Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 15 mai 2008 | Mise en ligne à 14h39 | Commenter Commentaires (98)

    Jésus de Saguenay : la prière à l’index ?

    Décision de la Commission des droits de la personne : les élus de Saguenay n’ont pas d’affaire à réciter une prière avant le conseil municipal. Pour la CDP, c’est clair : la décision du Tribunal des droits de la personne à propos d’une cause similaire à Laval fait en sorte qu’il n’est même pas nécessaire de porter l’affaire devant les tribunaux.

    Deux citoyens du coin avaient porté plainte, estimant que la prière brimait leur liberté de conscience. Mais le maire de Saguenay, l’inimitable Jean Tremblay, persiste et (se) signe : il veut maintenir la prière.

    Baon.

    Par où commencer, donc…

    Un, je trouve que la prière n’a pas sa place dans un hôtel de ville. Les élus municipaux, c’est l’État, qu’on aime ça ou pas. Et l’État n’a pas de religion. Mais bon, je suis un peu ayatollah laïc, dans ce registre : je voudrais bien que le crucifix de l’Assemblée nationale soit mis à l’index.

    Deux, je trouve qu’il faut être chipoteux en simonac pour saisir la Commission des droits de la personne d’une question semblable. Pas extrémiste, pas exalté, juste chipoteux, du genre qui s’enfarge dans les fleurs du tapis. Je crois que les gens qui s’enfargent dans les fleurs du tapis ne font pas suffisamment de gymnastique horizontale en duo avec un être aimé.

    Trois, le maire Tremblay, qui se vante de gérer sa ville en bon père de famille, sans trop dépenser, devrait avoir le bon sens de comprendre qu’il va plonger sa municipalité dans une bataille juridique longue, coûteuse et ridicule s’il s’entête. Bref, l’argent des citoyens dépensé pour défendre le droit de parler à Jésus avant les séances du conseil. Je ne pense pas que vos ouailles vont apprécier, M. le maire.

    Quatre, la religion, ce n’est pas ma tasse de thé, la religion catholique est de moins en moins celle des Québécois (ne me parlez pas de croyants, parlez-moi de fréquentation des églises) et c’est une affaire privée. En privé, priez, lévitez, communiez tant que vous voudrez, bravo. Rien n’empêche le maire et les croyants qui forment le conseil municipal d’aller se faire bénir à l’église avant chaque séance.

    Cinq, il fait beau dehors et je crois que je ne vais pas aller au bureau, finalement. Ne le dites pas au patron.

    Oups, il m’appelle. Il est comme Dieu, il sait tout, entend tout, voit tout.


    • Et si on élisait un maire musulman (modéré, bien sûr), est-ce qu’il faudrait interrompre une scéance pour se tourner vers La Mecque et se prosterner sur son Tapis au coucher du soleil?

    • La religion, pas ta tasse d’athée? On vient de passer à côté d’un calembour un peu facile et savoureux. Une sorte de petit plaisir coupable, en quelque sorte…

    • “(…) ne font pas suffisamment de gymnastique horizontale en duo avec un être aimé.”
      Dans le genre jouer à Twister?
      Jean Tremblay est bien sympathique, mais je le soupçonne d’avoir un lien de parenté avec André Drouin.
      http://en.wikipedia.org/wiki/Twister_(game)

    • vive la laïcité !!! Là-Là !!!!!
      http://www.youtube.com/watch?v=jdErqHlPw3A

    • Patrick Lagacé écrit: “Mais bon, je suis un peu ayatollah laïc, dans ce registre : je voudrais bien que le crucifix de l’Assemblée nationale soit mis à l’index.”

      Bien d’accord. Et pendant qu’on y est, finies les rues Ste-Catherine, St-Urbain, dehors les boulevards St-Laurent, St-Joseph, effacée Ville St-Laurent et renommés tous les villages du Québec portant des noms de saints. D’après ce qui c’est passé avec l’avenue du Parc (pardon, Park Avenue) comme dirait Marie-France Bazzo: “Ça va être du sport!”.

      Mais puisque le CH a été éliminé, faut bien s’occuper…

    • HÉ! mes plus intenses gymnastiques horizontales se sont justement déroulées sur les fleurs de quelques tapis!!

      Et à qui doit-on s’adresser exactement si le maire de la ville refuse de remplacer la prière par un moment de silence/réflexion pendant lequel tous et chacun seraient libres de prier le p’tit Jésus, Allah, Yhavé, le Flying Spaghetti Monster ou tout simplement jouer avec la monnaie dans ses poches ??

    • Excellente idée, Marit !

    • @ moissy,
      1. Les maires musulmans n’ont jamais obligé les autres à prier.
      2. Soyez sans crainte, on ne présentera pas un musulman à un tel poste au Québec.

      Mais je comprends votre malaise, les églises se vident malgré les efforts et l’argent dépensé, et les convertis en islam sont de plus en plus nombreux en occident malgré l’état actuel des médias et du monde musulman.

    • La religion à la maison et à l’église,,les choses de l’état public doivent etre laique, pas de démonstrations ostensibles de n’importe quelle religion,une place pour chaque chose,les croyances religieuses sont du ressort du privé et si LA_LA Tremblay a besoin de prier qu’il le fasse en privé dans son petit coin,la place de la mairie est pour régler des choses essentielles et pas pour prier, les choses de l’église à l’église,,,,,il y a une séparation entre la religion et les affaires de l’état…il n’est pas question de faire abdiquer les cathos,…ce ne sont pas tous les gens qui sont cathos en ce moment,,,il y a toutes sortes de religions qui peuvent se cotoyer sans chicanes…

    • **les convertis en islam sont de plus en plus nombreux en occident malgré l’état actuel des médias et du monde musulman.**

      Une petite référence avec ca?

    • @rogiroux : Excellente suggestion.

    • @fechfouch

      “1. Les maires musulmans n’ont jamais obligé les autres à prier.
      2. Soyez sans crainte, on ne présentera pas un musulman à un tel poste au Québec.”

      s.v.p. lequel de ces énoncés est véridique?
      Aurait-on élu un(des)maire(s) musulman(s) sans qu’il(s) le sache(nt)?
      Je suis perplexe! Peut-être pourriez-vous élaborer?

    • @ A M. Lagacé le “un peu ayatollah laïc”… Que fait une émission religieuse ” Le Jour du Seigneur” à l’antenne d’une télévision publique …financée par les deniers des contribuables (des chrétiens, des sikhs, des musulmans, des juifs, des “un peu ayatollah laïc, des “beaucoup ayatollah laïc, des “ayatollah laïc” purs et durs, etc….?

    • Si ça continue comme ça, les Bleuets ne diront plus «Lâlâ», mais «Allah! Allah!>…

    • @fechfouch

      si vous arreteriez votre propagande musulmane p-etre y aurait-il plus de catholique ds les eglises!

      ah un instant je dois me tourner vers l’est pour prier

      bonne journée

    • Je suis de Saguenay.Loin de moi de vouloir défendre le maire Tremblay mais vous devriez vous demander qui a fait ces deux plaintes. C’est justement deux personnes qui sont en conflit avec la maire.Un était le président du comité de citoyens de Saguenay et l’autre en est l’actuel président.Un regroupement moribond qui compte environ dix membres.Une tempete dans un verre d’eau.

    • Sérieux je me réjouis de la nouvelle. Je viens du Saguenay-Lac-Saint-Jean et je dois dire que le maire Jean Tremblay nous fait tous passer pour des retardés. On évolu aussi même l’autre côté du parc!

    • Je n’arrête pas de le répéter partout, mais pour moi la religion est quelque chose de culturel, puisqu’elle regroupe des gens qui, pour la plupart, se reconnaissent entre eux. Mais le problème, c’est que c’est une culture qui se transmet comme le fait un raz-de-marée et non comme une rivière qui coule…

      Ça, le maire Tremblay le sait bien.

      http://renartleveille.wordpress.com/

    • Est-ce que je me trompe, mais il me semble que le maire Jean Tremblay a déjà déboursé quelques dollars (de l’argent des contribuables, pas le sien) pour présenter un mémoire à la commission Bouchard-Taylor, alors il n’hésitera sûrement pas à défendre sa prière devant les tribunaux…

      J’ai l’impression qu’il risque de faire les manchettes plus souvent qu’à son tour d’ici peu…

      Me semble que ce n’est pourtant pas compliqué, l’État et la religion se doivent d’être distincts. On ne parle pas de renier quoi que ce soit, on parle seulement de gros bon sens: la croyance relève du domaine privé, alors que les affaires de l’État sont publiques.

      @ Patrick Lagacé

      Autre sujet dans la lignée de votre point quatre: que pensez-vous de l’argent injecté dans la rénovation de notre “patrimoine religieux”, alors que le taux de fréquentation diminue constamment? Est-ce de l’argent bien investi? J’ai personnellement beaucoup de misère avec l’idée de rénover des bâtiments pour le simple fait qu’ils sont “historiques” ou “patrimoniaux”, alors qu’ils ne sont que très peu utilisés et que c’est une dépense qui ne rapporte absolument rien au bout du compte (à part peut-être les votes de certains membres de l’électorat, mais ça, c’est un autre problème…).

    • La commission ds drois de personne plutôt, faut-tu avoir rient à faire, de toute manière ça fait longtemps que dans cette société athée les chrétiens sont à l’index et taxé d’anathèmes par la presse et autres apôtres de la laicité.

    • Tout a fait d’accord, cela n’a pas ça place. Ce que je trouve dommage c’est que le québécois moyen croira à tort et casera du sucre sur le dos des immigrants en les accusants de détruire leur “patrimoine” et pourtant ce sera un “traître” de québécois qui aura tout fait pour éliminer cette fameuse prière.

    • En tout cas, depuis que la maire Tremblay impose sa prière avant les scéances du conseil, il n’y a pas eu d’innondations à Chicoutimi.

      On ne peut pas en dire de même, ailleurs en province.

      Bande d’impies, allez !

    • Personnellement, le maire Tremblay, Mahmoud Mohamed, The all-Mighty Jesus…Praise the Lord…(la foule se met à pleurer devant Oprah!) l’Ordre du Temple Solaire, les Sikhs, Abraham, l’Église du Centre-Ville…du pareil au même…des singeries pour mieux abusés des êtres sans défense notamment enfants et handicapés…débarrassons-nous des hurluberlus et qu’ils admettent qu’ils sont, à la fin de la journée, que des singes…

      http://www.youtube.com/watch?v=a15KgyXBX24

    • Je pense que le Maire est sous l’influence des sénateurs diocésains, des “docteurs”. Ces gens ne sont pas des élus et ils seraient bons de la religion et près des gens de l’Église. Qui sont ces sénateurs? Ils ne sont pas connu officiellement, mais, on devine qu’ils sont très conservateurs. Jean Tremblay a déjà dit dans un journal du Saguenay ” on va demander à nos sénateurs diocésains, il y a du monde intelligent là-dedans”. Je ne sais pas comment sont les autres… En tout cas, ça existe et, il aurait affaire avec ces gens là. Peut-être que c’est les sénateurs qui dirigent la ville de Saguenay “secrètement” et que rien ne se fait sans leur rapport officieux sur les projets à ville de Saguenay même l’engagement d’une personne pour un emploi. Qui sait? Que sais-je? Mais c’est “secret”. Genre Harry Potter! Tout croche!

    • Ma dire comme pat, y fait beau dehors, jouez dehors bon yene

    • j’aime pas sa ville , c’est dangereux de s’y promener à pied :(

    • J’entends souvent au Québec faire référence au concept français de laïcité, mais ce concept n’a jamais été débattu au Québec. Qu’est-ce que cela veut dire? Que toute manifestation publique de la religion est maintenant interdite? Les personnes qui exercent une charge publique doivent-ils proscrire toute manifestation de leur religion en public?

      La séparation de l’église et de l’état, ça on connaît. Et on connaît aussi le principe de la liberté de religion (croire et exercer sa religion librement), et aussi son corollaire qui est de ne pas imposer sa religion aux autres.

      Pourrait-on revenir au gros bon sens québécois et cesser de tout légaliser et de monter en épingle les moindres chicanes? Le maire obligeait-il tout le monde à prier, même les non croyants ou non pratiquants? Est-ce qu’il permettait aux autres d’utiliser ce temps pour, par exemple, méditer en silence?

      Je pense bien que oui. Alors je ne vois pas très bien quels droits il pouvait bien brimer en faisant sa prière….

    • monseigneur Turcotte QUO VADIS ?

    • Bien d’accord avec vous M Lagacé.
      « C’est une affaire privée. En privé, priez, lévitez, communiez tant que vous voudrez, bravo! »

      Alors expliquez moi, si c’est une affaire privée. Pourquoi on se fend en quatre dans les universités et dans bien d’autres endroits afin permettre a des individus de pratiquer leur religion? Evidemment avec l’aide de la CDP!

      Je ne comprends pas, un discrimine en pratiquant sa religion, l’autre pas. Est-ce ça que l’on appel de la bêtise humaine? Peut-être que la CDP est de la bêtise humaine???

    • Il n’y a pas encore si longtemps, les curés montaient en chaire pour parler contre les plaisirs de la chair…

    • Oui, en effet, on a l’impression qu’il faut maintenant payer une “cotisation” au syndicat du centre-ville pour y vivre. Pas très catholique. C’est très malpropres entre les magasins et sur les terrains de stationnement. On ne va pas là, le soir! Les rues ( ruelles) sont sombres en bas de la ville. Les terrains vagues sont vaaaagues…. ouh ouh. Les graphitis noirs et rouges ornent les bâtiments abandonnés. C’est la fin d’une époque où on trouvait des professionnels, des commerçants, des travailleurs, des chômeurs, des familles, des enfants, des adultes, des personnes seules, des personnes âgées. Il faudrait un programme pour rendre plus joli l’ensemble du centre-ville mais le bas de la ville c’est un quartier boudé par la Ville.

    • @grumbar
      Moi aussi je me questionne sur l’argent qui est présentement investi pour la rénovation des églises. J’avoue ne pas trop savoir quoi en penser. Je penche toutefois pour la conservation de ces joyaux architecturaux mais en même temps il faudrait peut-être revoir l’utilisation de ces églises qui appartiennent dans le fond à toute la population. Ces lieux pourraient certainement continuer à servir d’endroit pour célébrer les messes mais il pourrait également s’y trouver d’autres activités connexes, qui respecteraient et iraient de pair avec la vocation de l’église catholique. Cela profiterait à beaucoup plus de gens.
      Exemple; plus de concerts classiques payants.

    • En passant Patrick, on devrait se débarrasser l’Oratoire Saint-Joseph. Éliminer tout ce qui est nom à connotation religieuse dans votre merveilleuse ville. Aussi se débarasser le nom Sainte-Flanelle (Canadiens de Montréal) Le pire, enlever le nom de votre merveilleux hôpital de Sainte-Justine qui demande beaucoup d’argent pour aider les pauvres petits enfants malades à travers la province du Québec.

      Avant de faire la morale envers toute la province de Québec, commence donc à faire le ménage dans ta propre ville.

      Comme d’habitude, fais que je te dis, mais ne fais pas que je fais.

      Parfois Patrick, il faut se taire quand on ne connait pas les régions.

      Le gars qui a porté plainte en ce qui concerne la prière n’a jamais travaillé à temps plein depuis de nombreuses années. Il fait même l’inventaire des dépanneurs Couche-Tard à salaire minimum. Il vit au crochet des hommes qui détestent le maire Tremblay. Il a représenté le comité des citoyens ayant un nombre de 12 personnes de la même famille et proche. Ce gars-là conteste tout que le maire fait peu importe ce qui est bien ou incorrect. Son but est de chialer contre le maire tout en étant payé par quelques amis qui détestent le maire. Le pire, ce gars n’a jamais été voté par le public, pourtant il représente les citoyen du Saguenay qui ne l’ont jamais choisi. Il s’est imposé par lui même avec quelques amis riches. Il s’est inventé un comtié sans nous demander notre avis. Il est anti-démocratique. Son comité n’existe pas.

      Notre maire Tremblay dérangait quelques personnes (environ 10 personnes). Ces personnes refusaient de perdre leur pouvoir depuis plus 20 ans avec le maire sortant Ulrick Blackburn dans nore région au détriment la démocratie.

      Patrick, vient passer quelques semaines chez-nous, donc tu pourrais mieux juger la situation. Ce n’est sûrement pas deux à trois jours que tu puisses faire une excellente opinion ce qui se passe dans notre région.

      Par contre, je peux donner une meilleur opinion sur votre ville, puisque depuis 1976, je vais dans votre ville régulièrement de courte ou de longue durée.

      Mais vous Patrick, qu’est-ce que vous connaissez notre région?

    • Le maire de Saguenay est un héros, du genre qui est rare dans le Québec d’aujourd’hui. Et les Commissions des droits de la personne sont des tribunaux hyper à gauche, dont les jugements sont toujours prévisibles. Et à tous ceux qui disent que la foi devrait être une chose dissimulée, cachée, CHOU! Je suis croyant, j’en suis fier, et celui qui va m’empêcher de m’afficher comme chrétien n’est pas encore né. Les chrétiens ont battu l’Empire romain, alors le petit empire cathophobe du Québec, ça ne nous fait pas peur.

    • Ouin, 100% des blogueurs vont dans le meme sens, pourtant le maire(un politicien) s’entete a aller dans le sens contraire de l’avis général ici…. heu un blog au saguenay aurait t’il un resultat differents? Ce peu etre une fausse impression que la religion catholique est de moins en moins celle des Québécois, peu etre qu’il faudrait specifier la region. Pourquoi le maire ne considere t’il pas son action comme impopulaire politiquement.

    • Bienvenue à l’autel de ville et prions St-Urbain !

    • Bonjour Patrick,

      M le maire Jean Tremblay ne cessera jamais de me surprendre.Il est un fervant catholique et affirme que les vingt personnes membres de son conseil municipale sont toutes d’accord pour faire la prière au début de leur réunion mensuelle. Or la décision rendue par la commission des droits de la personne (CDP) n’a pas force de loi. M Tremblay n’est donc pas obligé légalement de se soumettre à cette recommandation. Il a déja affirmé que si les deux citoyens ayant soumis la cause à la CDP vont devant les tribunaux il ira se battre. Je me demande si ses concitoyens seront tous en accord avec lui lorsque viendra le temps de dépenser les fonds publics pour défendre sa prière. Qu’ils fassent leur prière quelques minutes avant d’entrer dans la salle du conseil s’ils y tiennent autant. Pourquoi vouloir a tout prix dilapider l’argent des citoyens pour cela ?

    • Bon….vraiment, je viens de lire les commentaires et le seul commetaire qui me vient à l’esprit est le suivant…” Comme les Québécois sont incapables d’écrire sans faire de phôte !!!!” C’est vraiment horrible. Nous devrions tous être très gênés pas la qualité du français de notre peuple.
      Chrétiens ou Islamiques, on ‘en fout, moi ce qui me désole c’est que partout, en public comme en privé, on mssacre le français.

    • Vous savez, le maire de Saguenay, tout comme monsieur Labeaume de Québec, sont des gens intelligents.
      On a besoin de Dieu plus que jamais; notre monde l’ignore et CAPOTTE.

      On devrait prier à Québec, la MAFIA SYNDICALE des policiers-pompiers
      veulent faire payer la population pour leurs salaires irréels, congés de maladies et retraite, etc Ces profiteurs détruit l’économie de Québec.

    • Voila ce qui arrive quand des apprentis-sorciers ont ouvert la boite de Pandore du multiculturalisme!

      Je vais vous révélez un grand secret les amis!

      L`Occident (Europe de l`ouest et Amériques) sont les héritiers de la culture de la Grece antique et de l`empire Romain, notre civilisation a été aussi forgée par la religion chrétienne depuis 2,000 ans, nous sommes aussi les héritiers de la Renaissance et des Lumieres qui nous ont apporté lentement nos libertés démocratique. Voila ce qui a fait notre succes!

      Depuis seulement 20 ans des apprentis-sorciers pour la plupart de la génération 60 qui voulait changer le monde sont en train de tout renier pour nous amener dans une dangereuse ere du vide.

      Ces gens crache sur l`héritage et le passé de l`Occident mais trouve toujours épatant ce qui vient de l`étranger et qu`ils ne connaissent pas. Par exemple le Dalai Lama ou l`Islam. Ils vont jusqu`a nier les racines chrétienne de l`Europe ou du Québec mais applaudissent le voile islamique et la charia!

      De dangereux cinglés!

    • Jean là là tremblay prétend que seulement 2 personnes sur 150 000 habitant désapprouvent la prière. Je ne sais pas où il trouve cela, moi je ne suis pas d’Accord, tout le monde que je cotoie ne sont pas d’Accord. Faisons le tour. un bon pourcentage ne serait pas d’accord, je crois même que c’Est la majorité.

      Tartin qui prétend que la ville est trop dangereuse pour les piéton, je suis 100% d’accord avec toi. Très dangereux, imagine en hiver où les trottoirs ne sont pas toujours déneiger et quand ils le sont, sont très glacé, surtout ceux en pente… Ce n’Est surement pas à cause du maire “là là” que je suis retourner au Saguenay.

      lavane : J’habite au Saguenay moi. Je trouve pathétique la réaction de notre maire dans cette histoire. Je ne comprends pas en quoi Patrick manque d’information de notre région dans cette histoire. Il n’approuve pas la prere lors du conseil municipal point final. Il explique pourquoi, fini bâton. Le pire, c’est que je suis d’Accord avec lui. Ce n’Est pas parce que 99.9% de la population soit catholique que nous sommes obilgé d’avoir recours à la prière lors des conseils municipaux. Je suis catholique, je crois en Dieu, mais la prière reste personnelle. Il faut respecter les autres pour en recevoir.

    • Quand on sait pas, on parle pas. Des gens ont l’air à vous dire ça. Mais c’est de la censure! Ils viennent sur votre blogue pour vous dire de vous taire! La Commision des Droits de la Personne ( CDP) vient de désaprouver le comportement du maire Jean Tremblay, mais, ce dernier continue de jouer à Jésus. Cela a vraiment un coté enfantin. Évidemment, des enfants c’est manipulables… n’importe quel enfant même quand ils ont grandi…

    • J’ai du mal à comprendre cette obsession à vouloir évacuer toute référence au passé catholique du Québec. Que l’on le veuille ou non, cela fait parti de la réalité historique. Quelques uns des plus beaux joyaux architecturaux du Québec sont des édifices autrefois commandés par les autorités ecclésiastiques. Nos routes de campagne sont bordées de croix de chemins, faudra t-il les retirées un jour elles aussi pour satisfaire un ou deux bornés? Pour ce qui est de la fameuse prière, le maire de Laval a contourné la question en la transformant en «minute de recueillement spirituel», ce qui est plus vague qu’un prière spécifiquement catholique. Je suis d’accord avec le principe de séparer politique et religion, mais avant de biffer du revers de la main des traditions centenaires, peut-être devrait-on essayer d’adapter celles-ci au goût du temps présent.

    • Petite suggestion a P.L pour un concours cet été: Proposez 100 noms de Québécois(es) qui ont contribué quelque chose à la société, pour sortir de l’hagiographie délirante et renommer les rues de Montreal

      Pierre JC Allard

      http://nouvellesociete.org/5076.html

    • Mes biens chers frères ! Lecture de le pitre de Jean selon Tremblay. La vie n’est pas un long fjord tranquille !

    • Le maire Tremblay est un fin politicien: avec un faible pourcentage de participation aux élections municipales, on pourrait croire que la majorité des “votants” a largement l’âge de la retraite, et un attachement certain à son éducation catholique. Si ça plait à l’électorat, ça rapporte des votes. Les chiens aboient et la caravane passe? You bet! :-)

    • **Les chrétiens ont battu l’Empire romain,**

      Tiens donc! Et moi qui pensait que c’était les Wisigoths et les Vandales!!

    • La religion c’est quoi? C’est une secte qui a mieux fonctionné que les autres! Dire qu’en 2008 il y en a qui pense encore au déluge avec 2 animaux de chaque races dans un bateau ou bien que Adam et Ève qui ont eu que des fils ont réussit a peupler la planète, c’est quoi si c’est pas de l’inceste ça? Je sais bien que si de nos jours si un gars de 33 ans dirais venez a moi les petits enfants je me poserais de sérieuses question. Les prêtes pédophiles ça ne passe plus! Trahis par un baiser, une pute pour toute la gang, j’y perds mon latin.

      C’est quoi qui était le pire, faire des croisades pour tuer des millions de païens ou bien brûler des juifs dans les fours. Il y en a qui ne réalisent pas que Jésus est née juif et mort juif. L’église a enfin admis en 1979 que Galilée avait raison et que la terre n’était pas au centre de l’univers. Le maire lala Tremblay n’est pas le seul à s’entêter et oui il fait passer sa région pour une bande de taré.

    • “Tuez-les tous. Dieu reconnaîtra les siens!”
      (air connu)

    • C’est fou comment une prière d’une ou deux minutes peut énerver autant de monde. Le petit gars avec son kirpan, lui il peut aller à l’école avec ça puisque c’est sa religion. Par contre, le maire du Saguenay ne peut pas faire une petite prière qui ne dérange PERSONNE. Au nom du père, du fils et du saint-esprit, amen. Seigneur, bénit cette réunion du conseil municipal et aides nous à trouver des solutions à nos problèmes, amen. Je ne viens pas de Saguenay, je n’ai jamais assisté à cette fameuse prière mais je mettrais ma main au feu qu’elle n’est pas plus longue que ça. Mais bon, la méchante religion catholique au Québec, au feu. Prochaine étape (et on y est déjà), la langue française au Québec, au feu. Comme dirait Gilles Proulx, nous sommes un peuple qui ne se souvient pas de sa culture et de son histoire, on ne mérite même pas de survivre et ça ne sera pas la faute des Canadiens anglais mais bien de la nôtre. Désolé, j’en avais long à écrire, mais ça m’enrage…

      @tout ceux qui disent que les églises sont vides, c’est sûre qu’elles sont vides pour vous, vous n’y allez jamais. L’Oratoire St-Joseph, c’est pleins à tous les dimanches pour votre information.

    • Je ne réagis pas souvent aux réactions sur le blog mais ça doit faire au moins 2 ans que je lis tout ce qui y s’écrit ou presque. Je dois admettre que certains d’entres vous sont foutrement ”crinqués”. Y’a pourtant une solution simple à tout ça. Que l’État ne reconnaisse officiellement les religions qui ont fait la preuve hors de tout doute de ce qu’elles avancent comme pour n’importequelle entreprise qui mets un produit sur le marché. Y’en a pas une qui va pouvoir être officielle et après les gens croiront à tous leurs père Noel (la version soft de Dieu pour les enfants) en privé. Ce que je ne comprend toujours pas, c’est pourquoi autant de gens croient-ils toujours en cette existance magique qui régit la leur. Que ce soit un paradis peuplé de vierges, un gros bonhomme barbu qui a donné son fils, ou une gang d,Éloims qui jouent au poker qui vous attendent après la mort, voulez vous bien me dire comment des êtres dotés de cerveaux fonctionnels font pour avaler ça ? Les croyants expliquez moi s’il vous plaît. Y’a eu certains aspects positifs à la religion dans l’histoire, mais à ma connaissance ça reste encore la plus grande meurtrière de tous les temps.

    • Bien que je sois agnostique, athée et mettez-en, j’estime les propos du maire Tremblay cohérents et tout à fait compréhensibles.

      Il représente une majorité de citoyens. Son domaine n’est pas Montréal ou Québec et ses banlieues. Son domaine se situe au Saguenay.

      Par quelle bizarrerie la Commission décide-t-elle que les droits de deux personnes sont bafoués par (j’ignore le nombre) une majorité de citoyens ? Ces deux personnes n’ont qu’à se retirer au moment de la prière. Ou baisser les yeux, ou regarder ailleurs.

      Le Maire Tremblay démontre beaucoup de cran à ainsi se cramponner aux derniers vestiges de ce qui faisait partie de notre identité. Perdue.

      La démocratie en jeu : une majorité aurait-elle tort ? Du moins à ce moment précis de notre histoire ?

    • Je trouve qu’ils ont raison de dire qu’une prière n’a pas sa place dans une séance du conseil municipal.

      Par contre, ces mêmes personnes qui se sont plaintes de la prière, risquent fort de se plaindre à nouveau (round #2) parce que la ville a installé un gros méchant sapin de Noël sur la voie publique, ce qui dééééérange leur conscience.

    • Au moins le maire se tient publiquement debout à défendre ses convictions,
      à contre-courant de la mode actuelle, ça prend une bonne dose de courage, qui peut en dire autant?

    • Je ne comprends pas pourquoi monsieur “mon ex-maire” Jean Tremblay n’est pas capable de garder sa prière pour lui…

      Ça serait pas possible de vivre dans un beau Québec qui se concentrerait sur ses objectifs d’avancer la population vers l’avant plutôt que de se chicaner à savoir “faire sa prière avant une réunion”?

      Je ne suis pas nécessairement fédéraliste mais ti-PET avait marqué un bon point en disant “ce qui se passe dans la chambre à coucher reste dans la chambre à coucher”… ça serait pas possible alors de faire la même chose avec la religion?

      Si vous êtes moindrement contre cette idée d’un état laïc, et bien je suis désolé de vous annoncer que les temps ont changés.

      Regardez ce que le mix religion-politique a fait à notre histoire et essayez de venir me dire que cela a été bon pour nous.

      Et aujourd’hui, regardez ce que notre monde est devenu “par la grâce de Dieu”… on fait rentrer des avions dans des tours et envahissons des pays sous son nom…

      Y’aurait pas moyen d’être juste mathématique/cartésien/logique/sensé/autres et de se dire “Faites ce que vous voulez mais chez-vous”?

      Pas qu’on est anti-catholique… juste que la religion n’a plus sa place en politique, point.

    • Je suis d’accord avec la prière en fait…ce geste hétéroclite et prémonitoire datant de la grande noirceur d’un Québec pauvre moralement et surtout identitaire. Revenons au Prions L’Église juste avant que nos parents ne se soualent et nous “sacrent” (remarqueez les guillemets ici) de bonnes volés…en guise de corrections et d’éducation…Revenons de loin, grâce de Dieu sépulture, à l’héritage “maudit” de nos bons ancêtres….svp tous nos enfants s’en porteront mieux…et là dois-je précisé mon sarcasme pour les paroissiens fidèles à leurs fifures…faut toujours tout expliqué à ses tarlas…

    • re jblow491
      Le maire Jean (là là) Tremblay vit dans une autre époque, qu’il se tienne debout à défendre autre chose qu’une stupide prière. S’il veut démontrer à tous qu’il a du courage, qu’il se tienne debout face au pétrolière ou je sais quoi…

      Regardez ce lien, vous croyez que Jean (là là) est saint d’esprit!?!
      http://es.youtube.com/watch?v=jdErqHlPw3A

    • bah! tu rates rien. Ta toujours la même fixation sur la religion mais consulte donc un psy. Ca va calmer ton tourment de franc-maçon. C’est une vieille vidéo que je trouve bien montée, suggère que le Christ s’est fait écrasé (par les pharisiens) n’est juste. On a pas pris sa vie mais il l’a donné. Une nuance que tu ne connais pas. Au Québec, on veut laicisé mais de force. Il croit avoir des droits qu’il les défende. Tiens je donnerais bien moi à une fondation privé pour sa défense.

    • De toute façon, Einstein lui-même l’a écrit : les religions, ce sont toutes des histoires à dormir debout. Alors qu’est-ce qu’on attend, bordel, pour tout remiser ça dans le fond du placard et vivre ensemble sans s’empoisonner les uns les autres avec ces billevesées ?
      Et pour notre plus grand malheur, voilà bientôt le rapport Bouchard-Taylor qui arrive, dans lequel, j’en suis certain, on n’aura absolument pas le courage d’écrire ce que la très grande majorité pense : pas de manifestations religieuses dans l’espace public, vos foulards et vos burkas, portez-les chez vous si ça vous fait plaisir, mais dans nos écoles, nos hôpitaux, nos rues, etc, ayez la décence de ne pas nous imposer vos simagrées.

    • @jblow491

      Réponse: Albert Einstein
      http://www.cyberpresse.ca/article/20080513/CPSCIENCES/80513113/-1/CPSCIENCES

    • Biien d’accord pour enlever la prière et le crucifix dans les lieux puplics, Alors pourquoi sommes-nous assez gnochons pour endurer les sikhs qui portent le turban à la Chambre de Communes et à la GRC, le port du voile ou le gamin au kirpan, qui prétend qu’il va aller directement au Nirvana avec son gros couteau.

    • «Liberty may be endangered by the abuses of liberty, as well as by the abuses of power.» [Madison]
      M’enfin!

    • **L’Oratoire St-Joseph, c’est pleins[sic] à tous les dimanches pour votre information.**

      C’est aussi vrai pour Notre-Dame à Paris, Reims et plusieurs autres grosses églises en Europe. On appele ca des lieux touristiques …ÔÔ…

    • Messieusdames,

      C’est bien beau tout ça (l’espace public laïc etc.) et j’en suis.

      Pendant que nous abandonnons, ou avons déjà abandonné, les signes extérieurs de notre foi antérieure, les autres ethnies, elles, réclament de pouvoir afficher leur foi. Et obtiennent gain de cause devant les Tribunaux.

      Si la lacïcité stricte doit s’appliquer dans l’espace public, eh bien, elle doit s’appliquer à tous.
      Néanmoins, pendant que plusieurs Québécois sont invités à cacher leur foi, les croyants d’autres religions venues d’ailleurs insistent pour montrer la leur.

      Il semble y avoir deux poids, deux mesures.

      Il s’agit-là d’un problème complexe qui ne se réglera pas du jour au lendemain (du 16 au 17 mai 2008…!). lld

    • Le contenu de la citation postée par Mobile est tout à fait juste.

      «Liberty may be endangered by the abuses of liberty, as well as by the abuses of power.» [Madison]

    • Je suis d’accord avec la commission des droits de la personne, la prière n’a pas sa place dans les institutions publiques. Je dirais même qu’aucun signe religieux n’y a sa place. La Commission juge que cette récitation contrevient à l’obligation de neutralité des pouvoirs publics et porte même atteinte, de façon discriminatoire, à la liberté de conscience et de religion.

      J’apprécierais bien plus cette commission si j’avais l’impression qu’elle est cohérente. Alors si la prière n’a pas sa place, si les pouvoirs publics ont l’obligation de neutralité alors pourquoi les écoles, je pense entre autres à l’ETS, doivent-elles mettre des locaux de prière aux services des musulmans, pourquoi autoriser les Shiks à garder leur turban dans la GRC, pourquoi les représentants de l’état et particulièrement ceux de l’ordre public peuvent avoir le droit aux signes ostentatoires de leur religion. C’est ce genre de décision qui ressemble à du deux poids, deux mesures qui exacerbe les sentiments xenophobistes de certains et a donné un terrain fertile au fameux Mario.

    • Cou’donc! L’Entité Suprême de ce Royaume blogosphérique a-t-il décidé d’initier sa propre Croisade?

      Rêve-t-il donc de devenir le nouveau martyr sacrifié au nom de la Liberté d’Expression?

      Des journalistes se sont fait passer par les armes par des groupes, somme toute, bien moins fanatiques et illuminés…

      Entre les vidéos simplets à gogo et les groupes extrémistes, n’y aurait-il plus aucun sujet d’intérêt à développer?

      “Get over it!”, comme dirait l’autre.

      Des millénaires et mille-et une croisades n’ont pas suffit à faire un vainqueur entre les croisés à demi-infidèles, les musulmans ultra-fidèles et les autres croyants plus ou moins convaincus et autres athés, alors je crois sincèrement que cette chronique comico-intellectuelle n’arrivera à rien d’autre que de faire rager un peu plus les exaltés ou d’attirer du plomb dans l’aile du franc-tireur canardeur…

      Mais bien que la liberté d’expression soit une arme à double-tranchant, même pour ses fanatiques défenseurs, reste que rien n’empêche le prêcheur convaincu de pratiquer sa foi et de la partager avec ses semblables.

      Tant qu’il y aura des brebis pour le suivre dans ce délire mystique, il ne faudra qu’un déluge, de menaces ou de protestation, pour mettre fin à cet évangile de polémique, à cette nage effreinée à contre-coran…

      Mais c’est quand même assez pénible, tout ça…

    • @ sherbrookoise: le gouvernement et ses institutions doivent être laïques, pas les individus. Rien n’empêche les individus d’exhiber leur croyances religieuses au conseil municipal, à l’assemblée nationale, à l’école, etc. Ainsi vous pouvez porter un pendentif avec une croix, un turban ou afficher tout autre symbole religieux au conseil municipal; mais la prière récitée avant le conseil touche une institution (dans le même ordre d’idée, on peut ajouter que plusieurs écoles du Québec n’ont toujours pas retiré les crucifix qui ornent les salles de classes).

    • Je ne crois pas que la prière au début d’un Conseil Municipal puisse créer de l’urticaire et des reflus gastriques….Pour certains peut-être? sans doute en aurait-il bien besoin???Je pense que si on enlève Dieu définitivement de notre vie même publique, il y aura un VIDE…et ce vide sera rempli par quelqu’un qui se prendra pour DIEU…c’est le danger qui nous guette…et dans l’histoire certains hommes politiques se sont pris pour Dieu le Père en décidant QUI doit vivre et qui doit disparaître? Nous avons eu Hitler, Mussolini, Pinochet et actuellement nous avons la junte militaire au Myanmar. La nature a horreur du vide, il faut qu’elle la remplace par quelque chose ou quelqu’un…Nous avons un passé religieux catholique qu’on le veuille ou non..Malgré toutes les imperfections, erreurs, il fait partie quand même de notre HISTOIRE. Peut-être une solution pour le maire Tremblay (comme à l’assemblée nationale) “recueillons-nous quelques instants”….that’s it.

      je déteste cette façon de s’écraser devant Allah, comme si les humains étaient des vers de terre…je me tiens debout devant Dieu qui m’a créée à son image et à sa ressemblance…je ne suis pas un ver de terre, un détritus, une vermine…et je ne me mettrais pas à genoux ni devant un évêque ni même devant le pape…à genoux devant un être humain…jamais…
      desorties

    • J’écoute justement le maire de Saguenay chez Christiane Charette pendant que je lis ce billet et les réactions. Il confirme les pires choses qu’on peut penser de lui.

      M. Trembay et ses collègues démontrent que les intégristes existent dans tous les camps, toutes religions confondues.

      Convaincus de leur plein droit et de leur infaillibilité, ils confondent leurs convictions religieuses et l’exercice de leur charge publique, au prétexte fallacieux que c’est inséparable. Curieuse conception de l’intérêt public. Et en plus il a l’audace de se dire partisan de la laïcité!

    • Le Maire est un personnage cynique. À cause?:
      Il raisonne la foi.
      Il se conforme au “dogme ” du passé.
      Il élimine les hérétiques de ses assemblées et de son organisation.
      Il rend les autres coupables de ne pas tenir à la prière.
      Il demande l’esprit de sacrifice.
      Il condamne l’action.
      Il demande la soumission, sinon c’est la trahison.
      Il veut un troupeau.
      Il isole plus que d’autre chose.
      Il rend le dialogue impossible.
      C’est clair, le maire Jean Tremblay est un maire “catholique marxisme”. Bref, c’est un EMPOISONNEUR qui ne reconnaît pas les valeurs des autres ni même celles de la CDP. Il veut un jugement! Ça renforce encore son image de chrétien. “Ainsi soit-il”. C’est ça qu’ils disent aux assemblées? Est-ce que tout le monde mange à Ville de Saguenay?.. Est-ce que tout le monde a une place pour dormir en sécurité à Ville de Saguenay?.. Est-ce que tout le monde a un emploi décent?.. Est-ce que les jeunes restent plus au Saguenay qu’auparavent?.. Est-ce que tous les quartiers ont leur part en équipement de loisirs neuf?..
      Pas trop “réel” cette histoire de prière ou de “hasard” pour trouver des solutions.

    • Juste pour le fun, je vous raconte une anecdote.
      de confession musulmanne, j’ai fait mes études à l’U. Laval. iors de la remise des diplômes, on nous demande de nous lever et le doyen a fait une prière bien chrétienne. j’avoue que je ne m’y attendais et sur le coup j’étais”désagréablement surpris”. me disant que l’AUTORITÉ de l’université n’avais pas à imposer à TOUS une prière chrétienne. tu te rassois, tu participe à la cérémonie et merci au revoir. j’en ai discuté avec des copains et l’un de’eux m’a dit” si ce que le doyen dit dans la prière ne contrevient pas à tes croyances et ta conscience tu dis Amen et ainsi tu endosses sa prière. si ça contrevient à ta croyance par des références auquelles tu ne crois pas, tu te dissocies intérieurement de la prière. point à la ligne.
      j’ai trouvé cela plutôt bon. surtout que la majorité est chrétienne ou de croyance chrétienne. Il faut dire que le doyen de l’Unversité avait choisi des thèmes rasembleurs et des références assez vagues pour que chacun puisse y adhérer. quand on parle de dieu, chacun peut projetr l’image qu’il veut Chrétien, musulman, juif..etc. peut êtrepas les athées. mais bon, c’est une prière.
      conclusion, je trouve dommage qu’on interdise la prière à M. Tremblay et la majorité du conseil. d’un autre côté, je comprends la décision rendue. et il va bien falloir se soummetre à la loi. Vraiment dommage, les athées qui étaient présent ont l’air de faire ça par “principe” et non pas parce qu’ils sont brimée dans une de leur liberté. un terrain d’entente aurait pu être trouvé pour que tout le monde soit content.

    • @ tous ceux qui sont contre les prières. y En a une qui moi me fait suer. quand pr^tes serment pour devenir citoyen canadioen, on nous demande de prêter allégeance et loyauté à la reine. Ça, ça devrait changer. J,ai rien contre la reine d’angleterre en particulier et rien contre les britannique. par contre , on devient canadien pas britannique. donc la reine, m’en fout un peu beaucoup.
      mais je dois avouer que je vaumis toute forme de monarchie et les gens au sang bleu.
      C,est c,est un beua combat à mener (en évitant le clivage traditionnel fédéraliste-indépendantiste. Ça n’a rien à voir).

      M. Lagacé, vous ne voudriez pas nous faire un papier là dessus. Est ce que ce serment ne contrevient pas à notre liberté de conscience.

    • @grumbar, c’est vrai, on doit s’effacer. Seriezvous communiste par hazard ? Tant qu”à y être, la Loi 101 devrait être abolie, car si elle était abolie, nous pourrions réellement voir si les québécois de toutes les origines le délaisseraient pour l’anglais. En fin, les subventions aux arts devraient aussi être dissoutes pour laisser le libre-marché faire son oeuvre.

    • Le maire Tremblay se défend de ne prendre que quelques secondes par mois pour une prière avant l’assemblée, mais imaginez …quelques secondes à mon tour.. si ce maire ( et sa religion) avait le plein pouvoir comme c’était le cas dans le Québec d’avant la révolution tranquille, nous serions tous à genoux à dire le chapelet à 7 heure et nous aurions l’enfer comme altenative à la désobéissance. C’est évidemment NON à ce petit monsieur qui a la prétention bien humble en ce moment parce que justement on a mis la bête en cage. Surtout ne la faites pas sortir, comme une tempête elle dévasterait la forêt de nos libertés.

    • Si ça aurait été un musulman qui aurait demandé de faire ses prières plutôt qu e Mr. Tremblay, j’ai des doutes qu’il aurait gagné sa cause. A voir comment ça se passe ici au Québec depuis quelque temps.Les religions ont toutes des libertés à part des catholiques, sinon on est traités de racistes. Un autre symptôme de la mollesse des Québécois. Quand est-ce qu’on va se déniaiser!!

    • @ Lavane : Très juste, je ne connais votre grandiose région. Mais je me soigne et j’essaie d’y aller de temps en temps. Ceci étant dit, désolé, l’excuse de vous-ne-vivez-pas-ici-vous-pouvez-pas-comprendre est une béquille pour les gens qui n’ont pas d’argument. D’abord, la composante régionale de l’équation est mineure. Ce cas est universel en ce qu’il touche un principe canadien : la séparation de l’État et de la religion. Que le gars qui se sent lésé soit pro-maire, anti-maire, anti-religieux primaire nje change rien à l’affaire. La question qui compte, c’est : réciter la prière avant un conseil municipal, est-ce légal et acceptable ? Un tribunal a déjà dit que non, en analysant les lois en vigueur. Bien sûr, on peut toujours contester des jugements et même contester la validité de certaines lois. Mais est-ce logique et pertinent dans ce cas-là ? J’estime que non. Et j’estime avoir la légitimité de le dire même si je n’habite pas dans votre région. S’il était question des relations délicates entre la Ville et l’Alcan, je me garderais une petite gêne, lavane, la question étant hautement spécifique au Saguenay.

      Mais quand il est question de prier le p’tit Jésus avant une séance du Conseil municipal, c’est une question assez large qui dépasse, comme je le dis, votre majestueux, unique et formidable coin de pays.

      PL

    • Réponse à Patrick Lagacé

      Pour votre information, une prière faite avant « une séance d’un conseil municipal » ce n’est pas débordé le cadre laïc des institutions

      Étant donné que tout se fait avant celle-ci ( la séance) elle relève donc du cadre privé au même titre que n’importe quelle autre parade d’un quidam venu assister à une telle séance

      Le point ici est le suivant!

      A t’on le droit d’interdire à des gens de manifester leur foi avant de siéger à une réunion

      La réponse est non !

      Tant et aussi longtemps que les décisions qu’ils prennent et les discussions qu’ils tiennent restent neutres sur cette question lors du déroulement de la séance de conseil ( comme telle ) qui suit.

      Ici c’est juste une question de bon sens et de politesse.

      Personne n’est forcé de prier ou d’écouter la prière ou de rester lors de sa récitation avant que ne se tienne la séance.

      D’ailleurs il suffit que celle-ci ne soit pas à l’ordre du jour pour que tout se fasse selon les règles

      Par contre dès l’instant qu’une majorité de personne décide d’un court moment de prière avant de travailler, la politesse dicte de les respecter tant et aussi longtemps que ce qu’ils invoquent, récitent ou prient ne soit pas une incitation à la haine, une diffamation, ou un appel à la sédition ( ou autre chose du même genre )

      Ainsi! S’il advenait ( prenons les comme exemple) que des musulmans exigent de prier et que cette prière soit un appel à massacrer des juifs et des infidèles ou une revendication quand à la prépondérance de la charria sur tout autre lois et bien là oui il y a aurait matière à s’indigner et à montre la porte à de tels individus

      Par contre qu’une douzaine de personne prient ( dans une courte prière de trente secondes ) pour être éclairer sur les décisions qu’ils vont pendre; il me semble, que ça n’embarrasse pas grand monde ( hormis bien évidemment ) les extrémistes de la laïcité et de l’athéisme qui sont bien connu pour ne jamais faire de compromis avec ceux qui croient que la religion a sa place dans leur vie et ce peu importe l’endroit où ils se trouvent

      Terminons là-dessus!

      Nous sommes en démocratie et en démocratie ce n’est jamais le point de vue de l’un qui doit primer mais bien le consensus majoritairement établi.

      Advenant qu’un groupe de personne décide majoritairement de prier avant de siéger, la moindre des choses pour ceux qui ne partagent pas leur opinions là dessus, reste encore la discrétion ( par politesse) ils ont tout le loisir de penser à autre chose s’ils le veulent. Ils doivent le faire en gardant à l’esprit que c’est ce que ferait un chrétien dans une situation analogue où il serait seul à souhaiter prier au beau milieu d’une majorité de gens qui ne le souhaiteraient pas

      Autrement dit ; si, lors de la tenue d’un conseil municipal, une majorité opte pour prier avant de siéger ( avant l’ouverture de la séance) et bien la minorité qui s’y oppose se doit de leur reconnaître ce droit ( s’il pour elle le mot « démocratie » signifie encore quelque chose) ne fut que pour démontrer leur attachement à l’un des fondements de la démocratie c’est à dire la règle de la majorité

      Démocratie et vision :

      « La démocratie ce n’est pas juste le peuple qui dirige, c’est aussi une vision des choses

      Définition :

      “Ensemble de règles et principes qu’une société se donne à un moment donné de son histoire par le biais d’une charte ou d’une constitution (ou les deux) par lequel elle vise à assurer l’avenir et préserver l’héritage des collectivités qu’elle représente, tout en protégeant les droits et liberté des individus qui l’a composent”

      Comme institution la démocratie repose sur quatre grands principes fondamentaux ?

      1) La volonté populaire,
      2) La liberté d’expression,
      3) Le parlementarisme,
      4) La justice.

      Aucun! Des quatre grands principes prit séparément, n’est en mesure d’assurer et de garantir la démocratie.

      La démocratie n’est pas absolue et nulle société ou gouvernement ne peut prétendre la posséder complètement.

      Seul l’interaction de ces quatre grands principes assure et ce à des degrés divers (dépendamment des objectifs fixés par une société) la pérennité de la démocratie.

      Si l’un des quatre principes fondamentaux vient à faire défaut, les fondements de la démocratie ne sont plus assurés. Par contre si trois des quatre principes mentionnés sont chancelants mais que le quatrième repose sur du solide, la démocratie par sa définition demeure.

      A la lumière de celle-ci il est plus facile de voir les faiblesses et les forces de notre démocratie, de la comparer avec celle des autres, pour réaliser à quel point la nôtre n’est pas si mal »

      Allen Guilbert

    • @ walt68

      Je ne vois pas en quoi remettre en question le financement publique de la rénovation des églises est un problème. Bien au contraire, c’est un signe de santé d’une démocratie qui cherche à utiliser l’argent des contribuables à bon escient.

      Le religieux et ce qui touche à la croyance relève du domaine privé. La foi est tout d’abord personnelle, c’est la prise de position d’un individu qui cherche à donner un sens à son existence, et pour ce faire, il trouve la réponse dans les écrits et rituels d’une religion.

      L’État ne doit pas s’ingérer dans la croyance des individus. Ce n’est ni son rôle, ni démocratiquement souhaitable. Nous vivons dans un monde qui n’est plus monolithique, et qui sera appelé à le devenir de moins en moins. Alors comment peut-on accepter que l’État finance la rénovation de bâtiments religieux au détriment d’autres religions ou croyances? Est-ce à tous les contribuables de payer pour ceux qui utilisent ces lieux, alors que l’on parle de croyance individuelle?

      Logiquement, ce doit être les croyants qui financent la rénovation de leurs églises. Si ces églises sont trop peu fréquentées ou que les croyants ne sont pas prêts à débourser pour la totalité des frais de rénovation, en quoi l’État (donc le restant des citoyens) devrait être obligé de le faire? Ça ne fait aucun sens.

      On ne maintient pas un restaurant ouvert s’il n’y a pas de client pour le faire fonctionner. Je sais, vous allez me dire que ce n’est pas la même chose, qu’on parle de culture et de croyance, pas de marketing, mais au bout du compte si la pratique religieuse n’est plus ce qu’elle était, il faut que l’église se transforme elle aussi.

      Autant d’églises pour un si petit nombre de pratiquants, il y a un problème. Si la religion avait une si grande importance dans la vie de tous les québécois, alors la pratique religieuse ne serait pas qu’une visite ou deux à l’église par année, à l’occasion de funérailles, d’un mariage ou de noël. Si nos pratiques ont changé, il faut aussi revoir l’utilisation des églises, ainsi que l’utilisation des fonds publics.

    • «Un sous-marin indestructible tirant des torpilles irrésistibles sur un cuirasser insubmersible». Amen. Ite, missa est.

    • Le maire Tremblay peut prier chez lui,
      il peut prier dans son auto,
      il peut prier en marchant dans entre sa voiture et la salle du conseil municipal,
      Mais lorsqu’il prit lors du conseil municipal en pleine assemblé, il se montre indigne du mandat que lui ont confié ses électeurs.

      Il a affirmé en onde à CHOI que la religion devait cesser de reculer devant les athés dans les institutions publiques. C’est donc dire qu’il voit sa prière comme un combat contre l’athéisme et qu’il se croit investi d’une mission divine (faute de se prendre pour le messie).
      Voilà encore une abération de la religion!!!

      Comment un personnage aussi sympathique peut-il me faire autant sacrer!?!…

      La religion c’est comme la cigarette: ça cancerise le jugement et ça ne devrait pas être consommé dans des lieux publics.

    • En 381, l’empereur Théodose a imposé le christianisme comme religion d’état et interdit les cultes paiens comme les vestales qui brulaient de l’encens sur l’autel du sénat. Si M.Tremblay avait vécu à cette époque, il aurait probablement défendu les traditions romaines en voie de disparition.

      M.Tremblay prouve encore que les religions sont impérialistes et veulent s’imposer dans l’espace public.

    • **Pour votre information, une prière faite avant « une séance d’un conseil municipal » ce n’est pas débordé le cadre laïc des institutions

      Étant donné que tout se fait avant celle-ci ( la séance) elle relève donc du cadre privé au même titre que n’importe quelle autre parade d’un quidam venu assister à une telle séance**

      Parce qu’un hôtel de ville, c’est un lieu privé peut-être??

    • La prière émet des voeux concrets pour une meilleure gouvernance. Jean pourrait prier en silence mais il préfère l’évoquer à voix haute et cela est un droit. Il a l’entêtement d’un croyant, il est authentique quoi qu’on en dise et ce n’est pas une couleuvre ou un lézard qui change avec l’environnement du moment ou la mode itinérante de l’incroyance. Je le dis sans ambages, la foi accorde à l’être un motif de plus.

    • Réponse à Rogiroux

      Pour votre information même la rue est une un espace public, financé par les deniers publics et où sont appliqués les lois et les règlements voté par les élus

      Si je suis votre logique faudrait donc interdire aux églises d’avoir pignon sur rue!

      De toute évidence vous ne comprenez pas ce que signifie la laïcité dans les institutions publiques.

      Ici le mot « institution » ne signifie pas une maison, un lieu ou un endroit mais bien le cadre légal à l’intérieur duquel celle-ci se concrétise

      Le cadre légal d’une séance d’un conseil municipal ne se trouve pas à être la bâtisse en elle-même où elle se tient ( en effet un tel conseil pourrait tout aussi bien siéger dans un parc ou sur le bord d’une piscine ) mais bien au niveau de l’application de la loi ( quorum, ordre du jour, minutes etc.) quand un tel conseil se réuni

      Le bâtiment comme tel appartient à tous les citoyens ( et non pas aux seuls qui ne croient pas en Dieu ) Tous ont payé des taxes qui ont été utilisées pour son achat ou sa construction.

      À partir du seul principe de l’équité il doit être de mise de permettre à un chrétien d’y prier en dehors du cadre légal de ce qu’est une séance d’un conseil municipal et ce, à l’intérieur même du bâtiment ou se tient une séance d’un conseil municipal si tel est son souhait tant et aussi longtemps que sa prière n’interfère pas avec le bon déroulement de la séance

      Comme je l’ai dit dans un autre message,

      Ce qui doit être interdit ce n’est pas la prière comme telle mais bien tout ce qui remettrait en question le caractère légal de ce conseil ( que ce soit par des athées ou par des croyants en n’importe quoi) qui chercherait à le museler ou qui remettrait en question son caractère légal par l’entremise de menace d’appel à la haine par la violence par la diffamation etc.

    • Réponse à Grumbar

      Quand l’état veut rénover les églises il ne le fait pas au nom de la religion mais bien à celui de la protection des biens patrimoniaux !

      Pour l’essentiel la majorité de plus belles sculptures et des plus belles peintures bref l’essentiel de notre patrimoine culturel et artistique se retrouve à l’intérieur des églises

      Il est normal comme collectivité de voir à les préserver et les chérir

      Dans tous les pays du mon ( ou presque ) les temples sont sauvegardés justement à fin de les laissé comme héritage aux générations futures, pour que celles-ci puissent se rappeler, du génie et du travail de ceux et celles qui les ont fait.

      Si pour vous leur sauvegarde ne vaut pas la peine cela signifie donc que vous n’avez aucun intérêt par les arts et la culture et pire, vous méprisez sans doute la nôtre.

      Pour votre information les arts et la culture ont toujours été, sont encore et resteront à jamais; le trésor et l’héritage des peuples.
      Mieux ils font l’histoire car ils sont le reflet et le miroir des consciences actuelles, passées et à venir de ceux et de celles qui les ont créés mais aussi et surtout de ceux et de celles qui les auront laissés à l’abandon quand ils ne les ont pas détruits tout simplement

      Rappelez-vous les Bouddhas géants de Leshan

      D’une certaine façon l’athéisme vise le même résultat ( en effet personne ne peut nier que les pratiquants ne peuvent à eux seul soutenir l’effort financier nécessaire à leur préservation ) en s’assurant que toutes ces œuvres d’art ( notre patrimoine culturel et religieux ) soient détruit promptement de la dynamite.

    • @ bonjour12

      Que les églises fassent partie de notre patrimoine culturel, je n’ai absolument rien contre. La religion a même été la pierre angulaire de notre culture, ce qui nous a permis de conserver notre langue, etc.

      Je ne remets pas en cause ces principes.

      Ce sur quoi je me questionne, c’est de savoir jusqu’à quel niveau il faut investir pour protéger ce patrimoine. Combien d’églises y a-t-il au Québec? Faut-il toutes les conserver? Faut-il payer indéfiniment pour leur restauration? En quoi restaurer un bâtiment qui n’est pas utilisé est faire preuve de bon jugement?

      Vous donnez l’exemple des Bouddhas géants de Leshan, et bien y en a-t-il des milliers répartis à travers un territoire aussi vastes que le Québec, et sont-ils tous aussi peu visités que nos églises? Ils sont considérés comme patrimoine mondial, attirent des milliers de visiteurs, et leur conservation est donc subventionnée en bonne partie par les visites qu’ils occasionnent. Peut-on en dire autant de nos églises?

      Un autre intervenant proposait d’utiliser nos églises comme salle de concert, de théâtre ou pour d’autres activités. Ce serait là un bien meilleur geste à poser que de simplement investir pour rénover, sans qu’au bout du compte il n’y ait aucun bénéfice autre que historique à le faire. Rendre les églises utiles à d’autres activités, et utiliser l’argent de ces activités plutôt que simplement des fonds publiques, n’est-ce pas là une meilleure solution?

      L’histoire, le patrimoine, la culture, tout cela doit être conservé, mais il y a un juste milieu et des façons plus efficaces de le faire que de simplement engloutir des fonds publiques. Rénover une église qui n’est pas fréquentée, c’est à mon sens aussi ridicule que maintenir en vie une entreprise non rentable. Au-delà du patrimoine, il faut savoir établir des priorités. Programmes sociaux, éducation, santé, voilà des choses qui doivent bénéficier de l’intervention de l’État et faire partie des dépenses publiques.

    • **Pour votre information même la rue est une un espace public, financé par les deniers publics et où sont appliqués les lois et les règlements voté par les élus.
      Si je suis votre logique faudrait donc interdire aux églises d’avoir pignon sur rue!**

      Merci pour l’information et l’implication absolument brillante que VOUS en avez tirée. J’en reste bouche bée…ÔÔ…

    • Réponse à Grumbar

      «….L’histoire, le patrimoine, la culture, tout cela doit être conservé, mais il y a un juste milieu et des façons plus efficaces de le faire que de simplement engloutir des fonds publics. Rénover une église qui n’est pas fréquentée, c’est à mon sens aussi ridicule que maintenir en vie une entreprise non rentable. Au-delà du patrimoine, il faut savoir établir des priorités. Programmes sociaux, éducation, santé, voilà des choses qui doivent bénéficier de l’intervention de l’État et faire partie des dépenses publiques….»

      Vous savez l’état a investit des sommes considérables dans les installations olympiques; il va même refaire le toit pour une énième fois….

      J’ai entendu l’autre jour aux nouvelles que Québec se préparait à investir des milliards pour réaménager les autoroutes autour de l’aéroport PET ( alors que nous approchons de la fin de la civilisation de l’automobile telle que nous l’avons connu

      Ce qui m’amène à ceci !

      Chaque année il se dépense aussi des sommes importantes pour tous les festivals de la belle province
      Et comme chaque village ou presque a le sien tout comme chaque village ( chaque paroisse ) a aussi son église Je me dis que de dépenser dans du solide comme dans les clochers plutôt que dans du vent comme dans les mascarades me semble beaucoup sensé et intelligent comme gestion des deniers publics

      En effet ! Lorsqu’il est question de dépenser l’argent des contribuables je me dis, que l’argent serait bien mieux placé, là où elle permettrait à des milliers d’artisans de parfaire et de transmettre leur art dans la restauration de notre patrimoine religieux plutôt que de la dépenser en clown et en chapiteaux de toute sorte qui ne laisseront rien à nos enfants hormis une besace vide de leur histoire et de leur patrimoine

    • En réponse à Grunbar

      «…L’histoire, le patrimoine, la culture, tout cela doit être conservé, mais il y a un juste milieu et des façons plus efficaces de le faire que de simplement engloutir des fonds publics. Rénover une église qui n’est pas fréquentée, c’est à mon sens aussi ridicule que maintenir en vie une entreprise non rentable. Au-delà du patrimoine, il faut savoir établir des priorités. Programmes sociaux, éducation, santé, voilà des choses qui doivent bénéficier de l’intervention de l’État et faire partie des dépenses publiques….»

      Vous savez l’état a investit des sommes considérables dans les installations olympiques; il va même refaire le toit pour une énième fois….

      J’ai entendu l’autre jour aux nouvelles que Québec se préparait à investir des milliards pour réaménager les autoroutes autour de l’aéroport PET ( alors que nous approchons de la fin de la civilisation de l’automobile telle que nous l’avons connu

      Ce qui m’amène à ceci !

      Chaque année il se dépense aussi des sommes importantes pour tous les festivals de la belle province
      Et comme chaque village ou presque a le sien tout comme chaque village ( chaque paroisse ) a aussi son église Je me dis que de dépenser dans du solide comme dans les clochers plutôt que dans du vent comme dans les mascarades me semble beaucoup sensé et intelligent comme gestion des deniers publics

      En effet ! Lorsqu’il est question de dépenser l’argent des contribuables je me dis, que l’argent serait bien mieux placé, là où elle permettrait à des milliers d’artisans de parfaire et de transmettre leur art dans la restauration de notre patrimoine religieux plutôt que de la dépenser en clown et en chapiteaux de toute sorte qui ne laisseront rien à nos enfants hormis une besace vide de leur histoire et de leur patrimoine

      Bonjour12

    • @ bonjour12

      Est-ce que j’ai écrit quelque part qu’il fallait continuer à investir dans les installations olympiques? Est-ce que j’ai appuyé la construction de nouvelles routes? Est-ce que j’ai appuyé toutes les autres dépenses et subventions des gouvernements qui se sont succédés au pouvoir depuis des décennies?

      Il ne faut pas mélanger les sujets, et il ne faut surtout pas justifier certaines actions par d’autres actions qui ont eu lieu préalablement. Les dépenses dans d’autres domaines ne sont nullement des justifications.

      Je ne suis pas un très grand partisan des subventions, car à la base, c’est de permettre à un événement ou à une entreprise de faire un profit accru (ou de l’empêcher de faire un déficit), alors qu’en temps normal cet événement ou organisme devrait se tirer d’affaires par ses propres moyens, par ses résultats seuls.

      Par contre, un subvention pour le démarrage d’un projet peut être une bonne façon d’aider une communauté, en autant que ce soit nécessaire au projet pour qu’il devienne auto-suffisant à long terme. Aussi, la subvention devrait permettre que le projet amène des retombées économiques à long terme.

      Quand on parle de retombées économiques, on parle d’entrées d’argent qui ne se produiraient pas autrement: un projet qui n’amène pas de tourisme n’apporte pas de retombée, car l’argent serait dépensée autrement, elle serait toujours dans l’économie.

      Dans le cas des Bouddhas de Leshan, le tourisme est en partie étranger, il constitue un apport économique, une véritable retombée.

      Pour une église au Québec, y a-t-il du tourisme étranger? À part pour quelques églises importantes, la plupart ne reçoivent que très peu de visiteurs et donc les régions ne bénéficient que de peu d’entrées d’argent neuf.

      Dans cette perspective, que faut-il faire? Maintenir en place ces églises? Continuer de les restaurer?

      Il y a bien des domaines où nous dépensons de façon inadéquate. Notre système politique favorise l’intervention de l’État à des fins politiques: on fait plaisir à l’électorat pour conserver des votes. Ça ne saurait en rien rendre légitime de dépenser pour conserver des bâtiments inutilisés.

      La pratique religieuse diminue, elle s’est modifiée, mais le financement des communautés religieuses et des églises, ainsi que l’approche proposée par le clergé n’a pas suivi. Le problème serait probablement différent si l’Église avait su évoluer pour demeurer plus près de la réalité de tous les jours…

    • Oh! Une dernière remarque sur le sujet … Puisqu’il est fait mention ici d’athéisme, de Bouddhas et de dynamite, je voudrais faire remarquer que ce sont des fondamentalistes/intégristes RELIGIEUX qui ont détruit les grands bouddhas de Bâmiyân en Afghanistan …

      Soit dit en passant …ÔÔ…

    • C’est pas Jésus qui disait : ”Mon Royaume n’est pas de ce monde” ?
      C’est curieux que Jean Tremblay insiste tant pour pratiquer sa religion à l’assemblée municipale.

    • @rogiroux

      «….Merci pour l’information et l’implication absolument brillante que VOUS en avez tirée. J’en reste bouche bée…ÔÔ…»
      Ne soyez pas humble et ne lésiné pas sur les termes. Devant l’envergure de vos interventions l’expression exacte devrait être « j’en reste gouffre bée

      «…..Oh! Une dernière remarque sur le sujet … Puisqu’il est fait mention ici d’athéisme, de Bouddhas et de dynamite, je voudrais faire remarquer que ce sont des fondamentalistes/intégristes RELIGIEUX qui ont détruit les grands bouddhas de Bâmiyân en Afghanistan … »

      Oui mais dites-nous pourquoi ne les nommez-vous pas??
      Et rappelez-nous leurs motivations?

    • @cd1961

      si Jésus rappelle que son royaume n’est pas de ce monde ca ne change rien au fait que les chrétiens vivent sur cette planète et ont les mêmes droits que vous

    • Je suis croyant, pas pratiquant toutes les semaines mais bon. Le maire Tremblay n’a peut-être pas raison de s’entêter mais la plupart d’entre-vous font maintenant exactement la même chose et s’entêtent autant. Un peu de tolérance vous ferait le plus grand bien. C’est une chose d’être athée, ce n’est pas une raison pour cracher sur les croyants.
      Bonne journée.

    • Ce n’est quand même pas un crime que l’on observe une minute de receuillement. Les conseillers en feront ce qu’ils voudront, que ce soit une prière silencieuse ou simplement une minute pour se concentrer sur les débats à venir. De toutes façons, que l’on soit athée u religieux, il faut être borné pour se plaindre d’une telle pratique qui relève bien plus de la tadition que de la religion.

    • C’est pourtant pas compliqué: Dans une macédoine comme celle qu’est devenue notre société, les pratiques religieuses et les croyances spirituelles doivent demeurer personnelles et ne peuvent être érigées en systèmes, particulièrement dans nos institutions d’administration publique.

      Au mieux, si certains ont besoin d’une courte période de réflexion ou d’intériorisation avant de procéder à l’assemblée et d’y prendre des décisions, qu’ils le fassent en silence et sans grands gestes ostentatoires.

      Mais la récitation de prières en groupe n’a vraiment plus sa place dans l’administration publique.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2010
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité