Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 17 février 2011 | Mise en ligne à 22h14 | Commenter Commentaires (196)

    Arcade Fire en français à la Fête nationale : come on…

    DrapeauQuebec

    Que dire à propos des organisateurs de la Fête nationale, qui ont décrété que si Arcade Fire, primé aux Grammys, voulait jouer au grand pow-wow des 23 et 24 juin, il faudrait que ce soit en français, et surtout pas en anglais, langue principale des tounes du groupe ? Quatre trucs.

    Un, le combat pour la langue française devrait être le fait de frappes chirurgicales, pas d’un carpet bombing sans discernement. Deux, comme si Arcade Fire, qui a le monde de la musique à ses pieds présentement, attendait l’assentiment des bonzes de la Fête nationale ! Trois, la confiance en soi, ce devrait être de dire, yes, qu’ils viennent faire une ou deux tounes, dans la langue qui leur plaît, les Québécois sont assez grands pour ne pas se sentir menacés ; ce devrait être l’acceptation des Anglos qui sont aussi des Québécois, by the way. Quatre, fuck que je suis tanné des ceintures fléchées qui ont les deux pieds barrés en 1970.

    Tribal, tu dis ? You bet.

    Voilà, c’est tout.


    (Merci à Alexandra Graveline, @_AlexandraG, pour ce lien)


    • Bravo! Vous suivez bien la ligne éditoriale de votre employeur! Ça sent la promotion! ;)

    • Pourquoi pas chantez ‘La Belle de Cadix’ à St-Patrick?
      On prend un autre appel svp plutôt que de lire des âneries.

    • Pourquoi pas chanter ‘La Belle de Cadix’ à St-Patrick?
      On prend un autre appel svp plutôt que de lire des âneries.

    • Oh boy! C’est reparti pour un tour…

      ((se tire une chaise/fait du pop corn… OUPS! du maïs soufflé))

    • Tout à fait d’accord avec vous Monsieur Lagacé!!!

    • Pour une fois je suis assez d’accords avec M. Vérité

    • Effectivement, ce serait le temps que les ceintures flechees prennent confiance en eux et qu’ils arretent de se sentir constamment menacees.

      Si j’etais Arcade Fire je niaiserais pas longtemps avec ca, j’attendrais une semaine et je jouerais a la fete du Canada.

    • Arcade Fire passe. Tout le monde à genoux !

      Amusant cette crise digne d’un groupie, parce qu’on refuse de s’incliner devant l’idole. MDR

      Jean Émard

    • Euh… quel timing, t’es en retard d’une journée, mais surtout, Christine St-Pierre les a remis à leur place. Pour une fois, je suis 100% d’accord avec elle.

      http://www.cbc.ca/arts/story/2011/02/17/arcade-fete-021711.html?ref=rss

    • Totalement d’accord. La fête du Québec se n’est pas la fête des francophones, mais des Québécois. Et dans ce sens, ça l’inclut des anglais, des français, des chinois, des japonais, des thaïlandais, des russes, des nains, des noirs, des blancs, des rouges, des jaunes, des petits, des grands, des roux, des bruns, des alcooliques, des enfants, des mexicains, des musiciens, des algériens, des colombiens, des congolais, etc. La liste est longue. Le Québec n’est pas la terre de francophone, mais d’une mélange de peuple. Et historiquement, il est la terre principalement de français et d’anglais. Lâcher pas votre bon travail monsieur Lagacé.

    • Moi j’inviterais Régine à chanter You’re My Magician de Lime. Çà esrait super! Et contenu québécois.

    • Tout à fait d’accord.

      Et ça vient d’un souverainiste fier de sa langue. Nous ne sommes pas tous des morons à la Patrick Bourgeois et autres intégristes du genre.

    • Déconnectés en ta, quand le reste du monde parle de la scéne montréalaise, c’est pas de Garou et Lapointe et Bazini dont il est question. Il y a bien des Québecois qui les auraient vus pour la première fois, contrairement a tous ceux qui seront là. Dommage.

    • Qu’on chante uniquement en français le jour du saint patron des Canadien français, ça tombe sous le sens.

      On chantera en anglais à la Saint-Georges, le 23 avril.

      Quant à Arcade Fire, il feront ce qu’il voudrons, rien ne les oblige à participer à un show de la Saint-Jean-Baptiste.

    • Bah! Tant qu’Éric Lapointe et Les Trois Accords sont disponibles…

      Qui a besoin d’Arcade Fire pour jouer à la Fête nationale!!

    • le problème Patrick, c’est que tu donnes un pouce aux chansons anglaises, et dans quatre ans ils auront pris la moitié du spectacles ! C’est là le même problème avec tous les accomodements de ce genre: tu penses donner un peu, et ils en profitent pour exagérer indûment !
      et puis, cesse de nous insulter: je ne me sens pas du tout “ceintures fléchées des années 1970″ en réitérant que tu es trop tolérant au regard de ces questions. Pierre Bourgault disait dans le temps: “tolérant jusqu’à la bêtise…”

    • Surtout que ça sort de nulle part. Une espèce de ”pre-emptive strike” contre une menace imaginaire.

      Au mois de février.

      Il y en a qui trouve l’hiver long…

    • Moé j’panse ki deuverais chanté komm nous otres.
      C pas passe kion gagné des pris ki peuve chenté an englaid.
      Viv le kebek lib!

    • J’aime bien ton quatrième point…merci M. Lagacé.

    • Pour une fois qu’on a quelque chose de positif et réjouissant à parler. Bin maudit viar*e ça va finir dans un débat stérile sur un blog de cyberpresse.

      Il faut nourrir le monstre
      http://blogues.cyberpresse.ca/lagace/2010/01/03/il-faut-nourrir-le-monstre/

    • La protection de la langue française, ça devrait commencer par les médias…je présume que tu insères intentionnellement des expressions en anglais dans ton texte…juste pour nous titiller comme ça en passant…

    • Pas mal stupides de la part des organisateurs du spectacle de la Fête nationale, Arcade Fire n’est pas disponible durant cette période, pourquoi cette annonce, il n’ont rien de mieux à faire ?????
      http://www.cyberpresse.ca/arts/musique/201102/16/01-4371024-arcade-fire-devra-jouer-en-francais-a-la-st-jean.php

    • Bien d’accord. Ils ont capté au vol le “buzz” Arcade Fire du moment pour venir nous pitcher cette connerie.

      Ils auraient du se taire tant qu’à moi.

    • Est ce que c’est possible et pas trop demander juste une toune en francais le jour de la fete national .
      De toute maniere vous savez tre bien qu’,ils seront enn tournée en Europe a ce moment la et que l’objet de votre indignation est inutile

    • Le mouvement olympique a beau reconnaître le français comme langue officielle, quand Céline Dion va chanter aux É-U dans le cadre des Jeux elle le fait en anglais. J’insiste : En anglais dans le cadre d’une manifestation internationale qui mise sur la paix, l’ouverture sur le monde et qui reconnaît le français comme langue officielle.
      .
      Dans le cadre d’une fête nationale (définition de nation : Groupe humain, généralement assez vaste, dont les membres sont liés par des affinités tenant à un ensemble d’éléments communs ethniques, sociaux (langue, religion, etc.) et subjectifs (traditions historiques, culturelles, etc.) dont la cohérence repose sur une aspiration à former ou à maintenir une communauté) je m’attends à me faire parler d’amour en français. Ce n’est pas une question de génération c’est une affaire d’expression et d’émotion.
      .
      Mettons que le timing est particulièrement mauvais et que oui ça paraît tribal de demander à un groupe célébré dans tout le monde anglophone, sur deux continents, de chanter dans une langue étrangère à une fête nationale d’origine française. Cela dit, j’aimerais bien qu’on renverse le fardeau de la preuve. Tant qu’à faire montre d’ouverture d’esprit qu’on demande à nos braves de AF de nous interpréter quelques pièces en français du répertoire québécois. Qu’en connaissent-ils, de ce répertoire? Ont-ils été inspirés par quelques artistes québécois? Si oui, lesquels? Pourquoi? Qui aimeraient-ils jouer? Malajube? Vulgaire Machin? Charlebois?
      .
      Bref, je suis un peu tanné de lire et entendre la supposée fermeture sur le monde des Québécois quand la communauté anglophone montréalaise réussit à vivre en marge, sinon en autarcie, de la culture québécoise.
      .
      Quand AF remercie Mtl, est-ce le Mtl à l’ouest du boul St-Laurent ou le tout Mtl?

    • Mets-en!!

    • Tout à fait d’accord. Je suis nationaliste mais y’a toujours bien des maudites limites à exclure la moitié de la population de Montréal de la fête du Québec. Les anglos ont toujours été là et le resteront toujours. Ils sont aussi Québécois que vous et moi.

      De plus, il est courant lors de cette fête d’avoir comme artistes invités, des groupes qui chantent dans plusieurs autres langues que le francais. Alors, deux poids, deux mesures ? On est encore “stallé” sur l’idée que les anglos et leur langue sont les méchants et nous les bons ? Cet obscurantisme est aussi puant que l’intégrisme catho dont il est issu. Ensuite on s’étonne qu’ils ne fêtent que le Canada day….

      La planète honore Arcade Fire et nous, nous leur disons qu’ils ne sont pas bienvenus au plus gros show de l’année tenu dans leur propre ville…

      Maudite belle façon de les remercier.

    • Yes,yes et encore yes…you bet Pat !!!

    • Le problème avec ça c’est que c’est encore le fardeau d’intégration qui nous retombe dessus. Win Butler vit à Montréal depuis dix ans et ne parle toujours pas français (plus que merci). Le Québec lui a pourtant fourni une éducation post-secondaire de qualité, à McGill. Je voudrais bien que les anglophones se sentent québécois mais pas au prix de leur faire croire qu’ils peuvent l’être sans apprendre notre langue. C’est ça le gros problème d’intégration des immigrants au Québec, qu’ils viennent du Texas, de l’Ontario ou du Moyen-Orient ne fait aucune différence.

      Ceci n’enlève rien au talent du groupe, mais je vois mal pourquoi on utiliserait une des seules vitrines importantes de la musique francophone, la fête nationale, pour les faire chanter en français. La fête nationale est une célébration de notre différence, pas une de notre intégration à l’Amérique uniformément anglophone. Je crois qu’Arcade Fire pourrait très bien comprendre cela d’ailleurs, c’est ce qu’ils ont célébré en disant que Montréal était le seul endroit où ils auraient pu exister.

    • Quoi dire de plus? ;-)

    • La question que je me pose est la suivante. La Fête Nationales des Québécois, c’est pour qui? Les francophones de souche seulement?

      À ce que je sache, c’est la fête de TOUS les québécois, quelle que soit la nationalité ou la langue maternelle.

      Qui décide quel groupe ethnique est québécois dans cette organisation? Les ornières sont uniquement pour les chevaux, non?

      En tant que québécois francophones, je suis ouvert à la présence musicale des autres groupes linguistique. Sortons de notre ghetto.

      André Belpulzo

    • Je suis tellement d’accord avec votre 2eme point là…

    • Coudonc, tu cherches vraiment des raisons de t’indigner! Arcade Fire, par leur propre choix, ne joueront pas àla St-jean anyway. C’est pas payant la St-Jean.

    • La xénophobie et l’ethnocentrisme chronique d’une frange discutable du mouvement nationaliste dans toute sa splendeur…

      Quand je dis que la fête de la St-Jean-Baptiste a été “hijackée”, et ce depuis bien longtemps, par le mouvement nationaliste.

      Rappelons que la St-Jean est normalement, à la base, une fête inclusive, c’est à dire une fête qui s’adresse à TOUS les québécois, de toutes origines, de toutes couleurs, de toutes idées politiques, etc… or cette fête est devenue celle des gens qui votent pour le PQ ou Québec Solitaire (comprendre une fête séparatiste)

      Mais bon… il n’y a personne de meilleur qu’un nationaliste enflammé pour cracher sans la soupe qu’il mange et pour nuire à la réalisation de ses aspirations politiques.

    • Je ne vois surtout pas le but d’écrire un article là-dessus, puisqu’il n’a jamais été question qu’Arcade Fire joue à la St-Jean de toute façon. C’est ça qu’on appelle une non-nouvelle créée de toute pièce?

      Et pourquoi la Presse Canadienne a pris la peine de pondre un tel article? Pour nous montrer que la Société St-Jean-Baptiste était une clique d’illuminés nuisant à l’ensemble de la cause souverainiste? Je suis d’accord, mais pas obligé d’emprunter un si grand détour.

    • @ loupdessteppes

      Les FrancoFolies, vous connaissez?

    • En passant, dans plusieurs chansons d’arcade Fire, il y a une ou quelques lignes en français.

    • Pendant 100 ans, jusqu’en 1970, c’est la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, œuvrant à la protection et à la promotion de la langue française, qui était chargée d’organiser la Fête nationale, des 23 et 24 juin. Puis, le Comité de la Fête Nationale (CFN) a pris le relève avec la MÊME MISSION qui est d’exprimer la fierté populaire de pouvoir VIVRE EN FRANÇAIS en Amérique du Nord.

      Monsieur Lagacé, si vous allez consulter leur site Internet (http://www.fetenationale-montreal.qc.ca/) vous verrez alors que TOUS les Québécois de toutes origines et de toutes allégeances politiques sont conviés à célébrer la Fête Nationale EN FRANCAIS parce que c’est l’occasion de souligner les luttes constantes des Québécois pour le maintien et l’épanouissement de la vie FRANCAISE en Amérique… même si le français ne constitue que 1 % des langues parlées sur notre continent.

      En fait, la Fête nationale c’est LA SEULE fête au Canada où TOUT se passe TRADITIONNELLEMENT en français depuis 136 ans.

      Est-ce possible, SVP, qu’au Québec on ait UNE SEULE fête, UNE FOIS par année, en français seulement ? Il me semble que les francophones en Amérique n’en demandent pas tant que ça…

      P.S. Félicitations à Arcade Fire pour leur Grammy ! Ils font de la très bonne musique… et j’ai adoré leur prestation télévisuelle.

    • Est-ce que Pierre Curzi est malade ? Il va sûrement trouver quelque chose de songé à ajouter… zzzzzzzzzzzzz…

    • Yon juste a inviter des artistes qui font juste de l’instrumental pour la Fête nationale. Donc, pas d’anglais ni de francais. :P

    • Une petite réflexion que je me suis faite. Si Arcade Fire chantait en montagnais, en allemand, en japonais ou en portugais, aurions-nous cette discussion présentement?

      Mon hypothèse est que ce qui dérange nos extrémistes organisateurs de la St-Jean, c’est bien plus le fait qu’un groupe X chante en anglais (ennemi à abattre, le mal, le grand Satan!), que le fait qu’un groupe chante dans une quelconque autre langue (en autant que ce soit pas la langue de Satan).

      Ces gens me font peur!

    • Patrick,

      En fait, c’est une non-nouvelle qui prend de l’ampleur. Personne qui n’a décrété quoi que ce soit car il n’avait pas été question qu’Arcade Fire vienne à la fête nationale. Je ne comprends pas pourquoi il y a une polémique sur cette question-là. La Presse canadienne a fait une nouvelle avec quelques chose qui n’avait pas été abordé et vous reprenez ça comme si Arcade Fire s’était vu refusé l’accès à la fête…

      C’est comme si quelqu’un se faisait accuser pour le meurtre de quelqu’un de vivant…

      C’est drôlement troublant c’t'histoire!

    • Une non-histoire montée de toutes pièces par Gesca. Et vous embarquez.

    • @eyeflys,

      Les Francofolies sont des CONCERTS et non pas une Fête nationale ! J’ai déjà assisté à un spectacle au cours duquel des africains chantaient en français à 90 % mais aussi dans leur langue natale…
      TRADITIONNELLEMENT, depuis 136 ans, la Fête nationale des québécois se déroule uniquement EN FRANÇAIS, (je vous invite à lire mon commentaire précédent quant à l’historique de cette fête du 23 et 24 juin).

    • ouin, vous etes pas mal intense…

    • Et les remerciements en FRANCAIS aux Grammys…c’est interpreté comment par les organisateurs
      de la Fete Nationale ? Et basta,on ira les applaudir a Québec !

    • C’est plate à dire et rétro mais la Saint-Jean-Baptsite, c’est pour célebrer le fait que nous sommes des gens parlant français au Canada et au Québec. YYYOOU YOOOU Saint-Jean-Baptiste est le patron des Canadiens Français ( le blond frisé). Si ça n’a aucun intérêt ces “Arcade Fire” ou les acardes en feu qu’ils aillaent offrir leurs talents ailleurs ce soir là. Il y a tu moyen une fois dans l’année de plus voir du monde qui s’exprime qu’ en anglais.

    • @ Ramses 2.1
      « Arcade Fire passe. Tout le monde à genoux!
      Amusant cette crise digne d’un groupie, parce qu’on refuse de s’incliner devant l’idole. MDR
      Jean Émard

      ============================================================

      Attention, votre ceinture fléchée dépasse. S. v. p ne pas confondre les pommes et les bleuets. Arcade Fire ne vous a pas demandé de vous inclinez devant eux, non ce ne sont pas des méchants colonisateurs et aux dernières nouvelles on n’en a rien a f**tre de savoir que vous ne les aimez pas.

    • @ elvince

      Il ne faut tellement pas connaitre AF pour dire qu’ils ne joueraient pas à cause de l’argent.

    • Simonaque y’a plein de shows pendant l’année, pourquoi est-ce exagéré de demander des artistes francophones ou au moins des chansons francophones au show de la fête du Québec (la province francophone) je serai heureux d’aller voir Arcade Fire à la fête du Canada (le pays bilingue).

    • @phazon
      non, pas d’Allemands, de turques, de japonais, d’italiens (pas d’européens francophones tant qu’à moi) ces shows-là on peut les garder pour tout les évènements autre que la St-Jean-Baptiste, notre gros party annuel qui célèbre le combat, la survie d’une poignée de francophone en amérique.
      Merde je suis ni péquiste ni séparatiste mais je comprend quand même le bon sens de ne pas inviter d’artistes anglophones talentueux -que j’écoute sans cesse sur mon lecteur mp3- au show de la St-Jean…

    • Je dois reconnaitre votre courage M. Lagacé. Chapeau.

      Bonne chance avec la Sainte-Inquisition qui va venir!

    • Mais oui, c’est sur… Après le Grammy et le Brit awards, Arcade Fire sont sur le bord de leurs chaises, tout inquiets de savoir si ils vont pouvoir chanter avec Marie-Mai pis Les Trois accords…
      Quelle non-nouvelle…N’importe quoi

    • Est-ce possible, SVP, qu’au Québec on ait UNE SEULE fête, UNE FOIS par année, en français seulement ? Il me semble que les francophones en Amérique n’en demandent pas tant que ça…

      C’est encore trop pour phazoune le fédéraliste qui nous déteste a en crever

    • @0945298

      Totalement d’accord. La fête du Québec se n’est pas la fête des francophones, mais des Québécois. Et dans ce sens, ça l’inclut des anglais, des français, des chinois, des japonais, des thaïlandais, des russes, des nains, des noirs, des blancs, des rouges, des jaunes, des petits, des grands, des roux, des bruns, des alcooliques, des enfants, des mexicains, des musiciens, des algériens, des colombiens, des congolais, etc. La liste est longue.

      Entièrement d’accord, mais tout ce beau monde est au Québec et devrait parler, chanter, penser et vivre en français. Autrement, allez vivre ailleurs.

    • Hummm..
      Faut se brancher là.
      La st-Jean, c’est la fête du Québec (…ou appelez-cela comme vous voulez…)
      ou
      La fête des francophones d’Amérique du Nord?

      Si c’est la fête du Québec, c’est absurde qu’Arcade Fire soit inadmissible.
      Si c’est la fête des francos d’Amérique du Nord… c’est absurde qu’Arcade Fire soit admissible.

    • Si Arcade Fire chantait en montagnais, en allemand, en japonais ou en portugais, aurions-nous cette discussion présentement?

      Il y as une petite chose que tu as oubliez dans ta liste .

      S’il chantait dans toute les langues… sauf une que tu en as oublier une volontairement … le francais ..ce qui démontre bien ton agenda de fédéraliste pour qui la langue francaise semble etre une maladie honteuse..

      Pour moi c’est une fiertée et je ne voit pas pourquoi tu l’as exclus de ta liste .

    • effectivement,totalement,absolument,exactement,définitivement,extrêmement,finalement,efficacement et encore effectivement d’accord pour une toune pourquoi pas et puis une autre toune en anglais ensuite on passe au rigaudon.

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • Pourquoi pas en créole!

    • Bon la porte est ouverte. J’ai fait des tonnes de compilations pour des fêtes nationales quand j’étais à CIBL. J’en ai fait pour le party des Colocs au référendums de 1995. Je me suis assuré que le français devienne de plus en plus apte à créer de manière “Indie” à cette époque. Mais pour moi des gens comme Men Without Hats, Walter Rossi (qui a déjà été l’artiste du café Campus à une 24 juin), mahogany Rush, Pagliaro en anglais, Gogh Van Go, Pest 5000, et une autre tonne d’autres groupes chantant en grec en italien, en portugais puisse se faire entendre en ce jour de fête de TOUS les québécois. Alors j’avais toujours une émission si j’avais des trous ou je diffusais les son multicolore du Québec
      Ce n’est pas la langue qui fait la nationalité, c’est le lieu où on nait et vit. Le combat de langue n’est pas un de nation, à moins que l’on revienne à l’État Nation traditionnel. Et comme cette définition signifie être barré à droite, alors je l’ai rejeté. Je suis un traitre et je l’assume. Le français n’est pas la langue de Montréal, ville bilingue par excellence avec beaucoup de sous-chapitre. Si fête national = français, dois-je rappeler qu’on a établi cette fête pour intégrer tout le monde à la nation québécoise quel que soit leur langue parlé, pour arriver à leur faire vivre leur multiples possibilités, pas l’enfoncer à coup de marteau. Plus les fêtes de quartier disparaissent, plus il est clair que ce mandat est mort. la langue française comme outil d’auto-destruction, ça s’en vient. Je suis moins québécois et vraiment montréalais. Ça ne veut pas dire canadien. Peut-être qu’on revient au Moyen-âge quand les gens s’identifiait strictement à la ville. Ville-Nation, Montréal la bilingue.

    • À la fête nationale tu peux chanter des petits boutes de chanson en espagnol, en italiens, en arabes et en créole mais surtout pas en anglais. Un petite toune en italien de Marco Calliarie sa fait mouiller les matantes!

    • J’ai assisté à la fameuse St-Jean “alternative” en 2009 où il y avait 2 groupes anglophones montréalais qui étaient invités. C’était la grosse histoire et des groupes extrémistes disaient qu’ils allaient montrer sur place que la St-Jean c’est pour les VRAIS Québécois.

      Lorsque le premier groupe anglophone est arrivé, un douzaine de ces personnes c’étaient placé devant la scène avec des drapeaux des patriotes en criant “En francais !”. Le chanteur a présenté son groupe dans un très bon français et a souhaité une bonne Fête Nationale à tous les Québécois. La plupart des manifestants se sont aussitôt tue et les quelques récalcitrants se sont faits huer tandis qu’ils applaudissaient le groupe.

      Je lis les commentaires qui disent que c’est une non-nouvelle puisque Arcade Fire ne devrait pas jouer à la St-Jean. Personnellement, je les comprends ! Mais étant un groupe indépendant très fier d’être de Montréal, je suis sur que s’ils étaient invités, ils n’hésiteraient pas une seconde pour performer dans leur propre ville.

      Si on peut chanter en innu, en cree, en montagnais, en créole, en dialecte africain, etc. à la St-Jean, pourquoi on ne pourrait pas chanter en anglais ? Ca ne fait que démontrer les mensonges de ces extrémistes qui tentent de se dire inclusifs tout en maudissant la langue anglaise. Imaginez si les Rolling Stones venaient de Montréal. Ils ne pourraient pas jouer à la Fête Nationale de leur province ?

    • Il faudrait revenir au temps ou l’on traduisait les chansons rock dans les années 60. Les Boomers vont êtres contents!

    • De toute façon le monde du disque va à la dérive et est ponctué de déchet sans nom depuis environ 1985.. Alors pourquoi s’énerver avec le traitement de nos vidanges en français ou en anglais.. Popa serait content

    • Je suis pour le francais, pour la loi 101, pour la fierte quebecoise…et je suis tout de meme anglophone. Nous sommes quebecois aussi, on devrait avoir le droit de feter avec vous – si cest vraiment une fete pour tous les quebecois comme on voudrait nous faire croire, il y a une place pour quelques petites chansons en anglais, tout comme les chansons en francais a Ottawa au 1 juillet!

    • “ce devrait être l’acceptation des Anglos qui sont aussi des Québécois, by the way.”

      C,est pas parce qu’ils vivent sur le territoire québécois que ca en fait des Québécois a part entière, est-ce qu’ils consomment de la culture québécoise les anglos du Québec ? Écoutent-ils Charlebois ? Lisent-ils Tremblay ? Regardent-ils Radio Canada ? Quand Dédé Fortin s’est enlevé la vie, a l’époque j’écoutais CHOM-FM, ben l’animateur a CHOM disait humblement, je connais pas ce Dédé Fortin, je comprend pas que ca fasse le front page du journal. Personne qui se souvient des propos de Mordecai Richler sur nos grands-mères ?. La vérité c’est que ces gens-la vivent dans une bulle complètement a l’abri de tout ce qui pourrais etre autre chose que la culture populaire américaine.

      Pius la St-Jean c’est un party, c’est pas avec Arcade fire pis des tounes plattes comme Wake up ou My body is a cage que tu fais lever un party.

    • @mctru

      toi, tu parles qu’elle langue. ton commentaire n’est ni du français, ni de l’anglais !!

    • ,recette de meringue , mettez ben de l air et mettez le malaxeur a spin, puis beurrez en epais ou beurrez en , epais

    • Tu as raison Patrick… on est fatigué des nationaleux bornés (qui nuisent à l’immense majorité des nationalistes Québécois-citoyens du monde). Mais voyons les choses autrement, renversons un peu l’argument. Et si les membres de Arcade Fire avaient décidé, eux-mêmes, de venir chanter 2 ou 3 chansons en français à la Fête nationale de la seule et unique société française en Amérique. Sans qu’on leur demande quoi que ce soit. Quelle belle fleur ils nous feraient, quelle belle marque de respect et de reconnaissance envers “leur” société, leur ville, leur nation. C’est ennuyeux de toujours avoir à quémander… et ça donne lieu à des niaiseries comme celles que tu dénonces.

      On a toujours l’air petit quand on quémande, mais on est vraiment petit quand on ne dit jamais rien.

    • Ça fait petit peuple peureux … plus on a peur de l’anglais … plus c’est dangereux ! Arrêtez d’avoir peur des anglophones, et vous serez grands !

    • En plus vu la qualité du français de certains commentaires, la langue française est à mon avis déjà sur son déclin !

    • Les organisateurs de la Fête Nationale ont toujours été de vieilles matantes. Je suis souverainiste, mais ce genre d’attitude me fait honte. On est québécois ou on l’est pas.
      Arcade Fire….yes sir pour moi!

    • J’espère qu’AF ne répondera pas à cette gang de morons qui vivent encore dans les années 70. Qu’ils engagent Paul Piché et tous ces hasbeen qui vivent de nos subventions.

    • Fête nationale ou St. John the Baptist, faut savoir !

    • AF seront en tournée en Europe à ce moment là.

      Le Comité veut fêter les québécois ET faire la promotion du français. Pas de problèmes avec ça. Les règles sont là depuis longtemps. Et c’est la majorité qui décide.

      Suivant. Next.

    • À tout ceux qui disent que la St-Jean est la fête de tous les québecois…

      Je m’excuse mais quand tu n’es pas capable de parler français, dans mon livre à moi, tu n’es pas québecois. Notre particularité dans le pays est que nous sommes la seule province d’origine française ce qui fait notre spécificité. Donc, on peut bien inclure n’importe qui mais quand c’est rendu qu’on essaie de faire croire que des anglophones unillingues vivant à Pointe-Claire depuis 15 ans sont québecois…Vous êtes vraiment adepte du fédéralisme Canadien maladif…

      De plus, à force d’inclure de plus en plus d’anglais dans la St-Jean-Baptiste, souvenez-vous qu’il y a eu une célébration parallèle qui fut très populaire et où le français était à l’honneur. N’oublions pas nos vraies racines et ne nous laissons pas fléchir par tous ces alergiques de la langue française qui interpretent la protection de notre culture et de la langue française avec l’anti-anglais.

      J’adore regarder la fête du Canada en Ontario. J’adore regarder comment l’attitude de la population change lorsque des artistes québecois se mettent à chanter en français. J’adore les voir commencer à discuter et regarder ailleurs alors que les ovations recommencent lorsque les artistes anglophones reviennent sur scene….

      Pierre-Luc Tremblay

    • Je me demande quelle est la plus grande menace à la langue française au Québec: l’anglais ou les intégristes?

    • Il n’y a personne ici qui sait que la St_Jean est la fête des Canadiens Français? Si on ne chante pas en français le jour du français ça n’a plus aucun sens, gardez votre anglais adoré pour les 364 autres jours de l’année svp

    • @wtfomgbbq – On chante en italien et en espgnole a la St-Jean…. pourquoi pas en anglais aussi?

      @boom25 – Bon commentaire. Ca prouve mon point. La St-Jean est une fete de séparatisses et non de québecois.

    • Ouf, chaque année à la meme période c’est la même pièce de théatre qui se joue. Des zozos qui veulent nous imposer de fêter le Québec en francais. Cela commence à devenir une réligion. L’espace publique ne devrait-il pas être laique? You bet!

    • En lisant certains commentaires, je me demande vraiment qui sont les personnes d’extrême droite au Canada. Jean-Marie LePen serait un bon premier ministre pour quelques commentateurs ici.

    • Cest quoi le rapport avec la souveraineté? Ca n’a aucun rapport. On celebre bien la culture acadienne pourquoi on ne feterais pas la culture québecoise ?

    • ”Ce devrait être l’acceptation des Anglos qui sont aussi des Québécois, by the way. ”

      Bien dit. J’en profite pour parler de ma condition gagnante d’un peut être référendum : des tounes de Cohen à la St-Jean! Le Québec est francophone ET anglophone, tant que l’on rejettera l’autre, il n’y aura pas et je ne voudrais pas d’un Pays sectaire. Combien d’ami anglo qui rêve de pays, qui sont fier d’être québécois mais qui trouve bête et triste d’être laissé de côté…

      Voilà, vive Arcade Fire qui chante en anglais à la St-Jean!

    • Je ne comprends toujours pas pourquoi on fait tout un plat d’un truc totalement hypothétique où on a peinturé l’organisation de la Fête nationale dans un coin (quelle que soit la réponse, il y a controverse, avouez donc).

    • L’album d”Arcade Fire a ete consacre pour son excellence a travers la planete

      ca ca fait pas parti des valeurs Quebecoise

      On veut du Paul Piche o.k. la

    • C’est l’effet Pierre Curzi: le Canadien, progagande fédérale, Sir Paul n’a pas sa place au 400ième de Québec, les jeunes adultes ne sont pas assez mûrs pour choisir leur CEGEP… Moi mettre mon destin entre les mains de cet huluberlu?

    • Sur le site OFFICIEL du Gouvernement du Canada, il est CLAIREMENT écrit :

      ”Pour bon nombre de francophones, la Saint-Jean-Baptiste est une journée de festivités qui leur permet de célébrer leur identité culturelle. Le nom Saint-Jean-Baptiste fait bien entendu référence au prophète Jean le Baptiste qui est le saint patron des Franco-Canadiens depuis 1908.” … ”Aujourd’hui, la Saint-Jean-Baptiste est devenue une célébration de l’identité, de la culture et de l’histoire francophones partout en Amérique du Nord.
      Bonne Saint-Jean-Baptiste à tous! ”

      Coudonc, y a ben du monde ici qui IGNORENT ce fait HISTORIQUE dans l’histoire du Canada…

      C’EST EN FRANÇAIS que ça se passe et même le Gouvernement du Canada LE RECONNAÎT.

      http://www.noslangues-ourlanguages.gc.ca/bien-well/fra-eng/vocabulaire-vocabulary/stjeanbaptiste-fra.html

    • Les anglophones représentent environ 8 % des Québécois.

      Les organisateurs de la Fête (subventionnée par tous les contribuables du Québec) devraient tout faire pour refléter la réalité du Québec en invitant des artistes anglophones lors de la Fête nationale.

      Bien entendu, ils devraient, dans la mesure du possible, choisir des artistes «francophiles» et Arcade Fire font partie de ces artistes québécois. Grâce aux imbéciles d’oorganisteurs, cette nouvelle est reprise par les «Quebec bashers» dans le reste du Canada et à The Gazette bien entendu…

    • Yes sir ! Bien lancé.

    • Je ne suis pas vraiment séparatiste, mais j’estime que la fête nationale d’une province dont la particularité est d’être unilingue française dans une mer d’anglais doit se dérouler en français. Des spectacles en anglais, il y en aura d’autres.

      Bel exemple d’assimiliation, en passant. Hé non, ce n’est pas obligé de faire mal. Ça vient tout seul, comme la rosée matinale sur un pétale de rose.

    • AF n’a jamais manifesté son intention de jouer à la Saint-Jean. Pourquoi ce billet ?

      En plus on s’en fout. Tout est terminé de toutes façons. La culture et la langue anglaise prend racine de plus en plus parce que la nation s’est dit non à elle même deux fois. Il y a des conséquences à se dire non à soi-même deux fois. Apprenez tous à vivre avec ces conséquences maintenant.

    • Ma fille va à la garderie et une de ses petites copines l’invite souvent pour jouer à la maison de celle-ci. Cette petite parle français et ne peut communiquer avec son père ainsi que sa soeur. (On est à l’Ile Perrot). Le père de cette enfant ne parle pas un mot en français. Un vrai de vrai anglophone (dans la vingtaine donc, pas un vieux de 60 d’avant la Conquête). Par contre la mère elle lui parle toujours en anglais avec lui et en français aves ses enfants. Et pourtant c’est une québécoise de souche française française (comme dirait Bob Gratton) comme nous.

      Donc le gars ne se force pas et n’est pas encourager, mais pas une miette par sa ravissante épouse québécoise. Depuis un an ils ont déménagés dans le ”West-Island”, le paradis pour lui. Elle, ben, ben, elle va parler encore moins le ”fransa”.

      On va disparaître avec le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Un jour.

      Pour revenir à Arcade Fire. Bravo pour les Grammys et les Brits Awards. Et ils sont fier d’être de Montréal et d’en parler. Bonne chance aux Junos. Pis l’Adisq, just forget it. La Saint-Jean: on ne les mérite pas. Allez donc à Ottawa pour fêter la Fête du Canada: vous serez plus appréciez et vous ne perdrez pas vôtre temps.

      Et si Arcade Fire déménage dans une autre ville ”canadienne”, voir une autre province: on continuera comme avant avec nos Isabelle Boulay, Arianne Moffat, Eric Lapointe, Boum Desjardins, Coeur de Pirate, Mario Pelchat et Michel Louvain.

      Wow! On est équipé pour veiller tard.

    • Première pourquoi St-Jean est le patron des Québecois? Cette fête existait avant même le Québec. Pourquoi conservons-nous encore après tant d’année comme fête nationale une célébration d’une portion de la population. Serions-nous capable de trouver dans notre histoire un événement qui pourrait servir de catalyseur au lieu de ségrégateur.

      Ça fait des années que je ne fête plus à St-Jean-Baptiste à cause que c’est rendu l’affaire d’une idéologie politique et non un événement ou tout le monde est bienvenue. Pourquoi avonz-nous toujours un discours souverainiste aux grand-événement même si c’est pas nécessaire une idée qui l’emporte sur la majorité.

      Le Québec moderne c’est des gens de partout. L’Amérique du Nord a été construit sur l’immigration et continue de croitre ainsi.

    • Patrick,
      Il n’y a pas d’histoire puique Arcade Fire seront entre l’Autriche et l’Angleterre le 24 juin. Les ceintures flêchées peuvent dormir tranquille.

      Et continuons à sortir nos vieux souverainistes pour la St-Jean, c’est leur Noêl à eux. Et continuons à faire comme si Arcade Fire ne faisait pas partie de la culture québécoise puisque, sacrilège, ils chantent en anglais. Ça ne fait que démontrer notre belle ouverture d’esprit québécoise. Ce n’est pas très grave, le reste de la planète va savoir profiter du talent de ce groupe.

    • Ah oui Patrick, si tu me le permet, un article que j’ai lu yesterday. Pour le plaisir de tous ici qui ont peur pour le fransa et garder vierge et pure la Fête nationale du Québec pour tout les Québécois mais que certains veulent garder comme la Saint-Jean-Baptiste comme dans le bon vieux temps. Si on chanterait en anglais à la ”Saint-Jean”, peut-être que l’effet d’entrainement serait aussi que les anglais pour être intéresser de le faire en français.

      Ahhhhhhhhhh! (soupir).

      Juste un aperçu de la culture musicale francophone québecoise en 2011. Ce qui nous branche le plus. Et l’ardent désir de protéger et de sauver la langue française.

      Lady Gaga

      La folie Born this way

      Dany Bouchard

      17/02/2011 06h56

      EnvoyerImprimerTaille A A ACoquilles.Partager |
      Born This Way éclipse les autres chansons au tableau des meilleurs vendeurs à Montréal, au Québec et au Canada.
      © REUTERS
      La vague Born This Way déferle sur le Québec. La nouvelle chanson de Lady Gaga, qu’elle a interprétée à la dernière soirée des Grammy Awards, se vend comme des petits pains chauds, et les auditeurs la réclament sans relâche auprès des stations de radio.

      Selon la maison de disque Universal, 44 000 exemplaires de la chanson Born This Way ont été vendus, au pays, en trois jours, soit de vendredi à dimanche, principalement sur iTunes.

      « Le record est de 40 000 en une semaine, précise Jonathan Bergeron, représentant à la promotion et au marketing chez Universal.

      Ça fait 15 ans que je fais ça, et je n’ai jamais vu les gens de radio attendre une toune aussi impatiemment. »

      Au Québec, Born This Way s’est vendue à 7 200 exemplaires, dont 4 500 à Montréal. « Une bonne semaine, c’est 1 000 exemplaires, compare Jonathan Bergeron.

      Si ça va bien, on pourrait aller au-delà des 80 000 exemplaires (vendus au Canada) », entrevoit ce dernier.

      Sur le marché de Montréal, la deuxième position au tableau des ventes est occupée par Rihanna, qui a écoulé 955 exemplaires de sa chanson S & M. Viennent ensuite Enrique Iglesias (700 exemplaires de Tonight) et Usher (630 exemplaires de More).

      Selon le représentant de Universal, le succès de Born This Way (qui sera aussi le titre du troisième album de Lady Gaga, attendu en mai prochain) s’explique par deux choses : l’attente et le succès planétaire de son interprète.

      « La toune n’est pas meilleure que Just Dance ou Alejandro, mais c’est la plus grosse star qu’on ait vue émerger depuis dix ou quinze ans », analyse Jonathan Bergeron.

      À la radio depuis vendredi
      La chanson a été livrée aux stations de radio nord-américaines à 6 h, vendredi matin.

      « On ne s’attendait pas à ce que les stations de radio la jouent aussi tôt, ou qu’ils la jouent toutes les heures. C’est vraiment exceptionnel », indique Jonathan Bergeron, en rappelant qu’il n’y a eu aucune fuite avant la sortie officielle.

      À Montréal, NRJ a fait entendre la chanson de Lady Gaga à 6 h 04, vendredi matin.

      « Notre station de Gatineau l’a jouée à 6 h 02, précise Chloé Boissonnault, porteparole de l’antenne.

      « Dès qu’on a su que la nouvelle chanson serait lancée, on a créé l’effet boule de neige, en annonçant qu’on serait la première radio au Québec à la jouer. »

      Depuis vendredi matin, Born This Way a été entendue à 46 reprises sur les ondes de NRJ, à Montréal.

      « On a reçu plus de 25 000 demandes d’auditeurs sur Inter net, explique Mme Boissonnault.

      C’est une artiste emblématique de notre format musical », dit-elle, en comparant sa popularité, à la radio, à la notoriété d’artistes comme les Black Eyed Peas, Rihanna ou Katy Perry.

      Dix pour un
      Le même phénomène se vit aussi à CKOI. « Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, il y a un vent favorable à Lady Gaga, explique André St-Amand, le vice-président aux programmes des stations de Cogeco.

      Madonna est encore très hot, mais je me souviens d’une certaine époque où, dès qu’elle sortait une chanson, c’était la folie dans les stations de radio. Je ne sais pas si Lady Gaga aura la même longévité, mais on a l’impression de revivre la même chose. »

      Selon M. St-Amand, les auditeurs de CKOI, et même de Rythme-FM (qui tourne la chanson depuis hier), se manifestent en grand nombre pour réclamer Born This Way.

      « C’est du dix pour un par rapport à la deuxième chanson la plus demandée. »

      Bravo les québécois fier de leur langue et de l’avenir de leur musique surtout.

    • Christinne St-Pierre et Yves-François Blanchet ont tué cette non-nouvelle dans l’oeuf hier. Vive la diversité à la fête nationale, et Arcade Fire seront en Europe de toute façon. Peut-on s’il vous plaît passer au prochain appel?

    • La musique est universelle et pour les paroles… peuvent toujours faire falidoulida fadouloulida comme l’autre la…! ou le plus Québécoisisime dililidam dilidam dabelidou!

      De toute manière quand Coeur de pirate chante gnan gna gna… gnan gna gna …peu importe la langue on comprend rien pareil…mais la musique est super….
      y vont tu la flucher pour autant ou lui imposer le sous titrage ….

    • Que mauvais timing quand même, ils font durs en maudit, ils pouvaient pas les laisser savourer leur succès un peu….

      @elvince 17 février 2011 23h36

      Vous ne connaissez pas grand chose à ce groupe on dirait. On fait pas de la musique indie pour l’argent… Ils ont refusé de suivre U2 en tournée mondiale après la sortie de Funeral pour se concentrer sur leur proche chemin, qui était pas mal moins payant à l’époque alors oubliez ça les choix monétaires. Continuez à cracher sur tout ce qui a du succès si ça vous chante, mais c’est méprisable.

    • Je vis à l’extérieur du québec depuis 9 ans et je suis toujours fier de mon origine québécoise. Quand je vois cette nouvelle, je me rends compte que le québec manque encore une fois le bateau et une chance de rayonner sur le monde en montrant son ouverture d’esprit.

      Quel message vous pensez

    • …que le groupe va envoyer dans le monde?…je ne suis pas fier d’être québécois quand je vois cette vision être encore présente aujourd’hui en 2011. Ça ne donne pas le goût de revenir.

    • Entièrement en accord avec toi Patrick. Même si je suis un séparatiste, je commence à être assez tanné d’entendre les vieux “purs et durs” bitcher contre tous ce qui n’est pas franco. Revenez-en! C’est pas PCQ un des plus gros band de la planète va venir chanter deux chansons en anglais que la fête national va devenir une fête anglaise. Arcade Fire est venu s’installer à Montréal par CHOIX. Ils avaient le choix de s’installer n’importe où en Amérique du Nord.
      La fête Nationale c’est pour TOUT les Québecois, incluant ceux qui parlent anglais…il me semble que nous pourrions montrer un peu d’ouverture face à cette situation!

    • les membres du groupe Arcade Fire sont des gens intelligents et respectueux.
      Laissons-les monter sur le “stage ;
      Ils chanteront des “tunes ” et en français et en anglais en respectant les Québecois- ce qu’ils sont eux-mêmes.
      yg

    • Amen!

      A little common sense goes a long way. Quebecers have come a long way, baby, let’s celebrate!!!!

      Merci Patrick, you made my day!

      Une américaine à Montréal, qui est là pour y rester.

    • La St-Jean maintenant, c’est la fête des séparatistes montréalais. Chanter en anglais,
      pas question, mais avoir un nom de band anglais comme les “Porn Flake”, ça passe
      très bien.

    • C’est dommage qu’Arcade Fire soit en Europe le 24 juin. Il me semble que ce serait amusant de les voir monter un gros spectacle à l’île Ste-Hélène le 24 juin s’intitulant “la vrai Fête Nationale”. Le PQ avait changé le nom de la St-Jean à la Fête Nationale afin d’inclure tout le monde mais certains l’ont oublié.

      On pourrait y présenter Arcade Fire, David Usher, Bran Van 3000, Leonard Cohen, Simple Plan, Sam Roberts, Rufus Wainwright, Misstress Barbara et Nikki Yanovsky par exemple et inviter tout les artistes francophones qui préféreraient participer à ce spectacle ouvert à tout les québécois.

    • Ceinture fléché ou pas, jouer des tounes en anglais à la fête nationale du Québec ça autant de rapport que jouer des tounes de Noël.

      youhou, le 24 on fête le Quéébec et le Québec est un pays oupss… une province francophone…point.

      J’étais tout de même très heureux qu’ils gagnent j’étais rivé devant la télé en attendant le verdict et j’ai sauté de joie quand ils ont été nommé. L’un n’empêche pas l’autre.

      Rammstein groupe Allemand qui chante en Allemand connait un gros succès, en amérique du Nord. Ils sont venu a Québec l’été dernier, au centre Bell en décembre et revienne en Mai prochain. Ils font une tournée aux États-Unis et dans leROC et tout ça en Allemand. Preuve que l’anglais est pas nécessaire au succès.

      Bravo pour le grammy a Arcade fire.

    • Oh non, je me sens menacé dans mon intégrité culturelle par 2 ou 3 ‘tunes’ en anglais. Pitié, penses aux enfants!

    • “Tribal, tu dis ? You bet. Voilà, c’est tout”

      ===> Colonisé, tu dis ? You bet. Voilà, c’est tout

    • J’ai beau chercher sur Internet JAMAIS un anglophone n’a protesté du fait que le spectacle de la St-Jean-Baptiste du 23 et 24 juin se déroulait en français seulement.

      En fait, il n’y a que des fiers et bons Québécois FRANCOPHONES pour cracher sur la Fête nationale des Canadiens-FRANÇAIS et qui voudraient insérer de l’anglais à tout prix dans les festivités.

      Avec des fervents francophones comme ça, les anglophones n’ont pas besoin d’élever la voix. ils savent depuis longtemps que les francophones sont capables de se couillonner eux-mêmes…
      Trop drôle !!!!

    • OK, Finalement, vous m’avez tous convaincu !

      Il faut ABSOLUMENT que la Fête nationale du Québec soit ‘inclusive’ de toutes les ethnies. J’exige donc que le spectacle comporte des chansons en français, en anglais, en espagnol, en italien, en créole, en portugais, en chinois, en vietnamien, en hindi, en tamoul etc.
      Vive le Canada multi-ethnique !

      Les francophones du Canada ne méritent AUCUNE fête pour eux seuls, vous me l’avez amplement démontré.

      Le Québec est pluri-ethnique et multi-langue et il faut que le monde entier le comprenne bien. Il faut aussi que St-Jean-Baptiste ne soit plus le saint patron des Franco-Canadiens. Il faut plutôt qu’il devienne le saint-patron de TOUTES les ethnies pour qu’on sache qu’Au Québec la langue française n’a AUCUNE IMPORTANCE.

      André Félix Delisle
      Montréal

    • Colon tu dis,

      YOU BET!

    • Bah, ils peuvent toujours chanter Une Année Sans Lumières et Haïti, les 2 chansons à moitié en français sur Funeral.

      De toute façon, le style de musique que fait Arcade Fire n’est pas accessible à tous, alors je verrais ça plus ou moins bien passer à la Fête Nationale.

      Mais faut pas charrier, les frères Buttler sont des Texans, qui sont venu à Montréal pour étudier à McGill et sont jamans repartis, ce sont loin d’être des francophones, mais contrairement à certains joueurs de hockey, EUX ont commencé à apprendre le français un peu.

      Mais sérieux je ne comprend pas ce débat, il a jamais eu lieu avec Simple Plan…

    • “Quand AF remercie Mtl, est-ce le Mtl à l’ouest du boul St-Laurent ou le tout Mtl?”

      Arcade Fire a donné un show gratuit Longueuil. On passe au prochain appel.

    • La St-Jean est la fête de tous le Québécois, c’est vrai. Il ne faut pas oublier que la seule chose qu’ils ont en commun c’est la langue française comme outil de communication. La langue française définit l’identité des Québécois vivant sur le territoire du Québec. La St-Jean est donc la célébration de ce qui nous unit, la langue française. Les groupes anglophones peuvent très bien participer à la fête, mais dans langue commune, le français.

      Louis Dion

    • @ wtfomgbbq

      Justement ce n’est pas la fête des canadiens-français, ni la St-Jean-Baptiste, c’est la fête national des Québécois… et les membres du groupe Arcade Fire (sauf un) en sont. On est en 2011…

    • Y aurais-tu moyen une fois dans l’année, lors de la fête des francophones québécois, qu’un groupe qui chante 365 jours par année en anglais, fasse 2 tounes en français? C’est-tu trop demandé. Le reste de l’année on est bombardé de scrap.

      Vous irez au nouvel an chinois écouter en quoi ils chantent. C’est-tu parce que c’est des ceintures fléchés? Les colonisés sont pas ceux qu’on pense.

      De toute façon bientôt la Saint-Jean Baptiste va être interdite à cause de son nom et des références démoniaques que son nom implique.

    • Si la Fête du 24 juin est la fête des canadiens français, il faudrait l’annoncer ainsi. Or, ce n’est pas ce qu’on annonce.

      Le Mouvement National des Québécois et des Québécoises qui coordonne l’évènement depuis 1984, dit que c’est la fête de tous les Québécois; on ne dit à nulle part “Québécois Francophone” ! Normand Brathwaite pour un, Luck Mervil et d’autres ont amené des artistes de diverses nationalités dans les dernières années.

      C’est le drame national de L’ADISQ aussi qui n’a jamais rendu hommage à Leonard Cohen et qui a toutes les difficultés du monde à inclure des québécois qui chantent dans d’autres langues que le français.

      Et, L’ADISQ n’est pas le seul: le gala des Humoristes, les Olivier, etc sont tous des Galas “Québécois Francophones” à grande majorité. Ça ne veut pas dire de virer en mode Galas bilinges, mais au moins faire une place à tous les Québécois. Que fait-on avec Pascale Picard ? Ariane Moffat qui a fait une chanson en anglais ? Roch Voisine avec ses albums country anglais ? Sylvain Cossette avec ses reprises 70’s ?

      C’est çà l’exclusion à la Pauline Marois. Nous et Eux.

    • @teamstef
      Le maire Labeaume aimerait sans doute votre idée et pourrait damer le pion de Montréal en présentant Arcade Fire en «head line » d’un super spectacle sur les plaines…..

    • @gillesgilles

      Rammstein c’est les Kiss de l’Allemagne. D’abord le chanteur avec sa voix d’homme des cavernes mélangé avec celle d’un frankenstein en geste et en voix. Et une musique rock assez entrainante et différente de tout les U2 de la planète. Si ils n’utilisaient pastout cette miss-en-scène combinée avec des effets pyrotechniques allucinants, on ne se déplacerait peut-être même pas.

      Imaginez Mario Pelchat en cuir et avec tout les pétards en arrière avec une musique genre Journey ou… ou Rammstein. Le gars comble le Centre Bell pour plusieurs soirs (même en français) Comme Michael et ses pirouettes. Billy Jean sans moonwalk. Pas pareil.

      Le Québec est une province francophone mais le coeur de la région montréalaise est un digne représentant des Nations-Unies. Et on écoute de la musique anglophone et on en redemande à longueur de journée à la radio. On joue au fou. Gardons en vie et forte la loi 101. Mais ne jamais laisser un peu de place à notre Fête nationale pour quelques invités anglophones ou autres ethnies, c’est idiots.

      Pas tout le monde qui voyage et qui va à la Riviera Maya écouter de la musique en espagnole. Ceux qui vivent ici devraient aussi avoir la chance de chanter le 24 juin comme les anglophones qui vivent à l’américaine car on les tasse vraiment de côté. Pourquoi tout simplement commencer par les invités et voir ce qui va en ressortir. Le West-Island deviendra un peu plus l’Ouest de l’ile à la place.

    • ARCADE FIRE ??? y chantent-y le minuit chrétien au moins ??

    • Arcade Fire pourrait ouvrir le show avec la chanson Haiti, qui si ma mémoire est bonne est pas mal complètement en français. Ça serait un beau geste. Et puis je suis sûr qu’ils seraient contents de faire ça, puisqu’ils ont tout de même pris la peine de remercier Montréal en français aux Grammys!

    • C’est quoi l’idée de profité des succès d’Arcade Fire pour partir un faux débats sur la Fête Nationale? Le groupe n’est même pas de la fête.

    • @hermy

      Montréal est pluri-ethnique et multi-langue, pas le reste du Québec. Les montréalais, qui sont la source de la grande majorité de la production culturelle/télévisuelle/radiophonique du Québec tendent à l’oublier et à frapper un mur d’incompréhension quand ce genre de sujet est abordé à l’extérieur.

      J’ai grandi à Ville Saint-Laurent (enfin, arrondissement de Saint-Laurent maintenant). Extrêmement multiethnique. C’est ma réalité, mais ce n’est pas celle des québécois hors région métropolitaine.

    • on parle ici d’un groupe dont deux des membres principaux sont originaires du Texas, et qui ont choisi Montréal comme ville d’adoption.

      quand ils ont connu la gloire à LA et à Londres, ils ont pris la peine de remercier leur ville d’adoption pour ses qualités culturelles, en utilisant quelques mots de français…et ce même s’ils savaient qu’ils étaient devant un auditoire (salle et télévisuel) qui ne comprendrait probablement pas cet état de fait.

      ca me semble pourtant des indices qu’ils sont très sensibles à la situation linguistique/culturelle d’ici.

      et on les remercie comment pour avoir donné de la visibilité à Montréal ?

      bien sûr, en inventant un “mini-scandale” de toutes pièces sur la St-Jean Baptiste et chanter en anglais. le tout en sachant qu’ils ne seront même pas sur le continent à ces dates-là. c’est tellement minable.

      j’ai honte.

    • la prochaine fois qu’ils gagnent des prix, n’oubliez surtout pas de vous scandaliser s’ils oublient de parler de vous et de vous dire merci…..

    • C’est pour ça que je participe à cette fête depuis son début,ils ont mis les Québéquois qui ne pense et ne parle et chante pas comme eux.Une gang d’arrièré ensemble cEst parfait de même.

    • 1. Arcade Fire ne sont même pas disponible pour jouer à cette date, c’est donc une espèce de nouvelle hypothétique.

      2. Les organisateurs de la St-Jean Officiel peuvent bien vouloir organiser une fête 100% en français si ça leur chante ! Si on confie son organisation à la Société St-Jean-Baptiste, on ne peut pas s’attendre à autre chose de leur part.

      3. Donc, puisque je pense que la St-Jean devrait être la fête de tout les Québécois et par le fait même inclure certains groupes multiculturels et anglophones populaires et représentatifs, je vais simplement ne pas aller à ce spectacle qui ne me ressemble pas et encourager des initiatives parallèles comme l’Autre St-Jean. La journée où les autres fête de la St-Jean seront plus populaires que celle “officielle” les choses changeront.

    • Coeur de pirate en quelle langue elle chante????????

    • Il est établi, depuis plus de 100ans, que la St-Jean est la fête des Canadien-français, tout comme la St-Patrick est la fête des Irlandais. Bienvenue à ceux qui veullent bien fêter avec nous. Il se trouve que le tout se passe en Français. Pour ceux que ça dérange, une semaine plus tard notre beau pays organise une fête encore plus grande où tout se passe dans les deux langues officielles. Bien venu aux colonisés.

    • M. Lagacé
      Arcade Fire vous êtes la bienvenue sur les Plaines, Montréal so what……..Bravo j’aime beaucoup votre dernier paragraphe. En terminant l’esprit c’est comme un grand livre mais il faut être capable de l’ouvrir……..

    • @ tous les chialeux!

      Je vis juste à côté de la Ville de Montréal-Ouest et devinez quoi… Ils fêtent la St-Jean eux aussi… DANS LES DEUX LANGUES !!!

      Je ne suis pas contre que l’on décrête que xx% du concert doit être en français comme le CRTC à un loi pour que xx% du contenu radiophonique doit être canadien et xx% en français. C’est normal, c’est ça le Québec… c’est le fait français en Amérique du Nord. Mais voici pour le bénéfice des biens pensant un petit historique sur la St-Jean.

      *** La fête de la Nativité de saint Jean Baptiste est aussi la fête nationale des Canadiens français depuis 1834 lors de la création de la Société Saint-Jean-Baptiste. Jean le Baptiste a été décrété patron des Canadiens français en 1908 par le pape Pie X. En 1977, la fête de la Saint-Jean devint la fête nationale du Québec, incluant les Québécois de toutes origines. La fête de la Saint-Jean-Baptiste est aussi une fête maçonnique importante à travers le monde.***

      Notez cette phrase en particulier “En 1977, la fête de la Saint-Jean devint la fête nationale du Québec, incluant les Québécois de toutes origines.”

    • Quand donc les américains vont montrer leur “ouverture sur le monde” en invitant un groupe qui chante en français au Superbowl ? MDR

      Jean Émard

    • On pourrait faire de la traduction simultanée…ÔÔ…

      Et des signes pour les sourds… OUPS! … les malentendants!!

    • Savez-vous, après avoir entendu leur “Merci Montréal!” aux Grammys, j’ai l’impression que Arcade Fire voudra célébrer leur côté franco et le ferait avec brio. Pourquoi ne pas simplement mettre en valeur les chansons de leur répertoire francophone? Je pense entre autres à leur superbe version de “Poupée de cire, poupée de son” http://www.youtube.com/watch?v=752bW5cjXzw

    • J’entends jamais de musique en anglais.

      Quel choc que la fête nationale nous empêche d’en entendre.

      L’anglais survivra-t-il a un tel coup ? :)

      Jean Émard

    • “Oh non, je me sens menacé dans mon intégrité culturelle par 2 ou 3 ‘tunes’ en anglais.” frank_the_tank

      ===

      T’en as entendu combien de tounes en anglais en 2010 ?

      Tu survivras si Arcade Fire chante en français.

      Jean Émard

    • À vouloir jouer sur tous les patinoires disponibles à la fois, on peut finir par se blesser. Si on parle de la Fête nationale des Québécois, c’est une chose. Si on parle de la Saint-Jean Baptiste, fête des Canadiens français, s’en est une autre…

    • Un autre débat stérile.
      C’est sans espoir…

    • Ces extrémiste pour un Québec français sont des peureux et des lâches, les anglophones du Québec font parti de notre culture depuis le début et ils ont le droit de participer à LEUR FÊTE aussi. Je crois que l’on devrait libéraliser les Fêtes de la Saint-Jean et dépolitiser tout ça. Terminé l’organisation de ces fêtes par des organismes politisés, bouchés, racistes et séparatistes.

      Tant qu’à vivre dans une société fermé, isolationniste et nord-coréenniste je préfère 100 fois l’abandon du français et l’assimilation à la masse universelle anglaise. Même si je suis poche en anglais, Je l’apprendrai !

    • Fort bien, le 24 juin est la Fête nationale de tous les québécois. Alors organisons-nous pour que les artistes invités au Pow-wow reflètent le tissu social des Québécois: 65% de groupes francophones qui chantent en français, 20% de groupes anglophones qui chantent en anglais, 5% de groupes haïtiens qui chantent en créole, sans oublier les arabes, les autochtones, les chinois. Tant qu’à y être, il faudrait aussi que 50% des groupes soient féminins et qu’une place soit réservée à des groupes de personnes handicapées.

      À quand une fête pour célébrer le fait français?

    • J

    • La sauvegarde du français ça commence à la petite école. Que le français soit bien enseigné dès le départ et on a une base solide sous les pieds. Ensuite ça passe par l’immigration, nos nouveaux arrivants devraient obligatoirement apprendre le français. Une loi avec des dents grosses comme ça pour tous les commerces qui ne servent pas les gens en français. Et dernièrement des gens fiers qui s’appliquent à bien parler leur langue et aussi à bien l’écrire, que ce soit sur un blogue ou sur toute autre correspondance, notre français devrait toujours refléter notre fierté d’être des québécois francophones.

    • Avant que ça nous tombes dessus, on est beaucoup de souverainistes inquiets de la situation de la langue au Québec qui sommes en accord avec le fait d’inviter non seulement des gens qui chantent en anglais, mais aussi d’autres langues.

    • Rappelons-nous l’épisode stupie de l’ADISQ avec Céline Dion.

      Une artiste qui a gagné un Grammy et un Oscar; sommes-nous stupides à ce point.

      Créons des catégories spéciales et laissons-leur un peu d’espace. Si on accepte l’immigration, il va falloir leur laisser un peu de place; ça ne veut pas dire de ne pas créer d’évènements où certains anglophones chanteraient en français aec des francophones du Québec.

      Pourquoi pas un duo avec Karkwa et Arcade Fire; voilà où il faut aller.

    • Si on en est là, c’est la faute de René Levesque et des péquistes qui ont changé la Fête des Canadiens-français d’Amérique pour la Fête Nationale du Québec !

      Si on fêtait les Canadiens -français, on serait en droit d’exiger que tout se passe en français ! Mais comme Levesque et les péquistes faisaient des poussées d’urticaire en entendant le mot Canadiens , ils ont fait changer le nom.

      Mais tel est pris qui croyait prendre car la Fête Nationale du Québec, ça inclut les Anglais, les Chinois, les Espagnols, etc…. et tous ceux qui vivent au Québec ! Comment peut-on, maintenant, exiger que tout se passe en français ?

      Merci M. Levesque de nous avoir fait perdre notre identité propre !

    • alkborg

      18 février 2011
      12h07

      Si on en est là, c’est la faute de René Levesque et des péquistes qui ont changé la Fête des Canadiens-français d’Amérique pour la Fête Nationale du Québec !

      Si on fêtait les Canadiens -français, on serait en droit d’exiger que tout se passe en français ! Mais comme Levesque et les péquistes faisaient des poussées d’urticaire en entendant le mot Canadiens , ils ont fait changer le nom.

      Mais tel est pris qui croyait prendre car la Fête Nationale du Québec, ça inclut les Anglais, les Chinois, les Espagnols, etc…. et tous ceux qui vivent au Québec ! Comment peut-on, maintenant, exiger que tout se passe en français ?

      Merci M. Levesque de nous avoir fait perdre notre identité propre !

      ______________________________________________________

      Ho boy. T’as pas compris grand chose toi…

    • Pensez-vous qu’ils auraient accepté de participer au spectacle? Je n’ai jamais été capable de les voir sur scène depuis 3 ans. c’est plus facile de voir U2 ou Sir Paul que Arcade Fire lorsque l’on vit au Québec. Ils sont devenus trop Big pour Montreal depuis longtemps. Comme un certain Leonard Cohen qui snobe trop souvent les scènes du Québec. Tant pis pour eux!

    • La fête du 24 juin devrait se dérouler en français point final. C’est un événement qui nous permet de célébrer la culture québécoise et le fait français qui y est relié. Peut-on avoir un jour, où l’on puisse fêter en tant que Québecois et francophone? Ce n’est pas trop demandé à ce que je sache.

      Plusieurs artistes de souche francophone chantent en anglais et je trouve déplorable que peu tentent de faire un effort pour chanter en français. La Saint-Jean devrait être une occasion pour cela.

      Par ailleurs, à la place de céder au multiculturalisme et de vouloir permettre à des individus de diverses ethnies de chanter dans leur langue, on devrait leur donner une occasion de s’intégrer en ouvrant notre culture à eux et en montrant notre fierté d’être québécois et francophone.

    • Misère ! Pffft … Encore un autre débat stérile ! Un peu comme celui de la tite prière au Maire Tremblay de Saguenay. Comme le mentionne si bien l’un des blogueurs, Arcade Fire chanterait aussi en français. À la remise des Grammy, ils ont eu des bons mots en français pour leur ville d’origine : Montréal (Québec). Alors, passons à autre chose … por favor … on a bien d’autres chats à fouetter (N.B. SPCA … employé au sens figuré … je n’ai pas l’intention de faire mal à un chat … ne me poursuivez pas) … ;-)

    • À croire que ce sont des fédéralistes qui font ces commentaires concernant ce groupe. Si j’étais quelqu’un qui cherchais à nuire à l’accession d’un peuple à son autonomie c’est exactement le genre de stratégie que j’utiliserais.

    • Bravo. Pour une rare fois, je suis d’accord avec monsieur Lagacé. Des textes semblables j’en prendrais tous les jours. Tant pis pour les “ceintures fléchés” et autres “rednecks rétrogrades” qu’on entend malheureusement trop souvent sur les blogues.

      Voilà pourquoi je ne suis plus souverainiste. J’ai pour ainsi dire “perdu la foi”, le soir du 30 octobre 1995, après la défaite crève-coeur du OUI, quand j’ai entendu Pariseau blâmer “l’argent et le vote ethnique” pour ce résultat. J’ai compris que pour les “pures laines”, les québécois anglophones et des autres ethnies bien qu’il soient nés au Québec, seront toujours des citoyens de seconde zone. Ils ne seront jamais “assez pures” aux yeux de ces fanatiques dont l’extrémisme et l’intolérance ne sont pas sans nous rappeler ce qui s’est passé en Allemagne dans les années ‘30-40. Le temps m’a malheureusement donné raison. Relisez les discours des fanatiques du Réseau de résistance québécois ou de Curzi pour vous en convaincre.

      “Arcade Fire” n,en n’a rien à cirer de l’Opinion des “bornés” du comité organisateur de la Fête nationale. Restez entre vous autres les amis et foutez-nous la paix avec vos discours rétrogrades. Vous voulez fêter tout seul juste votre petite “gang”? Parfait, faites-le. De toute façon c’est ce que vous faites depuis plusieurs années.

      Quand aux québécois qui veulent voir un festival d’envergure international avec des artistes provenant de partout dans le monde et qui vont venir exprimer DANS LEUR PROPRE LANGUE, leur art et leur talent, z’avez juste à venir au “Festival international d’été de Québec” (Le Festival international de jazz de Montréal peut aussi faire la “job” pour ceux qui ne veulent pas venir à Québec).

      Laissons les “rednecks” “rôter leur baloney” ensemble. Ils sont tellement doués pour ça!!!

      Gilles Morissette
      Québec

    • «Il y a eu 150 ans, le 24 juin 1984, que Ludger Duvernay et 60 chefs de file du temps dotèrent les Canadiens français d’une fête nationale, le 24 juin, d’un patron national, Saint Jean-Baptiste, et d’une société nationale, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal.»

      source : http://www.fetenationale.qc.ca/exposition-la-fete-de-1984-a-2009/la-fete-nationale-du-quebec-et-le-mouvement-national-des-quebecoises-et-quebecois-mnq.html

      Exprimons-nous en bon Québécois pour commenter :
      Faut tu être assez newf pour écouter de l’anglais quand on fête le français!?

    • “Que dire à propos des organisateurs de la Fête nationale, qui ont décrété que si Arcade Fire, primé aux Grammys, voulait jouer au grand pow-wow des 23 et 24 juin, il faudrait que ce soit en français, et surtout pas en anglais, langue principale des tounes du groupe ?”

      Le mot le plus important dans ta question: le SI.
      Arcade Fire n’a rien demandé. Ni la gang de la St-Jean.
      VOUS avez chercher à créer la controverse en appelant les organisateurs de votre propre chef et VOUS connaissiez déjà leur réponse. C’est ce qu’on appelle un non-événement, du remplissage, de la nouvelle sur mesure, du cassage redondant et prévisible de francophones nationalistes. Quand les médias brassent de la marde pour rien, ça m’éneeeerve…

      Pour les amateurs de musique alternative dans les deux langues, il y a l’Autre St-Jean. C’est là où moi je vais fêter. La pop sirupeuse, les vieux dinosaures et les stepettes de Brathwaite, non merci. Langue anglaise ou non, Arcade Fire n’a strictement rien à voir avec eux et ne s’adresse pas au même auditoire.

    • AF en français à la St-Jean serait aussi insensé que AF en anglais.

      C’est comme manger de la pizza à la cabane à sucre;
      C’est comme manger une salade au Pied de cochon;
      C’est comme aller faire du ski en Floride;
      C’est comme demander du porc halal;
      C’est comme faire jouer du rap aux Foufounes électriques;
      C’est comme marcher dans une mosquée avec ses chaussures;

      Ah non, à la St-Jean on accepte n’importe quoi…

    • @walkirie

      Trop big pour nous ?? Il me semble les avoir vus à Sherbrooke et à Longueuil il n’y a pas si longtemps… Pas fort.

      @tous ceux qui veulent qu’on fête le français au moins une journée au Québec
      En musique, il y a, notamment, ce qui s’appelle Les Francopholies qui servent exactement à ça, souligner le fait français. Sortez un peu de chez vous.

      La protection et la célébration de la Langue française, ça comment surtout par l’utilisation qu’on en fait au quotidien.

    • Alala! (pense-t-elle tout en tournant légèrement sa tête de gauche à droite en guise de: “léger découragement”. Bon, écoutez, Patrick, le premier, pourquoi mépriser notre peuple à ce point? Oui mépriser parce que le ton avec lequel vous parler de nous, les Québécois, c’est tout sauf gratifiant! Notre langue se meurt et vous et plusieurs banalisez cette réalité, pourquoi? Vous savez pourquoi Falardeau et tous les autres criaient toujours si fort? C’est parce que trop de gens comme vous ne prennent pas soin d’entre autre notre plus grande richesse, notre langue!

      Le bobo ici ce n’est pas que nous soyons mous et que nous chialons tout le temps pour rien, non, le bobo au Québec c’est que “entre nous”, nous nous détruisons et pendant que nous le faisons, d’autres entrent et prennent racines et font des bébés, etc …Et nous, nous continuons de nous battre, entre nous! C’est ça qui est pathétique!

      Patrick et tout les autres, se tenir debout n’est pas chose facile et de tout repos, me semble que si ensemble nous avions tous le même objectif de prendre soin de nous, nous serions un peuple beaucoup plus respecté d’autrui!

      Peut-être que l’on risque de perdre quelques plumes, mais jamais on perdra notre identité!…
      (Silence)

    • Encore les influences de la SSJB en catimini… Si Arcade Fire sont “smattes”, ils vont envoyer la bande des organisateurs se faire foutre et ne viendront pas. Tant pis pour nous.

    • @walkirie

      Drôle que vous mentionnez Léonard Cohen, que le Québec a toujours considéré comme un artiste de second ordre. Je le comprends de nous bouder.

      Patience, les “ceintures fléchées” comme Ramses 2.1 sont pour la plupart des boomers vieillissant, on n’aura plus à les supporter trop longtemps…Quoiqu’on aura à s’occuper d’eux et sacrifier notre avenir pour le “grand” système qu’ils nous lèguent…eh misère…

    • D’accord avec le billet et de toute façon ils seront en tournée en Europe à cette date.
      Mais, comment on définit ça un groupe québécois? Avant de se pêter les bretelles il faudrait savoir que quoique le groupe a fait ses début à Montréal, une seule membre du groupe est québécoise (St-Lambert). Deux sont du Taxas, un d’Ottawa, un de Toronto, un de Guelph et un de Vancouver.

    • Tout à fait d’accord avec vous. Moi je suis un nouveau franco-ontarien et fier de l’être. Et croyez-moi je suis originaire du Témiscamingue.

    • Toujours avec la grande inspiration dans l’body (en ce qui me concerne, partageant de ce fait mes angoisses): Me semble que le ROC ne se casse pas le “bécyk” avec des questions comme ça… Sommes nous trop… fragiles???

    • Leurs “Success CD” intitulé “The suburbs” roule à fond de train dans ma voiture… Quel jouissance auditive! Alors, je dis quoi? Congrats? ou Bravo? ou Bravissima? Pas sûr de votre identité? Batinsse! Faites-vous adopter par du monde qui savent où est-ce qu’ils s’en vont! Vous récolterez ainsi les fruits de votre travail plutôt que de dépenser vos avoirs dans des semences qui ne vous garantissent rien, au pire qui vous amèneront où vous êtes présentement! En tout état de cause, vous en reviendrez à la question “Vive-je de mon art ou bénévole-je?”

    • Quel est le lien entre la confiance en soi et la problèmatique linguistique? C’est plutôt une manipulation aux accents culpabilisants qui a pour but l’aveuglement volontaire.

      Ainsi, s’il lui prenait l’idée de s’installer dans un autre pays, le Japon par exemple,
      il se déclarerait Japonnais au sortir de l’avion. Il ne sentirait aucunement l’obligation d’en apprendre la langue ou de respecter les us et coutumes. Il se croirait en droit d’arriver n’importe où avec ses gros sabots et d’être accueilli à bras ouverts. Faites en l’expérience!

    • “Patience, les “ceintures fléchées” comme Ramses 2.1 sont pour la plupart des boomers vieillissant,” nonsenseguy

      ===

      T’as aucune idée de mon âge. et en passant, tu sais, l’âgisme c’est aussi méprisable que le racisme.

      Jean Émard

    • “Drôle que vous mentionnez Léonard Cohen, que le Québec a toujours considéré comme un artiste de second ordre. ” nononsenseguy

      ===

      Cohen a toujours été aimé au Québec.

      D’où sors-tu?

      Jean Émard

    • “non ce ne sont pas des méchants colonisateurs et aux dernières nouvelles on n’en a rien a f**tre de savoir que vous ne les aimez pas.” steban

      ===

      Amusant que tu conclues que je n’aime pas Arcade Fire. Je les aime bien.

      Mais ceux que j’aime pas ce sont les groupies finis qui sont incapables d’analyser avec un peu de recul une situation parce qu’elle concerne leur idole.

      Jean Émard

    • À force d’installer des clôtures… on finira par se cloîtrer.
      B-R-A-V-O.

      Merci M. Lagacé.
      Ça fait du bien à ma génération ce matin de vous lire.
      Merci d’écrire tout haut ce que plusieurs pensent dans leur cuisine.

    • Je suis sans mot. La question? Votre idéal est-il de vivre dans une ville bilingue ou une ville francophone? Vous voulez avoir l’air tellement progressiste mais malheureusement votre jugement est faible. Et vous dites et pensez n’importe quoi! Vous melangez tout. Et ayez la décence de ne pas effacer mon opinion. Quand vous nous traitez de ceintures fléchées on est bien obligé de vous lire, nous.

      Strictement d’un point de vue intellectuel, qu’est-ce que ça change que le groupe ait le monde à ses pieds? Vous dites que l’anglais est la langue de la musique, des films etc. Vous dites cela sans broncher? Alors vous n’avez aucune crédibilité pour écrire à ce sujet. Ou vous devez assumer votre idéologie impérialiste et ne pas faire semblant d’être neutre.

      J’imagine aussi qu’étant donné que les USA sont la superpuissance mondiale et puisque le monde est à leurs pieds on devrait courber l’échine et obtempérer. Parce que c’est tellement dépassé de se battre contre l’impérialisme. Isn’t it?

      Montréal a accueilli Arcade Fire à bras ouverts et lui a offert un toît. Bravo. Mais Arcade Fire, lui, ne semble pas avoir acceuilli Montréal et le Québec à bras ouverts. Malheureusement. Ils n’ont pas cru bon d’apprendre la langue des indigènes. Et surtout parce que Montreal is english anyway! Non? Ils sont ici parce que la vie coûte peu cher et que nous sommes une société à gauche. Où il est possible d’être oisif et de faire le party sans se faire remarquer. Les prévilèges…sans les devoirs. Parfait pour n’importe quel artiste.

      La fête nationale célèbre la diversité culturelle qui s’exprime par un peuple chantant encore dans sa langue. Arcade Fire représente l’exact opposé. Les vertu de venir parasiter une nation, d’en mépriser ses caractéristiques et enfin lui dire avec condescendance: regardez, c’est en anglais que ça se passe. C’est ainsi que vous deviendrai international! Alors votre chant folklorique, please, remballez-le!

      Mordecai Richler a vécu presque toute sa vie au Québec sans jamais apprendre le français. Et il nous a vômi dessus par ses écrits. Causant des torts irréparables. Mais bien sûr, il écrivait des obscénités à notre sujet… avec de beaux mots. Encore un sophisme de votre part. Donc il mérite d’être vu comme un grand québécois. Avez-vous déjà suivi des cours de logique à l’école? A implique B etc…

      Adolf Hilter a presque anéanti l’Allemagne et tout un peuple. Mais aussi, il faut bien l’avouer, c’était un grand politicien, un visionnaire, un stratège inégalé. Un génie! Il a presque réussi à germaniser la planète en entier. Tout ça venant d’un petit pays. Wow! Il doit bien mériter sa statue, sa rue et pourquoi pas, un bon mot de votre part.

    • Personne a jamais penser a inviter le Pascale Picard band a la St-Jean ou Fete nationale et pourtant elle est québécoise pure laine. Pourquoi ? parce que la fete nationale c’est pour souligner le fait francais en Amérique, si vous voulez absolument inviter un anglo,invitez Jim Corcoran ou Nanette Workman.

      Arcade fire a pas sa place dans un show de la St-Jean pas plus qu’aux francofolies, il me semble que ca tient du gros bon sens.

      Inviterais t-on une interprète comme Céline Dion, aussi big soit-elle au festival de la chanson de Granby ? non ce festival veut souligner le travail des auteurs-compositeurs-interprètes, ce que Céline Dion est pas.

      Inviterais t-on Beyonce ou Britney Spears dans le cadre du festival d’Oshewaga ( pas sur du nom) , mais ce festival au parc Jean Drapeau pour le heavy metal ? pas du tout c’est pas leur place.

      Alors s.v.p. lachez-nous avec les accusations de racisme et/ou de xénophobie avec ca.

    • Imaginez que vous êtes comme des millions de Québécois, un nationaliste fier de sa langue et de sa culture. Et un beau matin, BOUM! on vous annonce que votre rue ne s’appelle plus Jeanne-Mance… mais Mordecai-Richler Crescent. Hmmm. Allez… faites preuve d’empathie M. Lagacée. Je crois que l’envie de déménager se ferait bientôt sentir. Non?

    • Le problème des Québécois c’est qu’ils veulent tellement se faire aimer, se faire dire qu’ils sont donc beaux, qu’ils sont donc fins, qu’ils ont donc l’esprit ouvert…une vedette internationale arrive ici pour nous présenter son dernier livre, son dernier film, son dernier disque…on lui demande quoi en arrivant ici ? parlez-nous de votre livre ?, parlez -nous de votre film ? parlez-nous de votre démarche artistique ? Non, on lui demande qu’est-ce vous pensez du Québec ? vous pensez quoi de MTL ? Et la, on a droit aux memes clichés… ah oui le Québec carrefour entre l’Amérique et l’Europe,bla bla bla . La, les Québécois sont tous contents…il nous aime, on est beaux, on est fins , on est gentils parce que Chose nous l’a dit…c’est pathétique. C’est la meme chose qu’ont voit ici…Arcade fire a parler francais aux Grammy awards, ca veut dire qu’ils nous aime, qu’ont est beaux, qu’ont est gentils, faudrait leur faire une place sur le show de la St-Jean…misère .

    • Pis avant de donner un nom de rue a Mordecai Richler, j’en donnerais un a Oscar Peterson, lui parlait francais au moins.

    • Et une chronique en prime de Patrick aujourd’hui…

      “Je sais que tout ça est hypothétique”

      Ben justement, où est donc l’intérêt à part semer la zizanie? C’est plus le comportement des médias qui me fait honte que la réponse TOTALEMENT PRÉVISIBLE des organisateurs. Et pourquoi donc faut-il absolument avoir une autre réponse de la part de ces “ceintures fléchées”. Qu’est-ce qu’on en a à cirer?!? C’est de jaunisme, rien d’autre. Arcade Fire n’en a rien à foutre et n’a rien à voir là. Aussi, vous n’êtes pas sans savoir que le groupe n’aime pas particulièrement les médias mainstream. En les plaçant au centre d’un pseudo-scandale contre leur gré, vous leur donner raison. Merci beaucoup, des plans pour qu’ils se cassent…

    • Aussi, vous n’êtes pas sans savoir que le groupe n’aime pas particulièrement les médias mainstream.

      Peut etre, mais bizarrement ,il accepte un prix d’un organisme,les Grammy, qui est, on ne peut plus mainstream.

    • Et alors teddybear? Arcade Fire est tombé sur le cul aussi. Les grands médias ne diffusaient pratiquement pas leur musique et beaucoup d’Américains n’ont jamais entendu parler d’eux. Ils ont gagné sans jouer les lèches-cul et sans jamais nous servir de musique formatée, avec une étiquette indépendante qui n’a pas les moyens des grosses maisons de disques pour la promo. C’est une douce revanche, une victoire de la bonne musique faite avec coeur, intelligence, originalité et intégrité. C’est un véritable pied-de-nez au mainstream. Après la cérémonie, ils ne sont pas allés au party avec les grosses pointures, ils ont fêté avec famille et amis sur le bord de la piscine. Down to earth et pas du tout superficiels…

      Si Win Butler est connu pour son air bête lors des entrevues, je soupçonne que c’est parce qu’il se méfie comme la peste des journalistes et des médias. Il a raison…

    • Bonsoir Patrick,

      Comme on a certainement pas manqué de vous en aviser depuis la parution de votre chronique de ce matin (Les ceintures fléchées), le groupe Arcade Fire n’est pas composé d’américains et d’un montréalaise. Il est composé comme suit :

      Win Butler et Will Butler sont originaires du Texas.
      Régine Chassagne de St-Lambert au Québec.
      Richard Reed Parry est de Toronto
      Tim Kingsbury est de Guelph, Ontario.
      Sarah Neufeld est de Vancouver.
      Jeremy Gara est d’Ottawa.

      Le groupe est donc composé de deux Américains, une Québécoise et quatre Canadiens anglais.

      5 membres sur 7 sont donc Canadiens.

    • Les grands médias ne diffusaient pratiquement pas leur musique et beaucoup d’Américains n’ont jamais entendu parler d’eux. Ils ont gagné sans jouer les lèches-cul et sans jamais nous servir de musique formatée, avec une étiquette indépendante qui n’a pas les moyens des grosses maisons de disques pour la promo.

      Soit pas naive Vlimeuse, y’a pas de hasard dans la vie .

    • Est-ce que St-Jean-Baptiste parlait français?

    • Et Simple Plan, selon votre argumentation, ne pourrait pas chanter en anglais parce qu’ils ne sont pas anglophones? Ben voyons!

      Avant de prendre le monde de haut, j’avancerais des arguments qui se tiennent un peu plus…

    • @mbrisson
      Imaginez que vous êtes comme un million d’Anglo-québécois, un nationaliste canadien fier de sa langue et de sa culture. Un bon matin,BOUM! On vous annonce que votre boulevard ne s’appelle plus Dorchester… mais René Lévesque. Mmmm.Allez,…faites preuve d’empathie M.Brisson. Je crois que l’envie de déménager se ferait bientôt sentir. Non?

    • @tous,
      Je crois que la plupart des commentateurs ici sur le blogue se pose la question: La Saint -Jean, est-ce la Fête des Québécois toutes langues confondues ou est-ce la Fête des francophones en Amérique?
      Si c’est le premier, qu’on laisse les Québécois de toutes allégeances fêter à leur façon et dans leurs langues la fierté d’être Québécois et si c’est le deuxième alors,qu’on dise que cette Fête n’est réservée qu’aux francophones.
      Qu’on en finisse avec ce double langage!
      Est-ce la Fête de tous les Québécois ou celle des francophones seulement?
      Roger Sylvain

    • @rogerheb

      Est-ce la Fête de tous les Québécois ou celle des francophones seulement?

      A la base un vrai Québécois se doit d’etre francophone ou du moins de parler francais, Nanette Workman est une Québécoise pour moi, de meme que Christopher Hall, Bob Walsh, etc. Mais juste parce que quelqu’un est établit au Québec pis qui paye ses taxes et ses impots ici,comme si on avait le choix de payer ou pas taxes et impots, mais qui se donne pas la peine d’apprendre le francais, pour moi c’est pas un Québécois.

    • @teddybear
      Bravo pour l’acceptation de la différence.
      Si je comprends bien, pour vous, il y a des vrais Québécois et des faux Québécois. Pierre Trudeau,Jean Chrétien,Mordachai Richler,Leonard Cohen,Howard Galganove étaient-ils ou sont-ils Québécois? Et les Québécois bilingues qui ne sont pas séparatistes sont-ils Québécois?
      Les Anglos et Allos qui parlent français et qui sont fédéralistes sont-ils Québécois?Les Canadiens vivant au Québec sont-ils Québécois?
      À quand un ministère qui déterminera la québécité des Québécois?
      Si je comprends bien votre logique il y a les francophones qui méritent leur place au soleil et les autres qui doivent payer des taxes et rester dans l’ombre.
      Beau pays en perspective!
      Connaissez-vous la définition du mot DISCRIMINATION?

    • @teddybear,
      À quand un brassard pour identifier les non Québécois comme vous dites?
      Un petit camp pour les réformer peut-être?
      Votre logique peut nous mener loin.
      Roger Sylvain

    • @rogerheb
      Comparer René-Levesque à Mordecai Richler? Vraiment? Mordecai richler représente l’impérialisme, l’imposition de la vision d’une minorité sur une majorité. M. Levesque l’exact contraire. L’émancipation. La prise de possession par la majorité de façon ô combien légitime de ce qui lui appartient. Le premier est méprisable. Le deuxième est digne. Vous avez tout à fait le droit de préférer les Canadiens anglais et souhaiter la soumission de “votre” peuple. Mais comprenez que nous ne sommes tous comme vous. Fortunately! Si un Canadien anglais veut partir parce qu’il n’accepte pas que le Québec est une nation francophone et qu’il est normal qu’il honore ses personnalité, qu’il est normal que son environnement témoigne de la prédominance des francophones et non le contraire, eh bien je ne m’oppose pas à son départ.

    • @rogerheb
      On ne peut pas simultanément sur un même territoire contribuer à bâtir deux nations différentes. L’une oblitère l’autre nécessairement. Vous semblez avoir miser sur la nation canadienne anglaise. Je mise sur la nation québécoise. Mais continuez, vous êtes en voie de remporter votre pari. Et ce, malgré le boulevard René-Lévesque.

    • Donc, Joe Norton qui a vécu toute sa vie à 20 minutes de Montréal n’est pas un vrai québecois. Et tous ses congénères aussi. Pourtant Québec est un mot indien.

    • Teddybear, ça ne fait pas très français comme nom!

    • J’ai 3 voisins. 1 vient du Soudan, l’autre de Pointe-Claire et l’autre du Lac. Le matin, les deux premiers, quand je les croise, ils me sourient et m’envoient la main. Ils parlent peu français mais ils essaient. Moi, je leur lance un good morning avec pas trop d’accent. Le 3e, lui, il sacre, il écoute le hockey fort et il traite sa femme de vieille folle pis il a toujours un aie de boeuf dans la face. À la St-Jean l’an dernier, j’ai invité les deux premiers dans ma cour. On a fait un feu de camp. Mon voisin du Soudan (un Soudanois?) avait apporté des bananes plantains ou je ne sais trop quoi. C’était bon. L’anglais avait apporté sa guitare et il jouait des tounes de Sam Roberts et de Ian Kelly pendant que je fouillais dans mes tounes de Piché et de Beaux Dommages. Il jouait bien le maudit! On a eu une sacrée belle Saint-Jean! Vive le Québec!

      (Il y avait de l’anglais, de l’international, de la bière… mais surtout, il y a avait un paquet de vrais québécois… et c’est ça que ça prend à une Saint-Jean)

      Pigez-vous?

    • De toute façon il est déjà trop tard . . .
      Les francophones seront minoritaires à Montréal d’ici un an ou deux.
      Ensuite, dix ou quinze ans auront raison de nous !
      Dire qu’on se fait encore comparer à Hitler parce qu’on veut juste garder notre langue.
      On n’a aucune crainte à avoir envers les “autres”, on se détruit très bien entre nous. Moi, en tout cas, je n’exige plus le français, j’en ai assez de passer pour un raciste ! Ils m’ont eu !

    • @pistole13
      Ce qui fait de quelqu’un un Québécois c’est le fait de s’identifier d’abord et avant tout au Québec et à ce qui fait que le Québec est le Québec. En premier lieu, bien sûr, la langue. Il faut aussi développer une curiosité pour ce qui se fait ici au niveau culturel, être au courant des débats publics, de l’histoire etc. Donc si vos ami Soudanais et Anglais eux-même s’identifient d’abord aux Québécois, ils sont sans doute Québécois. Sinon ils sont Canadiens. Si je parle à votre ami de la musique, des films, des auteurs, des émissions de TV incontournables, des traditions d’ici… vont-ils me regarder avec de gros yeux? J’ai des amis vivant à l’étranger qui trippent littéralement sur tout ce qui est Québécois au point d’avoir appris la langue française. Ils n’ont jamais vécu ici… Pourtant je les qualifierais sans hésitation de Québécois. Être Québécois ça se situe au niveau de l’âme. Pas en fonction de l’endroit où l’on vit nécessairement.

    • @ jeanp ~

      Consolez-vous! Touit n’est pas perdu…

      Vous avez gagné un beau gros point Godwin!

    • @ rogiroux

      Vous vous trompez de cible . . . Je constatais !
      Et qui vous dit que j’ai besoin d’être consolé ?

    • Savez-vous qu’en Suisse on parle 3 langues?

    • C’est très dangereux ça Lagacé. Très dangereux d’écrire une chronique en se tenant devant son miroir…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2010
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité