La Tour de Babel 2.0

Mercredi 29 avril 2015 | Mise en ligne à 15h49 | Commenter Aucun commentaire

Avez-vous dit gluten?

Capture d’écran 2015-04-29 à 11.47.24

Gluten par ci, gluten par là, ce mot encore inconnu il n’y a pas si longtemps est maintenant sur toutes les lèvres.

Et le plus loin possible des lèvres de ceux qui ne peuvent le tolérer dans leur alimentation. Présent dans la plupart des céréales, le gluten est, par la bande, contenu dans une foule d’aliments courants.

D’où la difficulté des personnes intolérantes à reprogrammer leur alimentation, en devant éliminer toutes les sources potentielles de ce qui, pour eux, constitue presque un poison.

La bonne nouvelle, c’est que les recettes sans gluten se multiplient dans les livres et sur le web. En voici une fort originale, à base de farine d’amandes (qu’on peut trouver dans les épiceries «santé»). À essayer, même si on tolère le gluten!

Pain chocolaté à l’avocat, sans gluten (10 portions)

1 avocat coupé en deux, pelé, dénoyauté et réduit en purée

2 tasses de farine d’amande

1/3 tasse de cacao

1/2 cu. à thé de sel

1/2 cu. à thé de cardamome moulue

1/2 cu. à thé de bicarbonate de soude

1/4 cu. à thé de levure chimique

3/4 tasse de cassonade foncée

2 oeufs

Préchauffer le four à 350°F. Graisser un moule de 8 po x 4 po. Dans un petit bol, mélanger la farine, le cacao, le sel, la cardamome, le bicarbonate de soude et la levure. Mettre le bol de côté. Dans un grand bol, battre l’avocat et la cassonade à vitesse moyenne jusqu’à l’obtention d’une consistance lisse. Continuer à battre en ajoutant les oeufs, cette fois à haute vitesse pendant une minute, jusqu’à l’obtention d’une texture mousseuse.

Incorporer les ingrédients secs au mélange d’avocat. Bien mélanger. Verser le mélange dans le moule graissé. Cuire 55 minutes. Laisser refroidir. Pour de meilleurs résultats, couper le pain avec un couteau dentelé.

Garnir d’une touche de crème fouettée, pour une gâterie plus gourmande.

***

Cela m’amène à vous parler de la petite entreprise Sandra sans gluten, qui se spécialise dans les aliments — je vous le donne en mille — sans gluten et sans produits laitiers. La mission de ce duo mère-fille : faciliter la vie de ceux qui doivent composer avec ces intolérances. Intéressant.

Depuis peu, le commerce de Rougemont offre un service de plats cuisinés, emballés sous vide. Chaque semaine, il est possible d’acheter un plan-menu composé de cinq dîners, cinq soupers et cinq collations/desserts.

Parmi les choix, on retrouve notamment la soupe-repas aux boulettes de dinde, le poulet Général Tao, le spaghetti sauce à la viande, le ragoût de lentilles et la croustade pommes et gingembre. De quoi se sustenter sans sacrifier son plaisir.

C’est un peu cher, mais il faut tenir compte du fait que les produits sans gluten et sans lactose sont plus dispendieux que les produits traditionnels. Je présume donc que même en concoctant ses propres plats, la note d’épicerie est plus salée.

Pour en savoir plus, on consulte le www.sandrasansgluten.com

photo et recette : Almond Board of California

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

Vendredi 24 avril 2015 | Mise en ligne à 15h21 | Commenter Aucun commentaire

Le paradis des lunchs

Poissonerie_Cowie_34

Scénario typique. On se fait à souper, on a mal calculé, et on n’a rien de bon à mettre dans le sac à lunch pour le lendemain.

Une fois midi sonné, c’est le branle-bas de combat pour trouver quelque chose à se mettre sous la dent. Mais quand on a envie de bien manger, en respectant le Guide alimentaire canadien, ça complique un peu les choses.

C’est un peu loin du bureau, mais mon «spot» préféré, c’est la Poissonnerie Cowie à Granby. Lorsque j’ai à faire dans ce coin de la ville autour de l’heure du dîner — et que je n’ai rien à manger —, je mords irrésistiblement à l’hameçon!

On peut manger sur place à son petit bistro bien nommé L’Ancrage, mais on sert aussi pour emporter. Chaque jour de la semaine, quatre ou cinq plats sont au menu. Parmi les choix : la salade de saumon aux mandarines — savoureuse —, la casserole de homard, le spaghetti aux fruits de mer, les crevettes général Tao, la brochette de saumon — délicieuse —, et même le fish & ship (fait d’aiglefin enrobé d’une panure à la bière, me dit-on).

La plupart des plats sont accompagnés de bons légumes rôtis et croquants et d’un riz pilaf fondant à souhait. Un potage et une boisson chaude sont toujours inclus dans le menu du jour.

Déjà hâte à la prochaine visite pour goûter le sauté de pétoncles aux fines herbes!

Voilà donc une adresse toute simple, mais qui vaut franchement le détour. Par beau temps, on peut même casser la croûte sur la terrasse.

Petit point à améliorer cependant : même si le service y est impeccable, l’équipe du bistro devrait éviter les petites querelles en public. On se garde une petite gêne devant les clients, d’accord?

photo Alain Dion

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

Mardi 31 mars 2015 | Mise en ligne à 11h12 | Commenter Un commentaire

Les chouchous de ma cuisine

On a tous nos produits chouchous, ceux qui dépannent en fin de journée, ceux qui font saliver juste à y penser ou ceux qu’on aurait aimé inventer. Vous savez, ces aliments et ces objets qu’on s’assure d’avoir toujours à portée de main quelque part dans la cuisine?

Voici quelques-uns de mes favoris. Quels sont les vôtres?

crevettes

Crevettes roses d’Argentine

Au rayon des produits surgelés. Ces petits crustacés déjà roses goûtent le homard et fondent presque sous la dent. Des crevettes vraiment succulentes et cuites en deux minutes.

ananas

Épluche-ananas

On se prive parfois d’acheter des ananas, juste parce qu’ils sont difficiles à éplucher. Ce petit bidule — sur le marché depuis des années — fait tout le travail pour nous. En le «vissant» dans le fruit, on retire uniquement la chair et le jus. Suffit de jeter la pelure et le coeur restants. Génial!

olives

Olives Cerignola

On dit que c’est la plus grosse des olives italiennes. Vertes, charnues et savoureuses, ces olives ont un goût unique et subtil; leur chair est ferme comme un fruit. Rien à voir avec les traditionnelles olives en pot. Mais elles se mangent comme des croustilles. Attention aux calories!

craquelins

Craquelins Diva’s Delightful Crisps

Fromage, pâté, confit d’oignon… Tout semble meilleur sur ces craquelins à la texture parfaite et offerts en trois saveurs originales, dans une seule et même boîte. Ma préférée : romarin, raisins et amandes.

betteraves

Betteraves sous vide

Je suis folle des betteraves, mais leur préparation est rebutante. Dans ce petit paquet sous vide, on trouve quatre betteraves déjà cuites et épluchées. Ne reste qu’à les déguster. Le meilleur de l’histoire, c’est que leur goût ressemble beaucoup à l’original. Un accompagnement santé, délicieux et rapide.

cookina-bbq-large-fr

Feuille de cuisson Cookina

Tannés d’échapper des aliments entre les grilles du BBQ? Cette grande feuille permet de faire rôtir viandes, légumes et poissons sans risquer les gâchis. Tout est parfaitement grillé, marques à l’appui. Et les grilles demeurent propres! Cette feuille est anti-adhésive, lavable et réutilisable de nombreuses fois. Il faut toutefois faire attention de ne pas mettre la chaleur trop élevée, pour éviter de potentielles émanations. On la trouve dans plusieurs quincailleries.

couscous

Couscous israélien des Épices de Marie-Michèle

Je prêche ici pour ma paroisse d’adoption. Les Épices de Marie-Michèle est un fleuron de Chambly. Les mélanges inventés par ce petit commerce sont épatants et pleins d’originalité. Avec ses gros grains et ses arômes exotiques, ce couscous israélien fera sensation sur votre table, c’est garanti.

cubes

Herbes et condiments en cubes surgelés

Une recette demande de l’ail, de la coriandre, du basilic? Vous n’avez pas le produit frais sous la main? Ouvrez le congélo et faites «poper» un cube ou deux dans le poêlon! Parce que c’est bien beau les herbes fraîches, mais acheter une botte ou un emballage complet pour quelques feuilles, c’est un peu ridicule. Les trois-quarts finissent toujours à la poubelle. Un compromis parfait en attendant de faire pousser vos propres végétaux…

Cuisine-Jarret-Porc-braise

Les plats préparés de Plaisirs gastronomiques

Nos horaires ne permettent pas toujours de faire braiser less viandes durant des heures. Une fois de temps à temps, on se laisse tenter par celles-là. Je n’ai pas goûté toute la gamme de leurs produits, mais certains plats préparés par cette entreprise québécoise font très bonne figure. Parfois un peu salé, mais toujours tendre et généreux.

nouvelle_bouteille

Mycryo

Voilà une poudre de beurre de cacao qui remplace le beurre traditionnel, la margarine ou l’huile. On enrobe viandes, poissons et légumes de ce produit et on passe à la cuisson. Il emprisonne les saveurs et cuit sans éclaboussure.

macarons_foie_gras_

Macarons au foie gras et aux prunes épicées

Ça, c’est une folie qu’on s’offre dans les grandes occasions. Un délice ultra raffiné, fondant et sucré issus de la ferme artisanale Rusé comme un canard à Granby. Bons à se rouler par terre, mais chers : 14 $ pour une boîte de six macarons. Je les ai trouvés à la Ferme Héritage Miner à Granby.

Je trouve la plupart de ces produits à mon IGA, mais ils sont sûrement disponibles dans d’autres grandes chaînes d’alimentation. Les craquelins viennent de chez Costco.

photos internet et Isabel Authier

Un commentaire  |  Commenter cet article

 

publicité

  • My Categories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2015
    D L Ma Me J V S
    « avr    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité