce qui est de gauche et les bien-être socialeux……..en résumé, tous ceux et celles qui bénéficient des largesses de la classe ouvrière via leurs impôts. J’ai visité des pays où ces “bénéficiaires” seraient vraiment malheureux parce qu’ils pourraient constater à quel point, ils se plaignent le “ventre plein” Et, de plus, ce qui se passe dans une petite partie de Montréal, ne veut pas dire que c’est généralisé à travers la province. Lorsque ce “tintamare” atteindra les autres villes au Québec, là on parlera de “quelque chose qui se passe”

    • Mesdames et Messieurs, le tintamarre consiste à marquer un moment triste ou joyeux en manifestant bruyamment.

      Les tintamarres de 20 heures ne sont pas nés au Chili, mais au … Moyen-âge !

      Et les premiers en Amérique du Nord a avoir ressorti le tintamarre des boules à mites, ce sont les Acadiens, à l’été 1955, pour commémorer le 200e anniversaire de la Déportation acadienne.

      Alors, de grâce, arrêtez de répéter que ça vient du Chili, vous ne faites qu’étaler votre ignorance sur la tartine de votre culture.

      Veuillez svp ajustez vos montres à l’heure de la vérité.

    • J’ai participé à ma première soirée de casseroles dans le Mile End hier soir vers 21h00 ; nous n’étions qu’une 40aine de personnes, de tous les ages et de tous les horizons, mais ce fut joyeux et bordélique.

      Les gens en ont marre et c’est l’expression de ce ras-le-bol généralisé, ça dépasse de très loin la contestation de la hausse des frais universitaires ; j’ose espérer que Duplessis II va devoir prendre note qu’on lui montre tous la porte.

    • J’ai une bonne ouïe mais je n’ai pas entendu aucune casserole

    • “Si je comprends, ça fait une semaine qu’ils manifestent pour se plaindre qu’ils n’ont pas le droit de manifester.”

      La seule raison pourquoi ces gens ne sont par arrêtés est qu’ils sont trop nombreux. Ce que les gens ont fait hier dans Rosemont-Petite-Patrie, Villeray, Plateau, Ahuntsic, Hochelaga, etc. est bel et bien illégal. Des dizaines de milliers de personnes ont participé. Mais les caméras étaient sur les 12 personnes arrêtées pour trouble au centre-ville (12 personnes qui foutent le trouble, mais 600 arrestations – il est là le problème. C’est une honte).

      J’aime ma ville aujourd’hui.

      Charest: démissionne.

      Sébastien Massey
      République libre de Montréal

    • Le projet de Loi 79 qui sera soumis prochainement, interdira de taper sur des casseroles.
      Le porteur de ladite casserole devra faire connaître l’itinéraire de celle-ci 3 heures avant sa sortie de l’armoire.

      Jos La patate

    • Effectivement il se passe quelque chose, la grande majorité, celle qui ne manifeste pas, celle qui travaille et paye ses taxes commencent en avoir raz- le- bol des manifestations d’une minorité d’une minorité qui veut imposé ses revendications sans égard pour la démocratie et des lois, des chroniqueurs qui ne peuvent pas faire la juste part des choses car ils sont aveuglé par leur haine d’un gouvernement. Loi matraque, franchement …Nous, la majorité silencieuse, on ne marche pas et on ne joue pas de la casserole mais on vote…..

    • Moi aussi je suis en maudit après le 200 $ de taxe pour le fonds de santé ,pis je ne descends pas dans la rue .C’est quoi tout ce tintamarre ? Pour rien ,le gouvernement ne changera pas d’idées et les étudiants non plus.Comme je trouve ses agissements infantiles et insignifiants.Peut-être que je suis trop vieille.

    • @ juliette72 “C’est décidé, je quitte la province”

      Vous n’espérez quand même pas nous faire pleurer,
      pas nécessaire de nous envoyer votre nouvelle adresse.

    • @coeurdelionne
      Merci beaucoup je pensait exactement comme vous ce matin.
      Vive le réveil de cette jeunesse que l,on disait apathique et endormi au nintendo.
      Gilles Ménard

    • C’est drôle quant même, qui aurait cru qu’un jour les gens descendraient dans la rue? Pas pour fêter la St-Jean, la Coupe Stanley, … Non, pour protester contre le gouvernement. En tout cas, pas nos politiciens!!! Un moment donné quand c’est assez… c’est assez! Ça commence à être sérieux! Le mouvement étudiant s’étend à tous les autres mouvements… et ça prend de l’ampleur! Ché pas où ça va aller.

    • La loi 78 est carrément une commande politique, un glissement vers un état policier dont nous faisons tous les frais. La légitimité du système policier pourrait rapidement être remise en cause et serait catastrophique pour la société. Ce gouvernement vous fait porter l’odieux de son incapacité à régler les conflits sociaux. Un mesure à la Poutine !
      La majorité des baby-boomers (dont les policiers) est privilégiée depuis 4 décennies. Entrepreneur à la retraite, j’ai connu bien des régimes, d’Antonio Barrette à Jean Charest. Le Québec s’est développé en accéléré et a rejoint le reste du monde, ni en mieux ni en pire. Après la chute du mur de Berlin, tout a basculé. L’économie basée sur la fabrication de biens réels a fait place à une économie spéculative. 8,000 milliards de dollars injectés pour sauver le système bancaire. Une nouvelle crise, ce qui n’est pas improbable, serait fatale. Dans tous les pays, éthique et honnêteté sont devenus une valeur désuète. Les leçons du passé n’ont pas servies : l’affaire Facebook est la dernière en lice. Il suffit de regarder ce qui se passe encore, partout, en Amérique, en Europe et au Moyen-Orient. Le Québec n’y échappe pas : favoritisme, collusion, corruption. Il a fallu 3 ans de pression sur nos élus pour qu’on commence à s’y attaquer. 20 à 25 % des jeunes sont au chômage aux USA et en Europe. 30 à 40 % en Grèce, Espagne, Irlande, et partout au Moyen-Orient. La révolte gronde et ce n’est qu’une question de temps avant que cà n’explose. L’histoire nous enseigne que ces situations résultent toujours par des systèmes totalitaires, qu’ils soient de gauche ou de droite. Nos jeunes ne sont pas insensibles au fiasco qu’on leur lègue. Ils aspirent simplement à un monde meilleur, comme on le rêvait à leur âge. Qu’on soit de gauche, de droite ou de centre, admettons-le. Les frais de scolarité ne sont qu’un appel à l’aide qui nous interpelle tous : où va notre société ?

    • J’ai hate que Star Académie et le hockey (CH) recommencent….comme ca le petit peuple n’aura aucune raison de sortir dehors!!

    • Je comprends pas pourquoi le monde veulent pas donner d’itinéraire, ne pas porter de masque, et ne pas faire de vandalisme.
      On est une société civilisée, et il doit y avoir des balises, des accommodements raisonnables, au droits.
      Manifester paisiblement c’est bien, tant que ça reste pacifique. Mais ça dégénère à tous les soirs. Hier 500 arrestations!!

      B Plante

    • Vous tous pensez qu’il n’y a que deux combattants dans ce conflit, soit Charest et les anti-Charest… mais il y a aussi des patients qui ne peuvent pas dormir a cause des manifs et des casseroles qui passent devant l’Hopital St-Luc… Bravo! Et apres ca, vous parlez de solidarite! Votre mepris pour le peuple, qui est retenu en otage , avec les bombes dans le metro, pogne dans le trafic, les ambulances qui ne peuvent plus se rendre a l’urgence, etc., et apres vous voulez qu’on se joint a votre cause!!!

    • Les partys de casseroles sont un autre ajout prouvant que ce mouvement est devenu tout simplement du n’importe quoi. En voyant tout ce beau monde qui sont sur le party, on se rend vite compte que ça n’a plus rien à voir avec la hausse des frais de scolarité. On a des gens qui sont contre Charest, contre les libéraux, contre la hausse des frais, contre la loi 78, contre le Plan Nord, contre les grosses compagnies, contre la couleur de la margarine, bref n’importe quoi! Il fait beau et la gauche est heureuse de sortir. Cela leur donne un sentiment d’appartenance au groupe, ce qui est un phénomène tout à fait normal mais peu crédible.

      Le Québec aime se comparer aux sociétés européenes et bien allez voir les lois encandrant les manifestations à Paris et vous verrez qu’elles sont plus sévères. Pourtant, personne ne parle de non respect des droits fondamentaux. Étrange!

      Oui, ça fait du bruit mais lorsqu’il y a trop de bruit, ça ne veut plus rien dire et on cesse d’écouter.

    • Y fait trop beau, le Canadien a pas été des séries, le monde ne sait pas quoi faire. Il faut vraiment être non instruit pour taper avec des chaudrons et des cuillères – misère que le monde manque de culture, ils ne savent pas du tout pourquoi ces gestes ont été posées au Chili.

    • Vous avez raison Patrick, il y a quelque chose qui mijotte.
      Mais le clan Charest saura-t’il retirer les marons du feu?

    • En tout cas, chez nous, à Notre-Dame-de-Grâce, tout est calme — il fait encore très bon vivre. Amusez-vous avec vos casseroles, les p’tits pains du Plateau!

    • Ils se passent quelque chose, et c’est beau, c’est grand, c’est inespéré. J’en ai des frissons à y penser. Je dis depuis toujours que le peuple Québécois est mou et lâche, et voilà qu’il me donne tord de fâcon aussi spectaculaire que ludique. Bravo!

      Mais bon, pour certaines personnes bien évachés dans leur salon, la révolution leur rentrerais par le cul qu’ils ne s’en renderaient même pas compte. Tsé, à force de se faire enculer sans rien dire…

    • @Truman

      C’est contre la montée du fascisme que ces gestes ont été posés. Vous ne voyez pas le parallèle, remettez-vous la tête dans le sable et arrêtez de chiâler.

      @juliette72 Bon voyage!

    • Je suis, depuis le début, à 97% insensible au mouvement étudiant. Et je trouve les manifs de soir de plus en plus intimidantes et irresponsables.
      Hier, en soupant sur une terrasse avec des amis au coin de Mt-Royal et St-André, j’ai pu voir un de ces partys de casseroles prendre forme sous mes yeux. D’abord une vingtaine de jeunes qui criaient “Avec nous dans la rue.” Puis au fil des minutes, plus d’une centaine, puis au moins deux cent… Quand ça s’est mis en mouvement, on aurait dit le carnaval de Rio. AUCUNE colère dans les visages, que des sourires.
      J’ai trouvé ça magique malgré moi. Moi qui suis vraiment un conservateur fini, j’ai eu envie de les suivre. Il y a quelque chose dans l’air à Montréal en effet.
      Alain Richard

    • @teamstef

      ”On a des gens qui sont contre Charest, contre les libéraux, contre la hausse des frais, contre la loi 78, contre le Plan Nord, contre les grosses compagnies, contre la couleur de la margarine, bref n’importe quoi!”

      Ce n’est pas n’importe quoi grand champion! toutes ses causes sont intimement reliées…pauvre droite hot-dog…toujours à court d’arguments

    • Comme le disait Gilles Vigneault :

      «Le mot jeunesse est un mot qui ne se démode pas, surtout de nos jours. Et de voir cette jeunesse debout, c’est extrêmement encourageant», a-t-il décrit, référant aux revendications étudiantes sur les droits de scolarité.

      http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/arts-spectacles/201205/07/01-4522655-comme-un-editorial-poetique.php

      «C’est être profondément inculte que de voter pour Harper quand on est québécois».

      «S’il élit ce dictateur, le Québec est d’un ridicule achevé ou d’une inculture incroyable.»

      http://fr.canoe.ca/divertissement/celebrites/nouvelles/2008/09/10/6722001-jdm.html

    • …Le problème avec tout ce «fling-flang», c’est que quand on ne sait pas où on va, on risque fort d’aboutir ailleurs.

    • Carré rouge ???? j’aimearais apporté une petite précision que les gens ont vite oublié dans ce débat…quand les fédérations étudiantes ont soumise la dernière offre du gouvernement , 111 assemblé sur 115 l’on rejeté………Donc sur les 70% d’étudiant qui ont continué à suivre leur cours , la grande majorité avait rejeté la dernière offre, et ce, peandant que 30% d’entre eux boycottait, manifestait et perdait leur session….Autrement dit, la plupart des étudiants ont dit non au offre et on quand même été à l’école..c’est comme si je votait non au offre patronal a mon travail pendant un conflit mais que j’irais travaillé et ramassé ma paye pendant que mes copains se battent pour moi….

      Tout ça pour dire que le véritable problème et noeud de tout ceci est le fait que le vote lors d’assemblé devrait toujours se faire en toute intimité……comme ça personne ne ss ferait influencé….et cela prévaut aussi pour les réunions syndicales…..si le vote avait été secret lors de la dernière offre, au lieu de 111 contre 4, peut-être que la majorité des étudiant aurait accepté..malheureusement on ne le saura jamais…mais S.V.P. arrêter de faire une distinction entre rouge et vert….certain revendique, et les autres jouit du meilleur des 2 mondes, soit finir leur session, et, si le gouvernement recule grâce à ceux qui manifestent, ne pas avoir avoir d’augmentation de frais de scolarité….il est là le véritable problème de ce conflit et de plusieurs autre au Québec..

      pour terminer je cite un certain Napoléon Bonaparte:

      »Dans toutes les révolutions, ils y a 2 sorte de gens: ceux qui la font et ceux qui en proftient »

    • Les jeunes (et moins jeunes) veulent changer le Québec? Ils en ont assez de la corruption, du capitalisme, de la pollution et du climat politique?
      Rien de plus simple, voici mes solutions :

      Premièrement, arrêter de consommer plein de c*isse de bébelles dont vous n’avez pas besoin! Cela aura un vrai impact sur les méchants capitalistes, où ca fait mal, dans leur portefeuille.
      La politique est un monde de vieux? Impliquez vous de façon sérieuse en politique, devenez membre d’un parti, transformez le de l’intérieur.
      Vous trouvez que les études coûtent trop chères? Alors faites votre possible pour finir votre CEGEP en 2 ans. Essayez de convaincre vos concitoyens de baisser les frais de scolarité au lieu de faire du chantage.
      L’accessibilité vous préoccupe? Alors devenez grand frère, aidez un jeune de quartier défavorisé à atteindre son plein potentiel. Battez vous pour l’augmentation des prêts et bourses pour les plus démunis.
      L’éducation n’est pas valorisée? Alors au lieu de regarder occupation double, aller lire un livre, assister à des conférences, tentez d’encourager votre entourage à s’instruire.
      L’environnement vous tient à cœur? Alors, encore une fois, arrêter de consommer autant, arrêter les voyages, abandonnez la voiture!
      Le système de santé est débordé? Faites votre part, arrêtez de fumer, restez actifs, faites la promotion d’une bonne hygiène de vie.
      La corruption est endémique? Alors apportez des solutions pour changer le mode de financement des partis politiques.
      Le climat social se dégrade de jour en jour? Essayez donc de convaincre vos adversaires au lieu de les insulter. Restez modérés dans vos propos et arrêtez de comparer le Québec à une dictature. Et même si vos adversaires vous insultent, résistez à la tentation d’en faire autant.

      Quoi? Mes solutions demandent un effort personnel soutenu, des sacrifices, de la modération et une certaine patience pour récolter les fruits de son travail? Vous me dites qu’il y a des gens qui ne font aucun effort, et me demandez pourquoi vous devriez faire mieux?

      Bon, d’accord, continuez à prendre des marches, à lancer des bouteilles et à taper sur des casseroles, vous y êtes presque…

      F. Gagnon

    • c’est à quelle heure, déjà, la révolution?

    • @ pacog
      Félicitations! Que dire de plus?

    • @participant

      C’est justement ceux qui l’ont lu qui sont en colère.

    • Hier dans mon quartier avec les casseroles il y avait une affiche

      “”"Pinocharest dégage”"

      pas mal car c’est sous Pinochet que cette pratique est née. En résumé, Charest et son gouvernement ont perdu leur légitimité il ne leur reste plus que la dérive autoritaire et çà s’est inquiétant.

      Les casserolles un moyen pour le peuple de dire que la démocratie ce n,est pas seulement de voter tous les 4 ou 5 ans c’est à dire quand Charest le décide.

    • Il faut lire le très beau texte de Marie Claude Lortie autour de cette fête des casseroles.

      qui exprime fort bien le ras-le-bol de la population à l’égard d’un dirigeant (Charest ) qui est allé trop loin dans le mépris , il est devenu maléfique

    • @kasimir35

      Ayant passé 3 semaines à l’hôpital à partager la chambre d’un plaignard chronique, j’aurais été mieux de me reposer chez moi!

      Pis des bouchons de cire pour les oreilles : jean-Coutu, $3,95, pas mal moins cher que la hausse! :-)

    • Des casseroles qui frappent sur des casseroles…J’éprouve un réel malaise en regardant ça et j’ai vraiment honte d’être Québécois. Faut vraiment pas avoir de vrais problèmes…

    • @ quoailleur

      C’est vous qui qualifiez cela de tintamarre, moi j’entends manif de casserole contre le gouvernement comme les chiliens l’avait initié contre Pinochet. C’est en ce sens que l’on dit que ce type de manifestation est dirigé contre le gouvernement. Les acadiens eux organisent un tintamarre une fois par année pour souligner qu’ils ont résisté à la déportation et qu’ils sont toujours là. Ce sont donc deux raisons tout à fait différentes.
      Avant de nous parler de tartine de culture, vous auriez intérêt à mieux vous renseigner pour ne pas mélanger deux choses tout à fait différentes même si la méthode semble la même. Le tintamarre est une chose, les manifs de casseroles une autre, heureusement vous ne nous avez pas parlé de la parade du Père Noel.

    • @ mouton 05h57

      Vous portez bien votre nom. Personnellement ma conscience sociale me dicte de ne pas aller faire c**** mes voisins pour des caprices d’enfants rois. Et si je me fie à tout ce que j’entends autour de moi dans ma région(je ne peux l’écrire ici), on est solidaire sur ce point.

    • Petit message @ dbou et tous ceux qui parle de Pinochet :
      Une petite recherche de 2 minutes sur internet vous permettrai de réaliser:
      1) À quel point il est ridicule de comparer le Québec de Charest au Chili sous Pinochet
      et surtout
      2) Que le mouvement des “cacerolazos” est né au temps d’Allende pour manifester contre le manque de nourriture sous son gouvernement SOCIALISTE.

      F. Gagnon

    • Quelle blague le Québec.

      Y vivre me rendrait fou, c’est certain. On ne sais plus vers quoi se tourner, c’est la folie partout…

      T Rightman.

    • Je dois m’avouer vaincu, j’aurais juré ne jamais m’intéresser à la télé-réalité en raison de la bassesse qu’atteignent les participants pour attirer l’attention. J’avoue que je les regarde et je comprends maintenant pourquoi les gens deviennent accro à ces clowns.

      De les voir se ridiculiser jour après jour, on développe envers eux un sentiment de pitié et même, on s’attache à eux. Leur gloire n’est qu’éphémère mais ils se croient, un peu comme “Heille MAN, t’es mon meilleur chum à vie” tiré d’extraits dont on m’a raconté avec ironie des autres émissions stupides du genre. Ils pensent changer le monde, ils ne veulent que des droits, pas d’obligation?

      Le plus hilarant, c’est de voir les plus idiots d’entre eux avec un drapeau du Québec ou un drapeau des Patriotes, ils se sont trompés d’émission à mon avis mais en fait, leur dénominateur commun est qu’ils sont tout autant déconectés de la vraie vie. La vraie vie finalement, c’est la mienne, simple payeur d’impôts pour réparer ce que ces tarés brisent.

      je me part un freak show moi aussi, want to join ?

    • 8hres à l’avance.

      Si je suis la crise, depuis 30 jours il y a manifestation dans les rues de Montréal. Et je suis sur q

    • je suis sur que ce soir il y en aura une autre.

      Pas besoin d’être devin, ni enquêteur de police, tout le monde le sait. Faut-il absolument informer d’une chose connue…même que les policiers, comme notre gvt, a trouvé une façon très discutable d’arrêter…des manifestants pacifiques.

      Tu fais semblant D’écouter,d’être conciliant et puis bang, la trappe, la police partout. Dispersez-^vous, mais pas de place pour passer. Et surtout soyez poli, le langage aussi est considéré comme une arme dangereuse, et à la discrétion des policiers d’en décider.

      On leur donne tous les pouvoirs, mais faut comprendre s’ils se trompent. Pour moi évidemment, des gens qui se trompent, j’évite de leur donner trop de pouvoir. Ou tout au moins je les tiens aussi passible des mêmes amendes que celles qu’ils desservent. Soit, tentative de blesser sans raison évidente, pour le professionnel de la sécurité publique, entre 5 et 35′000$ et pour ses chefs ce montant pourrait aller jusqu’à 125,000$ si le chef ne peut prouver qu’il a tout fait pour empêcher ce geste …lui-même.
      Un policier ayant commis un acte répréhensible ne pourrait plus participer à de tels évènements….

    • je suis convaincu qu’une forte majorité des policiers préférerait ne pas se trouver où ils se trouvent chaque soir.

      Messieurs/mesdames policiers, c’est le temps tous ensemble de tomber malades. Montrer au gouvernement que vous n’êtes pas plus d’accord avec sa politique.

    • J’espère que ceux qui manifestent de n’importe quelle façon sont tous allés voter aux dernières élections ? Dois-je rappeler que le taux de participation était de 57,3% . Ça, c’est à peine plus de la moitié de la population votante du Québec. Fallait y penser avant. Et oui j’étais allé voter.

    • 500 arrestations , dont un près de moi .
      Un qui a marché seulement le 22 Mars et hier .
      500 , certains qui ont manqué l’annonce au début que la marche était illégale .. C’est des citoyens qu’on arretent . Misère de misère . ( c’est une expression , écrivez pas pour dire qu’on est pas un pays de misère ) un : je suis d’accord deux : on est pas un pays .

    • Bon, alors , des elections. Y a un risque que Charast revienne. Les sondages, les sondages, que disent-ils? Charast verra-t-il une opportunite? La fenetre favorable s’est-elle deja refermee? Tel est le suspense. Qui sait?: les casseroles auront-elles un echo face aux urnes?

      Ciao

    • “A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes.”
      JFK

      À Francfort, Allemagne, les policiers ont enlevés leurs casques et décidés de marcher avec les 20000 manifestants ! Vous voyez bien qu’il se passe quelque chose dans ce système non ?

      http://www.democraticunderground.com/1002721617

    • Ils me font bien rire ces gens qui disent sans rire que la loi c’est la loi et qu’il faut obéir. Combien de contravention sont livrées chaque année? Combien le Québec perd avec le travail au noir, le paiement au noir, la fraude fiscale, etc. Combien de gens ont jeter leurs ordures par terre, leur mégos etc.? Combien de personnes sortent leur vidange le mauvais jour ou bien qui ne recyclent pas? J’arrête ici parce que chacun se retrouve dans au moins une de ces situations.
      La loi, c’est la loi, Hein??? On voit l’hypocrisie des moralisateurs donneux de leçons pour qui il est plus facile de pointer la désobéissance aux lois des autres tout en élidant la leur. C’est toujours pire quand c’est les autres.

      Évidemment, les moutons asservis vont dire que ce n’est pas la même chose que ça dérange les autres et tout le tra-la-la démagogique qui vient avec afin de se déculpabiliser et de se donner le droit de diaboliser nos jeunes. Pitoyable…

      Sylvain Pelletier

    • Je tente cette réflexion:

      On assiste présentement à un ras-le-bol général. À une perte de confiance en nos élites et en les gens qui sont supposés nous représenter. On a vu les nombreux scandales de corruption au Québec, les débâcles des économies ici et là partout sur la planète et on regarde la dette gonfler sans trop savoir ce qui s’en vient pour nous dans l’avenir. Va-t-on “péter au frette” comme la Grèce ? Allons-nous devoir faire des sacrifices injustes ? Est-ce qu’on pourrait faire des coupes, des hausses et des choix ici et là qui s’avèreraient très sensés et justes pour éviter de s’engouffrer davantage ? Où couper ? À qui refiler les hausses ? Comment répartir le fardeau économique de façon équitable entre tous (riches, pauvres, jeunes, vieux, tous les secteurs confondus, etc…) et en préservant un certain filet social ? Je pense que toutes ces questions trottent dans la tête des gens à l’heure actuelle et personne, surtout pas le gouvernement et les leaders politiques actuels, ne semble avoir de réponse pour calmer ces inquiétudes. Le conflit étudiant et la loi 78 ont été un électrochoc qui a exacerbé ces inquiétudes.

      Les gens ont besoin de réponses et d’être écoutés en ce moment pour être enfin rassurés pour le futur à long terme. On a l’impression d’être géré à la petite semaine en prévision de la prochaine élection. C’est ce qui génère la colère et le cynisme.

      Je pense qu’il faut un projet/plan social-économique global pour faire face à l’avenir. Non pas l’avenir électoral, mais bien l’avenir collectif à plus long terme dans un horizon de 25-30 ans. Comme peuple, il faut se poser les questions suivantes et assumer collectivement les sacrifices et choix qui viendront avec. Qu’est-ce qu’on veut à long terme comme système de santé et de support à la vieillesse, système d’éducation, programme de natalité/garderie, gestion de la dette, retour sur l’exploitation de nos ressources naturelles, en environnement, en économie, en fiscalité, en éthique de gouvernance (lire corruption et financement des partis) et j’en passe ? Ces temps-ci, on a l’impression qu’on applique des hausses et des coupes ici et là à la pièce de façon arbitraire en “pensant que ça devrait marcher”, sans trop savoir ce que ça va donner et comment on va se ramasser dans 25-30 ans. Il faudrait avoir une vision d’ensemble. Et il appert que les plates-formes des partis ne répondent pas à ce besoin actuellement. Et malgré ce qu’en dit Jean Charest, ce n’est pas le Plan Nord qui va régler ça… c’est beaucoup plus profond !

      Nous sommes une société privilégiée, mais cela ne nous met pas à l’abri des ras-le-bol, ne nous enlève pas le goût de réfléchir et d’avoir des inquiétudes par rapport à l’avenir. Les « vieux » veulent protéger leurs acquis (caisse de retraite, liberté 55, santé), les « jeunes » voudraient bien jouir des acquis des « vieux » et sont en même temps inquiets au sujet de la facture dont ils hériteront et de celle qu’ils génèreront. On dirait qu’on est dû pour un nouveau contrat social, solidaire et équitable entre les générations. J’ai une jeune famille. Je fais partie de ceux qui gagnent un très bon revenu. Il me fait plaisir de payer mes impôts et taxes en sachant que c’est pour obtenir des services pour tous. Cependant, je voudrais avoir l’assurance que cet investissement a un sens à long terme, que je ne mets pas mon argent dans un trou sans fond, ou pire, dans les poches de la mafia. Et je doute de cela actuellement. Je voudrais que le plus grand nombre de citoyens mettent la main à la pâte pour se sortir de cette impasse socio-économique, boomers comme étudiants, droite comme gauche.

      Je n’ai pas de recette miracle à proposer pour nous aider à pondre cette feuille de route, seulement cette réflexion à partager ! Je pense que les gens échangent beaucoup en ce moment et qu’on va réussir à se faire un itinéraire clair à un moment donné (on pourrait même le donner à la police!). Mais encore faudrait-il avoir un leader crédible capable de mener à bien l’éclosion et la mise en oeuvre de ce nouveau plan socio-économique à long terme. À mon grand malheur, ça semble rare par les temps qui courent. Je reste toutefois optimiste !

    • J’étudie en Grèce depuis septembre et je puis vous assurer que ça ne manifeste pas autant qu’à Montréal (quoique quand ça manifeste, c’est plus violent)

    • C’est cute des casseroles 1 semaine. Dans 6 mois, les gens entendront peut-être ce phénomène d’une autre oreille. C’est à voir. Est-ce vraiment nécessaire de manifester à 1 heure du matin? Je veux ben croire que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, mais là je pense qu’on “Charist”.

    • @pacog
      24 mai 2012
      12h10

      Merci! Je n’en peux plus des gens qui blâment sans cesse le gouvernement pour tous les maux de notre société. Je crois que l’inconscient collectif québécois est encore sous l’influence de la dictature morale et sociale de l’Église catholique. Il subsiste cette idée dans les esprits que notre société est menée par une autorité détachée du peuple et que notre pouvoir face à celle-ci est limité. Que notre pouvoir sur la destinée de notre nation est si limité que nous devons taper sur des casseroles pour nous faire entendre.

      Parmi les tenants de la gauche, on chante souvent les mérites de la social-démocratie à la scandinave. Je ne pense pas que notre société soit prête pour un tel système car il s’appuie sur une morale protestante (luthérienne il me semble) où les individus ne se contentent pas de recevoir du système mais sont également responsables d’y contribuer, notamment pas le civisme, des impôts élevés et une solide éthique de travail qui donne lieu à une faible corruption des gouvernements. Je crois que beaucoup trop de mes concitoyens souhaitent le beurre et l’argent du beurre.

      Il n’y a aucun mal à taper sur des casseroles pour exprimer un ras-le-bol. Je crains seulement que le regard critique des manifestants soit entièrement tourné vers le gouvernement en place et aucunement sur des sources plus profondes de nos problèmes sociaux, au coeur de nos mentalités et attitudes.

    • UN GRAND MERCI Jean CHAREST

      Merci de nous avoir enfin RÉVEILLÉ, quand j’entend le son du métal dans ma rue, j’entend la fierté
      et la volonté, pour enfin se dire ensemble qu’on ne se laisse plus marcher sur les pieds mais plutôt
      que maintenant on met nos pieds bien devant l’autre, vous avez sonné le réveil, on l’a bien entendu MERCI !

    • Je vous l’avais dit, votre maire Tremblay va se fâcher…

    • lepoche,skoub, lavache1

      2 pouces en l’air !

    • Peut-être le maire Tremblay n’aime tout simplement pas les casseroles… de peur d’en trainer au sens politique du terme: http://www.expressio.fr/expressions/trainer-une-casserole.php …

    • L’isolement mène à la folie et il faut croire que les Québécois (francophones) s’isolent beaucoup…

      Il faut passer quelque temps à l’extérieur, NY ou Boston par exemple et quand on revient on réalise à quel point Montréal est une ville de débiles!!!

    • Beau vidéo, hier soir à Rosemont, petits et grands font de la cuisine de quartier. http://www.youtube.com/watch?v=rI2YuSQFRuE&feature=player_embedded

    • Je vous propose ce slogan pour la manifestation de ce soir!

      Sortons nos casseroles, exprimons notre raz-le-bol
      Sortons nos chaudrons et ensemble manifestons!

      Sortons nos marmites car la loi n’a pas de limite
      Sortons nos poêlons et ensemble festoyons!

    • Mon fils de 3 ans fait dire: “Laissez moi dormir”

    • Il se passe que le peuple est tanné de se faire fourrer par des politiciens arrogants, incompétents, voire corrompus!

      Évidemment, quand je dis le peuple, je parle du 70-75% de Québécois qui ont un peu de tonus; y’aura toujours des tarés pour voter libéral…

    • « Le maire Tremblay demande que les casseroles restent sur les balcons »

      Simonac, OK d’abord, on le fera plus, vous avez encore tellement de crédibilité cher Gérald ….

      Non mais, pour qui il se prend, quel sans-gêne.

      C,est pus de l’innocence, c’est de l’arrogance.

    • @pbrasseur

      “Il faut passer quelque temps à l’extérieur, NY ou Boston par exemple et quand on revient on réalise à quel point Montréal est une ville de débiles!!!”

      Rien ne vous retient ici. Vous ne manquerez à personne ne vous en faites pas…

    • Le maire Tremblay se met les pieds dans les plats en voulant abolir les casseroles!

    • “Le maire Tremblay demande que les casseroles restent sur les balcons” Haha! Elle est bien bonne celle-là! Le Chef Tremblay va nous faire la cuisine! Kampai! La recette du Chef!

    • @dbou : le tintamarre acadien, c’est justement fait avec des casseroles! cultivez-vous, diantre!

      cela dit, pour les branchés du Plateau, puis-je suggérer les casseroles Lagostina, elles sont du meilleur effet :-)

    • Mais c’est un ras-le-bol qui se manifeste, que je qualifierais de général.

      Ras-le-bol de la polarisation de la richesse depuis 30 ans.

      Ras-le-bol des promesses de richesse pour tous via les traités de libre échange qui ont profité avant tout aux entreprises et leurs ont donné des moyens de faire du chantage pour que les gouvernements “assouplissent” les conditions de travail et permet aussi à celle-ci d’actionner les gouvernements si les lois et règlements leurs sont contraignant

      Ras-le-bol de voir le salaire moyen des citoyens stagner depuis 30 ans. Et que dire du salaire médian, il a descendu !

      Ras-le bol de l’effritement lent mais constant du filet social

      Ras-le-bol de la marchandisation de tout (éducation, santé, loisir etc)

      Ras-le-bol de voir les immenses gains de productivité des technologies profiter qu’à quelque uns. Où est la société des loisirs promise ? On travaille plus d’heure aujourd’hui !

      Ras-le-bol des cartels multimilliardaires (banques, pétrolière, assurance) croulant sous les profits et payant que fort peu d’impôt

      Ras-le-bol de ces citoyens corporatifs mettant en place et alimentant les systèmes de corruption

      Ras le bol des médias mainstream qui nous incitent et nous propose de ne pas intervenir dans le débat public d’être bien calme car tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Consommez et produisez, le reste une petite élite éclairée s’en charge, toujours pour votre bien. ¢ontentez-vous de votre « lifestyle » et admirez le star-system

      Ras-le-bol des entreprises de relation publique qui par leur propagande éhontée nous font avaler à peu près n’importe quoi, même l’indéfendable ! Nous vendant un projet politique, un plan de réduction d’emploi, une loi anti-démocratique comme une banale savonnette.

      Ras-le-bol des gouvernements corruptible, menteurs et faisant fi des règles élémentaires du régime parlementaire

      Ras le bol des poules mouillés qui voit dans le confort comme le nec-plus extra de la vie et le magasinage comme moment fort de l’existence

      Ras-le-bol des crypto individualiste nombriliste articulant leurs post-modernité que par des actes de consommation.

      Ras-le-bol des perroquets de service répétant inlassablement la propagande officielle et le discours du patronnât tout en étant assurés de penser par eux-mêmes.

      Ras-le-bol de la pensé magique qui prescrit que les changements se font dans l’isoloir en votant.

      Ras-le-bol du néo-libéralisme et ses épigones qui nous vendent « le meilleur moyen de vivre n’ayant jamais existé » tout en pérorant l’infâme TINOW (There Is No Other Way) de l’ignoble dame de fer.

      Ras-le-bol du préchi-précha sur le Québec pauvre, nous sommes riches mais ces ressources naturelles, humaines, culturelles et technologiques sont accaparées, encore une fois, que par quelque uns.

      Ras-le-bol de la logomachie du Québec surendetté. Encore un mantra pour accuser les citoyens de leur immense dépense sociales, quand le problème est un de revenu et pas de dépenses, que les entreprises et les riches payent leur JUSTE PART d’impôt et les budgets s’équilibreront en moins de 5 ans et la dette s’évaporera en moins de 20.

      Ras-le-bol de l’overclass (10% de la population, en gros ceux gagnant plus de 85 000 $ pas année) affichant un mépris manifeste au peuple en protégeant tel un féroce cerbère les acquis du monde créer de toute pièce par le fameux 1%.

      Ras-le-bol de ce complexe adolescent exigeant de toujours comparer les façons de faire du Québec aux autres provinces ou états tout en exacerbant les possibles méfaits à sa réputation si elle ose faire un peu différemment.

      Ras-le-bol de l’idéologie dominante de la compétitivité à outrance ou la guerre de tous contre tous qui génèrent une méfiance maladive envers autrui et compromet la seule force que le peuple possède, le nombre…

      Enfin, merci sincèrement aux étudiants qui osent et soyez assuré que l’appui des gens est fort et inaltérable.

      Jacopo Belbo

    • quoailleur,

      Je sais très bien que le tintamarre est fait avec des casseroles, j’ai simplement tenté de vous expliqué que le but des manifs casseroles n’est pas du tout le même que celui des acadiens mais plutôt identiques à celui des chiliens qui avaient utilisé cette tactique pour contrer le fait que Pinochet voulait les empêcher de manifester.
      Ma petite culture d’Hochelaga-Maisonneuve (et non du Plateau) me permet de faire des nuances que vous semblez incapables de faire.
      Vous êtes incapable de départager la méthode utilisée du but à atteindre et surtout vous ne lisez les commentaires des autres qu’au travers de votre lunette biaisée.

    • Le maire Tremblay dont la garde rapprochée vient de se faire “pogner” les deux mains dans le plat de bonbons voudrait que les chaudrons restent sur leur balcon!
      Non mais pour qui il se prend ce libéral-là?Pour Jean Charest?
      Notre bon maire qui répète depuis des années qu’il ne sait jamais rien, qu’il ne voit jamais rien, qu’il n’entend jamais rien, voilà qu’il se met à entendre les chaudrons jusqu’à Outremont et qu’il ne veut pas les voir sur la rue!!!
      Monsieur le maire continuez à faire ce à quoi vous êtes ben ben bon, continuez à ne rien voir, à ne rien savoir, à ne rien entendre! Vous excellez là-dedans!
      Et laissez-nous notre rue!
      R. Boisvert

    • C’est fou comme il y a des gens sans-emploi sur la planète Montréal.

    • @syl20_65

      Vous avez entièment raison … mais moi je paye mon loyer !

    • Pas encore satisafait de sa nouvelle règlementation contre la liberté des citoyens de couvrir leur visage, Tremblay demande maitenant que les chaudrons restent sur les balcons. Décidément, nos élus ne savent plus ou ”varger”. C’est l’hystérie politicienne. Pitoyable. Vous avez perdu le contrôle messieurs. De grâce, laissez votre place à des gens plus compétents.

      Pis l’autre, le prez de la Fraternité des brutes en mal de pouvoir et de sensation veut une loi contre les insultes. Qui décidera ce qui est une insulte ou non? Les badgés? Comme s’ils avaient le jugement et le discernement pour le faire. Décidément, c’est l’hystérie généralisée aussi chez le bras armé de l’état. Un peu de calme.

    • « Le maire Tremblay demande que les casseroles restent sur les balcons »

      Et que le chaudron reste à l’Hotel de ville!

    • pacog

      Je n’ai en aucun cas comparé le Québec de Charest au Chili de Pinochet, j’ai simplement voulu faire comprendre à quoailleur qu’il ni avait aucun lien entre le tintamarre acadien et les manifs casseroles que l’on connaît depuis quelques jours.
      Il est tout de même intéressant de constater que des concerts de casseroles ont repris au Chili depuis quelques temps, organisés entre autres par des étudiants qui protestent contre le coût élevé des études.

    • Qu’on soit pour ou contre la hausse des frais, il faut reconnaître que la loi 78 va trop loin et est digne d’un état totalitaire. Juste pour ça, il faut continuer de manifester et de cogner des casseroles, jusqu’à temps que Charest démissionne.

      Aux policiers : lâchez vos matraques et venez manifester vous aussi!

      M Landry

    • Le grand chum de Frank Zampino qui demande de rester sur le balcon avec nos casseroles! Ben oui, Gerald, ben oui…

    • @fedor Des casseroles qui frappent sur des casseroles..est bonne!! il faut dire que ça résonne comme des tambours aussi..je n’ai jamais autant rit en lisant ce blogue,la go-gauche semble avoir completement perdu le nord..la phrase la plus ahurissante vient sans doute de @francis2115:La création de richesse, c’est par la gauche qu’elle passe HAHAHA!!

    • tout ce tapage pour rien qui rallie tous ces désoeuvrés qui ne pensent qu’à eux et non à tous ceux qui perdront leur commerce etc. Uquam n’est qu’un “glorified cegep” et les diplômes dispensés sont bidons et reconnus aucunement à travers le monde.

    • La gauche-extrémiste, c’est jamais de leur faute et tout doit être gratuit et vive le statut quo ! Un débat télévisé, vous voulez rire, les GND, léo Blouin et la Martine on de la difficulté à s’exprimer au-delà de 3 minutes sans refaire replay.
      - La gauche-extrémiste n’est jamais responsable de ses gestes: Je casse une vitre ou je lance des bombes lacrymogènes dans le métro ET c’est de la faute du gouvernement !
      - La gauche-extrémiste se fou des droits des autres: On bloque le métro, on empêche les autres étudiants d’accéder à leurs cours, on bloque les ponts, on ne respecte pas les lois et l’ordre, on écoeure le peuple ET sa parle de DÉMOCRATIE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      -La gauche-extrémiste prétends représenter la jeunesse: La réalité c’est tante Pôline et les centrales syndicales qui se servent de 30% des étudiants qui étudient en sciences sociales et humaines pour faire débarquer les libéraux. Encore pire, ce mouvement est presqu’exclusivement montréalais. Les étudiants n’ont pas et ne veulent pas négocier, le gel est leur seul position.
      -Bravo et félicitations aux 70% des étudiants qui ont terminé leur étude.
      -La gauche-extrémiste est égoiste et se fou des conséquences sur les commerçants, les utilisateurs du métro, les travailleurs du centre-ville, le tourisme et la super bonne réputation que le Québec a actuellement.
      À tous ces futurs travailleurs…. Je dit bravo, continuez comme ça, vous l’aurez votre pays de République de bananes !

    • Et pendant ce temps votre bonne ami Martin Patriquin récidive et profite de la situation pour faire passer l’ensemble des québécois pour des idiots de classe mondiale.

    • Au 98.5, Jean Pagé se vantait qu’à l’Île des Soeurs, on n’avait pas de concert de casseroles… quand on est riches, on ne subit pas le bruit et la misère qu’on nous impose. Qui est cet imbécile qui a eu l’idée de nous imposer un concert de casseroles. Tous des suiveux! L’esprit grégaire réconforte les esseulés
      Hey! Get a life! Laisse tomber ta casserole, mon homme et va travailler, comme cet éboueur qui ramaissait les vidanges pendant que les zoufs se faisaient aller la cuiller sur la casserole!!!
      Sur le Plateau, le concert a duré plus d’une heure! C’est quoi qu’ils ont dans le coco les joueurs de casseroles? Vive le silence. Il fait chaud, c’est l’étÉ, j’ai pas à endurer du bruit pour rien.

    • Je partage la stupéfaction de M. Lagacé, ainsi que sa retenue. Il est vrai que le québécois moyen se contente généralement de son téléroman, son sac de chips, et ses vieilles chansons de Charlebois. Difficile de définir ce qui se produit. Fallait-il une hausse des frais de scolarité pour le québécois s’écoeure de la corruption et d’un gouvernement pourri à l’os, pour qu’il se lève de son divan et défie l’autorité ?

      Bien que je ne sois pas pour le gel des frais de scolarité, l’ampleur du mouvement me force à réfléchir. Je m’interroge: pourquoi ne sommes nous pas descendus dans la rue, alors que nos viaducs s’effondrent et tuent des citoyens? Pourquoi aucune casserole n’a résonné lorsque les journaux ont fait la lumière sur le scandale de la construction?

      Je ne suis pas pour la grève. Mais je suis heureuse de constater que le sang pompe toujours dans nos veines québécoises.

    • Tant que les poêlons ne deviendront pas des armes.

    • Le tintamarre, c’est une bonne idée, mais quand tout le monde le fait en même temps à 20h pendant 15 minutes! Pas toute la nuit comme c’est le cas.
      Ça perd son effet sauf d’emmerder les gens qui veulent dormir!
      Trop, c’est comme pas assez!
      La Loi 78 brime la liberté?
      Le tintamarre brime la mienne qui veut la paix!

    • @ zeit au sujet du ras-le-bol

      Bien dit et presque exhaustif ;)

      Je traduis votre texte ainsi: on est tannés de se faire fourrer!

      Y Labonté

    • @eltigre. “Tant que les poêlons ne deviendront pas des armes”. Tant qu’ils ne seront qu’en aluminium et pas en fonte…

    • @element2003

      Entièrement d’accord avec vous! Excellent commentaire. À entendre les gauchistes, le Québec est sous le contrôle d’un régime totalitaire sanguinaire. Cibole! C’est juste une augmentation des frais de scolarité qui ne rejoint même pas l’inflation. Calmons-nous le pompon.

    • Quelle bande d’enfants gâtés pourris ces étudiants maifestants, future génération de loosers…

    • Ça c’est ce que l’on peux dire réellement jouer de la casserole.

      http://www.youtube.com/watch?v=JjpBaZZV0jk

      Je plains les gens qui sont obligés d’endurer ce tintamare durant plusieurs heures et qui veulent dormir en paix, c’est bien beau vouloir protester mais faut quand avoir du respect pour autrui !

    • @pacog

      Bon texte. Votre appel à la responsabilité individuelle est rafraichissant.

    • À mlabreche : Quel simplisme ! navrant. Le mot catalyseur vous connaissez ? si oui vous aurez compris.

    • @ sylvainthi1837
      25 mai 2012
      00h44

      Si tu le dis ….

    • @dbou, vous dites que le but des manifs casseroles québécoises n’est pas du tout le même que celui des Acadiens …
      vous avez parfaitement raison !
      vous dites que le but des manifs casseroles québécoises est identique à celui des Chiliens pour protester contre Pinochet
      vous avez probablement raison !
      de mon côté, ce que je dis, c’est que la plupart des médias québécois et des gens d’ici (par un phénomène de psittacisme sidérant) répètent que ces concert de casseroles « originent » du Chili, ou « sont une tradition » du Chili, ce qui n’est pas le cas, puisque le tintamarre remonte en Europe au Moyen-âge
      je dis également que même si les Chiliens y ont eu recours eux aussi lorsqu’il en fut temps, ce sont les Acadiens qui, en Amérique du Nord, ont été les premiers à y avoir recours, même si ce n’était pas pour les mêmes raisons que les Chiliens
      ce n’est pas l’OBJET du tintamarre qui détermine s’il s’agit d’un tintamarre, c’est la MÉTHODE de protestation (faire du bruit avec des casseroles ou autres ) … que ce soient pour protester contre la Déportation, ou contre Pinochet, ou pour célébrer la démission du gouvernement Charest, ou même pour célébrer l’entrée de Gabriel Nadeau-Dubois au Temple de la Renommée des Sophistes du Québec
      les motifs de manifester (sa joie ou sa colère) n’ont pas à être identiques, le but, c’est de faire du bruit pour l’exprimer, qu’on soit en Acadie, au Chili ou par ici
      nous sommes en bonne voie de nous entendre, pardieu ! espérons que les FECQ, FEUQ et consorts, ainsi que le gouvernement, s’inspireront de nos brefs, mais ô combien lumineux! échanges pour en arriver à une entente dans le contentieux navrant qui les oppose actuellement afin d’épargner au Québec une vilaine gueule de bois aux lendemains de l’euphorie casserolée actuelle

    • Tous ces gens qui sont dans la rue rêveraient probablement de voter Québec solidaire,que je me dis,mais ils ne le feront pas.

      Je crois qu’au Québec bien des gens sont à gauche à ce point,au point de vouloir devenir les bons amis de Chavez.

      Mais non,les gens vont se contenter de voter pour les syndicats et la fonction publique-c’est-à-dire pour le parti québécois!

      Et qu’est-ce que le parti québécois veut faire avec le dossier de la hausse?On ne sait pas,ils ne se sont pas positionner clairement…

      Les québécois étaient tellement tannés des fédéraux bleus,qu’ils ont voté orange!Qu’est-ce que ça a donné?Rien.Plus personne ne regarde ce qui se passe à Ottawa!

      Tout ça pour dire que ça ne donnera rien,ces manifestations,si les gens ne pensent pas en termes politiques,s’ils ne s’organisent pas.

    • Ouais. Mais sortir de l’immobilisme pour “bouger pour bouger” dans un trip de gang gaga qui donne dans la désobéissance civile et le désordre social, comme de grands enfants gâtés qui se payent “de belles grosses marches en gangs soirs après soirs au beau milieu de la rue pour faire ch!£¬ les automobilistes et les autres citoyens qui veulent juste vivre en paix”, c’est pas plus brillant et ça cause juste de la dissension au sein de la population. Ça commence à augmenter les risques de conflits violents et de chicanes qui vont laisser des marques. Tout ça prend des allures de crisette de bébés gâtés. Les gens argumentent durement dans les bureaux et les chaumières et ça sépare pas mal plus que ça réunit. Si les gens veulent faire mal au gouvernement, faudrait qu’ils se concentrent sur d’autres objectifs et cessent de polluer l’atmosphère. Ça ne va pas si mal, au Québec. Faudrait que les gens mettent les choses un peu plus en perspective. La Paix sociale, c’est fragile.

    • à Patrick Lagacé,

      des paroles comme vous le dites il y en a des tonnes.. et on en a marre d’entendre les médias qui donnent trop la parole à ces étudiants qui veulent tout..

      oui je rends responsable plusieurs journalistes de faire des éclats avec ce qui se passe et vendre leur potins.. je trouve déplorable
      si ça a dégénéré autant c’est ceux qui enflammait les têtes brulées

      il y a plus rien de valeur ici dans ces manifestations.. il n’y a pas grand monde qui y croit.. et ce concert de casserole non mais et puis quoi encore!!! après les chaudrons ce sera quoi?

      http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/stephane-laporte/201205/27/01-4529053-la-revolte-des-gosses-rouges.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=envoyer_cbp

      allez donc lire ce que bien des gens ailleurs pense de notre beau Québec qui prend l’allure d’une civilisation manquée

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2008
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité