Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 1 avril 2012 | Mise en ligne à 23h37 | Commenter Commentaires (88)

    Justin Trudeau : j’aurais dû savoir…

    J’étais parmi ceux qui avaient un peu peur pour Justin Trudeau, avant son combat de boxe contre le sénateur conservateur Patrick Brazeau, dans le cadre d’une campagne de financement d’un organisme d’Ottawa venant en aide aux gens aux prises avec le cancer.

    Dans le coin droit : Brazeau, expert en karaté, ancien soldat des Forces canadiennes, candidat à la direction du club des anti-Justin. En plus, le sénateur semblait avoir l’oeil du tigre.

    Dans le coin gauche, Trudeau, golden boy libéral, député modérément jet-set, adepte de la course à pied…

    Quand je l’ai interviewé pour les Francs tireurs, il y a quelques semaines, je m’étais ouvert de mon inquiétude à Justin. Qui avait répondu qu’il boxait depuis des années, que Brazeau serait surpris, bref, de ne pas m’inquiéter pour lui…

    Surtout que sur les épaules de Brazeau étaient posés tous les fantasmes d’une certaine franges de conservateurs désireux de sacrer une volée métaphorique à une certaine idée du Canada, celle du père de Justin, encore honni dans certains coins de l’Alberta, par exemple…

    Puis, samedi soir, dans cette soirée bizarre qui frisait le cirque, le député de Papineau a fait mentir les pronostics (on donnait Brazeau gagnant à 3 contre 1) en l’emportant par knock-out technique.

    Avant ce combat, Brazeau était le Clubber Lang de Rocky III : taciturne, menaçant, haïssable, inutilement baveux. Sur Twitter, une semaine avant le combat, il s’est pour ainsi dire pris aux cheveux avec l’univers au grand complet : journalistes perçus comme ennemis de son parti et Canadiens ordinaires qui trouvaient que ses tweets relevaient du domaine du scénario de la WWE. Brazeau n’a jamais aimé Justin Trudeau, mais sa conduite d’avant-ring donnait l’impression d’un bum sans grandeur. Ce n’est sûrement pas le cas, dans la vie, mais le sénateur n’a rien fait pour s’élever au-dessus de la mêlée…

    Sur le ring, Brazeau a rencontré Rocky : Trudeau était le négligé et, après un premier round difficile, a réussi non seulement à tenir la distance mais à battre les prévisions des preneurs aux livres et à faire mentir ses détracteurs en forçant l’arbitre à arrêter le combat. Triomphe de l’underdog.

    Chose certaine, j’étais dans le champ quant aux chances de Justin. J’aurais dû savoir qu’un homme qui peut volontairement débouler l’escalier menant au sous-sol du studio des Francs tireurs (voir clip ci-haut) sans se ramasser à l’hôpital est capable de prendre par surprise un adversaire comme Patrick Brazeau…

    On parle d’un combat-revanche en 2013 mais, franchement, peut-être que les pugilistes devraient s’abstenir. La chose fut très divertissante, mais assez peu édifiante.


    • Justin a très bien combattu contre le Sénateur (payé par nos taxes) !

      Good job Justin !

    • Mes félicitations à Trudeau qui, contrairement à Brazeau, ne se prenait pas au sérieux. Brazeau devrait retourner dans sa réserve et profiter de son bs de luxe. Lui qui se prenait pour le Rambo en a pris plein la gueule. Un combat-revanche….Trudeau n’attend que ça ;)

    • avoir servi dans l’armée canadienne ne signifie pas avoir du courage et du talent

    • …Eh! bien moi, j’avais misé sur Justin Trudeau. Pas du fric, juste une prédiction. Et je ne suis même pas un fan du jeune homme même si, à l’usage, je commence à trouver qu’il prend du galon et pas pour ses talents de pugiliste.

      Non. Mes raisons sont tout autre. J’ai déjà fait du karaté dans mes années universitaires et c’est un art qui fait appel à des techniques très différentes de la boxe. Quand j’ai vu les deux hommes à l’entrainement dans de courts extraits qu’on nous a présentés ici et là dans les jours précédant le combat, je me suis fait une idée.

      Contre un bon boxeur et qui plus est, dans un combat se tenant en vertu des règlements de la boxe, olympique en plus, un karatéka est désavantagé puisqu’il ne peut utiliser une grande partie des techniques et des coups qui font sa force et en plus, au lieu de se battre à mains nues, il porte des gants.

      Dans un combat de rue, les choses seraient différentes. Là, je miserais sur le karaté. C’est probablement pourquoi Brazeau s’est élancé en tornade dans les premières secondes et qu’il a voulu se placer à l’intérieur de la zone de confort d’un boxeur pour viser le K.O. et ça n’a pas marché.

      Dès les 45 dernières secondes du 1er round, j’étais convaincu que mes pronostics allaient s’avérer. Justin Trudeau m’a semblé plus en forme et, comme je l’avais pensé, sa plus longue portée l’a très bien servi.

      Avoir su cela mon cher Patrick, je vous aurais proposé un petit pari. Là, je passe pour bon «pronostiqueur» mais seulement dans le cercle restreint de la famille.

    • On peut imagine que Justin Trudeau a utiliser son intelligence dans ce combat alors que l’autre n’avait confiance qu’à ses gros bras tatoués

      Le malin vs contre la brute

    • En tout cas, la volée pas du tout métaphorique mangée par Brazeau était un vrai plaisir coupable pour plusieurs dont je suis, surtout en cette fin de semaine post-budgétaire MAJORITAIRE… Peu édifiant, c’est vrai, mais c’est ce genre de langage que ça comprend, un Conservateur, semble-t-il.

      J’en suis presque rendu à applaudir un Trudeau; une chance que mon père est sous terre…!!

    • Brazeau se prenait pour Lasagne.

      Il pense que tout ce qui n’est pas conservateur est une lavette ou pire.

      Trudeau père faisait du camping sauvage avec portages etc. Ce n’était pas une patate de fauteuil. Si je me souviens bien, il faisait du judo aussi. (Ça ne me le fait pas aimer plus, mais je dis la vérité.) Les flos n’ont pas été tenus loin de tout ce qui est rude.

      Je pense que Brazeau ne s’est pas entraîné et n’a pas pris son adversaire au sérieux. Mais il fait partie de la clique qui pense tout savoir. Les faits sont en option.

      Maintenant, s’il peut payer sa pension alimentaire (c’était dans les journaux, il doit 100 000$ à son ex). Décidément c’est une maladie chez les conservateurs (Toews ne payait pas la sienne non plus).

      J’ai vu Brazeau go ballistic en direct sur Twitter. Un soir ;-)… tiens donc. Et ce type a un siège au Sénat. Ça en dit long sur ce que harper pense du Sénat et du parlement en général.

      Trudeau est 3 ans plus vieux que Brazeau mais à les voir on dirait le contraire.

      Maintenant si on peut passer le KO au reste de la junte Harper… :)

      P.S. Maintenant qu’Élections Canada enquête sur eux (plaintes rendues à 200 circonscriptions sur 308) ÉVIDEMMENT les Cons coupent son budget. C’est un hasard… grattez-moi à gauche de la poignée. Ils pensent qu’ils vont nous distraire en abolissant le 1¢. LOL!

    • À quand la partie revanche?
      Pas avec ses poings, mais avec une autre muscle, le cerveau. Imaginez le duel portant sur plusieurs sujets : 1- sur l’histoire et la philosophie de la démocratie, 2- l’histoire du Canada, 3- Le rôle du Canada au niveau international 4- le rôle et la place des média au Canada,5- le pouvoir politique face à l’économie, etc. Condition d’admission : être élu à la Chambre des communes, et un représentant par partie.
      Chaque thème serait à développement : par exemple, en histoire du Canada, les concurrents auraient à commenter la phrase célèbre de Lord Durham, tout en la situant dans son contexte, ainsi que ses conséquences. Mais les questions ne seraient pas connues avant la rencontre.
      C’est à développer…

    • En tous cas, ce gars là sait comment faire du chemin dans le coeur des québécois. J’irais même jusqu’à parier que ce n’est qu’un début.
      Sylvain Prévost

    • Du théâtre.

      Le “combat” de boxe entre Brazeau et Trudeau relevait du théâtre.

      Les deux pugilistes se sont battus comme des débutants. Le sénateur Brazeau, en a pris pour son rhume, après avoir joué le matamore, au cours des jours qui ont précédé le combat. Brazeau a raconté qu’il détenait une ceinture noire de karaté…cela ne lui a servi à rien…et Trudeau, a fait la maladroite démonstration, que la boxe était supérieure au karaté.

      L’événement, s’est déroulé uniquement en anglais, à Ottawa, la soi-disant capitale du Canada. Les organisateurs du combat n’ont pas cru bon d’utiliser le Français, ne serait-ce que par respect, pour le grand nombre de spectateurs francophones, sur place, et à la télé.

      Puisque cet événement clownesque s’est déroulé en anglais seulement, TVA, n’aurait tout simplement pas dû le diffuser.

    • Sans être un fan de Justin Trudeau, j’étais bien content de le voir administrer une raclée au jeune sénateur con-servateur. Brazeau a eu ce qu’il méritait.

      Bravo Justin !

    • Brazeau détient maintenant l’étiquette du “Fuddle Poodle” hé hé !

    • Après 90 secondes, on savait que Brazeau allait perdre. Il a complètement sous-estimé Trudeau et a brûlé son gaz au complet en début de combat.

      En boxe professionnelle, Brazeau aurait gagné, mais en boxe olympique, il faut passer à travers le coussin avant de “knockouter” son adversaire. Trudeau a été patient, intelligent en le laissant faire.

      C’est quand même plus de 200000$ pour la cause.

    • Vous étiez pas mal dans le champs M. Lagacé. Ayant moi-même fait de la boxe olympique je savais que Trudeau avait des chances de l’emporter. Ce sport demande avant tout un excellent cardio afin de tenir les trois rounds. Brazeau a démontré des signes de fatigue dès le premier round. Il ne restait à Trudeau qu’à encaisser les coups jusqu’à ce que Brazeau ne soit plus capable de se battre.

    • Pour moi ce n’était que de la frime.Tout est arrangé.Le sénateur n’a rien à perdre, c’est un inconnu,tandis que Trudeau peut se faire du capital politique SEULEMENT avec ça.¨Ca peut mousser sa carrière politique et lui donner des points.Pour moi ça sonne faux.

      Brazeau n’avait rien à perdre et Trudeau tout à gagner.

    • Moi aussi je ne donnais pas chèr de la peau de Justin Trudeau…j’avoue que ça fait un petit velours de voir un conservateur se faire battre…N’empêche, drôle de trip ce combat de boxe, il me semble qu’il y a d’autres façon de ramasser des sous. Ce n’est édifiant pour personne.

    • Rien qu’à voir, on voit ben! Le fils de son père, un showman qui réussit toujours à te faire oublier que tu voulais lui poser une question importante au moment où tu allais la lui poser. Si c’était pas aussi dangereux, on oserait peut-être rire, mais bon …
      Tant mieux s’il a battu les “odds” pour son combat, tant pis pour Brazeau qui a fait le fanfaron et qui doit ravaler présentement, mais qui doit être assez content de la notoriété qu’il s’est donné et qu’il a donné à son parti.

    • J’aurais dû savoir moi aussi. Néanmoins, même si je ne suis pas un fan des libéraux, je félicite le jeune Justin de son courage alors que tout semblait le désavantager. En politique j’espère qu’il se conduira de la même manière avec les conservateurs. Lâche pas! Tout sauf Harper.

    • Bien fait pour cette lavette de Brazeau qui croit qu’un gun et des tatouages font l’homme alors que, bien au contraire, ces deux symboles red necks montrent la faiblesse et la peur de ces individus.

      Pierre Tremblay

    • Je crois que c’est la seule fois de ma vie que je souhaitais qu’un conservateur gagne. C’étais vraiment très laid. Le seul élément positif fut les $$$ pour une bonne cause.

    • J’ai pas pensé que c’était une soirée de cirque. Au contraire, j’ai trouvé que les deux politiciens prenaient leur rôle très au sérieux. Si Justin, la face ensanglantée avaient crié Adrienne suite à sa victoire, ca aurait été du cirque, mais rien de tout ca est arrivé.é

      Tout comme vous, je dirai qu’on a pas besoin d’un combat de revanche à moins de pouvoir remporter beaucoup de cash pour la soirée.

    • ”Assez peu édifiante” ,ça a rapporté à peu près $200,000. Quand on cherche des poux!

    • Senateur @ 37 ans???

      Qu’a fait ce monsieur Brazeau pour meriter ce titre honorifique?

      Par contre il est bilingue et deteste Justin, il devient un excellent candidat comme instructeur du Canadien

    • Gros point negatif concernant ce combat: tout etait en anglais. Quelque peu embarrassant (mais pas surprenant) puisqu’il se deroulait a Ottawa et que les deux pugilistes etaient francophones.

    • J’aime la simplicité de cette personne. Il est est vraiment adorable ce Trudeau.
      Les politiciens se doivent de prendre exemple sur Trudeau pour se rapprocher du peuple.
      J’ai adoré son combat de Samedi.
      Mes félicitations à Trudeau pour son implication pour la cause du cancer.

    • Justin Trudeau est de plus en plus sympathique aux yeux de la population. Prochain chef libéral?

    • Tant mieux pour Justin Trudeau. Pas que je soit un fan (et encore moins de son père), mais Brazeau a fait son fendant avant le combat. Je me souviens l’avoir entendu au 98.5 et m’être dit “mais c’est qui cet énergumène là. Et c’est sénateur en plus.”. Il sonnait comme un ti-cul d’école en manque d’attention qui cherche à se donner de l’importance en étant baveux. Digne représentant des conservateurs au pouvoir.

    • perso je l’avais vu venir. J’sais pas si vous vous souvenez de Trudeau père mais le terme «tendre» n’est pas celui qui me vient à l’esprit quand j’pense à lui. Le voir entrainer Justin à la boxe j’avais pas peur pour une seconde pour lui.

    • Au final, pour aider une noble cause, c’était définitivement beaucoup trop demander à deux politiciens qu’ils «think out of the boxe»…

    • Ça me rappelle un Beaujoual ou Pétak faisait étalage de ses talents de karatéka. Les rôles sont cependant inversés; c’est maintenant petit Pétak qui bat le karatéka.

    • Brazeau était dans une forme excécrable. Or, ayec pas mal moins de portée que Trudeau, la dernière chose qu’il pouvait se permettre, c’est de manquer de jus – ce qui s’est produit dès la fin du premier round jusqu’à la fin du combat.
      Cette défaite risque de faire mal aux conservateurs, car on sait que, en politique, la préparation est cruciale, et que, à défaut d’être prêt, d’avoir les deux mains sur le volant, il faut à tout le moins donner l’impression qu’il en est ainsi.
      Brazeau nous rappellait Rocky Balboa, oui, mais je doute qu’il ait bouffé ses six oeufs durs le matin, qu’il ait couru et frappé des quartiers de viande. Tout ce qu’il lui reste à faire, c’est de hurler: Adrienne!

    • Je suis resté debout pour regarder ce combat. Brazeau avait l’air vraiment focus et sérieux d’infliger une bonne raclée à Trudeau. Le début du combat en témoigne. Brazeau y allait pour le knock-out en partant et pauvre Trudeau avait du mal à se protéger. Mais après une minute, on voyait Brazeau la bouche ouverte, cherchant son souffle…pas trop en forme le gars, pas un gros cardio. Pour le reste, 2 et 3e round dominé par Trudeau qui utilisait bien son jab pour faire reculer Brazeau et quand celui-ci se retrouvait dans les câbles, Trudeau enchainait les combinaisons…Belle technique et bon cardio. Bref, je ne m’attendais pas à ce qu’il se frappent sans retenue, mais ils ont mis toute la gomme. Peter McKay, next?

      Et bravo pour l’argent amassée pour une bonne cause!

    • Un grand moment de télévision! Et je dis ça sans sarcasme!

    • Séparés à la naissance: Justin Trudeau et Don Flamenco (Punch Out!) au Nintendo.

    • De façon édifiante ou non, au sens propre, figuré ou …politique, tout ce qui sacre une volée (petite ou grosse) au Torys me comble de bonheur (j’aurais préféré un ministre, mais bon, c’est une autre histoire). C’est qui le NEXT??? comme on disait à la petite école.

    • Moi, j’aime bien Justin Trudeau. Il doit prendre encore un peu de maturité et apprendre à ne pas trop parler (ainsi que son épouse qui rit et parle vraiment beaucoup) mais il a eu un encadrement
      familial à conseiller à tous les parents et devrait servir de modèles aux jeunes du Québec.
      Bravo Justin et reste simple comme tu es présentement, mais fais attention aux déclarations.
      Le Sénateur Brazeau ne lui arrive pas à la cheville…

    • Justin et son epouse me semble beaucoup trop extravertis (show off)
      pour l’establishment politique. Je serais tres surpris qu’il puisse
      suivre les traces de sont pere, la trudeaumanie est chose du passe.

    • Un autre show de boucane arrangé par le gars des vues … Quel cirque ce monde politique ! Rien pour ralentir le cinisme généralisé de la population.

    • Assez peu édifiante pour le conservateur disons!

      Car trudeau a démontré non seulement qu’il est très impliqué socialement mais en plus qu’il a un courage exemplaire et que les idées un peu folles ne lui font pas peur.

      Il a changé ma perception que j’avais de lui!
      Le conservateur s’est comporté comme un babouin!
      Bien fait pour lui!

    • Je ne suis pas surprise de la victoire de Justin Trudeau. Je ne suis pas libéral et en plus c’est mon député, mais je ne peux m’empêcher de le trouver sympatique à certains égards.

    • D’après le descriptif du combat, ce fut un bel exemple de “Rope-a-dope”
      Pas fort au nord des épaules le Brazeau!
      Pour faire un jeux de mots, c’est pas une flèche!
      Et bravo à Justin!
      Même si je ne partage pas son option politique, faut admettre qu’il est un jeune homme tout de même sympathique, courageux et, n’en déplaise à Lysiane Gagnon, intelligent!

    • J’étais tellement content! C’était comme si Trudeau nous vengeait un peu de tous ces morons conservateurs, ces idiots de red-necks, ces goujats à pensée unique. Brazeau était pas mal moins baveux à la fin du deuxième round.
      Au deuxième compte de l’arbitre, Trudeau est retourné dans son coin en faisant un clin-d’oeil qui voulait dire que c’était dans la poche. C’est le meilleur moment de la soirée. Au troisième, Brazeau était complètement dépassé. Je pense que j’aurais pu le finir moi-même. Des gros bras mais pas de couilles.

    • Quand même hilarant de voir ”Justin” humilier ce ”douche aux tribals” conservateur.

      PET disait: ”just watch me”! Faut croire que fiston ­a, lui aussi, du castor dans le nez!

      Lol

    • Bien que le c.v. du sénateur était imprésionnant ainsi que ses gros bras ce n,était pas sufisant pour vaincre le députée de papineau qui a démontré un meilleur style une bonne forme physique et avantagé par une plus longue portée bref bon combat pour des politiciens pour une bonne cause .Quand à dire que c,était peu édifiant demander leurs que le combat revenge se fasse par un duel au ping pong mais pas sur que le même montant sera ramasser pour le cancer.

    • Eh. Y a l’air sympathique ce Justin. C’est intéressant de voir des politiciens en dehors de la politique. Bon, les plus cyniques diront que c’est juste du spin mais si il est prêt à se jeter dans les escalier pour avoir mon vote, je vais lui donner (Trudeau est mon député, je vis à Villeray)!

    • Trudeau n’aurait jamais pris le risque de perdre ce combat. Il n’est peut-être pas aussi “smatte” que son père mais il n’est pas fou. Le jambon s’est laissé manger.

    • Franchement, je suis plutôt impressionné… Je crois que nos politiciens devraient apprendre de ça, cela les aiderait à avoir l’air de vrai être humain. J’ai jamais aimé le jeune Trudeau à cause de l’arrogance de son père. Mais là, je suis vraiment impressionné… M. Harper devrait essayer le bungee pour nous faire rire… Assurez-vous de laisser un peu de lousse sur la corde… ;)

    • Brazeau a fait un iciiiiiii Raymond Beaudoin de lui !

    • Continue à ne pas te prendre au sérieux mon Justin et tu auras accomplis ce que ton père n’a jamais atteint. Je ne l’aime toujours pas mais je trouve qu’il mûtis bien.

    • *mûris

    • Bon ben alors, combat revanche aux échecs. J’aime pas ça la ” bosque ” comme disait mon fiston, tout jeune.

      Ils se font des bobos et ça saigne, pouahhh ! Ou jeu de poches peut-être ? Compétition de bolo, tiens.

      Et puis, c’est tellement fragile une tête, faut pas trop taper là-dessus.

      Tourlou.

    • Oui nous aurions du savoir, l’aristocratie, le lignage noble, le golden boy comme vous dites, a eu raison de Brazeau, mauvais représentant de la masse populaire. Trudeau est le résultat de la ‘’sélection naturelle ” de son milieu, ils sont nés winners, et prennent les moyens pour le rester, Brazeau, n’a pas fait ses devoirs, trop confiant, il a négligé le plus important, que Justin est un Trudeau.

    • Je trouve ce défi assez rigolo. Il est tout de même sympathique ce Trudeau ! J’apprécie les gens qui savent rigoler et qui ne se prennent pas trop au sérieux.

      Par les temps qui court, ça fait du bien.

      J’espère que les organisateurs ont pu amasser quelques sous. Personne en parle

    • Quelle vie de parasite ils ont, ces sénateurs. Quant à Trudeau, il nous sert une autre de ces distractions bien pratiques pour chercher à brouiller l’attention face à la vraie opposition officielle percue comme ultra-gauchisante par les medias straights. Il n’y en a que pour Trudeau, Rae et Coderre qui font toute les cabotinades imaginables pour capter une bande passante de visibilité parfaitement imméritée.
      Paul Laurendeau

    • Félicitations à tous les deux pour avoir amassé des fonds pour une bonne cause. C’est tout ce qui importe.

    • Ce Justin Trudeau, il l’a l’affaire! Il est en train de nous faire connaître son autre facette qui n’est pas aristocrate et qui est plus proche du vrai monde. Et il le réussit assez bien . Continue comme ça Justin, tu es bien parti. Ta facette qui était moins connue est bien sympathique.

    • En tout cas les libéraux sont moins loin de ma façon de penser que les cons-serviteurs.

      C’est la vision que PET avait du Québec qui a été responsable de la naissance et des succès du PQ. Et vice-versa bien sûr.

      Chrétiens nous a volés dans cet esprit-là.

      Et Dion en est en droite ligne.

      Mais les conservateurs sont encore pires.

    • Je viens de lire les 50 premiers commentaires de ce blogue. En plus de s’acheter un jambon, il s’achète une pleine volière de petits serins et de gros perroquets.

    • De plus en plus sympa Justin. Joli garçon en plus. Batailleur, cascadeur et plus ! C’est le seul politicien que je trouve sympa. Il a beaucoup d’avenir devant lui. Et papa sera fier de lui.

    • c’est pas laraque qui fait de la politique?…juste de meme….

    • Le fait que Brazeau ait reçu des coups à la tête, est-ce que ça va le rendre plus intelligent ou moins?

      On verra si il change d’allégence sous peu.

    • Deux gros bras deux neurones contre….de l’intelligence.

    • Brazeau a été un unconnu avant ce combat. IL a gagné de la visibilité.

    • Bravo à Justin Trudeau! C’est lui qui a pris sa revanche des conservateurs suite à la raclée subie par les libéraux aux dernières élections fédérales. Ça fait du bien à l’égo, au moins, et ça devrait lui procurer quelques votes supplémentaires. De plus, c’est divertissant et c’est pour une bonne cause. Que demander de plus? Beau “coup” de marketing.

    • Jab, jab, jajajajajajajajajajabbb

      jab

      Saigne du nez (haha)

      Bravo, M. Trudow. Well done

    • Oulà! Je constate que Justin fait des ravages sur ce blogue sans même avoir besoin de ses gants…

    • En passant, malgré mon commentaire sarcastique, J-Tru est un vrai. Il a même essayé de donner du sang pour la cause, mais il est trop tough. Les coups de poings sur le nez ne l’affecte pas.

      Je voudrais plus de politiciens comme lui.

    • J’avoue que moi non plus je n’aurais pas misé trop fort sur Trudeau. Je crois que Brazeau a sous-estimé Trudeau et s’est très peu entrainé. Plusieurs minutes après la fin du combat, Brazeau donnait des entrevues, il avait l’air encore tout essoufflé. On peut évaluer la condition physique au temps que met une personne à retrouver son souffle après une activité. Pas fort le Brazeau. Quant à un combat revanche, non merci, la politique a beau être un cirque, on ne veut pas que nos élus fassent trop les clowns.

      Si le sérieux de la préparation à ce combat est à l’image du sérieux que mettent ces hommes à préparer leurs dossiers, alors Trudeau a mon vote et je retournerais Brazeau dans la vraie vie, malheureusement, les sénateurs le sont pour longtemps.

    • Est-ce-que Justin est en train de faire revivre la Trudeaumanie?
      Peut-être une bonne occasion de se placer pour la chefferie. Les libéraux ont perdu la face avec JC, ce qui a causé le scandale que l’on connait tous. Depuis, niet! Ils sont toujours au plancher face à un clown épais!

      Pour paraphraser les Sinners dans les années soixante ‘Go Go trudeau,

    • Je me demande si Justin, lorsqu’il sera premier ministre, va knockouter le Québec comme son père l’a fait?

    • Faut reconnaître que le fiston (qui, heureusement, ressemble physiquement davantage à sa mère qu’à son géniteur) est plus sympa que le père, arrogant et snob comme pas un (quand on joue au constitutionnaliste et à l’apprenti anthropologue du multicul, on voit ce que ça nous a donné !). Et tant mieux si un libéral a pu sacrer une râclée bien méritée à ce conservateur, parasite qui vivra longtemps à nos dépends, hélàs ! Et Justin a eu l’intelligence de le dire.

    • … de dire qu’il ne lui accorderait pas de revanche, car il est davantage un parlementaire qu’un boxeur aux gros bras. En réalité, ce que je souhaiterais par dessus tout, c’est un combat du même genre entre Thomas Mulcair et Stephen Harper : le pitbull québécois contre le taureau de l’Ouest. Je suis prêt à miser fort sur Mulcair, et le voir mordre au jarrets de ce cowboy …

    • Si Justin Trudeau a aussi le côté très humain de son père (j’ai un souvenir tout particulier de ce grand homme), il va faire pas mal de chemin dans la vie.

      Ce qui m’agaçe le plus chez le Sénateur Brazeau, c’est … qu’il soit sénateur et aussi fendant, et il le sera longtemps puisqu’il me semble qu’on est “pogné” avec les sénateurs jusqu’à leurs 75 ans. À quand un Sénat élu?????

    • Scusez… Juste un petit PS à mes propos précédents.
      Chez les ronins japonais, lorsqu’un perdant était condamné à se faire couper la couette (déshonneur suprême au pays du Soleil levant) il avait le courage de se faire hara-kiri afin de racheter cette abominable infâmie.
      Dommage que cette honorable coutume n’existe plus …

    • Bravo Justin. Il a gagné son pari avec panache. Par contre, ce combat m’a fait découvrir cet illustre inconnu qu’est le sénateur Brazeau. Qu’est-ce qu’il a accompli au juste pour devenir sénateur?

    • J’imagine PET là-haut…câline qu’il devait rire et qu’il devait être fier «ça c’est mon fils»! Je ne suis pas une fan de Justin mais j’avoue que l’idée de la boxe pour amasser des fonds est très originale puis ça donné une grande visibilité à la cause et à la guéguerre entre les partis et en toute sympathie…Bravo Justin !!!

    • Mes félicitations a Justin Trudeau pour ce défi dont il s’est bien acquitté.
      La boxe c’est d’abord et avant tout un sport d’autodéfense pour empêcher
      l’adversaire de te mettre en pièce. Et c’est ce qu’à prouvé Justin Trudeau dans ce
      combat de trois rondes par une bonne technique de défense; il à pu se protéger d’un
      adversaire féroce qui à commencé le combat a la façon du bagarreur de rue qui veut
      faire mal et finir rapidement mais qui s’est essoufflé pour ensuite devoir encaisser et
      perdre le combat.C’était la technique d’un grand champion, Mohamed Ali, de laisser
      ses adversaires se vider pour ensuite venir gagner ses combats. Non seulement
      Trudeau à gagné ce combat mais également beaucoup de votes auprès d’une
      jeunesse qui cherche a s’identifier a des “leaders” inspirants.

      Fernand Turbide

    • Bravo à Justin Trudeau. Et ce n’est pas une raison d’haïr le fils par ce que l’on aimait pas son père. Pensez à Véronique Cloutier. Je l’aime bien le fils Trudeau. Je le verrais bien à la tête du PQ :-)

    • Je le trouve tellement “fake” ce Trudeau. Il joue le gentil jeune homme down to earth pour avoir du capital politique. Et le pire dans tout ça, c’est que je constate que ça fonctionne.

    • 1- Pour les gens trouvant peu édifiant ce genre d’affrontementsachez que la boxe anglaise est surnommé le noble art. La boxe anglaise est un sport de combat encadré par des règles de poids, par des limites quand au membres qui peuvent être utiliser pour frapper, quand aux endroits qui peuvent être frapper et qui est soumis à l’autorité d’un arbitre.

      C’est certainement pas un combat de voyou dans une ruelle mal famé.

      Dans les règles, il s’agit d’un beau sport.

      Pour me souvenir d’une anecdote lu il y a longtemps, je ne suis pas surpris de voir le Justin être capable de prendre soin de sa défense, le père était tout à fait capable de se tirer d’affaire (bien avant l’entrevue avec Raymond Beaudoin).

      Les libéraux ont-il trouvé leur nouveau champion? Celui qui sera capable de terrasser avec sang froid les admirateurs du sang bleu? ;-)

      Il est peut-être là le vrai pari, le véritable enjeu de ce duel…

    • Comme disait mon vieux père: Un combat de boxe ça se joue dans le ring avec les poings et non sur la place publique avec les babines. Le parasite sénatorial à vie aura prouvé qu’il est au moins utile pour servir de ”punching bag”. C’est ça de gagné.
      Évidement, le tout à été commenté en english seulement question de démontrer d’avantage le mépris canadian envers les francophones. Ça fait 250 ans que ça dure, c’est pas demain que ça va changer. Misère…

    • “Chez les ronins japonais, lorsqu’un perdant était condamné à se faire couper la couette (déshonneur suprême au pays du Soleil levant) il avait le courage de se faire hara-kiri afin de racheter cette abominable infâmie.
      Dommage que cette honorable coutume n’existe plus …” ivanoe

      ===

      Ça beau être Japonais, je ne vois pas ce qu’il y a d’”honorable” à se suicider pour un revers de la vie.

      Jean Émard

    • @Berlin2009 et @LaPresse
      Votre commentaire est très éducatif. Merci de nous faire savoir que tous les amérindiens devraient vivre sur des Réserves, être bénéficiaires de l’aide sociale, et surtout, ne pas se mêler a la population active. Et merci au Journal La Presse de publier de tels commentaires. Il n’y a pas la moindre trace de racisme et d’intolérance dans celui-ci.

    • @ H. Émard – Ma phrase a été coupée : “… de plus. Cela aurait eu le mérite d’éliminer un Con-serviteur parasite inutile.” Voilà ! Etes-vous satisfait ? (Con-serviteur est intentionnel, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué !).

    • Pour une fois que la testostérone sert a quelque chose ! A quand un combat Harper vs Mulcair…McKay contre Rae…
      Les politiciens qui sont en train de faire du Canada une poubelle environne-mentalement malade incurable ad mare usque ad mare sont armés jusqu aux dents et leurs noms ne figuraient pas dans le défunt registre des armes a feu. Et il y a fort peu de chances qu ils aillent occuper une cellule dans leurs belles prisons HLM nouveau genre. Ou meme dans les corridors des hopitaux…
      Pourtant le moins qu on puisse dire d eux c est que leur mégalomanie mériterait bien qu on les envoient au tapis. Plutot que sur le vert.

    • Bravo aux deux pugilistes, qui ont eu le courage de s’affronter sur le ring pour une bonne cause. C’est sûr que Justin a pris beaucoup de galon dans ce pari risqué. Avec d’autres nouveaux coups d’éclat à son actif, il sera P.M. du Canada dans 10 ans d’ici, c’est certain.

    • J’ai tout à coup le fantasme que tous nos politiciens devraient régler leur contradiction à grands coups de claques sur le gueule… Vous croyez que je niaise? Pas tant que ça; à la vitesse ou vont nos débats, ou nos problèmes se règlent, ou certains dossiers avancent… Quand un voisin fait trop de bruits, à l’infini, on peut bien sur appelé les autorités, mais avouons qu’ils ont d’autres choses à faire… Donc on cogne à la porte du voisin, et on lui dit “Si tu arrêtes pas immédiatement, je te câlisse une claque sur la gueule”. Dans 80% des cas, le problème se règlera. Donc quelles sont les politiciens qu’on aimerait voir s’affronter sur un ring? (vite de même, certains maires gagneraient à se faire brasser le pommier…:) (Soyons bon joueurs, laissons les femmes s’affronter entre elles…)

    • J’en ai ras-le-bol que les gens qualifient Justin Trudeau de “jeune” et sans expérience. Je vois plusieurs commentaires du genre “le jeune Trudeau”. Voyons donc!! Le gars a 40 ans bien sonnées! Cela m’a fait sourire lorsqu’on a suggéré qu’il attende une vingtaine d’années avant de penser faire une carrière politique. Si vous faites un petit calcul, il aura 60 ans!!! Combien de députés ont fait carrière bien avant cet âge. Cessez de penser qu’il est tout jeune et prenez le temps de vous renseigner sur l’âge véritable d’une personne, mais si cette personne a l’air jeune.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2008
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité