La Tour de Babel 2.0

La Tour de Babel 2.0 - Auteur
  • Isabel Authier

    Un blogue consacré aux plaisirs de la vie. Saveurs. Maison. Voyage. Culture. Et plus si affinités…
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 1 mars 2013 | Mise en ligne à 11h12 | Commenter Commentaires (3)

    Cochon d’amour

    bacon-lip-balm

    Délaissé durant un temps, le bacon est partout depuis deux ou trois ans. Tendance, vous dites? On en met sur la crème glacée, on en fait des biscuits, on le badigeonne même de Nutella.

    Je m’adresse donc ici aux émules du décadent chef Martin Picard, aux maniaques de charcuterie, aux amants de gras et de sel, bref à tous ceux pour qui le plaisir de la bouffe passe avant la santé (!).

    Le bacon vous fait saliver? Comme trop d’Américains, vous préférez manger du bacon plutôt que faire l’amour?

    Chers petits cochons, voici de quoi vous faire fantasmer. J&D’s est une compagnie qui vénère littéralement le bacon.

    Les fondateurs, Justin et Dave, sont deux gars de Seattle qui ne jurent que par ça, quitte à mourir à 45 ans d’un infarctus massif. Leur slogan: «Everything should taste like bacon».

    Je ne vous en aurais probablement jamais parlé — car la malbouffe m’écoeure un peu —, mais quand j’ai aperçu la liste de leurs produits, je me suis ravisée. C’est trop fou pour garder ça pour moi!

    Alors, sachez qu’il existe sur cette Terre un inhalateur d’air à saveur de bacon, du baume à lèvres au bacon, des enveloppes à lécher au goût de bacon et, oui, oui, de la crème à raser au bacon. D’où la mise en garde de J&D’s aux futurs utilisateurs de ce produit de beauté culinaire: «Préparez-vous à être aimé, admiré et possiblement dévoré par les ours».

    Le bacon et l’humour font manifestement bon ménage.

    La preuve: pour redonner le goût du sexe aux personnes citées au troisième paragraphe, on a même pensé fabriquer du lubrifiant au goût de bacon… Question de joindre l’utile à l’agréable.

    Mais on n’a pas oublié les consommateurs plus traditionnels. Il existe pour eux des aliments courants comme de la mayonnaise, des croûtons, du popcorn, des assaisonnements et de la vinaigrette, toujours et uniquement à saveur de bacon.

    Ces cochonnailles sont toutefois peu accessibles aux Québécois. À moins de passer par le Wal-Mart de Plattsburgh: c’est le point de vente le plus près…

    Heureusement que, de nos jours, tout s’achète sur internet. Par pure curiosité, je vais commander le popcorn.

    Si vous recevez vos produits avant moi, promettez de m’en faire une appréciation. Surtout si vous optez pour un de leurs produits disons… dérivés.


    • Winners (à Québec) vendait le popcorn au bacon avant Noël…!

    • Je me doute bien que je vais vous décevoir mais… j’haïs le bacon! Pas capable. Sa seule odeur me pousse à vouloir me réfugier dans un fond de puisard.
      Pourtant, je suis blanc, catholique et québécois depuis 20 générations de mangeurs de cochon. Mais l’hérédité ou l’atavisme m’a fait faux bond. Je ne mange pas et ne mangerai jamais de produits du porc.
      Surveillez votre cholestérol. Moi, je n’ai pas ce problème.

    • ..Du baume pour les lèvre au goût de bacon!!?? Un coup parti, pourquoi pas du sirop d’érable sans sucre au goût de poivron rouge?

      Comme me disait le paternel quand l’enfant que j’étais succombait à une affiche ou une annonce quelconque: «Encore une affaire pour vendre. Tu n’as pas vraiment besoin de ça.»

      Et vous savez quoi? Avec le recul, je dirais que 99% du temps ce fils d’irlandaise un peu «contraireux» avait raison.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • My Categories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité