Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 31 janvier 2012 | Mise en ligne à 12h50 | Commenter Commentaires (56)

    Pensions de vieillesse : on se calme… (AJOUT)

    Dan Gardner est l’excellent chroniqueur du Ottawa Citizen, qui n’aime rien de plus que d’opposer la science et les faits au caoutchouc des discours politiques alarmistes. Il applique sa méthode au cri de panique de Stephen Harper, à Davos, sur l’ « urgence » de réformer le régime de pension publique — la Sécurité de la vieillesse — pour éviter un désastre financier…

    Sa chronique est sur le site du Citizen.

    Gardner n’est pas le seul à apporter des bémols à cette affirmation, d’autres experts l’ont fait. Mais le chroniqueur du Citizen le fait avec sa verve habituelle, qui a l’effet d’une doudou sur la joue d’un enfant, quand on le lit…

    Oui, 108 milliards — les obligations de l’État canadien en 2030 —, c’est gros. Mais c’est loin d’être ingérable, note Gardner en citant l’étude d’un prof de la UBC (qui se base sur les mêmes chiffres qu’Ottawa). En fait, si on compare la portion actuelle de la Sécurité de la vieillesse dans l’économie, on parle de 2,41% du Produit national brut.

    En 2030 ? Ces 108 milliards qui font peur à Harper 3,14% du PNB.

    Ce que Stephen Harper ne dit pas, quand il sort l’épouvantail des caisses de retraite qui pourraient se vider, c’est la croissance de l’économie, note Gardner, qui parle de « malhonnêteté », de la part des conservateurs (ce n’est pas la première fois). Il donne quand même deux morceaux de robot à M. Harper, qui a osé aborder la nécessité de, peut-être, repousser un peu l’âge de la retraite. Nous vivons plus vieux, et demeurons en santé plus longtemps, mais la barre magique des 65 ans reste un grand tabou politique…

    Bien sûr, ailleurs, les régimes de retraites publics plombent les finances de certains pays. Gardner nuance :

    As for suggestions that Canada will follow Europe over a cliff if it doesn’t curtail public pensions, consider that public pensions take a 14-per-cent bite out of the economy in Italy, and over 10 per cent in Germany and Belgium. The equivalent Canadian figure — for OAS and CPP combined — is four per cent.

    Pourquoi, alors, si le régime de retraite public du Canada est bien pourvu, sortir les épouvantails ? demandera le lecteur consterné…

    Bah, je ne suis pas dans le secret des dieux conservateurs, mais faire peur au monde pour bien ramollir l’opinion publique en vue de mesures trempées dans l’idéologie, on a vu ça souvent, depuis 2006…

    AJOUT : Sophie Cousineau, de La Presse Affaires, ajoute son grain de sel, avec une défense de la retraite à 65 ans.


    • Les caisses de retraites publiques sont des schémas de Ponzi, je doute pouvoir en retirer quoi que ce soit quand je serais rendu là.

      Mais je ne planifie pas ma retraite en comptant sur cette arnaque, donc je serais correc.

      T Rightman.

    • D’accord avec la conclusion: «mais faire peur au monde pour bien ramollir l’opinion publique en vue de mesures trempées dans l’idéologie, on a vu ça souvent, depuis 2006…»

      C’est de la même eau que ce texte: http://www.cyberpresse.ca/debats/opinions/201201/27/01-4490170-des-choix-douloureux.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_les-plus-populaires-debats_section_ECRAN3POS3
      où l’on suggère comme solution de restreindre les soins aux vieux pour des raisons financières alors qu’il y a eu en six mois 180 000 accidents/incidents médicaux où les vieux sont surreprésentés. Si ces accidents-là étaient évités, il y a des bonnes chances que nous économiserions des centaines de millions de dollars chaque année et que les soins intensifs seraient moins achalandés. Mais, c’est tellement plus simple de se débarrasser des vieux. Un préposé aux bénéficiaires qui ne fait pas attention conduisant à une blessure grave comme une fracture de la hanche chez le bénéficiaire, il nous coûte combien?

    • Vous avez bien raison, on lance une carotte et l’on voit la réaction publique.

      Parfois ça se dissout dans l’ensemble de l’information et l’on peut procéder sans trop de vague comme lorsque le RPC et le RRQ ont augmenté les pénalités de 6% par année à 7.2% par année entre le 60 ième et le 65 ième anniversaire. Va t’on revoir la population sur la colline parlementaire lancer le célèbre … Bye bye Charlie Brown (vers 2.0) À suivre

    • La tactique préféré des zozos de la drette. Beurrer épais et travestir de facon grotesque pour ensuite critiquer et déchirrer leur chemise. C’est bien connu et surutilisé par les réformistes. Décourageant!

    • GDP est PIB et non PNB. Une erreur qui peut sembler banale, mais franchement M. Lagacé et sauf votre respect, je doute que vous sachiez de quoi vous parlez quand vous citez des chiffres sur le PIB.

    • Le format de la radio de québec est excellent,c’est juste que les animateurs ne semblent pas avoir les outils(objectivité,culture) pour faire le travail !

      d’un ex-auditeur,et non d’un x .. pendant 3 ans .

    • Je l’ai déjà écrit souvent et je sais que ça ne fait pas très sérieux, mais je vous dirais que notre Premier Ministre n’aime pas les chats pour rien. Sans doute que son “Stanley” qu’il flatte à tous les jours doit certainement l’inspirer pour accomplir sa tâche de PM. Monsieur Harper me fait penser à un chat qui convoite une souris. Il va se ménager, bien calculer une stratégie et puis hop, il va lui sauter dessus. Attention, il ne le tuera pas tout de suite. Il va la faire souffrir un peu en la croquant ici et là et en lui donnant de grands coups de pattes tantôt sans griffes ou tantôt toutes griffes sorties. Puis, quand elle sera assez faible, il lui fera un bon serrement dans la jugulaire et viendra la placer dans un endroit assez passant pour que l’on reconnaisse le travail du chasseur.

      Harper, on le sait, est majoritaire mur à mur et il se prend pour le matou de son peuple et naturellement son peuple c’est juste une belle gang de souris. Avec son histoire de pensions de vieillesse, c’est juste une façon de nous donner de ses coups de pattes sans faire sortir ses griffes. Il va attendre pour les griffes, nous ne sommes pas encore assez étourdis.

      Je me demande bien pourquoi les conservateurs veulent tant s’en prendre aux pensions de vieillesses. C’est une véritable obsession récurrente chez-eux. Cette fois-ci, ils vont certainement prendre un moyen pour faire encore que l’âge de 65 ans soient au moins repoussée à 67 ans. En se faisant, il ferait un tord considérable à certains fonds de pensions qui dès l’âge de 65 coupent les prestations de leurs retraités. Il faudrait donc, que ces fonds attendent deux ans de plus et alors ils devraient payer davantage et par le fait même fragiliser leurs avoirs et encourir de gros risques pour leurs assujettis. Ce n’est donc pas une chose où le Gouvernement doit s’embarquer à la légère juste pour supposément épargner quelques millions qui feraient pire que la grêle.

      J’ai comme l’impression que les Conservateurs n’iront pas très loin sur ce bavassage séculaire sur les pensions des vieux.
      Gilles Pelletier, Québec

    • «…mais faire peur au monde pour bien ramollir l’opinion publique en vue de mesures trempées dans l’idéologie, on a vu ça souvent, depuis 2006…».
      On a vu ça bien avant, avec les Libéraux fédéraux, lors des référendums: la peur de perdre nos Rocheuses, notre jus d’orange de la Floride, le coup de la Brinks, etc. Les conservateurs n’ont pas l’exclusivité de l’imbécilité et de l’hypocrisie; les Libéraux ont pavé la voie.
      GTremblay
      Montréal

    • En fait, le gros de la pression viendra du système de santé, dont les couts vont littéralement exploser…
      Les vieux vont faire la file pour avoir droit à des pontages coronariens… et y aura plein de p’tit Lagacé qui vont chialer contre le système parce qu’on a pas su traiter untel à temps.

      Je suis toujours ébahi face à votre insouciance vis à vis de l’argent. Bof! On parle d’un passage de 2% à 3%…. Ouate de phoque… OK… le 1% qui représente $33 milliard on le prend où???

    • Les régimes de retraite des employés du secteur public du Québec (RREGOP), qui vise autour de 300 000 retraités, est calculé en coordination avec la pension de la Sécurité de la vieillesse (payable à 65 ans).

      Ainsi, à l’âge de 65 ans, un retraité de l’état québécois voit sa pension diminuer de 800 $ par mois mais cela se trouve à être compensé, actuellement, par un montant d’environ 560 $ par mois, de sorte que son revenu reste équilibré (puisqu’il y a réduction d’impôt à 65 ans pour la somme manquante) afin que le revenu des retraités reste stable.

      Donc, si les prestations de la sécurité de vieillesse sont reportées à 67 ans, toutes les personnes qui auront pris leur retraite entre 60 et 65 ans, auront une diminution de revenu de 590 $ net par mois, entre l’âge de 65 et 67 ans. En définitive, si Harper devait mettre en application sa réforme, 300 000 retraités se retrouveront dans la dèche pendant deux ans. Ça va brasser au Québec avec tous ces ‘nouveaux pauvres’ ! Je les baptise donc immédiatement ”Le club des nouveaux pauvres 65-67″ ! Je trouve ça ‘cute’ comme nom ! Je serai parmi ceux-ci !

      Bof ! Tout le monde s’en fout j’imagine !

    • C’est la philosophie des dretteux et des libertariens : le social empeche les corporations de faire davantage de profits !

      Que les gens crèvent pourvu que fleurisse le dogme du Kapital !

    • Les hystériques socialistes du NPD, en chute libre dans les sondages, composé de candidats digne d’un club politique étudiant de Cégep, infiltré par les syndicats, fait de la vulgaire propagande populiste démagogique gauchiste . Le populisme gauchiste canadien fait un tort irréparable au Canada. J’appelle ça du terrorisme psychologique.

    • J’ai commencé à lire cette chronique-poubelle et j’ai arrêté après “au cri de panique de Stephen Harper à Davos” Ben oui un cri de panique…

    • @roberto1958,

      il y a beaucoup de place pour réduire les coûts de la santé. Considérez le premier rapport sur les accidents et incidents dans la prestation de soins de santé et vous avez sur une période de six mois 180 000 accidents/incidents, ce qui nous donne près de 400 000 accidents/incidents par année. Considérez que ces incidents/accidents sont accumulés sur une base volontaire, ce qui laisse supposer que la réalité est encore pire. Combien coûtent 400 000 accidents/incidents par année à notre système de santé? Et supposez que dans le lot, il y a des cas qui deviendront des cas lourds nécessitant des soins tous les jours pour le reste de leur vie. Ces 400 000 accidents/incidents monopolisent combien de temps en soins intensifs chaque année? Situation évitable.

      C’est en priorité à ça que devrait s’attaquer le MSSS et pas à essayer de nous vendre sa salade qu’il faut laisser crever les vieux ou bien les euthanasier quand ils arrivent à un certain âge. Ces gens-là ont aussi payé toute leur vie pour des soins de santé. Pourquoi le jour où ils en ont besoin devraient-ils crever?

    • Bah, l’important pour ceux qui sont à la retraite est qu’on n’y touche pas. Ce n’est pas grave si ce sont les autres qui écopent… Tant que ce n’est pas eux. Vous savez quoi? Je pense de même pour eux…

    • Le Québec (lire les Québécois) ne sera pas nécessairement heureux de la tournure des événements si les budgets des caisses de retraites ou de l’age officiel de la retraite sont modifiés, dans un sens perçu comme négatif !

      Mais l’odieux de ces changements, quoique chapeautés par le PCC Et HARPEUR, seront attribuables à l’ensemble de la communauté anglaise du Canada, car ce sont eux qui ont votés pour le PCC lors de la dernière élection Fédérale…et non pas les Québécois.

      Pour une fois (tellement évidente) que les Anglais porteront l’odieux d’une décision politique “fédérale” non populaire et que celle-ci ne soit pas perçue comme provenant de la province ‘chialeuse’ du Québec !

      C’est ça…. le retour du balancier.

    • Considérer les impacts du vieillisement de la population est déjà un bon premier pas.

      Passez de 65 ans à 67 ans, selon moi on fait fausse route. Je préconiserais une diminution de la PSV en fonction du revenu, il doit bien avoir un bon pourcentage de la population qui a suffisamment de revenu (détenteur de fonds de pension, détenteurs de fortune personnelle, etc) pour subvenir à leurs besoins sans la PSV.

    • désolé je ne suis pas économiste

      expliquez moi comment on va faire pour avoir une croissance du PIB quasi-équivalente à la hausse des prestations de PSV. Il me semble qu’avec moins de travailleurs et plus de retraités le PIB ne peut pas croitre à l’infini.

    • Il y a beaucoup de faussetés qui se disent et qui s’écrivent (voir Du Haine) sur les fonds de pension. Une chose est certaine c’est que tous les gouvernements se sont traînés les pieds sur cette question au cours des dernières années. On sait depuis 1970 que la population canadienne et québécoise – comme le reste de la planète d’ailleurs – vieillit. Alors ceux qui sont pour prendre des décisions ont eu suffisamment de temps pour faire les correctifs, mais ils ont préféré ne rien faire. Aussi, une couple de bozos de Wall Street créent une crise financière, mettent à mal les investissements, et ensuite on demande aux travailleurs de faire des sacrifices sur leur fonds de pension.
      Il y a combien de milliards qui dorment en REER ?

    • americanophile

      31 janvier 2012
      14h41

      Toujours aussi hilarant américano !
      _____________

      Harper a bien compris depuis longtemps que garder un peuple dans l’ignorance et la peur est bien plus facile à gérer.

    • @hermy

      Arreter vous allez me faire pleurer!!!!

      C’est sur que c’est mieux pour les générations qui vous suivent:
      1) payé encore plus de taxe et d’impot pour les fond de pension aux retraité prochain parce qu’on est dans l’trou
      2) Mettre de l’argent de coté dans des reer et autre inutilité parce qu’on sait que nous ca va etre liberté 85 ou allez pousser des carosses chez Walmart
      3) payé encore plus de taxe et d’impot pour que les générations suivantes aillent le droit a un fond de pension decent.

      Et ceci juste pour les fond de pensions… vous pouvez faire le meme raisonnement pour:
      1) systeme de santé
      2) system d’education
      3) infrastructes routiers
      ….

      Se plaindre le ventre plein qu’on dit?

    • Incroyable de voir la malhonnêteté interllectuelle de certains médias et des suiveux qui amplifient.
      Harper a simplement dit qu’il fallait ouvrir la discussion sur le sujet (ce que je crois réaliste) et non pas qu’il va couper les pensions.

      @goldwinger
      Je suis un québécois réaliste et informé et j’ai voté pour M. Harper. Celui-ci est un très bon Premier Ministre quoi qu’en pensent les gauchistes du Québec

    • Quand je lis des textes comme celui-ci j’impression de lire des articles économique sur le boom immobilier américain au début de 2007. On nous disait que ca serait un atterrissage en douceur (ca vous dit quelque choses ?) que ceux qui prédise une catastrophe sont des paranoïaques. On connait la suite.

      Croyez vous sérieusement que les politiciens sont assé responables pour prendre des décision long terme comme celle-la ? Ils ne sont même pas capable de balancer un budget sur 1 an !

    • Il s’agit là d’un enjeu important de notre société car les pressions de la droite canadienne sont telles qu’elles sont en train de créer un conflit de génération entre les plus jeunes et les plus vieux sur le fait que toutes les personnes âgées seraient un fardeau injuste pour les jeunes. Il est grand temps que des ténors de la gauche comme Jean-François Lysée et autres intellectuels associés à la gauche prennent la parole pour mettre en perspective cette affirmation. Là-dessus, vous les journalistes, vous avez un devoir professionnel de fair entendre les deux côtés de la médaille.

      Je crois qu’il faut faire un effort pour comprendre l’état de la situation et s’entendre sur le portrait réel: les faits. Si les régimes publics de retraite ont besoin d’être revus, c’est pour en assurer leur pérennité, pas pour les détruire et laisser, comme certain le réclame, la place au privé et à la volonté individuelle d’épargner pour ses vieux jours.

      Les régimes enregistrés d’épargne retraite ont fait la preuve depuis des décennies que ce n’est qu’une infime partie de la population qui a la volonté de faire les sacrifices nécessaires pour mettre 18% de son revenu net dans ses REER pour ses vieux jours. Et le privé a fait la preuve en 2008 que pour gérer l’épargne collective, ils en étaient incapables, leur cupidité les ayant amené à développer des produits d’épargne toxiques et ayant précité la planète dans la plus grande dépression depuis 1929. L’épargne volontaire et le privé pour gérer les fonds, c’est une garantie que la société devra payer pour les cigales qui auront chanté tout l’été…

      Il ne faut pas se laisser leurrer par ces jovialistes de droite qui croient que la loi de la jungle est la seule règle qui devrait subsister à leurs projets de réforme du capitalisme. Je n’y crois pas.

    • La retraite a 67 an ne ferait pas qu’economiser sur les plans de pension,
      car maintenir des gens au travail au-dela de 65 an represente des couts
      relies a la demande des soins de sante inherents a cette couche d’age,
      donc moins de productivite.
      Et en bout de ligne les provinces paieraient la note. D’une pierre deux coups!

    • Je cite Patrick Lagacé: “je ne suis pas dans le secret des dieux conservateurs, mais faire peur au monde pour bien ramollir l’opinion publique en vue de mesures trempées dans l’idéologie, on a vu ça souvent, depuis 2006…”

      Oui, on a vu ça souvent, et en 2011 une majorité de canadiens ont voté pour ça. Comme quoi les épouvantails font encore la job.

    • M.Lagace,les chiffres et la logique n’est pas le fort de gauchistes.SVP ,prenez un crayon et faire un petit calcul sur le nombre de gens entre 50 et 65 ans d’aujourd’hui et la même chose d’ici dans 20 ans….

    • M. Lagacé, une chose qu’il faut comprendre c’est que ce ne sont pas tous et toutes qui ont une prestation déterminée de retraite dorée comme la plupart des fonctionnaires de l’État. Où je travaille, dans le privé, tout le monde a vu abaisser ses conditions de retraite. Au bout du compte, c’est le privé qui paye avec ses impôts.

      Ce n’est simplement pas juste que du monde dont les conditions de retraite se dégradent doivent renflouer les caisses des fonctionnaires qui prennent les systèmes en otage lorsqu’ils doivent renégocier leurs conventions. Qu’est-ce qu’on va faire? Ne plus aller se faire soigner à l’hopital? se faire justice soi-même?

      Vous parlez des obligations de l’État canadien seulement, ça n’inclut pas la santé, l’éducation, les 2 principaux postes de dépenses du gouvernement!!!! … avez-vous considéré les obligations du provincial?

      Je n’ai pas cherché les chiffres, mais n’importe qui connaît l’économie sait qu’on se dirige vers un gouffre. Si on continue de même il y aura un grand fossé entre les fonctionnaires et la population normale qui paie les salaires des fonctionnaires. À ce sujet, je peux me référer à ce que dit René Vézina à presque tous les matins au 98.5. J’ose croire qu’ils a plus de connaissances en économie que vous et moi … et M. Gardener.

      Dites-moi, quel contribuable lucide voudra payer davantage pour la retraite d’untel fonctionnaire quand lui-même n’a pas ces conditions?

    • Franchement. Ça c’est de l’analyse à 2 cents.

      Faisons un parallèle avec une entreprise. PIB = chiffre d’affaires.
      L’entreprise A à une chiffre d’affaires de 1 000 000 $ et une dette de 40 000$. À première vue, y’a rien là, ça représente seulement 4% du chiffre d’affaires.

      Or, si l’entreprise génère 5 000 $ de bénéfice sur ce 1 000 000 de chiffre d’affaires, cette même dette n’a plus le même poid. Imaginez maintenant si l’entreprise fait des déficites année après année comme le Québec ?

      Qu’en pensez-vous maintenant ?

      Du gros n’importe quoi M Lagacé, votre jupon dépasse.

    • @Tone123

      Bon point.

      Et je doute aussi quand il parle de financement de régime de retraite…

    • Il me semble qu`il y a tellement autre chose à couper avant les pensions.
      1- Le Sénat
      2- Les dédoublements FED-PROV, comme le Ministère de la santé, environment etc..
      3- Les F-35
      4- Les fêtes pour la guerre de 1812
      5- Changement de LOGO de l’armée pour ajouter Royale

      Et autres listes de gaspillage de notre argent.

    • Pourquoi pas la pension a 75 ans comme les sénateurs canadiens hein!hein! Ces pauvres sénateurs qui doivent travailler jusqu’à 75 ans et tomber endormis sur leurs banquettes durant les sessions. C’est horrible cette discrimination vis a vis nos honorables sénateurs. Les travailleurs pour aider leur pays et le sauver du désastre financier devrait aussi travailler jusqu’à 75 ans. Cela serait aussi une bonne façon de se débarrassé d’une population que l”on aurait plus a payer a rien faire après 75 ans, imaginé ce vieux de 72 ans marchant sur une poutrelle d’un édifice en construction de 30 étages, ce pompier de 74 ans montant dans la grande échelle, ce maçon de 73 ans montant des briques sur ses épaules au 3 étage, ce policier mettant en joue un fuyard sa main tendu sans tremblement. Belle société en prévision avec ces demeurés de lucides et de conservateurs ignorants.
      ”Pardon M. le Ministre du travail, l’individu de 74 ans qui est tombé du 25 étage en construction est-ce votre père??

      débarassé

    • @boisdort
      Pour faire peur, les péquistes et bloquistes aussi ont bien pavés la voie en tentant de dépeindre le ROC comme des gros méchants qui veulent anéantir les québécois.

      Quant à la Caisse de retraite, il faudra s’adapter à la démographie et aux nouvelles réalités de santé et cessez de vouloir préserver à tout prix les acquis d’une autre époque.

    • Je crois que les conservateurs vont à la pêche pour savoir où ils vont couper dans les prochaines années. Le bulldozer est en marche… du moins jusqu’aux prochaines élections.

    • @teamstef : «Pour faire peur, les péquistes et bloquistes aussi ont bien pavés la voie en tentant de dépeindre le ROC comme des gros méchants qui veulent anéantir les québécois.» Peut-être, mais on a prouvé par a+b que les fédéralistes (principalement les Libéraux) sont nettement plus efficaces.
      Gtremblay
      Montréal

    • Pour faire plus sérieux, Harper devrait premièrement réviser le système de pension des députés et des ministres canadiens qui est un monstre d’injustice envers les travailleurs, ensuite s’attaquer à celui, pharaonique, des fons-fons fédéraux.

      Une fois ces tâches accomplies, peut-être pourrait-il s’attaquer à celui des petites gens.

    • Est-ce que quelqu’un aurait la patience d,expliquer ce qu’est un Ponzi? Les créditistes m’énervent alors je préfère ne pas essayer de répondre.

      À ceux qui chialent contre les boomers: ça fait 37 ans que je paie des cotisations de retraite. Alors c’est MON argent avec les intérêts. Pourquoi je devrais être reconnaissante de ravoir éventuellement MON argent?

      Je suis furieuse qu’on change les règles du jeu en cours de route, sans me demander mon avis.

      Tout ce que Harper veut faire c’est privatiser les pensions pour les mettre entre les mains du privé. On a vu combien le secteur privé est honnête…

      Les adorateurs de Harper se font f* à la planche, ils en redemandent et disent merci. Et traitent d’ingrats ceux qui ne sont pas d’accord.

    • Ce ne sont pas tous les 65 ans et plus qui reçoivent la sécurité de la vieillesse. Pas besoin d’être bien riche pour voir son chèque coupé d’une tranche, un impôt immédiat. Ce qui reste sera aussi imposé dans la déclaration. Il serait intéressant de savoir combien d’argent est ainsi immédiatement récupéré pour le fédéral à partir des montants de la sécurité de la vieillesse.

    • En admettant que l’age serait porter de 65 a 67 ans ,cela ne se feras pas instantanément mais probablement sur une période de 10 a 15 ans en ajoutant un mois par année comme cela s’est fait ailleurs .Pas de panique.

      exemple :au Danemark seulement en 2024 échelonné de 2024 à 2027

      ÂGE DE LA RETRAITE AILLEURS DANS LE MONDE?

      Changement / Entrée en vigueur

      Australie: de 65 à 67 ans / 2017 à 2024

      Danemark: de 65 à 75 ans / 2024 à 2027

      France: de 65 à 67 ans / 2016 à 2021

      Royaume-Uni: de 65 à 68 ans / 2024 à 2045

      États-Unis de 65 à 67 ans 2003 à 2025

    • Faut pas oublier que l’esperance de vie va baisse pour cette generation malbouffe-pousse-crayon-cul-plat.

    • La P’tite madame Denis haute comme trois pommes avait dit a Mulroney en lui pointant le doigt direct en dessous du menton: ;

      Tu nous as menti ,la prochainne fois ça vas être God Bye Charlie Brown .

      Apres quelque beu..beu..beu Como sorti de la bouche de Molroney…le soir de l’élection il est tombé full cendre.

    • …Ce gouvernement s’est volontairement privé d’au moins 20 milliards de revenus et ce, par simple entêtement idéologique.(2% de TPS et baisses d’impôt à la grande entreprise) et ensuite il vient parler de problèmes d’argent!

      Question crédibilité, peut-on raisonnablement affirmer que ça n’est pas fort?

    • @serge74,

      le PIB peut augmenter même quand la population baisse si la productivité augmente plus vite que la baisse de population. Vous me direz qu’il y a 24 heures dans une journée, je vous dirai que vous avez presque raison à la seconde près. Mais, la productivité peut-être améliorée par l’usage de technologies. Entre autres, en santé, oui, je sais, ça l’air d’un disque saute que je parle de la santé encore, mais comme ça constitue une grosse part du budget, c’est certainement un bon endroit pour regarder ce qui peut être amélioré. Des systèmes experts de diagnostic pour une large portion de maladies courantes pourraient certainement permettre d’avoir beaucoup moins de médecins que présentement qui font un travail routinier. Dès 1960, il a été démontré que de tels systèmes étaient possible et que non seulement ils étaient possibles, mais ils étaient plus précis pour diagnostiquer certaines maladies que les médecins eux-mêmes. Précision du 90% pour un système expert contre 65% de précision pour les médecins (Probabilistic Graphical Models Principles and Techniques, Daphne Koller et Nir Friedman, MIT Press, page 13). Un diagnostic erroné conduit à un état de santé qui s’aggrave et qui coûte plus cher et à des tests supplémentaires qui eux aussi coûtent donc plus cher. Combien de médecins présentement ne devraient plus exercer parce qu’ils n’ont plus les capacités ou sont atteints de troubles de santé mentale qui n’ont pas encore été identifiés? Que fait-on pour valider les aptitudes des médecins sur une base régulière? De combien pourrions-nous augmenter la productivité dans ce domaine?

      Et dans plusieurs autres domaines, la robotisation et l’automatisation pourraient jouer un rôle de première importance. Mais pour ça, il faudrait valoriser l’éducation, la science et la technologie beaucoup plus que ce que nous faisons présentement.

    • Au prochain référendum, les souverainistes pourront dire : «Voter oui, sinon vous allez perdre vos pensions de vieillesse!»…

      J’en reviens pas que même avec un sujet comme ça, certains trouvent le moyen de chialer contre le PQ! Est-ce que ça se soigne?

    • on dirait que les gens ne savent pas quoi faire avec nous autres, j,ai 68 ans, j’ai travaillé pendant plus de 50 ans, et j’ai payé de l”impot et des taxes depuis tout ce temps et je paies encore des taxes et des impots,,,nous retirons ce que nous avons payé,, si les finances d’aujourd’hui sont si mal gérées , ce n’est pas de la faute des travailleurs de plus de 65 ans ,, j’ai pris soin de ma mère pendant 10 ans, elle faisait de la démence-alzheimer, je n’ai rien eu du coté monétaire ni de Québec , Ni de ottawa,, comme aidant naturel,,—-on dirait que quand les gouvernements ne savent pas quoi faire, —ils- viennent essayer de nous faire peur,, une chose que les gens devraient savoir,, c’est grace a nous autres si vous avez tant de programmes sociaux— au lieu de dire ”WOA charley Brown , on va dire —-whoah , Stephie-boy,, commences à réduire les dépenses de tes fonctionnaires…–une chose , à la mort de ma mère ,j’ai voulu retourner sur le marché du travail et on m’a dit poliment que les emplois devraient etre réservé aux moins de 50 ans,—-,je ne me plains pas, j’ai réduit mes dépenses au max,, mais je commence a en avoir assez de ces personnes qui ont tout ce qu’il leur faut pour mieux vivre que nous l’avons été…vivre dns les années 1950-1960-1970– ce n,était pas si facile que cela ,,les salaires étaient tres bas, les heures de travail tres longues, plus de 40 heures-semaines, il fallait payer pour les soins médicaux- il fallait payer pour toutes les études supérieures,—-,cela fait que fichez nous patience avec vos récriminations,, quand vous aurez travailler 50 ans, vous pourriez avoir le droit de parler,,– les mamans avaient trop de travail avec leur famille nombreuse pour aller travailler à l’extérieur de leur foyer,,dailleurs c’était mal vu de la société,, allez lire ce qui faisait le vie dans ces années et vous allez voir les sacrifice de toute une génération que nous avonz fait pour permettre a la jeunesse d’alors de meiux vivre que nous autres,,, –mais y”en a marre à la fin,,,

    • @pasmagnan

      Bravo pour l’ironie ! :-)

    • “…faire peur au monde pour bien ramollir l’opinion publique en vue de mesures trempées dans l’idéologie, on a vu ça souvent, depuis 2006…”

      Peut-on s’entendre que 2001 est peut-être l’année phare dans le domaine de l’histérie collective menant à la mise en place d’agendas ne servant pas l’intérêt du peuple?

      Canadian Anti-Terrorism Act

      The expanded powers were highly controversial due to widely perceived incompatibility with the Canadian Charter of Rights and Freedoms, in particular for the Act’s provisions allowing for ’secret’ trials, preemptive detention and expansive security and surveillance powers.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Canadian_Anti-Terrorism_Act

      Ne nous en fesons pas avec ça, ce n’est que des centenaires de combat que nos ancêtres passé au travers pour obtenir la Magna Carta et établir un semblant de justice pour tous.

      Deut. 24: 17 Tu ne porteras point atteinte au droit de l’étranger…

    • On ne parle pas de caisses de retraite dans le cas du programme de pensions de vieillesse, mais bien de simples ponctions dans le budget de fonctionnement du pays. Ce sont des dépenses de programme et non pas une redistribution de contributions dédiées ayant fructifié dans un fonds autonome (comme pour le RRQ ou le RPC).

      Sans compter que la retraite à 67 ans, ou 70 (pourquoi pas?), ce ne serait ni immédiat ni rétroactif. J’imagine qu’un plan de transition serait mis en place sur 10, 15 ou 20 ans, avec ajustements législatifs en ce qui concerne les autres sources de revenus de retraite disponibles, histoire de maintenir un équilibre viable. En fait, ce serait le genre de réforme que tous les partis d’opposition fustigeraient allégrement au moment de son instauration, mais sans jamais y toucher s’ils prenaient le pouvoir.

    • Ayant travailler au salaire minimum toute ma vie dans 5 ou 7 ans (selon) je serai plus riche que jamais même avec la pension minimum,leRRQ minimum,l’allocation logement minimum(je vis en chambre)en plus des privilèges tarifaires de toutes sortes pour le troisième âge j’aurai ainsi 600$ de plus par mois.
      J’ai quasiment hâte d’être vieux.
      Gilles Ménard

    • J’oubliais,présentement je suis invalide depuis 5 ans et je vis avec 900$ par mois.
      Pas de problème je connais ça moi la simplicité(pas nécessairement volontaire).
      alors ce sont plus les hauts salariés qui chialent,ils en ont jamais assez.
      Gilles Ménard

    • Texte de americanophile:

      Les hystériques socialistes du NPD, en chute libre dans les sondages, composé de candidats digne d’un club politique étudiant de Cégep, infiltré par les syndicats, fait de la vulgaire propagande populiste démagogique gauchiste . Le populisme gauchiste canadien fait un tort irréparable au Canada. J’appelle ça du terrorisme psychologique

      Réplique: oh yoye! Ça va pas en s’améliorant ton affaire!!!!!! Faudrait peut-être songer à consulter.

    • @jpcantin
      Il y a un cours dans le département de psycho à l’université : Américanophilie 101

    • @Verret “Sans compter que la retraite à 67 ans, ou 70 (pourquoi pas?)”

      Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que vous devez être déjà à la retraite ou pas mal sur le bord pour avoir ce genre de propos.

      Pourquoi pas 80 tant qu’à y être?

      Les boomers ont eu tout un party en tous cas, grosse maison, gros chalet, gros char, grosse pension. Des beaux pelleteux de nuages. Et dire qu’ils osent appeler la nouvelle génération d’enfants rois… “Ben oui mais moi j’ai déjà recu une pomme pour Noel!”

      “Anyway, on s’en fout des jeunes, qu’ils s’arrangent, nous autres on l’a vraiment pas eu facile.”

      Pour être chargé de projets dans une moyenne entreprise et pour avoir fait un stage de 3 mois chez Hydro-Quebec, je suis en mesure de voir où le gaspillage s’est fait depuis toutes ces années.

      Vive la fonction publique!

    • Mon père a pris sa retraite à 56 ans, après avoir travaillé pendant 41 ans… Sorti de l’université à 28 ans, si je travaille pendant 41 ans, j’en aurai 68. C’est ce que j’ai l’intention de faire. En fait, je ne crois pas que je vais jamais arrêter complètement – je suis travailleur autonome, et j’adore ce que je fais.

      @Affliction : c’est beau, les généralisations.

    • Heille les gauchistes réveillez vous prenez le temps de réfléchir

    • Je pense qu’il faut remettre dans le contexte l’âge de la retraite à son époque. Dans le temps, arrivé à 65 ans, on était souvent au bord de l’invalidité pour travailler. Il fut donc logique que l’État instaure une pension pour combler cela et ainsi permettre de finir ses vieux jours en toute dignité. Mais aujourd’hui, l’espérance de vie a grandement augmenté et nous sommes passés d’une pension d’invalidité à une pension de loisir. Il serait donc tout à fait logique de rehausser l’âge de la retraite.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2011
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité