La Tour de Babel 2.0

La Tour de Babel 2.0 - Auteur
  • Isabel Authier

    Un blogue consacré aux plaisirs de la vie. Saveurs. Maison. Voyage. Culture. Et plus si affinités…
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 21 mai 2013 | Mise en ligne à 13h08 | Commenter Commentaires (3)

    Du bon théâtre d’été, ça se peut

    Le Prenom-3.jpg

    Loin de moi l’idée de vous dire quoi faire, mais je vais le faire quand même.

    Cet été, je vous suggère de réserver une soirée à votre agenda pour aller voir la pièce Le Prénom, qui s’installera au Théâtre Juste pour rire de Bromont.

    J’ai l’air de faire de la promotion comme ça, mais ça n’a rien à voir. Je veux juste que vous passiez un bon moment, c’est tout.

    Il faut d’abord que vous sachiez que j’ai en horreur le théâtre d’été. J‘hayis ça pour mourir.

    L’été dernier, j’ai d’ailleurs gaspillé deux heures de ma vie au même théâtre de Bromont devant la pièce Double vie. Dans mon livre à moi, comme dirait Stan dans Les Boys, il s’agissait d’une platitude sans nom.

    Rien, entoucas, pour me donner le goût de retourner voir du théâtre d’été pour les 20 prochaines années.

    Mais dans le cas de la pièce Le Prénom, c’est complètement autre chose. Je l’ai vue l’an dernier au Monument National et je me suis amusée comme une folle.

    J’ai beaucoup ri ce soir-là, j’ai admiré le jeu savoureux des comédiens et j’ai surtout apprécié le fait qu’on ne prenait pas les spectateurs pour des cruches. C’est du théâtre purement divertissant, mais intelligent. Vous n’y verrez ni claquage de portes, ni cris stridents.

    Et la bonne nouvelle, c’est qu’à Bromont, on aura droit à la même distribution que celle de la pièce jouée à Montréal l’an dernier.

    C’est-à-dire un Patrice Robitaille craquant dans son rôle de grand baveux, qui s’amuse à semer la bisbille dans sa famille en apparence sans défaut. Son petit jeu prendra toutefois des proportions insoupçonnées!

    Celui qui joue son beau-frère intello et bourgeois, c’est Christian Bégin, excellent en gars complètement dépassé par les événements. Le choix du prénom de son futur neveu lui reste décidément coincé en travers de la gorge!

    Et on est charmés par le jeu d’Isabelle Vincent, dont le personnage accumule les frustrations depuis des années et qui dira enfin ce qu’elle pense de toute sa famille. Le soir où j’ai assisté au Prénom, sa longue tirade de défoulement lui a valu une chaleureuse ovation du public au beau milieu du spectacle! Faut le faire!

    Bref, courez voir Le Prénom. Vous m’en donnerez des nouvelles!

    photo archives La Presse


    • Ouin… Vous savez comment nous tenter… Merci du tuyau.

      Et si vous passez par Québec, je vous suggère l’Emmerdeur de Francis Veber au théâtre du Petit Champlain. J’ai vu la pièce l’année dernière ou l’autre année et c’était vraiment très bon, dans le style léger mais pas criard. Ce sont les mêmes comédiens qui avaient fait Le dîner de Con au même endroit les années précédantes.

      Oui, il est possible d’avoir du bon théâtre léger et accessible. Une bonne manière d’initier les ados.

    • J’ai vu beaucoup de théâtre d’été dans ma vie et que du bon!

    • Nous avons vu “Le Prénom” l’an dernier à Montréal. Nous avons affronté les cônes oranges, les détours et autres aléas pour nous y rendre, mais ça valait largement la peine.

      Je suis une maniaque de théâtre, en été comme en hiver, et je n’ai qu’un conseil à vous donner: Si vous n’avez qu’une pièce à voir dans les cinq prochaines années, allez voir celle-là. Pour ma part, j’y retourne cet été et j’emmène deux spectatrices avec moi car je ne veux pas qu’elles aient manqué ça!

      La distribution est remarquable mais notons au passage la scène où le personnage d’Isabelle Vincent pète les plombs. Un morceau d’anthologie!

      Une autre suggestion en passant: ne louez pas le film avant de voir la pièce. Parce que notre version théâtrale de ce texte remarquable est bien meilleure et, à mon avis, mieux rendue par la distribution d’ici.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • My Categories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité