Nicolas Houle

Partage

Vendredi 7 juillet 2017 | Mise en ligne à 12h14 | Commenter Un commentaire

La grande soirée hip hop et la suite

Le 50e FEQ est désormais lancé. Je l’ai amorcé en douce, dans la quiétude de Place d’Youville, avec un spectacle peut-être pas parfait en tous points, mais assurément intéressant des Barr Brothers. Vous connaissez l’histoire: à la dernière minute, Bassekou Kouyaté et sa bande n’ont pu se présenter, en raison de problèmes de visa, donc les Montréalais ont dû réagir rapidement pour pouvoir donner tout de même un concert où leur répertoire empruntait aux traditions africaines.

J’ai beaucoup apprécié aussi les Brésiliens de Bixiga 70, en première partie. Mon compte rendu ici.

S’il y avait de l’action sur toutes les scènes hier, c’est ce soir que les poids lourds commencent à arriver, avec la vedette hip hop de l’heure Kendrick Lamar, précédé d’Anderson .Paak et des Dead Obies. La troupe québécoise avait très bien fait l’été dernier au Pigeonnier et .Paak n’a plus de preuves à faire, alors tout laisse croire qu’on aura une soirée hip hop des plus prometteuses.

J’ai hâte de voir la réponse du public, parce que l’intérêt généré par Lamar depuis son fameux To Pimp A Butterfly va bien au-delà des frontières hip hop…

Y serez-vous?

Toutefois, aller sur les Plaines signifier rater l’hommage de Tony Allen à Art Blakey, à l’Impérial – allez-y pour moi…

Sinon, à quoi ressemble votre itinéraire?

Parmi mes sorties : je serai de retour sur les Plaines pour aller voir la haute voltige de Pink. Je compte aussi attraper les gars de Bros -mon bonbon du FEQ- peut-être même deux fois plutôt qu’une puisqu’ils seront à l’Impérial et à Place d’Youville. Suis curieux de voir le phénomène Migos à l’oeuvre, question d’observer si une étoile montante se confirme là…

Pendant des années, plusieurs se sont généreusement moqués de Michel Louvain. Preuve que ceux qui persévèrent finissent toujours par avoir leur reconnaissance, le chanteur aura sa grande fête à Place d’Youville, avec Gab Paquet en première partie. Je dois admettre que ça me tente davantage d’aller voir ces deux phénomènes à l’oeuvre que de me faire brasser l’excès de gras à l’ÉlectroFEQ pendant des heures!

Toujours dans le registre «vieux routier», impossible de passer sous silence les Who. Quel formidable répertoire à aller entendre live. Je suis craintif, toutefois pour le chant de Daltrey et Townshend (voir le clip plus bas). En espérant qu’on tombe sur une bonne soirée…

Personnellement, mon intérêt tend à diminuer pour Metallica et Muse, que je commence à avoir trop vu, mais ça reste deux phénomènes…

Entre les deux, un autre bonbon: Gorillaz. Très hâte de voir cette perfo et l’allure que prendront les nouvelles chansons. C’est sans doute une des offrandes les plus audacieuses du FEQ sur les Plaines – on verra si les festivaliers sauront en profiter…


  • Je vais aller à… l’Impérial, et pas juste pour vous !

    J’ai déjà vu Kendrick Lamar, ça devrait être pas mal bon, mais je vais regretter Anderson .Paak…

    Sans gêne, Michel Louvain est sur mon chemin.

    Pour les Plaines, je n’ai encore jamais vu Muse, ce sera l’occasion ou jamais car je n’ai jamais vraiment accroché sur ce groupe… là, gratuit, c’est bien probable. Sur les Plaines, The Who et Gorillaz sont aussi sur mon itinéraire qui devrait d’ailleurs ressembler à ceci :

    6 juillet : Brisa Roché, Ria Mae, The Zombies, Melissa Etheridge
    7 juillet : Common Dear, Lydia Képinski, Leyla McCalla, Tony Allen
    8 juillet : Corey Ledet & his Zydeco Band, Gypsy Sound System Orkestra, The Excitements, Pat Thomas & Kwashibu Area Band
    9 juillet : Heat, Samito, Mydy Rabycad, Pink Martini
    10 juillet : Tété, Sugaray Rayford, BROS, Los Lonely Boys
    11 juillet : Gilles, Ziskakan, Mbongwan Star, DakhaBrakha
    12 juillet : Laurence Castera, Francis Faubert, Gab Paquet, Michel Louvain
    13 juillet : Lou-Adriane Cassidy, The Dirty Nil, The Struts, The Who
    14 juillet : Val Thomas, The Beatdown, The Damn Truth, Amadou et Mariam
    15 juillet : Émeraude, Kelela, Danny Brown, Gorillaz
    16 juillet : Atsuko Chiba, Mondo Cozmo, Muse

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2017
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives