Patrick Lagacé

Archive du 3 décembre 2009

Jeudi 3 décembre 2009 | Mise en ligne à 21h49 | Commenter Commentaires (64)

Où le blogueur vous répond

À la demande générale, voici quelques réponses à quelques commentaires émis sur ce blogue récemment…

GUY A. - Dans le billet sur les paparazzis-citoyens (lundi), plusieurs réactions (76). La discussion autour de ma chronique, Tous des paparazzis, est devenue, en quelque sorte, un référendum sur Guy A. Lepage. C’est très bien, un référendum sur Guy A., sauf que c’était pas une chronique sur lui. C’était une chronique sur nous, citoyens ; sur les quidams qui n’ont pas de scrupules à prendre une photo de quelqu’un qui fume devant un cinéma pour la bonne raison que la personne en question est connue.

_cm_ écrit : Je ne vois pas trop la différence entre photographier quelqu’un en gros plan dans une file d’attente pour un vaccin ou le photographier en gros plan dans une file au IGA. Les deux sont inacceptables selon moi.

Réponse : Je vois où cm veut en venir, il fait référence à la photo publiée par La Presse, la semaine passée, où Guy A. Lepage attend en file, au Stade, pour son vaccin. La différence, c’est que la première journée de la séance de vaccination au Stade, pour la population générale, est un événement public. Être en ligne au IGA ne l’est pas. Dans un événement public, les médias peuvent prendre des images sans vraiment s’embarrasser de demander aux gens s’ils veulent être photographiés ou filmés (beaucoup le font quand même). Un jour, quelqu’un va poursuivre au civil pour utilisation de sa photo, croquée au IGA. Et cette personne va, je le crains, gagner.

Ce que je dis, c’est qu’un jour, quelqu’un va perdre patience et poursuivre. Je ne souhaite pas de mal à Jeff Hollywood et au gars de la Clique. Pour des raisons différentes, j’apprécie ces deux personnes. Mais ce n’est pas drôle d’avoir à se défendre d’une poursuite en justice, c’est coûteux et c’est épuisant. Je trouve qu’ils jouent avec le feu.

Snoopy 35 écrit : C’est ben certain que pour les journalistes, se faire scooper par le public qui a tous des blackberry, c’est chiant à mort. Tout est publié dans les blogues et les journaux sont en perte de vitesse. Achalant, les jobs sont en jeu.

Réponse : Hein ? On se fait scooper par le public ? Des fois, oui. Et c’est tant mieux. Mais journaliste, c’est un job ; un job, ça se fait huit heures par jour, à l’année longue. Je ne me sens pas menacé par Jos Public. Et « tout » est publié dans les blogues ? Toutes sortes de trucs glanés dans les médias traditionnels, oui ! Dire ça, mon cher Snoopy, c’est comme dire que l’éolien est sur le point de remplacer l’hydroélectricité pour chauffer et éclairer le Québec. L’éolien est un réseau d’appoint à un plus gros système. Idem avec les journalistes-citoyens.

PERDU, JE SUIS PERDU - Dans le billet sur une cohue pas possible dans un Walmart, Gauphil écrit : Je ne respecte plus Mike Komisarek et je ne lui souhaite même pas du bon. Joueur immensément sur-évalué en plus. C’est drôle, depuis cet été, j’aime bien Milan Lucic. C’est arrivé tout d’un coup. Je prendrais Lucic mille fois avant Komisarek dans mon équipe il va sans dire.

T’as raison, mon gars. Moi, je pense que Thierry Henry n’a pas manipulé le AbRoller avec son gros orteil.

**

UNE BONNE CHOSE - Dans le billet sur le règlement des négos à La Presse, Simon C écrit : Avec toutes les sources d’informations alternatives, le journaliste moyen ne peut plus écrire n’importe quoi. Quand un journaliste écrivait une connerie, seul quelques concernés voyaient l’erreur et un seul écrivait au journal en espérant que sa lettre passe. Maintenant n’importe qui peut prouver à l’ensemble de la planète que tel ou tel journaliste a écrit une idiotie. Votre marge de manoeuvre se rétrécit au moment où les sources d’informations se multiplient.

Ce que vous décrivez est vrai et c’est une excellente chose pour la société et… pour les journalistes. La blogosphère et les médias sociaux peuvent attacher le grelot à des erreurs ou écarts des journalistes. C’est un contre-pouvoir qui n’existait pas il y a 20 ans.

Là où je ne suis pas d’accord, c’est quand vous parlez de la multiplication des sources d’infos. Il y a de plus en plus de sources qui font écho à de l’info colligée par de moins en moins de médias.

LA ROUTE - Dans mon billet sur la vieille Olivetti de Cormac McCarthy, Renaud_1 écrit, à propos de ma grande difficulté à lire La Route : Coudonc, les gens sont dont bien sensibles. Vrai que la Route peut faire vibrer la fibre paternelle mais quand même, on s’entend que les chances de se retrouver avec son fils dans un monde post-apocalyptique a lutter pour sa survie entouré de cannibales sont quand même assez mince.

Évidemment. Mais La Route, c’est une fable, une métaphore. C’est pas des cannibales qu’on a peur : c’est de ne pas pouvoir protéger nos enfants. Dans tous les sens du terme. Et nous sommes beaucoup à vivre avec cette crainte.

COURS, YVES, COURS - Dans un billet sur une chronique d’Yves Zatopek Boisvert, MisterFranky écrit : Vous savez M. Lagacé, il y a environ 1 an ou 2, avant que j’ouvre enfin mes yeux sur le monde tel qu’il est devenu aujourd’hui (oui, j’ai choisi la pilule rouge) je pouvais difficilement vous blairer. Je vous trouvais suffisant et arrogant à souhait. Maintenant, je me rends compte qu’on est pas mal pareil vous et moi (moins les nombreuses années d’études et le merveilleux boulot que vous la chance de faire). Vous aimez dire ce que vous pensez et osez aussi dénoncer un paquet de choses. Vraiment, bravo.

D’abord, merci de reconnaître mon génie, Franky. C’est toujours apprécié. Ensuite, un scoop, il s’agit de ma devise : Un détracteur à la fois (Resistance is futile).

LE SYNDROME DE LA TRAVERSE – Dans mon billet sur ce jeune pincé à près de 200 km/h dans le parc des Laurentides, Miss Pepsi me souligne un phénomène méconnu absolument fascinant, le Syndrome de la traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine, tel que décrit par le coroner qui a enquêté sur un accident de la route mortel à la sortie de cette traverse. Une fenêtre sidérante sur la psychologie des automobilistes.

That’s all folks.

Lire les commentaires (64)  |  Commenter cet article






Jeudi 3 décembre 2009 | Mise en ligne à 18h21 | Commenter Commentaires (12)

Trois blogues à ploguer

ch-multiple.jpg

MONTRÉAL MULTIPLE – Mes camarades journalistes Jean-Christophe Laurence et Laura-Julie Perreault, de La Presse, tiennent un blogue qui s’appelle Montréal Multiple, prélude à un livre qu’ils publieront au printemps prochain. Il s’agit d’un blogue sur le Montréal multiculturel, tu lis ça et ça goûte le couscous à l’agneau. Tu lis ça et tu « vis » le Montréal multiculturel, sans que ça sente la brochure de Patrimoine Canada.

JEAN-FRANÇOIS LISÉE – Jean-François Lisée blogue. Le biographe de Bourassa, ex-conseiller de Parizeau et Bouchard, l’actuel patron du CERIUM tient carnet sur le site de L’actualité (où il chronique). Lisée blogue comme une machine, je dois le dire : il publie souvent, sur des sujets variés, souvent sérieux mais pas toujours. On ne sait jamais ce qu’on va trouver sur son blogue. J’allais y aller d’une métaphore impliquant Forrest Gump et sa boîte de chocolats, mais ça fait un peu cliché.

LES BACHELIÈRES - Je suis tombé sous le charme de ces filles qui tiennent un blogue collectif qui devrait servir d’exemple à un tas de blogueurs qui, pas dénués de talent, bloguent en solitaire, nourrissant leur blogue de billets trop espacés. Enfin, les Bachelières, c’est un ton et c’est un point de vue baveux, frais, diversifié. Très urbain, très fille, très loin de ce que je fais mais très cool à lire.

Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






Jeudi 3 décembre 2009 | Mise en ligne à 13h52 | Commenter Commentaires (17)

Fumer, c’est pas bon

gauloises.jpg
(Via Boing Boing)

En Thaïlande…

Lire les commentaires (17)  |  Commenter cet article






publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2008
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité