Patrick Lagacé

Archive, août 2007

Vendredi 31 août 2007 | Mise en ligne à 7h15 | Commenter Commentaires (274)

Éolien : le vent de la zizanie

bilde-3.jpg
Photo Robert Mailloux, La Presse.

Mon dossier sur les projets de parcs éoliens semant la zizanie dans les campagnes du Québec commence aujourd’hui. Voici le premier papier.

Après l’échec de la centrale thermique du Suroît, rejetée par les Québécois, l’État a décidé de miser encore plus sur l’éolien. Hydro-Québec a lancé un appel d’offres, qui prend fin le 18 septembre, invitant le privé à construire des parcs éoliens. Avec cet appel d’offres, Hydro ajoutera 2000 MW à sa capacité de production d’électricité.

Oui, c’est vert, oui, c’est propre l’éolien. Mais ça fout le bordel dans le Québec rural. Les craintes des gens sont nombreuses : saccage du paysage, bruit, redevances aux villages et aux fermiers jugées trop minces, tout y passe. Les griefs visent aussi les façons de faire des promoteurs éoliens, et des autorités municipales qui transigent avec eux.

Lire les commentaires (274)  |  Commenter cet article






Jeudi 30 août 2007 | Mise en ligne à 12h03 | Commenter Commentaires (163)

Un appel au 9-1-1

dut_030505.jpg

Ma chronique d’aujourd’hui porte sur Benoit Dutrizac. J’ai reçu, par courriel, un fichier MP3 contenant l’enregistrement d’une conversation entre Benoit et un employé civil de la police, quand l’animateur a appelé le 9-1-1, récemment. Personnellement, ce qui m’a jeté par terre, immédiatement, c’est qu’un tel fichier se promène hors des murs du 9-1-1 et de la police.

L’enregistrement est ici: (mise à jour : extrait retiré à la demande de BD, vendredi).

Il y a deux façons d’avoir « accès » à un enregistrement d’appel au 9-1-1 (qu’importe où il est transmis, après). Primo, quand c’est déposé en preuve dans un procès. Ça devient alors public. Ce fut le cas, par exemple, au procès pour meurtre du policier Jocelyn Hotte, de la GRC. Deuzio, si la personne qui a fait l’appel (ou un proche) en fait la demande, via la Loi sur l’accès à l’information.

Hors de ces deux sphères, c’est top secret, à ma connaissance.

D’où ma surprise, et mon malaise, quand j’ai reçu ce fichier. Je ne sais pas comment c’est sorti. Peut-être que quelqu’un, dans le système, a décidé que c’était drôle d’entendre Benoit Dutrizac dans une prise de bec avec un employé civil de la police. Qu’il a décidé de faire entendre ça à ses chums. Puis, par inadvertance ou pas, c’est « sorti ».

J’ai reçu des courriels dénonçant le fait que l’animateur ait utilisé le 9-1-1 pour signaler aux flics un bouchon de circulation. Que cela était inutile, que ce n’était pas une urgence. Qu’il n’avait, de toute façon, pas d’affaire à appeler la police « pour ça ».

Deux trucs, là-dessus : un, Benoit Dutrizac a jugé que la situation dégénérait. Dans le bouchon, il a été témoin de plusieurs actes téméraires de la part d’automobilistes impatients, actes dangereux pour d’autres automobilistes et piétons. C’est ce qu’il m’a raconté. Deux, ça n’a aucune espèce de rapport avec la situation qui nous occupe, au fond. Même s’il avait appelé le 9-1-1 pour signaler que sa sécheuse ne fonctionnait pas, il n’y a aucune raison légitime qu’un fichier MP3 de l’appel ait été fait et distribué. T’appelles au 9-1-1, t’as une attente de confidentialité giga-importante. C’était le noyau du papier. Je ne me prononçais pas sur le reste.

Lire les commentaires (163)  |  Commenter cet article






Mercredi 29 août 2007 | Mise en ligne à 22h53 | Commenter Commentaires (191)

Miss South Carolina est humaine

Récemment, je vous ai parlé de Miss South Carolina, du concours Miss Teen USA (personnellement, c’est mon concours préféré, après Miss Hawaïan Tropic – Saint-Jérôme), qui s’est solidement et comiquement plantée, en répondant à une question sur les trous dans les connaissances géographiques des Américains. Un cinquième des Américains, semble-t-il, ne sait pas où se trouvent les Etats-Unis d’Amérique, sur une map (c’est simple, c’est juste sous ce pays qui produit des joueurs de hockey).

Eh bien, une autre preuve (toujours réjouissante) que le ridicule ne tue pas (tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, c’est bien connu), Caitlin Upton est encore vivante. Et elle a expliqué, hier, à la TV américaine, comment elle en est venue à bredouiller une récompense incompréhensible en faisant un détour par l’Afrique du Sud.

Explication : « Je suis humaine. Tout le monde fait des erreurs. »

Voilà. Tenez-vous le pour dit.

Caitlin a aussi juré qu’elle sait où se trouve son pays sur une map. Le duo d’animateurs (qui rit très fort à propos de tout et de rien ) n’a pas osé sortir un globe terrestre caché sous la table à café pour demander à Miss South Carolina de prouver ses prétentions.

C’est ce que j’appelle ne pas poser les vraies questions…

« Et tous mes amis aussi », a ajouté Miss Upton (qu’on a pu voir défiler en bikini avec un panache jamais vu depuis Racquel Welch, dans ce vieux James Bond dont j’oublie le nom) sans préciser si elle voulait dire qu’elle pourrait trouver tous ses amis sur une mappemonde ou si tous ses amis pourraient trouver les Etats-Unis d’Amérique sur une mappemonde.

Ne riez pas. Peut-être va-t-elle, un jour, trouver un remède contre le cancer. On ne sait jamais. Il faut croire en ses rêves. Mais non, je ne me moque pas. Comment puis-je me moquer de quelqu’un qui se plante à la TV ? Je veux dire, avez-vous vu ma vieille entrevue avec Jacques Parizeau, jadis ? Ouf.

Lire les commentaires (191)  |  Commenter cet article






publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2012
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité