Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 23 janvier 2012 | Mise en ligne à 0h32 | Commenter Commentaires (127)

    Pauline Marois, Gilles Duceppe et la résilience

    Fascinant revirement, n’est-ce pas ?

    Gilles Duceppe, qui soufflait le chaud et le froid dans le dos de Pauline Marois, en marge d’un putsch contre la chef péquiste, a annoncé que la politique, pour lui, c’était fini…

    Le communiqué de presse est sorti le lendemain d’une nouvelle de Joël-Denis Bellavance dévoilant une entourloupette à l’époque où M. Duceppe était chef du Bloc. Une entourloupette qui n’est pas du calibre du scandale des commandites, quand même, mais qui est dans l’orbite d’une faute éthique troublante…

    Ça fait deux fois que M. Duceppe devait sauter dans la mêlée — la première fois, c’était quand le poste de chef du PQ s’était libéré — et qu’il décide que, bon, finalement, non, l’eau est un peu froide, finalement…

    Ce qui est clair : le putsch contre Pauline Marois a échoué. Mon camarade Boisvert résume ce qui commence à ressembler à un consensus.

    Une Mme Marois, au fait, dont la résilience de petit lapin Energizer commence à m’intriguer. Pas tuable. Les coups de couteau dans le dos des derniers mois ne semblent pas avoir entamé sa volonté. Et là, avec M. Duceppe qui tire sa révérence à la première gifle, la résilience de Mme Marois paraît encore plus grande…

    Ce qui est moins clair : maintenant que son dauphin est pris dans les filets d’un thonier, est-ce que Mme Marois a soudainement plus de charisme aux yeux de l’électorat ? Va-t-elle mieux « passer » ? Peut-elle transformer en capital de sympathie cette résilience des derniers mois ? We’ll see, comme ils disent à Ottawa.

    Jean-François Lisée, lui, espère que M. Duceppe, un jour prochain, sautera dans l’équipe Marois…

    Le mouvement souverainiste a besoin d’un Gilles Duceppe à la crédibilité retrouvée. Dans trois, six, neuf ou douze mois, on doit souhaiter qu’il reprenne le combat souverainiste auquel il a déjà tant donné et qu’il participe au rassemblement nécessaire, cette fois en joueur étoile d’une équipe qui a besoin de lui, mais qu’il ne dirige pas.


    • We’ll see, comme ils disent à Ottawa.

      On verra, comme ils disent à la CAQ…

    • Ce qui est encore moins clair: est-ce que le hasard a voulu que la Presse obtienne cette nouvelle à ce moment exact, ou si elle conserve ses informations pour les sortir au moment opportun, selon ses objectifs politiques?

    • Une vraie partie de football.

    • Vous savez ce qui est pathétique? Même un putsch le PQ n’est pas capable d’y arriver sans se tirer dans le pied.

    • J’ai grande hâte de connaitre les motifs juridiques, sur lesquels sont fondés les reproches que l’on a adressés à Monsieur Duceppe, concernant l’utilisation des budgets parlementaires du Bloc Québécois à Ottawa.

      Si jamais, cette “dénonciation” n’est pas fondée. Le gouvernement fédéral, et ce qui lui sert de parlement, va en manger toute une !

      Gilles Duceppe sera sans merci.

      Tout cela sent le coup monté, à plein nez.

      La coïncidence est tout simplement trop forte !!!

    • Lisée dit de Duceppe : «on doit souhaiter qu’il reprenne le combat souverainiste auquel il a déjà tant donné». Comment ? Il n’a pas été payé ? Même pas de pension, rien ? MM. Lisée, Duceppe, Landry, Laviolette Marc, le décor est par là. Fondez vous-y, peu-être.

    • - ” Ah! Je ris de me voir si belle en ce miroir.” Bianca Castafiore.

      Espérons que Cicéron Landry ne viendra pas nous casser les pieds avec un nouveau parti à son tour.

    • M. Gilles “Brutus” Duceppe a frappé son Waterloo, son boomerang est passé au-dessus de Mme Pauline “Energizer” Marois pour revenir lui frapper, ce qui l’a fait tomber, comme à sa première tentative de devenir chef du PQ.

    • Ceci dit, le Duceppe, il est patent qu’il a fait l’objet d’un scandale de réserve fédéraste. S’il a commis une irrégularité de plomberie pour le financement de son personnel politique, cela a roulé pendant des années et des années. Là, au moment ou il brigue de façon tangible une position provinciale qui aurait pu le mener vers la position de premier ministre du Québec, boom, ça sort. Timing is everything, darling. Ils sont des spécialistes de ce genre de combine, outre-outaouais. Et la bande d’hypocrites à Rae et à Mulcair qui crient au drame comme des petits tartuffes. En voulez vous de la grande ingérence fédérale-provinciale unanimement et solidement orchestrée?
      Comme dirait René Lévesque. C’est vomissant…

    • J’ai toujours considéré Lisée comme un pelleteux de nuages suffisant et baratineux,mais là il démontre clairement son ineptie: lancer un cri d’alarme à Duceppe pour qu’il rejoigne les rangs….Faut le faire…. Coudon, toi qui le connaît bien, Pat: Lisée, y’é-tu maso ou aveugle? Ou un peu des deux….???

    • À tort ou à raison, personne ne parle du timing de cette divulgation. Beau coup fédéral mettons.

      Monsieur Lisée est un peu optimiste face à un éventuel retour de monsieur Duceppe dans le portrait politique.J`ai bien plus l`impression que monsieur Duceppe laissera le PQ aller vers son destin évaluera les dommages encaissés aux prochaines élections , se laissera désirer et réapparaitra comme un sauveur aux coudées franches.

      Dans l`fond ca fait probablement son affaire de ne pas avoir à être percu comme un des acteurs responsables de d`autres déchirements péquistes.

    • Quel roman savon triste et drôle a la fois. Ne reste qu’a Bernard Drainville de recommencer a “fusiller” Mme Marois maintenant qu’il n’a plus M. Duceppe comme candidat potentiel a la chefferie. Malheureusement pour M. Drainville il a prouvé au cours des dernières semaines qu’il n’avait ni la compétence ni la clairvoyance bref qu’il n`est pas de calibre d’un chef de parti. Il semble n`y avoir que lui qui ne le sait pas.

    • Si M. Duceppe arrive à reprendre son équilibre après cette jambette, aura-t-il l’humilité pour se joindre au PQ et y être utile? C’est à voir. Personnellement, je n’y crois pas. On dit de lui qu’il est très autoritaire, je serais surpris que ce trait de caractère soit en l’occurrence la qualité recherchée par les membres du Parti québécois. Il a été utile à Ottawa pour défendre les intérêts du Québec. C’est un fait.

      Mais pour diriger le Québec vers la souveraineté, ne suffit pas de «défendre» les intérêts du Québec, ça c’est le job du #2 du parti. Pour diriger le Québec vers la souveraineté, faudra un chef capable de rallier à l’idée une forte majorité de québécois, y compris ceux qui traditionnellement votent en bloc contre la souveraineté, i.e. les immigrants, ces nouveaux québécois qui se voient d’abord comme canadien. Plus le temps passe, plus la côte sera difficile à monter…

    • On verra également comment aboutira la mission commandé de Jean-François Lisée pour tâté le terrain de Québec-Solidaire pour une union, sinon une entente stratégique avec le PQ pour les prochaines élections. Et comme je le mentionne sur le blogue de JF, une lutte à trois se dessine. Si dans un élan de loyauté le caucus s’est rangé derrière Pauline Marois, on verra si la population la suivra et si François Legault représente un défie à surmonter, Jean Charest est généralement redoutable en campagne électorale. Et puis enfin, c’est toujours la même Pauline qui a beaucoup de difficulté à capitalisé sur l’impopularité du gouvernement Charest depuis bien avant l’arriver de Legault en scène.

      We’ll see….

    • Si ce cas est bel et bien vrai, pour moi, le vrai scandale est le fait que les députés ont trop d’argent disponible et hors contrôle. Et comme le dit si bien le “larbin fédéral de la Beauce”, c’est ceci qui est “odieux”.
      En passant, est-ce qu’il y a, au Canada, une réincarnation de J Edgar Hover qui retiens de l’infos sur les députés, pour ensuite les couler aux médias à des moments opportuns.

    • Venir à bout de Gilles Duceppe ne demande aucun talent particulier, ni aucune force mystérieuse. Pourquoi ? Parce que Duceppe est un tigre de papier.

    • Quidquid recipitum ad eumdem recipiens recipitus. Cicéron Landry

      (Les contenus prennnent toujours la forme du contenant)

    • Le seul espoir de voir revivre le PQ vient de s’envoler…

      Mme Marois a bcp de difficultés à comprendre qu’avec elle, ça ne passera pas!!

    • Ce genre de scandale ne laisse en général aucune trace. Qui se souvient du salaire libéral de Charest, des étrangetés comptables des conservateurs ou de tant d’autres cas ?

      Par contre, la vitesse de réaction pour couler Duceppe et, surtout, sa tentative plus que maladroite et vraiment trop triomphaliste, sont impardonnables. Je ne sais pas si Duceppe est coulé politiquement auprès de la population mais plus aucun parti ne voudra lui confier de responsabilité avant des lustres.

      Il n’a pas su se taire, pas su se faire désirer, pas su protéger ses appuis.

      Oui, vraiment, le PQ vient de couler. Nous sommes en train de dire, à une prochaine fois…

    • “Une entourloupette qui n’est pas du calibre du scandale des commandites”

      Un détournement de fond de 1 million $$$ de Gilles Duceppe, c’est aussi sérieux.
      Le Bloc a avoué avoir pigé dans la caisse des contribuables pour payer les ptits amis du parti.

      J’espère que Duceppe remboursera le million $ et qu’il sera accusé au criminel pour fraude.

    • Une entourloupette qui n’est pas du calibre du scandale des commandites!!!!

      Comment atténuer un geste pour aider les amis…
      Si c’était des méchants de la droite qui étaient dans cette situation, je peux vous dires que le discours serait autrement plus vérulent.

      Arretez avec la !”/$%? de souvraineté, plus personne ne veut en entendre parler, c’est fini, les québécois l’ont voté deux fois, c’est quoi que vous ne comprenez pas dans NON!?!?!?!

    • La caricature de Chapleau montrant Drainville en Iznogood (qui veut être calife à la place du calife (Marois)) aurait pu, le lendemain mettre en scène Duceppe dans la peau du grand vizir.

      Appuyé par des gauchisants déphasés, réminiscences pénibles de la mouvance trotskiste des années 70, mouvance dont il était issu, Duceppe n’était pas le bienvenu dans le club souverainiste provincial. Il serait intéressant, d’ailleurs, de faire la liste des députés bloquistes partis dépités de l’attitude autoritariste de l’ancien travailleur communautaire.

      Comme Drainville, je pense que le PQ est sur le bord de l’abîme, trop de vizirs veulent devenir calife dans ce parti. Si on y montrait autant de loyauté envers le chef, comme Parizeau dans le temps de Lévesque, si on laissait tomber les coups fourrés, les foutages de merde, les anciens syndicalistes et autres inventeurs de bassesses, on pourrait avancer. Si Landry pouvait enfin prendre sa retraite…

      Si le PQ coule, cela aurait pour mérite de faire sortir le méchant.

    • L’arroseur…arrosé!!!! Il est pris dans son propre piège “le monsieur”?

    • la seule chose que je peux prédire pour les prochaine électiosn c est que le taux de participation va se résumer aux purs et durs

    • Saviez-vous ça…?
      Pour être chef (fe):
      Être indépendant (e)….
      Être indépendant (e) de fortune….
      Ne pas dépendre de l’emploi…
      En faire l’activité et ne pas s’en faire….
      Utiliser la situation comme un défi, ça marche, OK, ça ne marche pas,¨cé¨ aussi OK…
      Utiliser la ¨job¨ comme un ¨hobby¨ (dada)….
      Les autres vous suivez…
      La défaite, boff! Retour dans ses terres et jouir de la vie, le ¨cash¨ est là, en attente.
      Les magouilleurs jaloux se sont agités, comme de coutume…n’importe comment au caprice du vent, ¨pôves¨ ti-pitts….Ils ont littéralement ¨fouèrés¨ en voulant voler le poste et ils ont ratés le ¨putsch¨.
      Innocent jusqu’à preuve du contraire….dixit la cheffe vs M. L’ex-chef…
      Dans la lignée de la diplomatie….
      La saga continue, pensiez-vous à une réaction différente…?
      Madame la cheffe continue de se défendre en démontrant son courage, sa ténacité et sa détermination, le tout jusqu’à la fin…elle y croit et c’est correct.
      Question: Est-ce cette attitude que la ¨cheffe¨ devait prendre pour se débarrasser du vieux bois morts…? J’pense que oui, mais il est trop tard….pcq, qui aura la foi en un gouvernement PQ si ses membres élus lui ont manqué de respect au vue et connu de tous…

    • Les fédéralistes sont les meilleurs alliés de Madame .

    • Duceppe va faire une excellente belle-mère.

    • À mon humble avis, Madame Marois souhaite se rendre jusqu’aux prochaines élections et ne pas pas passer pour une mauviette. Si son parti connaît la débandade, elle pourra affirmer qu’elle a tenu bon et que les électeurs en ont décidés ainsi. Que dirait-on si elle quitterait le navire, que c’est une lâcheuse!!!! Non, Non, elle ira jusqu’au bout même si cela affaiblit son parti. C’est quand même inusité ce qui se passe présentement sur la scène politique provinciale, moi ça me dépasse, rebondissements après rebondissements. Est-ce cela faire de la politique autrement?

    • Bonjour monsieur Lagacé,

      Vous référez votre “camarade” Yves Boisvert. Bien. Mais vous devriez aussi compléter cette lecture avec l’excellente chronique de votre collègue Denis Lessard :

      http://www.cyberpresse.ca/actualites/dossiers/crise-au-pq/201201/23/01-4488387-la-nouvelle-crise-au-pq-laissera-des-sequelles.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO2_quebec_canada_178_accueil_POS1

      Beaucoup de mouvements “stratégiques” semblent se déroulés au sein du parti québécois ces jours-ci. Pour l’instant, madame Marois garde le « momentum » et … la tête hors de l’eau. Tant mieux pour elle.

      Entre autre, j’aime bien Jean-François Lisée lorsqu’il souhaite que Gilles Duceppe « saute » dans l’équipe Marois. Ce faisant, il applique ce conseil du sage :

      « Garde tes amis près de toi, et tes ennemis plus près encore.”

      Un « futé » ce monsieur Lisée.

      Quant à votre « allusion » au petit lapin « Energizer ». Je dirais que c’est fort bien de posséder une « durabilité énergétique ». En autant toutefois que le lapin cesse de faire des « huit », des cercles ou de se frapper constamment sur les « coins de meuble ».

      Sans être « devin », je crois que les jours qui viennent seront déterminants pour madame Marois et le parti québécois.

      Et pourquoi diable ai-je un « pressentiment » favorable à « Québec Solidaire »?

      A suivre.

    • La madame est tough, les mononcles seront pas contents!

    • Là j’ai tout entendu, Y a tu moyen de laisser madame Marois faire sa job comme elle l’entend. Je ne suis pas séparatiste, je ne défends pas Marois, mais ça ressemble à de l’acharnement. DUCEPPE est fini au fédéral et fini au provincial, il lui reste maire de Montréal et il pourrait séparer l’Isle du Québec.
      S’il fallaitqu’une telle situation se présente au partie libéral PLQ, vous demanderiez une commission d’enquête et la tête du chef.
      On a l’air d’une bande de bouffon aux yeux du reste du pays.
      Au moin, le PLQ suit sa direction de partie, le chef fait son travail, et il y a au moin de l’action et des gestes positif.
      De même que QS, ils savent ou ils vont, n’en déplaise.
      On aura surement d’autres spectacles avec la très sérieuse coalition CAQ, un autre ramassi de n’importe quoi.

      Jacques Fréchette

    • Cette situation me fait penser un à celle de Clinton/Newt Gingrich.

      Pendant que Gingrich sermonait Clinton pour son infidélité et son manque d’éthique pour avoir eu une liaison avec Monica Lewinski, il trompait sa femme en cachette.

      De façon similaire, pendant que Duceppe sermonnait les Libéraux au sujet du scandale des commandites, il payait du personnels partisans avec des fonds explicitement identifiés comme étant pour des fins non-partisanes sans parler de l’écriture d’un livre au sujet du Bloc.

      La preuve que le Bloc, en plus d’être inutile voir nuisible pour le Québec, n’est pas plus honnête que les autres.

    • Ceux qui croyaient à l’intégrité inébranlable de Duceppe devront se raviser. Un autre politicien de carrière qui étire un peu trop l’élastique mais qui se permet tout de même de faire la leçon à tout les autres.

    • Est-ce qu’il y a quelqu’un au Québec qui va finir par se rendre compte que la Souveraineté et/ou la séparation du Québec d’avec le reste du Canada c’est totalement OUT? Je ne peux pas croire que les militants et politiciens et politiciennes de cette formation n’ont pas encore compris que l’ensemble des citoyens du Québec sont passés à autre chose et que leurs aspirations est de demeurer dans le fédéralisme canadien en travaillant à le rendre plus alléchant pour le Québec.

      Le Parti Québécois a déjà exercé le pouvoir au Québec et il a eu toutes ses chances pour nous faire la preuve qu’ils sont plus fins que tous les autres. Hélas, le péku a contribué à faire en sorte que le Québec est toujours la province la plus pauvre du Pays et dans les sondages de cote d’amour des canadiens, les québécois arrivent après les autochtones.

      Il est temps de poser (ou re-poser) la question, que veut le Québec au juste? What does Quebec want? Ça suppose une vraie réflexion intelligente et par la suite beaucoup d’actions pour nous refaire une meilleure crédibilité.
      Gilles Pelletier, Québec

    • Les nombreux ex-députés bloquistes qui ont quitté le navire fédéral pour devenir députés péquistes n’avaient certainement pas envie d’avoir l’autoritaire M. Duceppe comme chef une nouvelle fois. Je ne serais pas du tout surpris d’apprendre que c’est l’un d’eux qui a coulé l’information à madame Marois qui s’est arrangée pour que ça sorte juste au moment de la tentative de putsch de M. Duceppe.

    • Ce qui s’ est passé est assez simple. Un putch se préparait contre Mme Marois. Par contre, Il y a plusieurs personnes au PQ qui ne voulaient PAS de M. Duceppe. Il y a eu contre attaque au missile, (je présume de l’ entourage de Mme Marois) contre M. Duceppe et la cible a été durement touché. M. Charest est mort de rire car la CAQ baissera dans les sondages avec sa bande d’ hétéroclites. M.Charest va gagner ses élections. Il sera le prochain gouvernement minoritaire. Je parierais un vieux 20$. Marois aura été l’ instigatrice du décès du PQ.

    • C’est quoi ce politicien qui avance en reculant.

      Dans tous les cas Le PQ , lorsqu’il est en opposition ils s’entre-déchirent entre eux et une fois au pouvoir ils fonts entre-déchirer les québécois entre eux . Je pense ce partie est déjà dépassé.

    • C’est fini. Duceppe était le seul homme qui pouvait relancer le PQ qui, avec Pauline à sa tête, va faire naufrage.
      Honte à cette femme qui n’a pas su faire passer les intérêts de son parti et du peuple québécois avant les siens.

    • Faut vraiment avoir la tête dans les nuages pour croire que madame Pauline Marois va refaire l’unité au Parti Québécois. On est plusieurs qui allons quitter le bateau de ce parti. Faut pas nous prendre pour des idiots, ce qui arrive à Gilles Duceppe a été probablement été savamment orchestré par des gens de l’entourage de Pauline Marois. C’est l’opinion que je m’en fais. C’est trop gros cette histoire, juste au moment où M. Duceppe avait l’appui d’une grande parti des membres du PQ et aussi de la population du Québec. Ça fait longtemps qu’Ottawa aurait vu la «fraude» si «fraude» il y a. C’est ce genre d’histoire qui plaît à Jean Charest et qui fait que, comme madame Louise Beaudoin, M. Assant et autre, je quitte. Je ne donnerai plus un seul sous de financement à ce parti.

      Impossible de passer à autre chose chère Madame Marois, nous avons totalement perdu confiance au parti Québécois et je ne serai pas dans le bateau lorsqu’il coulera à pic. Je vais errer, je ne sais où … tant que madame Marois s’entêtera. Ce genre de grenouillage me lève le coeur.

    • Bonjour!
      Mais qu’a-t-on à toujours chercher des sauveurs pour faire de la politique. Pauline Marois est une femme de conviction et n’est pas du genre à plier bagages parce qu’on dit qu’elle ne passe pas. Puis certains devraient penser à raffiner leurs critiques à son sujet. “Elle ne passe pas” ne pèse pas lourd dans la balance dans l’assurance que démontre Mme Marois depuis qu’elle est chef du P.Q. Au contraire, certains politiciens transfuges, vire-capot auraient avantage à suivre son exemple.
      Peut-être qu’au Québec, on préfère les sauveurs et qu’on préfère voter selon des vagues parce qu’on ne s’intéresse pas vraiment aux magouilles politiques et qu’au fond, la politique comme telle n’intéresse plus beaucoup de gens et l’on choisit de voter selon les tendances au lieu de nos convictions profondes. Dans ce sens, Pauline Marois fait preuve de courage et de détermination.

    • Ce qui me désole dans cette histoire est que plusieurs personnes au PQ savaient que le DG du Bloc était illégalement payé. Ça ne les dérangeait pas plus qu’il le faut.
      Ce même PQ va venir nous dire que le cynisme vient des autres partis. Monsieur Lisé aimerait voir son joueur étoile revenir.
      Un contribuable qui fraude le gouvernement pour un million risque la prison.
      Monsieur Duceppe joue le moralisateur auprès des Québécois depuis le 2 mai dernier. Le peuple s’est trompé selon lui. Il a raison sur ce point, le peuple s’est trompé en croyant à son sens moral, éthique et de l’intégrité. Le Bloc se vantait d’avoir les coffres remplis d’argent pour les prochaines élections. Maintenant nous savons d’où proviennent ces fonds.

    • Il semble bien que la candidature de Duceppe ait été torpillé par un tir provenant des souverainistes. Donc, l’information incriminant Duceppe aurait été coulé possiblement par des gens de l’entourage de Marois.
      Ce sont les prochains sondages qui feront foi de tout: si elle continue à baisser ou qu’elle soit donnée perdante, elle ne pourra arrêter la grogne.
      On dit que 6 mois en politique, c’est une éternité; alors, n’excluons pas un retour de Duceppe. De toutes façons, si Marois perd, elle devra partir.
      Quant à moi, pour une première fois, si Pauline Marois est encore là, je n’exclus pas d’annuler mon vote ou de passer à QS.

    • Jean Charest aussi ne veut pas “perdre” Mme Marois à la barre du PQ. Politiquement plus intéressant que Duceppe. Gesca a soudainement de bons mots pour Marois: La dame de béton”! Etque dire des papiers de M. Lessard, LE directeur des comm” de Charest et du fédéralisme…

      http://www.vigile.net/L-empire-torpille-Duceppe

    • Il me semble que les québécois avais montré la porte à DUCEPPE, mais comme un politicien se transforme en vers de terre et un petit groupe autours de lui lui disent on a besoin de toi et bien il ressorte de la terre.Mais oups.UN petit groupe cachait un lapin dans son sac, et le lavers est réentré dans son trou.Quel chance nous avons eus.

    • …Mais c’est gros comme un éléphant dans un corridor étroit cette affaire-là!
      Utiliser des fonds destinés aux activités découlant directement du statut de député pour payer le DG d’un parti politique?!
      Pour n’importe quel néophyte, cela me semble être d’une limpidité à toute épreuve: Ça ne se fait pas. On a déjà reproché à des députés d’utiliser la «machine à timbrer» pour affranchir des lettres d’invitation à un cocktail bénéfice et on trouverait «normal» de payer le DG d’un parti à même les fonds «parlementaires»?
      Je veux bien croire «qu’in fine», et en vertu du financement public des partis politiques par le biais des sommes rattachées au vote obtenu ainsi que par les déductions d’impôt consenties aux donateurs, la majorité des fonds vient de la «même sacoche publique» mais en politique, il faut toujours être extrêmement prudent avec le fric.
      Je suis convaincu que Gilles Duceppe n’a tiré aucun avantage personnel de la chose mais je n’arrive pas à me mettre dans la tête qu’il ait pu être aussi imprudent.
      Si, comme il le dit, cela était connu voire approuvé, je lui souhaite d’être mieux pourvu en pièces justificatives et en témoins crédibles que ne le fut ce pauvre Marc Bellemarre devant la Commission B.

    • Pourquoi est-ce que j’ai l’impression que c’est quelqu’un dans le camp de Mme Marois qui a sorti le lapin du chapeau? Est-ce le petit sourire en coin durant son discour qu’elle prétend être derrière l’intégrité de M. Duceppe? Je crois que Duceppe a reçu le message de Mme Marois “Viens pas marcher sur mes pieds sinon j’vais tout faire sortir! Et en voici un extrait!” .. Les autres du PQ vont se tenir sur le bout des orteils pour un bout.. En bout de ligne, pour moi se sera le CAQ, les Libéraux nous ont saigné comme des malades durant leurs années et grassement rembourés les poches de leurs amis, et le PQ et son idéologie des années 70 qui ne fonctionnera pas avec des individus riches à craquer comme Marois à la tête qui peuvent juste lever l’encre et quitter quand ils vont voir le bateau couler. Non merci..

      CAQ démontre au moins des dents.. En finir avec les Commissions scolaires qui se sont graissé les pattes au point qu’ils se foutent maintenant de nos enfants car poru avoir vécu une situation assez déplaisante suite à une sortie non-approuvée ou indiquée aux parents hors de la cours d’école avec pour effet des blessures importantes à mon enfant je peux vous dire qu’il n’y a eu aucune sanction contre les responsables et que la Commission scolaire a même protégé les gens concernés au lieu de protéger notre enfant. Tant qu’à voir ce genre de choses, aussi bien en finir avec des institutions qui sont devenues trop grandes et qui ne regardent que leur porte feuille!

    • Marois commence à monter en estime de mon côté. Au moins elle fait front au vent de face d’une courageuse façon, ce qui manque trop souvent en politique. J’aurais cru, avec la mort de Kadafi, qu’il serait impossible de voir un chef assez fort pour tenir tête à la bête du PQ ce qui n’est pas le cas ici.

      Concernant Dusceptre, je doute fort que le capitaine qui à causé le naufrage du Costa Concordia soit en demande au cours des prochaines années. Pourtant,on veut ramener le capitaine qui a coulé le navire BQ, non sans l’estimable participation de Larose, à la barre du PQ. N’importe quoi. Et cette histoire de mauvaise finance qui surgit en plus de tout le reste. C’est presque dommage qu’on ne soit pas en élection avec Dusceptre au PQ, la CAQ en aurait fait une bouchée.

    • Je pense que la sortie concenant le salaire du PDG du Bloc et celui de la stagiaire écrivain fait l’affaire de M.Duceppe. Il s’est aperçu qu’il n’avait pas beaucoup d’appuis. Ce n’est pas l’appui des extrémistes comme Villeneuve qui l’aurait propulsé à la tête du P.Q. Quand aux péquistes,bien sûr qu’ils sont tous souverainistes, mais en constatant à quel point ils se poignardent dans le dos, il est évident que elur plan de carrière passe bien avant la souveraineté.

    • “Peut-elle transformer en capital de sympathie cette résilience des derniers mois ?”

      Sa ressemble plus a l’entêtement du Capitaine Ahab dans Moby Dick…
      Donc, Oui, en effet, Passons a autres choses (que Marois)

    • L’opportuniste, vire-capot, ” fragile Gilles ” décide de foutre le camp . Ben , c’ est ça. Que cette décision soit irrévocable, pitié.

      En attendant , Marois tente de tenir le cap dans un paquebot qui navigue sur une mer houleuse et qui prend l’eau, avec des matelots qui se sauvent dans la premier bateau de sauvetage disponible.

      Heureusement pour certains et too bad pour les autres, le navire a pu évier la torpille Duceppe qui se dirigeait , mine de rien. dans le flanc gauche du vaisseau péquiste, déjà assez amoché, merci.

      Vaudeville perpétuel. Faut en rire tellement ça devient ridicule.

      Bonne journée.

    • Putsch… Consensus… Résilience… que de grands mots pour ne rien dire en parlant du PQ.
      Moi ce qui me vient à l’esprit c’est “schizophrénie”.
      Et s.v.p. donnez leur vite leur dose de “Zyprexa” sinon ils vont tous se massacrer entre eux.
      C’est à ni rien comprendre et j’ai pour ma part jeté la serviette il y a bien longtemps.
      Le PQ c’est un parti de contradiction.
      je t’aime… je ne t’aime plus! Je me sépare… je me sépare plus!
      J’ose penser qu’Ils ne prétendent pas gagner une élection comme çà ???
      Pendant ce temps les purs et durs… vont voir ailleurs!!!
      ET les plus sérieux vont voir chez Legault!
      Alors MEMBRES MOUS du PQ faites vous une idée et essayez de la garder plus d’une année…
      Est-ce trop demander ???
      Duceppe après sa débandade ose se REmontrer la face…
      Et la madame Marois qui voudrait être la 1ère femme 1ère ministre au Québec… s’incruste alors qu’on est passé à coté de bien plus grand talent qu’elle…
      Je vous le dit la souveraineté est en phase terminale avec des chefs carriéristes comme çà… Et peut être même sans EUX ???
      À bon entendeur, salut!

    • Corr : le premier … et éviter … .

      Scusez.

    • Pas sûr ! J’ai l’impression que la fuite est trop importante pour maintenir ce navire à flot. Même avec la présence de Gilles Duceppe, ça n’aurait fait que de retarder un peu l’inévitable. Duceppe vient de faire couler un parti, et de façon impressionnante, qu’est-ce que pourrait faire penser qu’il sauverait celui-là ? Des repentis de la dernière élection fédérale peut-être ? NON, la destinée de ce parti est écrit dans le ciel et tant que la vieille façon de faire les choses sera en place, il est voué à l’échec. Moi, ils m’ont perdu lors de l’arrivée de Boisclair, à ce moment j’ai constaté que le navire avait complètement perdu le Nord…

    • Alors que Marois se présente comme une obstinée, Duceppe se montre comme un “pas de couilles”.

      Duceppe ne sera jamais à la tête du PQ car il ne veut pas avoir de quoi à se faire reprocher. En tant que gérant d’estrade il pouvait crier tant qu’il voulait, ce n’était pas lui qui était responsable et il n’avait pas de comptes à rendre.

      Duceppe dans une position où il a des responsabilités? Il va échoué et mettre la faute sur n’importe qui sauf lui…

    • Un PQ uni fort d’un congrès favorable pour sa cheffe amène un timing parfait pour un premier ministre sortant qui désire se faufiler en divisant le vote francophone.

      Sincèrement, je me demande à qui la nouvelle voulant que M. Duceppe aie commis un manquement aux règles du parlement profites le plus…M. Charest n’avait pas avantage à partir en campagne électorale avec un PQ aussi faible. Mais en même temps, qui d’autre qu’un souverainiste pouvait connaître cette information sans que cela fasse surface lors d’une campagne électorale précédente?

      Décidemment, la prochaine campagne électorale sera très intéressante et le prochain parlement profondément transformé

    • Je souhaite ardemment que Pauline Marois résiste encore et toujours!
      Tout ce grenouillage sent mauvais depuis trop longtemps. La vieille garde du parti lui barre la route avec en tête la “belle-mère” Parizeau et sa petite grenouille de Lizette!

      Mais voulez-vous me dire ce qu’a tant fait Pauline Marois pour mériter un tel putsch??? Bernard Landry parlait-il plus de souveraineté? Non! Tout ceci ressemble à un lynchage de famille dysfonctionnelle.
      À quoi bon, pour le moment, souhaiter un référendum; il est évident qu’il serait perdant.
      Commençons par élire Pauline Marois et son équipe, voyons sa gouvernance, voyons son approche souverainiste et par la suite je suis persuadé que le peuple aura plus confiance et les gains souverainistes seront présents. Il faut malheureusement recommencer le processus!

    • vous voudriez de cette bande de joyeux lurons comme gouvernement ?

    • @ michelnotredame : Enlevez vos oeillères !

      C’est clair et net que c’est une personne faisant partie de la garde rapprochée de Pauline Marois qui était en possession de cette information, provenant à coup sûr d’un ami bien placé au Bloc, et qui attendait le moment propice pour la rendre publique !

      Non mais croyez-vous sincèrement que si les partis fédéraux avaient su cette information, qu’ils ne s’en seraient pas servi lors d’une campagne électorale fédérale précédente pour couler Duceppe ?

      Cherche à qui le crime profite, dit le proverbe ! Dans la situation présente, le “timing” est trop parfait pour Pauline Marois ! Quelle “chance providentielle” pour elle que cette information ait été diffusée à un moment aussi bien choisi !!

    • Comme je disais sur l’autre blogue, je commence à apprécier sa force à la marois, surtout quand on compare à la mollesse de celui qui est 1er ministre en ce moment…

    • À piedoq….

      Bien sûr Madame Marois possède un baggage et une expertise hors du commun! Vous trouvez les joyeux lurons libéraux et caquistes plus compétents?

    • Mme Marois, c’est notre dame de fer. Elle n’est pas momoune et ELLE est intègre.
      Pauvre peuple d’ignorant et d’ignorante que nous sommes. Je ne sais pas si le peuple Québécois va décider de la suivre lors des prochaines élections mais séparation ou pas je crois que nous n’avons pas le luxe de s’en passer.

      Je sais, je sais… beaucoup de moron creux et de jambon gras diront le contraire. Mais c’est ça le Québec… un peuple fière de ne pas être, un peuple complexé… un peuple fait de petit francophone de service qui sont prêt à vendre leur mère au premier amaricain ou immigrant anglophone qui peuple le centre et l’ouest… un peuple dont une minorité d’Elvis Gratton cris plus fort que la majorité solitaire et silencieuse.

    • @ alkborg

      Vous frapper en plein dans le mil.

    • Ce coulage d’information envers Gilles Duceppe, ressemble étrangement au genre de coup fourré dont Madame Marois est capable: c’est une stratège redoutable qui ne recule devant rien et elle l’a démontrée dans le passé. Alors exite, Duceppe.

    • Une idée du fédéral vous dites?
      Ben voyons donc. Une idée qui sort tout droit du PQ. Pauline en voulait pas de Duceppe, elle s’est organisée pour lui faire une petite jambette en passant. Et pour une fois, jel’approuve. Il a toujours joué sur les deux tableaux, il avait le poignard dans les mains, elle s’est virée de bord et Duceppe s’est fait hara kiri.

      Aussi simple que ca.

      Mais c’est évident que Pauline dira jamais qu’elle a tout organisé. Elle est pas folle la madame et si elle peut en faire chier une couple en passant, tant mieux. Dehors les traitres et les belles-mères.

      Aucune providence dans ca. Tout est orchestré.

    • Je vous recommande fortement cet article fort pertinent de Richard Le Hir. C’est ce que je pense qui s’est produit, moi aussi. Une carte cachée que La Presse se gardait depuis fort longtemps et attendait le moment opportun de la jouer. Le clan Desmarrais sait fort bien qu’avec Marois, le PQ n’a aucune chance de passer. Tandis qu’avec Duceppe… il fallait le torpiller, c’était le moment. À lire:

      http://www.vigile.net/L-empire-torpille-Duceppe#forum65815

      En espérant être publié, croyant encore à la liberté d’expression.

    • Bonne nouvelle !!

    • On se croirait à l’époque des intrigues du temps des Romains, ou, plus tard, des Borgias…Le PQ et son cousin le Bloc ont toujours prétendu être plus blancs que blancs, loyaux et intègres. La réalité les rejoint: éthique douteuse dans l’utilisation des fonds publics au sein même de l’antichambre du chef, alliances et déalliances curieuses (Duceppe avec Laviolette, Drainville contre Marois et Duceppe, Bergeron on ne sait trop avec ou contre qui, Landry avec -on le verra demain-. Quel cirque! On a besoin plus que jamais de la CAQ pour rafraîchir notre paysage politique.

    • Un corbeau dans l,entourage du PQ connaissait l,information sur Gilles Duceppe et il la rendu publique juste a temps.
      Good timing man !

    • Un nouveau comité stratégique de Pauline M’as-tu-vue Marois avec Cicéron On-l’a-déjà-trop-vu-Landry maintenant? Yesss! Combiné au vote stratégique de mai dernier, ce sera parfait, Man.

    • @ michelnotredame
      @ ysengrimus
      @ noirod
      @ zoila31
      @ cyberjase
      @ kliff

      Décidément votre anti-fédéralisme vous aveugle.
      Seul le clan Marois est bénéficiaire du coulage de cette information qui vient directement d’un ex-bloquiste tout a fait au courant des détails. Qui d’autre avait accès à la liste de paye du Bloc Québécois.

    • Triste qu’autant de droitistes soumis ou de fédéralistes se manifestent aussi ouvertement sur ce blogue…

    • Etant jeune j’ai souvent entendu des prédicateurs ou prêcheurs nous dire que c’est plus facile de voir une poussière dans l’oeil du voisin ,qu’une paille dans le notre. Eh bien pendant que l’on villipendait un parti politique adverse à propos de “commandites” on payait régulierement son DG le monsieur François Leblanc et aussi la madame Marie-France Charbonneau qui rédige un livre : ‘20 ans au nom du Québec’ tout en étant officiellement conseillère de Gilles Duceppe ,et ce à même le trésor public. La belle affaire ! Il s’agit ici d’un cas d’hypocrisie révoltant de la part d’un parti qui se veux honnête et intègre et qui veux ensuite prétendre que c’est tout a fait normal d’agir ainsi. Je me demande bien ce qui se serait passé si certains ex-membres du Bloc étaient parvenus à saisir les rennes du Péku pour enfin parvenir au Pouvoir,je frémis d’horreur à seulement y penser.

    • On peut ici faire un ptit paralèlle entre Chirac et Marois, Balladur et Duceppe. Chirac a été capable (ou alors la plèbe a décidée) de transformer tous ces jeux de coulisse en capital de sympathie avec le résultat que l’on connaît. Les caricaturistes présentaient fréquemment Chirac avec des couteaux dans le dos (guignols de l’info)tout comme les nôtres le fond actuellement sur un bateau qui coule …ect… Avec Legault qui s’associe avec l’ADQ (ce qui est une erreur selon moi car en agissant de la sorte, il prend une position qui le coupe d’une partie de l’électorat), il sera interessant de voir si le PQ remontera dans les intentions de vote.

    • “cyberjase
      23 janvier 2012 09h19
      Les fédéralistes sont les meilleurs alliés de Madame”….. Ben woué c’est pas faux ! Je préfère de loin Pôliiine que l’autre communiste de M….Tout ce qui manque à Madame Marois c’est un discours plus à droite pour contrer la montée de la CAQ …Plus à droit et elle aura mon vote et celui de bien d’autres Québecois payeur de taxes.

    • Laissons Pauline Marois faire son travail! Dehors, les belle-mères du PQ et les faux-jetons de tous azimuts (incluant les blogueurs mandatés par le PLQ et les fédéralistes-opportunistes). Ça paraît que cette femme-là a eu quatre enfants!!! Elle est faite forte, comme nos grands-mères.
      D’une femme qui en a eu aussi plusieurs; on dira ce qu’on voudra, les écueils qu’on rencontre parfois en élevant la famille, ça garde forte!

    • Gilles Duceppe lui a soufflé tellement fort dans le dos (à Marois) que les cheveux lui sont emmenés tous par en avant. (Avez-vous remarqué sa nouvelle coiffure?)

    • @Patrick Lagacé ……..Où en est la “lettre à la Nation” de Bernard Landry ??

    • Le syndrome du lemming. Maintenant, tout le monde va suivre Marois… qui boira la calice du pouvoir jusqu’à la lie. C’est la fin du PQ, un parti dépassé, d’une autre époque. Seule une coalition pourra élever le Québec au rang de pays, son statut réel, qui va de soi. Une coalition non pas basée sur le ressentiment et le passé, mais sur la fierté et l’avenir. Nous avons besoin plus que jamais de politiciens de toutes obédiences qui nous disent : “Yes we can”. Marois ne fait pas partie de ceux-là.

    • Gilles Duceppe a passé l’ensemble de sa carrière politique à faire le chien de garde dans l’opposition et enfin son tour arrive pour FAIRE la souveraineté. Que fait-il…? Il se retire pour défendre sa réputation… On voit où sont ses priorités…

      Bonne retraite dorée, Mr Duceppe au frais d’Ottawa…

    • Pour la fuite, je ne suis pas prête à tout mettre sur le dos du fédéral. A qui ca profite que Duceppe se retire? Cré Pauline, va, elle s’en tire encore une fois.

      C’était pas un genre de coincidence semblable qui a fait qu’on a su qu’André Boisclair avait déjà pris de la coke????

    • @ gillesfpelletier,
      Hons! le reste du Canada nous aime moins que les autochtones, pis! ça fait 8 ans que les libéraux sont au pouvoir, Mclean’s ça vous dit rien? nous passons de toute façon pour un état corrompu. Pour les sentiments du ROC envers nous, ça fait longtemps que je n’en ai rien à cirer.

    • “Gilles Duceppe exagère quand il dit que son intégrité personnelle est mise en cause et qu’il ne peut plus faire campagne pour diriger le PQ” (Yves Boisvert). À mon avis, son intégrité en tant que chef de parti est bel et bien mise en cause.

    • C’est désolant comment Mme Pauline Marois peu s’accroche au pouvoir et manigencer un tel scénario pour éliminer la seule personne qui pouvait sauver le sort du Québec pour le prochaine élection!
      Si je serais Gilles Duceppe je reviendrais en force car le peuple Québécois l’aime et lui fait confiance!
      Mme Marois a des embitions personnelles qui met en péril son parti politique et l’issu des prochaines élections!
      En passant Mme Marois vous avez autant de charisme qu’une moule, pourquoi ne prennezvous pas votre retraite dans votre manoir doré! Voila c’est dit, ca changera pas grand chose mais ca fait du bien! Bon je vais vomir!

    • Maître ON-l’a-déjà-trop-vu Landry se souvient-il encore du vote stratégique de mai dernier où Pauline-M’a-tu-vue Marois, au lieu de faire sortir le vote, avait tout simplement réussi à faire sortir le Bloc suite aux prêches intempestifs du Très Révérend Pépère Larose-au-Bois-Dormant?

      Toute cette histoire un peu obsolète d’Argent public versé aux fefans privés du Bloc ressemble à s’y méprendre au Bon Peuple à la Grosse Patente à gosses de Labaume que Madame-M’a-tu-vue Marois avait pourtant approuvée dans sa loge-pour-mieux- se-faire-voir avec son estaffette Maltette. Et cela étant, nul doute que le ténor Caruso Curzi a probablement eu raison de mettre la puce à l’oreille des citoyens au sujet de telles malversations indues avec ou sans loi 204. Mais encore?

      Fini l’intimidation des sociocrates non signifiants, Maître Cicéron ON-vous-a-déjà trop vu Landry.

    • @kliff (15hr27) C’est bien ce que je pensais moi aussi,Gescaca joue sur deux ou trois tableaux ces derniers temps :la CAQ sans abandonner le parti libéral contre l’option souverainiste mais tout en appuyant Québec Solidaire plafonné à 8% qui pourrait se rendre à 10-12% en soufflant très fort dans leur voile (une voile).
      @carbone 14: Continuez à délirer,à vous répéter, on viendra bien, à un moment donné, vous la changer votre couche bien remplie de vous-même.
      Pour en revenir à vos moutons,Duceppe (avant le” escandale “) parce qu’il a des couilles et seulement parce qu’il en a ,si petites soient-elles, aurait été chercher dans notre bel électorat (autant avisé que non machiste) un 10% d’appuis dont Mme Marois devra se passer aux prochaines élections.
      Laissons rêver ceux qui souhaitent la fin du P.Q. ils en rêvent depuis 40 ans…Pauvres vieux !
      Mme Marois…c’est mon homme… comme futur premier ministre.
      P.J.Audette

    • Duceppe, Mugesera partis, il reste Charest, Gomez et Marois !

      Qu’est-ce qu’elle dit la Marois “Je ne sais pas comment fonctionne les finances du Bloc…”, nous non plus, est-ce que Léger, Péladeau fournisse la-dedans ?

      P.S. Je sais, je fais ma langue sâle, mais je n’arrive pas aux chevilles de Jean Lapierre !

      P.S. Que la Barbot pendant ce temps, est-elle payé par le Bloc ?

    • Monsieur Lagacé svp aidez moi ! Mon fils qui va a l’université, veut aller travailler pour le Bloc Québecois afin de payer ses études.Comment lui expliquer que ce n’est pas la une facon honorables de procéder meme si c’est dans les normes.

    • dsl, manque un mot “Que fait la Barbot pendant ce temps au Bloc ?

    • @carbone 14. Excusez-moi, dans mon dernier commentaire j’ai écrit que vous déliriez,j’ai été un peu loin, je voulais dire vous radotez…mais en masse faut-il préciser !
      P.J.Audette

    • Je me demande si les arguments émis contre Duceppe sont fondés. Je me demande même si ce n’est pas des gens qui on peur de lui qui tente de l’éloigner. Ça c’est déja vu au Québec: Le premier ministre Honoré Mercier avait été démis de ses fonction par le fédéral qui l’avait faussement accusé de détournement de fonds afin d’avoir sa tête. Affaire à suivre…

    • Monsieur Lagacé,

      Ça fait trois fois, et non pas deux fois que M. Duceppe tente de devenir chef du P.Q.

      Daniel Verret (nadagami)

    • L’hypocrisie de la Marois n’a d’égal que de son édo démesuré. C’est à vomir

    • Je vire mon capot de bord. Je viens d’entendre Paillé à la télévision et c’est plus que net: il désavoue carrément Duceppe, très vite et très fort.

      On appelle ça du frame-up. L’évidence dit que Paillé a planté Duceppe sur les ordres de Marois. Déjà j’étais triste de voir comment une si bonne ministre était aussi mauvaise comme chef mais là je viens de voir à quel grenouillage elle peut se livrer. Malheureusement on voit les fils.

      Elle a agi parce quelle savait que c’était la seule façon de sauver son poste. Quelle petitesse! J’ai décidé il y a plusieurs mois que je ne voterais pas PQ tant qu’elle serait là, là je vois jusqu’à quel point nous l’échappons belle : elle ne sera même plus chef de l’opposition bientôt et c’est tant mieux.

      Et c’est elle qui parle de réunir les indépendantistes! Dehors Marois!

    • @ beras 18hr31 .Nul doute que dans vos vomissures,vous parveniez à récupérer les grosses merdes de Jean Charest, Bon appétit ! Ça sauve sur l’épicerie.
      P.J.Audette…Et vous votre nom ?

    • J’apprends à l’instant sur RDI que ce qu’on reproche à Gilles Duceppe était pratique courante et connue depuis des années. Techniquement, il a probablement tort. Mais je ne lui lancerai pas de pierres. Les coûteaux volent déjà bas, je n’en remettrai pas.

    • j’ai voté “oui” en 1980! & “non” en ” 1995″! parceque la gang qui veut nous faire faire le “grand saut” finalement, ne s’ont que des amateurs qui veulent le pouvoir, pour le pouvoir…duceppe, marois, landry, parizeau….BULLSHIT!!!

    • Bonjour à vous!!!!
      Sérieusement, qui était responsable de la paye???
      M.Gilles Duceppe? Nop…. certain que non…. alors, le coupable c’est qui????

      Qui voulait cette controverse ?

      J’attends vos réponses!

      J-F Duquette

    • Jamais je vais voté p.q., mais faut admettre que Pauline Marois est p-etre le premier chef du p.q. (mis au masculin car inclus Landry, Levesque,Bouchard, etc)) que la tranche radicale (voir syndicaliste) n’aura pas la peau. Juste pour cela bravo, une belle preuve de courage.

      Pour ce qui est de kamarade Gilles, bien nous voyons enfin son vrai visage.

      Ben hate de voir ”l’adresse a la nation” (la nation séparatiste nous nous comprenont) de Landry.

    • Ben non, c pas grave la fraude de Duceppe: près de 1 million , monsieur Lagacé. Votre neutralité politique est tellement é-vi-den-te. Les commandites, c’était de la m…. pis là???
      La faute sans doute des fédéralistes encore!!!!

    • Le Tribunal du Peuple.

      Maître Cicéron ON-vous-a-déjà-trop-vu Landry, le Bon Peuple vous remercie et vous donne congé pour toujours pour avoir voulu lapider Matante Pauline sur la place publique avec l’aide de vos petits-amis évangélistes Laviollette et ses estaffettes. Vous pouvez disposer…

    • @pensezy “Duceppe va faire une excellente belle-mère”. Merci de me donner l’occasion de m’exprimer sur “les belles-mères”. Des belles-mères qui sont toutes des hommes, soit dit en passant. Le sexisme a des racines inconscientes profondes, même chez les professionnels de l’information.

    • “est-ce que Mme Marois a soudainement plus de charisme aux yeux de l’électorat ?”
      Pas pour moi. Ça fait combien de mois qu’on a pas entendu parler de politique? Que du cat fighting d’assoiffés de pouvoir, aucune conviction. Le PQ est rendu d’un pathétisme incroyable.

    • @robert-senecal…“Si je serais Gilles Duceppe je reviendrais en force car le peuple Québécois l’aime et lui fait confiance“`WOUHAHAHAHAHA!!!! (est bonne!!)

    • @beras “la Marois”. Encore un. Dirait-on le Charest, le Legault, le Parizeau?

    • Quand je lis “À qui profite le crime?”, j’ai l’impression d’être dans un Agatha Christie! Que c’est excitant! Mais vraiment, qui pouvait profiter de l’assassinat politique de Duceppe? Tout le monde, apparemment! Madame Marois, peut-être mais les libéraux et les caquistes tout autant! Et avec les derniers changements d’allégeance, on peut soupçonner bien du monde! Je me demande qui résisterait finalement au polygraphe? Vite une pétition! : )

    • J’ai toujours dit que les péquistes n’étaient pas assez politique, toujours avec leurs discours sur la démocratie et leurs victoires morales. En face, ils étaient à la guerre pour gagner. Je constate que certains au PQ ont a compris la game. En voyant le petit coup de jarnac à l’endroit de Gilles, je vois que dans l’entourage de Mme Marois ont a décidé de se comporter comme un parti traditionnel. Et ça va passer parce que les Québécois acceptent un discours de droite. Prochaine étape, la garde rapprochée de Mme Marois va mettre les Laviolette, Larose et cie dehors…

    • Les adeptes du complot, ”c’est Pauline la responsable de la bombe pour évincer G.Duceppe” SVP. Une bonne respiration, ce scandale a rendu un immense service à G.Duceppe, son putsch avec Laviolette aurait fait pitch comme un mauvais champagne. Imaginons G.Duceppe venant de prendre la place de Mme Marois et ce scandale éclate, j’ose imaginer les conséquences. G.Duceppe à mon avis à quitter le bateau sans ce battre, un autre comme Curzi, Lapointe, Beaudoin, Aussant, Charette, qui ont quittés comme de mauvais cuisinés ne souffrant pas de la chaleur de la cuisine. Bravo à Mme Marois, Jean Charette, et Jean Chrétien qui n’ont jamais lâché que nous soyons d’accord ou non avec ces personnages, ce sont des battants.

    • @Pour-le-dire “qui pouvait profiter de l’assassinat politique de Duceppe? Tout le monde, apparemment!” Le sacrifice d’un bouc émissaire est un vieux rituel politique.

    • Force est d’admettre que depuis Jacques Parizeau, Pauline Marois s’avère être le chef avec le plus de couilles. “ACQ” ulottée la madame. Parlant de l’ACQ, à qui profite le crime? Qui prend le plus avantage de ce coulage d’information?

    • Le coup de Marois sur Duceppe a atteint directement la cible.
      Qu’en est-il du coup de Duceppe sur Marois qui pourtant a été laché plus tôt … à suivre.
      Allez voir ce petit bijou de détails sur une transaction immobilière.
      http://www.vigile.net/Les-tresors-de-l-Ile-Bizarre
      De toute beauté.

    • À ce que je vois mes messages ne passent pas!
      Je et d’autres s’ennuyons tout de même de Michel Chartrand,Pierre Flardeau ou Pierre Bourgault.
      Ils demeureront la raison d’être d’un Québec qui demeurera à jamais VIVANT.
      Vive le Québec libre et socialiste.
      Gilles Ménard

    • Le Québec est devenu un Gros Village Global gouverné par Idéfix d’Obelix, et Pauline Bonemine devrait mettre son nounours préféré Cicéron Landry dans la machine à laver du P.Q. si elle veut laver plus blanc que le Chevalier Alouette Laviolette. Pit-Pitt-Pittt, Hourra!

    • J’aime bien l’expression d’ysengrimus: c’est une affaire de plomberie. Les Conservateurs se sont fait pointer du doigt pour plusieurs affaires du genre: qui en parle encore? Tous les partis se livrent à ce genre de raccords douteux entre les postes budgétaires: faire de la politique coûte très cher… Le scandale aurait fini par mourir de sa belle mort, et un politicien d’expérience comme monsieur Duceppe ne l’ignorait pas sans doute.

      Je ne crois pas qu’il ait tenté un putsch, comme le disent les chroniqueurs. Il a simplement tâté le terrain, et sentant qu’il n’était pas solide, il a préféré prendre ce prétexte pour se retirer. Il a voulu voir si les militants étaient prêts à s’enligner derrière lui et, voyant que ce n’était pas le cas, il n’avait pas envie de se lancer dans une guerre contre le clan Marois et de se retrouver à la tête d’un bateau en proie aux mutineries et à la dérive. Une autre guerre intestine n’aurait fait que miner les chances du PQ de gagner les prochaines élections de toute façon, les électeurs en ayant assez de ces chicanes de famille. C’était tout ou rien, et comme ce n’était pas tout, il a choisi le rien.

      Quant à Mme Marois, je ne crois pas que je parlerais de ténacité dans son cas, mais plutôt d’entêtement. Un entêtement qui va finir par couler le PQ. Elle n’a pas l’instinct politique, et son idée de relancer un « comité pour la souverainneté », alors que les électeurs en ont assez d’en entendre parler, est un autre mauvais coup de sa part, qui s’ajoute à sa feuille de route plutôt lourde – les gens n’ont pas oublié son projet de loi 204 qui interdisait tout recours judiciaire contre le projet d’amphithéâtre à Québec.

      La seule chance du PQ maintenant, c’est que monsieur Legault est tout aussi gaffeur et dépourvu d’instinct politique. Il n’a pas su tenir en laisse monsieur Rebello, qui y est allé de déclarations sur la souverainneté, laissant entendre que la CAQ pourrait relancer le débat référendaire. Grosse gaffe de sa part. Monsieur Legault doit prendre ses distances par rapport à ce genre de débat qui tape sur les nerfs de nombre d’électeurs, mais chez certains souverainnistes, dont je suis.

      C’est un débat stérile qui ne fait que susciter de l’agacement, et qui contribue certainement à la désaffection dont est victime le PQ. La CAQ ne doit pas répéter cette erreur, après en avoir fait une autre: fusionner avec l’ADQ, ce qui lui a peut-être fait gagner quelques votes dans les régions, mais lui en a fait sans doute perdre dans la grande région de Montréal, où l’ADQ est mal perçu, non sans raison. Si l’ADQ se laisse tirer trop vers la droite au lieu de se maintenir au centre et qu’il laisse les souverainnistes du parti relancer le débat référendaire, il risque de faire fuir ceux qui envisageaient de changer leur vote pour eux. C’est déjà le cas on dirait bien, si on en croit le dernier sondage. En se fusionnant avec l’ADQ, ils ont perdu mon vote, et je ne crois pas être le seul.

      Stéphane Thibodeau

    • Misère, je devrais me relire avant de poster… Il fallait lire « si la CAQ se laisse tirer trop vers la droite ». Lapsus révélateur: les électeurs risquent de penser que la CAQ prend la niche politique de l’ADQ. Ce qui est un excellent moyen pour la CAQ de voir ses appuis s’effriter au centre, là où se trouve le bassin d’électeurs le plus important.

    • Qui donc jette la pierre à Duceppe?

      Les politiciens sont de vrais hypocrites. Ils se jettent comme des vautours sur l’affaire Duceppe en criant au scandale. Gilles Duceppe aurait donné, à même son budget discrétionnaire, un salaire à une personne qui travaillait bien dans son cabinet mais ce salaire lui aurait permis de remplir une fonction bénévole au parti. Il n’y a même pas là de scandale.

      Cela est monnaie courante de récompenser et dédommager les bénévoles de la politique. Être nommé sénateur par exemple équivaut à un salaire rétroactif. Et une fois sénateur on ne peut plus refuser de travailler aux activités partisanes sans passer pour un traitre.

      Et si on creusait pour savoir ce que font tous les députés avec leur budget discrétionnaire ou avec leurs comptes de dépenses, est-ce qu’on ne trouverait que des comportements exemplaires? On a déjà entendu parler de députés qui traversent le pays au grand complet seulement pour amasser des milliers de dollars en frais de voyage et en compensation pour les kilomètres parcourus.

      Comment Gilles Duceppe aurait-il pu payer 100,000$ par année de façon inappropriée selon certaines normes? C’est simplement parce que les budgets consentis son plus ou moins discrétionnaires et que les contrôles sont faibles. Une chose est sûre, aucun politicien ne peut jouer aux vierges offensées en alléguant que le budget d’un certain député a servi à faire des activités partisanes.

      http://www.ledevoir.com/politique/canada/340959/duceppe-aurait-suivi-les-regles?utm_source=infolettre-2012-01-24&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

    • Le Scoop!

      Les couches de Pauline semblent de fait absorber beaucoup mieux que celles de Duceppe selon l’annonceur de nouvelles Joseph-Arthur Drain-ville de chez Mémère Bouchard. Ne quittez pas s.v.p.

    • C’est pas une grosse nouvelle cette affaire Duceppe. LA nouvelle n’est pas encore sorti. D’OU VIENS LE MISILLE ! HUMM !!!

    • Et la farce se continue ! MADAME se voyant torpiller de toute part , decide de prendre les grands moyens pour reprendre le controle du navire ! Elle sort LA BOMBE pour couler MONSIEUR . Alors que tous croyaient que la guerre fratricide terminée avec la victoire de MADAME , voila que grand-papa retraité vient participer a la guerre contre MADAME . Une mauvaise comedie ! Passons a autre chose ca presse !!!

    • Pour encore combiens de decenies le même sujet?????PQ,Marois,duceppe,loi 101,français,souveranite…….etc…….etc…………

    • Aussi beaucoup d’opprtunistes dans ce parti . Mais celui qui remporte la palme est sans contredit M.Claude Boucher . Cet ancien député péquiste , clamait bien haut au cours du weekend que Madame Marois se devait de tout laisser tomber ! Pour lui , M.Duceppe était le grand rassembleur , Le Messie d’un temps nouveau ! Maintenant que le Messie s’en est allé laver sa réputation , v’la ti pas que M. Boucher nous déclare que Madame Marois apres tout n’est pas si pire que ca , qu’elle a de la graine de chef(sans jeu de mots) .On a pas fini d’en voir et d’en entendre dans ce parti !

    • Vive les petits lutins, la fée des étoiles et le bonhomme sept-heure

    • Je dois avouer que j’ai bien aimé la métaphore que les gens de Radio X ont fait:

      Alors que Marois en est rendu à son 9e round, les côtes maganés et less yeux pochés de sang, mais qui malgré tout tient debout et continue de se battre;

      Duceppe, lui, a plié des genoux au premier jab au visage!

    • Wow , mes voeux s’exhausse vite de ce temps-là, parti Mugesera, Duceppe, Barbot, il reste Charest, Marois, Gomez, Villanueva et Tremblay,… oups Ferrandez aussi, SVP !

      Je demeure quand même athée…

    • Au Québec ils ont voter à gauche au fédéral et voteront à droite au provincial???!!!???
      Fucké d’même on pose une pancarte du”proprio” avec dessus ”pays à vendre” pour Chinois seulement.
      Gilles Ménard

    • Le mont Sainte-Anne se trouve dans le conté de Pauline Marois. Le toit du chalet fuit de ce coté. Il faut à des répations procédées, en urgence placée. Josée me l`a mentionné. Un petitt montant peu-être débloquer, pour celles-ci efferuées. Le mont constitue une institution internationallement renomée. Un inspecteur peut y aller, pour l`étendue des dégâts et des réparations évaluées. On doit s`en occuper avec rapidité. Autrement, ca risque de cher couté. La sécurité des usagés est ;menacée.

    • Suis je un des rares sur cette tribune a dire que Mme Marois risque de nous surprendre aux prochaines élections? Je pense sincerement que mme Marois vas profiter sur ce qui se passe actuellemnt pour tout mettre a son avantage tels les gaffes de Legault jusqu’a maintenant car force est d’admettre que Legault et sa clic d’affairistes n,Ont pas grands choses a offrir aux québécois sauf quelques réflexiosn ici et la mais rien dans le concret que du nuage.!

    • Dis donc Patrick, toi qui es peut-être le dernier rempart de l’intégrité journalistique chez Gesca, ça ne te tenterait pas de nous expliquer le cheminement de cette information jusqu’aux oreilles de MM. Bellavance et De Grandpré (cf. leur article du 21 janvier), et le choix de Gesca de faire autant de bruit avec cette histoire?  Ces messieurs étaient-ils déjà au courant, ou bien quelqu’un avait-il conservé cette information bien au chaud dans un petit livre noir pendant toutes ces années, pour la ressortir au moment opportun? Qui avait intérêt à assassiner Gilles Duceppe?

      C’est bien beau de tenter d’étaler des pseudo-scandales, mais l’intégrité journalistique derrière ce processus me paraît bien douteuse.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2010
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité