Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 30 octobre 2009 | Mise en ligne à 21h41 | Commenter Commentaires (36)

    Saint-Basile : votez du bon bord, gagnez un terrain de soccer !

    La firme de gestion immobilière Cogir a trouvé une façon surréaliste d’embarquer dans la campagne électorale municipale, à Saint-Basile-le-Grand. En effet, Cogir a promis aux Grandbasilois et aux Grandbasiloises de construire un terrain de soccer articficiel intérieur si la population reporte au pouvoir l’équipe du maire sortant, M. Michel Carrières.

    Le v-p exécutif de Cogir, M. Mathieu Duguay, parle d’un projet de 8 à 10 M$ . Extrait d’un article du Monteregieweb :

    Advenant la défaite, Mathieu Duguay, vice-président exécutif de Cogir, soutient qu’il pourrait s’installer ailleurs. Il assure que ses maquettes sont «réalisables sur n’importe quel site ou presque». «Je ne suis pas prêt à me commettre si ce n’est pas avec ces gens-là», a-t-il indiqué. Son amitié avec la candidate Martine Hudon, qui est «presque de la famille», motive sa décision, explique-t-il.

    Vous voyez, on n’arrête pas le progrès. Fut une époque où seuls les candidats aux élections faisaient des promesses pour être élus. Désormais, même les gens d’affaires font des promesses pour que des candidats soient élus.

    Quelle époque formidable.


    • Les affaires du genre ne font que s’accumuler depuis quelques mois. Comment passer par-dessus ce découragement pour la chose politique municipale et aller voter?

    • Nous sommes dans la Grande Noirceur 2.0

      C’est comme ça partout au Québec, et le pourcentage de participation aux élections est généralement très faible au municipal….

      Nous avons les politiciens (ceci inclut les services et la vie publique) que nous méritons.

    • À Boucherville, on a depuis très longtemps une mairesse Gadbois… Sa tête est devenue si grosse! Pour sa retraite, elle se paye un condos à 800 000$ construit par un des promoteurs à qui elle a permis de contruire en déboisant Boucherville. Comme elle a d’ailleurs permis à tous les autres promoteurs de raser nos plus beaux boisés avant de nous informer qu’elle quittait la politique.

      Elle a fait toutes ces actions librement car pas d’opposition contre elle. Une mairie sans opposants, c’est dangereux. Dans son cas, ça a transformé notre démocratie d’antan en totalitarisme puant.

    • Patrick t’es sauté sur le crinque. Formidable ? J’espère que tu es sarcastique !!!

      1. Est-ce que ca va être comptabilisé comme dépense électorale ?
      2. Et si… C’était Tony Accurso qui promettait ca pour Montréal si c’était pour l’équipe du maire Tremblay … oups on change les noms et tout à coup c’est pu autant formidable.
      3. La démocratie est très malade quand j’entends ca.

      Ce qui est formidable c’est que tu n’es pas déchiré ta chemise.

    • Ça ressemble à Boisbriand…Dans les deux cas, quelqu’un qui n’a pas d’affaire là se mêle d’affaires publiques.

    • Pour ce qui est du municipal, j’ai finalement fais mon choix, je n’ai plus aucun doute madame Harel est la moins pire.

      http://www.ruefrontenac.com/nouvelles-generales/electionsmunicipales/12933-video-richard-bergeron

      J’appuierai donc madame Harel.

      Sylvie R. Tremblay

    • toute ville ou village du Québec aspire à rejoindre le niveau de Montréal qui est LA ville à imiter….

    • Ayoye!
      (On est rendu là)
      (Ouch)

    • Tout le monde imite Régis Bonaparte…. Ti-Régis nous donne un amphitéâtre si on vote en mase pour lui… Et ici une firme nous offre un terrain de soccer intérieur si on vote du bond bord.

      La politique municipale est pathétique

    • Et c’est légal ???? Entk c’est vraiment déplacé et irrespectueux.

    • Jean “Je ne veux rien voir d’autre qu’une autre de mes lois inutiles” Charest va se mettre à travailler.

      Quelle minorité de la population sera punie pour son inertie?

    • C’est “lette”, arrogant, mais pas surprenant…

    • Monsieur Lagacé, vous avec bien raison; Quelle époque formidable……

      Là il y a un problème moral. Ca juste pas de bon sens. Ont est rendu là.

      Le culot que ca prend, ca pas d’allure même Duplessis était pus discret.

      C’est comme ces files de gens, qui ne sont pas à leur place, qui veulent se faire vacciner, et vite. Aucun respect de rien. Un beau petit groupe de sans-dessins. La province de Québec s’en va ou ??? c’est quoi qui nous rassemble……………… La moronerie.

      Dommage., bof, oui, peut-être, pas sur …..

    • Hors sujet, mais je trouve que l’idée de “forcer” des élections municipales à dates fixes pour l’ensemble du Québec, c’est une maudite bonne affaire pour les journalistes.

    • Bon et moi qui est à St-Basile depuis 1 an et qui n’avait aucune idée pour qui voter. Et bien, bonjour le terrain de soccer intérieur. Merci Patrick.

    • Avant, pendant et Après, c’est toujours du pareil au même:
      tu te retrouves obligé de vendre tes vieux pneus pour
      amortir les folles dépenses; parce qu’en général c’est pas
      la “ville” qui paie-ra pour les uniformes et les équipements (!)

      L’évolution de l’assiette fiscale du territoire, le partenariat
      et le répartition des besoins en infrastructures (sportives ou
      autres) régionales doivent aussi être pris en considération dans
      la décision d’un tel investissement; mais bon on peut supposer
      qu’une gratifiante (généreuse) “Subvention” viendra boucler
      en bout de ligne la ronde des dépenses et factures (et assurer
      le meilleur soumissionnaire, dans la réalisation de ses travaux,
      au meilleur coût possible … (!) (!)) (the Americain way)

      Mais à ce prix là: on aurait pu tout aussi bien offrir à tous les généreux
      collaborateurs et supporters, un ipod, une smart récente, un
      portable (dernier cri) – (sans doute mieux qu’une g. crème glacée f. …)
      ou voire mêm un voyage au crématorium, ou dans le Sud (!)

      Note: le masculin inclus éga. le féminin, et vice et versa.

    • Le DGEQ en pense quoi?

    • Allez voter, intéressez-vous à ce que les candidats présentent comme plate-forme et qui les supportent.

      C’est le meilleur moyen de s’arranger pour que les crosseurs sortent du système. Quand ils trouveront ça trop compliqué, ils iront crosser ailleurs.

    • C’est pas vraiment étonnent de voir ça c’est toujours juste de savoir ou est l’argent ou le plus gros pot de vin! C’est découragent et enragent de voir nos politiciens se foutrent autant de notre gueule et nous on est pas mieux on les fait ré-élire! Je site : on a les politiciens qu’on mérite!

    • Et dire qu’il y en a qui trouvaient Duplessis imbuvable…

    • Ben quoi,ça fait longtemps que ça se fait. Souvenez vous de Laurent Beaudoin M.je syphomme les gouvernements ,lors du référendum de 1995 .
      Si on votait pas du bon bord ,on risquait de perdre Bombardier.
      Remarquez que depuis on en a perdu une partie qui est rendue au Mexique…

    • Pat Lagacé : “So thank you very much mrs Harel”

      Louise Harel : “Euhh… Euhh… euh… merci ”

      On vote entre une unilingue (on peut tous comprendre que c’est pas sa langue première mais il y a toujours bien des limites) dans une ville bilingue, un personnage qui croît que le 11 sept. 2001 c’est une machination des USA et Géralo Bixi Tremblay. Ça va bien les amis. La une du Macleans est probablement une vision de la ville dans 4 ans. Je cherche un bungalow dans le 450….

    • Ça fait 40 ans que c’est installé au Québec un système de collusion qui enrichit à la fois les fournisseurs de services publics, la haute fonction publique et les élites politiques.

      Nous avons déjà financé la construction de St-Léonard avec le béton du Stade Olympique à la fin des années 60. Aujourd’hui, c’est du pareil au même. On continue d’enrichir une certaine classe d’entrepreuneurs surnois, de politiciens habiles et de fonctionaires qui ont rangé leurs préceptes d’éthique et de dévotion au bien public.

      Mais ça prend malheureusement des scandales pour redéfinir les règles et pour favoriser l’imposition de nouveaux contrôles. On ne refera pas le genre humain, devenu aujourd’hui souillé à l’exrême par le capital et l’indivisualisme.

      Et quand je vois Charest et Arseneault nous dire qu’une enquête publique n’est pas nécessaire….je leur répond d’arrêter de nous prendre pour des valises.

    • Non mais quel but !

    • Le DG des élections devra(it) évaluer la valeur d’une telle (promesse électorale)publicité en faveur d’un candidat. René Lévesque voulait que seulement les citoyens puissent participer aux élections, pas une compagnie, pas un syndicat et surtout pas une radio privée comme on le voit à Québec…

    • svp quelqu’un retirez le droit de vote à MichelBoulianne.

      Par ailleurs, si je ne me trompe pas, il est illégal de faire la promotion publique d’une option électorale sans être dûment enregistré auprès du DGE.

      En tout cas, 2009 passera à l’histoire pour avoir été l’unique année où les élections municipales ont fait l’objet d’une couverture médiatique aussi étendue…

    • Pourquoi pas après tout?
      Au moins, cela a le mérite d’être clair et transparent. Pas de cachette, pas de magouille, pas d’enveloppes brunes… Tu votes du bon bord? On te donne un terrain de soccer. Pour une fois qu’une promesse serait tenue!

    • Nous sommes trop émasculés par notre petit confort personnel pour nous rendre compte des énormes failles dans notre système démocratique. Tout le monde déplorent ce genre d’actions mais pourtant personnes ne fout rien et nous continuons d’avoir des taux de participation en bas de 50%. Nous avons le pouvoir de vaincre les marionnettes à la merci des grandes entreprises mais nous préférons rester chez nous pour ne pas manquer quelques minutes du banquier ou d’occupation double.

      Honte à nous

    • En vérité je vous le dis mes très chers frères : « c’est de la faute au PQ et aux syndicats! »

      Que le règne de la drette vienne…

    • PonziScheme

      Montréal n’est pas une ville bilingue. C’est une ville française.

    • Patrick,

      Le “votez du bon bord”, tous les politiciens nous le servent, à commencer par Harper et Ignatieff qui nous disent que ça ne sert à rien d’élire le Bloc.

      AH BON???

      Désolée, mais qu’on vote Bloc, PCC ou PLC, on est TOUS des CONTRIBUABLES joualvert. Un parti n’a pas à nous “menacer”, il doit gouverner de manière juste équitable. Enfin, c’est comme ça que ça devrait être en démocratie, mais certains en ont une bien drôle de conception.

    • “Montréal n’est pas une ville bilingue. C’est une ville française.”

      C’est d’ailleurs une très jolie commune située dans le département de l’Aude…

      Près de Carcassonne et de Limoux au Pays cathare…

      Oh! On parle de Montréal, P.Q.!

      C’est une ville francophone alors!

    • Si on votre du mauvais bord, est-ce qu’ils vont construire un stade de boulingrin?

    • Le mexique que chacun croyait corrompu à l’os peut aller se rhabiller. Bienvenue au Qc!

    • super michel, c’est fait jouer un tour avec cette promesse!

      Maire
      Michel Carrières
      Action municipale grandbasiloise – Équipe Michel Carrières 969

      Bernard Gagnon Parti grandbasilois 2759

      Josée LaForest Équipe LaForest 1897

      Guy Raymond Action citoyens 478

    • Ouch.

      Mes oreilles.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2008
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité