Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 31 octobre 2009 | Mise en ligne à 11h59 | Commenter Commentaires (51)

    Lecture du week-end : mocheté…

    David Desjardins, de Voir, a fait une chronique sur les filles moches. Il croule sous les réactions. Ça donne une chronique émouvante sur la beauté. Extrait :

    Une souffrance souterraine, silencieuse, transparente elle aussi, et qui se révèle plus ou moins anonymement dans les bureaux de psychologues, d’analystes, en retrait d’un monde qui ne peut pas comprendre et qui continue d’ignorer ou de mépriser les gros, les moches et tous les non-conformes aux diktats des apparences.


    • La mocheté de l’esprit c’est saprement plus grave.

    • La beauté est à l’intérieur………..

    • C’et vrai que le diktat de l’apparence peut être lourd à porter. Dans un monde où règne l’image (télé, photos, web, etc.), ceux qui sont différents des critères de beauté ont beaucoup moins d’espace public et de légitimité que les autres alors qu’auparavant, on écoutait la radio ou lisait les journaux sans connaître l’apparence des gens, par exemple.

      Par ailleurs, d’un point de vue historique, il faut relativiser les choses et songer que ceux qui étaient différents à d’autres époques étaient souvent exilés, exclus du monde travail, voire tués.

      Nous évoluons lentement comme espèce et même si je me dis souvent “dans quel monde débile nous vivons!”, je trouve qu’il y a des problèmes plus graves sur lesquels se pencher.

      D’autre part, les “laids” sont souvent des gens doivent forcer leur chemin dans la vie autrement par le regard des autres et cela donne des talents souvent extraordinaires, qui n’auraient peut-être pas pu se développer sans l’état d’esprit généré par leur exclusion sociale partielle. Jean-Paul Sartre (un courailleux), Kant ou Kafka en sont de bons exemples (je m’en tiendrai aux morts pour l’instant!)

    • Il faut quand même dire, M. Lagacé, que beaucoup de personnes sont moches à cause d’un manque de discipline personnelle. Il est vrai que c’est parfois dû à la génétique, mais la plupart du temps c’est par manque de discipline. Pourquoi ceux et celles qui s’imposent une discipline sévère se sentiraient-t-ils mal à l’aise de s’afficher en santé? S’ils font l’effort de se rendre au gymnase, de faire du jogging, du yoga, ou n’importe quelle activité qu’ils jugent nécessaire, chapeau!

    • “c’est la beauté intérieure qui compte…”

      -un naif

      ça n’a jamais été le cas et ça ne le saura jamais…..

      toutes civilisations ont toujours proné la beauté physique. Que ce soit la civilisation chinoise à ses débuts ou la Babylone !

    • La chronique de David Desjardins m’a ému, moi aussi. Curieux quand même que lorsque l’on parle de beauté et de laideur, on parle la plupart du temps des femmes et ça donne souvent l’impression qu’il n’y a qu’elles qui puissent souffrir de cette mocheté! Même si je suis un homme, ce texte a réveillé en moi le côté féminin de ma personnalité qui a toujours souffert, surtout à l’adolescence, de me sentir moche physiquement. (Je parle de ce côté féminin qui consistait à être passif.) D’abord parce que j’avais des oreilles décollées à 45 degrés. Ce que j’en ai subi des railleries à ce sujet! De plus, j’étais aussi affligé d’une timidité maladive. Si bien, que je n’ai pas souvent osé faire la cour à une femme, surtout si elle m’impressionnait par sa beauté physique. Je parle de beauté physique alors qu’on sait tous que ce qui importe finalement c’est la beauté intérieure. Mais à 16-17-18 ans, on s’en fout de la beauté intérieure. Et même plus tard, devrais-je dire! Je me rappelle que je me tenais avec un copain qui, lui, possédait tous les attributs qui faisaient que les femelles tombaient presqu’à ses pieds. Rien qu’à voir leurs regards, quand on entrait dans une salle de danse, il était facile de constater qu’elles se voyaient déjà accroché à son bras. Et c’est sûrement pour cette raison que je me tenais avec lui. Au moins, je participais de près à ses conquêtes et j’avais le privilège de cotoyer ces jolies filles, même si finalement, c’était lui qu’elles convoitaient.

      Je n’ai malheureusement pas la plume de David Desjardins pour exprimer aussi bien que lui ce qu’on peut ressentir quand on se sent toujours le deuxième violon. Mais je pense que les hommes aussi ont leurs souffrances qu’ils n’osent partager avec personne.

    • Au bout du compte, la vieillesse, le déclin physique et la mort finissent par avoir raison de ces inégalités.

      Je sais que c’est un peu sombre, mais reste que ça a quelque chose d’apaisant, non?

    • “ça n’a jamais été le cas et ça ne le saura jamais…..

      toutes civilisations ont toujours proné la beauté physique.” felicio_de_parma

      ===

      Je suis pas beau et j’ai rien à cirer de vos “critères” et de vos diktats de civilisation.

    • Jeune, j’ai eu la chance qu’on me trouve beau sans que je comprenne trop pourquoi. Je n’y croyais pas moi-même et je n’ai donc heureusement jamais compté là-dessus.

      Les jeunes moches, ou qui se croient tels, développent souvent avec les années un charme nettement plus durable et profond que les surdoués esthétiques précoces qui n’apprennent jamais à développer de la séduction que le volet superficiel et physique. Un jour ou l’autre, la beauté brute de notre jeune temps nous fait faux bond et les rôles s’inversent si on a oublié de cultiver l’ensemble de ce qu’on recèle.

      Aussi, des gens objectivement fort ordinaires peuvent projeter une assurance et une “drive” qui élèvent leur apparence pourtant médiocre au rang de nouvelle beauté aux yeux de ceux qui les découvrent et les estiment. L’attraction ne s’exprime pas toujours là où on l’attend le plus.

      Par ailleurs, on est toujours le moche ou le pétard de quelqu’un et chaque torchon trouve éventuellement sa guenille. Pour vrai. Évidemment, comme ils disent sur les emballages, “le temps de cuisson peut varier selon l’appareil utilisé.”

      La dictature de l’apparence est sans doute plus cruelle pour les filles, mais elles sont bien souvent à cet égard les artisans de leurs propres malheurs en se donnant elles-mêmes des missions impossibles et en se trompant de cibles au regard de leur propre potentiel de séduction. Il faut savoir personnaliser l’approche et s’avantager plutôt que de singer de façon quasi-burlesque les canons de beauté du moment, inatteignables pour la vaste majorité anyway. La vraie vie n’est pas un épisode d’Occupation double. Le look “pompier de Blainville” ou “barmaid de Mascouche” ne sied pas à tout le monde.

      Faut se chercher un peu pour se trouver, et il faut apprendre à se faire confiance.

    • Je crois avoir un don.

      Celui de voir la laideur des personnes trop belles.

      Lorsqu’on a la vie facile grâce a la beauté, on ne peut en faire autrement.

      Même si une personne est très belle mais qui n’est pas capable de sourire d’une façon sincère au gens ordinaire alors je vois sa laideur. Lorsque je vois une personne laide qui n’est pas capable de sourire au gens ordinaire elle n’est pas plus laide que celle-ci.

      Mais mon choix s’arrête au gens qui sourit qu’ils soient beaux ou laid.

      Mais la plupart sont des gens ordinaire qui savent sourire de façon sincère.

      Alors je crois qu’il est impossible d’être très beau et d’être à la fois humble.

      L’humilité est pour moi cette beauté qui ne ce vois pas à l’œil nu.

      Celui qui osent dire le contraire est celui ou celle qui vie dans le déni ou qui est franchement naïf.

    • Les laids je peux comprendre… ce n’est pas de leur faute, et c’est encore plus dommage que la laideur est souvent lié à un phénomène de mode.

      Mais les gros? Perso, j’en ai ma claque d’entendre les gros chialer: 90% d’entre euz sont responsables de leur condition. 90% des gens la planète ont un poid normal. Les 10% restant engraissent dans les pays riches, devant leur télé, toujours assis, au boulot, dans la voiture, etc. Alors faites-moi rire avec leur pepeine! Je travaille au gouvernement fédéral où j’estime que 75% des travailleurs sont gros. Pas étonnant, ça bouffe 4000 calories par jour en restant le gros cul vissé à son siège. Au max, le gros doit dépenser 1500 calories par jour en énergie; le calcul est simple non. Peut-être qu’on devrait arrêter d’être politiquement correct avec eux et leur dire à quel point ils sont une honte pour la race humaine au lieu de leur dire qu’il y a rien là, que ce n’est pas de leur faute, qu’ils doivent s’accepter; ça les motiverait peut-être un peu à bouffer comme du monde. Pis il y aurait peut-être un peu plus de place dans les hopitaux aussi, non? Allez-y, vous verrez c’est qui les malades dans les hopitaux… gros machin qui se pête une crise cardiaque pendant que des enfants fiêvreux attendent leur tour!

      Et puis qu’on mette un peu un gros dans la peau d’un noir, d’un arabe, d’un vietnamien une semaine ou deux pour qu’il goûte à la vraie descrimination! Au moins, dans cette peau là, il aura la chance de ne plus l’être, gros.

      @danielolivier

      C’est beau, merci de nous donner un aperçu de vos lectures para-psycho-pop. Le rayon philosophie sérieuse est souvent juste à côté dans votre librairie favorite. Allez-y faire un tour, ça vous fera du bien.

    • Qu’est-ce qui est le plus important? Être beau ou se trouver beau?

      Je pose la question car je ne compte plus les personnes pourtant assez attirantes physiquement qui m’ont dit se trouver moches. Et paradoxalement, il y en a qui ne sont pas très beaux ou belles, mais qui ont un charme incroyable…

    • La beauté n’a pas tout à fait l’importance qu’on croit qu’elle a.
      L’intelligence l’est beaucoup plus selon moi.

      Si on enlève les 1-2% à chaque extrême (les hyper-moches, les hyper-beaux, les hyper-cons et les hyper-intelligents) : on a beaucoup plus de facilité à bien m’entendre avec des personnes de beauté sous la moyenne que des personnes d’intelligence sous la moyenne.

    • Je suis totalement d’accord avec Verret et il l’écrit dans une langue claire et précise.
      L’expérience qu’il a vécue dans sa jeunesse fut la même que la mienne, se surprenant du regard des autres.
      Je suis maintenant une mamie et heureuse dans sa peau.
      J’ajoute que le sourire est très important, tellement que sourire à un ou une inconnue parait suspecte.
      Regardez les mannequins sur les podiums à qui on interdit certainement de sourire pour ne pas nuire aux vêtements qu’elles ou ils portent.
      De plus la beauté c’est bien discutable… Pensez seulement à Sarah Palin, comme beauté ça passe mais comme cruche on peut en reparler!

    • @vend01

      Wow! Vous avez un petite crote sur le coeur!…

      Bref, les gens qui sont beaux auront toujours plus de facilité dans la vie. Les autres devront travailler plus fort. C’est la nature humaine. Mais cela ne veut pas dire qu’une personne moche n’a aucune chance…

      Juste de même

    • « La difference entre la beauté et la laideur c’est que la laideur, elle au moins, elle dure »!

      Citation de Serge Gainsbourg

    • À chaque fois que j’entends ce genre de débat, on dirait toujours que lorsque t’es laid / gros, t’es comme beau en dedans par défaut. Désolé, c’est pas lié. J’ai croisé bien du monde, laid comme un singe et terriblement imbécile et encore plus exécrable que la moyenne des ours.
      Et je connais des gens beaux, terriblement intelligent et avec une personnalité extraordinaire. C’est pas lié. Ce que nous sommes dans le moment présent, c’est la somme de nos choix. Pas ce qu’on a l’air ou notre niveau d’intelligence.

    • @petitepeste

      Si, d’emblée, on nous trouve trop beau et attirant pour être vrai, on ne peut que perdre des points sur d’autres plans. Une première impression trop positive nous mène droit vers une dépréciation presque obligée à mesure qu’on se révèle en vrai, en 3D (haleine du matin fétide? pieds qui puent? etc.). Si on nous trouve initialement laid par contre, on ne peut que gagner des points en séduisant autrement…

      Si tu scores trop haut en partant, tu peux juste descendre. C’est ça le problème avec les coups de foudre.

    • @denigreur

      Tout à fait d’accord.
      Rien n’est prédertéminé sur ce plan.

      Évidemment.
      Bellâtre n’égale pas crosseur pas plus que laideron n’égale saint.
      Ou vice-versa.

    • La beauté de la chose, c’est qu’il y a des laids partout, dans les deux sexes, dans toutes les couches de la société, dans tous les pays, de toutes les religions, etc. et qu’il peuvent trouver leur alter-ego :P

      Bienheureux soient-ils

    • @danielolivier :

      Wow. Du n’importe quoi, du vrai. En gros votre démarche, c’est de nous dire que la beauté extérieure n’a rien à voir avec ce qu’il y a à l’intérieur bla bla bla et vous finissez par établir un lien entre l’apparence d’une personne et ce qu’elle est, ce qu’elle peut penser? C’est une blague ou quoi? Ça doit bien être un des commentaires les plus superficiels que j’ai entendus ces derniers mois.

      Si vous avez la moindre considération pour les autres, pouvez-vous commencez à faire un minimum de contrôle de la qualité de vos commentaires?

    • «La beauté est intérieure». Quel beau cliché. Lorsque je regarde une personne, malheureusement je ne vois pas son intérieur. Je vois seulement son apparence physique. Par contre je connais plusieurs personnes qui malgré une beauté ordinaire ont un charme désarmant. Mais aujourd’hui je vous concède que l’intérieur est beaucoup plus beau que l’extérieur. Le ciel doit pleurer les résultats des élections municipales à travers le Québec, qui par le temps qui courre est tout aussi moche intérieurement qu’extérieurement.

    • Il y a un danger à naître beau. En effet, si quelqu’un se fie excessivement à son apparence… il est condamné à vieillir dans l’aigreur, car qu’y a-t-il de plus frustrant que de se voir faner, avec l’âge, tout en posant des regards envieux sur l’insolente jeunesse ?

      Quant à moi, le croûton, qui suis reconnu pour mon extrême gentillesse…, j’admire de loin la beauté des jouvenceaux et des jouvencelles qui se réalisent dans la vie.

    • La laideur ou la mocheté sera TOUJOURS un handicap dans la communauté humaine . Je suis convaincu que la grande MAJORITÉ des hommes et des femmes de ce blogue préfèrent un Brad Pitt ou une Caroline Néron à un pichou homme ou femme .

      C’est la nature ! Je préfère aussi un coucher de soleil à la plage à une tempête de neige en plein Montréal un lundi matin , et pourtant les deux font partie de la nature elle-même !

      Eévidemment cela n’a rien à voir avec la beauté intérieur mais encore là elle n’est pas assurée uniquement chez les moches cette beauté intérieur !

    • Être moche est ce pire pour une fille ou femme que pour un homme,il a des hommes moches aussi et des “poches” cela va de soi.Peut être ce qu’on percoit souvent depuis notre enfance ,on le ressent toute notre vie durant.Surement que cela affecte notre moral. Être laid est -il aussi synonyme de disgracieux. J’ai deja vu des personnes sensés être laids ou laides mais qui comme le mentionnait ici quelqu’un, ont un charme incroyable.,je pense ici a Jimmy Durante qui était chanteur,comédien,pianiste ainsi qu’acteur,en bref un artiste accompli,et ce en dépit du fait qu’il était propriétaire d’un nez assez proéminent .J’oserais affirmer que la laideur était sa propre marque de commerce à lui ,tant son talent et son apparence l’ont bien servit .Ce qui est le plus triste je crois ,c’est lorsque l’on s’apitoie sur son propre sort,et que l’on se laisse aller.

    • Dans la société actuelle, on mise plus sur le beau que sur le meilleur. Quand j’ai connu mon chum, le fait qu’il soit chauve me dérangeait. Ma mère m’a fait comprendre que ce n’était qu’un détail et que si le reste me plaisait, il fallait laisser de côté mes préjugés. Une chance que je l’ai écoutée… Après 13 ans de bonheur et deux enfants merveilleux, sa tête de caillou me parait si charmante… et que dire du reste…

    • Quelques citations tirées de “100.000 citations [du monde]” Evene Fr

      Je ne sais si elle a été vertueuse, mais elle a toujours été laide, et, en fait de vertu, la laideur, c’est la moitié du chemin.
      [Heinrich Heine] [+]
      Extrait des Pensées [+]

      La laideur est un mécompte de la nature, mais la femme qui en est affligée en rend responsable chacun de ceux qui la remarquent.
      [Marquise du Châtelet] [+]
      Extrait de Lettres
      Il est frappant de constater combien la laideur est toujours la plus forte.
      [Amélie Nothomb] [+]
      Extrait de Le Sabotage amoureux [+]

      Certains êtres féminins ont cette secrète propriété de pouvoir affirmer chacune de leurs laideurs avec tant de tact que celles-ci en deviennent des avantages.
      [Auguste Villiers de l'Isle-Adam] [+]

      Entre la beauté et la laideur, il n’y a souvent qu’un point presque imperceptible.
      [Giacomo Casanova] [+]
      Extrait de Histoire de ma vie [+]

      > La beauté est à fleur de peau, mais la laideur va jusqu’à l’os.
      [Proverbe anglais

      Le charme c’est de la beauté donnée à la laideur.
      [Christophe Bon

    • D’accord avec ” dénigreur” et j’ajoute que ce n’est pas nouveau et que tout le monde sait ce qui est vraiment beau ou laid. Il y a des gens qui sont laids selon certains critères mais qui sont charmeurs et tourne le focus sur autre chose que des valeurs canons. L’amabilité est aussi très importante. Être ”cool” peut remplacer bien des choses… En fait çà dépend des yeux, du coeur et de l’intelligence de chaque personne mais quand à moi j’aime bien me réveiller auprès d’un joli minois(selon mes critères) plutôt qu’à coté de quelqu’un de moche, si intelligente soit-elle!

    • D’autres citations concernant la laideur.Celle-ci de Eugene Sue.

      “tu es laid… sois terrible, on oubliera ta laideur. tu es vieux… sois énergique, on oubliera ton âge. ”
      Les Mystères de Paris (1843)

      L’Auteur
      Ecrivain français (1804-1857) qui fut successivement chirurgien, maître incontesté du roman maritime, champion du roman populaire et député de la IIe République——————————————————————————–

      “laideur: infirmité qui fait le désespoir d’une femme et la joie de toutes les autres. ”
      Pierre Veron

      L’Auteur
      Ecrivain et poète français ( -1900).
      ———————————————————————————————–

      “l’admiration est un sentiment qu’on éprouve quand on se regarde devant un miroir. ”
      Pierre Veron.

    • “Certaines qui m’ont écrit avoir planifié leur suicide des dizaines de fois se disent aujourd’hui heureuses, amoureuses d’hommes beaux[...]“

    • La beauté des laits se voit sans délais

    • J’ai toujours eu énormément de difficulté avec l’argument voulant que les beaux soient des individualistes qui ne sont qu’une façade de gens mal à l’intérieur, ou tout simplement laids en dedans. Ma blonde est superbe à l’extérieur, superficielle d’apparence pour les critiqueux et autres détenteurs de la vertue de la personnalité et la raison pour laquelle elle n’est pas qu’une amie c’est qu’elle est aussi superbe à l’intérieur selon mes critères.

      La beauté extérieure est un phénomène de société, mais la beauté intérieure est une question de goûts. C’est de la bullshit de croire que quiconque fait dur est superbe en dedans. Ou vice versa!

    • @denigreur

      Bon j’aurais du vous lire en premier et juste dire : je seconde

    • Que voulez-vous, la loterie génétique est une loterie comme une autre. C’est comme il y en a qui ont tous les numéros du 6/49; d’autres qui n’ont que les six chiffres de la mini; d’autres à qui il manque un seul chiffre au 6/49 et qui se ramassent avec un tout petit lot; d’autres enfin qui ne gagnent jamais rien même s’ils achètent plein de billets.

      Mais gagner à la loterie ne signifie pas nécessairement qu’on saura quoi faire avec le lot, si gros ou si minime soit-il. C’est ça qui fait qu’il y en a qui n’ont pas besoin d’un gros lot pour faire beaucoup de chemin.

    • @vend01
      Mon chère troll, m’est écrits ne vienne que de moi et n’est basé sur aucun livre mais de mon vécu et j’ai 40 ans de vécu.

      Es-tu capable d’en faire autant? A mon avis sur ce que j’ai lu de toi dans ta réponse c’est définitivement non.

    • Il y a un épisode de South Park qui défend l’idée suivante: les enfants beaux deviennent des adultes moches parce qu’ils n’ont jamais eu à travailler sur eux-mêmes, tandis que les enfants laids doivent développer leurs talents, leur personnalité et leur intelligence pour se démarquer, et en conséquent deviennent des adultes meilleurs. Théorie que je trouve confirmée à chaque fois que je retrouve sur facebook un gars ou une fille cool du secondaire et que je vois à quel point il ou elle n’est rien devenu d’intéressant…

      Je crois aussi qu’en dehors du 1% de gens irrémédiablement beaux et irrémédiablement laids de ce monde, la vaste majorité de l’humanité est composée de gens ordinaires qui doivent faire des efforts, intérieurement et extérieurement, pour plaire.

      En terminant, suis-je la seule personne à voir la contradiction qu’il y a lorsqu’une personne laide se désole de n’être pas capable de séduire une belle personne ? Elle fait alors preuve de la même superficialité qu’elle dénonce, non? Ma mère affectionne l’expression “chaque guenille trouve son torchon” et j’y crois, pour peu qu’on ne soit pas trop occupés à s’apitoyer sur son sort et à essayer de séduire des Brad Pitt…

    • Avis à tous….

      une personne laide peut aussi être méchante !!!

      une personne d’une très grande beauté peut être gentille et très riche niveau personnalité !

      simple rappel car certains ici semblent penser que la gentillesse est, par défaut, toujours présentent les moches ! mdr

    • @ verret

      Tout à fait!

    • C’est pas St-Exxxupéry qui avait écrit:

      «L’essentiel est invisible pour les yeux: On ne voit bien qu’avec les mains»?

      :)))

    • «Tu es poussière et tu retourneras poussière…»

      En attendant, mets d’la crème!!!

      :)))

    • T’aura beau etre laid, etre petit, deux conditions si chères aux femmes, mais si t’es riche, soudainement ca veut pu rien dire.
      Exemple :Pierre Péladeau, le père la, était laid, petit, mais riche,allez voir les femmes qu’il a eu dans sa vie.

    • @olibc
      Il n’y a jamais personne qui ose dire ce que j’ai dit. Les personnes trop belles ont peu de chance d’être de belles personnes à l’intérieur. Dois-je souligner ici que je parle des personnes dites “très belles” seulement. Il y aura toujours des personnes superficielles pour prendre leur défenses en faisant de la désinformations ou de la propagande en tournant des mots tel que “superficielles” a leur avantages comme vous le faites sur mes écrits. Se mot est réservé au gens ordinaire et non aux gens très beaux! Ses gens “beaux” que l’on voit dans les magazines ont suffisamment pignon sur rue pour ne pas leur donner plus.

      Je ne me considère pas trop pire et je sais de quoi je parle. Mais je n’en fait pas l’étalage par une photo ou dans les magazines. Parce que je sais que c’est de la pur vanité et ça ne me fait pas plus acheter des produits parce que je hais cette industrie de la beauté qui osent prétendre de façon vaniteuse que les gens moyens “ça ne vend pas” et que seule les minces peuvent faire “rêver” quand ont font ce sont des horreurs qui snife une ligne de coke en arrière du “stage”, ce font vomir pour rester mince et couchent avec n’importe quoi pour avoir droit a une photo sur un magazine.

      Les conséquences sur les gens ordinaires sont horribles dans la vie de tous les jours.

      Des gens sans compétence sont engagé en fonction de leur beauté peu importe le genre de travail. ET ca ça m’écœure. Des gens moins beaux pourraient faire de Montréal une ville moins corrompu mettant a profit leur compétence.

      Mais ce qui me fait plaisir, c’est aussi de savoir que les gens qui contrôlent vraiment cette planète sont des gens petits et/ou pas très beaux, sont les gens les plus riches du monde et vivent dans l’anonymat presque le plus total.

      A bonne entendeur salut!

    • Une discussion sur l’esthétisme est toujours un peu dangeureuse, car elle fait souvent appel à la mauvaise foi des uns et des autres. Et comme dirait l’autre, la mauvaise foi, comme la stupidité, ne saurait s’enfarger dans les fleurs du tapis de l’esthétisme. Brevement, un con est un con, peu importe la taille, le sexe, la couleur, l’orientation sexuelle et l’origine ethnique

      @vend01

      Z’avez un petit quelque chose comme de l’expertise en mauvaise foi. Sans commenter votre intervention (j’ai du gras a entretenir…), je n’aurai qu’une petite question: qu’est ce qu’être une honte à la race humaine? Parce que bon, les cimetières de l’histoire sont remplis de ce que d’aucuns considéraient comme étant une “honte pour la race humaine”…

      Keep smilin’, et les cochons seront bien gardés!

    • tout est relatif, on est tous le laideron de quelqu’un et le beau ou la belle de quelqu’un d’autre..tous les goûts sont dans la nature…une fille ou un garçon d’une grande beauté (selon les cultures où l’on se trouve) peut s’ouvrir la bouche et tout gâcher….de même que l’inverse ….un vilain petit canard peut devenir un cygne…il y a toujours quelque chose de beau chez quelqu’un…le porte-feuille HA!HA!HA! Ben non!! c’est une blague!

    • Personnellement, je fais une distinction très nette entre le charme et la beauté.

      La beauté est plastique et les critères sont mouvants selon les époques. Il est vrai qu’à travers l’histoire la beauté a toujours été prisée et recherchée, mais ça ne voulait pas toujours dire la même chose mettons en 1500 que maintenant. Ou même plus près que ça, je n’ai pas le lien mais j’ai déjà vu la reproduction d’une publicité parue dans une revue des années 1900 où on vantait un produit pour aider les jeunes filles à prendre du poids pour être plus attirantes. Cela varie aussi selon les endroits du monde. Une personne est donc belle si elle correspond aux critères de beauté en vigueur à son époque et à l’endroit où elle vit.

      Le charme est beaucoup plus difficile à décrire et vient réellement de l’intérieur. C’est ce qui irradie des yeux et de l’expression du visage, de la manière de se tenir et de s’exprimer et du comportement en général. J’ai personnellement connu des gens très quelconques, même dans un cas carrément laid, qui n’étaient pratiquement jamais célibataires et en plus de leur partenaire ou conjoint officiel, avaient toujours une mine d’admirateurs qui leur tournaient autour. Il y a aussi des personnes objectivement très belles qui ne dégagent aucun charme en dehors de leur beauté physique, et parfois dont le comportement repousse.
      Je constate aussi qu’à mesure que les gens avancent en âge, le concept de la beauté intérieure devient de plus en plus vrai. Encore là, ça dépend des personnes, faut pas généraliser non plus.
      Je partage actuellement ma vie avec quelqu’un qui physiquement ne m’aurait jamais fait me retourner sur son passage, et avec qui j’ai été d’abord amie mais à qui je me suis attachée progressivement et très profondément. Je n’aurais pas pu rêver de quelqu’un de plus compatible avec moi et pourtant, physiquement, ça n’a jamais été le genre qui m’a accrochée. Des fois faut dépasser ça un peu.

    • La fait est que les hommes, PHYSIOLOGIQUEMENT, ne peuvent pas “simuler”, comme les femmes peuvent le faire quand elles se retrouvent avec un partenaire moche mais avec une “belle personalité” …

      Je rêve du jour où on arrêtera “to add the insult to the injury” en me disant que si j’avais une personnalité hors du commun, les hommes ne verraient pas la différence entre moi et un pétard.

      Ça ne marche pas comme ça. Pas de désir, pas d’amour.

    • @ vend01

      Merci l’ami !!!

      Depuis quelques jours j’en suis à me poser milles et une question sur mon existence de grosse, sur cet amas de graisse que je traine chaque jour, sur ce souffle court qui me manque rendu en haut de l’escalier, sur ces chiffres de la balonce qui ne cesse de grossir, sur cet IMC qui est en train de battre tous lmes anciens records.

      Je le sais que je me complains dans ce corps trop gros et que je ne cesse de trouver des excuses et des défaites pour ne pas me mettre au tapis roulant ou aux repas à 500 calories chacun.

      Je le sais que je joue à la roulette russe et que malgré ma santé parfaite, je peux devenir à risque en un rien de temps. Je le sais que plus tu grossis et moins les boutiques de linge t’offrent de belles choses à porter ce qui fait en sorte que tu te sens encore plus moche à chaque saison !

      Mais ce que j’avais besoin ce matin, c’est le coup de pied au c… que tu viens de me donner. C’est ce miroir grossissant (comme si ça pouvait encore aider) que tu viens de mettre devant ma face et qui me projette l’image d’une personne qui a déjà été belle (sans une être une beauté…) mais qui aujourd’hui, à 50 ans, a un peu beaucoup baisser les bras et a conscédé la victoire à l’obésité qui s’est installée dans mon corps, surnoisement, au fil des mois.

      Merci pour m’avoir remis les idées en place en me faisant comprendre que je suis complètement et entièrement responsable de mon état et que rien ni personne ne peut m’empêcher – sinon moi-même – de faire marche arrière et retrouver une certaine taille, un certain poids, une certaine apparence, une certaine qualité de vie… une certaine vie.

      Merci de m’avoir dit les vraies affaires, pour ne pas avoir été politically correct dans ton discours. C’est ce que j’avais besoin pour me faire comprendre – des fois ça prend du temps avant de rentrer – qu’on a la vie que l’on choisit et qu’on est entièrement responsable de ce que l’on en fait !

      Merci de m’avoir sorti de ce piège à victime dans lequel je me trouve et qui me fait jouer celle sur lequel le sort s’acharne et qui trouve la vie toujours trop injuste.

      Pour moi, tu es la saveur du jour !!!! Pour moi tu es mon héros !!! Pour moi tu es mon sauveur !!! Chaque gros de ce monde devrait avoir un ami – sincère – comme toi qui lui dise les vraies affaires, sans avoir peur de blesser. Un gros n’a plus peur de se faire blesser… mais il n’a pas de vrais amis qui lui disent les vraies choses !

      Merci à toi end01 de m’avoir ouvert les yeux !

      PS : Rien dans ce commentaire n’est sarcastique ! Toutes les émotions énoncées sont réelles et je remercie sincèrement end01 pour son commentaire. Ce fut pour moi, une révélation, ce matin !

    • Une consolation pour les moches:

      «La laideur est supérieure à la beauté, en ce sens qu’elle dure»

      Serge Gainsbourg (qui lui-même ne se trouvait pas beau)

    • Les canons, mais que sonr devenus les canons ?

    • @ dénigreur
      Bien d’accord avec vous… Mais c’est souvent la culpabilité des gens qui parle. Car on sait tous que des gens intéressants il en existe autant chez les “laids” que chez les “beaux” Mais lorsqu’une personne n’est pas jolie on se sent presque “obligé” de lui trouver quelque chose. Qui d’entre nous n’a jamais répondu à la fameuse question: “De quoi il(elle) a l’air?” et de répondre: ” il(elle) est super “fin(e)”……..Ça en dit long…..

    • Bravo à tout le monde se reconnaissant le statut d’artiste en devenir, mais la vie, c’est plus compliqué à plein d’égards. Suffit pas de se croire bon pour l’être tout comme on peut être excellent sans le savoir….

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2011
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité