Nicolas Houle

Partage

Vendredi 25 juillet 2014 | Mise en ligne à 9h59 | Commenter Commentaires (14)

En attendant la rentrée… et le prochain FEQ

Les dernières semaines ont été bien tranquilles sur le blogue. Et les prochaines le seront davantage. Faut bien que vacances se prennent!

On le sait, on a eu droit à une belle cuvée du FEQ. Maintenant de quoi sera faite la prochaine?

Bien sûr, on peut spéculer sur les AC/DC et les Coldplay de ce monde. Ou encore sur d’autres grandes évidences de la pop ou de l’électro, du type Beyoncé, Katy Perry ou David Guetta. Tout programmateur rêve de faire courir un maximum de personnes autour de vedettes rassembleuses.

Personnellement, j’aime quand le Festival nous apporte des artistes que seule l’organisation peut se permettre, car autrement, l’aventure ne serait pas rentable ou pas assez payante.

Sous cet angle, j’aimerais bien un programme double avec Rival Sons et Gov’t Mule au Parc de la Francophonie. Les premiers, j’ai déjà eu l’occasion amplement d’en parler dans cette section du cyberespace, poursuivent album après album une irrésistible ascension et la planète tout entière s’éveille à leurs talents. Le Québec commence à emboîter le pas.

Quant à Gov’t Mule, le groupe du très doué Warren Haynes, il n’a pas signé un album aussi solide et pertinent que le récent Shout! depuis Life Before Insanity, en 2000. Sur cet album double, Haynes chante toutes les pièces sur un premier disque et, sur le second, ce sont des invités qui se prêtent à l’exercice, de Jim James à Glenn Hughes en passant par Grace Potter et Elvis Costello. Le résultat est impeccable. Gov’t Mule est typiquement un jam band de festival. Québec ferait là deux belles découvertes et passerait une soirée mémorable.

Sinon, au rayon «prestige», il y a toujours les mythiques Radiohead. Mais on sait que le band n’est pas friand de grands concerts extérieurs. Alors pourquoi pas nous surprendre et faire un événement, genre deux ou trois dates au Grand théâtre, comme le groupe l’avait fait à la salle Wilfrid-Pelletier, à Montréal, il y a quelques années. Ça sera pas mal, non?

Et pourquoi pas des passages de Vampire Weekend ou de Noel Gallagher, dont les débuts solo ont été très convaincants?

Qui dit mieux? C’est déjà l’heure de faire le booking pour le FEQ 2015. Et donc déjà l’heure de spéculer.

Je vous laisse là-dessus et vous revient pour la rentrée.


  • Nous sommes tous d’accord pour dire que l’édition 2014 du FEQ a été fabuleuse et que cela est très prometteur pour l’an prochain (je mise sur Foo Fighters) !

    Mais il a d’excellents concerts durant toute l’année à Québec et je n’aurai pas le temps de m’ennuyer dans les prochains mois avec mon calendrier déja bien garni:

    OUGHT (Groupe Art-Punk de l’étiquette Constellation… comment passer à côté de ça) !
    The Flaming Lips !! (Je me pince encore) !
    Timber Timbre (le meilleur album de 2014 à date pour moi et en liste pour le prix Polaris)
    A Silver Mont Zion (Encore de la visite de l’étiquette Constellation et un Must pour les fans de GYBE) !
    en plus des Austra, Beach House et Secret Chiefs 3 !

    Donc, même si le Festival est terminé, ne restez pas enfermé jusqu’à l’an prochain… restez curieux et vous ferez de superbes découvertes !

  • Bonne vacance.

    Dans le merveilleux monde underground de la musique Prog, deux nouveautés. IQ – The Road of Bones et Archive – Axiom https://www.youtube.com/watch?v=9U1p3cpcxZw . Par contre le nouveau Yes est à proscrire.

  • Secret Chiefs 3? Ou et quand?

  • Je suis bien d’accord avec cette vision des choses soit que le FEQ doit attirer des artistes que l’on ne pourrait pas voir autrement. Mais avec les Flaming Lips et Beach House à venir bientôt, je pense, comme francois390, que l’on ne s’ennuiera pas d’ici le prochain FEQ.

    Radiohead au Grand Théâtre ? Je suis preneur ! J’ai vu le groupe en extérieur et je pense comprendre pourquoi Thom Yorke n’aime pas trop…

    @sylvainchartrand

    Vous l’avez sûrement trouvé, mais voici un lien qui répondra à vos questions :

    http://www.le-cercle.ca/index.php?sectionid=2&page=10&direct=4182&detailclick=true

  • D’où est-ce que ça vient, ce truc selon lequel Radiohead n’est pas friand de grands concerts extérieurs? Je sais que les shows au parc Jean-Drapeau n’ont pas été mémorables pour plusieurs (quoique j’ai des raisons personnelles de me rappeler de celui de 2001), mais j’ai toujours entendu dire que leurs prestations préférées avaient eu lieu lors de grandes manifestations extérieures (Glasto 1997, Bonnaroo 2006, entre autres). Et je me souviens d’un Thom Yorke particulièrement en forme devant 80 000 personnes en 2012. Je pense que ça dépend vraiment de la communion avec le public…

    Oui, j’adorerais les voir au Grand Théâtre, comme tout vrai fan, et je serais sûrement capable de me procurer une paire de laissez-passer, mais priver 75 000 personnes d’avoir la chance de les voir à Québec, me semble que ça serait un peu égoïste.

    Sinon, oui, les jam bands manquent au FEQ. Pourquoi pas Umphrey’s McGee dans la liste?

    Et danny_c et francois390 l’ont dit, c’est toute une rentrée qui nous attend. L’aimant qui retient mes billets de spectacle sur la porte du frigo a du mal à faire son travail. Beach House, les Lips, Timber Timbre, Austra, plein de bons artistes d’ici… et il reste de la place pour quelques bonnes annonces.

    L’offre est toujours excellente, suffit maintenant d’y répondre avant que les promoteurs ne se découragent.

  • Pour Radiohead, il faudrait une formule comme pour The Killers cette année: Sur les Plaines et en spectacle intime payant. Lors du dernier passage du groupe au Parc Jean-Drapeau, Yorke avait été irrité par les feux d’artifice… et moi aussi ! Avec un groupe de rock plus lourd, on y aurait vu que du feu…

  • Une chance qu’il y a l’été pour récupérer des vagues de CD et vinyles du printemps! Sauf exception, l’année 2014 est celle des 20 dernières années où j’ai acheté le moins de nouveautés. Peut-être suis-je devenu un vieux crouton réactionnaire! ha!

    Le pire, c’est bien souvent le trio infernal d’octobre-novembre et décembre. Là, il faudrait que mon employeur dépose ma paye directement chez Amazon! Ça sauverait du temps!

    Je regarde mon top 20 depuis le début de l’année, pas grand chose de populaire jusqu’à présent.

    1 to be kind swans
    2 benji sun kil moon
    3 mutations vijay iyer
    4 extended circle tord gustavsen quartet
    5 the imagined savior is far easier to paint ambrose akinmusire
    6 mise en abîme steve lehman octet
    7 the road of bones iq
    8 aurora ben frost
    9 thumscrew mary halvorson/michael formanek/thomas fujiwara
    10 st. vincent st. vincent
    11 refractory obdurate woven hand
    12 the serpent and the sphere agalloch
    13 iii badbadnotgood
    14 gathering light gran etkin
    15 le vent colin vallon /patrice moret/julian sartorius
    16 hot dreams timber timbre
    17 i never learn lykke li
    18 switch nils petter molvaer
    19 play blue paul bley
    20 one is the other billy hart quartet

  • @patrick7676: Avez-vous entendu l’album de “OUGHT” ? Ils ont donné une prestation fulgurante mercredi soir au Cercle ! Comme si Mark E Smith de The Fall était avec les Talking Heads période punk ! Vraiment Excellent !

  • J’ai acheté le disque de OUGHT à sa sortie suite aux bonnes critiques trouvées sur internet. Même chose pour le plus récent Thee Silver Mt. Zion de la même compagnie de disques. J’ai beau les écouter en rotation continue, je n’arrive pas à les aimer autant que les plus vieux projets chez Constellation. Je dois avouer que mon ”horloge musicale interne” n’est pas propice depuis l’hiver aux musiques plus contemporaines. Je me demande si je suis le seul à vivre ce genre de niaiserie!

    Voilà un peu comment fonctionne mon ”horloge musicale interne”

    HIVER: classique, avant-garde, électronique ambient, post-rock, folk et musique de L’Asie Centrale et de L’Indonésie…

    PRINTEMPS: rock progressif, krautrock, chanson française des années 60-70, metal, new wave, coldwave…

    ÉTÉ: jazz, rock classique, blues, musique indienne, musique de L’Amérique du Sud…

    AUTOMNE: les nouveautés… Indie, électronique plus dansant, musique de films…

    Ce n’est pas toujours exactement comme ça, mais depuis au moins une décennie ce moule de choix pour le présent a pondéré mes achats de chaque semaine.

    Présentement, il me serait difficile d’acheter un coffret de Fritz Reiner, par exemple. Pourtant, en Janvier je n’écoutais que de vieux disques des années 50 en classique.

  • Le tout dernier Tim Bowness esr interessant.

    https://www.youtube.com/watch?v=XuzHTgev7Hc&feature=player_detailpage

  • @ sylvainchartrand

    Pas mauvais! Merci.

  • Comme suggestion pour le FEQ, je leur dit: Faites revenir les Flaming Lips a Québec ! Je suis encore sous le choc de leur spectacle d’hier passé sous le radar de beaucoup de monde parce qu’inclus dans la programmation d’Expo-Québec.QMagazine ditque Flaming Lips fait partie des 50 groupes qu’il faut avoir vu avant de mourir et c’est vrai. C’est un happening ou la symbiose entre la musique et le jeu de lumières et la mise en scène tient du jamais vu. Une méga-dose de psychédélisme et d’esprit peace and love et on sort de ce spectacle avec un grand sourire, comme sur un nuage. Groupe punk et nourri de psychédélisme hippie, FL va au delà des catégories.
    un petit exemple de leur savoir faire dans une reprise des Beatles

    http://youtu.be/j7B63yHbYaM

    Alors que ces dernières années, ils ont fait le réseau des grands festivals, il faut les faire revenir a Québec par la grande porte, le FEQ. FL le mériterait et le public de Québec aussi.

  • Et autre suggestion, Motorhead sur les plaines ou au pigeonnier ?

  • @hugo1981 : Je crois qu’on a surévalué l’attrait de certains groupes “indie” à Québec. On a toujours cru les FL trop gros/trop petits alors qu’on n’était que 500 à être prêts à payer 25 $ pour les voir dans un stationnement à Limoilou. C’était quand même un booking audacieux de la part d’Expo-Québec et je les en félicite. Faut prendre des risques dans la vie.

    Par contre, pour le FEQ, ça peut être une bonne chose, on va peut-être devoir corriger l’attrait estimé des groupes considérés “trop gros/trop petits”. Ça ouvre la porte à plein de possibilités.

    Dont un retour des Lips devant un parc de la Francophonie plein à craquer.

    Mais quel show! Je suis tout à fait d’accord.

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité