Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 29 novembre 2010 | Mise en ligne à 12h11 | Commenter Commentaires (80)

    Les places pour handicapés…

    Un tantinet moralisateur, mais le fond du message est clair : ceux qui se stationnent dans une placent pour handicapés sont des salopards…


    • Faut quand meme pas exagerer. Qui n’a jamais squatté une place pour handicapés car il ou elle était pressé et qu’il ne restait pas d’autre stationnement de libre ?

    • Oui, ceux qui se stationnent illégalement dans ces places sont des salopards. Mais j’irais plus loin dans la réflection, sur les gens qui arborent la vignette bleue légalement.

      Disons que la SAAQ a une définition élastique du handicap. Il semble facile, également, d’y faire la pleureuse et de se plaindre de la moindre douleur du petit orteil droit avec l’oeil complaisant d’un médecin.

      Sans compter les conjoints des handicapés qui, oups, oublient de retirer la vignette…

      Tant qu’à moi, le symbole “chaise roulante” est réservé, justement, à ceux qui ont besoin d’une chaise roulante, d’une marchette, d’une béquille, d’une canne.

      J’ai la sclérose en Plaques. Et je suis fier de me stationner “ailleurs” que dans la place bleue. Je ne demanderai ma vignette que lorsque ma maladie m’empêchera de marcher plus de 10 m. Soit un EDSS de plus que 6.

      La maladie m’a épargnée, je peux marcher. Alors, bordel, je marche.

      Décidément, certains n’ont pas de respect, ni fierté, ou d’orgueuil…

    • Tout à fait d’accord !

      Et dire que je me suis déjà fait enguirlander par un pauvre petit minable et misérable monsieur à qui j’ai reproché d’avoir pris une place de stationnement pour handicapé alors qu’il avait usage complet de ses 2 petites jambes…

      La journée qu’il aura besoin d’une vignette pour handicapé, je lui souhaite d’avoir à chercher du stationnement parce qu’un automobiliste aura pris sa place réservée!

    • À Ile des Soeurs, les places pour handicapés sont réservées aux madames avec des manteau en pouèle !

      Comme ça, elles peuvent allées chercher leur bouteille de blanc en faisant 10 pas de moins.

    • je seconde

    • Bonjour,

      Le gros problème au Québec, il n’y a pas assez de surveillance policière dans les stationnements, où sont localisés les espaces pour les handicapés. Et, de plus, les amendes sont tellement ridicules. Le code de la sécurité routière doit être modifié au plus vite.

      Faudrait agir comme aux États-Unis, où, dans les grands centres commerciaux, des employés de la sécurité du centre se promènent continuellement et ont l’autorisation de remettre une contravention salée, et mème de faire remorquer le véhicule en infraction, ce qui entraîne des coûts supplémentaires. De quoi faire réfléchir les coupables…

      Il m’est arrivé de mentionner à des conducteurs, qu’ils étaient stationnés dans un espace pour handicapés, et on m’a menacé de me frapper si j’appelais la police. Plus souvent, on me fait un beau doigt d’honneur engraissé d’un f… y…. !!

      À voir le comportement des automobilistes sur nos routes, il ne faut pas se surprendre de les voir agir ainsi dans les stationnements où tout leur semble permis !

      p.s. Patrick, c’est PLACE et non placent…

    • Je suis un salopard.

    • MOI! MOI! MOI! MOI! MOI! ou égo.com, le cancer qui ronge le plus notre societé ….

    • Pour faire vendre une position, adopter le pire des cas.

      Défi : dans un stationnement d’un centre d’achat, surveillez pendant 30 minutes les utilisateurs de places réservées aux (véritables) handicapés et vous serez choqués de constater que nous sommes à des années-lumières de ce scénario dramatique. “Mon oncle rhumatisme” et “Ma tante aux varices” qui ne veulent pas marcher et dont l’exercice léger est inutile et qui ont malgré tout réussi à se faire signer un papier médical. Je reconnais cependant qu’il existe des cas “rares” et “exceptionnels” qui méritent ce privilège.

    • Je ne vois pas de problème à être moralisateur avec ceux qui n’ont justement pas de morale. Il n’y a pas moyen de procéder autrement pour essayer de leur en inculquer un peu.

    • Moralisateur!

      Si vous saviez comme je suis tannée de devoir stationner notre camionnette adaptée à l’autre bout et de trimbaler mon chum qui est en fauteuil roulant parce que des “tapons” n’ont pas respecté les places de stationnement réservés et sans parler des “tapons” qui stationnent leur voiture devant une descente d’accès aux fauteuils roulants. Au point que l’on se sacrifie à rester à la maison parce qu’on sait qu’il n’y aura pas de place de stationnement adaptée, à Montréal, parce que des “tapons”…..

      C’est plus que sacrant!!!

      De grâce! Respectez les pictogrammes et les trotoirs!!!

      Pensons aux autres un ti-peu!!!

      Cette publicité est géniale et je pense qu’elle va “moraliser” les gens à être plus éveiller au quotidien des personnes en fauteuil roulant.

      Respectueusement,

      A. Comtois

    • Il y a un commentaire tout près des espaces réservés aux handicapés ici en France que j’aime bien et qui dit : “Tu veux ma place, tu veux mon handicap ?”

    • …dans une place (nt) pour handicapés …

      svp

    • Ma femme me reproche souvent de faire la police lorsque je vois des égoistes de la sorte, elle n’aime pas me voir mettre ces idiots à leurs places.
      J’ai même fait la morale à deux chauffeurs d’ambulance stationnés avec leur ambulance dans la place des handicapés qui étaient au comptoir d’un restaurant de malbouffe, l’un deux ma répondu qu’ils achetaient un lunch pour le type dans l’ambulance alors qu’ils avaient chacun leur propre cabaret.
      C’est agréable de voir comment réagisse les personnes fautives, l’argument coupe au court.
      S.Lavallée

    • …tout comme ceux qui ont une vignette pour handicapés mais qui ne le sont pas du tout.

    • j’ESPÈRE QUE SUITE AU VISIONNEMENT DE CE VIDÉO IL Y A UNE COUPLE DE PERSONNES QUI VONT RÉFLÉCHIR UN PEU PLUS LA PROCHAINE FOIS

    • Ben oui je me suis stationné par erreur une fois dans une place pour handicapés sur le plateau au coin drolet et duluth et on m’a crevé mes deux pneus arrières un vendredi soir à 6 heures. C’est très plaisant pour s’en retourner dans les laurentides. Un endroit très civilisé le plateau pour ce genre de choses…

    • Et ceux qui vont aux toilettes dans les stall pour handicapés, ils sont aussi salopards? Me semble c’est pire d’attendre pour une stall quand tu as ben envie que de virer en rond dans un parking, mais y’a pas de ticket pour ça.

    • En effet. Mais en même temps souvent il y a beaucoup trop de places d’handicapés dans certains commerces. Il y a un RONA pas loin de chez moi, ils ont réservé 16 places! 16!!! 4 sections de 4!

      Évidemment, quand le stationnement est plein, rarement plus que 2 ou 3 places pour handicapés sont prises.

    • Un p’tit call a la police et c’est soit un remorquage ou une belle contre-danse, c’est ce qui faut faire avec ces individus.

    • Bravo au concepteur pour ce petit film et bravo à vous, M. Lagacé, vous l’avoir mis en ligne sur votre blogue.

      Il faudrait en faire une version de 30 secondes pour remplacer les insipides pubs de Bell qui jouent juste avant les bulletins de nouvelles de 22h…

    • Je ne se serai pas surpris d’apprendre un jour qu’il existe un trafic de permis.

    • C’est dommage, mais il y a bien peu de courtoisie dans les stationnements au Québec.

      Lorsque ce ne sont pas les stationnements pour handicapés (ou pour les jeunes familles) qui sont usurpés par des “sans-vignette”, ce sont des personnes qui se stationnent tout simplement dans des zones interdites. Bien souvent, rendant la circulation difficile, voir dangereuse, face aux magasins (ou guichets automatiques).

      En ce qui concerne les stationnements pour personnes handicappés, il y a cependant un peu de cynisme à avoir. En effet, il n’est pas rare de voir des détendeurs de vignette qui semble se mouvoir tout-à-fait normallement. Y existe-t-il un principe de ré-évaluation du besoin?

    • Ce ne sera jamais assez moralisateur à mon goût. Il devrait y avoir des surveillants en permanence sur les stationnements pour réprimander les handicapés de la tête comme je les appelle. Ils méritent une contravention et salée à part ça.

    • Le gars en chaise roulante avait juste à mettre un drapeau orange à sa chaise. Le conducteur l’aurait vu et n’aurait pas reculé.

      Sérieusement, ce vidéo est un exemple de l’individualisme contemporain. Il ne faut pas oublier que les adultes d’aujourd’hui sont les enfants rois d’hier. Le type disait que les places pour handicapés étaient un prévilège. Méchant prévilège!!! Laissez lui le choix au type en fauteuil roulant et il choisira de se stationner à deux 2km tous les jours si ça pouvait lui redonner l’usage de ses jambes.

    • En plus des places de parking pour handicapés (ce qui est correct), moi ce qui m’énerve vraiment c’est la STM qui a supprimé des places assises dans ses wagons déjà surchargés pour faire de la place aux personnes en chaise roulante.

      Avez-vous déjà vu une personne en chaise roulante se promener dans le métro, alors que la majorité des stations n’ont même pas d’ascenseur?? Pour moi il est clair que ces places sont juste un prétexte de la STM afin d’entasser encore plus de passagers dans ces wagons, un point c’est tout.

    • c’est toute la mentalité des conducteurs québécois (je généralise, je sais) qui doit changer. nous avons, en tant que population de conducteurs, une immense lacune, un manque flagrant de respect pour autrui lorsque nous conduisons. et cela ne s’applique pas seulement aux stationnements pour handicapés, mais également aux stationnements pour jeunes familles et femmes enceintes, aux cyclistes dans nos rues, aux piétons à nos intersections, aux enfants qui reviennent de l’école, etc….

      j’arrive d’une semaine dans la région de San Francisco et environs, et je dois dire que j’ai été surpris, autant comme piéton qu’en tant que conducteur. Je me considère comme étant un automobiliste prudent, courtois et à la limite, altruiste, et pourtant, j’ai réalisé là-bas que j’avais encore des croutes à manger en terme de courtoisie automobile!! En gros, plus vous êtes vulnérable, plus on fait attention à vous sur la rue. Et c’est le cas pour TOUT LE MONDE! c’est la mentalité locale, et le traffic n’en est pas moins fluide ou moins efficace…

    • C’est un problème généralisé de paresse : plutot que de stationner au fond et de marcher 2 minutes, on tourne 10 minutes en rond pour avoir la place la plus proche possible.

      Franchement, c’est pathétique.

      J’avais des amis dont le fils était lourdement handicapé et était en chaise roulante. C’était un calvaire pour eux quand ils avaient a faire des courses : les places handicapées était souvent prises. Ils en ont eu assez et se sont fait leur propre justice : ils se sont fait imprimer des centaines d’autocollant “Moi, je respecte les espaces de stationnement pour handicapés” et en collait des dizaines sur le pare brise, jusqu’à ce qu’il n’y ai presque plus d’espace libre. Méchant, mais pas autant que les égoistes paresseux qui prennent la place qui ne leur est pas du…

    • la moral est un peu pousser…
      si le gars en chaise roulante aurai rouler dans le milieu,il y aurai eu moins de danger pour lui ….

      mes je suis d’accord,jamais je me suis stationner dans un emplacement pour handicapé et jamais je le ferai par contre quand j’en voie un avec ca vignette et qui marche aussi bien que moi,la ca me frustre…
      mais l’autre coté de la medaille dit: il veulent etre traiter comme tout le monde,donc qu’ils fassent comme nous y qui ce trouve une place libre au boutte du stationnement…

    • Mon mari est un vétéran handicapé, nous choisissons un Centre d’achats important pour faire nos achats, la raison, beaucoup plus de places pour les handicapés près des portes.Souvent
      nous voyons des personnes utilisé ces stationnements sans avoir le permis, ils se servent bien souvent du permis d’un parent handicapé ou encore ils vont prendre la place sans le permis.
      Ce que vous présentez comme court métrage représente bien la situation à part l’accident qui
      est plutôt rare, mais la possibilité existe. Alors, nous avons le choix de faire un autre Centre, sinon,retourné à la maison. Le plus choquant, c’est de voir une personne attendre derrière le volant, dans le stationnement, sachant que son passager est dans le Centre que pour quelques minutes. Présentement, l’amende est de $100, avec une chance sur 100 de se faire prendre.
      L’inscription devrait être $1000 en amende + remorquage, là, nous aurions des résultats. La
      période des fêtes, c’est un cauchemar pour les handicapés. Aux États, vous devez vous procurer
      le permis temporaire de l’endroit et ce genre de stationnements est une priorité et les policiers,
      eux ne discutent, ils écrivent, surtout au bord des plages. À Québec le « free for all ».

    • Généralement, quend j’en suis témoin, je passe la réflexion suivante aux personnesnon handicapées qui se garent dans les places pour handicapés : “Vous, votre handicap, il est mental?”.

      Ça fait la job. Même s’il y en a qui jappent.

    • Quant aurons-nous chacun notre planète?
      Je veut tout,tout,tout et tout de suite, pi lé ôtres qui s’arrange,moé,moé,moé lâ lâ,chu ben d’même pi ch’fa c’que j’veut quand j’veut pi ou s’que j’veut.
      Môdit gouvernement.

    • @gatomou
      chek sur le net et tu va en trouver pour 25$ des vignettes…

    • @felicio_de_parma
      Moi! Je n’ai jamais utilisé de stationnement pour handicapé. Il y a déjà eu une campagne qui disait; ” Si tu prend mon stationnement, prends aussi mon handicap”.
      Non mais, y’a des morons ici…gnan,gnan,gnan y’a des faux handicapés, gnan, gnan, gnan ils ont trop de place…heille les twits, on se garde une petit gène quand même!! M’en fout de marcher dix minutes pour aller magasiner ou acheter un pain, ben chanceuse, je marche!!!
      Je ne voudrais pas vous entendre sur les stationnements réservés aux véhicule avec de jeunes enfants, hiiiiiiiiii!
      Enfin, non, je trouve pas ça moralisateur pan toute! Les stationnements de centre commerciale sont des pistes de course pour certains et le magasinage un sport extrême. En général je trouve les automobiliste très peu courtois, c’est le règne du “tasse toi mononcle!”

    • Méchante faute…….

      Pour le reste, ça fait réfléchir…..

    • Ça me rappelle une blague: ( un peu sexiste…)

      Quelle est la différence entre les hommes et les places de stationnement?

      Y’en a pas! les bons sont tous pris et ceux qui restent sont handicappés….

      Je ne crois pas être un salopard, me tenant généralement éloigné des stationnements pour handicappés; ça date, je crois, d’une crainte de “mauvais karma” qui remonte à mon enfance où lors de séjours chez ma grand-mère et mes deux oncles en chaise roulante atteints de dystophie musculaire. Lorqu’ils dormaient le matin et que j’étais déjà levé, Dieu que la tentation était forte de me promener avec leur chaise…. Je résistais, la plupart du temps de peur que Dieu me punisse en me consignant aussi à la chaise roulante.

      Il y a toujours des exagérations; je devais aller au guichet d’une banque à Longueuil, et il n’y avait aucun stationnnement disponible à l’exception d’un stationnement pour handicappé; je le pris en laissant les clés à ma compagne avec instructions de quitter si un handicappé avait besoin de la place (où si un flic se montrait le nez).

      À mon retour du guichet, le flic terminait la rédaction de la contravention, il n’avait pas voulu laisser mon amie déplacer la voiture avant qu’il ne rédige sa contravention. Ça m’a couté 150$….. Pas tellement mieux que la victime du Plateau mentionnée plus haut…

    • @elvince
      Les stall c’est pour les chevaux!

    • @ mattgilles – La loi au Québec exige pour un propriétaire,( exemple un Centre d’Achats ) entre %2
      et 3% de places pour handicapés. Ton stationnement pour Rona, doit avoir au moins 1000 places
      et plus, alors, fait le calcul, 16 places un lundi matin, c’est beaucoup, mais en pleine après-midi ou
      le Jeudi, Vendredi et weekend, c’est normal. Le centre d’Achat Laurier à Québec à 8,500 places de
      stationnements et a 120 places pour les handicapés et c’est toujours plein.

    • Moi les seules places réservées que je ne respecte pas, ce sont celle qui sont juste à côté des places pour handicapés…. les places pour les familles. S’il y en a une de libre, je la prends sans aucun remord… c’est une réservation factice qui n’est régie par aucune loi. Pour ce qui est des place pour les handicapés, je respecte toujours.

    • @ felicio_de_parma

      meme si c est connu que vous écrivez souvent dans le seul but de provoquer je ne vous souhaite surtout pas de passer une journée dans une chaise roulante car vous n auriez pas le courage d affronter tous les défis qu aujourd hui vous prennez pour acquis et maitrisés.
      Les contraventions devraient etre distribuées généreusement aux contrevenants et ainsi remplir les coffres à partir de l argent de ceux qui font preuve de paresse de ,mauvaise fois et d ignorance.

    • C’est simple si vous vous sentez laisé, faites remorquer! Pas de vignette, téléphonez!
      J’ai fait remorquer quelqu’un qui c’était stationner dans un espace réservé au Mail CHamplain de Brossard! Ce n’était pas une place pour handicapé mais une place pour maman avec bébé (je sais, je peux marcher avec un carosse mais si ils ont créé ces espaces je ne vois pas pourquoi je ne les utiliserais pas!)

      L’ado m’a clairemetn dit quand je lui ai demandé où il avait mis son bébé qu’il n’en avait pas qu’il était en retard pis que de marché ferait du bien à mon c…après accouchement!!! J’ai pris le numéro de remorquage sur la pancarte en note, téléphoné et fait remorquer!!

      J’encourage tout les gens handicapés à faire de même!!

      ATTENTION!!! JE ne dis pas que ce sont TOUT les jeunes!!!! On se calme ici!! Dans mon cas c’était un jeune mais ce n’est pas toujours le cas!!!

    • @elvince,

      vous mélangez les choses. Les toilettes pour handicapés ne sont pas réservées aux handicapés, il n’est pas illégal d’aller dans une toilette pour handicapé si vous ne l’êtes pas. Pour les stationnements, ce n’est pas du tout la même chose. Ils sont réservés aux handicapés. Le pictogramme pour les toilettes lui indique la disponibilité et souvent, laquelle des deux toilettes est équipée pour les handicapés parce que bien souvent il n’y en a qu’une, soit dans celle des hommes ou celle des femmes.

      @ivoquebec,

      il y a des gens qui se font faire la même chose même quand ils ne sont pas dans une place pour handicapés, rien n’indique que vous vous êtes fait crever vos pneus pour cette raison spécifique.

      @tous,

      ce n’est pas parce qu’il existe possiblement des gens avec des vignettes que vous croyez qui ne devraient pas en avoir que ça vous autorise pour autant à utiliser ces places. Ensuite, la chaise roulante n’est pas la seule raison pour une place pour handicapés. Il y a des gens avec des problèmes de santé moins apparents qui n’ont pas besoin d’une chaise roulante, mais pour qui une place de proximité peut être médicalement recommandée.

    • Préjugés, égoïsme et individualisme. Rien n’est plus important que notre petite personne et pour se déculpabiliser prenons l’exemple de ceux qui abusent du système et donnons nous des prétextes axés sur le nous: je suis pressé; juste 2 minutes; tout le monde le fait; bla bla bla!

    • Mettons que j’ai une vignette depuis 2002, pour moi ca été quand même difficile à avoir, mon spécialiste des greffes(transplantations) à signer, ma docteur de famille à signer(réapprendre à bouger, marcher). Pas assez, on est revenu avec une demande d’un pneumologue(me manque un poumon), cardiologue(jambe droite deux fois plus grosse que la gauche), système immunitaire et le tralala. Ca coûte des gros sous tout ce tralala.

      Mais en plus, lorsque je me stationne dans un endroit réservé, la plupart du monde se demande pourquoi je suis là, alorsj j’ai ajouté à l’arrière de mon camion, le sigle handicapé et les mots transplanté et greffés. Je me sens inconfortable d’avoir par nécessité une vignette.

      Je me sens prévilégié d’avoir une vignette, et parfois je dois me stationner plus loin, comme dans le film, j’ai quand même encore le sourire et, non, je n’engueule personne qui n’a pas de vignette, juste attendre à côté qu’il parte est suffisamment pénible pour leur orgueuil et il cède.

    • @felicio_de_parma (12h24):

      “Faut quand meme pas exagerer. Qui n’a jamais squatté une place pour handicapés car il ou elle était pressé et qu’il ne restait pas d’autre stationnement de libre ?”
      ____

      Moi

      D’autres questions faciles comment ça?

    • Correction: comme ça?

    • À voir la réaction de certains, il semble que le film soit à propos. Moi, c’est l’épisode de Seinfeld où George prend une place réservée pour un handicapé que je préfère. http://www.youtube.com/watch?v=1YHz493rnLw&feature=related
      Scusez-moi, c’est in English.

    • @ felicio_de_parma

      Moi. Jamais. Même avec deux flots en bas âge. Par principe, par respect et parce que j’ai la chance de pouvoir marcher sur mes deux jambes sans contrainte aucune. Et ce, même si je dois aller me stationner “à l’autre bout du monde”.

    • Je n’ai jamais compris le trip de circuler (et de pogner les nerfs) dans un stationnement pendant 10 minutes à la recherche d’une place près de l’entrée pour sauver 2 minutes de marche.

    • Aucune pitié pour ces conducteurs, handicapés ou pas. Ils devraient avoir honte ce conduire ces polluants engins diaboliques. Qu’ils essaient de venir dans notre coin pour voir, on va s’occuper d’eux autres!
      Signé: Le maire du Plateau

    • ma mere a eue sa vignette pour stationner dans une place reservée aux handicapées, elle devait passer un examen avant d,avoir le privilege d,utiliser cette carte,et quand elle est décédée.il a fallu retourner sa carte au ministere, il y a des gens qui ont un handicap physique ou mental et cela ne parait pas toujours, il y a beaucoup d,handicaps qui ne sont pas visibles mais les gens qui ont ces maladies ont vraiment besoin d’un espace adapté a leurs besoins,,ce que trouve bien c,est aussi les vignettes pour femmes enceintes et les mamans d’enfants de moins de 5 ans,,a chacun son espace et les bien marchants peuvent toujours marché , c,est bon pour la santé…,merci

    • @evel.

      Je conduis depuis 10 ans et je les fais seulement 2 ou 3 fois !

      Si je me souviens bien, c’était pour aller à la banque pour quelques minutes !

      Je suis daccord pour dire que c’est déplorable !

    • @felicio_de_parma

      Moi. Même enceinte jusqu’aux dents en pleine canicule.

    • Je crois que le message du blog était plutôt un clin d’oeil au chauffeur de la candidate libérale de Kamouraska-Temiscouata qui s’est “parké” sur un espace réservé aux handicapés ce matin !

    • @fleurdelyse76 et sir_maxou: faut pas se fier aux apparences. Par exemple, la personne avec la vignette qui semble être en bonne santé: primo, il est fort possible qu’elle stationne pour aller chercher quelqu’un à l’intérieur du bâtiment qui est handicapé. Deuzio, il est possible que le handicap n’est pas visible, par exemple une insuffisance cardiaque, ou encore un cancer. Donc pourquoi faire la morale sans avoir tous les faits à notre disposition?

      Mais celui qui n’a pas de vignette… lâchez-vous lousse! Ceci étant dit mon épouse a déjà reçu une contravention pour avoir stationné dans un “bleu”. Problème, la neige avait complètement recouvert le symbole peint sur l’asphalte et il n’y avait pas d’affiche. Autre problème, elle est trop occupée (médecin de famille) pour aller contester en cour. Alors elle a payé la “taxe du policier con”.

    • Je suis invalide et je déteste les centres d’achat c’est fait pour les idiots aliénés par la sur consommation.Vive les commerces de proximités pas besoin de stationnements et tu y va plus souvent ça fait prendre de petites marches qui sont bonne pour la santé physique et mentale.
      Le plus gros handicap pour moi c’est d’être esclave de l’automobile,quelle cochonnerie.

    • Aux 3 premiers intervenants, en particulier celle qui a la Sclérose en plaques. Tant mieux si vous pouvez marcher. Merci à ceux qui comprennent que tout n’est pas toujours visible.

      Je ne peux me faire un café dans ma superbe machine expresso le matin sans avoir le feu dans les jambes. (3 minutes) Eh oui j’ai une vignette, et les autres imbéciles qui croient qu’elle est facile à obtenir, essayez vous.

      J’ai 2 jambes, 2 pieds, un nez une bouche, etc. Ce n’est pas pour m’engeuler avec des idiots qui ne respectent pas la signalisation, Quand le feu est rouge, on arrête, Quand c’est écrit réservé, C’est réservé, point final.

      Ca vous fait chier, moi ça me soulage, (de ne pas a marcher cette distance, s’entend).

    • @anti-ch_primaire

      29 novembre 2010
      14h21
      Généralement, quend j’en suis témoin, je passe la réflexion suivante aux personnesnon handicapées qui se garent dans les places pour handicapés : “Vous, votre handicap, il est mental?”.

      Ça fait la job. Même s’il y en a qui jappent.
      ___________________________________________________________________

      Merci! :o) Vous avez le culot qui me manque!

      Personnellement, quand je peux croiser le conducteur de la voiture en infraction, je dis gentiment: “Vous avez oublié de mettre votre vignette.” Une fois sur deux, on me répond plutôt sèchement, et pourtant, je ne menace jamais personne avec ma canne!

      Ce qui est le plus emmerdant avec les gens qui utilisent les places réservées sans en avoir le droit, c’est que leur nombre augmente quand ces places sont le plus nécessaire, c’est-à-dire quand il fait mauvais ou quand l’asphalte est glissant.

      Curieusement, il s’agit souvent de conducteurs de grosses bagnoles genre VUS et de voitures de luxe.

    • @mrsandman… les libéraux sont clairement handicapés au Québec en ce moment!

    • @jacquesvanier – si votre copine pouvait déplacer l’auto, pourquoi ne lui avez-vous pas demandé de faire le tour du pâté d’édifices tandis que vous alliez faire votre transaction au lieu de prendre la place pour handicapé?
      @TOUS – les places pour handicapés sont larges non seulement pour ceux qui ont des fauteuils roulants, mais parce que la plupart des handicapés ont besoin d’ouvrir leur portière complètement pour entrer et sortir de leur véhicule, c’est-tu assez simple?
      J’ai une vignette et, à part une canne (deux quand je marche pour marcher), on ne voit pas mon handicap, la douleur chronique qui me tabasse et souvent me terrasse. Faire les emplettes pour le nécessaire, c’est dur, ça m’épuise très très vite et je planifie ma liste dès que les circulaires sortent et, connaissant mes magasins, j’itémise selon ce qui est le plus près de la porte d’entrée et souvent j’enlève quelque chose de ma liste pour ne pas avoir à passer dans une allée et ainsi réduire ma fatigue et ma douleur. La meilleure que j’ai eue, c’est une fois que j’allais au Mourelatos du coin et qu’un arabe musulman (sans AUCUN doute) se préparait à utiliser une des places pour handicapés. J’ai baissé la vitre, lui ai brassé ma vignette. Il est ressorti de la place, a baissé sa vitre pour me dire que “son dieu” le considérait handicapé!!!! Là j’ai dit qu’ici, c’est la SAAQ qui décide qui est handicapé… Ce n’est pas facile d’obtenir cette vignette. Ceux qui utilisent la vignette d’une autre personne méritent de se faire prendre au jeu car l’amende est salée (pas l’amande…). Dans certains marchés d’alimentation, on ne peut pas aller loin avec le panier: quand on sort avec un 2,27k de carottes, 2×2litres de lait, un sac de farine, et d’autres choses, croyez-moi, j’ai besoin de ma vignette. Rendue chez moi, tout ce qui n’a pas besoin d’aller au frigo reste dans le coffre car il est rare que j’aie la capacité de tout rentrer.
      Au même endroit, il y a toujours un(e) twit pressé(e) d’aller à la banque ou au guichet qui parque son véhicule entre les rangées de stationnement. Ben ben l’fun quand il faut attendre 10 minutes que la transaction soit terminée.
      Je donne ma vignette à n’importe qui pourrait endurer mon mal à ma place. Il n’y aura pas de preneur, c’est certain.

    • Que faisaient les handicapés en 1955 pour se nourrir,se divertir,prendre l’air????
      Est-ce que l’on éliminaient les handicapés avant l’auto pour tous et stationnement partout????
      Dans l’histoire humaine (millier d’années)depuis combien de temps sommes nous si ”dépendants” de l’automobile et son stationnement????
      Qu’est ce qu’ils font les handicapés en Hollande ou au Japon?Ont-ils Tous une automobile?

      Gilles Ménard

    • Réponse @ felicio_de_parma

      Tu n’es peut-être pas abruti par la qualité de la télévision québécoise le dimanche soir, mais abruti sur d’autres aspects par contre…

    • Réponse @ planecrazy – 29 novembre 2010 – 18h13

      Désolé mais le conducteur de la voiture n’a jamais mis sa vignette bleue et allait se chercher un lunch dans un fastfood, et non pas aller chercher un handicapé! Et malgré le calme de mon intervention, sa réponse sèche et impolie me confirme qu’il n’avait aucune raison de ce stationner à cet endroit!

    • Merci Patrick pour cette vidéo.
      J’ai dû monter une pente glacée dans le stationnement d’une pharmacie Jean Coutu avec ma mère en fauteuil roulant, devenue lourdement handicapée à la suite d’un AVC à 72 ans. Les 2 places réservées aux “handicapés” étaient occupées par des voitures sans vignette. SVP, faites marcher vos 2 petites jambes, votre cerveau ou votre coeur, si vous en avez un.

      Essayez-ça pour voir les

    • Oups!

      Essayez-ça pour voir les “smarts” qui pensent que certains abusent. Ce sont des exceptions, comparativemement à vous qui enfrayez les droits des autres, pour
      “2 minutes” !

    • tipoporapido

      29 novembre 2010
      14h28

      Un ti peu agité mon tipoporapido, prend des grandes respirations.

    • gasston

      29 novembre 2010
      16h42

      C’est du vol d’identité que vous faites pour soutenir vos propos non a propos.

    • Un peu trop long comme message mais efficace.

    • Un peu trop long comme message mais efficace.

    • Vu en France sur le panneau d’une place de stationnement pour handicapé:

      “Si vous prenez mon stationnement, prenez aussi mon handicap”

      C’est court, direct et ma foi, efficace!

    • Il y avait eu un bon épisode de Seifeld portant sur le sujet.

    • Je suis d’accord avec Fleurdelyse76
      Il y a non loin de chez-moi une dame qui a fait installer par la Ville une place de stationnement pour handicapés juste devant chez elle. Comment a-t-elle pu obtenir un tel privilège? Elle n’est nullement handicapée et elle vit seule. Je la vois faire son jogging tous les matins. On ne me fera pas croire qu’elle ne peut pas marcher quelques minutes pour aller à sa voiture!
      Après dépôt d’une plainte (avec photo à l’appui), on m’a répondu qu’elle avait un papier de médecin en bonne et due forme et qu’on ne pouvait rien faire.
      A-t-elle un ami(e) médecin?

    • @gasston, commentaire inutile et inapproprié. Si au moins, vous étiez drôle…

    • @gillesmenard
      Vous êtes surement montréalais, pas de transport en commun dans ma région et les distances sont énormes!
      @vieillart
      Non, offusquée par la vue récente d’un ami ayant la dystrophie musculaire, branlant sur deux béquilles et qui peinait à se rendre à la porte d’un centre d’achat quand les seules deux petites places réservées étaient occupées par des véhicules sans vignettes.

    • A felicodeparma,
      . Quelle facilité vous avez à vous justifier!! heureusement que tout le monde ne pense pas comme vous.

    • @felicio_de_parma

      Faut quand meme pas exagerer. Qui n’a jamais squatté une place pour handicapés car il ou elle était pressé et qu’il ne restait pas d’autre stationnement de libre ?
      _______________

      Moi.

    • Je n’en reviens pas de tout ce que je lis ici. Ça devrait être simple : il y a des places de stationnement réservées aux personnes handicapées avec vignette sur l’auto, et il faut laisser les places aux personnes handicapées avec vignette sur l’auto. Pourquoi autant rouspéter, discuter, contester? C’est une norme communautaire minimale que de laisser les places de stationnement les plus proches des accès aux personnes handicapées. Que l’on soit d’accord ou non avec la définition de “personne handicapée”, que l’on pense que telle personne n’est pas vraiment handicapée, ça n’excuse rien. Il faut un minimum de décence dans la vie, et certains (beaucoup?) ne l’ont pas.

    • C’est pour quand les stationnement réservés pour femmes,hommes,nains,homo,blonds,roux,noirs,arabes enfin chacun a sa place le guetto du stationnement.
      Connerie du 21 ième siècle!!!!!

    • M. Menard, peut-être auriez-vous préféré être un handicapé en 1955 (29 nov. 20h27) plutôt que vivre à l’ère de l’informatique qui permet même aux plus inarticulés d’exprimer leurs opinions destructrices.

    • Au IKEA de Boucherville en plus des espaces réservés au handicapés il y a des espaces pour, familles, femmes enceinte, ET…. des espaces réservés aux véhicules hybrides…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2011
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité