Nicolas Houle

Partage

Mercredi 12 juillet 2017 | Mise en ligne à 15h54 | Commenter Commentaires (2)

Le FEQ à mi-parcours

Pink sur les Plaines - photo Érick Labbé, Le Soleil

Pink sur les Plaines - photo Érick Labbé, Le Soleil

Ça roule toujours terriblement vite durant le FEQ. Nous voilà déjà à mi-parcours, avec de bons coups et de moins bons. Petit tour d’horizon.

La valeure sûre
Pink. On se doutait que ce serait excellent. Ce l’était. Son fameux ballet aérien durant So What a été le point culminant et hautement spectaculaire d’un concert varié et coloré, livré de manière impeccable.

La demi-déception
Kendrick Lamar. La qualité du matériel du rappeur était là, tout comme la qualité de ses interprétations. Mais tout seul sur l’immense scène des Plaines, c’était un peu ennuyant. Il y avait des temps morts et, en plus, ce petit froid lorsqu’il a décidé de s’attarder à une petite portion de la foule pas assez motivée à son goût, plutôt que de s’intéresser à la majorité qui était en feu…

La déception
Migos. Musicalement, les rappeurs étaient dans le coup, mais offrir à une foule déchaînée et compacte, qui les attendait depuis des heures et des heures un petit set de 45 minutes? Vraiment chiche.

La découverte
Bixiga 70. Une show dynamique et riche au plan musical, exactement comme on aime en voir à Place d’Youville. Dans un tout autre registre, j’ai passé du bon temps aussi, au même endroit, avec le sympathique bluesman Sugaray Rayford.

À la hauteur des attentes
J’avais bien hâte de voir Bros, vous le savez, j’ai adoré l’album. Un départ un peu lent pour un show extérieur, mais de superbes interprétations.

La surprise
Beaucoup aimé Anderson .Paak, sorte de Bruno Mars à sa manière, qui a, au final, valu davantage le déplacement que Kendrick Lamar quant à moi. Je dois dire que j’ai été surpris, aussi, de la grande efficacité de DNCE.


  • On m’a trainé de force à Pink, et finalement j’ai beaucoup aimé même si ce n’est pas dans mon registre habituel. Tout un spectacle. Je regrette un peu d’avoir manqué les Cowboys Fringants, ne serait-ce que pour la nostalgie de mes années de Cégep. Pour la suite, ce sera The Who, Metallica et Muse.

    C’est certain que Metallica 4 fois en 6 ans c’est beaucoup (FEQ x2, Colisée et Centre Vidéotron), alors pour l’effet nouveauté on repassera, mais ils font partie de mes classiques alors ce sera encore une fois mémorable j’en suis sûr. Muse pour la 2e fois, sans être un grand fan j’ai tout de même hâte d’entendre leur matériel sur les Plaines. Pour The Who, ce sera un jukebox assuré.

  • Même feeling pour Kendrick. Même agréable surprise pour Anderson .Paak.

    DJ Shadow à l’Impérial était épique ! Tout comme BADBADNOTGOOD (j’avais jamais vu des mosh pits dans un show de jazz!) !

    CO/NTRY était mémorable, mais pas pour la même raison (plusieurs flashs intéressants, mais la sauce ne prend pas).

    Phantogram ont également donné un excellent show, tout comme Tei Shi (superbe voix et arrangements très champ gauche, belle découverte).

    Dans ma mire pour les prochains jours : The Who, Danny Brown & Gorillaz, puis Muse pour finir le tout en beauté !

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2017
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives