Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 27 avril 2011 | Mise en ligne à 0h05 | Commenter Commentaires (127)

    Jack qui se montre et Stephen qui se cache

    Reuters-Harper

    Quelle campagne bizarre, imprévisible. Je ne sais plus à quel sondage me fier. Le NPD qui monte, qui monte : je veux bien, mais dans notre système parlementaire capricieux, côté représentation, comment traduire en sièges la popularité grimpante du parti de Jack Layton ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. J’ai de la misère à croire que le NPD va gagner dix sièges au Québec, que le Bloc va prendre une si grande débarque. Question d’organisation, de tradition, d’attachement, de facteur de reconnaissance. Permettez que je fasse écho aux doutes de Chantal Hébert…

    Mais le plus récent sondage Angus-Reid montre que le Bloc est à 29% des intentions de vote, un seuil historique, comme le rapporte Joël-Denis Bellavance, dans ce texte qui illustre à quel point le Québec est le carburant de la montée orange au pays. Le sondeur d’Angus-Reid, cependant, refuse de prédire combien les différents partis auront de sièges, le 2 mai au soir…

    Le NPD, opposition officielle ? J’avoue que c’est une perspective réjouissante. Réjouissante car le Parti libéral, depuis l’arrivée de Michael Ignatieff, se comporte comme un homme d’affaires qui pense que c’est une bonne idée d’ouvrir une chaîne de magasins de CD : il n’a pas compris que le monde a changé, qu’il devrait peut-être s’adapter. Que propose le PLC, depuis deux ans ? Quelles sont ses grandes idées, ses grandes convictions ? Je ne les connais pas. Et ce n’est pas un problème de communication. Le PLC se comporte comme s’il était dans l’ordre des choses que le pouvoir lui revienne. La preuve vivante : la guerre interne qui a mené à la sélection de Martin Cauchon comme candidat dans Outremont, une guerre interne qui a fait oublier à la grande famille libérale ce microscopique détail : le néo-démocrate Tom Mulcair y est solidement ancré.

    Ça explique la vacuité de son chef en campagne. Si le PLC pouvait payer pour son arrogance, le 2 mai, ce serait déjà ça de pris. Note de service pour les libéraux : le pouvoir ne vous revient pas de droit.

    Du côté de Stephen Harper, c’est la campagne conservatrice parfaitement scénarisée, comme d’habitude : une annonce par jour, on ne commente pas les controverses pour mieux les étouffer, on ne parle pas aux journalistes, à moins qu’ils ne soient rattachés à des médias régionaux, on dit aux candidats de se fermer la gueule, de faire les beaux et de répéter les slogans de Central Command, point. Ce qui a fonctionné en 2006 et en 2008, d’un point de vue tactique : le Parti conservateur n’a pas perdu ces élections. Mais il ne les a pas gagnées, non plus, signe que la recette n’était pas parfaite. Signe que, peut-être, quelque chose cloche dans ce scénario parfait où le premier ministre du Canada multiplie depuis un mois les « photo ops » dans des usines, dans des garderies, dans des parcs, en ne serrant que des mains qui lui sont sympathiques ; en agitant si fort l’épouvantail de la coalition qu’il ne reste plus que le manche à balai ayant servi à le fabriquer, ce putain d’épouvantail ; en fuyant les journalistes des médias nationaux qui voudraient bien lui poser des questions ne touchant pas ses préférences en matière de couleurs ou de beignes Tim Horton’s.

    C’est peut-être là que le plan conservateur déraille, sans que ses stratèges ne s’en rendent compte : peut-être qu’au fond, le public n’est pas si con. Peut-être qu’il en a assez de voir les conservateurs fuir comme des malpropres quand on veut leur poser des questions. Layton, lui, est partout, il occupe le terrain, il était chez Arcand ce matin, il prend même des appels du public. Une entrevue serrée, selon la recette Arcand, où l’interviewé a été bousculé, talonné. S’est-il bien défendu ? Le public jugera. Mais le fait est que Layton a répondu présent et il a parlé à des milliers de Québécois, hier matin. Le premier ministre du Canada, lui, accorde une entrevue à un hebdo du comté d’André Arthur pour suggérer aux gens de voter pour le député indépendant et that’s it et se sauve vers une autre mise en scène où il embrasse des bébés et se fait applaudir par des militants à qui ont a fait passer un test d’ADN pour le privilège de servir de tapisserie humaine. Il n’ira pas chez Arcand. Il va limiter au maximum ses sorties médiatiques.

    C’est un choix. C’est peut-être le mauvais choix.

    C’était au début de la campagne. J’étais en Alberta et Stephen Carter, un communicateur et organisateur politique qui a travaillé pour des politiciens comme Joe Clark (Parti progressiste conservateur fédéral), Naheed nenshi (nouveau maire de Calgary) et Danielle Smith (chef du Wildrose Alliance, en politique provinciale) m’avait dit ceci, au sujet de la campagne conservatrice (je paraphrase) : Je leur prédis un autre gouvernement minoritaire. Justement parce qu’ils ne parlent pas aux journalistes. Ils vivent dans la fiction que les médias sont les ennemis. En politique, il n’y a pas d’autre ennemi que soi-même. Nous sommes nos pires ennemis.


    • J’espère que les médias gauchiste vont quand même avoir l’honnêteté de nous faire un portrait de tous ces candidats “poteau” du NPD, inexpérimentés et sans le curriculum vitae normalement requis pour devenir député à la Chambre des communes qui vont être élus par la vague le 2 mai.

      Bref, le même traitement qu’ils avaient réservé à l’ADQ lors de sa percée innatendue.

      Alexandre Nadeau

    • M. Lagacé,
      Un très bon site pour les prédictions électorales: http://www.threehundredeight.blogspot.com/

    • Très bon papier!!
      Mais je crois qu’il y a un véritable raz-de-marée NDP qui se prépare. Moi-même qui n’a pas voté depuis au moins 15 ans, j’irai voter NPD le 2 mai…

    • Autre point intéressant. Jack était le seul hier sur CBC à nous parler pendant les pauses lors du match…

    • «comment traduire en sièges la popularité grimpante du parti de Jack Layton ? Je ne sais pas. »

      Je vote NPD en de très rares occasions mais cette année, je sonne présent. pourquoi? Oui, leur vision très multiculturalisme me bogue, mais on ne rejette pas un parti que pour 1 seule chose. Jack et son équipe, nont pas de lunetes roses: Ils veulent mettre l’argent à d’autres endroits que les avions sans moteurs à coûts multi-astronomiques, en plus qu’ils n’ont jamais eu la chance d’être au pouvoir, et juste pour ça, il mérite d’être élus! Questions qu’enfin, la balle ne se promène plus qu’entre 2 partis et qu’on fasse un choix éclairé. J’espère juste qu’ils ne seront pas l’oppositions officielle car ça pourrait être comme l’ADQ en 2007: un chance en or ratée de montrer ce dont ils sont capable et éjecter l’élection suivante….

      Délaissez le Bloc cette année et faite un choix éclairé.

    • Harper pourrait améliorer ses techniques de fuite des journalistes; je l’ai vu ce soir en entrevue avec Pierre Bruneau.

    • Beurk !

      Ça ne vole pas haut pour les partis de la scène fédérale :

      1) Le Bloc Québécois qui doit défendre une indépendance qui n’en finit plus de se concrétiser. Ce qui lasse ses électeurs.

      2) Le NPD et son chef-pancarte, qui n’est qu’un écran de fumée, souvent représenté par des candidats bozos hallucinés.

      3) Le parti libéral : scandale, fraudes, actes criminels, posés sous Jean Chrétien, en ont fait le parti de la honte de façon indélébile.

      4) Le parti conservateur : son mépris des média, démontre son attitude générale envers les électeurs.

      5) Le parti vert : perdu d’avance.

      Le fossé entre le Québec et le Canada, d’un point de vue politique, est immense et ne cesse de se creuser. Il est inutile de se déplacer pour voter aux élections fédérales, sauf pour clamer l’indépendance du Québec…et encore !

      Force est de constater que le Canada est devenu futile et inutile pour le Québec.

    • Les conservateurs jouent trop défensifs comme on dit et je leur souhaite de payer le prix, i.e. pas de gouvernement majoritaire. Ils essaient de gagner par défaut.

    • J’en suis venu à penser que le NPD pourrait rafler AU MOINS 25 sièges au Québec. Ne riez pas. Je me rappelle qu’en 2007, je m’étais permis à une semaine du vote de dire que l’ADQ allait remporter une trentaine de sièges aux élections québécoises… et il a fait mieux!!! Il suffit de constater le désarroi du Bloc pour se rendre compte que leurs propres chiffres doivent démontrer des résultats affreux dans plusieurs comtés “surs”…

    • 1-Les canadiens vivent la pire crise identitaire de leur courte histoire.

      2-Les québécois vivent la pire crise existentielle de leur longue histoire.

      3-Depuis les commandites, le PLC n’a moralement plus la légitimité d’exister.

      4-Go for it, Jack !

    • Peut-être que finalement les québécois ont compris que le bloc qui depuis 20 ans est dans l’opposition ça ne donne pas grand chose. Le Bloc c’est juste une illusion qui s’occupe du Québec.

    • Que Dieu t’entende Pat…..

    • Monsieur Lagacé, jusqu’au dernier jour vous avez douté de l’élection Barak Obama. Vous faites constamment le pari de la stagnation, du cynisme et du défaitisme. Je comprends ce réflexe, ça empêche d’être déçu. Ah de toute façon le Canadien va perdre à soir … tiens je te l’avais dit qu’ils perdraient hein ? hein ?

      Regarder les données, penchez-vous plus profondément sur la question, faites un post avec un peu plus de couill%$s que diable. Vont-ils faire des gains oui ou non ?

    • Vous, à La Presse, avez saper la campagne du Bloc avec tellement d’acharnement, que vous avez contribué à la montée fictive du NPD. Quand avez-vous attaqué le programme du NPD alors que vous mettez sans cesse en question la pertinence du Bloc à Ottawa? Vous faites le jeu des fédéralistes.

    • Les Conservateurs, et au premier chef, leur leader Harper, ont ce que l’on appelle en termes médiatiques une ”bunker mentality”, en ce sens qu’ils se réfugient dans leurs remparts pour se défendre contre les journalistes, les intellectuels, les scientifiques, étant convaincus que ces derniers ne leur veulent que du mal.

    • “Nous sommes nos pires ennemis.” Héhéhé. Cet homme est un sage.
      A trop penser en vase clos (ses trois provinces des Prairies), Harper prouve qu’il n’est pas un bon choix comme premier ministre canadien.

    • monsieur LAGACE, il est fort possible que le parti conservateur soit minoritaire, mais lorsque les 3/4 des journalistes de la CBC ,sont de gauche ne me faite pas rire… aux ETATS -UNIS tout le monde sait que FOX NEWS est une televion de droite , avez-vous vu OBAMA y donne beaucoup d’entrevues…..moi je dis que le peuple decide … les medias sont la pour rapporter la nouvelles, les medias ne sont pas la pour dicter au peuple qui sera premier ministre… je crois que nous sommes tous des grands garcons et des grandes filles pour faire un choix…. BONNE j ournee a vous.

    • Ce qui n’apparait pas dans tous les sondages c’est le ras le bol de la majorité silencieuse envers les politiciens. Layton offre l’alternative beaucoup plus sympathique, lui qui dit qu’il est capable de faire bouger les choses, et fait important sa campagne a un accent plus positif que celle des conservateurs contre la méchante coalition, que celle des libéraux contre le méchant Harper ou celle du Bloc avec son slogan de vieux chaffeur d’autobus ”avancé en arrière”.
      Patrick si tu le peux demande à ton entourage élargie (le commis du dépanneur, la caissière à l’épicerie et les autres) vers qui ils iraient parmi les quatres chefs, pour demander de l’aide et pourquoi celui là. Tu pourrais être surpris de la réponse de la majorité silencieuse.

    • Jack qui se montre et Stephen qui se cache

      et Gilles……..

      http://www.youtube.com/watch?v=0Lp0Y_IDf70&playnext=1&list=PL7F3C5813BEEFAEE0

      LOLLOL

      en passant très bon blogue de votre confrère hier sur le cri de wilhem

    • Stephen Harper gouverne comme il fait campagne: dans l’opacité la plus complète et avec une absence totale de toute spontanéité, même pour un politicien. Un gouvernement mis en scène et s’acharnant à contrôler chaque détail et à interdir l’accès à tout ce qui ne peut être complètement contrôlé. M. Harper demande à la population de lui signer une fois de plus un chèque en blanc en se fiant sur une image. Avec le PCC, c’est ce qu’on ne voit pas qui devrait nous inquiéter le plus.

    • On ne voit plus Mulcair depuis 1 semaine. Jack l’empêche de parler?

    • Un gouvernement Layton minoritaire et on pourrait retourner notre capot et chialer contre la go-gauche!

    • Cela commence à ressembler au scénario des élections de 2007 qui a vu l’ADQ devenir l’opposition officielle à Québec. Nous connaissons la suite de cette montée de fièvre des québécois pour l’ADQ.

      À droite, puis à gauche, nous sommes à la recherche d’alternatives à nos pantoufles. Et puis, l’occasion s’y prête bien. Le message d’Ignatieff qui ne passe pas et la perspective d’un gouvernement conservateur majoritaire font le travail pour Jack Layton.
      Certain commentateur faisait remarquer en début en campagne que le BLOC occultait la souveraineté. D’autre maintenant soutiennent que si il en parle, c’est qu’il est en mode panique.

      Personne ne prévoyais la tournure qu’allait prendre la campagne électorale. Même Jack Layton ne prévoyait pas sa montée dans les sondages, même dans ses meilleurs scénarios.

      La politique nous réserve quelque fois des surprises. Enfin, je suis bien avec mes pantoufles…ok?

    • @ BOZAPA,…. CRISE IDENTITAIRE……non pas vraiment , il y a dans ce pays , y compris le Quebec, une populace de gauche et de droite, ce que nous voyons c’est tout simplement un affrontement entre deux ideologies qui pour la premiere fois deviennent de plus en plus evidentes.

    • La majorité de nos médias sont totalement biasés et font un travail d’amateur. Peu importe sous quel angle Harper s’adresserait aux médias, peu importe avec quelle franchise il réponderait aux questions, les médias s’assureraient de démoniser le tout.

      J’aime beaucoup Jack et je trouve que le NPD mène une campagne sensationnelle. Mais pouvons nous quand même reconnaître qu’ils ont le ”rôle facile”?

      Quand le parti au pouvoir est peinturer comme la réincarnation du mal tous les jours dans les médias, et son opposition est menée par quelqu’un d’aussi insignifiant qu’Ignatieff, ça prend simplement un bon bonhomme avec du charisme, à la tête d’un parti qui n’a jamais fait de tord (puisqu’il n’a jamais eu à prendre de décisions) pour soudainement attirer la sympathie des gens.

    • Ouf, finalement des bonnes nouvelles.

      Bonne nouvelle: Mon compté, libérale depuis 1914, sera peut-être défait par le NPD. Pas pcq j’ai rien en particulier contre lui ou son parti, mais 1914, c’est trop long.

      Meilleur nouvelle: Le Bloc fond. Les Québécois commencent (enfin!!) à comprendre que le Bloc est pire qu’inutile, il est nuisible. Il empêche à des députés productif et de bonne foi de faire parti d’un gouvernement ou de l’opposition et leur présence a permis aux conservateurs de former le gouvernement à au moins deux reprise.

      Au lieu d’avoir les libéraux minoritaires, nous avons eu les conservateurs minoritaires. Si les conservateur sont si mauvais pour le Québec (selon Duceppe), bien, que le Bloc s’enlève de dans les jambes et permettent à des députés des autres partis de se faire élire pour empêcher les conservateurs d’avoir le plus de députés. Depuis la formation du Bloc, tout ce qu’ils font, c’est diviser le vote et ainsi affaiblir le Québec.

      Il est évident que 10 députés québécois dans le caucus d’un gouvernement sont meilleur pour nous que 20 dans l’opposition. Un gouvernement minoritaire change la donne un peu, mais ça demeure vrai quand même. De plus, des députés du NPD voudront coopérer et feront preuve de bonne foi, contrairement au Bloc, qui a comme mission finale d’empêcher le gouvernement fédérale de fonctionner pour pouvoir ensuite dire qu’il ne fonctionne pas, donc il faut se séparer. Toujours, bien sur, sans dire qu’il ne fonctionne pas grâce à eux et le manque de bonne volonté du PQ/BQ.

      et LA meilleur nouvelle: la montée du NPD va peut-être empêcher Harper d’avoir un gouvernement majoritaire.

      Ouf!

      Espérons…

    • je voterai NPD…mais c,est un vote anti-Bloc. Le programme ORANGE c,est rédigé par le Père Noel.

    • @alexnado

      Tu me fais bien rire en parlant de députés qui n’ont pas d’expérience. Je connais un député bloquiste, qui avant d’être élu était le plus grand pelleteux de nuage que personne n’ait jamais vu. Pourtant, même sans expérience, sans aucune prise de position, sans accès aux décisions et avec ses bas blancs en complet (en plus) il n’a fait que du blabla sans rien apporter de nouveau à rien. Je crois donc qu’il n’y a pas de c.v. requis pour être à leur place… et s’il y en avait, j’aimerais bien que tout cela soit présenté au grand public..

      RAppelons-nous Éric Caire, avec les fausses informations sur son c.v.!! Comment peut-on juger les gens qui s’impliquent et qui se présentent? On le juge à partir des idées de leurs partis respectifs… le NPD a quelque chose à offrir, les Conservateurs aussi, les Libéraux? Pas vraiment et le Blocs encore moins, niet… qu’une simple illusion..

      Votons pour le parti qui rejoint nos idées et tout le monde sera bien content, gagnant ou perdant…

    • Encore les pieds campés dans la bulle du monde journalistique monsieur Lagacé!

      Vous nous parlez des stratèges du parti Conservateur comme si c’était une particularité de ce parti que d’avoir des stratèges. Pas un mot sur les stratèges et les stratégies des autres partis.

      Et pourquoi donc les stratèges du parti Conservateur enverraient leur chef servir de pâture a un milieu journalistique manifestement très hostile à tout ce qui provient de leur parti?

      C’est bien d’accorder aux médias le titre de grand pivot de la démocratie, encore faudrait-il que ces grands médias démontrent une capacité d’un minimum de neutralité. Ce qui n’est pas le cas.

      Allez revoir l’interview que Harpeur à accorder a Bernard Derome aux dernières élections. Derome y vas de grimace en grimace en déployant tout son talent pour livrer physiologiquement son mépris envers le premier ministre sans le dire avec des mots, histoire de feigner la neutralité que son travail commandait.

      Pourquoi donc faudrait-il que les conservateurs se plient à ce genre de séance hostile?

      Les grands médias sont actuellement simplement incapables de faire leur job correctement.

    • Il faut quand même saluer Ignatieff, le seul chef à cibler le véritable enjeu de cette élection: le respect de la démocratie. Très très étonnant que ni Duceppe ni Layton ne soulèvent cette question avec davantage de conviction. Nous sommes en élection parce que Harper a été jugé coupable d’outrage au Parlement, un crime majeur dans notre système parlementaire. Il ment, il dissimule des dossiers importants sur lesquels les députés ne peuvent pas obtenir d’éclaircissements, il sélectionne les journalistes qui, selon lui, “méritent” qu’on leur réponde, il se conduit comme un dictateur. Qu’est-ce que ce sera s’il est élu majoritaire???

    • @sergei.k
      Je pense que vous avez tort, Duceppe a fait une mauvaise campagne, pas besoin de la presse pour se planter.

    • @sergei.k
      @ michelnotredame

      Gilles Duceppe: «À partir de demain matin, on fonce» … dans le mur …
      Parlons Qc …

    • je voterai npd pour les raisons suivantes :

      1- les conservateurs se dirige droit devant vers le Reformiste party
      2- les liberaux , quoique j’appui leur programme , ont des failles et je leur souhaite tout de meme bonne chance
      3- les bloquiste , pu capable de voir leur sourires hargneux et de Marois
      4- ndp,leur programme me plait assez pour avoir mon vote , leur leader a l’experience de la chambre

    • La montée du NPD me fait de plus en plus penser à la montée de l’ADQ lors de l’élection provinciale de 2007. Rappelons-nous le contexte. Les québécois en avaient assez des deux autres partis soit le PLQ et le PQ. Ils voulaient que dis-je, ils souhaitaient un changement dans le paysage politique avec un nouveau parti, de nouvelles idées, bref une nouvelle façon de faire.

      Arrive l’ADQ avec un chef sympathique (Mario Dumont) qui tient des propos rafraichissants qui détonnent avec les vieux discours usés des deux autres partis. Résultat: l’ADQ devient l’Opposition officiele à L’Assemblée nationale et un foule de “Nobody”, connus seulement de leurs père et mère, deviennent députés à LAssemblée nationale. On connaît la suite.

      L’histoire semble se répéter en 2011. Si les tendances observées dans les sondages se maintiennent, le NPD deviendra l’Opposition Officielle à la Chambre des Comunes avec…une foule de “Nobody” comme députés d’arrière-bancs. Le vrai défi du NPD sera alors de devenir une Opposition crédible et de démontrer aux canadiens qu’il peut devenir une alternative valable aux Conservateurs. Il ne faut pas se le cacher. Layton sera sur le “hot seat” à tous les jours. Il sera constamment soumis aux questions des médias qui voudront connaître ses intentions sur tel ou tel dossier. Ignatieff a lamentablement échoué comme chef de l’Opposition. Jack Layton réussira-t-il là ou Mario Dumont a échoué en 2007. Si oui, le NPD pourrait connaître le même sort que l’ADQ à la prochaine élection.

      Une chose est certainne. Tout comme en 2007, les québécois en ont assez de la rhétorique des autres partis et de leur attitude méprisante envers la population. Ils veulent du changement et en ce moment, Layton incarne ce changement. Il est la saveur du jour tout comme Mario Dumont l’a été en 2007.

      Personnellement j’ai voté NPD (Jai voté par anticipation). Pas que je sois subitement devenu un “gauchiste, social-démocrate”. Non. j’ai fait comme beaucoup de québécois. J’ai regardé les programmes des partis et je me suis dit que je n’avais rien à perdre à essayer autre chose et en votant NPD. Ce dernier représente un oasis de fraîcheur face aux politiciens magouilleurs et aux vieux partis qui ressassent année après année, les mêmes vieilles recettes qui ne fonctionnent plus.

      Ils en ont assez d’entendre les discours revanchards et ringuards du Bloc qui a commencé cette campagne en pensant que le Québec se jeterait dans ses bras. Duceppe s’est comporté comme un monarque condescendant voire même méprisant envers les électeurs en les prenant pour acquis. Le voilà maintenant qu’il ressort “les fantômes du Forum” avec Pariseau, tel un naufragé qui s’accroche à une boué pour ne pas se noyer. Plutôt pathétique.

      Les québécois ont un coup de coeur pour Jack Layton. Le visage politique du Canada et surtout du Québec risquent d’en être changé pour un bout de temps…du moins jusqu’à la prochaine élection dans un an car nous aurons encore une fois un gouvernement minoritaire et non il n’y aura pas de coalition. Layton et Ignatieff ne formeront jamais un coalition avec Duceppe. Ce dernier en recentrant son discours sur la souveraineté, a fermé la porte à double tour et le ROC n’accepterait jamais , toute forme d’une potentielle alliance NPD-PLC avec “les séparatistes”

      La seule possibilté d’avoir un gouvernement de coalition serait que le nombre de sièges obtenus par le NPD et les Libéraux soient supérieurs au nombre obtenus par les Conservateurs. Or, tous les sondages à ce jour ne vont pas dans cette direction. Ce matin(27 avril), la projection du site “three hundredeight” donne 146 sièges aux Conservateurs contre 118 à la coalition NPD-PLC. Ceux-ci auraient absolument besoin du Bloc (on lui donne 43 sièges) pour former un gouvernement de coailition.

      Dites-moi sérieusement les amis, comment pensez-vous que le ROC réagirait s’il voyait Ignatieff et Layton assis à la même table que Duceppe pour annoncer qu’ils vont former un gouvernement de coalition tripartite? Pas besoin de répondre. allez simplement lire ce qui se dit dans le “Globe and Mail” et le “National Post”

      Gilles Morissette
      Québec

    • “M. Lagacé,
      Un très bon site pour les prédictions électorales: http://www.threehundredeight.blogspot.com/”
      _______________

      Ce site est bien fait mais il sous-estime fortement la vague NPD. Dans tous les récents sondage le NDP a de 38 à 41% au Québec et dans les projections de ce site, seul trois comtés ont ces chiffres. Quelque chose cloche pas à peu près.

      Ce site surreprésente le Bloc et le Parti libéral – c’est d’ailleurs pourquoi les stratègesd du Bloc et du PLC aime bien citer ce site depuis le début de la vague NPD.

    • Ca fait des années que les gens disent que leur premier choix irait au NPD mais qu’ils ne votent pas pour lui parce qu’ils n’ont aucune chance de gagner dans leur comté. Cette fois ci c’est différent, ca fait boule de neige, plus le NPD a des chances plus les gens vont voter pour lui.

    • Facebook? Twitter? Ça a fonctionné pour Obama, en Égypte, en Tunisie mais pas au Canada?

      Je ne sais pas pour vous mais mon compte facebook est bombarder par des “Jack in the box” et des “ABC, NPD all the way”

    • “/$%?&*() Grrrr!
      Je fais désormais partie de la secte des «Tarabindu». Oui! Oui! J’ai des amis qui me le disent:«Tarabindu» te présenter pour le NPD, j’aurais voté pour toi.

      Et moi, ça m’aurait permis de retourner à Ottawa après y avoir commencé ma carrière il y a déjà 40 ans. Et j’aurais enfin pu rencontrer André Arthur!

      Misère!

    • Toujours aussi émotive la gauche!!!!!!
      On ne peut pas blamer les quebecois de voter NPD, 40% d’entre eux ne paient pas d’impot et le programme du NPD qui nous metterait en faillite technique est concu pour les pauvres.Sur les 60% restant,plusieurs se laissent influencer par nos médias,nos artistes et les syndicats,tous de gauche.

    • La montée du NPD va sous doute motiver beaucoup de gens désabusés de la politique à aller voter. Juste à voir la hausse de 34% dans les votes par anticipation, je crois (qu’au Québec du moins) on va assister à une hausse de participation au vote.

      Personellement, je vote NPD depuis déjà 2 élections, et je vais refaire de même. Dans ces élections, c’est le seul parti qui parle vraiment de sa plateforme politique et qu’on sait de façon concrète se qu’ils veulent faire.

      Pour ce qui est des députés “poteaux”, c’est un peu normal étant donné qu’il s’agissait d’un parti peu populaire. Mais je parie qu’aux prochaines élections, on va voir des gens beaucoup plus compétents mis en place un peu partout au pays. Ça va un peu avec le poids électoral.

    • Jack, Jack, Jack, disaient les canards, les perdrix et les sarcelles…

    • Salutations Patrick,

      Il est certain que Stephen Harper va regretter d’avoir déclenché ces élections. Le bon Jack va déjouer les pronostics et formera probablement l’oppostion officièlle face à (malheureusement) un gouvernement majoritaire dirigé par le très charismatique(?!) Harper. Les vieux partis n’ont pas compris ce que Jack Layton à su comprendre. L’électorat en a assez des discours vides, des attaques personnelles et des promesses qui deviendront mensonges dès la fin du scrutin. Jack surf sur la vague de sympathie et de changement dont nous avons tant besoin. Pour ce qui est du Bloc, je crois que son temps est écoulé. Je me demande même comment la Constitution canadienne puisse permettre à un parti politique de ne présenter des candidats que dans une seule province. Cela dit j’ai déja été bloquiste mais comme la plupart des mes connaissances j’ai soif de changement et suis profondément écoeuré de la langue de bois.

      Jean Bottari
      St-Mathias-sur-Richelieu

    • Je veux parler de l’incompétence d’une grande partie des électeurs :

      quand on suit la politique de façon assidue et qu’on lit les commentaires de plusieurs personnes qui disent voter pour un parti ou un autre, on voit bien qu’une grande partie des gens ne comprennent pas vraiment ce pourquoi ils votent. Ils se laissent influencer par les faiseurs d’images, les bulletins de nouvelles qui ne font que rapporter des faits anecdotiques, les sondages, comme si c’était un concours de popularité.

      Même certains de ceux qui appuient le parti pour lequel je vote, le font pour les mauvaises raisons. Nous avons les gouvernements que nous méritons…

      Une grande partie des gens se disent désabusés ou pas intéressés par les politiciens et la chose politique et vont aller voter comme s’ils allaient chez le dentiste, pour se débarasser…de leur devoir. Leur devoir de citoyen ne se limite pas à aller voter aux quatre ans (ou moins) mais à se garder informé tout le temps mais cela demande un effort trop grand je suppose.

      Donc, on a les gouvernements qu’on mérite, après avoir élu Charest pour un premier mandat, les gens informés savaient ce qui risquait d’arriver pour un deuxième mandat, le fait qu’il ait obtenu un deuxième mandat prouve que les gens ne sont pas informés ou qu’ils ont la mémoire très courte. Ils méritent d’avoir eu Charest et au lieu de chiâler, ils devraient plutôt prendre cela comme une leçon et devenir des citoyens studieux pour pouvoir faire un choix plus judicieux à l’avenir.

      Dans la situation actuelle, où le NPD semble gagner en faveur, des analyses semblent indiquer que plusieurs personnes qui avaient déjà voté pour l’ADQ pensent voter pour le NPD… Allo!! savez-vous ce que vous faites? L’ADQ est plus proche du parti conservateur et à l’opposé des valeurs Néo-démocrates. Pour qu’une personne vote de cette façon, cela me prouve encore une fois que les gens votent sur l’emballage sans savoir ce qu’il y a dans la boîte…c’est bien trop d’efforts d’obtenir le programme du parti et de le lire d’un bout à l’autre. “J’aime la face de celui-là, il va avoir mon vote”. On en est rendu là.

      Citoyens du Québec, de la rigueur intellectuelle et de la logique, de grâce !!

      On aura le gouvernement qu’on méritera et on devra vivre avec jusqu’à la prochaine élection.

    • Coudon’, le Québec a-t-il signé la constitution? Avons-nous le contrôle des budgets que devrait nous envoyer le fédéral? Harper a-t-il recollé l’entente de Meetch déchiquetée par Mulroney à la face du pays? Jack a-t-il dans son programme un plan pour que le Québec réintègre la constitution? Non? Eh ben, tant qu’on sera à Ottawa, il faudra compter sur le nôtres pour ne pas empirer les choses! Demandez à l’Ontario et à l’Alberta si elles ne voudraient pas avoir quelques places aux Communes… Cette responsabilité nous revient et nous devons prendre nos responsabilités, Layton ou Harper ou Ignatieff que voudra!

    • “Cela commence à ressembler au scénario des élections de 2007 qui a vu l’ADQ devenir l’opposition officielle à Québec.”

      C’est comme ça quand les illettrés de l’histoire et de la politique se mettent ensemble pour faire du “changement” juste pour faire du changement. Ça risque de désenchanter rare au lendemain d’une vague NPD parce que Layton n’a rien à cirer de plus pour les Québécois que pour le ROC. On aura donc un autre chef d’opposition fédéraliste qui viendra nous dire quoi faire et comment le faire. Et que dire sur le fait que la voix du Québec sera diluée dans celle du ROC. La belle affaire…

      “J’espère que les médias gauchiste vont quand même avoir l’honnêteté de nous faire un portrait de tous ces candidats “poteau” du NPD”

      Je n’ai vu aucun média drètistes nous faire le portrait des candidats poteaux des réformistes-évangélistes, inexpérimentés et sans curriculm vitae. Commentaire bizarre venant d’un apôtre réformiste qui appui un indépandantiste chauffeur d’autobus qui croule sons les jugement en diffamation. Ça c’est un bon CV pour faire un bon député…

    • Je n’ai jamais vu le Canada gouverné de façon aussi illégitime que sous les Conservateurs. Harper n’a jamais été un véritable premier ministre qui cherche à rallier et à convaincre le plus de Canadiens possibles.
      Il cherche à diviser le vote et à rafler des comtés avec des astuces s’adressant à des électorats ciblés, pour prendre le pouvoir et servir les lobbies qui engraissent sa caisse électorale, aux dépends des intérêts de la majorité.

      Rafler 40% des voies serait pour lui une grande victoire en lui apportant la majorité pour entrer de force son agenda néo-con dans la gorge des Canadiens.

      40% C’était sous le seuil de la médiocrité quand j’étais étudiant. À qu’elle légétimité peut prétendre un gouvernement qui gouverne depuis six ans avec 35% des appuis ?
      La démocratie canadienne est vraiment malade.

    • Le probleme c’est qu’il n’y a aucun vrai parti avec un vrai chef avec de vraies idées avant-gardistes qui feront des Canadiens un peuple dynamique avec une attitude positive et une economie et un esprit du 21ieme siecle. On est pogné avec des dinosaures qui sont enracinés dans des vieilles recettes électorales opportunistes dans le seul but d’être élu.

      Je crois que je vais bientot former un nouveau parti politique (dont je ne serai pas le chef) dont les idees et les choix viendront du peuple qui se prononceront sur un site internet. Trente millions de têtes misent ensemble devraient accouchés d’un bon programme.

    • Ma première impression au visionnement des publicité du Bloc : Il y as quelque chose qui cloche (langage non verbal) dans les yeux de Gilles la peur ou un sentiment d’écœurantite?

      Quand Gilles Duceppe as dit a tout le monde en parle qu’il refusait de présenter des députés dans les comptés francophones hors Québec… me suis dit que je l’avais assez vu à Ottawa.

      Puis je me suis mis à conter la pension à vie que va avoir droit les députés du Bloc, je me suis dit qu’il était temps pour eux d’aller ailleurs.

      Pour moi Souverainiste il est temps de passer à autre chose même comme opposition officielle le Bloc a rien donné.

      À la dernière élection j’avais hésité mais là Go Jack Go !

    • @jean-yves

      Tu as raison, c’était une vraie honte cette “interview” avec Derome.

    • Parler moi pas de Dumont ce petit phonez. Il a kier dans ces pantalons quand il a vu qu’il allait prendre le pouvoir, un autre beau hypocryte de carriériste . Il était un adolescent intelligent qui s’amusait a etre plus intelligent que les autres partis peufff. IL était la sur un beau “trip” et le cash et la carriere …….comme c’est si beau et le fun . Ou était Dumont quand a l’assemblée nationale du Québec il votait le nouveau budget d’un gouvernement libéral minoritaire? Les journaliste l’ont débusqué , il était en réunion au congrès juif de Montréal, que fesait-il la ??? Ça sortit dans les journaux une seule fois puis….. plus rien. Facile heinnn Dumont d’avoir toujours raison quand on a jamais été au pouvoir.
      A bas les sectes-politiques, le parlementarisme a la britannique est baser sur la noblesse royale et la hiérarchie religieuse qui a éte mis sur pied il y a quelques siècles pour sauver les cous de la guilotine. Nous avons besoin d’une nouvelle façon d’administrer et non de sectes-politiques.

    • En fait, les Conservateurs actuels représentent le Reform party. Je ne peux pas croire que les québécois voteront pour ce parti qui n’en finit plus de cacher la vérité et d’être de parfaits control freak. En ce qui concernent les Libéraux, ils n’ont pas encore terminés leur bataille interne qui est de plus en plus stérile. Coderre voudrait bien voir le chef actuel se casser la figure afin d’aspirer à la direction du parti libéral. Et le bloc…qui ne fait que bloquer dans la vraie vie. Trop cave pour venir jouer les fanfarons au Québec, Duceppe préfère se cacher à Ottawa et critiquer sur tout et sur rien, en attendant sa pension du FÉDÉRAL. Quel bel hypocrite que celui-là et sa gang de morpions.
      Donc, il ne reste q’un choix et il s’agit de celui du NPD. J’aimerais tellement voir un jour Thomas Mulcair en prendre les rennes et qui sait diriger le pays! Vive le NPD. Ils ne peuvent certainement pas faire pire que ceux qui sont déjà en place.

    • @jean_yves

      Pas d’accord avec vous, les journalistes représentent un pan de la fausse démocrassie qu’on nous imposes car le peuple ne peut imposer de nouvelles règles au élus. Les journalistes ne doivent pas etre neutre. Les journalistes représentent différentes polarités, vues, des électeurs.

    • Je trouvais ça drole durant les derniers jours d’apprendre la montée fulgurante du NPD. Mais aussi d’apprendre ce matin dans les journaux qu’une candidate du Bloc était étudiante, procrastine etc me renverse. Elle va passer avec la vague peut-être mais il est assuré qu’elle va s’en retourner avec le reflux. Cela ne vous rappelle pas l’Action démocratique un peu? Et aussi d’apprendre que la plupart des candidats sont totalement inconnus et peut-être même en vacances. Sommes-nous si cyniques que cela par rapport à nos politiciens? Le candidat NPD de mon comté Laurentides-Labelle n’a participé à aucun débat public et ne s’est même pas fait voir autrement que sur une affiche. Où sera-t-il lorsque j’aurai besoin de lui?
      Se poser la question, c’est d’y répondre. On peut trouver cela jovialiste de voter pour un fantôme mais vous le paierez cher. On verra donc la suite.

    • Harper a refusé de se présenter à Maisonneuve en direct! Il ne veut pas des questions du peuple. Il a aussi refusé de se présenter à TLMP. Quel lâche!
      Il est toujours devant des partisans qui font le piquet!

    • J’espère que les médias droitistes auront l’ honnêteté de reconnaître que le part conservateur n’était pas mieux que le NPD actuel au moment de sa première élection, quand ils ont été obligé d’aller chercher un sénateur pour être ministre et de soudoyer un député Libéral au lendemain de son élection pour lui faire changer de parti.

    • Je suis d’allégence gauchiste mais je crois fermement qu’une vague orange serait une catastrophe. Je n’ose imaginer ce que ferait Harper face à une opposition officielle composée de personnes qui n’ont soit ni le goût, ni le temps, ou même ni les capacités pour représenter leur concommetants aux communes. Mais les gens sont tellement ignorants. Ils ne se rendent pas compte qu’avant de voter pour Jack Layton, il vote pour un député. Et il n’y a que quelques comptés où les candidats NPD méritent un vote.

      En toute franchise, si vous êtes “tannés” du Bloc et que vous êtes plutôt de gauche, votez Libéral. Vous serez mieux représentés et mieux servis.

    • Un commentaire un peu hors contexte mais qui mérite réflexion.

      La Commission scolaire de Montréal va accueillir des bureaux de votes dans ses écoles le 2mai.
      Les élèves vont tout de même être à l’école car la décision prise par les dirigeants de la commission scolaire est de garder les enfants en classe.
      Avec le grand nombre d’adulte qui va se présenter dans ces écoles, il y a lieu de se questionner sur la sécurité des enfants qui seront dans cet environnement.
      Comme parent, cette situation ne me plait pas du tout…
      Pour ma part, mon enfant sera à la maison!!!

    • Merci M. Lagacé. Sans partager toutes vos opinions, je salue vos interventions tout comme les réflexions qui les suivent. Sur la tendance prévue pour le soir du 2 mai prochain, il était grand temps de dégonfler la farce Bloc à Ottawa et en même temps, de rappeler que le peuple n’appuie pas le projet de ” pays ” … . Espérons qu’en bout de ligne péquistes et séparatistes réaliserons qu’un pays nous en avons un, et que leurs énergies seraient plus bénéfiques au service de tous les Canadiens-Français plutôt que de nous enliser dans un projet que nous avons rejeté pour tant de raisons. Une chose significative : la hargne qui se dégage de plusieurs bouche séparatistes sur le sujet de la Loi sur la Clarté. Pourquoi cela ? Pourquoi ne pas carrément saluer une exigence de clarté ??? Comment la clarté peut-elle être un ennemi ??? Pour qui ????

    • Patrick : qu’est-ce qui a de mal à ce que le BQ prenne une débarque ? On dirait que tous les journalistes marchent sur des oeufs depuis que cette possibilité s’illustre dans les sondages. Je vois très bien un gouvernement conservateur avec une opposition NPD, ça aurait du sens je crois. Le BQ ne sert plus à personne.

    • @zaro

      “Je pense que vous avez tort, Duceppe a fait une mauvaise campagne, pas besoin de la presse pour se planter.”

      Certes, Duceppe a mené une très mauvaise campagne, mais Gesca a réussi à elle seule à changer l’opinion publique.

      Son sondage aux valeurs scientifiques douteuses était clairement de la manipulation. Jamais les sondages CROP ont utilisé cette méthode de sondage. Il est aussi étrange qu’il soit les premiers à avoir placé le NPD en avance.

      Soyons logique, si le NPD était réellement en avance dans les intentions de vote, pourquoi les gens étaient surpris de ce sondage?

      Gesca a profité d’une mauvaise campagne de Gilles Duceppe, tout en martelant que le Bloc est inutile et pouf! Tout à coup, un sondage tombe du ciel et dit que le NPD est en avance. Ils ont artificiellement créé une vague. Les indécis voteront maintenant NPD pensant que leur chance sont légitime, ceux qui n’avaient pas d’opinion, ne votaient pas ou votaient pour des partis ayant aucune chance voteront NPD étant persuadés que celui-ci à une chance.

      Le Bloc menait une mauvaise campagne, mais gardait ses appuis. Signe que les Québécois voit une importance au Bloc. D’ailleurs, un sondage a démontré que 52% le jugeaient utile. Gesca, avec son sondage bidon, a donné l’impression que le NPD est une solution, alors que pour les Québécois ça n’avait jamais été le cas. Sans ce sondage, on ne parlerait même pas du NPD.

      Les fédéralistes auront gagné cette bataille en détenant le puissant outil qu’est le sondage, mais si le NPD est amené comme opposition officielle, la population déchantera. Le NPD n’a que des candidats poteaux au Québec, mise à part quelques candidats.

      En espérant que les électeurs s’apercevront qu’ils ont été manipulés comme des vulgaires pantins par Desmarais et sa machine propagandiste.

    • Foglia peut se retirer tranquillement de la vie active, la relève est là, vous êtes là. Nous traversons une drôle d’époque, mais ça fait du bien de voir que le journalisme n’a pas trop perdu de vitalité pour autant, qu’il y a toujours une relève pertinente, digne de Foglia et de tous les autres.
      Et Pat, sans blague, avec article, tu as fait ma journée!

    • Ce qui est le plus pathétique dans cette campagne c’est que certains s’apprêtent à voter NPD comme des poules pas de tête sans même connaître leur candidat ni la plateforme du parti. J’en connais qui vont se réveiller avec une drôle de gueule le 3 mai quand ils vont se rendre compte qu’ils ont élu un candidat qui ne parle pas français (comme c’est le cas de certains candidats dans la région de Montréal) ou que leur nouveau député était celui qui remplissait les sacs d’épicerie au IGA du coin. Ça va être beau comme opposition LOL.

      Ça sent tellement le scénario ADQ de 2007…

    • Mes excuses pour les fautes dans mon premier message. Reprise :

      Merci M. Lagacé. Sans partager toutes vos opinions, je salue vos interventions tout comme les réflexions qui les suivent. Sur la tendance prévue pour le soir du 2 mai prochain, il était grand temps de dégonfler la farce Bloc à Ottawa et en même temps, de rappeler que le peuple n’appuie pas le projet de ” pays “… . Espérons qu’en bout de ligne péquistes et séparatistes réaliseront qu’un pays nous en avons un, et que leurs énergies seraient plus bénéfiques au service de tous les Canadiens-Français plutôt que de nous enliser dans un projet que nous avons rejeté pour tant de raisons. Une chose significative : la hargne qui se dégage de plusieurs bouches séparatistes sur le sujet de la Loi sur la Clarté. Pourquoi cela ? Pourquoi ne pas carrément saluer une exigence de clarté. Comment la clarté peut-elle être un ennemi ??? Pour qui ????

    • Il ya quand meme des limites a voter NPD, dans le comte Vercheres-Les Patriotes, j’ai su pas mon fils, qui a vote par anticipation, que nous avons bel et bien un candidat NPD, mais sinon, pas aucunes pancartes, meme pas un ti-article ou une publicite dans les journaux locaux, le neant…. tirez vos propres conclusions.

    • Beucoup de députés npédistes sera une répétition du désastre ade 2007 au Québec avec l’ADQ. Cyberpresse et d’autres médias commencent à mettre en évidence le côté “clownesque” de nombreux canditats poteaux de ce parti. Des jeunes qui ne font aucune campagne, qui ne résident pas dans le comté où ils se présentent (ou sont en vacances à Las Végas…) qui refusent les entrevues, qui n’ont certainement rien à dire. Joyeuse brochette de députés en perspective! Jack, le bon Jack est aussi un joyeux bouffon avec un programme de Père Noël impossible à réaliser. Quelqu’un parlait d’un gouvernement NPD minoritaire. Ce serait poussé la folie jusqu’à la nécessité de la contention. Un pays ne peut pas être dirigé par un bouffon entouré de jeunes amateurs sans aucune expérience qui devraient prendre des décisions mettant en cause des dizaines de milliards de dollars. Non, Jack doit rester dans sa boîte (Jack in the Box).

    • A part Jack Layton et Mulcair, qui as assez d,expérience dans ce parti ?
      Certainement pas celle qui est en vacances à Las Vegas en ce moment même,
      a moins qu’elle sois parti prendre de l’expérience comme critique du ministère du tourisme !!
      S.V.P un peu de sérieux.

    • Le problème avec les Conservateurs, c’est qu’ils prêchent aux convertis. C’est pour ça que leurs appuis stagnent. Après avoir été élus deux fois minoritaires plutôt qu’une, comment prendre du galon si on ne tente pas de convaincre les réfractaires?

      Mais, chut, je préfère qu’ils s’entêtent…

    • GO Jack GO…Les Canadiens et les Québecois veulent un Changement et le NDP est le SEUL capable d’incarner ce changement VIVE le NPD

    • Les Québécois ont finalement compris que pour avoir du pouvoir il faut soit se présenter autour d’une table du conseil des ministres, soit être capabable de déloger ceux qui sont autour de la table du conseil des ministres.

      Le Bloc est impuissant, hargneux, en conflit d’intérêt. Plus ça va mal, plus il jubile et se fait du capital politique. Le Bloc n’a rien empêché de ce qu’il trouve si épouvantable à Ottawa.

    • Si vous voulez que les conservateurs soient élus majoritairement, encouragez le peuple à voter NPD. Quoi de mieux en effet que de diviser le vote entre PLC, BQ et NPD. Surtout dans le ROC. Ex.: dans une circonscription où les votes seraient normalement :

      - PCC = 40 % du vote
      - PLC = 45 % du vote => député libéral
      - NPD = 15 % du vote

      Faites la promotion du NPD et obtenez :

      - PCC = 40 % du vote => député conservateur
      - PLC = 30 % du vote
      - NPD = 30 % du vote

      Vous pouvez faire le même exercice en remplaçant PLC par BQ

      Je pense que ce sont surtout les libéraux ou les bloquistes qui auraient tendance à “switcher” pour les néodémocrates. Il n’y a qu’un seul parti de droite et les conservateurs continueront à voter PCC. C’est mon humble avis.

    • * Note à tous

      Il est faux de croire qu’en votant pour un député dont le parti ira prendre le pouvoir, votre circonscription aura plus de retombées. L’important, c’est que le député que vous choisissez pense comme vous.

      C’est aussi simple que ça.

      Si vous souhaiter annuler le financement des Partis, élisez un candidat d’un Parti qui sen souhaite autant. Si vous pensez que les budgets alloués à la réinsertion à l’emploi doivent être augmentés, votez pour un candidat qui pense aussi que ça devrait être réalisé.

      Le reste, ce sont les fonctionnaires qui s’en occupent. Un pont menace de tomber? Le ministère des transport va s’en charger c’est tout. Penser que “voter du bon bord” sert à autre chose relève de l’insignifiance… ou pour être plus polis, de la naïveté.

      ON VOTE POUR UNE PERSONNE QUI NOUS RESSEMBLE… C’EST TOUT!

    • J’aime mieux voir des nobody à la chambre des communes que des magouilleurs corrompus avec gros C.V. flambloyant souvent obtenu gràce aux bons soins des petits amis du parti….

    • @peauline

      Harper à la radio-poubelle de Maisonneuve? Avec tous ces petits vieux péquistes à moitié séniles et haineux qui constituent son auditoire?

      Harper va se faire interviewer (?) par C. Galipeau, c’est déjà généreux après les pétages de coches de fin de carrière de Derome.

    • OUIN JACK SE MONTRE!!!!!!ne repond pas aux question,position constitutionnel,ou sont ses candidats, los angel, republique domicaine,……. franchement n importe quoi………CA ME FAIT PENSE AUX yvettes DU PREMIER REFERENDUM ……….PARLEZ SURTOUT PAS DE SUBTANCES OU DE CONTENU…………….

    • J’écoutais l’entrevue de Céline Galipeau hier soir avec Duceppe et lorsqu’il a comparé l’attrait des québécois pour le NPD comme un “one night stand”, il m’a confirmé son arrogance incroyable. En disant ça, il se moquait clairement des électeurs québécois. Au lieu de se demander pourquoi des québécois délaisseraient le Bloc, il accuse l’électeur de stupidité en s’embarquant dans un one night stand. Il me semble que même si j’étais pour voter Bloc, ce simple commentaire arrogant aurait été suffisant pour me faire changer d’idée!

    • @beatlen

      SVP un peu de sérieux vous meme ! Vous critiquez le NPD et questionnez son niveau d expérience ? Expérience de quoi ?..des tites enveloppes brunes ? De se fermer la trappe devant le chef sans poser de questions ? Des grosses pensions et des députés poteaux dans des comtés?
      Pensez vous qu ils ont de l expérience les ministres actuels quand un remaniement les change de place aux deux ans ?

      C est du changement qu il faut et un changement générationnel qui s impose. Un pas vers ce choix est assurement un pas vers devant.

    • Le Bloc joue avec le feu en faisant appel aux “héros” du passé. Quelle bourde de Gérald Larose lors d’une activité du bloc? A-t-il oublié qu’on vit à l’heure de la rectitude politique? Aujourd’hui, les controverses sont généralement suivies d’excuses publiques, c’est n’importe quoi. Et pourtant, la provocation est essentielle en politique.

    • bonjour, je ne comprends rien, mais absolument rien. Lors du débat en français Duceppe a dit à Layton, vous et moi ne serons jamais premier ministre, moi je le sais, et vous le savez tout autant que moi. C’est la dernière élection dans laquelle les partis vont recevoir du cash du fédéral,c comptez sur Layton pour ramasser le plus de votes possible. Toujours une question de cash. Pour les naifs, j’ai hâte de vous entendre dans une semaine, quand Harper va présenter le même budget. On le renverse et on retourne en élections. Tous les beaux discours de Jack vont se révéler: un grand coup de vent, et ça va être reparti.
      Bernard Ouellet

    • Harper se cache pas, il décide seulement a qui il veut parler est-ce interdit?

      René Angelil donne juste des exclusivités sur Céline aux journaux de l’empire.

      Robert Lepage a barrer certains critiques de ses premières, certains producteurs de film font de meme.
      Les grands médias nationaux n’ont qu’a rapporter la nouvelle du média régional, c’est ce qu’ils font la plupart du temps grace a l’AFP, l’AP,QMI, etc.

    • Je suis un ancien souverainiste parti enseigner au Kénéda, comme plusieurs centaines d’autres, car les Québécois ne savaient plus faire d’enfants; et ma mère ma toujours dit que j’irais loin dans la vie.

      Par apport à la spécificité québécoise, le NPD a évolué depuis la déclaration de Sherbrooke; et par apport au français au Canada, le NPD défend notre langue peut-être même plus que les libéraux. Pensons à la loi sur le bilinguisme des juges proposée par l’Acadien Godin.

      Je suis allé voir Jack lors de son passage à Edmonton. Près de la ½ des affiches que les gens tenaient étaient en français «Déloger Stephen Harper». Remarquez que j’aurais préféré comme celles qu’on voyait en Tunisie «Dégage». Je retourne voir Jack ce soir au Fort Edmonton.

      Je comprends que pour le Bloc, la montée du NPD est une catastrophe. Peut-être qu’à partir du 2 mai, les souverainistes devront penser à travailler uniquement à Québec. Mais pour les Canadiens français, la montée du NPD c’est … «Ben cou’donc !.. ça a ben de l’allure !»

    • @noirod
      Changement générationnel ??? Ou est ce changement dans le NPD un parti fondé dans les années 30 sauf erreur, ce qui n’empêche pas d,avoir de bonnes idées mais sort moi un autre argument que “générationnel”
      Et ne vas pas me comparer l’équipe du NPD a l’équipe du Parti québécois de 1976 qui étais lui un nouveau parti avec une équipe jamais égalé.

    • @garsdequébec
      T’avis pas a l’écrire que tu étais un gars de Québec, ça se vois tout de suite, je croirais entendre les animateurs de CHOI, presque mots pour mots.

    • Jack qui se montre! Jacques Parizeau qui se montre! Gérald Larose qui se montre et qui gaffe! Il ne manque plus que Marc Laviolette pour donner un autre coup de main à Jack!

    • “… les choix viendront du peuple qui se prononceront sur un site internet. Trente millions de têtes misent ensemble devraient accouchés d’un bon programme.”

      Et vous allez avoir 30 millions de programme. Les gens ne voient pas l’ensemble des réalités canadians. N’oubliez pas que le canada est très grand et ce n’est pas vrai que les Innuits ont les mêmes besoins et les mêmes attentes que les Néo-Brunswickois. Ils voient LEURS réalités et s’attendent à ce que les gouvernements et leur programme suivent à la lettre LEURS réalités. Le problème c’est que les gouvernements ne peuvent travailler avec 30 millions de programme et comme ils ne peuvent pas satisfaire tous les attentes égoistes de tout-un-chacun, ils sont étiquettés d’incompétents….pour chacun leurs raisons. Vous pouvez toujours vous bercer d’illusion sur ce sujet.

      “il accuse l’électeur de stupidité en s’embarquant dans un one night stand.”

      D’abords, vous calomnier en disant que Duceppe accuse l’électeur de stupidité. Vous avez la mémoire courte. Les Québécois ont déjà embarqué dans un one-night-stand avec l’adq, il n’y a pas si longtemps. Il sait de quoi il parle, lui. La majorité des Québécois ne s’intéressent même pas à la politique et voilà-t’y pas qu’ils deviennent des grands stratèges politiques à la veille des élections. Des illettrés de l’histoire et de la politique qui changent d’idées au gré du vent et au gré des humeurs de leur nombril, on a vu ce que ça donne. L’adq n’est plus que l’ombre de lui même.

    • @garsdequebec

      Si vous qualifier Maisonneuve en Direct de radio poubelle; je me demande ce que la radio privée de Québec représente. La radio dépotoir ?

    • J’ai déjà voté NPD par anticipation. Le nom de sa représentante, je ne m’en souviens plus. Sans doute, elle a peu d’expérience compte tenu du nombre très restreint qui a été élu dans le passé. Je ne m’inquiète pas, elle va apprendre….

      Je me casse la tête depuis mon revirement du Bloc au NPD , quelle mouche m’a donc piquée ? Un flash puissant , éblouissant : comment puis-je voter le Bloc au fédéral et ignorer le PQ au provincial ? Il fallait que cela change ne serait-ce que pour nous placer devant la réalité. Voulons-nous oui ou non nous séparer du Canada ? Avant de décider, ne faut-il pas donner la chance à quelqu’un qui croit au fédéralisme, qui croit en la possibilité de former un pays ?

      C’est à Layton que je donne ma confiance à cause de ses valeurs humaines. Quand il a promis qu’il hausserait la pension des aînés les plus démunis afin de leur faire au moins rejoindre le seuil au-dessus de la pauvreté, j’ai été contente d’entendre cette promesse même si moi, je n’en ai pas besoin . Un premier ministre avec des valeurs à la bonne place , voilà ce que j’espère. Peut-être deuxième à la ligne d’arrivée cette fois , mais premier dans un avenir pas trop éloigné si Jack Layton maintient sa réputation.

    • @alexnado.”ces candidats “poteau” du NPD, inexpérimentés et sans le curriculum vitae normalement requis pour devenir député à la Chambre des communes”.Je vous rappelle,pour mémoire,que bon nombre des élus du PQ en 1976 n’avaient pas une grande expérience de la politique.Idem pour les élus du Bloc à ses débuts.Le travail parlementaire,ça s’apprend.Je préfère des néophytes sincères à des opportunistes expérimentés.

    • Si j’étais Canadian je voterais résolument NPD. Mais je suis Québécois. Le Bloc est comdamné à ne jamais prendre le pouvoir? Les Québécois qui votent pour le Bloc se condamnent à ne pas prendre le pouvoir? Ah! Nous sommes en démocratie. Dans le système parlementaire canadian, nous sommes minoritaires. Autrement dit, le plus grand nombre de voix l’emporte. Alors en quoi est-ce qu’une juste proportion de Québécois au pouvoir changera le rapport de force? À titre d’exemple, parlez-moi du rôle de nos représentants lors du rapatriement de la Constitution, de la loi sur la Clarté et du scandale des commandites…

    • @mrzaza.”populace”.Ouvrez un dictionnaire et choisissez mieux vos mots.

    • Les candidats du NPD au Québec, une vraie farce !!

      « Or, sa candidate dans Berthier-Maskinongé, Ruth-Ellen Brosseau, n’a pas encore fait campagne. Elle n’a aucune pancarte dans la circonscription. Mme Brosseau travaille dans un bar de l’Université Carleton, à Ottawa. Le gérant, Rod Castro, a dit ne pas être au courant que son employée est candidate aux élections au Québec, mais il a confirmé son identité. »

      Selon l’article, Ruth-Ellen Brosseau est présentement en vacance à Las Vegas !!

      http://www.ledevoir.com/politique/elections-2011/322024/layton-defend-sa-candidate-en-vacances-a-vegas

    • Et Gérald Larose qui gaffe allègrement et s’excuse mollement.Ci-joint copie du courriel envoyé au Bloc à ce sujet:”Des crosseurs”.L’art de se tirer dans le pied.Et il reste encore cinq jours de campagne.Les partis qui ne savent pas museler leurs pittbulls en paieront le prix.Tout se sait maintenant et les électeurs sont de moins en moins naïfs et crédules.Quand les jappeurs apprendront-ils à tourner leur langue sept fois dans leur bouche avant de parler?Désolant et pathétique.

    • La machine plate de Harper fait très très bien hors Québec. Ici vous parlez de Bloc et NPD, mais allez sur le web et visitez les autres journaux électroniques … le cyberpresse Winipeg, Vancouver, Saskatoon et autres, et vous allez voir que Harper ‘cruise’ et pas un journal ne releve des problèmes dans le port de Montréal, de l’intégrité en chambre des membres de l’équipe Harper, … comme dans un autre monde !

    • Les journalistes, d’après de nombreux sondages, sont très peu estimés du public. Alors, ne nous faites pas pleurer parce que S.Harper ne parlent pas aux journalistes. Le public se fout pas mal des état dâmes des journalistes. Comme l’a dit Mario Roy dans La Presse, les journalistes sont en vaste majorité de gauche et attachés aux partis de la coalition. Au fait, les journalistes de gauche devraient posés des questions sérieuses à Layton au lieu de rirent avec lui et de le trouver comme la 7e merveille du monde. Harper n’a pas à répondre à ses ennemis idéologiques. Les journalistes ne représentent qu’eux. Ils ne sont pas objectifs. Le seul but des journalistes est de piéger S.Harper.

    • Je ne me sens aucune affinité pour la Gauche. Je ne crois pas que Jack Layton a les qualités nécessaires pour faire un bon chef de l’Opposition officielle. Mais je vais voter NPD, juste pour qu’on finisse enfin par se débarasser du Bloc et qu’on passe à autres choses. Go Jack go …

      René St-Onge
      Shawinigan, QC

    • @latour,27 avril 2011,18h04: « (……) Je vous rappelle,pour mémoire,que bon nombre des élus du PQ en 1976 n’avaient pas une grande expérience de la politique. (…..)»
      +++++++++++++

      Je ne sais trop quel âge vous avez ni si vous avez examiné le C.V. des membres du premier cabinet Lévesque mais il y avait là la plus impressionnante brochette de gens détenant des diplômes universitaire de premier, deuxième et troisième cycle que n’en avait jamais contenu un cabinet au Canada. Des gens d’expérience politique ou administrative. À l’époque, je travaillais au Fédéral et même mes collègues anglophones trouvaient que le Québec s’était doté d’un cabinet des ligues majeures. Et j’étais d’accord avec eux.

      Quant à l’expérience politique, il y avait là René Lévesque et Jacques Parizeau de même que le six qui siégeaient depuis déjà six ans à l’Assemblée nationale. Se sont ajoutées des gens de haut calibre comme Guy Joron, Bernard Landry, Denis Lazure, Jacques Léonard, dont la feuille de route d’alors n’avait absolument rien à voir avec celles de la troupe de Mario Dumont ou celles des «poteaux» que le NPD présente dans certaines circonscriptions.

      L’histoire a quand même ses exigences et il faut les respecter.

    • @ Laurier Station
      Si Haper est minoritaire et qu’il présente le même budget, il ne sera pas premier ministre et vous ne serez pas en érection. Lisez la constitution canadienne pour savoir pourquoi.

    • Harper ne mérite AUCUNE majorité car il n’est pas de la droite économique mais de la droite sociale et moralisatrice………énorme différence !

      Christian Cohen, from New-York

    • @americanophile.”S.Harper ne parlent pas aux journalistes”.Il serait donc plusieurs,comme dans “Mon nom est Légion (Marc 5,9)”.Intéressant.

    • Des québécois anti-Bloc… Vraiment, voici les fruits de l’ignorance et de la propagande intitulée “le Bloc sert à rien”. Je donnais 40 ans au fait francophone au Canada, maintenant j’en donne 20.
      Le Québec, encore une fois ,vote pour le sourire d’un candidat simpliste plutôt qu’analyse les questions fondamentales, culturelles et philosophiques, que pose le Bloc Québécois. L’anti-intellectualisme à l’américaine fait déjà des ravages dans notre société, et vous allez transférer notre représentation à des gens qui ne vous représentent pas?

      12 sièges du Québec face à un Harper majoritaire plutôt que 40, le désastre, mais c’est “cool” parce que, Jack a l’air gentil: “pi y parle pas trop compliqué c’fait que j’comprin quekchose. Tsé, l’aut utilise plein de gros mots pi y parle de vieux trucs historiques que j’comprin pas.”

      Des québécois qui abandonnent les valeurs, les origines, l’histoire et les principes de leur culture distincte. Qui abandonnent leurs artistes au profit d’être davantage américanisés, à des soaps-TV américains médiocre imités avec pareille médiocrité. Mais quelle bande de colonisés nous sommes.

      Franchement chers concitoyens, vous ne cessez jamais de me décevoir par votre manque de vision pour notre futur. 30 milliards pour des jets bons à détruire des villes, et puis votre décision politique de démontre pas plus de conviction qu’un gars qui vous promets… (rien pantoute) ce n’est qu’un coup de dés, parce que, par manque de courage, vous n’oseriez faire mieux que les sondages manipulés.

    • @marie-danielle.”Un premier ministre avec des valeurs à la bonne place , voilà ce que j’espère”.Moi aussi.Mais nous n’avons, de toute évidence, pas tous la même conception de ce que sont des valeurs à la bonne place.

    • Voter NPD c’est aussi efficace pour régler la question nationale que se donner des coups de poing sur la mâchoire quand on a un mal de dent. Le coup fait mal et on sent moins son mal de dent, mais l’abcès et toujours là, il infecte le sang de tout le corps.

      Ouvrir la Constitution pour quoi faire ? Faire en sorte que les Québécois,es soient maîtres chez eux sur leur sol national ? Vraiment !? Si c’est de ça qu’il s’agit, il faut une députation majoritairement souverainiste PAS une députation canadianisatrice qui se croit propriétaire du Québec et qui veut attendre les conditions gagnantes pour faire durer le mal de dent indéfiniment.

      Si ce n’est pas de ça qu’il s’agit, de quoi s’agit-il ? Être aux prises encore des années et des années avec un État fédéral qui refuse de céder son pouvoir de désaveux sur l’ANQ pour continuer à se croire propriétaire du Québec ?

      Pour régler la question nationale il faut appeler les Québécois,es à INVALIDER tout État qui n’a pas NI sollicité NI obtenu le OUI de la démocratie québécoise. Le Canada unilatéral de 1982 ne passe pas au Québec. Sa Constitution n’a jamais été approuvé par les Québécois. Ils n’en veulent pas. Voter NPD c’est voter pour un mal de dent persistant sans s’attaquer à la source du problème, en attendant les supposées conditions gagnantes qui ne viendront jamais. C’est n’importe quoi et son contraire.

      Il faut plutôt crever l’abcès et régler la question. Ou bien le Canada sollicite le OUI de la démocratie québécoise et l’obtient. Ça règle la question…

      Ou bien il ne l’obtient pas et bon débarras. On devient maître chez nous ! En démocratie c’est le peuple au pouvoir sur son territoire national. Le peuple du Québec n’est pas au pouvoir sur son territoire national. Ce qui est au pouvoir c’est le Parlement d’Ottawa sur lequel les Québécois,es n’ont de prises, ils sont minoritaires au Canada…

      Voter NPD ou PLC, ou Conservateur, ou Vert ou ne pas voter, c’est voter pour continuer à être minoritaire dans un Parlement qui a préséance sur l’Assemblée nationale du Québec alors que nous sommes majoritaires au Québec.

      Pour mettre au pouvoir le peuple souverain du Québec au Québec, il faut une députation majoritairement souverainiste. Voter NPD, PLC, Conservateur ou ne pas voter c’est voter pour l’abcès dentaire assuré. Voter en bloc pour le Bloc est la seule manière de vider l’abcès et vite.

      OU BIEN le Canada obtient le OUI du Québec, ou bien il quitte le Québec ! C’est ça la démocratie et le vieux Nouveau parti DÉMOCRATIQUE lui, veut un CANADA central fort toujours propriétaire du Québec. Ce n’est juste pas… démocratique.

      Le Canada ne passe pas au Québec. Les Québécois,es veulent être maître chez eux. On est maître chez soi quand on cesse de NIER la souveraineté démocratique du peuple du Québec, quand on cesse de remettre son pouvoir démocratique et souverain entre les mains des autres. Le Bloc québécois, c’est le bloc du peuple démocratique et souverain du Québec.

      Harper minoritaire, majoritaire, un Coalition NPD PLC, qu’importe… L’important c’est que le peuple souverain du Québec soit au pouvoir là où ça compte, à la tête de l’État qui gouverne les gouvernements qui gouvernent le gouvernement du peuple souverain du Québec. Et ça, ce n’est pas le NPD, le PLC, les Conservateurs du Canada qui pourront mettre le peuple du Québec au pouvoir au sommet d’un État légitime qui émane de lui, qu’il soit ou non partie du Canada.

    • @jeanfrançois couture.”Le travail parlementaire,ça s’apprend.Je préfère des néophytes sincères à des opportunistes expérimentés”.C’est principalement là-dessus que s’appuyait mon commentaire.

    • @ Hyde 27 avril 12:17
      Vous avez raison quand vous dite que le Sondage de Gesca qui est venue mettre son grain de sel dans la campagne au Québec le NPD est monté en flèche sans que personne ne comprenne ce qui se passait.
      Pour tout ceux qui disent GO JACK GO… savent même pas qui est leur représentant dans leur compté respectif. Tout l’argent que met Radio Canada et la CBC dans la campagne du PLC je comprend mieux pourquoi le PCC ne parle pas a la Presse écrite et parlé. Il aurait peut-être mieux fait de faire un changement de stratégie parceque la façon dont ça va, il vont avoir de la difficulté a se rendre au 2 mai sans être dépassé par GO JACK GO..!

    • Le tournant pour moi, ce fut quand Duceppe a dit au débat des chefs qu’il ne deviendrait jamais premier ministre et que Layton ne deviendrait jamais premier ministre non plus mais n’osais pas le dire. On dirait que ça a ouvert les yeux à un paquet de monde sur l’utilité réelle du Bloc, sa campagne, son discours et ses alliances. Mauvais choix de cible pour Duceppe qui aurait dû se concentrer sur Harper mais a “taggé” Layton…

      Une fois le Bloc “outé”, le choix devait se faire entre les candidats restants et Layton fut pressenti dans la tête des gens (ayant soudainement à faire un choix plutôt qu’un automatisme) comme celui qui représentait le plus leurs valeurs. Le “gut feeling” de bien du monde est probablement qu’en plaçant un vote à gauche, on s’oppose plus à Harper que si on vote pour le Bloc, autrement dit tant que le vote ne va pas à Harper, il est acceptable.

      On risque de se retrouver le 3 mai avec un gouvernement minoritaire conservateur et une opposition NPD. Juste pour faire contrepoids aux valeurs de droite du PCC, les électeurs (qui n’aiment pas la direction que prend notre pays) vont voter NPD simplement pour avoir une réelle opposition.

      Les épouvantails de “fracturer le vote qui pourrait donner une majorité à Harper” dans un tel contexte ne font peur à personne, on remplace les candidats du Bloc par des candidats NPD…

      Intéressant comme revirement, j’ai hâte de voir le vote des jeunes!

      Claude Rivard

    • @Jean_Yves
      Vs obtenez la coupe Stanley!

    • Oui il y a des poteaux qui se présentent sous la banniere NPD au Québec, mais dites-vous que chaque vote pour le NPD va lui permetre de se créer une vrai équipe aux prochaines élections.D’ailleurs si j’étais Péquiste je chercherais a me faire des antennes avec le NPD.Oui les Québecois ont peur de Harpeur mais ca les pousseras pas a voter pour la souveraineté ca les poussent vers les Néo Démocrates, vers les progressistes anglophones,vers le bon vieux Jack qui semble etre un gars raisonnable avec qui on peut avoir une bonne discussion sur l’avenir du Québec par apport a la constitution…Haaa la fameuse déclaration de Sherbrooke héhéhé ce truc semble mener droit ver une autre ronde constitutionelle ,huummm des heures de plaisirs !

    • Hâte de voir les sandales du ministre des finances néo-démocratique, au matin du dépôt de leur premier budget !

    • @ luc_archambault (commentaire « 27 avril 2011 23h40 » ) :

      La question nationale n’intéresse plus les Québécois, sauf une minorité de nationalistes qui (comme vous) sont incapables d’arrêter de gratter leurs bobos.

      De toutes façons, lorsque les Britanniques ont pris le contrôle de la Nouvelle-France (en bonne partie parce que la France n’a pas été en mesure de peupler convenablement ses colonies d’Amérique du Nord), nos ancêtres ont eu le choix de demeurer au Canada, de retourner en France ou de se déplacer vers d’autres territoires.

      Si vous en doutez, allez consulter l’ouvrage « La Conquête : une anthologie » de Charles-Philippe Courtois (Typo, 2009). Lisez en particulier l’article 35 des Articles de la capitulation de Montréal de 1760 (page 459 du livre) et l’article 4 du Traité de Paris de 1763 (pages 464 et 465 du livre).

      En 2011, après les résultats des référendums de 1980 et de 1995, ceux à qui la sempiternelle « question nationale » donne encore des ulcères, des brûlements d’estomac ou des crises d’urticaire devraient peut-être envisager de visiter le consulat français le plus près de chez eux, afin de déterminer s’ils seraient admissibles à l’émigration en France métropolitaine ou dans les départements ou territoires français d’outre-mer.

    • @michelnotredame

      27 avril 2011
      02h39

      Cela n’a pas de sens d’écrire de pareilles âneries: Je me dois de répondre:

      “Beurk !

      Ça ne vole pas haut pour les partis de la scène fédérale :

      1) Le Bloc Québécois qui doit défendre une indépendance qui n’en finit plus de se concrétiser. Ce qui lasse ses électeurs.
      Rép: LES QUÉBÉCOIS N’EN VEULENT PAS DE VOTRE MAUDITE INDÉPENDANCE…QUAND ALLEZ VOUS COMPRENDRE CELA?

      2) Le NPD et son chef-pancarte, qui n’est qu’un écran de fumée, souvent représenté par des candidats bozos hallucinés.
      Re: VOUS INSULTEZ UN PARTI QUI A 60 ANS D’EXISTENCE ET QUI EST, ENTRE AUTRE, L’INSTIGATEUR DE NOTRE ASSURANCE MALADIE MODERNE!

      3) Le parti libéral : scandale, fraudes, actes criminels, posés sous Jean Chrétien, en ont fait le parti de la honte de façon indélébile.
      Rep: LE SCANDALE DES COMMANDITES EST L’ŒUVRE DE QUELQUES INDIVIDUS, QUI, AVEC L’AIDE D’UN FONCTIONNAIRE MALHONNÊTE SE SONT JOLIMENT REMPLIE LES POCHES…MAIS, VOUS, LES SÉPARATISTES BLOQUISTES NE FAITES QUE SURFER SUR CES ÉVÉNEMENTS. JAMAIS JEAN CHRÉTIEN N’A ÉTÉ IMPLIQUÉ DE QUELQUES MANIÈRES QUE CE SOIT.

      4) Le parti conservateur : son mépris des média, démontre son attitude générale envers les électeurs:
      Rep: LE PARTI CONSERVATEUR NE FAIT QU’ESSAYER DE NE PAS JOUER LE JEU DES MÉDIAS…ET C’EST TRÈS BIEN AINSI!

      5) Le parti vert : perdu d’avance:
      Rep: DONC, POUR VOUS IL N’Y A PAS DE PLACE POUR LA NOUVEAUTÉ ET LES NOUVELLES IDÉES.

      “Le fossé entre le Québec et le Canada, d’un point de vue politique, est immense et ne cesse de se creuser. Il est inutile de se déplacer pour voter aux élections fédérales, sauf pour clamer l’indépendance du Québec…et encore !”:

      Rep: CE FAMEUX FOSSÉ, QUE LES SÉPARATISTES TENTENT DÉSESPÉRÉMENT DE CRÉER DEPUIS PRESQUE 45 ANS N’EXISTE PAS. VOUS CHERCHEZ CONSTAMMENT À ISOLER LE QUÉBEC. ET TOUS LES MOYENS SONT BONS…MAIS NE VOUS EN FAITES PAS. LA POPULATION DU QUÉBEC COMMENCE SÉRIEUSEMENT À S’EN RENDRE COMPTE.

    • @r_stonge …Si vous n’avez aucune affinité avec la gauche et que votre but avoué est de montrer la porte au Bloc….Votez Jacques Grenier !!! Il est de chez nous, contrairement à Lise St-Denis. À part savoir qu’elle a 71 ans, on ne sait même pas ou réside la candidate Lise St-Denis. En 2008 elle se présentais dans Longueuil-Pierre-Boucher..Conclusion!Elle n’est pas du comté.

    • Harper fait une très bonne campagne en Ontario, où la majorité du gouvernement va se jouer.

    • Sincèrement, je ne comprends cet engouement de bien des électeurs pour le NPD lequel, jusqu’à maintenant, ne s’est jamais vraiment préoccupé des intérêts particuliers du Québec.

      Désolé, mais on ne vote pas pour un parti uniquement parce que son chef a l’air d’un bon gars !

    • @latour,27 avril 2011,23h42:«Le travail parlementaire,ça s’apprend.Je préfère des néophytes sincères à des opportunistes expérimentés”.C’est principalement là-dessus que s’appuyait mon commentaire.»
      ++++++++++

      Si vous le dites! Mais puis-je ajouter que la «sincérité» n’est aucunement un gage de compétence actuelle ou potentielle. Une gaffe commise en toute «sincérité» demeure une gaffe. Et il y a des postes pour lesquels il faut être compétent tout de suite.

      Une partie de ma carrière s’est déroulée dans le monde du recrutement et de la sélection du personnel, d’où ma préférence marquée pour du personnel à priori qualifié. Tout comme pour une entreprise, l’accession à la direction d’un pays doit supposer un bagage minimal et des aptitudes démontrées soit par un parcours académique ou de travail minimalement significatifs.

      Déjà qu’un premier ministre est aux prises avec des critères de sélection qui ont peu à voir avec la compétence quand vient le temps de former son cabinet (Représentation des régions, les langues, le % homme-femme, l’âge, etc) si en plus il a un bassin majoritairement composé des «néophytes sincères», je lui souhaite bonne chance. Et pour illustrer cela: Imaginez de quoi aurait eu l’air le cabinet de Mario Dumont si l’ADQ avait été élue au lieu de finir deuxième.

    • Quand est-ce que vous allez comprendre que l’indépendance est la priorité no. 243 pour une très grande part des gens. Il y a tellement d’autres projets à faire et problèmes à régler: emplois, économie, environnement, éducation, politique étrangère, que l’indépendance est reléguée aux oubliettes de l’histoire. Mise à part les pré-retraités et les retraités, qui ont du temps à pondre des chimères. Et évidemment sans oublier les politiciens et autres qui ont su profiter de la tendance pour bâtir leurs vies professionnelles.

      Passez à autre chose et commencez à travailler. J’ai voté NPD par anticipation, et je souhaite vraiment que Québec tourne la page et commence à travailler véritablement pour son avenir, pour ses jeunes, en devenant une province (Etat, nation, appelez-le comme vous voulez) qui avance, et non pas qui recule.

    • Le Bloc articule son discours sur les « valeurs québécoises ». Mais lorsqu’on s’efforce de bien identifier ces “valeurs” dites québécoises, on se doit de constater que ce sont en réalité les valeurs de la gauche, toutes qualifiées bien sûr de « progressistes ». Nouveau mot à la page. Donc, des valeurs progressistes ! Comme l’intercultularisme, le féminisme, la social-démocratie, l’approche préventive en matière de criminalité, le pacifisme.

      J’en ai ras les pompons des intellectuelles technocrates syndicaleux ! Plein les bottes des multiculturalistes négateur de l’histoire.

      Je vote Conservateur, étant d’accord avec plusieurs des positions et politiques du Gouvernement Harper sur les changements climatiques, les relations avec nos voisins américains, l’ONU, Israël, l’exploitation des ressources naturelles et la gestion des finances publiques.

    • Je ne vois pas de problème à un gouvernement de coalition. Layton premier ministre et son “vice” , Ignatieff, les ministères distribués à la quote-part entre néo-démocrates et libéraux, l’expérience des uns et la fougue des autres, les machines à remplir les caisses électorales enrayées pour plusieurs mois, un gouvernement qui pourra sortir les magouilles Harpériennes comme nous sommes nombreux à l’attendre.

      Tous les nouveaux gouvernements sont accusés de manquer d’expérience. Et alors ? Je ne regrette pas l’arrivée péquiste en 76, ni le retour de Bourassa qui a été brillant dans son second règne, comme quoi les choses balancent.

      Le revirement québécois semble un peu brumeux mais compréhensible tout de même : le BQ a toujours gagné par défaut. Les commandites n’ont été en fin de compte que l’averse de trop dans la folie de la clique à Trudeau : de 1970 à 2000 il ont imposé leur utopie brumeuse à coup de dollars et de répression même pas déguisée. Exit les Libéraux, les conservateurs trop… conservés dans le sable comme leurs dinosaures, et le NPD sans base au Québec. Restait le BQ.

      Il reste que tout le monde était au courant que la position du Bloc est en porte à faux. Il aura suffi d’un et un seul député, Mulcair (qui sert de caisse de résonance à Layton) pour que le débat prenne une toute autre saveur à leurs oreilles. Le NPD lui doit une grosse chandelle, à celui-là!

      Ceci dit, je crois que le Québec a assez crié aux oreilles du ROC en 20 ans. Il n’est pire sourd… La preuve est faite que les Canadians seront bien mieux sans le Québec, tant dans l’administration générale que selon les campagnes électorales des principaux partis. Sans parler du ton de commisération que j’entends chaque fois que je passe l’Outaouais ou que je lis les journaux anglos. Le Québec leur est une épine au pied.

      Il y a plusieurs députés BQ qui vont se trouver une niche au PQ, du moins je le souhaite fortement. Entre autres je suis persuadé que Duceppe fera un travail extraordinaire dans les négociations avec Ottawa en attendant de prendre les rênes du PQ. À quand un siège à l’ONU ? Et Beaudin, De Bellefeuille, Mourani, Lalonde si elle se remet, c’est pas rien.

      En fin de compte cette vague NPD est la pire nouvelle que pouvait recevoir le PLQ. Plus il retardera les élections provincialoes, pire ce sera. Puis-je me permettre de le dire… ioupi.

    • @ cotenord_7 – 28 avril 2011 – 07h49

      « La question nationale n’intéresse plus les Québécois, sauf une minorité de nationalistes qui (comme vous) sont incapables d’arrêter de gratter leurs bobos. »

      Alors pourquoi Jack Layton ( qui n’est pas de la majorité nationaliste québécoise ) affirme « «nous avons un problème historique : le quart de la population, le peuple du Québec, n’a jamais signé la Constitution. C’est une fracture importante dans notre histoire politique et dans notre contexte politique qui devra être abordée un jour» » http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/dossiers/elections-federales/201104/26/01-4393554-le-quebec-vole-la-vedette.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_en-manchette_2238_section_POS2

      La DÉMOCRATIE intéresse les Québécois,es. La DÉMOCRATIE c’est mettre au pouvoir et au sommet de l’État le pouvoir souverain du peuple sur son territoire national.

      Le Canada ne passe pas au Québec. Les partisans du statu quo de blocage canadian sont incapable d’obtenir le OUI des Québécois,es en faveur de Constitution de 1982 qui est rejetée par les Québécois.

      Le peuple souverain du Québec doit être appelé par les souverainistes à INVALIDER tout État qui n’a pas obtenu le OUI du Québec pour régler la question, puisque les canadianisateurs sont incapables d’obtenir ce OUI qui leur fait défaut.

      Rien n’excuse et ne justifie la Conquête britannique. Ni le moindre peuplement, NI quoique ce soit d’autre. Et, réduire le peuple à un objet qui serait la proprité d’un État, d’une Couronne est réduire l’humain à l’état d’esclavage qui a « le choix » de quitter devant le rouleau compresseur de l’envahisseur conquérant impérialiste. Absurde à sa face même.

      C’est le peuple qui a préséance sur l’État et non pas le Contraire. Les États passent, les peuples restent. C’est à l’État de quitter quand il n’obtient pas la OUI du peuple. La Couronne britannique n’a jamais NI solliticé NI obtenu ce OUI. Pourquoi ? Parce qu’ils en sont INCAPABLES. Le Canada ne passe pas au Québec. La MAJORITÉ ne l’a jamais accepté.

      Un NON à l’État souverain du Québec n’est pas un OUI au Canada. Pas plus qu’un NON à Charlottetown n’était un OUI à l’État souverain du Québec. Le Canada n’A PAS le clair OUI du Québec.

      Le territoire national du peuple souverain du Québec n’est pas la France, c’est le Québec. Il n’y a aucune raison que nous quittions notre sol national. Mais il y a toute les raisons pour que la Couronne canado-britannique qui n’a pas obtenu le clair OUI du Québec quitte notre territoire national. C’est ça la démocratie, C’est le peuple au pouvoir au sommet de l’État, Non pas le contraire, le peuple sujet d’une Couronne qui trône au sommet de l’État contre la libre volonté démocratique du peuple souverain que nous sommes sur NOTRE territoire national du Québec.

      La minorité activiste canadianisatrice qui en mène large dans ces pages, sous pseudos, a beau s’activer, un État n’a jamais pu s’imposer indéfiniment contre la volonté libre d’un peuple. Cette minorité est aux abois et ne peut s’imposer que sur la base de la division, de la diversion, de la manipulation, du mensonge, de la corruption. Cette minorité est aux abois ! Elle ne parvient pas malgré tout ce qu’elle déploie à emporter l’adhésion libre de ce peuple souverain.

      Vive la République démocratique du peuple souverain du Québec.

    • @ just_a_blogger – 28 avril 2011 – 11h59

      « je souhaite vraiment que Québec tourne la page et commence à travailler véritablement pour son avenir, pour ses jeunes, en devenant une province (Etat, nation, appelez-le comme vous voulez) qui avance, et non pas qui recule. »

      Votre souhait n’est qu’un voeux pieux. Tourner la page sur la démocratie n’engage rien de bon. La démocratie, c’est le peuple au pouvoir sur son territoire national. La démocratie canadian est tronquée au sommet. C’est un problème. Il empoisonne toute la vie démocratique des peuples du Canada. Ce l’aveu même de celui en qui vous remettez votre pouvoir d’action souveraine. Jack Layton admet que c’est un problème grave.

      On ne règle pas ses problème en se mettant la tête dans le sable. On règle ses problèmes quand on cesse de « souhaiter » passer à autre chose. On règle ses problèmes en les affrontant, non en faisant semblant qu’ils n’existent pas.

      On ne peut avancer quand on est aux prises avec un problème qui grève l’action de l’État. On ne peut faire le ménage quand on balaie la poussière sous le tapis des bons sentiments.

      Dans un État démocratique, qu’il soit ou non dirigé par un NOUVEAU PARTI DÉMOCRATIQUE, c’est le peuple souverain qui est le patron. Pas une Couronne ou un État qui n’a jamais obtenu le OUI de la démocratie québécoise.

      Ce peuple doit être appelé à trancher pour INVALIDER tout État qui n’a pas obtenu le OUI de la démocratie québécoise.

    • “toutes qualifiées bien sûr de « progressistes. Nouveau mot à la page».”

      Oh boy!!!! On comprend pourquoi vous allez voter pour les réformistes-évangélistes. Progressiste n’existe pas seulement depuis que vous avez constaté que ce mot existait.
      Comme les réformistes-évangélistes, vous semblez être quelques années en arrière sur la réalité. Ç’pas grave, les drètistes les plus têtus finissent par comprendre…un jour. Ça leur prend juste un peu plus de temps attendu leur manie de regarder derrière plutôt que devant. Ils appellent ça la tradition.

      Je ne vote pas réformistes-évangélistes parce que je ne peux pas supporter la religion qui couche avec la politique. Je ne peux pas supporter un gouvernement qui lègue au génération future le PIRE bilan au niveau des relations intls, de l’environnemental, écono-financier et social. Je ne peux pas voter pour un parti qui a doublé la dette canadian en seulement quelques années pour satisfaire son hystérie sécuritaire, pour distribuer des bonbons fiscaux aux pétrolières et aux banques et pour satisfaire son grand besoin d’agresser des pays souverains. Ce sont des centaines de milliards que les réformistes-évangélistes mettent sur la carte de crédit des générations futures afinde satisfaire leur idéologie archaique et complètement dépassée.
      J’en ai ras le pompon des dretteux populistes illettrés de l’histoire et de politique qui s’agenouillent devant l’autel des profits à n’importe quel prix et surtout au détriment de l’environnement, de la sécurité et de la santé des travailleurs, de la justice sociale et de l’avenir financier des générations futures.
      J’en ai ras le pompon des dretteux qui se drapent dans la vertue de la bonne gestion des finances publiques alors qu’ils dépensent 1.1 milliard pour une sauterie de 3 jours, qui donnent des contrats de plusieurs millairds sans appel d’offre et qui ne sont pas capable d’être honnête et de dire aux canadians combien coûteront leur hystérie sécuritaire.
      Je reste donc fidèle au Bloc et je n’adbique pas mon désir d’être, un jour, le citoyen d’une nation qui n’a plus besoin d’une maman-fédérale pour lui tenir la main et lui dire quoi faire et comment le faire tels des Tanguys irresponsables.

      Sylvain Pelletier

    • Je crois que le parti Conservateur a de la difficulté a avoir la majorité parce qu’il est de droite. Jusqu’à ici ,ça a toujours été plus facile pour les partis de centre d’y accéder et c’est bien normal. Et même plus, c’est surprenant qu’il aie pris le pouvoir tout court, en étant de droite. Il faut lui donner que côté économique c’est le incontestablement la meilleure option. Les autres partis trop de gauche feraient fuir littéralement les entreprises avec leur taxage exagéré. Tant qu’à l’opposition j’aimerais bien le NPD, plus jovial et positif. Ce serait un break des éternels chialages du Bloc. Ouf! que ça ferait du bien!

    • @bozappa.”les sandales du ministre des finances néo-démocratique”.Je préfère,et de loin,les sandales plutôt que les scandales.

    • @jeanfrançois couture.”il y a des postes pour lesquels il faut être compétent tout de suite”. À voir aller certains ministres et députés,on peut en douter.Ce qui fait la force de nos administrations gouvernementales, c’est pour une large part la présence d’une fonction publique compétente et expérimentée,qui doit souvent réparer (discrètement) les pots cassés.

    • @ magie45 – 28 avril 2011 – 15h37

      « Tant qu’à l’opposition j’aimerais bien le NPD, plus jovial et positif. Ce serait un break des éternels chialages du Bloc. Ouf! que ça ferait du bien! »

      Les Conservateurs ne passent pas au Québec, Le Canada et sa Constitution ne passent pas au Québec. Les jovialistes proposent d’être « positifs » dans une opposition qui NIE la volonté démocratique des Québécois,es.

      Le peuple souverain du Québec NE VEUT PAS de l’actuel statu quo de blocage qui paralyse le corps politique du Québec et du Canada. Voter NPD c’est voter contre la volonté libre des Québécois,es qui rejettent TOUT État qui n’a pas obtenu le OUI du Québec.

      Ce n’est pas chiâler que d’exiger qu’au sommet de l’État trône la volonté libre du peuple souverain sur SON territoire national. C’est plutôt dire OUI à la démocratie et NON à l’incessant abus de pouvoir canadianisateur. Être joyeusement positif c’est dire OUI à la volonté démocratique des Québécois,es qui disent NON à l’abus de pouvoir canadianisateur qu’a contribué à imposer le NPD-Canada.

      Les Québécois seront toujours minoritaires à Ottawa. Or, Ottawa impose un État majoritairement répudié au Québec alors qu’il IMPOSE unilatéralement son autocrate pouvoir de désaveux sur l’ANQ, subordonnée au Parlement d’OTTAWA. Voter NPD, PLC, Conservateur, c’est voter pour une députation qui impose sa majorité canadian, aux Québécois, sans JAMAIS se soumettre à la VOLONTÉ démocratique des Québécois,es. Voter NPD, PLC ou Conservateur au Québec c’est voter CONTRE la majorité. Soyons positifs, votons POUR que la majorité au Québec s’impose démocratiquement là où est son pouvoir SOUVERAIN, dans la CONSTITUANTE BICAMÉRALE réunissant TOUTE sa députation.

      http://www.jesignequebec.com/detail-proposition.php?id=69

    • @latour,28 avril 2011,17h08. «À voir aller certains ministres et députés,on peut en douter.Ce qui fait la force de nos administrations gouvernementales, c’est pour une large part la présence d’une fonction publique compétente et expérimentée,qui doit souvent réparer (discrètement) les pots cassés.»
      ++++++++

      Avec cela, je suis totalement d’accord. D’ailleurs quand je parlais des critères autres que la compétence qui amènent au choix des membres du cabinet, j’y faisais allusion. Et ça n’est pas pour rien qu’en général, le bureau du P.M. se garde la main haute sur le choix des chefs de cabinet et que le choix des sous-ministres relève de l’Exécutif. C’est justement pour pallier ce type de faiblesse et aussi pour conserver le contrôle. Mais les fonctionnaires ne sont pas exempts de défauts. À ce sujet, lire l’excellent livre de l’ex-haut-fonctionnaire fédéral et provinciaL, Jean Laliberté et intitulé justement «LES FONCTIONNAIRES». À la fois révélateur et inquiétant.

    • @bozappa
      Hâte de voir les sandales du ministre des finances néo-démocratique, au matin du dépôt de leur premier budget !
      ___________

      J’irai plutôt pour une paire de Crocs…à cause des trous !

    • Tien donc, syl20_65 ,en voilà un « beau » spécimen subventionné, en voilà un pour qui le système est généreux, pour qui l’autonomie est une lubie, un beau spécimen de ce qu’est devenu le québécois moyen …. N’ayant d’autre argument que l’insulte, ça lui vas bien d’assimilé la droite à l’illettrisme. D’ailleurs un chri… de chance qu’ils y en as qui « s’agenouillent devant l’autel des profits »..Parce que, dans nos rangs, de société si distinct nous avons notre lot de mains tendues …Hein syl20 !!! Regarde sur ton « check » qui t’en enlève le plus (ou qui t’en donne le plus) …..Et maintenant si vous savez faire une addition et une soustraction et que de plus, vous êtes capable d’une réflexion. Vous devriez arriver à un résultat. Mais pour se faire il faut un minimum d’esprit critique.
      Depuis 50 ans le québec subit un appauvrissement collectif, à cause de la gauche québécoise syndicale, qui est devenue une véritable RELIGION d’État. Mais nous refusons de voter pour un parti de droite, afin de corriger la situation…
      Depuis 20 ans, nous nous excluons de la fédération canadienne avec le Bloc, même si seulement un tiers des québécois font ce choix…Uniquement parce que les deux tiers qui restent, ne s’unissent pas pour corriger la situation…
      C’est plus que de la schizophrénie ou du masochisme, ça ressemble de plus en plus à un suicide collectif … Résultat de votre gauche socialiste étatiser : pauvreté, endettement collectif, déficit, déficience des services en santé et en éducation, destruction des familles, dénatalité, vieillissement démographique accéléré…Fin d’une grande histoire.

    • Je voterai NPD demain, un peu par défaut. Jamais je ne voterai libéral, après la fourberie de ces gens dans la lutte au nationalisme, et lors de l’affaire des commandites; les conservateurs commencent à se monter aussi corrompus, et trop à droite pour que je les appuie. Le Bloc ne m’inspire plus. Alors, pour qui voter, sinon NPD, à moins d’accepter de jeter une pierre à l’eau et de voter vert…Je prédis 40 députés NPD au Québec!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2011
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité