La Tour de Babel 2.0

La Tour de Babel 2.0 - Auteur
  • Isabel Authier

    Un blogue consacré aux plaisirs de la vie. Saveurs. Maison. Voyage. Culture. Et plus si affinités…
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 10 février 2014 | Mise en ligne à 10h27 | Commenter Commentaires (2)

    À vos amours!

    cloud valentine-15

    Vous en avez un peu marre de vous casser la tête pour la Saint-Valentin? Les fleurs, les chocolats, le souper aux chandelles, les dessous affriolants et le mousseux accompagnent invariablement vos 14 février?

    Diantre, que faire pour sortir de l’ordinaire et surprendre l’être cher, vous demandez-vous? Ne rien faire du tout ou faire semblant d’oublier peut être une option. Mais avouons qu’avec tout le tapage publicitaire qui entoure la fête des amoureux, la thèse de l’oubli est difficilement justifiable.

    Soucieuse de votre bonheur, comme toujours, je me permets ici quelques suggestions glanées au hasard pour la Saint-Valentin.

    Pour les coquins: le site d’achat Groupon a mis en ligne une offre amusante et gratuite pour les amoureux. On peut «acheter» des coupons échangeables contre des faveurs romantiques ou sexuelles. Les dits coupons, qu’on imprime avant de les offrir, promettent des heures de plaisir, sans dépenser un sou. L’offre est encore disponible pour quelques jours sur Groupon.ca. Cliquez sur «O$ pour une soirée de Saint-Valentin coquine».

    Pour les sportifs: les amateurs de ski — en couple, en famille ou célibataires — trouveront leur compte au Mont Sutton. Du 14 au 16 février, l’amour sera partout sur la montagne. Des «chaises de l’amour» au télésiège II, des petites douceurs, une chasse aux coeurs sur les pistes, un cocktail spécial au bar et un après-ski coquin le samedi… De quoi passer de bons moments dans un décor magnifique, en prenant un bon bol d’air. On va fouiner sur www.montsutton.com pour tous les détails.

    Pour les sensuels: Montréal compte un restaurant où tout est axé sur les sens et la séduction. Le saviez-vous? Chez Atame, on promet une ambiance lounge intime, un menu «aphrodisiaque» et des cocktails à base de plantes réputées pour leurs vertus spéciales. «Bécotements», «Les préliminaires», «Plaisirs à partager» et «L’extase» décrivent les différents services offerts au menu. Tout pour mettre les convives en appétit. Dans cette version montréalaise du Moulin Rouge parisien, dit-on, on peut aussi assister à des spectacles musicaux et même des défilés de mode aguichants à l’occasion. Intrigant. Avant d’y faire un saut, on consulte le www.atame.ca

    Pour ceux qui cherchent une idée géniale pour déclarer leur flamme ou faire la grande demande: une agence française se spécialise dans les déclarations d’amour spectaculaires. ApoteoSurprise suggère des dizaines de scénarios pour ceux qui rêvent de faire les choses en grand. Envolée de montgolfière, projection laser, promenade dans le carrosse de Cendrillon, on fait tout pour impressionner la belle et la voir pleurer de bonheur. Le forfait le plus cher? 15 900 euros (23 850 $) pour un coeur de fumée dessinée dans le ciel par des avions pendant que vous déjeunez ensemble dans un manoir… Vous aurez compris qu’on va sur www.apoteosurprise.com pour voir jusqu’où certains peuvent aller pour en mettre plein la vue. Ou pour y piger quelques idées à reproduire plus modestement à la maison.

    Pour les pas frileux: le Spa Balnéa de Bromont a développé toute une gamme de forfaits et de soins pour les amoureux qui n’ont pas peur de se mouiller. Expérience thermale, massages, repas en tête-en-tête, verres de bulles, on trouve ce qui nous convient, c’est certain. Et à tous les prix.

    Vous pensez quoi de la Saint-Valentin? Vous la jugez quétaine et commerciale? Fait-elle partie de votre vie? Avez-vous déjà fait des folies pour l’être aimé? Racontez-nous!

    photo tirée d’internet


    • Je suis dans la soixantaine et marié depuis plus de 40 ans avec la même femme qui ne perd aucun de ses attraits avec l’âge, bien au contraire, car la ménopause fait de bonnes choses dans plusieurs domaines (pour certaines femmes seulement, car pour d’autres la loi de la gravité l’emporte). Une telle longévité conjugale est au-dessus de la moyenne, me dit-on. N’y cherchez aucun mérite car après quelques années on cesse d’y penser, surtout si sa femme est une agréable compagne offrant beaucoup de confort. Je pense que j’ai été très chanceux de connaître la femme qui fut ma femme.

      Toutefois, la Saint-Valentin est un cauchemar pour nous chaque année, surtout si elle tombe un soir où nous voulons aller prendre un repas tranquille au restaurant. Vous ne nous verrez certainement pas chez Atame vendredi soir prochain où ça risque d’être bondé et désagréable. Si nous sortons vendredi soir, ce sera dans un endroit où personne ne voudrait être vu avec sa blonde lors de la Saint-Valentin au risque de perdre ladite blonde à tout jamais (Lafleur, Eggspectation, Burger de Ville, Saint-Hubert) ou dans un restaurant hors de prix pour tous les petits miteux qui veulent faire bonne impression mais qui n’ont pas les moyens de s’offrir un repas pour deux à $500. Mon expérience en cette matière me suggère que ça ne vaut pas la peine de dépenser une telle somme sur une fille qu’on souhaiterait épouser pour un repas de Saint-Valentin: si la fille vous aime, ça ne fera aucune différence; si elle ne vous aime pas, ça ne fera aucune différence non plus. La meilleure chose à faire est de cuisiner pour elle à la maison et de laver la vaisselle (bien évidemment), avant ou après, si vous me comprenez.

      Le problème des repas au restaurant se pose aussi le jour de la fête des mères, sauf que l’idée de cuisiner à la maison pour sa mère risque d’être désastreuse, surtout si ladite mère sait cuisiner, ce qui n’est pas toujours le cas, bien évidemment.

    • Perso j’aime bien mieux que mon chum me surprenne un 6 avril, un 3 mai ou un 12 septembre avec un cadeau qu’il se sente obligé de trouver sous pression quelque chose d’original pour le 14 février. J’aime les vraies surprises.

      Ceci dit, oui nous faisons quelque chose le 14. J’aime bien les boîtes spéciales que les grands restos imaginent pour l’occasion. Le Galopin à Québec a été un des premiers à en offrir et elles sont vraiment très bonnes, pas de trouble en plus.

      Mais j’ai un restant de quétaine. Je fais toujours un menu spécial pour mes enfants (même si ils sont ados). Je l’imprime en rouge et le décore comme un menu de resto. Il y a toujours quelques chocolast dans la boîte à lunch aussi. Ça s’arrête là pour cette journée que tout le monde dit ‘’spéciale”.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • My Categories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2013
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité