Patrick Lagacé

Archive du 11 mai 2008

Dimanche 11 mai 2008 | Mise en ligne à 11h08 | Commenter Commentaires (57)

Écrivez donc un message à votre mère, c’est sa Fête

Ayoye, c’est vrai, c’est la Fête des Mères…

Faudrait bien que je trouve un cadeau pour la mienne. Des fleurs ? Du chocolat ? Une tarte ? Une tévé plasma ?

Merde, Maman, j’ai oublié : T’es morte !

Allons, allons, cessez tout de suite de me crier après. Sachez que ma mère l’aurait trouvée très drôle, cette blague…

Est-ce que ça veut dire que j’ai oublié ma mère ? Pas du tout. Je la vénère encore et, bien sûr, l’arrivée de l’héritier, qu’elle n’a jamais connu, me fait réaliser à quel point elle avait raison. Sur quoi ? Sur tout, voyons.

Donc, c’est la Fête des Mères et je vous invite à laisser un message à la vôtre, ici, sur ce blogue. Ça peut être un message pour lui lancer des fleurs. Ça peut être un message où vous lui faites des reproches. Une ligne ou un chapitre entier, il n’y a pas de carcan. Sous votre vrai nom ou sous votre pseudo, ça vous regarde, pour une rare fois, je ne vous embêterai pas avec ça.

Allez, lâchez-vous lousses. On a tous des choses à dire à nos parents, qu’importe notre âge, 16, 36, 56 ans. Même s’ils sont morts. Même si on ne leur parle plus. Et ça fait un bien fou de les sortir, ces choses-là.

Je commence, donc :

M’Man, merci de m’avoir si souvent dit non.

(Quelques textes à lire pour la Fête des Mères : Friedman, Nathalie, Marie-Claude, La Louve aux dents longues.)

Lire les commentaires (57)  |  Commenter cet article






publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2008
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité