Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 29 juin 2011 | Mise en ligne à 17h17 | Commenter Commentaires (42)

    On va vous enfoncer la démocratie dans la gorge

    Democracy

    Jade Dawaliby, une lectrice, m’envoie cette photo d’un auto-collant de pare-choc, croqué aux USA, dans la foulée de ma chronique d’hier, sur Kadhafi…


    • J’aime beaucoup mieux me faire enfoncer la démocratie dans la gorge.

      Que la dictature.

    • Haha! Excellent bumper-sticker :-)

      ahhh démocratie perfectible, comme nous t’aimons tant!

    • Je n’ai jamais éprouvé une admiration particulière pour le colonel Khadafi. Cependant, si l’on se place sur le plan de la justice et de l’éthique les plus élémentaires, on ne peut demeurer insensible devant le sort cruel infligé soudain au peuple libyen par les dispensateurs des droits de l’homme et de la démocratie, d’autant plus que le peuple serbe , subissait il y a douze ans un pareil fléau.

      En effet, on constate la même promptitude à secourir, par l’apocalypse sur le pays tout entier, une fraction de la population en rupture avec le pouvoir central et se livrant au terrorisme : les séparatistes albano-kosovars dans un cas, les rebelles benghazouis dans l’autre, que l’on a allumés, aussi bien les uns que les autres, pour créer les conditions du chaos afin de trouver un prétexte pour intervenir et mettre ainsi la main sur le pays ;

      la même effroyable disproportion des forces dans un cas, comme dans l’autre : l’immensité des moyens militaires déployés contre la Libye, tout comme ils le furent contre la Serbie, aurait suffi pour s’attaquer à un grand Etat, tel que l’était, par exemple, l’Union soviétique au faîte de sa puissance ;

      la même clameur des médias, rivalisant dans l’hypocrisie, dans le mensonge et la diabolisation, modulant sur toutes les cordes du mal, assourdissant les voix véridiques, et s’unissant aux grondements de l’apocalypse qui montent à présent comme il y a douze ans, jusqu’aux astres ;

      la même litanie d’imprécations et de condamnations au sein de leurs conclaves où l’inhumanité mime l’humanité, la médiocrité la grandeur et où les pygmées, disposant des armes dévastatrices, s’imaginent dans le rôle des géants investis de la mission de refaçonner le monde, fût-ce au prix de sa perdition, tant est désastreuse leur vanité ;

      la même démentielle idée d’empêcher une prétendue catastrophe humanitaire, en en provoquant une vraie et sans bornes, ou bien d’arrêter un massacre télévisuel simulé de quelques civils, analogue à celui de Ratchak, en meurtrissant du haut des airs des milliers d’êtres humains et en en terrorisant des millions d’autres, comme cela se passa naguère en Serbie avec leur démoniaque opération cyniquement baptisée Ange miséricordieux et se produit aujourd’hui en Libye avec leur équipée crépusculaire outrageusement appelée Aube de l’Odyssée ; la même rage destructrice aveugle contre la Libye, tout comme celle contre la Serbie, que traduisait le glapissement du sinistre Jamie Shea, porte-parole de l’Otan, selon lequel on allait rejeter la Serbie à l’âge de pierre, la Libye risquant à son tour d’être transformée en terre maudite, puisque le chef de l’aviation britannique n’hésite pas à déclarer qu’il faudrait la bombarder pendant au moins six mois ;

      la même barbarie au nom de la civilisation, la même tyrannie au nom de la démocratie et la même carence de critères moraux que, pourtant, l’on n’a cessé d’invoquer pour justifier des entreprises monstrueuses, notamment les guerres contre la Serbie, contre l’Afghanistan, contre l’Irak, contre la Libye, sur lesquelles s’est clos le Deuxième et ouvert le Troisième millénaire du Christ, comme si dans cette accélération du mal – quatre guerres apocalyptiques en espace de douze ans seulement ! – Satan voyait son temps arrivé et se hâtait d’entraîner le monde dans l’abîme ;

      la même obstination pour abattre le tyran Khadafi, comme le tyran Milosevic, fût-ce au prix de l’extermination respective jusqu’au dernierdes Serbes et Libyens, la fin, la prétendue instauration de la démocratie, justifiant les moyens, mais en fait dans le but de se rendre crédibles et redoutables, mus par leurs fantasmes de conquête du monde et de l’appropriation de ses richesses ;

      la même cohorte des humanitaristes, certes avec Kouchner en moins cette fois-ci, mais avec l’indéfectible Bernard-Henri Lévy métamorphosé en Méphisto de Sarkozy, et qui, à ses diverses impostures, bosniaque, kosovare, tchétchène,géorgienne, irakienneet afghane, ajoute l’imposture libyenne, en glorifiantles avions de l’Otan qui sèment la mort et la destruction dans ce pays d’Afrique, en tant qu’avions de la liberté et de la démocratie, pour reprendre l’expression qu’il utilisaitlors des pareilles actions de la coupable coalition en Serbie ;

      la même irresponsabilité des responsables occidentaux, en exceptant cette foi-ci les sages dirigeants allemands, d’ensemencer l’Afrique du Nord, tout comme naguère les Balkans, parle mal de l’uranium appauvri et d’autres matières toxiques en générant une catastrophe écologique, commesi celle du Japon n’en était pas une de trop sur notre pauvre planète en proie aux puissances du mal.

      Cependant, la différence entre l’opération menée contre la Serbie et celle conduite contre la Libye, serait quele relief plus ou moins montagneux de la Serbie, facilitait la tâche des résistants serbes,tandis que le terrain plat de la Libye laisse ses défenseurs exposés au fléau du haut du ciel. D’autre part, Milosevic, contrairement à Khadafi, était honni par les Occidentaux, alors que celui-ci, toutes ces dernières années, jouissait de leurs faveurs, comme en témoignent les accolades avec Berlusconi ou le spectacle mémorable avec Sarkozy dans le jardin du palais deMarignanoù le Guide de sa droite serre la main du Président, tout ravissement, et de sa main gauche tient la bride de son chameau favori. Au méfait de la destruction du paysdu légendaire Bédouin, qui était en plein essor, s’ajoute celui de la trahison des dirigeants occidentaux que le scandaleux Cavaliere sera le premier à expier quand le sirocco couvrirala Péninsule de poussières radioactives mortelles.

      Force est de constater d’après ce qui précède, que les acteurs de la fameuse communauté internationale auront manqué cruellement d’imagination, ne trouvant rien de mieux que de fêter ce douzième anniversaire de l’assassinat du printemps serbe par l’assassinat du printemps libyen. Et quant au vieux Guide à l’altière allure, à la figure façonnée par les ans et par les luttes autant que par les soleils et les vents du désert, même si se trouvait avéré ce qu’ils ne cessent de ressasser actuellement sur lui, après l’avoir flatté,ils risquent d’en faire un martyr, voire le Héros du monde arabe et le Lion de l’Afrique, vu l’immensité des forces injustement dressées contre lui et auxquelles il fait face avec le courage des héros mythiques qui hantent les rivages libyens depuis les temps homériques.

      Je vous conseille cette petite vidéo sur les crimes commis par les ennemis de khadafi : http://www.itele.fr/emissions/chronique/menard-sans-interdit/video/11525

    • Elle est trop bonne … malheureux sont les pays démocratiques !

    • Je te cite:

      “Oui, je sais, Kadhafi, quand il a senti son règne contesté par l’ouverture d’une succursale libyenne du printemps révolutionnaire arabe, a fait mitrailler des foules par son aviation et ses tanks.”

      Tes sources svp? J’ai encore rien lu ni vu qui me prouve cette éclatante affirmation.

      Puis:

      “Il est aussi coupable d’être un petit salopard sans importance stratégique.”

      Pardon?? T’informes-tu un peu avant de chroniquer? Et l’huile de benghazi? Et les fonds souverains saisis? Et l’introduction planifiée du “gold dinar”, qui aurait remplacé la piasse américaine?

    • Si vous en voulez…
      http://www.carryabigsticker.com/be_nice.htm

    • Quand un pays a quelque chose que les États-Unis convoitent, ils en font leur ennemi…

    • @maddog

      Surveillez bien le Québec apparaître sur la liste des états terroristes (selon les USA) dans 10 ou 15 ans lorsque l’eau potable sera rendu une denrée rare, précieuse et rationnée.

    • @biscardi

      En accord avec vous surtout sur le point de gold dinar qui aurais encore plus affaiblit le dollard américain et nous aurais mener droit vers l’étalon or et non pas sur cette monnaie fictive que les chinois remplacerons bientôt par leur monnaie.

    • @superlulu

      Parles-en aux iraqiens…

    • Pourrait-on avoir une traduction de cet autocollant (notez comment ça s’écrit) dans une langue étrangère? Merci.

    • L’hypocrisie des sociétés occidentales est sans limite. Les gens qui meurent de faim dans le monde ont il me semble plus besoin d’aide que les libyens qui sont à la limite des privilégiés. Les libyens étaient tellement bien chez eux qu’il est difficile de voir ici ou en Europe des libyens. Les arabes qu on voit à l étranger sont des algeriens, marocains, egyptiens etc. Tout le problème reside dans le fait qu’on pense dans les societes occidentales que les gens sont libres alors que partout on voit la dictature des plus riches qui contrôlent les médias, le politique et continue de dicter leur loi. la démocratie n est que apparence.

    • La démocratie n’a jamais apporté la garantie d’un bon gouvernement.

      La force de la démocratie c’est de permettre d’expulser, au bout de 4 ans, un gouvernement devenu corrompu.

      Jean Émard

    • Faudrait mettre au pas Badaboum Labeaume et sa Loi 204 qui prône l’anti-Démocratie.

    • Reagan a soutenu les Talibans endant 12 ans en les gavant d’armes et de munitions….

      Aujourd’hui,les idiots utiles combattent la-bas en pensant qu’ils combattent un ennemi de l’Amérique.

    • les USA se sont plantés au Vietnam, en Irak et en Afghanistan. Je crois pas qu’ils envahiront un autre pays de si tôt !

      Par ailleurs, combien coute la guerre en Afghanistan par semaine déjà ? Ah oui Entre 2 et 4 milliards ! LOL

    • ceux qui attaquent et envahissent des pays sous de faux prétextes n’ont rien à me prouver. RIEN. Ceux qui pense que milosevic est un boucher etc, sachez que vous avez été berné jusqu’à l’os. Continuer d’écouter les médias qui vous dictent ce que vous voulez entendre.

    • @goldwinger

      “Faudrait mettre au pas Badaboum Labeaume et sa Loi 204 qui prône l’anti-Démocratie.”

      Faudrait que vous nous disiez le nom de votre pusher…vous en fumez du bon.

    • Beau sarcasme !

      Bien envoyé !

    • La démocratie est la théorie que les gens du peuple savent ce qu’ils veulent
      et méritent de le recevoir à grands coups de pied au c*l.
      (H. L. Mencken)

      La démocratie est la croyance pathétique
      dans la sagesse collective de l’ignorance individuelle
      (H. L. Mencken)

    • @ superlulu : decidement: la “demorcatie” enfoncee dans la gorge a coups de bombes a bien meilleur gout…

    • @_librepenseur_

      Pour résumer: si la démocratie militaire occidentale (*américaine…) avait réellement à coeur les grands idéaux de justice et d’égalité, on bombarderait la Syrie ou le Myanmar autant sinon plus que la Libye, en ce moment? Et que l’absence d’intervention dans ces pays est une preuve de buts beaucoup plus obscurs que ceux invoqués pour les “interventions” ailleurs?

      Oui, je le pense aussi…

    • Il y a tout de même deux façons de voir cet autocollant. On peut aussi considérer qu’il s’adresse aux dictateurs eux-mêmes.

    • @_libre penseur ” Get a life” c’était une joke puis vous partez sur une diatribe de 2 pages … Exercez votre sens de l’humour plutôt … Le bumper sticker était très drôle

    • J’avais cru lire :

      ” Le CH vous enfonce depuis 5 ans un joyau poche ( Carey ) dans la gorge !

      Vive Jaro….et Vive Tim Thomas itou !

      Let’s go Bluuuuuuues !!!!

    • _librepenseur t’as jamais pensé à écrire un livre! Ton texte trop mais trop long a lire.

    • @Patrick Lagacé,

      dans votre chronique sur le sujet, vous ne semblez pas comprendre la différence entre un crime simple et un crime contre l’humanité. La torture en tant que telle n’est pas un crime contre l’humanité à moins qu’elle ne soit employée de façon systématique contre une population civile. C’est le concept de direction systématique vers une population civile qui manque à votre conception du crime contre l’humanité. Ce qui explique que beaucoup de vos exemples dans votre chronique ne sont pas vraiment pertinents pour dire qu’il y a un deux poids deux mesures dans le domaine des crimes contre l’humanité. Ensuite, il y a toute la question de monter la preuve formelle pour pouvoir citer devant un tribunal un accusé.

      Quant à l’intervntion en Libye, un élément clé est l’implication d’une partie de la population dans une révolte plus ou moins organisée et des répliques pour justifier une intervention. Je ne dis pas que tout est beau dans le meilleur des mondes ailleurs, mais ça constitue une différence permettant d’expliquer pourquoi l’occident a bougé dans ce cas-là et pas dans d’autres cas.

    • Je ne sais plus si j’aime mieux la démocratie-Harper-Charest-Tremblay-Labadabeaume, ou une quelconque dictature,… éclairez-moi, parce qu’on arrive pas à s’en débarasser aux quatre ans.

      Peut-être que c’est le bi-partisme plutôt que la démocartie, dans le fons si on avait des proportionnelles comme en Allemagne, on aurait plus Harper ni Charest ni Tremblay !!!

    • La “communauté internationale”, qu’elle apparaisse sous quelque organisme qu’il soit, n’a malheureusement aucune autre réelle préoccupation que l’économie internationale! La communauté internationale est représentée par les GRANDS de notre monde qui n’ont le bien des petits opprimés de ce monde à coeur que lorsque le bien-être de ces derniers ne menace en rien le BIEN des pays occidentaux. Les alliances les plus odieuses sont encouragées et tolérées si cela rapporte, et ce, même si l’un des mariés est un dictateur. On ferme alors les yeux sur bien des choses qui ne devraient pas être. L’indignation et l’opposition apparaissent seulement si l’odieux dictateur commence à faire des siennes. Alors là, tout d’un coup, on s’indigne de toutes les atrocités commises par ce dernier et on l’invite au banc des accusés. Mais, tant que le “gentil” dictateur se comporte économiquement tel que souhaité, la communauté internationale ferme les yeux et… son clapet, ce qui est des plus déplorables!!!

    • @ramses2.1
      «La force de la démocratie c’est de permettre d’expulser, au bout de 4 ans, un gouvernement devenu corrompu»

      On a réélu les Conservateurs au fédéral, les Libéraux au provincial et Tremblay au municipal à Montréal. Victoires de la démocratie contre la corruption?

    • La libération d’un peuple revient au peuple et personne d’autres, même si c’est fait avec la main sur le cœur.

      Des milliers de peuples sont opprimés dans le monde, mais l’Occident a choisi de sauver celui-ci. Pourquoi? Il y a de l’argent à faire là-bas.

      Une fois Kadhafi détrôné, l’Occident va s’empresser d’y imposer ces valeurs et le peuple n’aura pas le choix d’y adhérer. Ce n’est pas ça la démocratie, parlez-en aux Irakiens.

      Mais bon, il paraît que dans notre monde de fou que l’impérialisme soit vertueux…uniquement si l’Occident en est l’Empereur.

    • @ libre(!)penseur ~

      Très bon commentaire!

      Je ne savais pas que vous étiez un journaliste serbe
      et que vous écriviez dans Médias France Libre.

      Vous auriez du le signer de votre nom… Komnen Bécirovic

      “Libre penseur… Penseur suffirait”
      (Jules Renard)

    • @romeog et eriame: Les modérateurs ont censuré la fin de ma phrase. Elle en a perdu son sens.
      C’est ce que je disait.

    • “soyez gentil avec l’Amérique ou nous apporterons la démocratie dans votre pays”….C’est fait exprès encore. Une autre tentative de manipulation, de désinformation. Minable petit personnage.

    • C’est fini les States. Ils ont beau vouloir s’imposer, jouer l’arrogance, celui qui pisse plus loin, ça n’impressionne personne surtout qu’ils sont en faillite. C’est comme un vieux sénile qui veut se battre avec un gars de 16 ans. Ceux qui parlent encore de l’anti-américanisme sont passé date. Changez de disque, de credo, profanez d’autres sottises. Ils sont finis. C’était le déclin de l’empire américain.

    • Comme si les états-unis étaient un modèle de démocratie…Misère!

    • Sympathique. Et la preuve que la liberté d’expression existe encore aux USA.

    • “@ramses2.1
      «La force de la démocratie c’est de permettre d’expulser, au bout de 4 ans, un gouvernement devenu corrompu»

      On a réélu les Conservateurs au fédéral, les Libéraux au provincial et Tremblay au municipal à Montréal. Victoires de la démocratie contre la corruption?” jscard

      ===

      J’ai bien dit que la force de la démocratie c’est de “permettre d’expulser”.

      Le peuple “a la pouvoir”, aux 4 ans, d’expulser les corrompus. S’il décide de les réélir, c’est son choix. Et c’est probablement qu’il ne les considère pas comme suffisemment corrompus.

      Jean Émard

    • ramses2.1

      Dressez la liste des pays non-démocratiques où vous aimeriez vivre, ensuite nous commencerons cette discussion au sujet des «bon» et «mauvais» gouvernements.

      La tendance actuelle va vers l’accroissement en nombre des pays démocratiques sauf quelques exceptions dont le Vénézuela qui se dirige en ce moment dans la direction opposée, ce qui leur apporte une prospérité et une qualité de vie qu’il n’avait pas vécu depuis une bonne cinquantaine d’années.

      Je vous donne un indice tout de suite, les pays non-démocratiques attirent peu ou pas de réfugiés ou d’immigrants illégaux. Les gens préfèrent instinctivement les «bons» gouvernements aux «mauvais».

    • douche_froide 1 juillet 2011 13h48

      ===

      T’as rien pigé. Pas de temps à perdre. Beubye.

      Jean Émard

    • @ alecoutedunondit (18h46)

      ” Les libyens étaient tellement bien chez eux qu’il est difficile de voir ici ou en Europe des libyens. Les arabes qu on voit à l étranger sont des algeriens, marocains, egyptiens etc…”

      Les Lybiens qui veulent immigrer ailleurs doivent montrer patte blanche et demander la permission à leur gouvernement pour obtenir un “visa de sortie” pour avoir le privilège de voyager à l’étranger. Une caractéristique de toutes les dictatures les plus sévères. Ce n’est certainement pas parce qu’ils sont “si bien chez eux” qu’on n’en voit pas plus ici.

      Pour quelqu’un qui se dit “à l’écoute du non dit”, vous devriez mieux tendre l’oreille.

    • solide, le stic

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité