Patrick Lagacé

Archive, mars 2010

Mercredi 31 mars 2010 | Mise en ligne à 12h14 | Commenter Commentaires (50)

Le hip hop à tendance biblique

christian_hip_hop_advisory_photocard-p2434897798614893792l5uw_400

Élevé par des parents chrétiens, il (Minister G.) n’a pas toujours respecté les principes qui guident aujourd’hui ses pas. À l’adolescence, il évoluait dans un environnement criminalisé où les vols et les invasions de domiciles étaient monnaie courante. Mais à 33 ans, ce passé est loin derrière. Il se consacre maintenant à promouvoir un rap positif, où la parole de Dieu prend toute la place.

Fascinant papier de la journaliste québécoise Murielle Chatelier sur le hip hop chrétien. Le rock chrétien, je connaissais. Pas le hip hop inspiré par Jésus ! Autre extrait, surprenant :

«Le rap est une musique révolutionnaire qui s’apparente parfaitement à l’évangile, aussi complètement révolutionnaire. Rappelez-vous, Jésus a bouleversé les pratiques sociales de son époque, notamment en faisant une place aux enfants et aux femmes, alors considérés comme des “choses” négligeables.»

Lire les commentaires (50)  |  Commenter cet article






sans-abri

Trouvé sur le blogue de Kottke, cette délicieuse expérience : un gars qui semble bien connaître le testing A/B a aidé un sans-abri à améliorer sa communication dans un but avoué de hausser les revenus dudit sans-abri. Juste en améliorant la présentation de la petite affiche du sans-abri.

Résultat : le sans-abri a haussé ses revenus de 100%.

Lire les commentaires (21)  |  Commenter cet article






Mercredi 31 mars 2010 | Mise en ligne à 7h34 | Commenter Commentaires (200)

Le budget, la taxe-santé et la parité

Moins cher pour les mieux nantis, la taxe-santé

Moins cher pour les mieux nantis, la taxe-santé

Jean-François Lisée a abondamment blogué, ces derniers mois, sur les tribulations entourant la préparation du budget Bachand, déposé hier par le ministre des Finances, Raymond de son prénom. L’ancien conseiller des PM Parizeau et Bouchard, homme de gauche, a une connaissance intime des rouages de l’État et il espérait beaucoup de ce budget, notamment aux chapitres du financement des services publics et des mesures tendant vers une fiscalité verte. Il est amèrement (le mot est faible) déçu. Je vous laisse lire son billet, Budget : Charest et le pot au lait.

J’en souligne néanmoins un extrait, qui illustre le caractère hautement injuste de la taxe santé :

La taxe santé de 200$ par personne, payée à niveau égal par le ménage pauvre et par le président de la Banque de Montréal et madame, est la mesure la plus répréhensible de tout le budget. Régressive, appauvrissante. Elle contredit le principe même de l’impôt progressif et d’un régime d’assurance-maladie universel. La baisse d’impôt avait été progressive, le rétablissement de cette partie du fardeau est régressif et, pour tout dire, mesquin.

C’est ici que la partie gauche de mon coeur a comme un petit infarctus. Personnellement, je fais partie des privilégiés des salariés de la société. Et je vais payer, pour cette taxe santé, le même prix que le type qui gagne 35 000$ ? C’est loin, c’est très, très loin d’être juste. C’est le contraire de l’esprit de la justice sociale. C’est un manque d’imagination honteux.

Lire les commentaires (200)  |  Commenter cet article






publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2010
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité