Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 31 mars 2008 | Mise en ligne à 7h22 | Commenter Commentaires (45)

    Un pitbull aux trousses de Benoît Labonté


    Clip promotionnel de Benoît Labonté

    Le maire de l’arrondissement Ville-Marie a lancé sa campagne au leadership de Vision Montréal, hier. Il a notamment parlé d’audace dans une présentation à l’américaine, selon Jean Lapierre, de CKAC, qui relate l’événement au moment où j’écris ces lignes. Grand moment dans la vie d’un aspirant à la mairie de Montréal, n’est-ce pas… Une première étape vers la mairie de Montréal, donc.

    Malheureusement pour lui, mauvais timing, dimanche et aujourd’hui, un pitbull l’a mordu.

    Dimanche, c’était le mollet droit.

    Aujourd’hui, c’est le gauche.

    Doux, Michèle, doux.


    • Ce clip est très drôle et parle de lui-même.

      On y énumère 3 ou 4 réalisations hyper techniques correcte mais quand on attribue ces ptites choses à la très grande audace du candidat, ça devient comique.

      Les parcodons (je sais pas comment vous écrivez ça à Montréal) ça m’a fait trop rire, je savais pas que ça existait. Voir la ville se transformer en organisme caritatif via ses parcomètres, j’ai jamais vu ça ailleurs. J’aurais pas trop confiance vue le train de vie de certains élus.

    • Au cours des dernières années, nous avons produit au Québec des quantités énormes de bureaucrates sans envergure. De petits pousse-crayons qui n’ont qu’un seul but: se donner de l’importance et se faire vivre le plus longtemps possible au frais des contribuables.

      Benoit Labonté en est un parfait exemple.

    • Et bien moi je remercie Michèle Ouimet pour nous avoir fait connaitre le vrai côté de ce Monsieur.

      Je comprend pourquoi les parcomètres sont rendus aussi innaboradable et surtout obligatoire en tous temps, faut bien payer le lunch non ?
      Donc le magasinage se fait sur la rive sud mainteant , trop compiquer le Montréal de ce Monsieur et le pire est à venir deès le mois de Juin.

    • salut,
      un gars qui réclame 2 cintres acheté au dollorama soit 2.32$,ca m’inquiète.il va se remplir les poches.
      Mr.Bourque lui ne réclamait même pas sa pension de retraité.
      en bon entendeur salut
      Marcel

    • Je connais peu Labonté et la politique municipale montréalaise. Je sais par contre qu’elle est d’un ennui mortel, que Montréal est dirigé par un maire aussi charismatique qu’une plante verte et que malgré tout, les prétendants de qualité se font rares. Force est d’admettre que les candidats de prestige ne se bouscule pas pour la job de maire de Montréal. Mais on ne peut que sourire en observant le sens du timing incroyable de madame Ouimet avec son * one-two punch* sur Labonté au moment même où celui-ci lance sa campagne. Un *one-two punch* écrit depuis des jours, peut-être même depuis des semaines. Le genre de journalisme *jaune* que je déteste. Madame Ouimet convoite-t-elle le poste de directrice des communications dans le cabinet Bourque? À suivre.

    • Labonté, Lacharité, il y a des noms prédestinés parfois ! Et bientôt un changement de nom de parti pour Vison Montréal ? Bravo Madame Ouimet ! Toujours des articles super intéressants.

    • J’adore les éditoriaux de Mme Ouimet. Son commentaire sur les dépenses exagérées de M. Labonté était pertinent et d’ordre public. Mais la réponse sur le sujet de monsieur fut des plus ambigües… comme le sont souvent les politiciens. Pourquoi ne pas obliger les élus à inscrire le nom des personnes avec qui ils vont au restaurant s’ils réclament ces frais? On appelle ça de la vraie transparence. M. Labonté a justifié ses dépenses au nom justement de la transparence (!). Il rit de qui au juste? Et réclamer le coût de 2 cintres achetés chez Dolarama est franchement ridicule et… pingre. Mais c’est avec des cents qu’on fait des dollars! Le petit maire gaspilleur joue au 1er ministre pendant que son arrondissement souffre de grands maux qu’il ne voit pas, trop imbu de lui même. Tout va très bien à Ville Marie selon lui… Ben voyons donc!
      Continuez à jouer au pittbull Mme Ouimet, c’est juste comme ça que le simple contribuable peut savoir où va une partie de ses taxes. Je m’en souviendrai aux prochaines élections. Merci!

    • Il a l’air super gourmant! Heureusement qu”on a “un pitbull” qui s’acharne sur lui et le mord ici et là et nous étale ses dépenses :–)

    • Brrrrr… J’ai comme des frissons dans le dos !!

      L’audace, c’est bien beau, mais est-ce vraiment la qualité première recherchée pour un maire !?

      AUDACE !! AUDACE !! Où te caches-tu ?

      C’est n’importe quoi cette pub.

    • Cet homme me fait parfois penser à un personnage de dessins animés… Lequel donc? Ah oui! Quimby, dans The Simpsons.

    • Bravo pour votre article madame Ouimet !

      Déjà que je me méfiais de l’autoritarisme que Labonté dégage, avec tous ses règlements interdisant de faire ceci ou cela dans Ville-Marie, toutes ces dépenses excessives, et scandaleuses car non-nécessaires et qu’elles proviennent des poches du peuple, voilà t-y pas la preuve qu’il s’agit vraiment-là d’un petit potentat en puissance. Jamais n’aura-t-on vu 1 individu porter si mal son nom …

    • Ce qui me scandalise encore beaucoup plus que les dépenses de M. Labonté, c’est cet air de président de république qu”il dégage entouré d’un directeur politique, un directeur de communications et d’autres laquais tous payés avec nos taxes. Comme s’il dirigeait le Paraguay.

      Si nous avions encore la guillotine, je proposerait une décapitation publique!

      Bravo à Mme Ouimet pour avoir dénoncer ce petit roi.

    • Une chance qu’il y’a des Michèle Ouimet pour se mettre le nez dans les affaires de ce sinistre personnage (Labonté)…Et le voilà qui veut plagier Obama avec ses histoires d’audace (believe)…

      Sur le fond de l’histoire (les dépenses des élus) il serait grandement temps que les normes du privé s’appliquent à tous les paliers de gouvernement.

    • J’adore la fin de son article d’aujourd’hui «..Il a peu d’expérience politique et autant de charisme qu’un manche à balai…» Ça dit tout.

    • J’ai encore moins confiance en Benoît Labonté, le type qui a jeté les sans-abris hors de son secteur pour nous les refiler, qu’à Gérald Tremblay.
      Tout ce que ces gens ont réalisé à Montréal, c’est l’instauration de tarifs de toutes sortes.
      Les frais de resto sont quand à moi une autre raison de ne pas faire confiance en ce type qui désire mener la vie de calif. Calif à la place du calif!
      Comment se fais-t-il que monsieur et madame tout le monde doivent payer leurs repas à tout les jours et qu’à l’autre bout du spectre, des fonctionnaires en abusent et s’empiffrent sur le bras de la population? Si au moins la modération existait pour mr. Labonté. Mr. Labonté, un de vos bourlet m’appartient, et il n’est pas question que j’aide à mettre ce bourlet en poste. Au régime sec!

    • Il y a cette violence au hockey qu’il faut dénoncer et ces futurs politiciens véreux qui ont des prétentions pour lesquelles ils ne méritent pas qu’on leur fasse confiance.
      Des opportunistes qui sont gagnants quelque soit le résultat à venir.
      Madame Ouimet a peut être écrit d’avance son article, mais quelle importance car ce qui compte, c’est le contenu de ce message et les choses connues ne devraient pas avoir besoin qu’on attente pour le dire. Et voilà ce qu’elle fait.
      Des Vincent Lacroix habillés en guignols, il y en a partout et je pense que Labonté et sa suite en sont des exemples.

    • Ces politiciens qui se croient tout permis en matière de dépenses personnelles sont des sociopathes et des criminels. M. Labonté doit croire (ou bien vouloir croire) en son for intérieur que son travail rend service à la communauté et mérite les privilèges qui viennent avec. Sauf que chaque citoyen, chaque travailleur un tant soit peu productif de cette ville y apporte quelque chose et contribue à son développement et à son rayonnement, et tous sont censés payer de leur poche ce qu’ils dépensent. Au trou, M. Laliberté!

    • Audace mon oeil ! Audace de se vanter de bien peu, audace de se faire rembourser ses dépenses personnelles, audace de s’entourer d’une grosse équipe pour un petit poste de maire d’arrondissement, audace de se donner le mérite de réalisations des autres.

      Audace, ce Monsieur est audacieux, soyons aussi audacieux que lui en l’envoyant paître aux prochaines élections!

    • Hi! Hi! Hi! Mme Ouimet (alias pitbull) peut continuer tant qu’elle veut ! Plus on en apprend, mieux c’est !

    • Vu les commentaires il semble que les pitbulls soient une race populaire en matière municipale! Il est vrai que les thèmes de Labonté peuvent sembler être redondant en politique municipale depuis les 15 dernières années, mais en voyant où la ville en est, on peut se poser la question si quelqu’un va finalement les mettre en application! Et jusqu’à maintenant, ça ne semble pas le cas et je trouve un peu trop facile l’excuse de « c’est la faute à Québec » si la ville ne peut pas se développer. Il faut donc répéter ce même message et on va finir pas avoir quelqu’un qui va le mettre en application!

      Laissons une chance au coureur Labonté et une chose qui serait très dommage c’est qu’on se retrouve devant une absence de concurrence au milieu municipal. Une absence de concurrence qui laisserait le champ libre à Tremblay pour ne pas se bouger plus que le client en demande. On va donc tuer cette saine concurrence pour deux cintres chez Dollarama (pratique légale en passant… je me sers de point de référence Outremont et son open bar pour faire la différence …)? Je me pose la question …

    • On n’a pas fini d’en voir, de ces “visionnaires” “audacieux” autoproclamés, parce que personne ne veut plus s’aventurer en politique. Pour deux raisons. La première, c’est cette obsession de la pureté et de l’angélisme qui freine les élans des gens honnêtes, parce qu’ils associent politique et prévarication sans nuances. La seconde, c’est cette paresse, ce désengagement et ce fatalisme profonds de la société de moutons que nous sommes encore et toujours.

      Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.

    • C’est le Maire Tremblay qui doit être heureux. Avec un opposant semblable, pas besoin de faire de gros effort pour remporter les prochaines élections. C’est d’ailleurs ce que le maire Tremblay aurait probablement souhaité. Son énergie légendaire laquelle il a beaucoup de difficulté à faire passer, ne lui apporte pas le plus grand support. Peut-être serait-il le temps pour lui de changer ses lunettes roses pour des transitions…

    • Je ne sais pas qu’elle mouche a piquée Mme Ouimet; mettre autant d’énergie à fouiller les factures d’une personne pour sortir deux articles aux alentours des dates ou ce dernier présente sa candidature…

      Comme jeune passionné de politique je commence à en avoir ras-le-bol de voir la classe médiatique pointer du doigt des gens qui ont le courage, comme M. Labonté, de se présenter et d’élaborer une vision d’avenir pour leur communauté. Au chapitre du cynisme et du désintéressement, Mme Ouimet a fait bien plus de tort par ses articles que quelques dollars dépensé dans les restaurants de son arrondissement, quand aux petites factures, depuis quand la minutie et la rigueur financière ne sont-elles plus des qualités chez nos décideurs publics?

      D’un point de vue extérieur à la Métropole, M. Labonté me semble un homme honnête, intègre, fidèle à ses convictions et courageux dans le choix de ses moyens pour réaliser les ambitions qu’il a pour Montréal. Le Maire Tremblay a intérêt à être sur ses gardes et Mme Ouimet a intérêt à revoir son éthique journalistique et ses priorités!

    • Félicitations à Michèle Ouimet et à n’importe quel journaliste avec autant de “couilles”. Imaginez maintenant s’il fallait que Foglia s’en mêle.

    • On est bien mal pris à Montréal. Le maire Tremblay a autant de personnalité qu’un lampadaire. Pas d’énergie, pas de leadership pas de colonne vertébrale, pas de… etc. etc. et Benoît Labonté a une face qui ne me revient pas du tout. Je ne peux avoir confiance en lui, et je me trompe rarement.

    • DU SAGUENAY
      Il n’y a pas de honte à être un maire déterminé…. Sauf que, monsieur Labonté n’est pas déterminé pour Ville-Marie mais pour lui.
      Pour l’argent qu’il dépense, comme beaucoup, il n’est pas le seul, quand même, il sait qu’il n’y a qu’un seul argent: celui des autres.
      Et, iln’y a pas de honte à être “un maire à son compte… ” quand il manque “quelques cennes” il va chez Dolarama…
      Écoutez, sii Ville-Marie était propre, elle n’aurait pas besoin de monsieur Labonté, qui est loin d’être gratuit. D’ailleurs, c’est pour toutes les villes, si chaque citoyen faisait son devoir, il y aurait des économies, et comment! MAIS, le maire, et son assemblée, est imposée par la démocratie. MAIS, elle a un coût. MAIS, c’est de la paresse et, quelle paresse!
      Non mais, dans ce temps là, on s’oppose. Vous voulez bien vous opposez, vous voyez bien que c’est une crapule, sinon un fou dépendant… de Ville-Marie. Finalement, Ville-Marie serait plus propre si on le sortait.

    • Si installer des parcodons sur des coins de rue fait d’un “nobody” quelqu’un “d’audacieux”, le maire Drapeau doit se retourner dans sa tombe. Montreal n’a vraiment pas de chance. Entre un fou mégalo à la Drapeau, un jardinier à la Bourque, un toaster style Tremblay et un ‘opportuniste” façon Labonté, y aurait-il un leader pour l’administrer.

      Montréal est une belle ville, agréable à vivre, mais ce n’est surement pas à cause du carisme ses maires.

      Quand à la vidéo, on repassera, ca fait “pic pic”. On est dans la calibre des Schiller et le “Oui Papa”, le “Père du meuble” ,”Les Habits Saint-Eustache” et “Le Cousin de Sainte-Rosalie”.

      Je m’ennuie de Marcel Giguère qui annonçait “Daniel Spécialité” près du pont Hypopo, Hypopo…

    • Moi je l’aime bien Labonté, j’ai voté pour Gerald Tremblay les deux dernière fois mais là il s’essoufle, et moi aussi si j’avais été un élu de son parti je serais parti voir ailleurs en regardant ça! C’est d’ailleurs exactement ce que je vais faire quand Labonté sera sur le bulletin de vote! Il y en a quelques uns qui devrait arrêter de chiâler pis reconnaître quand un politicien fait preuve un peu de guts! Bravo M. Labonté!

    • N’importe qui connaissant un tant soit peu ce type sait à quel point c’est un insignifiant olibrius sans envergure.

    • tgagne1983: d’un point de vue intérieur de la métropole, je vous fais la suggestion suivante: restez à l’extérieur ! J’ose espérer que nous n’aurons pas droit à une course à la mairie Labonté-Tremblay, et que quelqu’un d’autre osera se pointer le bout du nez comme indépendant ou pour un autre parti. Ça fait dur ! J’appuyais le maire Tremblay jusqu’à tout récemment mais son inaction est venu à bout de ma patience… et je ne changerai pas d’allégence envers Labonté, ça semble pire…

    • @tgagne1983, vous avez le droit d’égratigner Michèle, mais votre prose ressemble plus à celle d’un militant de VM qu’à celle d’un citoyen intéressé à la chose publique…

    • Ah! Qu’on rende à César ce qui appartient à César! On peut pas non plus rire de n’importe quoi! Ceux qui ridiculise la vidéos ont-ils au moins vraiment résidé dans Ville-Marie? Moi je vais vous dire que la propreté qui découle des nouveaux sacs qu’ils nous ont fournis à la place des bacs constamment renversés par le vent ou des petits comiques me démontre que ce gars-là, Benoît Labonté est près des gens comme moi. J’espère bien que d’autres comme lui sauront revenir sur terre!

    • @ Tgagné…

      Merci de m’avoir bien faire rire en ce gris lundi.
      C’est grandement apprécié.

    • Voilà un beau résultat des fusions forcées du PQ : Dédoublement de la bureaucratie, plus de cols bleus, donc syndicat plus fort, fouillis administratif. De plus, des roitelets comme Labonté qui mènent un train de vie exagéré aus frais des contribuables. Beau gachis.

    • Je cherchais un autre courriel pour vous contacter Mr. Lagacé, mais en vain. SVP ne pas ‘poster’ ce message je voulais juste vous répondre que j’habite à Gatineau, sur la rue Principale dans le secteur Aylmer, pas une très bonne adresse pour militer pour un parti politique municipal montréalais, d’ailleurs je déteste l’idée même des partis politiques, tout particulièrement au municipal et je suis très fier qu’on en ait pas chez nous!!! Alors que je milite un jour là-dedans est aussi probable que vous cessiez de débattre de vos oppinions. Désolé pour votre collègue, mais son article m’horripile, je suis tanné de lire du fouillage de poubelle dans nos médias québécois pour toujhours blâmer les élus, c’est comme si on blâmait les vaches pour la mauvaise qualité du boeuf dans les Big Macs de McDo. On peut bien continuer à le faire mais on ne s’attauue pas à la racine du problème. (en politique: les idées, les convictions, le courage de faire différamment, d’aller voir ailleurs comment les choses se font, etc…)

    • à tgagne1983:

      je m’excuse, mon cher, mais t’es complètement à côté de la track. Il y a plusieurs formes de journalisme, et ce que tu appelles le “fouillage de poubelle” en fait partie, et avec raison. Si ce n’était de cette attention au détal de la part de la classe journalistique, il y aurait bien des petits et grand scandales qui seraient passés inapperçus.

      L’opposition officielle, c’est pas toujours suffisant pour s’assurer que les politiciens au pouvoir respectent les règles et aient un comportement éthique lorsqu’ils sont en poste. Est-ce que tu sais pourquoi??? Parce que l’opposition officielle est remplie de politiciens qui n’attendent que leur tour…

      Il y a peut-être, parfois, des excès de zèle de la part des journalistes. Soit. Mais je préfère, ô combien, ces excès à ceux d’une classe politique qui se croit tout permis et qui nous fout de la poudre aux yeux. Je remercie Mme Ouimet pour ces articles, parce que c’est très révélateur du caractère d’une personne qui souhaite gérer une ville de près d’un million d’âmes. Pas n’importe quoi, quand même.

    • Je travaille dans l’arrondissement en question. À l’automnne dernier, on y installe une piste cyclabe, axe est-ouest, qui débute au coin de Berri et longe la rue De Maisonneuve.

      Jusquӈ la, rien contre !

      Où le bat s’est mis à blesser, c’est quand l’hiver est arrivé, figurez-vous qu’a chaque tempête la piste cyclable était déneiger et qu’on y mettait du sel régulièrement.

      Jusquӈ la, rien contre !

      Au grand désarroi de tous ceux et celles qui par contre ont eu à emprunter les troittoirs longeants la piste au cours de tout l’hiver, jamais ceux-ci n’ont été déglacés un seule $%#%?%?&%&$?%?&? de fois.

      Le monde à l’envers. On s’occupait de la piste cyclable en plein hiver, tandis que les piétons y allaient à leurs risques et périls.

      Alors, la question à cenpiasses. C’est qui les audacieux ; ceux qui mangent à grands frais dans des resto bien au chaud, aux frais de la princesse ou les piétons qui en plein hiver qui doivent marcher sur des troittoirs glacés ?

      Moi je pense qu’il faut vraiment être “audacieux” pour faire déneiger des pistes cyclables en plein hiver et faire chier des piétons sur des trottoirs- patinoires.

      S’il reste des places sur le murs à graffitis, je pense que je vais allé (&???$?&*(*((*?*&) m’exprimer !

    • On comprend maintenant pourquoi le maire de l’arrondissement VIlle-Marie s’empresse peu à la réparation des nids-de-poule. Il sait bien que s’il abime son véhicule personnel, il fera de toute façons payer la note par la municipalité puisque cela se sera certainement produit dans l’exercice de ses somptuaires fonctions!

    • @tgagne1983
      Toi qui habite Aylmer, as-tu pensé nettoyer la soue de ta région avant de défendre les intérêts des vampires de Montréal?
      Sinon, traverse la rivière et observe les élus qui sont là. Bien des scandales dont beaucoup déjà oubliés.
      Si certains journalistes font bien leur travail, il faut s’en réjouir, surtout ceux qui n’ont rien à se rapprocher.

    • @tgagne1983

      OK vous n’êtes pas à la solde de M. Labonté. Vous blâmez Mmme Ouimet de trop lui tapper dessus. et bien sachez que M. Labonté fait tout dans son possible pour se donner de la visibilité depuis quelques mois, allant même à annoncer lui-même le projet du quartier des spectacles, comme s’il en était le grand responsable.

      Quand tu cherches toujours à te faire voir publiquement, c’est un dommage colatéral que les journalistes vont un peu fouiller dans tes affaires, non?

      Labonté en sort comme un petit crétin qui se prend pour un Monsieur important ( il gère un arrondissement de 75 000 habitants) . À l’écouter on croirait Jean Doré revenu nous faire des beaux discours. Défendez-le à vos risques, il ne sera jamais maire de Montréal.

    • Mme Ouimet fait de l’excellent boulot. Elle mérite chaque cent de son salaire. Je lis tous ses textes. Pas de patinage!

    • Le maire de Montréal actuel, M. Tremblay, est un homme qui adore Montréal, qui se préoccupe de ses concitoyens, qui fait de son mieux et qui n’a pas peur d’aller au bat. Je le crois honnête (il ne se gave pas aux frais du contribuable et ça me plaît). Il a dit carrément que les cols bleus, c’en était assez la violence et le niaisage, et là-dessus je le soutiens à 1000%, C’est un type qui ne se prend pas pour un autre. Ses projets sont bien intéressants mais où va-t-trouver l’argent? Et puis quand on occupe ce genre de poste, il faut écraser des orteils et déplaire à certains quelquefois, pas pour être baveux mais parce qu’il y a une job à faire. Mais M. Tremblay a bien de la misère à déplaire à certains même si c’est inévitable et même nécessaire. Alors plein de choses ne se règlent pas.

      J’espère que Labonté va avoir 3 votes (dont le sien), pas plus. Il ne mérite pas mieux.

    • Ouais, à lire les commentaires, on sent qu’il y a ici une méchante gang de frustrés qui aiment mordre les mollets des politiciens comme Mme Ouimet. Les attaques de Mme Ouimet sont assez gratuites et sentent la “commande spéciale”. Varger ainsi sur une personne qui commence à peine en politique, on se demande pourquoi elle l’haït tant. N’ayant pas de comparatif avec les dépenses des autres élus, comment dire que Labonté est pire que les autres? Un maire, comme un homme d’affaires, c’est toujours sur la route, à dîner avec des gens, à régler des dossiers. Est-il vraiment pire que les autres? Pas certain. Mme Ouimet aurait pu se forcer un peu et comparer avec d’autres maires d’arrondissement pour qu’on ait l’heure juste. Il est dommage que des journalistes d’un grand quotidien s’abaissent à ce genre d’information sans mise en contexte, sans recherche honnête, en choisissant les morceaux pour démollir une personne, purement et simplement. Et il est dommage de voir comment le peuple s’en régale, s’en pourlèche les babines et en redemande. Je pense que Patrick Lagacé à voulu soulever que Mme ouimet y allait fort. C’est du moins mon opinion. J’aimerais qu’elle déniche les véritables scandales à la Ville de Montréal, pas les dépenses de cintres à 2 $. Franchement, ça ne vaut pas cher comme travail. Puisqu’il y en a qui cherchent l’identité des blogeurs, je ne suis pas un partisan ou un employé de Vision Montréal. Simplement un citoyen qui croit en une éthique médiatique et une information de qualité dans le respect tant des personnalités que des lecteurs.

    • tgagne1983, jacques-letourneau, monictonic et Jean2X2, travaillez-vous pour B. Labonté coudonc? Ça ressemble à ça tant vous êtes à contresens de tout le monde… J’ai déjà travaillé pour un parti politique. Ma job? Traquer tous les forums négatifs sur les canditats du parti et répliquer ad nauséam. Si si, cette job existe vraiment!
      Comme Labonté aime s’entourer d’une tonne de personnel dont 5 affectés exclusivement aux relations publiques, comment croyez-vous que ces personnes occupent leur temps? Vous avez la réponse ici via les internautes cités plus haut, bien qu’il n’y ait pas de preuves bien entendu et ce n’est pas eux qui l’avoueront…

    • quel clip insignifiant!

      un parcomètre, des sacs de plastique, un mur à grafitis, et on trouve ça audacieux?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2012
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité