Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 26 octobre 2011 | Mise en ligne à 9h12 | Commenter Commentaires (151)

    Pauline Marois en danger ?

    Marois

    Denis Lessard, de La Presse, rapporte que des députés du PQ grenouillent pour arranger la démission de la chef, Pauline Marois. Le parti de Mme Marois, moins populaire que celui de Jean Charest dans les sondages — vous avez bien lu — est rempli de députés qui ne se cachent pas pour bousculer le chef.

    Dans le récit de Denis, il y a ce petit passage, absolument surréaliste :

    Se disant «fatiguée», Pauline Marois a quitté le comité exécutif du PQ, vendredi soir dernier, bien avant la conclusion de la réunion. Le directeur général du parti, Sylvain Tanguay, un des hommes de confiance de la chef, a proposé que le parti injecte 200 000 $ dans une campagne de publicité destinée essentiellement à mousser la personnalité de Mme Marois dans l’opinion publique. La proposition n’a pas passé la rampe, et on l’a remise à plus tard

    Ayoye.

    Quand vous en êtes rendus à penser à dépenser de l’argent pour une campagne de pub qui mousserait la personnalité d’une politicienne que les Québécois connaissent depuis 30 ans…


    • Gilles Duccep s’en vient en courant, pour remplacer Pauline….

    • Le seul parti qui peut nous libérer de Jean Charest est le PQ, qui stagne à cause de sa chef… De grâce, madame Marois, faites passer les intérêts du Québec avant les vôtres! Quittez de vous-même avant d’y être forcée par votre propre parti!

    • Je ne doute pas que Marois soit une femme très capable dans ses compétences, mais personnellement je la trouve imbuvable en tant que chef de parti, encore moins en tant qu’éventuel Premier ministre.

    • En tout cas Duccep contre Charest aux débats des chefs, ça risque d’être très intéressant. Je crois que Charest va trouver chaussure à son pied.

    • J’ai goûté au code 33, au code 66, à la taxe à l’échec, au décrochage, au banc de parc, au BS, à un dépression invalidante de 3 ans, la solitude et aux grattoirs pour arracher la merde séchée sur les bols de toilettes des chiottes du Wal-Mart. Tout ça à cause d’elle.

      Bel incitatif à la réussite!

      J’ai eu des problèmes financiers hors de mon contrôle pendant mes études en 97-98 et la taxe à l’échec ma complètement empêché de manger. J’ai dû décrocher.

      Je préférerais voter à nouveau pour Charest. C’est vous dire mon dégoût pour la Marois.

    • Patrick pour votre usage personnel: lu dans le journal de montréal ce matin: Si vous voulez ajouter quelque chose.

      Afin de réduire le taux d’absentéisme au travail, la Société de l’assurance automobile du Québec va faire construire une douche à son Centre de services de Montréal, un coût qui pourrait atteindre 80 000$.

      «La construction de la douche s’inscrit dans les mesures mises en place, en 2006, pour favoriser la pratique d’activités et ainsi réduire l’absentéisme du personnel», indique Audrey Chaput, porte-parole de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

    • Faut dire qu’elle ne réincarne pas grand chose mise à part les souvenirs douloureux de sa carrière au pouvoir! D’après moi le parti non plus n’est pas tellement significatif…faut tu être assez dans le champs pour penser que les Québecois font de la souveraineté leur priorité! Ça fait 20 ans qu’ils dorment au chloroforme…d’après moi le sujet des dix dernières années est bien plus la gestion des finances publiques et pourquoi le trou ne fini plus d’agrandir que de penser que souverain ça irait mieux…! Oui il y a un gouvernement de trop qui pige dans nos poches mais je ne suis pas certain que soit le fédéral…le Québec est même pas capable de ce gérer sans faire de trou alors de penser que ça serait mieux une fois divorcé ben c’est d’être vraiment imbécile!

    • Si les proprios du Titanic avaient su avant la catastrophe, ils aurait surement changer de capitaine.

    • ELLE A MALHEUREUSEMENT TOUJOURS MANQUER DE JUGEMENT DANS SES DÉCISIONS

      Et c’est cela qui risque de lui faire le plus mal. Pourquoi allez se fourrer les pieds dans le guêpier de l’amphithéâtre Labeaume? Trop sûr d’elle-même, elle n’avait pas vu venir la grogne.

      Les garderies: elle pensait bien faire. Son but: débusquer le travail au noir de quelques femmes qui gardaient des enfants à domicile et procurer à très bas coûts des garderies et ainsi augmenter le taux de natalité. Elle a créé un monstre.

      Il va falloir que le PQ se revire sur un dix cents pour pouvoir affronter les prochaines élections, sans subir le même affront que le BLOC.

    • Bien que péquiste depuis des lunes, devenu maintenant caquiste parce qu’il faut que ça bouge et que l’on doit commencer à quelque part, cette idée de pub forcée me répugne en nous prenant pour des idiots et nous dit tout simplement, à mon grand regret, que Pauline n’est pas ” l’homme ” de la situation point à la ligne.

      Il a fallu une tonne et demi d’humilité et d’écoute à Parizeau pour faire place à Lucien Bouchard et d’admettre que ce n’était pas lui le plus charismatique porteur de flambeau…maintenant, ma chère Pauline c’est à votre tour de laisser votre place, mais peu importe le prochain chef , les carottes sont cuites !

      Emmanuel D.

    • Je ne crois pas qu’il faut être surpris. Le principe est simple. Les citoyens ne comprennent pas, il faut donc mieux expliquer.

      Voyez comment cet argument, des plus méprisants, est le moteur principal de ceux qui ont des problèmes.

      Vous pouvez trouver plein d’exemples.

      On ne comprend pas comment elle est bonne Pauline. On ne comprend pas que la commission d’enquête n’est pas le bon outil. On ne comprend pas comment le gaz est porteur de richesses. On ne comprend jamais rien finalement.

      Tout d’un coup, j’ai mal à la tête…

    • Bonjour,

      Mme Pauline Marois n’est pas menacée, elle n’est pas en danger. C’est le PQ qui souffre de sa présence. Mais voilà la question que je me pose sérieusement: Que vaut un vote de confiance du PQ? N’est-il pas le Parti qui veut diriger au plus tôt le Québec? Et un Québec indépendant… Ça va faire pour l’amateurisme.

      Gaston Langlais – Gaspé.

    • Un jours, peut-être que les membres du PQ vont comprendre que le véritable problème de leur parti, ce n’est pas leur chef. Le véritable problème de leur parti c’est eux-mêmes, les membres. Indiscipline, trahison, dispute, etc. Comment voulez-vous que les gens votent pour un parti éternellement au prise avec des chicanes interne. Au PLQ, les membres sont des véritables moutons qui seraient près à suivre leur chef en enfer. Au PQ, c’est tout le contraire: les membres qui accordent presque tous leurs confiance à leur chef un jours, sont tous près à la mettre dehors le lendemain! Il me semble qu’il doit bien y avoir un juste milieu entre l’attitude des membres du PQ et du PLQ ?

    • Vas-y donc toi. Pas certain que ça irait mieux, mais Radio-Canada passerait la période de questions le dimanche soir contre Occupation Double.

    • Au moment où 4 députés majeurs ont démissionné, c’était fini. Elle aurait dû partir pendant l’été. Tout le monde aurait compris. Mais non, on étire, on étire… mais la fin n’en est pas moins inéluctable. Ceci dit, on a beau l’aimer ou pas, il faut admettre que de la voir sous Jean Charest dans les sondages est injuste.

    • (09h26) La pression devient intenable pour Pauline Marois. Terrorisés par les sondages… »
      Comme ça, les Péquistes votent pour le chef, et non pour le député local. Faut bien retenir cette affirmation.
      Tout comme les NPD. Le monde des indépendantistes et des socialistes est bien particulier.

    • Si Jean Charest fait passer son parti devant l’État en ayant attendu si longtemps avant d’annoncer la “commission d’enquête” (on va le laisser entre guillemets pour l’instant), est-ce que Pauline Marois ne fait pas un peu la même chose ? En effet, au lieu de se retirer d’elle-même, on dirait qu’elle fait passer son intérêt à potentiellement devenir la première femme première ministre du Québec, avant les intérêts de son parti. Je pose seulement la question … Qu’en pensez-vous ?

    • Et la remplacer par la plaie qui a été flusher dans son compté , décidément…………………

    • C’est bien malheureux pour la personne, mais en toute logique il doit bien savoir lire aussi l’humeur des électeurs, et en politique tout spécialement pour les chefs, le parti doit passer avant leur égo, et dans sn cas c’est autant pour elle se rendre service qu’au parti de démissionner le plutôt sera le mieux.

      Et je vous prédis qu’avec sa démission nous aurons droit à un réalignement des forces souverainistes, mais qui sera ce rassembleur, j’espère juste que ce ne sera pas un retour en arrière. Mais au fait le d.part de Mme marois sonnera peut-être aussi celui de Jean Charest peut-êtte plus populaire que Tante Pauline mais loin en arrière de François Legault.

    • C’est aberrant de savoir que les sommes de mon adhésion au PQ puisse servir à une campagne de publicité pro-Marois! C’est malheureux mais Mme Marois n’a jamais été en contrôle de ce parti malgré son bon vouloir. Elle avait une bonne occasion de prendre une position ferme face aux agissements des syndicats sur les chantiers en ce moment, mais, au lieu de ça elle décide de s’effacer, de ne pas commenter la situation et selon moi, risque de sauter dans la mêlée seulement au bon moment! Bravo, cela nous en fait une belle jambe! Je continus de croire que le salut du PQ passe par de jeunes députés tels Nicolas Girard, Alexandre Cloutier et Véronique Hivon…

    • Me semblait que d’être chef du PQ s’est être en danger par défaut…

    • bonjour, c’est triste car Marois a beaucoup donné au PQ. Elle a été une excellente exécutante. Malheureusement elle ne s’est jamais relevé de la charge à fond de train de Charest lors des débats à la TV. Jamais été capable de retourner la situation, elle est morte, politiquement, ce soir là. Elle aurait dû comprendre, mais son désir de devenir la première première ministre lui a fait perdre la raison, et depuis ce temps elle s’accroche. C’est un peu comme de l’acharnement thérapeutique. Le mal est incurable. Ce parti est en perdition, on avance que Duceppe pourrait prendre la relève, non merci pour moi. Son temps, lui aussi, est fait. Place à la relève.
      Bernard Ouellet

    • Je suis souverainiste et je vote pour le PQ depuis 1976. Lors de la dernière élection provincial j’ai voté pour le PQ même en étant pas un fan de Pauline Marois. En fait j’ai voté pour le PQ et pour sortir John James Charest dont l’entourage dégageait déjà des odeurs nauséabondes de corruption en plus d’un bilan de gérance exécrable, sa marque de commerce

      A cette élection, la dernière au niveau provincial, plus de la moitié des électeurs auront restés à la maison plutôt que d’aller voter. La majorité des gens qui ne se sont pas dérangés pour cette élection étaient des francophones. Le PLQ de Charest était dans les câbles et l’ADQ était moribond après une performance des plus médiocres dans l’opposition.

      Pourtant malgré la grogne populaire et grâce au vote des anglophones et des allophones de la région de Montréal le PM sortant a repris le pouvoir avec un gouvernement majoritaire. Les membres du PQ ont quand même fêtés le résultat de Pauline Marois comme chef de l’opposition alors que ce résultat était selon moi une défaite déprimante et déplorable face à des adversaires aussi démunis dans l’opinion publique.

      La raison MAJEUR de ce résultat est pourtant très simple a interprété et c’est la non-popularité de Pauline Marois dans la population et surtout chez les francophones qui représente l’électorat cible du PQ. A ce moment là les dés étaient jetés. Le pire gouvernement du Québec a repris le pouvoir et les odeurs de corruption se sont accentuées.

      Le PQ n’a pas le choix. Un nouveau chef pourra les aider à prendre la deuxième place lors des prochaines élections car Legault aura l’avantage de représenter la « nouveauté « même si ce n’est qu’illusion.

    • Il y a des êtres humains qui sont simplement égoïstes et pensent seulement à leur ambition personnelle, à leur objectif d’être quelqu’un de plus important dans la société, d’être en situation d’autorité et le goût du pouvoir est propre à plusieurs.

      Il y a d’autres êtres humains qui ont des rêves, qui ont des projets auxquels ils tiennent à cœur pour l’ensemble de la collectivité et qui travaillent très fort à la réalisation de ceux-ci.

      Pauline Marois se situe plus près du premier type, elle semble être là beaucoup plus par ambition personnelle qu’autre chose et ne dégage sincèrement rien de très ‘’sympathique”

      Qui la remplacerait? Cette personne sauverait-il le PQ ? Pauline Marois est-elle vraiment la seule raison pour laquelle le PQ s’en va droit dans le mur si il continue comme ça?

      À être une trop grosse machine électorale un peu à la façon libérale et penser que le pouvoir lui reviendra inévitablement dans une situation de bipartisme, le PQ s’est éloigné de ses supporteurs…

    • Voilà le passage clé du texte… Ca dit tout. ELLE NE PASSE PAS. C’est tragiquement simple.

      “À La Presse, plusieurs élus péquistes d’expérience ont confié qu’ils espéraient que la chef annonce d’elle-même qu’elle comptait jeter l’éponge, pour éviter que l’opération ait encore une fois l’air d’un putsch à la direction du parti. «C’est une bonne personne, elle ferait probablement une bonne première ministre, mais elle ne passe pas, c’est tout», résume un député sous le couvert de l’anonymat.”

    • Pauline à la dérive.

      Le jour de son intronisation on croyait dur comme fer à un renouveau de pensée et d’actions au PQ. Une femme comme futur premier ministre en stimulait plus d’un. Le temps passant, le miracle n’a pas eu lieu. Malgré les pèlerinages, les profession de foi, les grands serments d’amour pour le parti, caput! Sic transit gloria mundi qu’aurait dit Bernard Landry dans ses grandes envolées oratoires.

      Plus Pauline étirera la sauce, plus dure sera la chute.

    • J’ai entendu dire que Madame Marois avait été à la santé et à l’éducation du temps où je n’étais pas encore au Québec. Aux dires de ces personnes qui m’ont renseignée, elle n’y aurait pas fait de “miracles”, je dis cela pour être polie. Ces décisions (réformes etc.) auraient des effets négatifs encore aujourd’hui, semblerait-il, toujours selon mes interlocuteurs plus au courant que moi. Je m’étonne alors grandement comment on pourrait désirer avoir une première ministre qui a refilé tant de “patates chaudes” à ses successeurs…

    • Pour 200 000$ y a surement un chirurgien qui serait capable de faire quelque chose pour qu’elle passe mieux…ou bâtard que le parti s’arrange pour financer les travaux…! Pour le contenu et la personnalité ça y a pas grand chose à faire! Qui a vraiement besoin de personnalité en 2011! ” Just ask Ruth…if it works for NPD it should work for the PQ! Pour ma part la plus grande qualité de Gilles Duceppe c’est d’être rentier…mise Pierre Verville et Gérard D. Laflaque y a vraiement personne qui s’ennui de lui!

    • @marie-brigitte, melo_carmelo

      Le PQ ne stagne pas à cause de Pauline Marois. Le PQ stagne à cause du PQ. Ce parti est pathétique et s’entête à tuer ses chefs un après l’autre. Après le scandale des commandites, le Parti Conservateur a su se mobiliser afin de prendre le pouvoir. Le PLQ est pris dans le même genre de problèmes, mais le PQ est incapable d’offrir une option valable. Si ça continue comme ça, on va réélire un gouvernement que tout le monde sait corrompu simplement parce qu’il est le moins pire des choix disponibles.

    • Toujours trouvé que Pauline faisait trop «Matante qui veut absolument que tu prennes un p’tit biscuit, qu’y sont donc bons les p’tits biscuits, pis prends-en donc un autre ti biscuit.»

      L’indépendance, c’est pas un «p’tit biscuit», et on ne doit pas nous pousser ça dans face avec cette ennuyeuse insistance.

      L’indépendance se fera par nécessité et ça prend quelqu’un qui soit capable d’ouvrir les yeux et l’esprit des gens sur ladite nécessité.

    • Vous devez être peiné en bon péquiste de voir votre chef si malmenée. M. Duceppe doit déjà préparer sa venue. Bonne chane, espérons qu’il ne fera pas meilleure figure qu’au mois de mai

    • Quel est le dernier chef de parti qui a est devenu premier ministre du Québec après un long séjour dans l’opposition? Si je ne m’abuse, aucun depuis René Lévesque.

    • N’oublions pas Maltais et Malavoy. Ce sont ces trois qui se sont portées volontaires pour faire la job du PM à Québec au sujet de l’Amphithéâtre. ( on va aller chercher des votes ).

      Bravo, belle job mesdames.

    • @drstrange

      Vous êtes le seul artisan de votre malheur.

      Blâmer les autres c’est l’arme des faible.

      Prenez vous en main et cesser de pleurer.

    • Sincèrement, je crois que la dernière chose dont le PQ a besoin c’est une course à la chefferie avec les déchirements que cela implique et nous savons très bien qu’en terme de déchirements, les membres du PQ sont particulièrement talentueux dans ce domaine…Bref, si elle est pour démissionner, il va falloir que les membres s’entendent pour un “couronnement”…et d’après l’article de M. Lessard on compte pas moins de 3 aspirants (Curzi, Drainville et Duceppe). Alors ou bien pour UNE FOIS les membres du PQ se rallient derrière un chef (oui oui ils l’ont fait pour Marois mais à la première occasion ils la poignardent par derrière) ou bien ils se vouent à devenir un tiers parti à la ADQ. Un moment donné ce parti-là va devoir comprendre que le linge sale ça se lave en famille et ensuite il faut montrer un front uni pour gagner la confiance des électeurs à un minimum. Alors j’espère que l’arrivée d’un nouveau chef se fera rapidement (s’il y a lieu) et que ça va amener un changement de “traditions” au PQ afin que pour la prochaine campagne le PQ soit dans la course…Parce que si on se tape un autre 4 ans de Charest par dépit, je déménage au Danemark!!! Pis au pire on aura Legault, mais j’ai un sentiment d’appréhension plutôt grand quand je le regarde aller…

    • Tiens, tiens, encore le syndrôme des chefs jetables au PQ. Les paris sont ouverts pour la durabilité du prochain: 1 an ? 18 mois ? 2 ans ? Quelle confiance peuvent avoir les électeurs avec une telle volatilité ?

    • Toujours plus facile de remplacer le coach que l’équipe en entier… Qu’importe le ou la chef, la PQ est coincé avec son article 1

    • Cette nouvelle a au moins deux ans de retard. Ce n’est plus Marois qui fait mauvaise figure, ce sont les députés du PQ qui “commencent” à se rendre compte que leur chef ne passe pas. Ils l’ont même appuyée à 97 % avant d’ouvrir les yeux, probablement parce qu’ils n’avaient pas pris la peine de sonder l’opinion du peuple avant de passer au vote. Rien d’étonnant de la part du PQ.

    • Le PQ devrait faire comme le PLQ et prendre des fonds publics pour faire des campagnes de promotion! Ahhhh les bonnes vieilles questions du public choisi par celui qui brille parmi les meilleurs…

      Sinon, ce n’est pas grave de dépenser de l’argent du parti. Le PQ n’aura qu’à utiliser le procédé dont ont parlé les partis de l’opposition en ce qui concerne l’attribution des places en garderie par le PLQ : invitations à un dîner-causerie avec la ministre Yolande James à 500$ le couvert envoyées aux propriétaires de garderies privées un peu avant l’attribution des nouvelles places!

      Si Marois a vraiment à coeur le Québec, elle devrait quitter malgré ses énormes compétences et qualités. Elle ne passe malheureusement pas, le travail de salissage ayant été entrepris il y a fort longtemps. Elle ne doit pas faire comme Charest, Bachand, Arcand, etc,. et mettre ses ambitions personnelles avant l’État québécois.

      Mes choix : Drainville, Duceppe ou Patrick Lagacé…

    • Honetement, au dela de toutes allégeances,croyez vous que ce parti va prendre le pouvoir aux prochaines élections ? Me semble que le sort du PQ est évident non ? Au dela du 93 % d`appui des militants qu`en est il de celui des électeurs ?

      On dirait qu`on tombe des nues subitement alors que c`est écrit dans le ciel.

    • Brutus Drainville en est rendu à quelle profondeur avec son couteau dans la dos de Pauline?

      Il semble se rapprocher dangereusement du coeur. Les 5 députés qui ont quitté le PQ étaient bien moins inquiétants pour elle que celui qui est resté tout près, et tout prêt!!!

    • Comme beaucoup de Chef, Marois n’est pas exempté de ces chefs qui sont déconnectés de la réalité et qui collent sur leur banc en avilissant leur formation politique. Pauline Marois n’a pas le profile nécessaire pour assumer un jour le poste de PM, tout simplement. Alors, en regardant la conjoncture actuelle, il doit être tentant de penser à Tit Gilles pour venir sauver le Péku. Dans les faits, si celà se faisait, Jean Charest en prendrait pour son rhume et la création du nouveau Parti Legault-Sirois ne le ferait lever plus haut qu’un hélicoptère en plastique pour enfant.

      Le timing est probablement bon pour envoyer paître la Castafiore dans les jardins de son château et pousser Gilles Duceppe à l’ultime réussite de son projet. Je souhaite vivement la disparition des Pékisses, mais pas avant qu’ils aient donnée une bonne râclée à James-John.
      Gilles Pelletier, Québec

    • Ce que je m’explique mal, c’est le besoin d’avoir un(e) chef extraverti, bon avec le public, qui parait bien a la tv et devant les cameras. Alors qu’on a besoin de quelqu’un de pose et reflechi. Le besoin d’image l’emporte sur le besoin d’efficacite.

      Ou sont les entrepreneurs, ingenieurs, medecins, dentistes. Ces personnes qui performes dans leurs travails, qui ont un peu de vision pour comprendre que le plus important n’est pas les elections dans 4 ans mais bien l’amelioration du bien-etre collectif. Trop de personne sont en politique pour cause de leur ego et la recherche du pouvoir, trop peu pour la devotion envers les citoyens…

    • Madame Marois est politiquement morte , monsieur Charest suscite un écoeurette de la part du bon peuple , monsieur Legeaut se déguise en on ne sait trop quoi : québéco canado américain , droite, droite , gauche , droite…… monsieur Khadir est théâtralement intéressant , mais , est-il adapté à la réalité québécoise 2011 . Reste monsieur Duceppe qui s’était retiré de la course à la chefferie du PQ. quand Pauvreline avait annoncé ses couleurs .Gilles a toujours été un bon critiqueur ,comme bâtisseur…. connait pas .
      Ouais , je vais continuer à suivre le hockey au lieu de cette pièce de théâtre politique dramatiquement mal interprétée par nos leaders de plus en plus ordinaire , sinon , médiocre , sans saveur , inerte , car , même avec la débandade du CH . c’est encore moins déprimant que de voir toutes ces brillantes personnes scintiller de moins en moins dans le firmament québécois . Vive , PK, Carey et la troupe , même dans la défaite……

    • Pas chanceux drstrange…faudrait que tu consultes…Mme.Marois et ce comme tout politicien a fait
      des bons coups et d’autres moins bons…Au moment ou on se parle il faut qu’elle quitte car elle est
      non seulement en train de faire passer legault ou encore pire charest mais elle tue petit è petit
      la cause de la souveraineté qui en a, avec harper, de plus en plus besoin. Je souhaite que Duceppe
      la remplace et qu’il mette de l’ordre au PQ et aussi au Québec…un peu de discipline ça ne fera pas
      de tort et aussi donner le sens de l’Etat que charest a foutu en l’air.

    • J’aime Pauline Marois, j’aime sa compétence, son expérience, sa solidité dans l’adversité, sa résilience devant tous les coups bas qu’elle a reçu des siens depuis des mois et que seul les péquistes savent faire à leurs chefs.
      Je ne la trouve ni pédante, ni arrogante, sa richesse personnelle ne me dérange pas. J’admire son ambition à devenir PM, la première femme PM du Québec.
      J’avais pris ma carte de membre pour l’appuyer lorsqu’elle a croisé le fer contre André Boisclair.

      Mais je dois admettre qu’elle ne passe pas auprès de la population en générale, et même si je dois avouerque je ne comprends pas très bien pourquoi je crois maintenant que Madame Marois devrait jeter le torchon.
      Est-ce que ça règlera le problème de popularité du PQ? Est-ce le chef qui est le problème du PQ ou l’idée souverainiste elle-même…c’est ce que nous saurions avec un nouveau chef!!!

    • Je suggère que le Parti Québécois utilise les $200,000 pour faire un bel enterrement symbolique à Pauline, à son caucus et à ses derniers membre…et qu’on en parle plus.

      Ce parti véhicule des concepts du passé , bien souvent sous un angle tordu, et ne rejoint plus les préoccupations de la population. Qu’on passe à un autre appel…

    • Il est anormal que le principal parti d’opposition n’ait pas le vent dans les voiles ces jours-ci. Et ce qui est arrive au Bloc est une possiblite tres reelle? Il est tres normal qu’il faille corriger cette situation. Duceppe un sauveur? Pas si sur. On tire sur la cheffe, mais le PQ traine aussi une image (sans doute a tort) de parti use. Une autre correction s’impose la aussi.

      Les gens sont fatigues de voter pour ‘le moins pire’ des partis…

      Ciao

    • Elle ne lâchera pas le morceau la madame, beaucoup trop imbu d’ elle même. Il est clair qu’ elle tient mordicus à être la première femme première ministre du Québec et rien d’ autre.

      Les Québécois ?… Elle n’ en a rien à cirer si vous voulez mon avis, pas plus que Charest ou Legault de toute façon.

      Les idéaux politiques n’ ont plus d’ incidences sur nos vies aujourd’hui hélas. C’ est le fric qui mène, l’ économie quoi! Pas la gauche, la droite, le haut ou le bas…Quiconque prend le pouvoir de nos jours, devra faire avec l’ argent qui sera hélas son moteur même malgré elle ou lui.

      Tant et aussi longtemps que les performances boursière, les résultats trimestriels des pétrolières , des consortiums financiers, des banques et autres passeront devant la ” Sociale-démocratie “, mettez qui vous voulez sur la première marche du podium, rien ne changera… Rien.

    • @drstrange

      Ouin, on peut dire qu’il vous en ait arrivé des péripéties à cause d’elle. Un chausson avec ça? Je suis d’accord que c’est une politicienne sans saveur, sans attrait, et qu’elle n’a pas toujours fait de bon coups et de bonnes politiques. Mais de là à lui mettre sur le dos une dépression et que vous soyez sur le BS, ce n’est pas la faute du PQ. Poussez, mais poussez égal.

      La taxe à l’échec était probablement une meilleure idée que les hausses de frais pour tout le monde qu’a fait Charest. Vous n’aviez qu’à ne pas sécher vos cours.

    • Le choix n’est pas tellement compliqué, soit que Marois est en danger de quitter ou elle reste et c’est le Québec au complet qui est en danger…

    • Je trouve Madame Marois compétente et je la respecte. Le monde politique est extrêmement dur envers les femmes. Cependant, il est évident que son image ne passe pas, cherchez à comprendre. Ça prend un grand charisme pour rassembler les troupes, `ca ne semble pas passer. Il va falloir passer au suivant.

    • Les péquistes peuvent bien remplacer Pauline Marois s’ils le jugent nécessaire mais SVP, pas par Pierre Curzi. N’importe qui (même Duceppe s’il le faut), mais pas un clown comme Curzi.

    • Il est exact que madame Marois n’attire pas. L’attirance, c’est difficile à qualifier et à quantifier… A force d’insister, peut-on renverser un sentiment général et se refaire une virginité? Pas à l’âge de madame Marois, je pense. Robert Bourassa a pu le faire, mais à 40 ans, et en sortant du Québec pendant un bon bout de temps.
      Monsieur Duceppe fera une erreur de rentrer en politique. Il ne fera pas mieux que madame Marois, à mon sens. Il est un politicien fatigué, usé jusqu’à la corde et il se fera laver lui aussi aux élections. En fait, c’est la raison d’être du PQ qui ne passe pas, à travers ses chefs. Nous sommes tous fatigués d’entendre parler de souveraineté. C’est ce que monsieur Legault a compris; voilà pourquoi il attire, lui.

    • Marois et le PQ, on s’en fiche…
      Préparez-vous, car Legault s’en vient et ce n’est pas le cadavre de Duceppe qui va changer les choses. L’option du PQ est TOTALEMENT dépassée!

    • Il est normal d’être fatiguée à force d’entendre du négatif à son sujet. Je n’ai jamais compris qu’elle soit revenue à la vie politique. Mme Marois, avec toutes ses qualités, aurait dû comprendre, et devrait le comprendre encore plus fort qu’il est temps de passer à autre chose. Et je souhaite grandement qu’elle ne jouera pas à la belle-mère comme Parizeau et Landry; quand on part on ne regarde pas en arrière.
      Le PQ est rendu un vieux parti politique, mais ce qui le qualifie le plus est : chez nous les couteaux volent bas!
      Quand allons-nous faire le grand ménage; moi aussi je suis fatiguée: je suis fatiguée d’entendre leurs plaintes et encore plus de les voir.

    • Je ne sais pas si Mme Marois est en danger.

      Mais j’ai été étonné de l’incroyable nuance dont est capable de faire preuve M. Pratte.
      La semaine dernière il défendait un PM qui nous a pondu une patente illégale qui est une mascarade à fin partisane.
      Aujourd’hui il critique Mme Marois parce qu’elle a voté contre le placement syndical du bout des lèvres.

      Wow!
      C’est c’est de la haute voltige intellectuelle.
      Je salue bien bas.

    • Tout simplement pathétique ! Encore du “manigancage” pour se débarasser d’un autre chef du PQ ! Que les députés, militants et sympatisants du PQ continuent ainsi dans la même voie et c’est le PQ (au complet) qui va finir par disparaître ! Ah oui ! Que Legault se branche une fois pour toute ! Pas question de voter pour cet !”/$%??& de Charest !

    • Incroyable, Duceppe vient de de faire complètement laver aux élections fédérales et selon certains il serait le sauveur qui viendrait relancer le PQ

      La vérité est que Pauline Marois n’est pas le problème.

      Le problème c’est le PQ lui même, un parti gauchiste étroitement associé aux centrales syndicales et à un état providence en décrépitude qui se dirige vers un mur. En plus de ça son objectif souverainiste parait particulièrement inopportun au moment où on voit tous ces autres problèmes émerger.

      Bref non seulement le PQ n’est pas perçu comme la solution, pour beaucoup il est à l’origine du problème.

    • la madame fait trop snobinarde pour etre populaire, et ce malgré toutes ces années qu’elle a données pour aider les citoyens de cette petite province,,,et juste le fait de mentionner son chateau-dans-l’ile et sa toilette silencieuse a Québec,,faut lui refaire une autre facade..

    • Lâchez nous avec Duceppe, c’est un hasbeen, il n’y a plus rien de bon a en tirer, s’il y en a déjà eu!!!

    • En danger? bien sur…Duceppe aiguise son couteau depuis qu’il s’est fait applatir et attends son heure…. On peut pas dire qu’il manque de cran le Gilles… Tendez l’autre joue qu’ils disaient?

      La claque du 2 mai a pas fait assez mal gi-gilles? J’aimagine qu’il veut voir si celle la claque d’un Legault vaut celle d’un Layton…

    • Quand bien même Duceppe arriverait en courant, l’idée même de l’existence du PQ et de son article 1 est désuète…. Ce sont des idées des années 70 qui n’ont pas évoluées… Le peuple si…

      Ce qui nous laisse obligatoirement avec le PLQ, sauf si Legault aboutit avec quelque chose d’intéressant.
      Denys

    • Pauline Marois… Son problème vient de ce qu’elle dégage… Dégage!

      Avec Duceppe à la tête de ce parti aux prochaines élections en face-à-face aux volte-faces de Jean Charest (on s’entend que ni le QS ni la CAQ ni l’ADQ ne seront du débat des chefs) les débats seront fortement intéressants à suivre!

      Vivement un départ de Marois, bref.

    • J’aimerais bien savoir ce qu’elle a d’inbuvable Mme Marois?Charest est le pire P.M de tous les temps au Québec,il vend tous nos trésors et détruit tout ce que les péquistes ont fait de bon même le Québec au complet et il a étéréélu trois fois.C’est scandaleux.Regardez ce qu’il fait avec la justice,les garderies,le financement du parti libéral et je pourrait continuer pendant des heures mais j’ai pas que ça à faire.Je crois que ces temps ci les femmes on démontrées qu’elles ont plus de couilles que bien des hommes et de plus en plus de femmes sont élues dans différents gouvernement.Je trouve dommage que les députés du P.Q ne fassent pas davantage connaitre les qualitées et les capacitées de Mme Marois quand ils peuvent prendre la parole publiquement au lieu de faire une publicité pour la mieux faire connaitre,ils peuvent le faire eux même et pourquoi attendre qu’elle n’y soie plus pour dire toutes les bonnes choses qu’on dit après que les gens ne soient plus là.Moi je crois en Mme Marois elle ne peut pas faire pire que charest ça c’est sûre.Si ça ne convient pas dans 4 ans on changera.Ya pas mieux qu’une femme pour faire le ménage de fond en comble.Faut l’essayer.

    • ail belive zat ze québécoisers … oeuf … woud bi moche better wit sout ze lady, dont iou tink?!?

      av ze nailce dé … LOL

      [ :o)

    • @ drstrange

      ” à nouveau pour Charest ” c’est donc de votre faute tout ce qu’on subit depuis 2003 si l’on se fie à vos déductions et le pelletage sur le dos des autres pour expliquer vos difficultés dans la vie !

      ” tout ça à cause d’elle ” Allez, on a tous nos problèmes, oui souvent hors de notre contrôle ou, aussi souvent avec notre part de responsabilités, j’ai eu faim, mes moments de découragement, vous, moi comme tous les autres et ce n’est toujours pas fini, mais ce n’est pas ici l’objet de cette tribune .

      Emmanuel D.

    • Ça fait au moins deux ans que j’ai écrit à la madame de faire passer les intérêts de la cause avant les siens: ses sbires m’ont répondu que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes…

      drstrange…. TOUTE la population du Québec a eu à vivre ce que vous appelez “à cause d’elle”. Et pourtant, la grosse majorité a réussi à s’en tirer pas si mal quand même. Je ne raffole absolument pas de Pauline Marois comme plein de monde, mais je vis selon un petit concept un peu oublié de nos jours: RESPONSABILISATION.

      Bonne journée.

    • @drstrange
      Des fois il faut savoir se prendre en mains et pas compter uniquement sur le gouvernement providentiel….tsé veux dire…!!!

    • Nous avons moins de choix poilitique que les Soviets avaient le choix du logement…. Charest et rien d’autre….. Wow ca va bien au Québec… Je comprend Harper de nommer des unilingue anglophones aux differents postes clé….. Nous ne pouvons offrir aucune opposition… Le Quebec a un genoux par terre et attend le coup final….. Triste, tres triste…..

    • Le pq c est comme le ps en france. La gueguerre des pouvoirs. Marois a peut etre beaucoup d experience en tant que politicienne, rien a enlever. Elle a la couene dure pour avoir survecu autant d annees en politique mais elle n a surement pas le charisme pour l etape suivante.

      Son regard ne montre pas la sincerite, ses magouilles d arriere scene pour prendre le pouvoir a la tete du PQ, sont tellement evident……

      Le PQ ne represente plus ce que Rene Levesque et le PQ et ses membres representaient dans le temps, la rupture avec le Canada n est plus ce que les quebecois veulent en ses temps difficiles. Ce que le PQ represente est un parti tel le PS en France avec ses dechirures internes, ses egos plus gros qu ils ne peuvent contenir et ses hypocrisies bien connues parmi ses membres.

      Vivement un depart pour ne plus la voir dans le decor politique quebecois…..mettez quelqu un avec une vision des temps modernes avec des idees nouvelles…..enlever la poussiere des meubles et des idees que l on entend a tous les jours….que ca plaise a ses fans ou non…..

    • il faut reconnaitre que Mme Marois est déterminé mais aussi aveuglé par son égo.
      mais meme si elle quitte, peu importe qui va prendre ca place et de qu’elle facon(cars le PQ aime imposé ces chefs).
      la population en a ras le bol des vieux parti et veuille du changement radicale et cela ne veut pas dire indépendance et ces ce qui mine le PQ, pas seulement ca chef.
      et ce n’est pas la popularité d’un Gilles Duceppe qui va changer grand chose cars lui aussi aime chiallé tout comme Mme Marois.

      pour le bien du Quebec les partis Libéral comme Québécois mérite un séjour dans les bas fonds de l’opposition pour réalisé qu’ils doivent se renouvelé avec la réalité.

      M, Lgault la compris lui.

      Pierre

    • Si vous faites le bilan du Gouvernement Charest, et qu’après vous découvrez que les québécois préfèrent encore Charest à Marois, ce n’est pas la cheffe du PQ quil faut changer, ce sont les québécois.

    • SORTIE – EXIT – SALIDA

      C’est par là madame Marois.

      Vous êtes la grenouille qui s’est voulue plus grosse que le boeuf et qui éclate.

      Jamais vous ne vous êtes ralliée à André Boisclair, préférant vous retirer «parce que vous aviez déjà beaucoup donné».

      Et à la première occasion, vous plantez un poignard dans le dos de votre chef.

      Deux proverbes s’appliquent merveilleusement à vous:

      «Qui vaincra par l’épée périra par l’épée» et

      «Je vomirai les tièdes».

      Votre gouvernance souverainiste, çà ne résiste pas à une analyse primaire.

      Vous maintenez le cap sur l’iceberg des prochaines élections.

      Pour vous succéder, on a l’embarras du choix (ou le choix de l’embarras, c’est selon).

      Gilbert Lavoie mentionne Gilles Duceppe, Bernard Drainville et Pierre Curzi, mais il ne faudrait pas oublier Joseph Facal et Stéphane Bergeron.

      Mon premier choix serait Joseph Facal, car il a une vision différente de ce qui se passe au Québec étant donné ses origines qui n’en font pas une ceinture fléchée.

      Mais en voudra-t-on et lui, en voudra-t-il ?

      Parce que prendre la relève au PQ, c’est un traval de missionnaire et un lit d’épines.

      Quant à Pauline Marois, il lui restera ses bijoux, «Les bijoux de la Castafiore».

    • Je suis un vieil indépendantiste fatigué et écoeuré de ces partis de merde qui se chicanent et se crêpent le chignon. Peu importe que Marois reste ou parte, ce parti, le P.Q. est fini et si Duceppe et sa gang de chialeux et de morons viennent pour la remplacer, ce sera encore plus vite fait et le P.Q. ne fera élire aucun député aux prochaines élections. J’avais d’ailleurs prédit la mort du Bloc aux dernières élections. Les gens des régions comme nous, sont tannés de se faire dicter une ligne de conduite par les petites moumounes du Plateau. Vivement François Legault et son équipe. Ça presse ! Dehors les vieux partis et leurs dinausaures.

    • Avec Duceppe comme chef du PQ, je me forcerais pour aller voter. Sans lui, bof…

    • Elle doit partir et au plus vite pour faire avancer le Québec. À chacune de ses prises de bec avec Jean Charest, ce dernier, plus en contrôle et plus habile,la met dans sa petite poche arrière. C’en est déplorable tellement elle ne fait pas le poids.Je pense que M.Duceppe pourrait lui succéder pendant quelques années, juste le temps de replacer le débat, d’encâdrer Charest puis il pourrait passer la rondelle à des plus jeunes.

    • Si Gilles Duceppe est intelligent et surtout intègre, il ne se jettera pas dans la course pour succéder à madame Marois, dans l’éventualité où elle aurait envie de tout sacrer là – ce que je ferais allègrement à sa place.

      Et c’est tout ce bon monde qui nous serinait dans les oreilles y a pas si longtemps la nécessité d’adopter une nouvelle façon de faire de la politique.

      Des rapaces, je vous dis. tous des rapaces.

    • Et si je peux me permettre, je n’en vois que deux pour diriger notre beau pays : Ramses 2.1 et l’incomparable Ysengrimus.

    • Ils ont eu la chance de le faire il y a quelques mois. Pourquoi voter pour la garder et ensuite démissionner en masse. Ce parti est un cirque ridicule!

      T Rightman

    • Justement, on la connaît bien, la reine du couteau.

      Coupures (et hausses de frais afférents) massives en tant que ministre de l’éducation, coupure encore plus massives en tant que ministre des finances.

      Couteaux dans les dos de Bernard Landry (qui avait quitté son poste en claquant la porte) et André Boisclair (c’est elle, rappellons-nous, qui avait sorti qu’il avait pris de la coke, pas un rival d’un autre parti).

      Ce n’est pas un bon leader.

    • NE DEMISSIONE PAS MME MAROIS,PATIENCE SVP,…………Vous etes la bonne personne a la bonne place point final ce n est pas un concours de popularite qu on a besoin c est une premiere ministre du Quebec avec experience pour pouvoir corrige la situation (gas de shiste,sante,education,vrai commission d enquete,gouvernance souverainiste,droit minier,redevance etc)Il faut les comprendre,ce sont des vendeux de nouvelles,si nouvelle il y a,

    • Elle n’est même pas capable de se prononcer clairement contre le placement syndical, elle peut bien partir.

    • Le vrai probleme du PQ c’est le PQ lui-meme. Marois, Duceppe, Landry, Bouchard et tous les autres n’y sont pour rien. L’independance n’est pas une priorité pour l’instant, regardez l’Ecosse! Je prefere un chef mafieux qui fasse ‘runner’ la business a un parti politique mou. Il faut que le parti solidaire ou un nouveau NPD Quebec prenne le dessus du PQ et là on aura un opposant de qualité à la machine libérale.

    • Jeter son chef par-dessus bord juste avant les élection? Ça ne se fait pas.

      Et si les militants du PQ sont assez fous pour faire cet acte de mutinerie, personne ne prendra un tel parti au sérieux.

    • @toofar

      Duceppe contre Charest…. c’est plus que chaussure à son pied! C’est le pied direct au cul!

    • Pauline en danger ???
      Rambo Gauthier l`a menacé ??? lolllllllllllllllll

      Rien a voir avec Pauline … c est l option qui ne passe plus.
      mais les péquistes et les indépendantistes sont trop pmnibulés pour le réaliser.

      Legault a juste tassé la souveraineté de son programme et il est monté presque a 50%
      sans même avoir de parti ou de candidats a présenter … faut le faire.
      et M legault c est loin d etre le KING du charisme.

    • Avec le projet de loi 33,Charest vient de la peinturer dans le coin..Appuyer les syndicats et encore dégringoler dans l’opinion publique ou perdre l’appui des ti namis du syndicat et degringoler tout court !

    • L’impossibilité apparente de gagner un référendum bouleverse le parti. Trop de tendances s’opposent; les vieux n’y croient plus ou vont dans toutes les directions et les jeunes sont simplement ailleurs. Le PQ n’est plus gouvernable. Et les jeunes sont ailleurs!

      Madame Maurois va tomber comme ses prédécesseurs. Duceppe, Curzi ou Drainville va passer par le même calvaire.

    • Duceppe attend juste que le PQ s’entre-déchire encore une fois et poignarde une autre fois son chef.

      Mais Patrick Lagacé ferait un excellent chef et leader. À le lire et le voir, il a toujours réponse à tout, surtout grâce à ses nombreux contacts. Mais bien évidemment, c’est toujours facile d’être dans l’opposition. On peut toujours japper, japper et encore japper.

    • HA ! Le PQ, c’est la même gang de ti-coune qui se bitch et s’entretue sans arrêt et nous demande de lui faire un chèque en blanc pour l’indépendance……..

      Ça crie pour que le Québec se débarrasse de Charest, pis ça lui donne toutes les armes pour rester en place. C’est pas moi qui va s’en plaindre remarquez. Je ne suis pas libéral, mais comme je ne suis pas souverainiste, ça m’arrange mettons…

      Bonne journée.. hihihi.

    • Ah oui, j’oubliais. ëtre journaliste a tellement l’air facile. On écrit, sans suivi, surtout lorsque le temps confirme qu’on s’était trompé.

    • Pour une rare fois, je suis d’accord avec André Pratte:
      “Où était donc la grande dame au foulard blanc, celle qui depuis deux ans fait quotidiennement la morale à Jean Charest? Il semble que lorsqu’il s’agit de la FTQ, même si la loi est sciemment violée, même si des travailleurs perdent leur gagne-pain, même si des gestes d’intimidation sont commis, Mme Marois range foulard et principes au placard.”

      Dès qu’il s’agit de s’assurer des votes, la morale prend l’bord. Tout comme lorsque son parti à faite une grosse faveur au populiste Labeaume en présentant le projet de loi 204. Morale, quelle morale?

    • @ pasmagnan. Vous voulez rire avec vos choix???

    • @ Pierre Duquette. Bien dit

    • Pourquoi pas Gilles Vaillancourt(maire de laval) comme chef au PQ. Il y aurait surement un changement de position sur l’avenir de la question référendaire. Il est aussi connaissant en Construction que Jean Charest, et c’est un gagnant en politique, un champion des campagnes électorales.

    • Ça prend bien les journalistes de La Presse pour nous parler de Marois pendant que Charest brille de tous ses talents pour tenter de nous en passer une p’tite vite, comme nous n’avons jamais vu au Québec.

      APratte
      Sherbrooke

    • bonjour, le même débat que pour le CH. Deux mondes pareils, sauf que les journalistes, en politique, sont supérieurs. Par contre les participants sont tout aussi nuls.
      Bernard Ouellet

    • Duceppe, ça ne passera pas. Les gens ont besoin de sang neuf, des idées nouvelles. La population est tannée de la vieille garde. Il doit bien y avoir quelqu’un d’inspirant au partie Québécois qui ne fait pas dans “l’vieux meuble”, non ? Je trouve cela triste parce que si ça continue, on va encore se retrouver avec les libéraux au pouvoir ou , ce qui ne sera pas mieux, avec Legault à qui je ne donnerais pas l’bon Dieu sans confession ! Vite, ça presse, quelqu’un de charismatique, d’inspirant, d’honnête et intègre … tant qu’à faire !!! Quoi, on peut toujours rêver, non !!!

    • P.S. Je suis pour l’indépendance du Québec mais , il faudra prouver à la population que vous êtes dignes de nous y conduire. Faites vos devoirs avant !

    • Mme Marois nous prouve ENCORE une fois quelle est la pour Pauline. Quand la majorite de la population te dit que tu ne passe plus pourquoi t’enteter. Pense a ton parti et ne t’arrange pas pour qu’il est le meme affront que le bloc.

      DEMISSIONNE et passe a autre chose…Maire de Mtl ca t’interresse pas apres avoir pris soin de tes petits enfants.

    • Il faut avouer que l’option Marois ne décolle pas.

    • C’est justement ça le problème. On la connait trop bien, tout comme Duceppe d’ailleurs. Les gens en ont marre des politiciens de carrière qui ont à peu près rien à mettre à leur CV à part la politique!

    • Je vois qu’il y a beaucoup de libéraux sur le blogue,combien le parti libéral vous donne pour chacun de vos commentaire pour détruire Pauline Marois. @lalo,je dirai que Mme Marois a dit mardi qu’elle voulait entendre la commission sur la F.T.Q à L’assemblée nationale avant de se prononcer.Peut on lui reprocher de se renseigner comme il faut avant de prendre une décision si elle ne veut pas faire comme charest,décider et changer d’avis après comme une girouette.C’est lui qui devrait dégager et vite mais vous les libéraux vous l’adorez même si toute la merde qu’il y a au Québec actuelement c’est de SA FAUTE.

    • La madame est bien timide dans ses interventions lorsque ses petits ‘’namis’’ sont en violation de la loi. Elle qui aime bien se draper dans ses foulards blancs sait très bien quand les laisser tomber.

      Au cours des deux dernières années, elle n’a cessé de critiquer le parti libéral aux prises avec le scandale dans la construction. Elle était presque prête à se traîner dans la boue avec ses beaux foulards pour trouver la cenne manquante. Cependant, elle n’a pas hésité un instant quand il s’est agi de présenter une loi soustrayant la construction du colisée de Québec à toutes poursuites éventuelles. Au diable les beaux principes de rectitude politique. Elle a foutu le bordel au sein du parti en espérant que le PQ pourrait grappiller quelques votes aux prochaines élections.

      Voilà pourquoi le silence de la madame est parfois bien gênant quand nous savons tous à quel point elle peut hurler fort à l’assemblée nationale. Madame Marois, quittez votre poste au plus sacrant si vous ne voulez pas passer à l’Histoire comme ayant été la fossoyeuse de ce parti.

    • C’est très triste. Mme Marois a beaucoup donné au PQ. Elle ne mérite pas toutes ces méchantes critiques que je lis sur ce blogue.

      Cependant je comprend que, pour son bien et celui de son parti, elle doit laisser la place. Mais s’ils se retrouvent mal pris et retournent la prier de revenir dans quelques années, j’espère qu’elle aura le bon sens de refuser.

    • Si Duceppe devient chef du PQ, ce sera le “requiem” de la souveraineté…………..

      Fernand Cloutier
      Val-d’or

    • @andrepratte

      Tu as raison ! Une stratégie subtile presque inconnue du grand public mais qui marche en clisssss…..
      La preuve c’est que Charest est encore là

    • @ jay_jay : C’est vrai que le PQ s’embourbe depuis plusieurs années et que Pauline Marois n’est pas la cause de tous ses maux. Cela dit, de toute évidence Mme Marois n’est pas celle qui saura rallier les troupes et aider le parti à se relever.

    • @tabarly,
      gstrange a raison. La Marois a crée en 97-97 des règlements rétroactifs qui ont mis dans la marde des milliers de personnes engagés dans des programmes de formation et programmes scolaires et elle a changé les regles des prets et bourses meme pour ceux qui étaient en fin de programme, faisant en sorte qu’un paquet de gens n’ont pas pu réussir leur diplome a la toute fin. Heureusent que j’ai eu un peu d’aide bien que je me sois ramassé aves de gros problemes financiers. La maison Norton, tu connais ? Elle a donné naissance au scandale d’emploi-québec. Elle n’a pas idée du mal qu’elle a pu nous faire. Jamais je ne lui pardonnerai. Et si je paie aujourd’hui des dizaines de milliers de dollars d’impots et taxe par année, C’EST PAS GRACE A ELLE!! Quand on laisse entrer des gens dans un programme et qu’on leur soumet un plan de financement pour 6 semestres, on n’enleve pas le tapis sous les pieds d’un étudiant au dernier trimestre, surtout avec une moyenne generale de 93% et une promesse pour 6 trimetres. Avec elle, un gouvernement n’aura pas de parole fiable.
      @tabarly, informe-toi avant de traiter les autres de faibles et de laches. C’est la marois dans ce dossier qui a été sournoise et lache. Trop lache meme pour lire et considérer ma demande de révision.

    • Que Pauline parte au plus clisssssssssss

      Que les indépendantiste pas convaincus sortent du PQ comme l’ont fait Legault, Johnson, Bouchard,Boisclair,Chevrette,etc. .

      Que Gilles Duceppe prenne le volant du PQ

      Pour moi c’est la solution …..

    • Question pour toi Patrick: je t’offre 2 jobs la quelle prends tu ? Coatch du Canadiens de Montréal oubien Chef du PQ ?

    • Ce n’est pas Pauline Marois qui est le probleme, c’est le parti. Et dire que Duceppe attend tranquillement dans les coulisses……pathetique, vraiment!

    • J’en ai un peu trop marre de ses nouveaux programmes sociaux qui fonctionne tout croche et qui coûtent toujours plus cher que prévu. Pareil pour les amphithéâtres.

      Fini la Marois, allez ouste.

      Ça n’a aucun sens qu’elle soit moins populaire que le politicien le plus corrompu de tout les temps. Y’a rien à faire avec elle, c’est mieux pour son parti qu’elle parte.

      D’un autre coté, c’est un nouveau chef qui va se faire planter pour les prochaines élections… tadam.

    • ca fait du bien de voir le PQ s’auto detruire…bon debarras les separatistes.

    • Il ne s’agit plus de savoir si Pauline Marois est politiquement morte.

      Il s’agit plutôt de déterminer quand on signe le certificat de décès.

      Après Pierre-Marc Johnson, qui n’a même pas voulu participer à la campagne référendaire de 1995, Pauline Marois est la plus minable chef du PQ.

    • Madame Marois ayant fait sa part, elle peut quitter la tête haute dans l’honneur et la dignité, ce qui ne sera pas le cas quand «le parrain» Charest va devoir lever les feutres une fois qu’il sera appelé à la barre de la commission sur le corruption…

    • @nouvo 09h32: C’est quoi la joke? Les fonctionnaires arrivent en retard ou sont absent car ils doivent se laver? LOL

      Arrêtez de lire cette feuille de chou.

    • Bienvenue dans le club, Pauline !

    • @jebourge
      Seulement avec le nom du blogueur! Les deux autres ce sont des choix fort courants pour quiconque suit la politique, quiconque est le moindrement renseigné sur la politique à Québec.

      Je connais l’efficacité et la passion de Drainville à force de le voir lors des débats de l’Assemblée nationale que je regarde toujours. Quant à Duceppe, un des politiciens Canadiens qui maîtrisaient le mieux ses dossiers selon certains sondages.

    • @Patrick Lagacé
      Votre collègue André Pratte mentionne : «Le Parti québécois a voté en faveur de la résolution mais, pour le reste, a fait preuve d’une désolante timidité dans ce dossier. La chef de l’Opposition officielle s’est contentée d’une brève déclaration à la sortie du caucus de son parti.»

      Or, s’il avait écouté les débats il aurait bien constaté que le PQ a clairement pris position! Voici la transcription des débats :
      «Les travailleurs et travailleuses sont menacés, sont intimidés et ne peuvent travailler comme ils le font jour après jour. Nous dénonçons cette situation et toute forme d’intimidation ou de violence sur les chantiers de construction au Québec. Le tout doit cesser dès maintenant et laisser place à une discussion ouverte et constructive.»
      Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/assemblee-nationale/39-2/journal-debats/20111025/45551.html

      Alors ma question, monsieur Pratte veut-il devenir ministre des transports? :-)

    • C’est plate pour ce qui arrive à Mme Marois, se faire «staber» par ses propres députés. Et ce qui m’inquiète encore le plus, c’est qu’avec toutes cette guerre intestine chez le parti Québecois, jouer à qui sera le chef, moi-moi-moi-moi-moi, ben les Libéraux seront encore au pouvoir aux prochaines élections sti! Vous ne me croyez Pas ? Je vous le jure !!! Pourquoi ? parce que la majorité des Québécois sont quand même bien dans leur petit confort de la classe moyenne : ils ont 3 repas par jour, et si je suis capable d’avoir mes 2 semaines de vacances durant la semaine de construction à l’été , ben échoeurez-moi pas. Pourtant, ce sont vous, nous , tout le monde qui doivent faire bouger les choses, réveiller nos enfants, les stimuler sur l’avenir,les sensibiliser, les politiser… sinon, attendez-vous à voir du rouge aux prochaines élections !

    • On entend des crépitements lointains sur le présent blog. Ah. Ce sont des libéraux. Ils disent craindre de perdre le pouvoir aux prochaines élections? Ça pourrait arriver effectivement si Mme Marois quitte au plus vite et que M. Duceppe vienne mettre M.Charest à sa place en chambre. Cela sera très agréable pour tout le monde et salutaire pour l’avancement du Québec.

    • C’est le temps que Pauline quittes, ca devient de plus en plus évident. L’affaire c’est qu’elle devrait s’en rendre compte par elle-même. Elle ne devrait pas s’obstiner pour s’accrocher a son poste. C’est une situation qui devient embarrassante pour elle.

      C’est une dame qui a connu une belle carrière politique et qui impose le respect. Tu ne peux pas réclamer la tête de Pauline Marois comme un sauvage, elle fait partie de cette catégorie de politiciens qui font de la politique pour la cause, pour faire changer les choses.

      Elle fait également partie de cette génération de politiciens qui ont marqués le Québec. Elle ne mérite pas de se faire montrer la porte comme la dernière des politiciennes. Elle mérite une sortie honorable, a la hauteur de sa carrière.

    • Marois est fédéraliste, Duceppe arriviste, Curzi artiste, Drainville commis-voyagiste…
      Vite qu’on en finisse de ce parti tier-mondistes

    • La coqueluche aujourd’hui, c’est Lise Thériault, la ministre aux gonades d’acier. C’est trop drôle à quel point je ne lui aurais même pas donné l’heure avant cette semaine. Pas tout à fait “Lise qui?”, mais presque. Et là je découvre une femme admirable qui a l’air pétrie de convicions et d’aplomb, une femme qui affronte sans broncher et avec une pugnacité formidablement calme un monument FTQ qui incarne à lui seul le vieux système à abattre.

      Bref, lâchez-moi le sexisme quand il est question du manque de magnétisme de Marois. Thériault est tout autant une femme et je ne suis pas moins subjugué par le style sans merci et fauve de cette acolyte dans le dossier de la construction de l’autrefois bien-nommée “Lionne de Bourget”. Ça commence à faire beaucoup de femmes qui suscitent l’admiration et se font donner des couilles honorifiques par tout un chacun pour pouvoir encore plaider le sexisme latent le moment venu de démystifier l’absence d’attrait de Marois.

    • Mme Marois aurait dû démissionner lors de la tourmente Curzy, Beauboin, Lapointe et Aussan. C’eût été faire preuve de lucidité de sa part. Présentement elle à l’air de quelqu’un qui veut protéger ses intérêts personnels (soif de pouvoir) avant ceux du parti. Cela fait des mois qu’elle est en chute dans les sondages et pourtant elle s’accroche. C’est de l’entêtement qui va mener le parti québecois à sa perte.

      Denis Guay

    • Pas Duceppe. Non. Qu’il comprenne que le 2 mai n’a pas été un rhume du printemps.

      Du sang neuf, des visages neufs.

    • Un jour que nous faisions la queue pour monter dans l’avion à l’aéroport de Montréal, Pauline Marois, son mari et ses enfants sont sortis d’un salon privé et sont passés devant tout le monde avec son nez en l’air plein de mépris devant la plèbe. Bon débarras.

    • Je me demande si le Canadien va repêcher Pauline Marois.

    • Les politiciens font tous ça. Jean Charest a engagé l’ancien conseillé de Robert Bourassa parce que la population ne pouvait plus le sentir. Il a remonté dans les sondages. C’est la preuve qu’on peut nous passer n’importe quoi avec la publicité.

    • Pauline Marois et Gilles Duceppe se valent, se méritent. Mais les Québecois ne méritent pas ces deux-là.

    • Que Marois reste ou quitte ça ne changera rien, le PQ va disparaître comme le Bloc.Depuis 16 ans les partis souverainistes n’ont pas su vendre l’idée de la souveraineté et l’option est sur le respirateur. Ils n’ont qu’eux à blâmer.

    • @verret

      Moi aussi, j’ai été fortement impressionné par l’aplomb dont a fait preuve la ministre Lise Thériault en Commission parlementaire devant les goons de la FTQ.

      Une femme de qualité.

      Quant à Pauline Marois, je souhaite qu’elle puisse continuer à siéger…sur ses toilettes de marbre.

    • Parait-il qu’officiellement Gilles Duceppe “fait du vélo” et qui si ça continue “il fera du patin”. Mlaheureusement, madame Maroie, doit subir les magouilles du SPQ. Un peu sénile le PQ maintenant. Il se mêle dans ses idées …. ou dans ses rêveries. Ben content d’avoir quitté cette gang.

    • Le problème du parti québécois est de défendre une idéologie. Ce n’est pas la nature de l’idéologie qui pose problème, mais le fait que celle ci soit l’article un du parti. Tout retard à atteindre le but de cet idéologie est perçue par une partie des membres du parti, comme une faillite. La conclusion inévitable, c’est qu’il y a un coupable. Le coupable par défaut, c’est le chef. Parler en à Jacques Martin, il vous expliquera…

      Un chef moins rassembleur, vivra dans un tel contexte les effet de la force centripète. La question à poser n’est pas si madame Marois doit partir, mais quand le fera telle? Avant où après les prochaine élections.

      Il est peu probable que le PQ, gagne les prochaine élection, alors pourquoi prendre le risque de gaspiller un nouveau chef?

      P. Savard

      Ps: la police de caractère de la nouvelle mise en page est trop petite pour les vieux chnock comme moi qui utisent une tablette.

    • @ verret +1

    • N’oubliez pas que Marois est tres competente. Elle a fait bien des ministeres je crois. Duceppe n’a jamais gere.

    • De Québec, ce n’est que dans des circonstances exceptionnelles que je lis vos chroniques. J’ai donc vraiment fais votre connaissance lors de votre passage à TLMEP. C’est la nouvelle facture du portail Internet de du journal qui vous ramène vers moi.

      Donc dimanche dernier, j’aurais cru entendre les André Arthur et Jeff Fillion de ce monde. Votre attitude, votre manque de savoir vivre, votre impolitesse, votre comportement de primadonna m’ont déçu au plus haut point. Votre comportement vient avaliser celui des blogueurs anonymes qui défèquent allègrement sur nos politiciens, toutes allégeances confondues.

    • Je suis membre du parti Québécois et je demande à madame Pauline Marois de partir pour le bien du parti. Je lui demande avec regret, avec respect mais c’est la seule solution pour sauver notre parti.

      Si M. Gilles Duceppe veut se présenter, je serai là pour aider bénévolement à la prochaine campagne.

      SVP : madame Marois … il n’y a pas QUE le caucus. Nous les membres, la base du parti, on est presque unanime à vous demander de laisser votre place que vous avez bien TRÈS occupé par le passé, mais là, c’est vraiment le temps que vous quittiez et c’est CELA sans rancune. Vous êtes une excellente et parfaite parlementaire, mais auprès de la population en général, les gens du Québec préféreraient suivre M. Duceppe. Ça n’enlève rien à vos qualités, vous êtes une femme d’exception, mais c’est le temps, on vous le demande, donnez la possibilité au parti Québécois de se relever et M. Gilles Duceppe sera l’homme de la situation.

      Merci pour tout ce que vous avez fait.

    • @teanstef je répond que Mme Marois avant de faire de la politique elle était travailleuse scocial,Gilles Ducepte était dans le syndicat et que jean charest n’a fait que de la politique.

    • C’est ce parti le problème, bouffe leurs chefs comme des mantes religieuses…plus confiance du tout au PQ. Comment le pourrais-je? Ils élisent, donnent des votes de confiance pour ensuite poignarder celle qu’ils acclamaient. Ils sont dur à suivre en tout cas et Mme Marois ne passe pas moins que Jean Charest. Et que font les libéraux? Ils restent soudés autour de leur chef et accusent les coups avec lui. Peu importe qui sera à la tête des péquistes, leurs guerres intestines les mets hors jeux, même pas besoins d’ennemis, ils se coulent tout seuls. Peu importe le chef, les péquistes ne passeront pas, point à la ligne!!

    • Le PQ devrait choisir Larose pour remplacer Marois. Larose mettera fin à l’agonie du PQ en accélérant sa mort. Vive Larose!!!!

    • @verret
      Une femme qui sait se faire entendre, se faire comprendre

    • Le problème n’est pas Mme Marois, mais le Parti Québécois.

    • Avez-vous remarqué qu’il n’y a que les dictateurs qui s’accrochent au pouvoir? On en a vu quelques exemples récemment, dans d’autres pays…

    • Bonjour monsieur Lagacé,

      Votre collègue Denis Lessard écrit que Pauline Marois ne voulait pas quitter, qu’elle mènerait ses troupes à la prochaine élection et qu’elle s’accrocherait ?

      Qu’elle ne s’inquiète pas: nous la décrocherons nous-mêmes.

      Mais quel gâchis !

      Par un aveugle entêtement, si elle signe et persiste, son parti sera laminé aux prochaines élections et combien faudra-t-il de temps pour reconstruire une formation politique porteuse des changements politiques naguère prônés par le PQ ?

    • Marois fait du mauvais Charest depuis qu’elle est chef de l’opposition. Hargneuse, répétitive, ne hurlant la plupart du temps que ce que les sondages de la veille on dit. Depuis longtemps je souhaite son départ mais surtout depuis quelques mois. Pour être précis il me semble évident depuis mai qu’elle doit partir avant Noël, mais en janvier il ne sera pas trop tard.

      Presque n’importe qui fera mieux qu’elle, non seulement aux prochaines élections mais en Chambre aussi.

      Ceci dit, je crois que la pression peut se relâcher maintenant. Avant le caucus d’hier plusieurs députés ont souhaité qu’elle parte d’elle-même. Si elle partait maintenant on dira qu’elle a été poussée dehors. Elle a probablement suggéré de partir mais dans quelques temps, à la faveur de meilleures circonstances qu’il sera facile de provoquer. En attendant les députés devront lui offrir un appui constant et solide pour lui laisser cette chance et préparer le futur, se refaire une image et laisser les ténors prendre un peu de place devant les caméras.

      Et puis il vaut mieux attendre que Legault se déclare prêt à entrer en politique avant de bouger. À Legault le mois de novembre, par la suite le champ médiatique sera libre.

      Marois a deux moments pour annoncer sa démission : soit janvier ou décembre pour un congrès en juin, soit juin pour une course qui se terminera en novembre.

      Décembre est le meilleur moment sans doute pour laisser tout l’été au nouveau chef: préparation, réparations, structuration et un p’tit tour dans toutes les épluchettes de blé d’Inde. Il n’aura pas à aller perdre son temps en Chambre qui n’est plus qu’une foire d’empoigne ridicule.

      @dumontier : content de voir qu’il reste des communistes en ce monde! Enfin, communiste… en tout cas vous semblez préférer la langue de bois des politicailleurs à celle de la réalité. M. Lagacé n’a pas crié contre nos politiciens, il a réagi à un seul et avec raison. Il ne l’a traité ni de BS, ni de pute, il est resté très loin de Fillion. Il n’a pas tenté de l’emmener en Floride en autobus, on est loin de Arthur. Votre “rectitude” par contre ne sent pas très bon. Un peu de Poutine avec ça ?

    • Le jour où Pauline Marois est revenue à la tête du PQ, Mario Dumont avait dit ceci : Le Parti Québécois c’est un peu comme une bande de naufragés sur une île déserte et Pauline Marois c’est un peu comme un canot de sauvetage. En la voyant, ils ont tous sauté dedans sans hésiter. Par contre, un coup en mer, il recommenceront à ce chamailler pour savoir de quel bord aller.

      C’est exactement ce qui se passe en ce moment. Pire encore! Certains naufragés ont sauté en bas du canot croyant mieux s’en sortir à la nage en incitant le plus de personnes possibles à le suivre dans son périple suicidaire (Aussant) et d’autres ont tout simplement décidé de retourner sur l’île déserte prétextant que le canot ne leur convenait pas (Curzi, Lapointe, Beaudoin). La plupart d’entre eux espèrent même que le bateau coulera afin de ne pas se sentir coupable de l’avoir abandonné, donc il n’est certainement pas question d’y donner un petit coup de pinceau! Enfin, au dire de plusieurs naufragés, il existe sur cette île d’autres types d’embarcations qui leur semblent mieux adaptés (Duceppe et Drainville pour ne nommer que ceux-ci).

      Soyons francs, le problème ce n’est pas le canot mais bien le rivage qu’ils tentent d’atteindre et la façon par laquelle ils s’y prennent. Ils essaieront tant bien que mal d’y parvenir, mais comment convaincre la population de les suivre, si eux-mêmes n’ont pas l’air de savoir où il se situe exactement.

      À force de toujours mettre ça sur la faute de l’embarcation, les naufragés finissent par oublier de se questionner sur leur façon de faire et donc de fois en fois, c’est un perpétuel recommencement. Même les vieux matelots ne semblent pas apprendre de leurs erreurs (Gendron).

      Pauvre canot, tu n’étais peut-être pas le plus reluisant, le plus rapide et le plus facile a manier. Mais au fond ce n’est pas vraiment de ta faute. Je crois simplement que tu es tombé entre les mains d’une bande de joyeux naufragés et fiers de l’être…

    • J’ai goûté au code 33, au code 66, à la taxe à l’échec, au décrochage, au banc de parc, au BS, à un dépression invalidante de 3 ans, la solitude et aux grattoirs pour arracher la merde séchée sur les bols de toilettes des chiottes du Wal-Mart. Tout ça à cause d’elle.

      Bel incitatif à la réussite!
      (Cite plus haut)
      J’ai eu des problèmes financiers hors de mon contrôle pendant mes études en 97-98 et la taxe à l’échec ma complètement empêché de manger. J’ai dû décrocher.

      Je préférerais voter à nouveau pour Charest. C’est vous dire mon dégoût pour la Marois.
      …………………………………………………………………………………………………………………

      Je lui souhaite un bon depart! Elle en a suffisement fait pour garder les quebecois hors zone (autre qu’a Quebec et qu’a Montreal) dans la sainte pauvrete et au gros soulagement de Charest.
      Au secours, est-ce que les adultes vont cesser d’abuser leurs enfants?!

    • Pauline va faire manquer le bateau à sa gagne!

      Le charisme Pauline ce n’est une histoire de genre ou d’allégeance, c’est le premier élément qui défini un leader et même avec toute la volonté du monde si tu la pas tu ne l’auras jamais!

      J’ai assisté à un débat entre Daniel Johnson et Jacques Parizeau en 1994. Quand monsieur Parizeau est entré dans le studio de télé, une vague d’énergie le suivait et même ses détracteurs semblait être impressionné par sa présence et son charisme, puis Daniel Johnson à fait son apparition, l’homme serait venu passer le balais et la « vibe » aurait été la même.

      Pour moi Pauline c’est ça la réalité et même face au pire PM de l’histoire du Québec elle ne fait pas le poids.

      Bien à vous
      SidPQ

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2010
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité