Patrick Lagacé

Archive du 21 janvier 2011

Vendredi 21 janvier 2011 | Mise en ligne à 14h04 | Commenter Commentaires (39)

Pause Kit Kat mouillée

J’espère que ce que cette pauvre fille racontait était important.

Lire les commentaires (39)  |  Commenter cet article






Vendredi 21 janvier 2011 | Mise en ligne à 11h21 | Commenter Commentaires (78)

David Whissell, Jean-Marc Fournier : divorcés de la réalité

Plante2

Eh, misère.

C’est ce que je déteste le plus de la politique : la bête, primaire, ridicule obligation de loyauté. Non, désolé, je me reprends, la loyauté, je comprends. Ce qui m’irrite, c’est la bête, primaire et ridicule obligation de loyauté souriante. C’était le caucus des députés libéraux provinciaux, ce matin. Les avez-vous vus, à la télévision, tapant des mains, des modèles de positivisme et d’enthousiasme ? Souriants ? On aurait dit des G.O. dans un Club Med.

Les sondages sont dévastateurs, en cette ère post-Bastarache, mais les députés du PLQ font comme si le ciel était radieux. Au fond, c’est peut-être dans l’ordre des choses : c’est quand il pleut et fait tempête que le Club Med a besoin de G.O. débrouillards et positifs…

En plus, ils sentent le besoin d’en rajouter, avec des déclarations qui témoignent d’un divorce douloureux, mais pas encore complètement digéré, avec la réalité.

Jean-Marc Fournier : « Le fait que les perceptions puissent prendre un certain temps à être modifiées n’est pas surprenant dans ce contexte. »

David Whissell : « Les médias vont rapporter des demi-vérités qui, des fois, vont fausser l’interprétation que la population peut faire d’une situation. »

(Texte de Cyberpresse)

Lire les commentaires (78)  |  Commenter cet article






Vendredi 21 janvier 2011 | Mise en ligne à 8h00 | Commenter Commentaires (21)

Jean-Claude Duvalier : la citation du jour

Le NY Times évoque une théorie expliquant peut-être le retour surréaliste de Jean-Claude Duvalier à Port-au-Prince : l’ex-dictateur sanguinaire comptait faire un petit séjour en Haïti, puis revenir en Suisse pour montrer aux autorités helvétiques qu’il ne fait l’objet d’aucune poursuite dans son ancien pays. Cela lui aurait donné un argument pour combattre une nouvelle loi, faite sur mesure pour lui, qui multiplie les barrières entre les ex-dictateurs et le fric qu’ils ont caché en Suisse.

Selon certaines sources, Duvalier aurait dilapidé l’essentiel de la fortune faite sur le dos des Haïtiens. Ce qui nous laisse entrevoir une image réjouissante : Duvalier cassé comme un clou, forcé de vendre des mangues dans les rues sales de Port-au-Prince, comme des milliers de ses compatriotes…

Mais je m’égare. Je voulais vous dire qu’un candidat à la présidentielle, Michel Martelly, voit d’un bon oeil le retour de Duvalier au pays. Paragraphe de l’AFP :

M. Martelly a en tout cas approuvé le retour de l’ancien dictateur, se disant même prêt à le prendre comme conseiller s’il remportait le scrutin. “Duvalier est Haïtien. Qu’il revienne, c’est la démocratie”.

M. Martelly est chanteur de charmes. Dans son métier, un parolier lui met des mots dans la bouche. Il n’aurait pas encore trouvé le parolier qui lui mettra des mots dans la bouche en tant que politicien…

AJOUT : L’avocat de Michel Martelly s’appelle comment ? Gervais Charles. L’avocat de Jean-Claude Duvalier s’appeller comment ? Gervais Charles. Référence : le Nouvelliste, journal haïtien.

Lire les commentaires (21)  |  Commenter cet article






publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2009
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité