Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 30 novembre 2010 | Mise en ligne à 10h24 | Commenter Commentaires (31)

    Lettre de JFL à PKP : plaidoyer en faveur d’un peu de grandeur

    Photo La Presse – Pierre Karl Péladeau

    Photo La Presse – Pierre Karl Péladeau

    Sur son blogue de L’actualité, Jean-François Lisée a profité des soubresauts du procès en diffamation intenté par Pierre Karl Péladeau à Sylvain Lafrance, de Radio-Canada, pour pondre une lettre ouverte à PKP, où il invite le grand patron de Quebecor à surprendre les Québécois.

    À les surprendre comment ? Avec de la grandeur…

    Constat de JFL sur le personnage PKP, en 2010 :

    Vous ne laissez personne indifférent, c’est entendu. Vous avez la réputation du bagarreur, fonceur et pugnace, qui ne craint pas de casser un certain nombre d’œufs pour cuisiner ses omelettes médiatiques. Davantage même, pense-t-on en plusieurs milieux, que la recette n’en nécessitait. Le succès est évidemment la meilleure revanche contre les critiques. Outre votre déconvenue, majeure, dans l’imprimerie, vous avez confondu les sceptiques. Maintenant que vous avez accompli la transition voulue vers la convergence de vos médias, que vous avez mis la géante Bell sur la défensive dans le marché du sans-fil et que vous vous êtes mis en piste pour assurer la résurrection des Nordiques à Québec, vous n’êtes plus un battant. Vous n’êtes plus le fils qui émerge. Vous êtes l’homme qui est arrivé. Un personnage. Un acteur majeur du Québec moderne. Vue l’ombre portée par votre pater familias, c’est un exploit de vous être forgé un tel prénom — ou une telle série d’initiales.

    Jean-François Lisée

    Jean-François Lisée

    Le directeur du CÉRIUM avance deux idées dont pourrait s’inspirer l’homme d’affaires pour s’élever au-dessus de la mêlée. Primo, régler hors-cour la poursuite contre Radio-Canada (ce qui impliquerait, de la part de M. Lafrance, un aveu, celui d’avoir mal choisi, dans le cas du mot voyou, au centre de la poursuite). Deuzio, régler le conflit au JdeM, qui a été mis en lock-out il y a près de deux moisans. La chute de JFL :

    Puisque vous avez gagné, il vous revient de sortir de la crise et d’en sortir par le haut. C’est ce qu’on appelle la grandeur. Aucun voyou ne s’aventure dans ces hauteurs.


    • JFL = has been

    • Voilà un discours très étonnant… et intéressant!
      J’avoue ne pas connaître Jean-François Lisée, mais depuis quelques temps, je ne cesse d’en entendre que du bien.
      Ceci étant dit, je suis d’accord avec lui: ce comportement serait hautement surprenant de la part du grand patron de Québecor, d’autant plus qu’il semble penser en fonction de garder un maximum de lecteurs pour un seul créneau. Il est sauf de croire que ce genre d’idées ne lui a pas passé par la tête, mais j’avoue que le cheminement tient sa route.
      J’aimerais croire aussi que la diversité de la presse jouerait en faveur du monde médiatique. Je crois en effet que la diversité de pensée et de liberté d’opinion demeure la clé d’une société libre et démocratique (mettons).
      Mais j’aimerais croire aussi que PKP soit ouvert à une telle suggestion…

    • “Deuzio, régler le conflit au JdeM, qui a été mis en lock-out il y a près de deux mois.”
      Je crois que c’est plutôt deux ANS.

    • Pire qu’un mauvais perdant, un mauvais gagnant!

    • J’espère que PKP va gagner ce procès. Angélil a réusi à se faire respecter par des poursuites. C’est comme ça au Québec. Probablement que Guy Laliberté aura à se défendre un jour devant une cour de justice. On a quasiment eu la peau de Pauline à cause de sa luxueuse maison.
      Je suppose que Jean-François Lisée se situe lui-même à gauche? Les Québécois sont par nature de gauche, semble-t-il.
      Je vois ce procès comme étant le procès de tous les gens qui réussissent à se tailler une place au niveau international. Ailleurs, dans le monde, on les respecte et les adule (Céline), ici, au Québec, on les méprise. Méchant problème!

    • La grandeur est un sujet que M. Lisée connait bien. Par exemple M. Lisée s’autoproclame “chercheur” sur le site du CERIUM:

      http://www.cerium.ca/Le-blogue-des-blogues-chercheurs

      Mais rassurez-vous, au CERIUM, on “déteste la langue de bois “, selon le billet du 25 nov. De M. Lisée (« Petit cours de langue de bois ») !

      Je pense que PKP fera preuve de grandeur dès qu’on fera preuve de respect à son égard…

    • S’cusez mais c’est qui ou c’est quoi au juste JFL ?

    • Tout à fait d’accord avec la demande de grandeur afin de régler le conflit du JDM. Par contre, cette demande devrait aussi être adressé au syndicat. Que les 2 parties nous surprennent avec plus de grandeur et le conflit pourrait se régler.

    • @lenglo = Ironique de traiter JFL de “has been” par un “never was and never will”. Comment pouvez-vous en arriver à ce constat pour JFL?

    • Dans sa lettre, M. Lisée écrit ceci: “Vous demandiez de plus à ces futurs chômeurs de s’engager à ne pas travailler pour la concurrence et de mettre un terme à leur expérience de RueFrontenac.com.”

      Cet énoncé me semble erroné. Ce que PKP demande aux lockoutés, c’est de ne pas faire de double dipping: ne pas profiter à la fois d’une prime de séparation et d’un salaire de la concurrence. Si je ne m’abuse, PKP leur offre une prime de séparation équivalent à 1 mois de salaire par année de travail. Cela fait 2 ans et demi de salaire pour un employé depuis 30 ans.

      Il serait effectivement injuste qu’un tel employé reçoive cette prime, puis saborde le JdeM en travaillant pour la compétition.

      Tous ceux qui refusent la prime de séparation peuvent immédiatement travailler pour la compétition du JdeM.

    • Je crois qu’il faut lire ce texte avec un ton ironique. Croyez vous vraiment que JFL pense que PKP va régler le conflit du JdeM demain matin? Qu’il lâchera prise dans sa bataille juridique contre Lafrance? Non. “Aucun voyou ne s’aventure dans ces hauteurs” et justement, PKP ne s’y aventurera pas. À vous de comprendre le reste.

    • JFL par çi, RueFrontenac par là.
      Je te gratte le dos, tu me grattes le dos.
      So, so, so.

    • @ bernem…

      Vous êtes sérieux ??? Vous souhaitez que PKP gagne son procès, qui monopolise le système judiciaire pour une histoire de «voyous» …???

      Sincèrement, si un homme de sa stature n’est pas capable de passer par-dessus un commentaire qui mentionnait qu’il se comporte comme un voyou dans certains situations, M.Péladeau ferait aussi bien de démissionner tout de suite. Et on ne parlera même pas ici du fait de proposer à ses employés du JdM de réduire les effectifs considérablement s’ils désirent réintégrer leurs postes…

      Oui, vraiment, un grand homme que ce PKP …

    • @lenglo J-f Lisée un has been ? C’est le blogueur le plus allumé politiquement au québec

      lenglo serait tu en fait l’Anglo ?

    • Bon, allors maintenant attendons de voir la déclaration de Lafrance dans laquelle il dit avoir mal choisi ses mots. (Autrement le procès continu)

      Attendons aussi une proposition réaliste des syndiqués du journal de Montréal, ils ont joué gros en misant sur leur fond de grève de deux ans, l’échéance est arrivé, ils sembles qu’ils vont devoir admettre la défaite, à Péladeau de leur permettre de ne pas trop perdre la face, cependant ils doivent comprendre que la guerre est perdu. (autrement le lock-out continu)

      Lorsqu’on démare des batailles il faut toujours avoir en tête qu’on peut perdre, dans ce cas il faut assumer. C’est dur mais c’est la réalité.

      Je ne pense pas que si Lafrance ou les syndiqués étaient en position de force ils feraient une faveur à Péladeau, allors il n’a qu’à rester au dessus de la mêlée et attendre la suite.

      De toute façons les gens qui le dénigres continuellement ne cesseront pas si il se montre doux, aussi bien faire ce qu’il a à faire et les ignorer.

    • “S’cusez mais c’est qui ou c’est quoi au juste JFL ?” (wfaf)

      Allez… Un petit effort de concentration…

      Si vous vous appliquez, vous y arriverez.

      Probablement!

      Ps: wfaf… c’est qui ou c’est quoi??

    • @lenglo: Comme preuve de mauvaise foi, tu n’aurais pas pu faire mieux! JFL est probablement le blogueur le plus lucide par les temps qui passent, à propos de la chose québécoise. Mais bon! Probablement que c’est quelque chose de trop difficile à comprendre pour toi!

    • C’est une honte, Péladeau monopolise le système judiciaire pour des niaiseries………comportement de voyous………..et de bébé gaté…….prédictions la Cour d’Appel refusera d’entendre la cause et le juge Larouche rejettera la poursuite de Péladeau………………passons à autres choses.

    • Il va surement avoir beaucoup d’incidence.
      Perte de temps. Sensationnalisme.
      L’art de se donner du crédit facilement…

    • Faut pas ête au courant de la magouille de Radiocacan pour demander à PKP de courber le dos devant cette bande de «tout nous est dû» !
      Lâche-pas mon PKP, un tite leçon d’humilité à M.Le Juge-copain-de-la-manipulation-fédéraste !

    • Messieurs Lisée et Péladeau, étonnez-nous et faites preuve de grandeur en allumant, demain soir, une lumière d’Hanoukka:

      1) afin de vous éclairer mutuellement;

      2) afin de souligner le caractère plutôt universel de cette fête, puisque sans les évènements qu’elle célèbre:

      a) Jésus aurait reçu une éducation religieuse gréco-romaien, et le christianisme ne serait donc pas apparu;

      b) Mahomet n’aurait été en contact avec aucun chrétien et sans doute très peu de juifs. L’islam ne serait probablement jamais apparu, ou alors il serait apparu sous une forme assez différente.

      Que dis-je: vous feriez tous deux preuve de grandeur, de culture et d’ouverture… une offre irrésistible, non?

    • Moi aussi j’aimerais bien que PKP gagne son procès contre “Radio Caca”. J’aimerais bien voir notre auguste “Société des Tas” (comme le disait si bien le Cyniques dans le temps) se faire mettre le nez dans leur m….

      Cette bande de prétentieux et de parasites qui se croit tout permis et qui survit grâce à nos taxes et impôts, aurait besoin d’une petite leçon d’humilité et de respect. Espérons que le gouvernement Harper les fasse passer bientôt dans le “tordeur des compressions budgétaires” même si on pourra compter sur nos valeureux “tartistes” grassement subventionnés (eux aussi) pour aller défendre la vénérable “Radio Cadenas”(celle là vient de Pierre Falardeau et je l’adore) .

      Bravo les “tartistes”. Allez brailler à Ottawa contre le “méchant droitiste Harper” qui veut mettre un peu d’ordre dans le fouillis qu’est devenu la question des droits d’auteur. Continuer d’essayer de siphonner des subventions comme la bande de pitoyables quêteux que vous êtes.

      En tout cas, vous ne me ferez pas pleurer sur votre sort. GAME OVER et on passe à un autre appel.

      Gilles Morissette
      Québec

    • Je doute que PKP sache un jour comment atteindre une certaine grandeur d’âme et cela n’a rien à voir avec le fait que je suis de gauche et lui… je ne sais même pas comment le situer. Il vit sur SA planète et semble complètement ignorer qu’il existe autour de lui des êtres humains. Des êtres de toutes tendances et de toutes classes sociales.

      Cet homme, PKP, me fait pitié. Rien de moins.

    • @lenglo

      et toi tu es quoi ?

      comme un blogueur l’a si bien écrit plus haut, j’ai plus de respect pour un has-been que pour un “nevers was et never will”

    • montrealaise: Vous le connaissez personnellement donc? :)

      Non?

      Ah d’accord… alors j’en concluerai que vous êtes frustrée.

    • C’est à la mode du jour de taper sur PKP. Comme son père disait : « Il est du tonnerre de Dieu » et c’est du monde comme ça que nous avons besoin au Québec. Bien que fils à papa, il a non seulement réussi à se démarquer de son père mais également à nous le faire complètement oublié comme si c’était lui fondateur. Chose pas facile à faire quand on est le fils d’un big shot. En ce qui concerne sa cause, oui le juge est un « pas bon » mais elle est un peu excessive. Je ne vois pas les dommages, car toute la gauche le percevait déjà comme tel. Cependant, j’aimerais ajouter que ce n’est quand même pas de sa faute si la justice est un service rassasié au Québec, où encore, qu’il n’y ait pas de justice à 2 vitesses.

    • Quand on ne sait pas qui est JFL, on ne l’écrit pas sur un blogue…

      JFL est un intellectuel. Et, n’en déplaise aux fanfans des Radio X, aux anti-Plateau et aux anti-radiocans, il en faut au Québec. Je dirais même qu’il en manque. Les commentaires et pseudo-analyses qui envahissent et embrouillent les ondes hertziennes sont pitoyables de simplisme. N’importe qui a une opinion sur tout, et sur rien…

      Laissez de côté le Banquier et OD, lisez, à tête reposée, le blogue de JFL et vous vous sentirez plus intelligent. Vous verrez, ça fait du bien.

    • @ phazon

      Frustrée? Non. Triste.
      Voir aller cet homme me rend infiniment triste.

    • phazon , mon message (13h48) se voulait une réplique aux commentaires de bernem , (10h45) dont voici un extrait: «Les Québécois sont par nature de gauche, semble-t-il. Je vois ce procès comme étant le procès de tous les gens qui réussissent à se tailler une place au niveau international. Ailleurs, dans le monde, on les respecte et les adule (Céline), ici, au Québec, on les méprise.»

      Certains croient qu’être de gauche signifie mépriser les millionnaires… C’est faux. Personnellement, je méprise les gens que je crois méprisables et Pierre-Karl Péladeau fait partie de ceux-là. C’est un grossier personnage.

      Angélil, je le respecte.
      Molson je les aime .
      Phyllis (Bronfman) Lambert a toute mon admiration.
      Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI et aspirant à la primaire présidentielle socialiste de France, il aurait mon vote pour botter le cul à Sarko.

    • @jpcantin
      Entièrement d’accord avec vous! Quand même étrange pour un québécois de ne pas connaître JFL… (on ne doit certes pas écouter les mêmes émissions). Je ne suis peut-être pas de mon époque (?), mais ce style d’analyse hautement réfléchie me passionne littéralement, car il me permet de mieux comprendre les enjeux et d’approfondir… Ça fait du bien!
      Quant à votre commentaire sur Le Banquier et OD, je me retenais depuis longtemps… Merci!

    • Au Québec: Le savoir c’est le pouvoir, donc l’intellectuel (dans sa démesure) est l’oppresseur des restes de la nation. Pourtant JFL résiste à cette tendance tout en s’affirmant fou du Roi de Quebecor afin de devenir le nouveau Machiavel 2.0 de la communication bidirectionnelle asymétrique.

      Même si la référence n’est pas le plus communs des dominateurs, il reste que
      La réponde de PKP à JFL a attiré l’attention de la Présidente de la CSN.

      Accompagné de sa pichenette médiatique, PKP va remporter son bras de fer contre système judiciaire surchargé, d’un seul doigt d’honneur!

      Entretemps, Claude Charron traite PKP de Voyou, Ricard Martini traite PKP de BS:
      Il faut arrêter de voler la dette à Sarko voyons!

      Et surtout, “let’s Keep It Simple, Stupid!”.

      zonegrize

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité