Le blogue de Kevin Johnston

Le blogue de Kevin Johnston - Auteur
  • Kevin Johnston

    Il a couvert les Nordiques. Il coordonne aujourd'hui la section Sports du Soleil. Kevin Johnston jette un regard différent sur l'actualité sportive.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 8 mai 2014 | Mise en ligne à 9h19 | Commenter Commentaires (5)

    St. Louis sur la sellette

    Martin St. Louis traverse des moments difficiles depuis son passage chez les Rangers. Situation qui ne s'est guère améliorée en séries. AP

    Martin St. Louis traverse des moments difficiles depuis son passage chez les Rangers. Situation qui ne s'est guère améliorée en séries. AP

    Après un coup d’éclat lors de leur premier match de la série les opposant aux Penguins, les Rangers de New York sont au neutre. Et comme la critique ne tarde pas dans la Grosse Pomme lorsque ça commence à mal aller, les gros noms des Blueshirts ne sont pas ménagés maintenant que l’équipe partie pour la gloire tire de l’arrière 1-3. Après Rick Nash qui se fait vertement huer depuis quelques rencontres, c’est au tour de Martin St. Louis de passer au tordeur.

    Acquis en retour du bien-aimé capitaine Ryan Callahan à la date limite des transactions, St. Louis devait solutionner bien des maux en attaque. Mais sa magie avec la rondelle ne semble pas avoir survécu le déménagement. Nos amis du New York Post notent que le retour de l’investissement n’est pas bien payant avec un seul but (en infériorité numérique) lors de ses 19 matchs de saison régulière et deux buts en 12 matchs de séries, tous deux marqués lors des sept premières périodes de la première ronde. Depuis, silence radio.

    Il est injuste de pointer St. Louis du doigt quand ses coéquipiers Nash, Stepan, Richards et autres stars grassement payées ne foutent rien. Mais c’est clair que le petit attaquant, qui revendique 33 buts en 63 matchs de séries en carrière, devrait être le catalyseur. Il n’y a qu’un seul point positif dans cette mauvaise passe des Rangers selon les collègues de New York. Si les Rangers perdent leur série face à Pittsburgh, ils pourront conserver leur choix de première ronde de l’encan de juin et plutôt remettre au Lightning leur choix de deuxième tour. S’ils jamais ils parvenaient à passer en troisième ronde de la grande danse printannière, ils auraient effectivement dû donner leur premier choix. Simple consolation cependant, car en plus de ce choix transformable, ils ont également donné leur choix de première ronde de 2015 en plus de Callahan au Lightning. Chèrement payé pour un joueur qui atteint le vénérable âge de 39 ans dans un mois…


    • J’aime de plus en plus votre blogue. Vous dites les vrais affaires !

      NYR: a CHAQUE fois qu’ils sont bien partis avec les jeunes (Callahan, Dubinsky, l’autre dans l’echange pour Nash qui joue a Colombus en defense….), Sather trouve le moyen de ramener le country club ! Gaboryk (parti !), Richards, Nash, St Louis, signer Lundquist a long terme (et il est FATIGUE apres une ronde et demi), bref l’homme au cigare doit etre un sacre bon vendeur pour garder son job !

    • Drôle d’échange en effet que celui-là, d’autant plus que le duo que St-Louis formait avec Stamkos chez le Lightning était un des meilleurs de la ligue.

      @ yvon montana

      Tout à fait d’accord avec vous. Les Rangers ont vendu leur âme en se départissant des Dubinsky, Prust et Callahan.

    • Nous savons tous pourquoi St-Louis a quitté Tampa Bay mais était-ce la meilleure chose à faire pour lui ?

      Pour les Rangers était-ce le meilleur endroit où aller ? Pour ce qui est de payer trop cher pour un joueur, d’une façon ou de l’autre, ils ne sont pas à leur première, les Rangers.

    • Les commentaires de yvonmontana et de tigui77 et le votre font tous mention du probleme de cette organisation . Drole quand même que des professionnel comme Sather ne voient pas de solution à leurs malheurs.

      Les Rangers c`est broadway,les stars le cash,le cigare. Mais les plombiers, les Prust,les Callahan ca flashe pas alors ca devient dispensable. Et a chaque année le cirque recommence. C`est pas que les stars sont en panne, c`est juste que le casse-tête est incomplet et qu`arrivés en fin de parcours on s`appercoit qu`il manque des morceaux dans la boite.

      J ai d`ailleurs été tres surpris qu`ils en arrachent contre les Flyers qui ne sont pas vraiment une puissance non plus et là contre des Penguins tout à fait battables ils font patate.

    • M. Johnston, le nom de famille de Martin St-Louis est St-Louis avec trait d’union et non St.Louis orthographié à l’anglaise…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2014
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité