Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 12 mai 2008 | Mise en ligne à 16h04 | Commenter Commentaires (36)

    Maxime Bernier : le dessin qui tue

    brucex11.jpg

    Bruce MacKinnon est caricaturiste au Chronicle Herald de Halifax. Sa caricature sur Maxime Bernier est délicieuse, disons.


    • ohhhhh….

    • Elle est bien bonne, mais j’ai un penchant pour celle de Côté (Le Soleil) ce week end… crampante !!!

    • génial :D

    • hihihihi!!! pissant!

    • Ohhhhhhhh, I love it!

    • genial

    • En tant que personne oeuvrant dans le domaine de la sécurité, je trouve que l’affaire Bernier bien malheureusement sous-traitée. Car, dans ce cas-ci, le gouvernement nous offre un bel exemple de double discours.

      D’un côté, les employés qui détiennent une cote de sécurité doivent subir des examens sur leurs relations – ils doivent démontrer que les personnes qu’ils ont des fréquentations qui sont respectables et qui ne mettent pas en danger la sécurité de l’État. Demandez à n’importe quel fonctionnaire ayant une cote de sécurité de secrète à très secrète et il vous dira que le processus d’obtention d’une telle cote est vraiment irritant – entrevues avec les membres de la famille, les amis et les proches, remplissage de formulaires sur les antécédents de résidence des 10 dernières années, etc.

      De l’autre côté, un Ministre fricote avec une dame ayant des antécédents qui sont loin d’être propres, et là, on dit que c’est une question qui ne devrait pas être de l’ordre du domaine public. Pourtant, il me semble normal qu’un ministre ait le même degré de vérification qu’un employé de l’État. D’autan plus que (1) ce sont les ministres qui sont imputables et (2) ce sont des preneurs de décisions, notamment dans le domaine de la sécurité.

      En d’autres termes, il est important que les employés de l’État travaillant dans le domaine de la sécurité soient surveillés, qu’ils montrent pattes blanches, tant au niveau professionnel qu’au niveau personnel, mais un ministre on s’en balance.

      Bref, deux poids, deux mesures.

      http://www.benoitgagnon.net

    • It’s where his head is.

    • Cute.

      Pétasse ou pas c une tarte ce ministre

    • Quatre qualités:

      C’est pour se “mettre” au niveau de tout le monde! Bien de valeur, mais s’il a cette habitude, c’est un saint…

      Il n’a pas appris à dire non…

      Il y a quelque chose “en lui! qui vaut la peine de…

      On l’aime pour son zipper!

    • En effet, je le verrais plutôt ministre de la sécurité pubique.

    • En son remontant tit-zipper, il sera désormais à l’abri des “affaires étrangères”.

    • ouais, après les millions de scandale politique qui sont nommés ”xyz gate”… ça fait un peu peur d’appeller celui là ”Hell’s Gate”

    • Ma grand-mère disait souvent ” cé par-là que les hommes perdent leur p’tit change”…belle caricature…

    • Et toi Patrick, quand tu as passe ton entrevue a La Presse, on t’a pose des questions sur ta blonde? Ou sur tes ex-blondes?

    • @kenny_jr: il est ministre des affaires étrangères! il est donc appelé à entendre ou lire des trucs qui sont comme très loin de la réalité d’un journaliste. la notion de la diplomatie et du secret d’état vous est étrangère à ce point?

      @Bujinkage: excellent commentaire!

    • Salut Kenny,
      Réponse : non et non.
      Mais je ne suis pas ministre du Cabinet fédéral.
      Reste que les journalistes se font également remettre sur le nez certaines relations, quand c’est pertinent. Comme dans ce cas-ci, qui ne vaut pas unn congédiement, mais qui reste d’intérêt public :
      http://www.cyberpresse.ca/article/20080508/CPARTS/805080916/1041/CPARTS

      Et je sais, aussi, que si un de mes proches se retrouve dans une position fâcheuse, ma face va se retrouver à côté de la sienne dans le topo. It’s the name of the game. Enfin, peut-être que TVA mettra des pixels sur ma face, puisque je n’ai pas de casier, mais je m’attends à ce que les autres médias n’aient pas la même pudeur…

    • Voir la caricature no 3. Tordant.
      http://galeriedephotos.cyberpresse.ca/index.php?t=Black&a=4668&m=cp

      Miss Scarlett – zoom – chambre à coucher

    • Je suis entré dans le bureau du ministre et c’est de loin le plus beau.
      Tout est en chaines , finis noyés.

    • c’est quand même amusant d’entendre parler monsieur Duceppe, ancien membre du parti Marxiste Léniniste, de sécurité nationale, lorsqu’il traite du dossier Bernier. N’oublions pas que monsieur Duceppe déteste le Canada, comment pouvons nous le prendre au sérieux quand il parle de sécurité de ce pays? En fait, monsieur Duceppe, ancien mopologiste dans un hopital, n’a plus rien dans son panier pour attirer l’attention, son parti est sur la voie d’évitement, la cause nationaleuse ne lève plus, particulièrement chez les jeunes et les gens, de par leur connaisance de la langue anglaise, peuvent communiquer avec des gens des autres pays, ce qui ne fait pas l’affaire de ceux ou celles qui souhaitaient “ratatiner” cette population. En fait, la cliquette de souveraineux aurait avantage à cesser de se prosterner devant l’oeuvre d’Arafat, Castro, Chavez ainsi que les autres pourris de ce monde avant de l’occuper de l’affaire Bernier.

    • Coudonc! Lachez-le un peu le pauvre, vous êtes aussi pire que Duceppe!
      C’est le cas de dire que vous lui fouillez juste que dans ses caleçons.
      Une vrai chasse aux sorcières, pauvres cons.

    • Il faut sans tarder sortir toutes les photos de tous les ministres de tous partis confondus pour s’assurer que les gens qui ont déjà serré la main sont OK… puis en faire la une au besoin!

    • Ce qui m’intéresse, c’est ce qu’on peut retrouver dans la petite valise. Surtout quand elle est diplomatique.

    • hilarant!

      Anne-Marie
      http://bidulecompagnie.blogspot.com/

    • La caricature n’est pas drôle pour quiconque a dépassé l’âge de farces “pipi-caca-pénis-téton”.

      De fait, il n’y a rien de drôle à propos de ce monsieur qui n’est pas à la hauteur de la tâche. Rien de drôle aussi à propos des gens qui l’ont élu comme député!

    • @ Bujinkage

      Excellent commentaire.

      Lorsqu’on dirige un ministère aussi important, qui donne accès à des informations hautement confidentielles, il est primordial qu’on ne fasse pas l’objet de pressions extérieures. L’ex-copine, peu importe si elle a été accusée ou non de quoi que ce soit, a un passé trouble. Rien ne permet d’affirmer hors de tout doute qu’elle ne possédait pas encore des liens avec ces gens de milieux criminalisés, ou que ceux-ci n’useraient pas d’elle pour faire pression sur le ministre.

      M. Bernier est-il à blâmer? Probablement que non, car il ne devait pas connaître le passé de sa copine. Mais ce type d’information était connu de la GRC et du SCRS, responsables d’informer les instances décisionnelles (le bureau du Premier Ministre). Fort probablement que la relation entre M. Bernier et Mme Couillard s’est terminée en raison de pressions internes, de façon à ne pas maintenir une situation hors du commun.

      Certains membres de diplomaties étrangères ont dû sourciller en apprenant cette relation entre le premier diplomate canadien et une femme ayant un passé qui n’était pas très propre…

      Cela dit, les partis d’opposition y vont un peu fort sur M. Bernier dans cette histoire, faisant de la petite politique, alors que le problème se situait à un niveau plus élevé. La question de sécurité nationale aurait dû être soulevée bien avant la nomination de M. Bernier.

    • @ miss.scarlett

      En effet, c’est tordant!

      Pas de problème de sécurité nationale là! Mais au prix du baril de pétrole, et donc du plastique, est-ce que c’est moins dispendieux au bout du compte?

      :P

    • Pas mal ”flyé”. Il est ministre des Étranges affaires si j’ai bien compris ?

    • «Bernier.» La tête où le vent passe s’en s’arrêter (toutes langues autochtones confondues). PPC!

    • @ packington

      “Ce qui m’intéresse, c’est ce qu’on peut retrouver dans la petite valise. Surtout quand elle est diplomatique.”

      a) un montant d’argent entre 0,01$ et 750,000$ inscrit sur un beau carton avec des lettres argentées (comme le Banquier de PKP)
      b) un blouson des Hells (comme cadeau de son ex-copine)
      c) ses effets personnels (pour un départ de la vie politique)
      d) les dix commandements (de Stephen)
      e) un billet d’avion vers une destination inconnue (la République Dominicaine aime bien les gens qui recherchent la quiétude)
      f) une liste d’épicerie (il la fait maintenant par lui-même)

      autres idées?

    • @roumbec2

      c’est sûr, c’est quand les cartes du PQ de mettre un mur de Chine autour du Québec… et saviez-vous que le PQ était dirigé par Ben Laden et qu’il tire les ficelles depuis son repère sous-marin?

    • Zipper made in China
      Acheté chez Dolarame

    • coup en bas de la ceinture… mais disons qu’il le mérite

      il semble plutôt facile à Berner ce ministre Bernier… excusez-la

    • Haha, vraiment bonne.

    • Vous êtes tous jaloux parce qu’il a scoré avec une belle pitoune oui.

    • J’ai de la famille qui ont travaillé à Mirabel et à Dorval, la GRC à fait une enquete sur les gens de leurs familles, sur leur antécédents , ,bref , une vraie enquete criminelle, les autorités de Mirabel et de Dorval ont leurs empreintes digitales, leur photos, etc, etc, ils sont fichés à la police de l’aéroport et jusqu’à VAncouver…,,, et ce n,est que pour un emploi de travailleur sur la piste,,,ou pour nettoyer des avions, et chaque employé qui travaille à Dorval , a un dossier rempli de renseignements,,,et il fallait renouveler le permis de travailler à toutes les années,,,j’Ai travaillé dans un grand hotel de montréal durant L’expo 1967 et les autorités de l’hotel nous ont fait passés toutes les enquetes possibles et impossibles, et mes emprintes sont fichées à la police de Montréal, Si , pour un simple travil à l’Aéroport et dans un hotel,la GRC à fouiller dans toute notre vie passée, on peut penser que les amies de ministres ont droit aussi aux memes enquetes,elles sont proches de quelqu’un qui est en poste et qui a des pouvoir,,,Qui se souvient de Gerda Munsinger?..

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité