Patrick Lagacé

Archive du 27 septembre 2007

Jeudi 27 septembre 2007 | Mise en ligne à 17h18 | Commenter Commentaires (60)

Éloge de la banlieue

americanbeauty2.jpg

J’ai grandi en banlieue. Rue Guillemette, Fabreville, Laval. Quand je ris de la banlieue, quand je joue au montréalo-centriste (c’est un peu un jeu) je sais de quoi je parle…

J’ai donc grandi en banlieue, avant même l’invention du terme 450. Mais j’ai choisi Montréal, quand je suis devenu grand…

J’ai les mêmes préjugés que tous les montréalo-centristes face au 450 (en particulier ceux de la Clique du Plateau, dont je fais partie, si vous êtes fins, un jour je vous montrerai la poignée de main secrète qui est nôtre signe distinctif, mais malheureusement, je ne peux pas vous parler de la chèvre, même sous menace de torture). Le conformisme de l’architecture, qui finit par déteindre sur les esprits. Le gazon. La tondeuse. Le filtreur. Les chicanes de haies. Le manque d’action. Le léger manque d’âme, aussi…

Puis, hier soir, je me suis retrouvé à Sainte-Julie pour un tournage des Francs tireurs, dans un de ces quartiers nouveaux nés avec le siècle. Nous sommes arrivés vers 18h, tout était tranquille. Presque pas une âme en vue. Puis, en une demi-heure, sortant apparemment de l’asphalte, des dizaines d’enfants en patin, en vélo, à pied, grands et petits, sont apparus à chaque coin de rue. Ça riait, ça jouait au hockey, ça apprenait à pédaler sur un vrai vélo (une petite de 3 ans!), ça faisait faire des sparages à une auto téléguidée. Dans la cour d’une famille, coin Guy-Sanche et Guy-Sanche (pas de farces) il y avait une dizaine d’enfants du quartier qui jouaient et se balançaient, quelques minutes après le coucher du soleil. J’ai pu faire un truc que je n’avais pas fait depuis des lunes : kicker un ballon de soccer. Sur un ti-cul qui se lançait partout, un vrai petit Fabien Barthez, pour l’attraper…

Ça m’a fait penser : Ça fait un siècle que je n’ai pas joué. Juste joué, qu’importe à quoi. À la cachette, au hockey, au ballon-chasseur, à la revanche, qu’importe, je vous dis ça et ça n’a aucun rapport avec le sujet, ou presque…

Bref, je voulais juste vous dire que, contrairement à la rumeur colportée par certains urbains, il y a de la vie dans le 450…

Lire les commentaires (60)  |  Commenter cet article






Jeudi 27 septembre 2007 | Mise en ligne à 12h13 | Commenter Commentaires (140)

Une autre aventure du Doc Mailloux !

doc.jpg
Photo Rémi Lemée, La Presse

Dans une de ces spectaculaires généralisations dont il a le secret, le Dr Pierre Mailloux y va d’une autre déclaration à l’emporte-pièce. Après nous avoir dit tout le mal qu’il pense des Noirs, des musulmans et des femmes en laissant les nuances dans l’écurie, le Doc nous apprend que la population du Saguenay compte de nombreux tarés.

Extrait du texte du Quotidien :

C’est l’imposition du crucifix et de la prière lors des séances du Conseil de Ville de Saguenay qui a fait bondir Pierre Mailloux, qui a ajouté que d’avoir un maire aussi taré constituait pour les citoyens de sa ville un gros problème.

Il a ensuite lié l’élection de Jean Tremblay au jugement des gens de la région. Il a affirmé que ce n’était pas sans raison que la région de Saguenay était la capitale nationale du chômage.

Sacré Doc ! Juste quand on croit qu’il ne pourra pas surpasser sa dernière déclaration débile, il trouve le moyen de nous confondre…

Peut-être a-t-il des études pour prouver que les gens du Saguenay sont plus tarés que la moyenne des ours. Des études pas encore publiées. Dans sa valise. Elle-même dans son char. Il va nous les sortir, c’est imminent…

Le Doc commente ses commentaires, ici.

Lire les commentaires (140)  |  Commenter cet article






publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité