Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 27 septembre 2011 | Mise en ligne à 18h36 | Commenter Commentaires (68)

    La bande-annonce d’un roman ? Oui, chérie…

    Ma camarade journaliste Isabelle Dubé s’est fendue d’un roman, Pas ce soir chérie, j’ai mal à la tête sur un champ inexploré des relations hommes-femmes : la panne de désir masculine. Pour souligner le lancement du livre, on a accouché d’une bande-annonce pour le livre, un outil de plus en plus utilisé, me semble-t-il, pour faire parler d’un roman.


    • Voila un concept qui mérite d’être utilisé plus souvent.

    • Voilà à quoi les douchebags d’Occupation Double vont ressembler dans quelques années à force de prendre des stéroïdes Popeye :)

    • Dans ce cas là précisément:
      [ Pas ce soir chérie, j’ai mal à la tête......]

      Mal à la tête……ou parce qu’il est gai?
      Louise April(Laloue)

    • @ P Lagace
      Ai-je bien lu:”…Isabelle Dube s’est FENDUE d’un roman” ?
      Pouvez-vous etre plus precis? Je ne la saisi pas…

    • C’est un concept qui est utilisé depuis quelques années en poésie. Je pense notamment aux Éditions de l’Écrou et aux Écrits des Forges. C’est définitivement un plus lorsque c’est bien fait.

    • Bon.
      Je viens de regarder celle-là.
      C’est un travail vidéo et conceptuel horrible.
      C’est une bonne idée de faire des trailer,
      mais si ça semble cheap j’ai vraiment pas envie de lire le livre.

    • C’est intéressant comme approche ;) VLB a fait des capsules videos commiques pour le lancement du Roman Désespérés s’abstenir d’Annie Quintin voici une d’entre elles

      http://www.youtube.com/watch?v=nP8xyBDlTSs&feature=related

    • L’idée du trailer est excellente, mais toujours faut-il que celui-ci te donne envie de lire le livre… Celui là, il ne m’accroche pas du tout. Pour ma part, ce trailer donne l’effet tout à fait contraire – ça donne l’impression d’un roman à l’eau de rose / porno cheap et ce n’est pas ma tasse de thé…

    • Les hommes ont rarement “mal à la tête”, surtout si jeunes. Peut-être qu’il ne l’aime plus, tout simplement; autre hypothèse: il est bi ou gay et ne veut pas se l’avouer.

    • “on a accouché”. On? Je préfère ne pas savoir qui.

    • Explication possible :

      L’homme de la bande-annonce a visionné cette vidéo dernièrement :

      http://www.youtube.com/watch?v=XDAaTzccCik

    • @laloue et latour

      SÉRIEUSEMENT?!?!?!

      Parce qu’un homme n’a pas TOUJOURS envie de tirer plus vite que son ombre…il est “peut-être” gay?!

      Non mais vous sortez d’Hérouxville ou quoi?!?

    • Ça l’air encore plus cheap qu’Occupation Double.

    • C’est affreux comme bande-annonce, à tout point de vue.

      Et l’idée de faire une bande-annonce pour un livre? Allez à la librairie, lisez la première page, et vous aurez une bien meilleure idée de ce que vaut le livre. Au moins, si c’est cheapo comme cette bande-annonce, vous le saurez de première main.

    • HS
      M. Lagacé, je viens de voir les Francs tireurs.
      Vous avez vraiment été “chicken” de ne pas avoir payé votre gageure envers M. Mulcaire.

      Je vous invite à visionner: “Morrisey vs Noah : “Eating Time”".
      4:45
      Ce journaliste a eu les couilles.
      http://www.dailymotion.com/video/xb9i90_morrisey-vs-noah-eating-time_fun

      Svp, ne faites jamais une gageure que vous ne seriez pas prêt à payer.

    • si votre ramage
      Se rapporte à votre plumage,
      Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois

      malheureusement non applicable ici.
      par contre, le vidéo suivant a la fin de celui montrer,,,, ;)

    • Et si sa blonde était en fait une petite grosse qui s’est laissée aller dans les chips, les gummy bears, la poutine et les big macs?

      Facile de mettre le blâme sur le “dude”… encore faudrait-il voir si sa blonde ne serait pas un incitatif à rester flasque ;)

    • ..
      Je dois acquiescer avec certains que cette bande-annonce est vraiment pourrie!!! Bref, comment s’assurer que je ne lise pas ce livre.

      En passant, QUELLE SUR-PRI-SE de voir qu’un livre traitant de sexe est publié aux Intouchables…
      Zzzz. Vive l’industrie contemporaine du livre….

    • la_roy:
      C’est bien sûr qu’on ne se fera pas une meilleure idée d’un livre en regardant une bande-annonce qu’en l’ouvrant pour en feuilleter quelques pages. Mais l’idée, je crois, est d’avoir un outil de promotion adapté aux réseaux sociaux. Faut pas se leurrer. L’industrie a besoin d’un boost. Un bestseller en roman au Québec, c’est combien? 4000? En poésie: 250. Il est facile de rejoindre des centaines de personnes avec un vidéo. Et c’est bien malheureux, mais les gens ont tendance à plus s’emballer pour un court vidéo bien réalisé que pour une critique élogieuse et intelligente.

    • Le type dans la bande-annonce n’a pas l’air en panne de désir pantoute, il a l’air d’avoir décidé de l’humilier pour lui faire comprendre qu’il n’est, finalement, pas intéressé. Il a plus l’air de rire d’elle qu’autre chose.

    • Se fendre d’un roman. Au sens de « faire l’effort de fournir », « se fendre de » est familier, selon le Nouveau Petit Littré (mon dico favori). Pour avoir déjà utilisé ce terme, je sais que souvent le destinataire ou la personne concernée lui trouve un sens péjoratif.

      J’espère que cela ne créera pas de froid entre vous et votre camarade journaliste. ;)

    • buhnwa, 22h37……SÉRIEUSEMENT?!?!?!

      Vous ne savez pas lire ou quoi?

      J’ai pris la peine d’écrire en début de commentaire……
      ….Dans ce cas là précisément…….
      Je répète, dans ” ce cas là précisément “……

      C’est sur cette bande-annonce que je commentais, pas sur LES hommes
      en général.

      En passant, Hérouxville est un beau coin de pays, allez-y vous verrez:-)
      Louise April(Laloue)

    • Cela jette une ombre sur le concept que la femme est irrésistible sexuellement en tout temps et que l’homme, son corollaire, est un affamé d’elle en tout temps.

    • @jutamat
      Ha,ha, je me posais la même question.

    • On fait bien des pubs pour le fromage en tranches…

    • Encore de la “chick-lit”… Comme si on était pas assez submergé par cette littérature poche !! Il faut dire que la littérature, c’est devenu une affaire de bonne femme, car elles sont les seules à lire, même si ce sont des niaiseries…

    • @la_roy
      Vous pensez que lire la première page d’un livre vous donne une idée? Vous ne lirez jamais parce que c’est toujours la partie la plus ”platte”.

    • Ce n’est que de la science fiction…

      benden

    • Je cours m’acheter ce livre (…)

    • Quand c’est bien fait, oui, ça peut être excellente idée. Thomas Pynchon a fait quelque chose de très bien pour Inherent Vice (facile à trouver sur youtube).

      Mais quand c’est mal fait, ça peut être une véritable turn off…comme ici…

      @Fabi, l’essence du propos d’un bon livre se trouve toujours dans les 15 à 30 premières lignes. Faites le test avec vos livres préférés, vous verrez que c’est vrai. Pour moi c’est la partie la plus intéressante d’un livre et non la plus “platte” comme vous dites.

    • @ fabi : Oui. Le truc, c’est d’ouvrir au hasard, de lire la page. Si on a envie de lire la page suivante, c’est bon.
      Évidemment, on peut aussi tomber parfois sur une mauvaise page, mais il y a tellement de livres à lire qu’en manquer un…

    • @ philivan : « se fendre de » a tout de même un petit côté péjoratif. C’est faire quelque chose d’obligé, qu’on n’a pas vraiment envie de faire.
      « Se fendre d’un roman », c’est comme c’était juste pour faire plaisir à son éditeur, ou parce qu’elle a besoin d’argent…

    • C’est un outil promotionnel qui risque d’être grandement efficace, surtout grâce au décorum un peu théâtral ou caricatural de la mise en scène de la publicité.

      C’est un peu comme si on tente de nous rappeler les avantages imaginatifs et ludiques de la lecture d’une histoire romantique moderne sans images, paradoxalement, on nous induit une proposition d’images aux personnages et aux décors avant même d’avoir lu l’oeuvre littéraire, ce qui, selon moi, dénature en quelques sortes un des principes littéraires sacrés selon lequel nous devons nous faire notre propre représentations des éléments du roman.

      Peut-être aurions-nous davantage envie de voir l’histoire, ou la suite, sous la forme d’un film, tout en sachant qu’il s’appuie sur un livre en plus, mais qu’on n’aura pas pris le temps de lire.

    • @laloue

      “Dans ce cas là précisément” ou pas…ne trouvez-vous pas que c’est tourner les coins ronds que de proposer une telle hypothèse…sans compter

      Bref…là n’est pas le sujet du blog…

      PS: Ma copine est d’origine Indienne…donc je me tiendrai loin d’Hérouxville!

    • Patrick Dion a fait une bande-annonce por Fol allié (pas mal meilleur en plus) avant celle-ci.
      http://www.youtube.com/watch?v=ZTuFCV7z7gM

      Dans ce cas-ci, j’ai lu ce livre, heureusement avant d’avoir vu cette bande-annonce. Un livre correct, divertissant, et moins cheap que la bande-annonce!

    • Arrrrrk, c’est tu le concepteur des pubs de Léon qui à eu le contrat?

    • Ce roman est fantastique! Je le recommande à tous. À la fois drôle et intelligent. Un regard neuf et original sur les relations hommes-femmes. Je sais de quoi je parle, je suis psychologue. On est très loin de la chick lit de Rafaële Germain!

      Et qu’est-ce que vous avez contre cette bande-annonce? Elle est très bonne. Le punch final est réussi. Dans mon cas, ça m’a incité à acheter le livre.

    • Enfin une bande-annonce de roman réussie. Je visionne des trailer de livres depuis un moment et c’est de loin la meilleure. J’imagine qu’en plus, l’auteur n’avait pas de budget… Félicitations à ceux qui l’ont produite!

      Ceux qui n’arrêtent pas de lancer des pierres, jetez plutôt un coup d’œil à ce qui se fait sur le marché :
      http://audreyparily.com/bande-annonce-de-passionnement-givree/

      http://www.youtube.com/watch?v=OLQQrHYSfO0

    • Je sens de la jalousie les boys!
      Le gars est bien foutu, so what! Ça ne veut pas dire qu’il est gai.

      Votre masculinité est bousculée par le sujet du roman!

      Moi j’ai lu le livre et je l’ai bien aimé. C’est comme du Stéphane Dompierre ou du Stéphane Bourguignon féminin.

      Même si la couverture du livre est rose, ce n’est pas qu’un livre pour les filles. Et oh, je ne suis pas gai!

    • J’ai dévoré ce livre en 2 jours! Et devinez quoi? C’est grâce à cette bande-annonce que je l’avais acheté!

      Super moyen pour promouvoir la littérature. Félicitations à Isabelle Dubé. J’attends ton prochain roman avec impatience.

    • Je trouve l’idée originale de faire une bande annonce pour mousser la vente d’un livre. Nous sommes à l’ère de la vidéo sur internet. Certains commentaires sont vraiment trop durs à l’endroit de cette bande annonce. Personnellement, je considère la mise en scène très réussie!!!! J’ai eu la chance de lire ce roman qui m’a fait sourire à plusieurs reprises. C’est bien ficelé et ça apporte un regard original sur les rapports entre les hommes et les femmes. Mon chum aussi l’a lu et il ne l’a pas du tout regretté D’ailleurs, ça nous a donné de la bonne matière à discussion!!!

    • Wow! Quelle finale!

      Vraiment cool cette bande-annonce!

      Le montage est très léché. Les images sont sublimes. Les couleurs font très pop art.

      J’achète le livre, c’est sûr! Je crois que c’est un coup de coeur chez Archamabault!

    • Bravo à Isabelle Dubé!

      Je suis réalistarice depuis 15 ans et voici pourquoi cette bande-annonce est à mon sens bien réussie :

      - Le puch final est inattendu.
      - La scène finale, qui reproduit le livre est parfaitement réalisée, et l’idée est originale.
      - Le montage est très inventif avec les effets ajoutés dans la texture de l’image.
      - Le montage fait en sorte qu’on sent le désir et la tension sexuelle entre les personnages.
      - Les images de la caméraman sont belles, claires, lumineuses.
      - Le montage musical accentue les émotions vécues par les personnages, dont le désir sexuel, puis la déconfiture… avec une musique ancienne, genre à une autre époque on ne faisait pas l’amour…
      - C’est aussi une bonne idée de reprendre la typographie du titre du livre pour le texte.

    • Ce roman est très hot! C’est ma suggestion de lecture par excellence. Je l’ai offert en cadeau à une copine et à une collègue de travail. Elles ont été séduite par l’histoire du livre…. Et on adoré mon audace.

      Je vous le jure les gars, ça vaut la peine. Un roman sexy, drôle qui m’a fait réfléchir.

      Vraiment cool cette bande-annonce! La fille est très jolie.

    • @yasuhito
      C’est un excellent livre. Tu fais fausse route.

      On y parle d’économie, d’immobilier et pas juste de souliers et de vêtements.

      Il y a aussi des analyses intérressantes sur les relations de couple et la société.

      Les femmes lisent au moins. J’ai honte des gars sans ouverture d’esprit, qui justement, devrait prendre la peine de lire un peu… pour éviter de répendre des clichés.

    • Félicitations à l’auteure du livre Pas ce soir ma chérie, j’ai mal à la tête!

      Ce livre a été en tête des palmarès pendant plus de 6 mois et avec raison. Je me suis reconnue et ça m’a beaucoup touché.

      À quand votre prochain roman?
      J’espère que le livre remportera des concours.

    • Superbe bande-annonce!
      Je la découvre après avoir lu le livre et, oh mon Dieu! le personnage de Simon c’est tellement lui. Bon casting. Je l’imaginais comme ça. L’héroïne aussi est bien choisie.

      Bravo! Bravo!

    • J’adore cette bande-annonce! Elle est très efficace et me donne le goût de lire le livre.

      Il faut dire que le gars est vraiment très très beau…Trop beau pour être totalement parfait.

      Oui l’histoire m’intrigue. Je m’en vais l’acheter. Merci Patrick d’avoir parler de ce livre sur ton blogue.

      Je trouve que c’est une idée originale de reproduire «en vrai» la page couverture dans la bande-annonce. Superbe réalisation.

    • a buhnwa

      Parfaitement d’accord avec vous! J’ajouterais que si le sujet est si peu étudier, c’est qu’il touche directement l’égo masculin dans son devoir ”d’être fort”.

    • Haha! Les quelques derniers commentaires donnent l’impression que le fan club/la famille/les amis d’Isabelle Dubé sont débarqués ici en masse pour venir sauver l’honneur…

    • Bravo! Bravo! Je maintiens cette opinion.

      @lagrenouille

      Chère Grenouille, vous êtes la triste preuve que dans la société actuelle, il est plus facile de critiquer – voir même de meilleur ton – que d’avouer qu’on aime quelque chose.

      Et critiquer en se cachant sous des pseudonymes…

      Vous êtes en train de nous dire chère Grenouille, que nous somme des cons parce que cette bande-annonce nous plait…

      Marco Lemieux, Trois-Rivières

    • @lagrenouille : le sauvetage de l’honneur est aussi subtil que la vidéo qui en fait l’objet!

    • Bande-annonce originale et bien faite!

      Ce livre m’a accompagné sur la plage de Waikiki et c’était tellement bon, j’étais tellement accrochée que je n’avais plus de temps pour regarder les surfers!

      @lagrenouille
      Porno? Vous avez dit porno? Le Québec se voile. Le Québec devient prude. Si cette bande-annonce est de la porno, comment nomme-t-on les films dans lequels les femmes sont dominées sexuellement avec violence? Soyez crédible! C’est plutôt le fantasme romantique des femmes qui est exploité ici.

    • @intello.com : “Vous êtes en train de nous dire chère Grenouille, que nous somme des cons parce que cette bande-annonce nous plait…”

      Non, vous n’avez rien compris, ce que grenouille dit c’est que malgré tous vos efforts de rédaction, on arrive difficilement à croire à la sincérité de vos propos. C’est dommage pour l’auteure, vous lui faites plus de tort que de bien.

      Dites plutôt : c’est vrai la vidéo est vraiment poche, mais je vous jure, elle ne rend pas du tout justice au livre. Là on commencerait peut-être à vous croire…

    • Cool idée! Aux États-Unis, ils en font mais évidemment avec plus de budget:
      http://www.youtube.com/watch?v=GhEx0kaUlrU

      @triplebuse
      Arrête de jalouser les gars d’Occupation Double, lâche ton ordi et sort faire de l’exercice!

      Je regardais les Enfants de la télé ce soir. François Morency avait un corps sublime dans les extraits et personne ne l’associe à un épais.

    • Je n’ai pas lu ce livre, et même si c’était le cas, je ne viendrais pas sur ce blogue pour y tenir des propos méprisants envers la dame.
      La bande annonce est légère, bien faite.
      Une bonne trouvaille pour présenter des bouquins !

    • J’ai voulu emprunter le livre Pas ce soir ma chérie, j’ai mal à la tête à la bibliothèque de ma ville et il y a 3 ans d’attente!

    • C’est bien meilleur que les bandes-annonces françaises, comme celle de l’auteur Guillaume Musso, dont j’aime bien les romans par contre.

    • Je n’ai rien contre le livre, rien contre la “pub littéraire”, rien contre le gars, rien contre la fille. C’est juste vraiment une très mauvaise pub. Mais attention! Pas le genre de pub à se moquer, où c’est “tellement mauvais que c’est bon”. Non, juste… mauvais.

      @realisatrice (rrrrrrreally?)

      Euh, non. Le PUNCH?? Misère…

    • Par contre…
      Les amis de la dame semblent beurrer trop épais :-)

    • Trois ans d’attente.
      (rires)

    • Je suis un gars avec une libido normale. Je dirais même avec une libido plus forte que la normale… J’ai pourtant découvert que, moi aussi, je pouvais souffrir de panne de désir. Dans mon cas, c’était le symptôme d’une dépression. J’étais pourtant avec une copine très sexy, mais c’est comme s’il n’y avait plus de gaz dans le réservoir… On s’embrassait, j’avais envie d’elle, pis… plus rien. Ses caresses ne me faisaient pas grand chose, et c’était juste devenu quelque chose de fastidieux. On faisait l’amour, mais c’était rendu que je redoutais ces moments d’intimité. J’étais épuisé à l’avance rien que d’y penser !

      Malheureusement, les femmes prennent ce genre de chose personnel. Elle a cru que je ne la désirais pas, elle complexait à mort. J’avais beau la rassurer, essayer de lui faire comprendre que je ne me sentais pas bien, que j’avais le moral sous zéro, elle ne voyait dans mes explications que des prétextes pour ne pas avouer que je ne la trouvais pas désirable, ou qu’elle s’y prenait mal avec moi. Un gars, ça veut toujours voyons, ou bien c’est que ça regarde ailleurs.

      C’était vraiment déroutant, surtout que nous n’étions ensemble que depuis peu de temps. Si nous avions été ensemble depuis longtemps, ça aurait pu s’expliquer par l’usure normale d’un couple. Quand je pensais à elle, j’avais des érections pourtant, mais c’était comme si je n’arrivais pas à me mettre dedans, sans jeu de mot… Je me sentais éteint. Le point culminant a été un soir où elle me caressait, et je n’étais tellement pas là que je me suis mis à déblatérer sur tout autre chose. Elle l’a vraiment mal pris. Grosse chicane qui a mené à notre rupture. Quand elle est partie, j’ai vraiment été en proie à une sérieuse pulsion suicidaire.

      Je suis allé quelques temps plus tard consulter un médecin, qui m’a confirmé ce que je soupçonnais déjà: je souffrais de dépression majeure, et mes pannes de libidos étaient un symptôme connu.

      Bref, tout ça pour dire qu’un homme peut manquer de désir, et pas seulement parce qu’il ne désire plus sa partenaire, mais parce qu’il souffre de stress au travail, par exemple, ou pire, de dépression. Ben oui, un homme n’est pas seulement qu’une bête de sexe: il a ses états d’âme lui aussi. Dommage que trop de femmes ne soient pas en mesure de le comprendre.

    • C’était quoi le sujet au départ? La pertinence d’utiliser une bande annonce pour faire la promotion d’un roman? Sans doute cela peut-il avoir quelque intérêt si l’on veut rejoindre un large public, de plus en plus rivé à l’écran de son ordinateur. Ensuite, on dérape sur la qualité de cet exemple en particulier. C’est vrai, ça ne mérite pas l’oscar de l’année, mais c’est fait sans budget et sans prétention. C’est simple et gentil et ça fait sourire les lecteurs potentiels. J’ai lu le roman et je l’ai bien aimé. J’ai 36 ans et plusieurs situations m’ont rappelé de mes propres expériences, bonnes et moins bonnes. Ce n’est pas de la grande littérature, c’est un petit roman qui se lit rapidement et qui divertit. Avait-on quelque part promis autre chose?

    • Je crois que le concept de bande-annonce pour un roman est intelligent et donne une bonne idée du contenu du roman. J’ose toutefois vous dire que “Pas ce soir ma chéri, j’ai mal à la tête” est encore plus divertissant que la bande-annonce. Le roman laisse place à la réflexion concernant les relations de couple. Après avoir fait la lecture du roman, cela a laissé place à quelques conversations animées sur le sujet “tabou” de notre société : la panne de désir chez l’HOMME. L’auteure de ce roman a su aborder le sujet avec intelligence malgré les tabous. La bande-annonce ne fait que “titiller”, à vous de lire le roman avant de juger!!!!

    • Quel punch à la fin? C’est écrit dans le titre du vidéo!

      Mais ça m’a quand même donné envie de le lire.

    • J’adore les faits vécus et encore plus les autobiographies! Bravo!

    • Bravo pour cette bande annonce et surtout pour le roman que j,ai dévorée en 4 jours! Le sujet de la panne de désir chez l,homme en est un tabou et Isabelle Dubé a su le traiter avec délicatesse ,humour et aussi en evitant l,écueil de plusieurs clichés!
      L,idée d’une bande annonce est inovatrice et son traitement léché , punché avec plusieurs clin d’oeil à la facture du roman est réussis!!!
      Ce livre se vend comme des petits pains chauds a ce qu’on m,a dit a la librairie récemment..;)
      Bravo!

    • “Brulé” par les deux bouttes, Les Intouchables pis le plus débandant des “trailer”, oublions le roman avant d’le lire, d’autant qu’il faudrait surtout l’acheter avant d’le…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

  • Archives

  • publicité