Nicolas Houle

Partage

Jeudi 5 septembre 2013 | Mise en ligne à 15h09 | Commenter Commentaires (4)

Prêts à faire tourner vos cassettes?

tumblr_static_cassette-store-day-2013-light-bg

De la même manière qu’il y a eu recrudescence du disque vinyle, est-ce que la cassette est destinée à connaître un second souffle? En fait, dans les milieux underground, les cassettes circulent encore régulièrement. Et peu à peu, les étiquettes indépendantes sont en train de lui donner une visibilité accrue.

C’est ainsi qu’on va se retrouver samedi avec le premier Cassette Store Day, avec des activités un peu partout chez des disquaires indépendants autour du globe. Les détails ici. Le collègue Ian Bussières a aussi écrit sur le sujet.

Est-ce à dire que la cassette va connaître un dynamisme nouveau comme le vinyle? Bien franchement, j’en doute. Ceux qui ont connu l’époque des rubans n’en sont pas si nostalgiques. D’abord, la durée de vie de l’objet est variable, tout comme celle des lecteurs ou la qualité sonore. Et puis l’objet est loin d’être aussi attrayant, au plan visuel, que le vinyle. Cela dit, j’ai encore bien des cassettes chez moi qui, une fois l’an, tournent encore fièrement…

À une certaine époque, c’était la course aux «tapes» qui étaient à la fois impressionnants visuellement et qui sonnaient bien. Des Maxell, des Teac, des BASF, des TDK… Rien de tel pour faire des copies d’albums. Diable que j’ai eu du plaisir à les dévisser pour faire tourner les rubans à l’envers et découvrir les messages subliminaux laissés par différents bands!

Les cassettes, ça vous parle encore? Sachez que Los Campesinos!, The Flaming Lips et Suicidal Tendencies sont parmi les bands qui feront paraître du matériel sur ruban. C’est le temps de dépoussiérer vos lecteurs avec de l’alcool et des Q-Tips!


  • Je ne m’ennuie pas des faces A plus courtes que les faces B, ou le contraire, des cassettes qu’il ne fallait pas oublier sur le tableau de bord ou même dans l’auto tout court, du ruban qui se tordait…

    J’ai vendu ma collection à un revendeur spécialisé dans l’usagé sans état d’âme à l’époque où le cd commençait à prendre toute la place. Aucune idée si le revendeur aura eu le temps d’écouler tout son stock avant qu’il ne soit passé mode. Contrairement à d’autres, j’ai très peu acheté de réédition en cd de ce que j’avais en cassettes.

    Les cassettes, c’est aussi Columbia par correspondance. Déballer une cassette neuve (ou un cd) de son emballage avant de la faire jouer, c’était faire durer le plaisir, un préliminaire. Imaginez quand on en recevait plusieurs d’un coup!

    Des Maxell, des Teac, des BASF, des TDK, j’avais complètement oublié ces marques-là. Elles ont pourtant fait partie de mon quotidien pendant un sapré bout de temps. Du métal sous pas mal de formes, du punk… Des fois, je perdais le carton qui allait dans l’étui de plastique. Il m’est arrivé d’écouter des albums jusqu’à en user le ruban sans savoir de qui il s’agissait. C’était aussi le plaisir de faire des cassettes pour d’autres, présenter son univers musical ou en créer un spécialement pour une personne visée!

  • ..Les cassettes. Je les ai toutes conservées et je suis toujours équipé pour les écouter et aussi pour enregistrer. Eh oui! J’enregistre toujours. J’avais hérité d’une petite caisse de cassettes de seconde main de haute qualité à la fermeture d’un bureau. Des 120 et des 90 minutes.

    Je continue à enregistrer des émissions de musique spéciales, du genre de celle qu’anime Catherine Pépin à la SRC. Du bonbon cette émission de Catherine. Je fais rouler cela quand je fais la cuisine car j’ai rarement le temps de prendre l’émission en direct. Les souvenirs remontent à la vitesse grand-V.

    Et j’oubliais. J’ai aussi un gramophone mais disons que celui-là, c’est plus occasionnel, pour la visite, surtout les petits jeunes qui n’ont aucune idée de ce que ce gros meuble foncé peut bien être et que j’ai sauvé de la casse chez un voisin alors que j’étais encore ado.

    C’est fou ce que la technologie a évolué, du gramophone à tous ces iChose et jusqu’aux montre dites «intelligentes»et finalement en assez peu de temps, d’un point de vue cosmique bien sûr.

  • Je ne m’ennuies pas des cassettes et même des vinyles.

    J’ai encore des cassettes que j’écoute à l’occasion mais, pour moi, ce n’est pas le support qui est important mais la musique.

  • J’en ai seulement que quelques-unes car à l’époque, je me contentais d’écouter ce qui passait à la radio. Et j’ai récupéré les deux-trois meilleures en CD…

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2012
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité