Nicolas Houle

Partage

Vendredi 12 avril 2013 | Mise en ligne à 12h35 | Commenter Commentaires (6)

James Blake, un crooner pas comme les autres

James Blake, vous connaissez? Le jeune chanteur et réalisateur britannique n’était pas passé inaperçu avec son premier album, éponyme, et pour cause : il a une voix de fausset bien à lui, de même qu’une signature musicale reconnaissable, où soul et électronica cohabitent superbement.

Sur Overgrown, il pousse la fusion plus loin, accouchant d’un album intime, mi-acoustique, mi-électronique, où le traitement sonore, les programmations et l’échantillonnage jouent un rôle-clé, quoique discret.

Blake collabore avec RZA (Wu-Tang Clan) le temps d’une pièce aux accents hip-hop (Take A Fall For Me), s’aventure dans l’expérimentation planante et hypnotique avec Brian Eno (Digital Lion) sans perdre de vue le pouvoir de sa voix, à témoin la pièce-titre, à l’esthétique minimaliste.

Overgrown est un album dense et exigeant, souvent cérébral, mais qui comporte de fascinantes trouvailles et qui, sous ses dehors baroques, s’appuie sur des lignes mélodiques fort efficaces, répétées à la manière d’une transe. Du haut calibre.

Après quelques écoutes on entre pleinement dans cet étonnant univers. Avez-vous apprécié?


  • Il est vraiment excellent ce nouveau James Blake, j’avais beaucoup aimé son premier (éponyme) mais celui ci nous amène encore plus loin!! Un des meilleurs album en ce début d’année et on est choyé du côté très bon albums (Atoms for Peace, The Knife, Bonobo, The Besnard Lakes)

  • Je ne suis jamais très à jour en ce qui à trait aux nouveautés musicales. J’ai déjà pas mal de disques que je n’ai pas encore assez écouté. De plus j’écoute presque exclusivement ma musique sur CD. J’aime pas trop quand ça va dans toutes les directions sur un même album. Ça semble se tenir comme album.

    Votre texte et surtout les extraits m’ont convaincu. Je vais aller le chercher et le mettre sur le dessus de la pile de Cds dès cette semaine ;-)

  • Je trouve curieux qu’on lui accole l’étiquette de “Crooner” Un mood électro mélange de dubstep à la Burial et fortement influencé par la musique soul!! Je cherche encore le ‘Crooner” ? Et vous êtes pas le seul Nicolas à associer James Blake et “Crooner”

  • James Blake a également sortie une série de EP beaucoup plus expérimental, entre autre les excellent CMYK et Klavierwerke!!

  • J’ai beaucoup aimé le premier album et je pense que ça sera de même pour celui-ci.

    Vrai qu’il y a de très bons albums ces temps-ci, on parle, pour la semaine qui vient de passer, même d’un “Big Three” (James Blake, Kurt Vile and The Knife). Sans parler des dernières semaines avec The Besnard Lakes, Suuns et autres Phosphorescent.

    Même l’Afrique s’en mêle : Bassekou Kouyate & Ngoni Ba, Bombino et Rokia Traoré viennent tous de sortir de solides albums.

    En espérant en voir quelques-uns au FEQ…

  • Verdict après quelques écoutes:

    Vraiment intéressant ! Plusieurs écoutes nécessaire pour vraiment apprécier son travail.

    Je ne suis pas fan de techno / dance / hip-hop mais ça ne dure qu’un moment et c’est bien integré.

    Merci pour cette suggestion M. Houle !

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2014
    D L Ma Me J V S
    « juil    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité