La Tour de Babel 2.0

Jeudi 10 avril 2014 | Mise en ligne à 20h54 | Commenter Un commentaire

Oui, chef!

chef

Je n’ai jamais rien gagné de ma vie. À part peut-être un sac de sport dans un tournoi de golf ou des verres de shooter dans un party de Noël.

Imaginez donc ma surprise, l’an dernier, quand mon nom est sorti du chapeau lors du tirage d’un repas offert par une chef à domicile! Sur le petit carton, on pouvait lire «Forfait-repas gastronomique pour 6 personnes d’une valeur de 600 $».

Jamais rien gagné d’aussi gros!

Il a fallu beaucoup de temps pour que la chef en question, Émilie C. Brochu, puisse arrimer son horaire au mien. La jeune femme est très en demande.

Le grand soir a finalement eu lieu samedi. Les invités étaient conviés à 18h; la chef était déjà à la maison depuis 16h. Arrivée avec sa glacière, ses boîtes remplies d’aliments, ses ustensiles et ses plats de service, elle n’avait rien laissé au hasard.

Au menu: amuse-bouches, tartare de saumon à la mangue et à la fraise avec croustillants de sésame, tajine de poulet à la marocaine en cocotte et pommes farcies d’un crumble aux pistaches, sauce érable & cidre de glace.

Jeune et allumée, Émilie ne se qualifie pas de «loca-chef» pour rien. La plupart des produits qu’elle utilise proviennent des alentours de Rougemont, où elle habite. Des produits locaux, frais et originaux, on ne demande pas mieux.

Mais le concept en soi est complètement déroutant. Recevoir quatre convives sans avoir à lever le petit doigt n’est pas très habituel. On dresse la table et on attend qu’ils se pointent… Mon chum et moi sommes devenus étonnamment silencieux, n’osant plus dire un mot devant cette jeune inconnue atterrie dans notre intimité.

Puis la serveuse s’est pointée. Une serveuse! Le niveau de malaise a augmenté d’un cran. «Prendriez-vous encore un peu de vin?» «Laissez-moi vous débarrasser», murmurait l’avenante demoiselle.

J’imagine que pour les membres de la dynastie Desmarais, cela est tout à fait normal, mais pas chez nous.

Même les invités, je l’ai bien senti, n’étaient pas tout à fait à l’aise à leur arrivée. Comme si chaque mot pouvait être retenu contre eux. Parler des candidats aux élections? Nommer des gens? Faire des blagues un peu grivoises? Devant deux étrangères, vraiment?

Une fois à la table pourtant, toutes nos appréhensions se sont envolées. La discrétion et le professionnalisme d’Émilie et de son assistante ont eu tôt fait de venir à bout de nos réserves. En fait, on les avait presque oubliées.

Le repas a été délicieux, le service parfait et nos efforts réduits à leur plus simple expression. À leur départ, la cuisine était propre comme un sou neuf, comme si rien ne s’y était passé. Merveilleux.

Si vous avez un jour les moyens de vous offrir ce petit luxe, n’hésitez pas une seule seconde. Vous vous sentirez comme des châtelains!

Émilie C. Brochu (locachef.com) est basée à Rougemont, mais se déplace partout sur la Rive-sud et à Montréal.


photo Isabel Authier

Un commentaire  |  Commenter cet article

 

Lundi 31 mars 2014 | Mise en ligne à 16h31 | Commenter Un commentaire

Sortir de la boîte

Ah, la déco, le design, les projets, les rénos… On aime ça!

Quand le printemps se pointe (faites semblant), on a comme une envie de bouger les meubles, d’alléger les rideaux et de changer la douillette. On rêve des heures qu’on passera sur la terrasse, en se demandant comment on pourra l’améliorer un peu, encore cette année.

Une collègue a partagé un lien sur Facebook la semaine dernière. On y trouve 33 idées absolument géniales pour la maison. Ça tombe bien!

Non, on ne se construira pas un cellier souterrain en spirale, ni une piscine intérieure/extérieure comme à Santorini. Mais des gens l’ont fait, et c’est ce qui rend tout cela aussi intéressant.

Il n’y a pas de limite à la créativité et à l’ingéniosité quand on sort un peu de la boîte, qu’on pense autrement.

Si vous ne l’avez pas déjà vu, je vous glisse le lien. Suffit de cliquer dessus.

Pour le plancher transparent et le hamac au-dessus de l’escalier, toutefois, je passe mon tour!

Des idées géniales

Un commentaire  |  Commenter cet article

 

Lundi 24 mars 2014 | Mise en ligne à 16h59 | Commenter Commentaires (6)

Du bon vin à moins de 15$ ? Oui, oui !

Nul besoin d’être exceptionnellement perspicace pour se rendre compte que le vin coûte de plus en plus cher.

Ceux qui ne l’ont pas encore remarqué au restaurant ou directement à la SAQ n’ont qu’à lire les journaux pour se le faire confirmer.

Mais faut-il nécessairement débourser 20 $ et plus pour une bonne bouteille? Est-il possible de bien boire pour moins de 15 $? J’irai plus loin: peut-on, encore aujourd’hui, trouver du vin buvable à moins de 10 $?!

C’est le défi que j’ai lancé à Théa Lamoureux-Allard de Vins au féminin, qui collabore chaque semaine à l’hebdo Le Plus.

Elle nous propose aujourd’hui cinq rouges, cinq blancs et même un vin sans alcool à prix doux doux doux.

Vous serez heureux, j’espère, de ses suggestions!

LES ROUGES

11462008_is

Giorgio & Gianni Negroamaro Nero 13,70$

«100% Negroamaro, ce bel italien n’a rien à envier à ses comparses. Avec une dose de fruits noirs, de bois et d’épices bien équilibrée, ce vin accompagnera vos plats relevés comme nul autre.»

11676671_is

Castano Hécula 14 $

«Fait à 100% de Monastrell, ce vin espagnol me surprendra toujours! Avec une complexité enlevante pour un vin sous la barre des 15 $, ce vin muni de tannins charnus charmera les amateurs de vins corsés.»

00579862_is

Altano 13 $

«Un vin plutôt méconnu du Portugal, mais ô combien délectable. Avec ses notes de fruits rouges épicés et d’une matière tannique étoffée, c’est un vin qui se déguste à toute heure du jour!»

00743252_is

Poças Coroa d’ouro 14,65 $

«Faisant partie des 50 meilleurs vendeurs en vins de spécialité à la SAQ, c’est vraiment un chef-d’œuvre. Descendu tout droit du Douro, ce vin nous propose une belle dose de fruits épicés munis de tannins souples à souhait. Avec une belle acidité rafraîchissante, c’est un vin parfait pour accompagner vos moments d’apéro!»

10253351_is

Cardinal Zin 14,05 $

«Hors de tout doute, c’est ma petite découverte de l’année 2013. Les amateurs de vins sur le fruit avec une belle dose de sucre bien balancée seront charmés. Une avalanche de confiture de fruits rouges à prévoir! Un incontournable pour les fans de Zinfandel.»

LES BLANCS

00548883_is

Brumont Gros Manseng-Sauvignon 13,40 $

«Un vin d’apéro à l’état pur! Fait à base de Gros Manseng et de Sauvignon Blanc, ce vin est muni d’une acidité rafraîchissante qui ensoleillera vos moments d’apéro. Avec ses notes de fruits exotiques et d’agrumes, ce vin est en accord parfait avec vos poissons blancs préférés accompagnés d’un simple trait de citron.»

10754228_is

Robertson Winery Chenin blanc 10,30 $

«Bâti à 100% de Chenin blanc, ce vin est, sans hésitation, le meilleur rapport qualité-prix offert à la SAQ. Avec ses notes de pommes vertes et de poires, le tout offert avec une belle dose de minéralité, c’est un succès assuré! Un vin à acheter à coup de caisses pour le printemps qui tarde à arriver.»

00340406_is

Fleur du Cap Chardonnay 14,95 $

«Se dirigeant vers un tout autre registre, ce Chardonnay d’Afrique du Sud nous propose un produit qui n’est pas à prendre à la légère. Avec un beau côté beurré avec des effluves de noisettes grillées, c’est un vin idéal pour les accords mets et vins. Un beau petit ‘wow’ sous la barre des 15 $.»

11253564_is

Pyrène Cuvée marine 14 $

«Bâti essentiellement à base de Sauvignon blanc, ce vin du Sud-Ouest de la France accompagnera à merveille vos sushis et autres entrées à base de poisson blanc. Un vin qui goûte l’été et les moments sous le soleil. Parfait pour la terrasso-thérapie, c’est un produit qui mérite largement sa place dans ce palmarès.»

10702997_is

Petit Chenin blanc 14,55 $

«Fait à 100% de Chenin blanc, ce vin possède une belle vivacité qui charmera la plupart d’entre vous. Un vin blanc méconnu de l’Afrique du Sud disponible à un prix plus qu’alléchant. Avec des notes de fruits acidulés et d’une délicate minéralité, c’est un vin qui en rafraîchira plus d’un.»

À MOINS DE 10$

torres-natureo

Torres Muscat Natureo 9,25 $

«Ce vin révolutionne complètement le monde des vins sans alcool. On ne parle désormais plus de simples jus de pomme! Disponible pour seulement 9,10 $, il est merveilleux pour amorcer ou conclure vos soirées. Un beau ‘wow’! Je vous encourage à l’essayer.»

Chin!

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • My Categories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité