Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 24 avril 2012 | Mise en ligne à 11h08 | Commenter Commentaires (59)

    Les automobilistes québécois se calment le pompon

    Flash

    Ma chronique du jour, Révolution sur nos routes, porte sur le bilan routier du Québec, qui s’améliore. C’est bien une révolution qui se déroule sur nos routes. Le nombre de morts, et de blessés graves, est en diminution constante depuis cinq ans. Nous sommes depuis cette année dans le club des 6 morts par 100 000 habitants, ce qui nous rapproche des juridictions où les bilans sont parmi les meilleurs au monde.

    Jean-Marie de Koninck, président de la Table de sécurité routière du Québec, note dans cette chronique : « Je ne connais pas d’autres juridictions qui ont eu de si bons résultats en cinq ans. »

    Bref, on peut se donner une petite tape sur l’épaule collective. On brille, que dis-je, on roule parmi les meilleurs…

    La plus grande révolution, elle est peut-être dans nos têtes. Peut-être que nous comprenons un peu plus que la route, ça a beaucoup moins à faire avec la liberté (de rouler vite, de rouler comme on veut) qu’avec la responsabilité (de ne pas mettre inutilement la vie d’autrui en danger).

    Par ailleurs, un lecteur, René Lavallée, me reproche — en fait, le reproche est plutôt dirigé vers la Société de l’assurance automobile du Québec — une utilisation erronée des chiffres du bilan routier québécois. Extrait :

    Au sujet de votre article de ce matin, j’aimerais vous faire remarquer que votre (celle de la SAAQ?) utilisation des chiffres laissent à désirer. Il y a eu en effet une diminution importante de la mortalité sur les routes du Québec entre 2006 et 2011 (33%, mieux que la France avec 24%), mais 2006 a été la pire année entre 2001 et 2011.

    Si on retourne plutôt 10 ans en arrière, la diminution ne serait que de 21%, quand même appréciable mais moins bien que le bilan français. Entre 2000 et 2010, le nombre de décès en France est passé de 6811 à 3706, soit une baisse de près de 46%. A noter que le fait de reculer 10 ans en arrière au lieu de 5 vous permet de mieux réconcilier votre comparaison Québec-France avec le début du second mandat de Chirac (2002).

    J’ai soumis les doutes de M. Lavallée au professeur de Koninck. Sa réponse :

    Le lecteur a raison de dire que tout dépend avec quelle année on compare. Si on compare avec 2001 (610 décès), alors la baisse de 2001 à 2011 est de 21%, alors que si on compare avec 2006 (479 décès), on obtient une baisse de 2006 à 2011 de 33%. Or, c’est justement parce que le bilan se détériorait de 2002 à 2005 que le Gouvernement a décidé de créer la Table québécoise de la sécurité routière. J’ajouterai, par ailleurs, qu’il est coutume à la SAAQ de comparer les chiffres sur des périodes de 5 ans, une des raisons étant que le parc automobile augmente constamment (environ 2% par année), de même que le nombre de titulaires de permis de conduire.

    D’autre part, si on veut comparer les bilans routiers du Québec et de la France de l’année 2011, celui du Québec est de 6,0 décès par 100000 habitants, alors que celui de la France est de 6,1 décès par 100000 habitants (ils sont donc aujourd’hui comparables). Enfin, je me permets d’ajouter que le Québec a grandement profité de l’expérience de la France en sécurité routière et qu’on a si bien réussi qu’aujourd’hui les autorités francaises s’intéressent à leur tour aux progrès que connait présentement le Québec.


    • Il ne faut pas oublier qu’il est de plus en plus rare de voir des véhicules sans coussins gonflables, à cause de l’attrition.
      Que c’est souvent les jeunes qui conduisent les véhicules plus vieux et donc qui ont plus de chance d’avoir des technologies désuètes.

      En rendant le contrôle de stabilité obligatoire en 2012, c’est dans 10-15 ans que toutes les voitures vont en être munies.

      Bref, si les coussins gonflables augmentent la survie de 30%, toutes les lois n’auront pas changé grand chose.

      Par ailleurs, ce qui me frappe c’est que la plupart des décès se produisent sur des routes provinciales, la nuit, alors que c’est sur la 20 un samedi après-midi qu’ils font du radar…

      Finalement, le 0.05 c’est juste de la politique. C’est du faire semblant.
      Ëtre fatigué, distrait ou avoir pris du sirop contre la toux vous fait “monter à l’équivalent” de 0.04 à 0.10.
      Bref, aussi bien interdire la conduite aux travailleurs de nuit, aux parents de jeunes enfants et aux gens qui ont la grippe.

    • C’est bizarre qu’on ne comptabilise pas les blessés “légers”, ceux qui souffrent pendant des mois d’entorses cervicales ou lombaires par exemple… Ils coûtent cher à la SAAQ et ils doivent souvent se battre férocement pour obtenir une indemnisation: c’est plus facile de relier une commotion cérébrale ou une bonne fracture avec un accident d’auto que des blessures moins spectaculaires mais parfois plus douloureuses.
      Et que fera-t-on en 2012 avec les imbéciles qui “textent” au volant, des fous dangereux qui circulent en voie inverse et brûlent des feux rouges??? J’en ai assez d’entendre parler de “sensibilisation”: quelqu’un est-il de mon avis?

    • Mais ce n’est pas assez!

      Nous savons tous «qu’une mort, c’est une mort de trop», alors intensifions les mesures!

      Plus de policiers, plus de photoradars, plus de signalisation, plus de coussins gonflables, le port du casque, des épaulettes et des jambières obligatoire en automobile, la boîte noire obligatoire à partir de 2015 dans toutes les automobiles, l’alcootest sur le démarreur de chaque voiture, et cerise sur le sundae: la caméra vidéo obligatoire dans chaque automobile!

      Raaahhh! Mais on peut encore faire mieux! Raaaahhh!

      Abaissons la vitesse à 20 km/h sur nos routes, limitons la vitesse maximale des voitures à 10 km/h, obligeons les fabriquants à poser des roues carrées aux voitures, Raaaahhh! Bleblebleb! Raaaahhh!, réclamons la présence d’un policier à bord de chaque véhicule! Ouiiiii! Encore, encore!, Raaaahhh! Ouiiiii…..

      Un jour, nous réaliserons que la vie, c’est le risque, et que sans risque, il n’y a pas de vie.

      Nous réaliserons que la sécurité à tout prix, se paye toujours en perte de libertés.

      Nous réaliserons que l’empilade des lois de «casse de bécique» par nos gouvernants, ce n’est pas qu’ils veulent notre bien, mais parce que c’est politiquement payant de faire des lois auxquelles personne ne s’oppose et qui donnent au gogo l’impression qu’on se soucie de sa sécurité.

      Malheureusement, quand nous nous réveillerons, il sera trop tard et nous serons tous en sécurité… dans une société prison que nous aurons tous contribué à construire.

      Allez, tous en choeur: «Une mort, c’est une mort de trop!»…

    • A prendre en compte .
      Les voitures sont aussi de plus en plus sécuritaires .. Donc, calculer le comportement des Québécois aux volants que par la statistique des décès faussent les données .

      Il serait intéressent de savoir ou de connaitre combien d’accrochage et d’accident mineur il y a eu et d’accident avec blessés pour avoir une vision plus globale de la situation et de voir si amélioration il y a .

      Chose est sur , les gens comparé a voilà vignt ans de cela sont plus sécuritaire sur la route , c’est évidant , des stop a l’américaines est devenu chose très rare .

    • Par contre si vous aviez écouté l’ancien policier Poeti à RDI ce matin, vous auriez compris que les données de la SAAQ ne veulent pas dire grand chose si on les décortiques bien….

    • Bon alors Bravo les québécois!

      Maintenant on pourrait passer à la leçon 2 : on arrête de foncer sur les piétons aux intersections, de faire exprès de les arroser en passant dans les trous de bouette et d’eau le long des trottoirs et on arrête d’accélérer quand on voit une vieille dame (ou un viuex messieur) traverser la rue.

    • Il ne faudrait pas oublier que Jean-Marie Dé Konneckté a empoché plus de 100 000$ de la part du ministère des Transports tel que révélé par Éric Duhaime . Peut-on se fier à ses chiffres partisans ?

    • Il est hasardeux de tirer ces conclusions. En effet, le vieillissement de la population au Québec garantit à coup sûr une diminution des morts sur les routes au cours des prochaines années. Quand tu vieillis tu te calmes sur pleins de choses.

    • Si la limite est à 100 sur les autoroutes, les policiers devraient verbaliser à partir de 101. Ça ne me rentre pas dans la tête que la police s’octroie la discrétion d’appliquer la loi, selon leurs humeurs variables du jour. Qui sont-ils légalement pour décider?

      Si on veut que ça roule à 115, alors qu’on mette les limites à 115.

      Quand un gars vole une banque, comment réagirait-on si les policiers décidaient de ne pas arrêter le gars parce que, selon leur humeur, ils tolèrent les vols en bas de 10 000$?

      De plus, c’est un épouvantable et incompréhensible gaspillage d’argent que d’avoir des policiers affectés à cette tâche, surtout quand on sait que ça dort sur le bord des routes. On les remplace par des radars, source de revenu et non poste de dépense, et on affecte les policiers à des tâches plus essentielles … comme la résolution du crime.

      Ceux qui roule au-dessus des limites paient les contraventions et bye bye. Pas content la truffe? Roules moins vite.

      Pierre Tremblay

      Pierre Tremblay

    • Excellente nouvelle en effet. Ca porte à croire que tous les efforts exigés de tous portent fruit . Bon c`est certain que la tendance peut s`inverser aussi rapidement mais je pense qu`on peut être confiants de garder ce bilan le plus bas possible.

      Toutes ces campagnes contre l`alcool au volant,pour sensibiliser les jeunes, la présence policiere,l`opinion publique,les ceintures de sécurité,des véhicules plus sécuritaires,opération nez rouge,les nouvelles regles de la SAAQ , portent leurs petits fruits, car la réalité c`est ca,une vie sauvée ici ,une vie là. On ne sait jamais quand quelqu`un ne meurt pas…

      Reste donc des aspects à explorer,la fatigue des jeunes professionnels est d`alleurs un des nouveaux objectifs avec raison car ca aussi c`est un signe trompeur d`invulnérabilité. Faudrait continuer à suivre de pres les personnes agées,faire de la répression aupres des récidivistes et surtout mais surtout sévir contre les $%?& de textos…

      Tout à fait d`accord avec flo-rence toutefois. Les blessés eux on en parle peu. Tragique pour les décédés bien sur mais ceux qui survivent eux de petits et gros accidents sont souvent laissés pour compte.

    • …Ah! Les fameuses statistiques de M.J-M. de K.

      Alez donc jeter un oeil sur le rapport 2007 de la fameuse Table de la sécurité. En page 9 dudit rapport il y a un tableau qui démontre qu’à partir de 1973, avec un terrifiant total de 2 200 décès sur les routes, la courbe n’a jamais cessé de descendre.
      Bien sûr, pas en continu car ça n’est jamais comme ça que ça se passe. Il y a eu des remontées ponctuelles ici et là mais la tendance a toujours été à la baisse. La ligne ressemblait à une cote de la bourse, mais à l’envers, vous savez, quand une firme monte puis descend un peu pour ensuite remonter, etc.

      Le «pic» de 2006, est décrit comme suit dans le rapport: «En 2006, 717 personnes sont décédées sur les routes, une hausse de 9,0 % par rapport à la moyenne des cinq années précédentes.»

      Ce que le texte ne dit pas mais que le graphique démontre, c’est que dans cette «moyenne», on trouve au moins deux années où le total a été substantiellement plus bas que les deux «pics» qui ont aussi servi à établir ladite «moyenne». On aurait pu faire pareil à plusieurs moments entre 1973 et 2001 car la courbe se comportait de la même manière, en dents de scie mais une scie aux dents inégales avec tendance à la baisse.

      Il appert qu’après 2006, la tendance à la baisse observée depuis 1973 s’est poursuivie. Il faut que collectivement, nous les conducteurs, nous en félicitions. Mais encore une fois, on nous démontre que la «chiffrologie» peut être utilisée de diverses façons.

      On attribue à Benjamin Disraeli le mot d’esprit suivant: «Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques.»

      Des fois, j’ai tendance à le croire. Mais n’empêche que je suis heureux de voir que l’on se tue moins sur les routes, malgré une augmentation considérable du nombre de détenteurs de permis, du nombre de véhicules immatriculés et de la stagnation,voire de la détérioration de l’état du réseau routier.

    • @ ralbol

      Vous devriez faire votre petit discours aux familles ayant perdu des êtres chers qui ont eu la malchance de croiser un fou de la route sur leur chemin…

      @austerlitz

      tout a fait vrai! Qu’ils mettent la limite a 120 kmh et contravention a 121 !

    • En tout cas pas au Saguenay. Ici, les automobilistes qui tournent à droite ne laissent JAMAIS passer les piétons. Il faut presque se jeter devant eux pour qu’ils cèdent le passage. Et ils ont le culot de nous klaxonner. Sans compter que je me suis fait arroser assez abondamment deux fois cette semaine malgré ma prudence; deux femmes dans la quarantaine qui avaient l’air bien pressées.

    • Maintenant il faut éliminer le `NO FAULT `.

    • Je vais dans le sens de mephistau. Qu’en est-il du nombre d’accidents? Car on peut en effet se demander si la diminution de décès n’est pas attribuable aux avancées technologiques. C’est une bonen chose mais s’il y a prequ’autant d’accidents, alors rien n’a changé dans la tête des gens.

    • “Maintenant il faut éliminer le `NO FAULT `.”

      @ bout ~

      Ah bon! Et pourquoi?

      Vous êtes avocat??

    • Personnellement j’aimerai obtenir les chiffres uniquement sur les routes secondaires et de campagne.
      Pourquoi sur certaines routes dangereuses on peut rouler à 90 et sur les autoroutes max 100.
      Cela n’a aucun sens.
      Limite à 120 sur les autoroutes et la nuit a 100. Radar photo non annoncé régler a 125 et paf.
      La SQ fait de la perception sur les autoroutes, c’est tres tres rare que je croise une voiture de police sur les petites routes. C’est là que les gens meurent. Pas sur une autoroute lisse à une vitesse constate.
      AU usa la limite moyenne est de 70, soit 112 +/-. Fait 5 miles de plus pis tu as un ticket.
      Je n’ai pas beaucoup d’intérêt pour M. JMK, je le trouve trop Jeannot prudent.
      Moi je roule a 118 /119. Jamais eu un ticket. Je suis courtois. Pis si je veux bruler plus d’essence pas de problème car j’arrive 20% plus vite, pour un Mtl TO. C’est 45 minutes de moins.

    • “Nous réaliserons que la sécurité à tout prix, se paye toujours en perte de libertés.”
      -Ralbol

      BON ÇA Y EST! Un autre dredrettiste frustré extrémiste qui souhaite obtenir plus de LIBÂRTTÉ!! LIBARRRRRTÉÉÉÉÉÉÉ!!! !YAYYYYYYY!

      C’est quoi vous voulez le droit de foncer dans tout le monde? Rouler à 1000km/h dans des zones scolaires? Vous êtes un dangereux criminel, la liberté doit être encadrée par la loi et c’est ce qu’on fait. Je déteste et méprise les libertariens dans votre genre qui ne croient pas qu’il faut restreindre les liberté individuelles.

      Laisseriez vous un chien enragé seul avec votre enfant? C’est pourtant la liberté du chien, non? Espèce de dangereux tordu libertarien.

    • Avec un si bon bilan routier, est-ce que la SAAQ va baisser les primes d’assurance ? Parce que c’est bien de cela dont il est question. SAAQ veut dire Société d’Assurance Automobile du Québec. D’ASSURANCE ! Poser la question est un peu y répondre. Y a-t-il un autre endroit au Monde ou une compagnie d’assurance a la mission de faire appliquer un code de la route comme s’il s’agissait d’un ministère ? Gros conflit d’intérêt dont personne ne semble se soucier.

    • “Le ministère des Transports du Québec a annoncé lundi que 479 décès sont survenus sur les routes de la province en 2011, soit deux de moins qu’en 2010″

      Super.

      15 photo radars sont effectifs depuis fin 2009 début 2010.

      Ils ont rapporté 20 millions de dollars en tickets d’infraction et aucun “points de démérite” enlevés.

      Amélioration du bilan routier de 2010 à 2011 : 2 décès.

      2 décès de moins. 20 millions de profit en 24 mois.

      Il y aura bientôt 40 photo radars en fonction. Profit projeté : 53.3 millions de dollars d’ici 24 mois.

      Ma main au feu que le nombre de décès en 2012 sera égal à celui de 2010-2011.

      Ces chiffres sont importants parceque le gouvernement a investit près de 10 millions de dollars pour sauver 2 vies … et engranger 20 millions et en engrangera bientôt environ 53.3 millions de plus.

      Je vous rappel qu’il y a au Québec :

      - Environ 200 à 250 décès annuels suite à des accidents de travail

      http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/201104/28/01-4394264-accidents-de-travail-213-quebecois-ont-perdu-la-vie-en-2010.php

      - Environ 1000 à 1100 suicides annuels

      http://www.inspq.qc.ca/publications/notice.asp?E=p&NumPublication=1204

      - Autour de 2000 décès annuels dû à des erreures médicales (estimation)

      http://www.ledevoir.com/societe/sante/2020/les-erreurs-medicales-et-la-securite-des-patients-2000-morts-par-annee-au-quebec

      … Or, où le gouvernement investit t-il des dizaines de millions de dollars pour réduire le bilan de … 2 vies ..?

      Là où ça rapporte.

      A. Dourbel

    • @sergioo

      Ce ne sont pas les chiffres de Jean-Marie de Koninck, ce sont ceux de la SAAQ.

    • @ needle

      Héhé…

      Si les automobilistes québécois se sont calmés le pompon, on ne peut pas en dire autant des commentateurs de blogues…

      Si au lieu de vous l’énerver le pompon, vous auriez pris la peine de réfléchir avant d’écrire, vous auriez compris que dans mon commentaire, je ne fais que souligner le fait que cette chasse aux «fous du volant» est devenue depuis plusieurs années une chasse aux sorcières.

      Cette chasse ne semble pas vouloir s’arrêter et se fait maintenant au prix de libertés individuelles bien plus importantes que la «liberté» collective de pouvoir traverser la rue en abaissant toujours de 0.001% les chances qu’un individu a de se faire frapper par un fou.

      Collectivement, nous en sommes à accepter des photoradars, des caméras de surveillance, des boîtes noires et des alcoomètres sur les démarreurs automobiles, tout ça pour faire chuter d’une fraction de point de pourcentage les statistiques d’accidents de la route, qui sont en GRANDE MAJORITÉ le fruit d’accidents n’impliquant PAS de fous du volant ni d’intoxiqués à l’alcool.

      En aucun endroit de mon commentaire, je ne réclame le droit de foncer dans tout le monde et de rouler à 1000km/h dans des zones scolaires?

      Que vous vouliez faire de moi un dangereux criminel parce que je ne fais simplement que constater l’obsession sécuritaire maladive et la fixation obsessionnelle d’une partie de la population québécoise sur la «sécurité», routière ou autre, c’est votre opinion et vous pouvez vous croire.

      Pour votre gouverne, sachez que je ne conduis pas, je n’ai pas de permis de conduire, je n’en ai jamais eu, et j’espère mourir sans jamais avoir participé à cette folie automobile.

      Mais cette folie sécuritaire, elle va s’arrêter quand?

      Pas de réponse hein..?

    • @bout09
      Le No fault n’est pas un système parfait, car il n’y aura jamais de système parfait. Mais ça reste le «moins pire» de tous les systèmes qu’on pourrait mettre en place.

    • Cette amélioration s’explique par l’amélioration de la technologie. Une voiture construite en 1970 n’avait pas de coussins gonflables, etc. Pas étonnant qu’il y avait 2000+ morts par année.

      Allez vous promener sur les petites routes en région après 10h PM et regarder aller les “casquettes à l’envers” – vous verrez que rien n’a changé. DeKoninc n’y peut rien, alors il tente de crimininaliser les conducteurs prudents, comme avec le fameux 0.05 alors que les récidivistes de l’alcool se promènent impunément à 0.15.

      “Pour notre sécurité”, on fait du radar sur les parties les plus sécuritaires des autoroutes (les lignes droite) – kaching$. Là où le risque d’accident est le moins élevé.

      Cet hiver je vois une trappe à ticket$ de la SQ sur une ligne droite de la 10 direction sud. Environ 10 km plus loin il y a un virage à gauche dangereux car balayée par le vent la route est souvent glacée. Je prend ce virage bien au-dessous de la limite car je le connais, qu’est-ce que je vois dans le fossé? Eh oui, un véhicule qui a fait une sortie de route – mais pas de SQ car elle est dans sa trappe à ticket$ “pour notre sécurité”.

    • La SAAQ nous ment comme la plupart des agences concernant les statistiques, ils les manipulent pour nous faire avaler les couleuvres du système et nous faire croire que tout va bien dans la matrice. Ex: Taux inflation, taux de chômage …

      Petit truc: Multiplier par 2 tous les chiffres gouvernementaux et vous aurez une meilleure idée de la réalité hors-matrice.

    • Franchement: la France en matière de sécurité pour la conduite automobile est à mon avis loin d’être une référence.

      Qu’on fasse nettement mieux avec ce 6 que la grande majorité des pays du monde est certes bien. Mais les références sérieuses sont plus ou moins à la moitié de ce chiffre : la Suède (donc pas l’excuse des conditions météo), le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Norvège – même la Suisse et l’Allemagne sont en dessous de 5. Et faut-il rappeler : en Allemagne, vitesse sur autoroutes seulement recommandée à 130 km/h, sur les routes normales limite à 100 km/h.

      Soit : on peut être fier d’avoir de meilleurs résultats que ceux de la France, mais il y a encore un bon potentiel d’amélioration – sans forcément devoir rouler nettement moins vite dans toute la province.

      Parce que chaque accident sur une route est un de trop

    • @ opto85

      - «Vous devriez faire votre petit discours aux familles ayant perdu des êtres chers qui ont eu la malchance de croiser un fou de la route sur leur chemin…»

      AUCUN rapport.

      Il y aura toujours des gens endeuillés par des fous.

      Que ce soient des tireurs fous, des qui on pété une coche avec un couteau, des kidnappeurs sadiques, des médecins qui tuent leurs 3 enfants, et des fous du volant.

      Si vous voulez protéger la société contre tous les fous, on n’aura pas assez de terrains pour construire les asiles nécessaires.

      La majorité des gens acceptent sans capoter, le risque de mourir à cause d’un fou, et on n’a pas ENCORE déclenché de chasse générale aux fous.

      Il en va de même avec les conducteurs fous. Il existe présentement assez de lois et de mesures pour que le phénomène soit à son minimum acceptable.

      Il est temps d’arrêter cette course folle et sans issue à la sécurité TOTALE.

      Ça va faire les kodaks partout, les 10 (et c’est pas fini) coussins gonflables dans chaque voiture, les antidémarreurs obligatoires pour TOUTES les voitures, les boîtes noires dans chaque voiture, c’est totalement malade d’imposer ça à l’ensemble de la société pour faire chuter de .001% les accidents causés par quelques fous.

      Les accidents sont en majorité causés par des gens ordinaires victimes d’un moment d’inattention.

      On va faire quoi? Rendre illégale la distraction? Rendre obligatoire la prise d’emphétamines?

      Où va-t-on s’arrêter?

    • Beaucoup de mesures, oui, mais dites moi, quand est-ce que ce sera suffisant? Quand il y aura aucun mort? Aucun blessé? Aucun accident?

      Oui il faut imposer certaines mesures, comme contre les foutus textos par exemple, mais j’ai parfois l’impression que certaines personnes veulent imposer des règles jusqu’à ce qu’il n’y ait aucun accident. Pour eux, ce ne sera jamais assez règlementé.

      Et pour ceux qui nous disent «Allez donc dire ça aux personnes qui ont perdu un proche dans un accidemt de la route!». S.V.P. c’est du populisme de bas étage.

    • @rogiroux

      Il faut considérer l’abolition du no fault parce qu’il y a beaucoup de gens qui pensent comme ralbol.

      Pas de problème avec le fait de se réglementer nous-mêmes, mais que ceux qui faillissent a la tache paient le vrai pris de leur irresponsabilité. Et ca se calcule en millions.

      Je trouverais cela particulierement amusant de voir des ti-clins condamnés a travailler toute leur vie pour payer leur jugement en dommages. Ils développeraient surement une nouvelle conception de la Libaaarté

    • @ralbol :

      Vous écrivez ceci :

      “Un jour, nous réaliserons que la vie, c’est le risque, et que sans risque, il n’y a pas de vie.”—-ralbol

      Risquez votre vie tant que vous le désirez, on s’en contre-fiche. Que vous creviez aussi j’m'en fou. Mais ne risquez pas la vie des autres. La route, c’est pour se déplacer. Si vous aimez les sensations fortes et prendre des risques, vous pouvez toujours vous amuser avec le parachutisme, le surf de rivières, ou l’escalade. C’est ce que je fais. Mais je laisse les autres la liberté d’être en situation risquée ou non.

      @snooze : vous oubliez les blessés graves et légers. Je n’ai jamais eu de contravention pour excès de vitesse et je n’en aurai jamais. Si vous ne désirez pas payer de contravention, le truc ultime : respectez les limites de vitesse. J’espère que ce n’est pas trop difficile à comprendre.

      C’est pas difficile à comprendre : la voiture, c’est pour se déplacer.

    • @Anonymous99 : Vous semblez avoir bien des certitudes. Pouvez-vous prouver vos affirmations ?

    • @fedor : j’ai un truc pour vous : tenez fermement un sac remplis de conserves devant vous, à bout de bras. Quand le ou la chauffard aura eu sa carrosserie abimée, il prendra la peine de ralentir et laisser passer un piéton la prochaine fois. Je fais ça pour réussir à traverser à pieds où j’ai priorité. Je suis rendu à 6 voitures d’abimées.

    • @ guygadbois ~

      Pour vous, je sais pas… mais moi, j’ai vécu l’avant *No Fault*
      où le moindre accrochage pouvait vous faire perdre une journée minimum
      de travail ou d’école parce qu’il fallait passer en cour pour établir
      la responsabilité de chaque conducteur et attendre des semaines,
      sinon des mois pour être dédommager.

      Quand il y avait des blessés ou des morts, les compagnies d’assurance
      s’obstinaient entre elles pour payer le moins possible
      et faire durer les délais le plus possible.

      Vous voulez retourner à cette époque bénie pour les avocats…?

      Pas moi!!

    • Vive maman Quebec.

      Un jour maman vous nous demander de conduire avec un casque au cas que le sac gonflable peux créer des blessures.

      Tout débute avec celui à l’arrière du volant.

    • @simon_c

      Les blessés graves et légers … puis après ce sera les blessés légers et très très légers … puis après ce sera les blessés très très légers et ceux qui ont failli être blessés …

      Je ne suis pas de mauvaise foi.

      Les radars ont un impact soit très limité ou inexistant sur le bilan routier. Mais ils sont extrêmement lucratifs pour l’Etat.

      Il y a des endroits, “pour sauver des vies”, infiniment plus importants et plus efficaces que de réduire le bilan routier de 2 avec des photo radars.

      Mais aucun ne rapporterait près de 75 millions (20 + 53.3) en 4 ans.

      Le “sentiment de sécurité” est la corde sensible des gens. Ils vous font avaler bien des trucs avec ça.

      Merci, bonne fin de journée.

      Bonne soirée

    • @ simon_c
      Vous voulez des exemples:
      Le taux de chômage est basé sur un sondage régional et ne tient pas compte de ceux qui sont sur le chômage mais plutôt sur ceux qui recherchent activement un emploi, tous les autres qui ne travaillent pas mais qui ne cherche pas sont exclus des statitistiques.
      Lecalcul du taux d’inflation a été modifié après les années 80 pour minimiser les dépenses du gouvernement car beaucoup d’autres calculs sont basés sur ce taux. Une façon de cacher les vrais chiffres est d’inclure des biens de consommation à long terme (meubles, téléviseurs, électronique…) avec les denrées de base de nourriture …

    • @snooze : Personnellement, je préfère nettement que l’État aille chercher l’argent dans les poches de ceux et celles qui ne sont pas capables de suivre de simples limites de vitesse qu’à travers des impôts et je préfère nettement rouler sur des routes où les vitesses relatives des voitures sont semblables car contrôlées que sur des routes où un ou une cave se prends pour un champion de F1. Au passage, si on sauve aussi des frais pour la réadaptation et des pertes de revenus d’emploi, tant mieux.

      @Anonymous99 : le calcul sur taux de chômage est (ou était avant la réforme) enseigné dans les années ‘80 et à cette époque on avait déjà expliqué comment ça fonctionnait…. rien de neuf…

      Même chose pour le taux d’inflation… et ça ne prouve rien… juste que moi aussi je suis capable de mettre trois petits points à la fin de mes phrases… pour laisser imaginer le reste et faire semblant que j’en connais plus que la moyenne des singes…

    • Ce matin avec Arcand un monsieur expliquait que sa fille était décédé parce que l’auto du gars avec qui elle prenait place avec des bris mécaniques majeurs,sûrement vrai, même très vrai dû au résultat qui est la mort de sa fille. Sauf qu’il y a sûrement un autre élément dont on parle peu,et c’est la piètre qualité des routes,sur la 40 passé St-Charles dans l’allée du centre ce matin un GROS pick up à failli arracher sa roue droite dans se cratère. C’est un exemple mais à tous les jours sur les routes de Qc c’est un problème,et sa coûte des vies.

    • @ guygadbois

      - «Il faut considérer l’abolition du no fault parce qu’il y a beaucoup de gens qui pensent comme ralbol.»

      Vous n’avez strictement RIEN COMPRIS à mon commentaire.

      En aucun endroit je ne prône la vitesse sans limite, l’abolition des lois régissant la sécurité routière, ni le «Free for All» sur les routes.

      Ce que je dis, c’est qu’il FAUT SAVOIR S’ARRÊTER dans cette course sans fin à la sécurité totale!

      Nous avons suffisamment de lois, de règlements, d’interdictions de toutes sortes, pour que la sécurité RAISONNABLE de nos routes soit assurée.

      Continuer d’empiler les lois de «casse de bécique», ne fera que gruger encore plus les libertés de la majorité au nom des droits d’une petite, petite, petite, très très très petite minorité de citoyens: ceux qui sont victimes de fous du volant.

      Pour sauver 0.001% de la population, on en est a accepter des caméras partout, des boîtes noires avec GPS dans nos voitures, des photoradars, des antidémarreurs détecteurs d’alcool dans chaque voiture… c’est MALADE!

      La paranoïa, la peur constante de se faire faire mal, le refus d’accepter le moindre risque, ce sont des maladies mentales!

      Et je vois le Québec sombrer lentement mais sûrement dans la folie.

      Maintenant, est-ce que ma position est claire?

    • @ralbol

      +1 !

      live free or die!

    • Les automobilistes sont-ils vraiment plus prudents ou conscientisés, ou alors, la technologie des voitures est simplement plus évoluée et plus sécuritaire.

      Certains qui seraient morts il y a 15 ans dans une vieille voiture sont maintenant blessés gravement ou simplement blessés aujourd’hui.

      Et ceux qui étaient blessés il y a 15 ans s’en sortent pratiquement indemne maintenant.

      De nos jours, on voit des accidents terribles, et les gens impliqués en sortent avec quelques ecchymoses et une clavicule cassée.

      Il faudrait en tenir compte dans les statistiques avant de dire que les automobilistes sont rendus plus prudents et / ou responsables.

    • Pour les relations de causalité cela reste à démontrer. Cela ne pourrait-il pas simplement venir de la croissance de la population plutôt que du changement des comportements des automobilistes ?

      Cela pourrait pas venir aussi des travaux, du trafic qui ralentissent considérablement les voitures ?

      Quand tu es pris dans le gros trafic sur le pont, difficile de faire le fou au volant.

      Ce sont alors les différentes routes ou chemins qui sont des endroits plus propices aux accidents et en fonction de la circulation aussi.

    • Il y a les chiffres absolus qui s’améliorent et aussi les relatifs qui sont bons. Mais on constate que le premier rang au Canada est détenu par l’Ontario, et comme par hasard c’est la province la plus populeuse.

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2012/04/23/002-quebec-bilanroutier-2011.shtml

      On voit le graphique et à long terme la relation est bien là plus il y a d’automobiles sur les routes , moins il y a de décès. Même s’il y a des périodes où cela connaît des remontées.

      La relation causale est plutôt là, même si j’aime pas vivre dans un environnement avec toujours plus de voitures…

      ” Bien que le bilan routier demeure trop lourd pour le ministre des Transports, ce dernier se console en évoquant celui de 1973: 2209 personnes avaient péri sur les routes du Québec, a-t-il rappelé, alors qu’il y avait moins de la moitié du nombre de détenteurs de permis par rapport à nos jours. ”

      Plus il y a de monde sur la route, plus tu es obligé de ralentir et plus les autres peuvent te surveiller et plus tu dois faire attention.

      Il faudrait aussi analyser les décès en fonction des heures de la journée… On peut comprendre qu’aux heures de pointe, il doit y en avoir mais moins en nombre relatif qu’aux heures de faible trafic.

      Les accrochages, peuvent être nombreux mais les décès et accidents graves sont sûrement plus rares.

      Ne décourageons pas nos politiciens mais je vois cela beaucoup par l’augmentation du trafic et le prolongement des heures de pointe…

    • Les meilleurs statistiques à ce sujet nous proviendraient probablement des compagnies d’assurance. Je serais curieux de vois la tendance du taux de réclamation par voiture assurée. Au moins ça donnerait une vision un peu plus juste et non faussée par le fait que les voitures d’aujourd’hui soient plus sécuritaires qu’auparavant.
      (Même si le fait que de plus en plus de voiture soient équipées de freins ABS et la loi obligeant les pneus d’hiver peuvent également contribuer à réduire le nombre d’accidents).

    • @ Simon_c
      Tu me fais rire … Combien de monde connait vraiment ce calcul du taux de chômage ? Même des comptables agréés et des dirigeants d’entreprise n’en ont aucune idée ! La question est de savoir si ce taux donne une réelle idée du chômage et de l’inactivité, même chose pur le taux d’inflation qui est complètement déguisé et édulcoloré. Avant de me contredire ici et demander des preuves, fais donc des recherches valables, ce serait mieux pour tout le monde !

    • Je ne sais pas si ici, quelqu’un a perdu une personne proche dans un accident de la route ? Comment faire comprendre que l’automobile tue des personnes humaines ?

      Il y a les accidents contre lesquels on ne pourra jamais rien. Ni prévention, ni rien. Juste la fatalité.

      Mais il y a les accidents causés par irresponsabilité. Et c’est à ceux là que s’attaque la prévention.

      Et ce qui peut consoler à postériori, c’est de voir que par l’éducation, on peut arriver à mieux contrôler ce fléau. Cette misère humaine. Due à la pauvreté intellectuelle et morale. Causée par l’indifférence à l’autre. Et à soi…

    • @rogiroux

      24 avril 2012
      14h45
      @ guygadbois ~

      Pour vous, je sais pas… mais moi, j’ai vécu l’avant *No Fault*
      où le moindre accrochage pouvait vous faire perdre une journée minimum
      de travail ou d’école parce qu’il fallait passer en cour pour établir
      la responsabilité de chaque conducteur et attendre des semaines,
      sinon des mois pour être dédommager.

      Quand il y avait des blessés ou des morts, les compagnies d’assurance
      s’obstinaient entre elles pour payer le moins possible
      et faire durer les délais le plus possible.

      Vous voulez retourner à cette époque bénie pour les avocats…?

      Pas moi!!

      ________________________________________________________

      Je suis assez d’accord avec vous, mais je changerais quelques détails dans la loi de la SAAQ. Comme par exemple je n’indemniserais pas les criminels de la route pour mieux indemnisé les proches des victimes de ces criminels….

    • ”Mais n’empêche que je suis heureux de voir que l’on se tue moins sur les routes, malgré une augmentation considérable du nombre de détenteurs de permis, du nombre de véhicules immatriculés et de la stagnation,voire de la détérioration de l’état du réseau routier ”

      J’en suis heureux aussi que l’on se tue moins sauf que je dois constater que ce n’est pas seulement MALGRÉ que c’est plutôt GRÂCE à…

      Pas dans tous les cas quoiqu’en partie et même pour les routes moins bonnes. Quand tu dépasses un certain plateau d’utilisateurs sur une route… C’est moins dangereux qu’avant…

      Article de l’an dernier et photo :

      http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/transports/201104/19/01-4391386-quebec-presente-son-meilleur-bilan-routier-en-60-ans.php

      Eux aussi écrivent ”malgré”. Pourtant juste à regarder la photo, vous pouvez voir qu’un automobiliste imprudent et délinquant a bien plus de chance de se tuer et/ou de cause un accident grave à notre gauche qu’à notre droite. Ceux à gauche semblent plus sages et respecteux, ceux à droite remplis de délinquants… Pourtant ils se voient tous et ne se tueront pas. Ils vont juste s’impatienter et réduire leur qualité de vie et rendre leur trajet plus pénible.

    • Je demeure sur la rive sud de Montréal, nous somme en mode construction depuis 10 ans, Blvd Taschereau, echangeur Taschereau etc.ce qui me fais croire que du au fait que nous sommes constament dans les cones orange c’est pratiquement impossible de se tuer on est constament arrêter, ca a probablement contribué a l’amélioration de notre dossier sécurité…

    • On part sua brosse pis on va drifter pour fêter ça.

    • c’est problement grâce au registre des armes a feu

    • L’explication des avancées technologiques ne tient pas la … route!

      Cette baisse encourageante aurait été observée ailleurs, où les mêmes avancées technologiques ont été appliquées, si seules celles-ci l’expliquaient.

      D’autre part, il est théoriquement possible que le nombre d’accidents soit sensiblement le même; alors l’observation des limites de vitesse donnerait lieu à moins d’accidents létaux et à moins de blessures graves sans, toutefois, diminuer les fausses manoeuvres qui résultent en accidents.

      Plus largement, les comportements homicides au volant ne sont pas un signe de liberté, mais bien plutôt un signe d’irresponsabilité criminelle.

    • L’obsession sécuritaire de Jean-Marie et ses amis, chu pu capable.

      Faudrait mettre autant d’énergie et de policiers pour résoudre les crimes contre la personne et lutter contre les gangters. Au lieu de ça, on paie des policiers à 80 K $/an (retraite complête après 25 ans de service) pour se promener en char et faire du “séchoir à cheveux” cacher sous des viaducs.

      Y vient un moment où ça devient de l’acharnement dans un domaine où le risque zéro n’existe pas.

    • @Anonymous99 : Tu pars dans toutes les directions là.

      Si tu penses que la SAAQ change ses statistique pour une obscure raison, alors tu dois être certain que tous ceux qui travaillent à l’élaboration des dites statistiques sont aussi dans le coup. Depuis des années. Et qu’ils sont contrôlés. Que personne ne dit rien. Bref, tu es en train de monter un complot qui compte des dizaines de personnes. Et dans quel but ? Aucune. Mais ça fait de beaux petits messages avec des sous-entendus. Et pour mieux souligner le sous-entendu, des points de suspension…

      Au fait, si tu as tant de grandes informations sur les complots, comment se fait-il que tu les mettes en ligne si gentiment ? T’as pas peur de te retrouver dans un camp de la FEMA ?

    • C’est parce que “Fast and Furious 6″ et “Jackass 4″ sont pas sortis encore…

    • @ simon_c
      Aucun souverain digne de ce nom n’a peur de quoi que ce soit, même pas du gouvernement et de leurs statuts juridiques ridicules ! Tout est dans la compréhension du système et de ce qui vous êtes dans ce système.

    • @guygadboi

      je vous cite :
      «Je trouverais cela particulierement amusant de voir des ti-clins condamnés a travailler toute leur vie pour payer leur jugement en dommages. Ils développeraient surement une nouvelle conception de la Libaaarté»…

      Je voudrais bien comprendre ce qu’il peut y avoir de drôle là-dedans… J’imagine combien de famille seraient condamnés à en subir les conséquences, en commençant par les enfants qui n’auraeint plus de pain sur la table. Je trouve votre pensée vraiment minable ce n’est franchement pas intelligent que de souhaiter des choses comme ça et en plus en rire. Franchement…

    • Personnellement j’en est long a dire pardonnez mes fautes …

      Bon voici ce qui en est .. oui je l’accorde que parfois les jeunes ne sont pas trop prudent sur les routes et il aime faire leurs niaiseriez on s’entend que tout le monde a 90% la deja fait !! on ce mentira pas sur ce sujet s’il vous plait et si on est assez mature et conscient nous allons bien l’admettre .. mais personnellement toujours commencer a dire que c’est la faute des jeunes la je vous arrêtes et je vous dit un assez GROS NON !! pardonnez moi mais les personnes plus vieux vous n’avez pas rien a dire contre ceci j’ai fait quelque étude assez révélatrice depuis les dernier mois du a ma a un petit truc que je dirait plus tard … mais bon voici en les fait beaucoups des personnes dans lage de 30 a 50 ans .. ne fond pas leur STOP! ou des stop a l’AMÉRICAINE !! ou bien il coupe les autre .. ce stationne dans deux parking ! excede autant les limite que les jeunes .. colle les gens dans le derriere .. et j’en passe … personnellement aus lieu de toujours ce rabattre a dire a il sont jeunes donc c’est de leur faute bien non vous aussi vous avez autant une part de responsabilité dans ceci … je commence a être assez tanné de voir qu’une personne plus vieille dise toujours que c’est la faute des jeunes quand eux parfois on c’est tres bien contourne des lois ou ne fond pas mieux … sincerement on devrait ce repencher sur la question de TOUT LES AUTOMOBILISTE sur la circulation routière !!!

      mon deuxieme sujet .. est bien simple … la t*** de tolérance zero … de un j’ai perdu mon permis pour sois disant alcool au volant quand maitre et nombre X de témoins on tres bien vu que jétait apte a conduire et il me restait sincerement 300 metre pour arrive … mais avec tout cela leur il on quand meme decideret je dit tres bien ouvertement FORCÉ !! a subir un alco-test par la FORCE DÉGUEULASSE DE LABUS !! Des policier Je Cite ”Tu est OUBLIGER de passez cette alcotest! Si tu refuse tu te vois poursuivre par nous dans l’immediat et vu a des sanction grave” ensuite .. il ont constater 0.0036 meme encore la je ne le crois pas !! et meme personne dans mon entourage le crois … il mon simplement laissez sur le coin de la rue avec mes amis .. dans une ville inconnue ..a -10 degrés et sont parti en ce foutant bien simplement de nous autre … et personnellement je vais dire cette ville … elle s’appel S.J.S.L.R (Au Quebec). .. les policier sur le fait etait bien content de me retirer mon permis .. il etait au courant que je ne connaissait pas personne ici .. et que je n’avait aucune argent pour me trouver une place…

      résultat de l’histoire .. j’ai eu un abus policier … sans avoir le droit de me défendre .. sans etre écouter et en me fessant dire que les policier on le droit de faire ce type d’intervention … PARDONNNER MOI MAIS SA NE CE FAIT PAS ET C’EST SIMPLEMENT DÉGUEULASSE !!!

      desoler si le sujet n’est pas convenant a ce blog vous l’effacerai au pire …
      mais cela fait tres longtemps que je veux en faire part et je suis tanner de ne pas etre entendu !!!

    • Je suis d’accord avec Flo-rence et Mephistau, au début de cette lignée de commentaires. En tant que grave accidentée de la route moi-même, depuis 1 an, ayant passé 4 mois en Institut de réadaptation physique, je confirme que ça coûte extrêment cher à la société (via la SAAQ) d’avoir moins de morts sur les routes. Je suis encore dépendante de la SAAQ pour survivre, et ce, pour un temps encore indéterminé. Pourtant, je devais être complètement rétablie l’été dernier, selon les spécialistes.
      J’ai été victime d’un traumatisme cranio-cérébral sévère, miraculeusement guérit, mais je pense sincèrement qu’on aurait pû me “laisser-aller”, que cela aurait été indolore pour moi et définitivement moins pénible que la réadaptation, sans compter les sous économisés pour la société. Ça peut sembler horrible ce que je dis, mais ce n’est pas du découragement ni du cynisme, seulement la lucidité de quelqu’un qui revient des morts. Que les voitures soient rendues hautement sécuritaires ce qui réduit les mortalités, ça ne fait qu’augmenter les invalidités et les souffrances.
      Et pour ce qui est de la sensibilisation, je n’y crois pas moi non plus. Comme on ne peut pas empêcher un chat de grimper aux arbres ou un castor de gruger du bois, on ne peut pas empêcher la jeunesse d’expérimenter et de prendre des risques. C’est inscrit dans leur code génétique. Comme la tolérance 0 pour l’alcool, j’opterais pour le permis de conduire à 25 ans, pas avant, peu importe le sexe. Augmentons le transport en commun! Particulièrement en région! Je suis une utopiste, je sais.
      Mon accident, pourtant, n’est nullement causé par la vitesse, l’alcool ou autre méfait. Seulement la glace noire en allant à mon travail, un lundi matin. Mon seul reproche est à la commission scolaire de ma région (mon employeur) qui n’a pas fermé les écoles ce matin-là, malgré la neige et les conditions routières exécrables. Ma joie, c’est que l’accident me soit arrivé à moi, plutôt qu’à un autobus scolaire bondé de jeunes.
      Je termine en mentionant que je vous admire beaucoup, M. Lagacé. Je considère que vous avez beaucoup évolué depuis vos débuts aux Francs-tireurs, vous êtes devenu plus humain, et c’est tout à votre honneur. J’admire aussi l’intelligence de vos propos. En espérant que ces dernières lignes vous parviendront.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2010
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité