Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 30 novembre 2007 | Mise en ligne à 15h45 | Commenter Commentaires (37)

    Comment Jésus est vraiment mort

    Ok, je sais que ce clip a déjà un peu circulé sur le web. C’est vendredi, pardonnez-moi…


    • Je voudrais rassurer les catholiques pratiquants comme moi, CE N’EST PAS LE VRAI JÉSUS CHRIST RESSUSITÉ QUI A FAIT CE VIDÉO C’EST UN IMPOSTEUR. Bon pour moi je la trouve très bonne si un autre catholique pense le contraire je suis prêt a discuter de celà avec lui.

    • Hum… Ça explique aussi comment Judas est mort.

    • Pat, tu es chaceux qu’on applique pas la même méthode ici qu’au Soudan. Remarque que malgré le montage vidéo, l’acteur a eu la même sentence !

    • Hé la STM , se révolta que ses prières , ne se sont pas fait entendre . ;-)

    • Oh mon Dieu!!! On dirait vraiment qu’il se fait ramasser par l’autobus… Tordant Pat!

    • J’ai jamais autant ri.

    • Il est manifeste que Jésus séduit toujours. Tout le monde fait référence à cet homme unique. Pour l’adorer, le maudire, le ridiculiser. Après plus de 2000 ans on continue de parler de lui. Faut croire que son histoire est inoubliable, qu’elle intrigue, qu’elle questionne. C’est plus qu’un fait divers.
      Albert Champagne

    • Maudit que j’ai eu peur!

    • Qui est le conducteur du bus ?

      Vraiment drôle…

    • La première partie de ce reportage est très intéressante. Cela nous fait réfléchir. Pour ce qui est de la deuxième partie, c’est à vous de faire vous propres conclusions. Malheureusement, le reportage est en anglais, mais il y a des sous-titres en espagnol 

      http://video.google.com/videoplay?docid=8883910961351786332

    • @basilic

      L’historicité d’un personnage nommé “Jésus” est bien loin d’être établie scientifiquement, en dépit des élucubrations de, mettons, et pour rester local, un Louis Cornellier, tiens. Après tout, il existe également dans la littérature de fort nombreuses mentions du Lapin de Pâques ou du Père Noël, ce qui ne fait pas de ces personnages fictifs des entités historiques pour autant. je vais vous confier un autre secret: Séraphin Poudrier n’est pas un personnage historique.

      Donc, pour ce qui est de la séduction manifeste et réelle d’un trentenaire rebelle, idéaliste, charpentier, célibataire, hippy et barbu, en chair et en os se débattant dans une Palestine occupée par les Romains, jusqu’à nouvel ordre, on est fort loin du compte scientifique en terme d’historicité, et ce, à plein d’égards.

      Ce qui n’empêche pas ce clip, vaguement éculé il est vrai, de demeurer fort comique, au contraire (un peu comme le non moins fameux Bambi vs Godzilla, genre…).

      http://www.youtube.com/watch?v=ZpBkc2jK-6w

    • Comment se fait-il que les athées de libre arbitre issus des autres religions ne ridiculisent pas leur “héritage”, et ce même quand ils sont installées dans des pays de liberté d’expression comme le nôtre ?

      Ne me parlez pas du cliché des ex-musulmans craintifs devant une supposée jihad intra-culturelle planétaire. Je pense aussi aux autres religions.

      Pendant que nous déféquons sur ce qui a animé nos prédécesseurs,QUE NOUS JETONS LE BÉBÉ AVEC L’EAU DU BAIN, d’autres civilisations, avec leurs valeurs différentes, prennent doucement la place, occupent de plus en plus d’espace, tout doucement, sans agressivités. Elles remplissent le vide que nous provoquons.

      La Nature aurait horreur du vide, paraitrait-il…

    • Vieux video mais très drôle.

    • Jésus aime le disco parce que vaut mieux faire danser sous les spot lights d’un club de danse que de prendre une marche en Palestine ou dans les rues de San Francisco à moitié à poil avec une couronne sur la tête ! lol

    • Apres la défaite du canadien j’avais bien besoin de ce genre de vidéo je l’ai vraiment rit :)))

    • Je ne vois rien de bien intéressant dans ce vidéo. C’est une farce facile et qui ne fait rien avancer dans la société. On se doit de respecter les différentes religions et leurs croyances même si je les trouve inutiles.

    • Bonjour,

      Voici mon pari du jour : je parie que vous n’avez pas le courage d’insérer sur votre blogue demain l’équivalent de ce vidéo, mais en version musulmane… Ai-je raison ?

    • @verret

      Bien que les preuves de l’existence d’un Jésus historique soient minces, il y a tout de même un consensus au fait qu’en l’an 100 il y avait des communautés chrétiennes établies dans toutes les grandes villes de l’empire Romain, alors qu’en l’an 1 il n’y en avait aucune. Il y a donc eu un évènement historique qui a provoqué l’établissement de ces communautés. L’évènement Jésus est le plus plausible.

      Pour ce qui est du clip, diverstissant mais un peu trop simple pour être drôle. Je préfère l’humour intelligent.

    • Ah! Ah! Ah! Le moins qu’on puisse dire c’est que ça fesse dans l’dash!

    • @d.lafreniere
      Quels événements historiques ont déclenché l’apparition de religions fort similiaires à la même époque plus ou moins, 100 ans avant ou après? Ces concurrents malheureux ont été écartés en cours de route, mais est-ce à dire, si l’on tient à être bêtement linéaire, que la cassette Beta était foncièrement pire que la VHS? Et qui parle encore de VHS de nos jours anyway?

    • Ce qui me questionne: La ténacité des athées, des agnostiques, des non-croyants et de tous les autres du même acabit est dénoncer une chose à laquelle ils ne croient même pas.

    • Ça fait au moins deux représentations de ce mauvais clip depuis un mois.
      Je n’ai pas de félicitations à vous octroyer…hélas. Est-ce la Fofolle de St. Francisco qui personnifie Jésus qui nous fait sourire, ou bien le message sous-jacent dirigé par une communauté qui aimerait bien que le Xt historique n’ait jamais existé, le monsieur Weltman et cie aimerait bien affirmer cela. Il ya eu aux nouvelles une institutrice ds un pays de l’extrême-orient qui a été condamnée à être lapidé pcq elle a osé nommée son chien Boudda, heureusement que le Xt nous a legué un autre message, je crois qu’il est assez grand pour se défendre Lui-Même, ce que l’on constate a déjà été prédit d’avance, l’ère de anti-Christ, même Madona, a déclaré la semaine dernière, avoir changé son nom pour Esther, vu qu’elle a épousé une philosophie et un homme qui prône la Kabbale juive et la thèse de l’anti-christ. Elle a affirmé, je ne crois pas que Jésus Christ était le fils de Dieu.
      Je crois que le vidéo est une insulte à nos ancêtres, aux communautées religieuses (carmélites etc) et tous les enseignants qui ont consacrées leur vie à construire un québec responsable et éduqué. Heureusement, que nos enseignements religieux nous ont legué la tolérence et le respect de l’autre.
      Une farce de très mauvais goût qui rejoint la tendance pseudo-athée qui a connu des moments de gloire au temps de Rock& Belles Oreilles et les Bleus Poudre. En conclusion, aujourd’hui il n’ya plus de sacré et les ainés doivent prendre leurs trous en les parkants dans les manoirs du 3 ième âges, où le respect qu’on leur doit devient secondaire. Vivre le ridicule!

    • Jésus c’est quand même extraordinaire le seul qui a été ressuscité et pour ceux qui sont croyants,le phénomène de PADRE PIO qui lui a chaque vendredi du mois les stigmates de Jésus dans ses mains saignait et dégageait une odeur de rose et cette odeur pouvait demeurer plusieurs jours au passage du saint dans une pièce.
      Il a vécu dans les années 1940 et il a fait plusieurs miracles prouvés et vérifiés par plusieurs docteurs et scientifiques. Donc, il nous reste plusieurs preuves que Jésus a bien exister.iIl me semble un peu déplacé la vidéo on a pas besoin de ça par respect.Je ne veux pas passer pour preacher il y a quand même des limites.
      .

    • Peut-être que s’il avait porté un turban sikh au lieu d’une couronne d’épines il aurait survécu à l’impact… Nous on a un sauveur qui prêchait l’amour et la générosité, la repentance et l’expiation. Ça donne une société qui tend l’autre joue et qui finit par se faire écraser par plus fort qu’elle, par tous ceux qui voient dans la bonté et la générosité une faiblesse à exploiter.

      Au lieu de chanter glorieusement dans la rue, le jésus du vidéo aurait dû exhiber son kirpan et dire “tasse-toi mononcle”…

    • Les athées et agnostiques ne croient pas en Jésus tout comme Galilée ne croyait pas en la Terre plate.Si les croyants dénoncent l’Évolution qui est prouvée, pourquoi les scientifiques ne diraient-ils pas leur opinion sur Jésus eux aussi?
      Jésus a bien existé mais il n’était pas le fils de Dieu, n’est pas né d’une vierge et n’est pas ressucité:
      Constantin a légalisé le christianisme en 313
      Jésus a été déclaré fils de Dieu au concile de Nicée en 325
      Le christianisme est devenu la religion obligatoire de l’Empire romain en 381.

    • @ miel (Cela servirait à quoi ? )

      > je parie que vous n’avez pas le courage d’insérer sur votre blogue demain l’équivalent de ce vidéo, mais en version musulmane…

      Dites moi, vous devez savoir que la religion musulmane interdit toute représentation de prophète … alors dites moi S.V.P. a quoi servirait une telle provocation ?

      A démontrer que nous pouvons nous moquer de la religion et que ‘eux’ ne peuvent pas ? Et alors ?

    • La résurrection. Seul un homme gonflé d’orgueil peut croire valoir la peine de durer toujours.

    • @ cd1961

      L’ athée nie l’existence de Dieu. Il est souvent en guerre contre les croyants; illes trouve bêtes.

      L’ agnostique ne sait pas si Dieu existe. Peut-être que oui, peut-être que non (il est indifférent). Il n’est pas en guerre contre ceux qui croient.

      Je suis agnostique.

    • A ceux qui nient l’existence historique de Jésus.
      Dans une série télévisée du Professeur Guillemin diffusée à Radio-Canada dans les années 80,ce dernier fait mention d’un court passage d’un historien romain qui vivait à l’époque de Jésus(une référence l’historien romain dont le nom ne me revient pas),ce dernier relatait qu’un homme avait soulevé les foules en Israël à cette époque et que ça s’était mal terminé pour lui ,était-ce Jésus….?.Je suis athée , ce qui ne m’empêche de penser que le personnage Jésus a peut-être existé….Un Dieu,je crois pas, un philosophe : peut-être.

    • Patrick, à l’époque de la pièce de théâtre « Les fées ont soif » tu n’aurais jamais pu poster un clip comme celui-là! C’est bien qu’on ait évolué et que la liberté d’expression permette de se moquer des religions.

      Certains n’en sont pas encore rendus là, malheureusement. Le magazine Macleans est poursuivi pour islamophobie. C’est un retour à l’Inquisition. Des livres vont être brûlés sur le bûcher et des blogues vont être censurés.

      http://www.macleans.ca/article.jsp?content=20071130_111821_7448

      Je pense que Jean Charest devrait se nommer « prophète » et son parti, une « religion ». Comme ça, il serait à l’abri de toute critique et pourrait accuser ses adversaires de discours incitant à la haine, au racisme et à la « libéralophobie ».

    • Flavius Josèphe.

    • @verret

      Pour permettre l’impérative présence de God Zilla , les apôtres ont dû signer l’accord de Tokyo lors du dernier repas de la Bambie en question !
      Et vive les versions diètes de l’Histoire et la Bible lue recto-verso…

    • Anthropologiquement parlant, le personnage a bel et bien existé peu importe ce que disent les profanes en la matière.

    • @ allenzeimer
      En l’an 50, Suetone a écrit:
      ”Comme les Juifs se soulevaient continuellement à l’instigation d’un certain Chrestus, l’empereur les fit chasser de Rome.”
      Le passage de La guerre des Juifs de Flavius Joseph où il dit que Jésus est ressucité a été dénoncé par les exégètes chrétien comme un ajout des moines copistes chrétiens.
      Si Néron a accusé les chrétiens d’avoir causé l’incendie de Rome, c’est sur qu’ils existaient et qu’ils étaient des ennemis de l’empire romain.

    • @verret

      Je ne sais pas de quelles religions vous faites allusion, mais si c’est du courant messianique juifs, alors ce dernier est né de la relecture par les juifs de leurs Écritures saintes et en ont conclu que Dieu enverrai un messie pour les sauver. Pendant environ 3 siècles la palestine a été envahie de pseudo-messies qui se disaient libérateur du peuple de Dieu. Ces messies avaient des disciples qui continuaient le combat de leur maître. Jésus était l’un de ces messies, mais à la différence des autres son message n’était pas violent et s’adressait autant aux juifs qu’aux non-juifs.

      Alors, le christianisme, comme les autres courants messianiques juifs, est né à partir d’un homme qui réussi à convaincre une foule de disciple que c’est lui le messie. Ce messie, s’appelait-il Jésus ou Joe Blow? Impossible de le savoir. La seule chose qui est certaine, c’est que ses disciples l’appelaient Jésus. Au début, le christianisme n’était qu’un courant à l’intérieur du judaisme, mais au synode de Jamnia, les juifs ont exclus les chrétiens, qui ont alors développé leur religion.

      La question ici n’est pas de débattre quelle religion est meilleure, mais de l’historicité de Jésus.

    • Témoignages sur l’historicité de Jésus surnommé “Christ” (l’oint du Seigneur) : de mémoire, et sans recherhce approfondie : Suétone, Pline le Jeune, Tacite et, bien sûr, Flavius Josèphe, et quelques autres. Donc, plusieurs témoignages indépendants, non partisans, qui corroborent le fait. Ce serait faire preuve de bien mauvaise foi que de les récuser par parti-pris négationniste.
      Ce qui fait problème, ce n’est pas l’historicité du personnage, qu’on ne peut nier. C’est plutôt son caractère “divin”, sa naissance virginale, ses miracles, etc. Mais il a sauvé les autres, et n’a pu se sauver lui-même ? Évidemment, cela eût été contraire à sa “mission divine”…
      Bien des théologiens, même catholiques, admettent volontiers que Jésus dit le Christ n’a pas fondé une “église” patentée comme celle qu’on voit aujourd’hui (et ceci en dépit du “Pierre tu es pierre et sur cette pierre je bâtirai mon église”. Cela dépend de la traduction, et cette phrase est peut-être une glose qu’on a mise dans le bouche de Jésus, qui se considérait sans doute comme un prophète, dans la lignée de ceux de l’Ancien Testament, comme la généalogie de Matthieu l’indique.) Le véritable fondateur du christianisme, c’est l’apôtre Paul, l’”avorton du Christ”, comme il se définit lui-même, et qui ne faisait pas partie des douze disciples d’origine. Paul est un Juif romanisé qui s’exprimait en grec, comme tous les intellectuels du pourtour de la Méditerranée à cette époque. Il a instauré le christianisme à l’extérieur de Jérusalem, en milieu essentiellement hellénique (voir ses Épîtres), là où le “mouvement” était le plus susceptible de “prendre” : les temps étaient mûrs. Dommage qu’il ait été aussi radical et outrancier dans ses diktats : un véritable ayatolla avec, à l’occasion, quelques lueurs de génie… (”A quoi bon la foi à transporter les montagnes et l’espérance, si vous n’avez la charité…” Je paraphrase, mais c’est l’idée de base… ) Pour ce qui est de l’ordination des femmes, ou d’un rôle sacerdotal accrû pour elles, il me semble que l’on devrait se fonder sur un passage de son épître à Timothée, je crois, où il parle en termes explicites du rôle important des “diaconesses” dans l’Église primitive. Pourquoi ce texte (unique) n’est-il pas davantage discuté, exploité par nos évêques ? Il me paraît fondamental, et ne vient pas de n’importe qui…
      J’ai marché dans la “Rue droite”, à Damas (aujourd’hui comme hier un souk extraordinaire, à côté de la Grande Mosquée qui contient le tombeau de Jean-Baptiste, honoré par les musulmans comme un saint prophète) par laquelle Paul avait pu fuir ceux qui voulaient lui faire passer un mauvais quart d’heure (ce misogyne têtu il ne l’avait sans doute pas volé…) Aussi n’est-ce pas sans une certaine émotion que j’évoque ici sa mémoire…

    • @d.lafreniere

      A beau mentir qui vient de loin…

      Facile de vendre aux ouailles d’outre-Israël les frasques non vérifiables d’un obscur peddler spirituel local dont tout le monde parle sans jamais l’avoir vu.

      Le christianisme à la base n’était qu’une version télénovellisée d’un courant rédemptoriste et eschatologique qui peinait pourtant à s’imposer en Palestine même et qui s’est tourné vers l’exportation quand un as du marketing s’en est mêlé. Nul n’est prophète en son pays… Mondialisation, quand tu nous tiens…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité