Nicolas Houle

Partage

Mardi 9 avril 2013 | Mise en ligne à 13h58 | Commenter Un commentaire

Le socio-financement à la rescousse de L’Union commerciale

L’Union commerciale n’a pas été une salle de spectacle active très longtemps. Fondée en 2012, dans la quartier St-Sauveur de Québec, elle a accueilli concerts et événements durant six mois plutôt chargés (Jello Biafra, Death From Above 1979, Mother Mother, Diamond Rings, etc.) avant d’être forcée de fermer ses portes. La raison? La ville réclamait des travaux pour insonoriser les lieux. Le hic, c’est que lesdits travaux sont coûteux…

Pour remettre la salle en opération, le directeur de l’établissement, Yannick Cimon-Mattar, fait une levée de fond. C’est par l’entremise de La Ruche, un nouveau site de socio-financement, qu’il interpelle le grand public. Si vous n’êtes pas familiers avec cette approche, je vous invite à consulter mon dossier sur le sujet, ici. Plusieurs artistes procèdent de cette façon avec succès. L’idée est simple: vous donnez un montant en échange duquel vous avez droit à certains privilèges. Plus le don est élevé, plus la récompense est généreuse.

Il y a peu, je m’intéressais au fait qu’en dépit d’une offre de spectacles en hausse à Québec, en termes de qualité et de quantité, le public semblait difficile à faire sortir – mon papier ici. Dans ce contexte, est-ce qu’ajouter une salle est une bonne idée? Dans le cas de l’Union commerciale, j’ai tendance à croire que oui. La salle s’est rapidement trouvée une niche et une signature. Qui plus est, dans un quartier où les lieux de diffusion sont plutôt rares…

Avec 50 000$ comme objectif de levée de fond, l’initiative peut sembler ambitieuse, or elle est louable et assurément réalisable.

J’en profite pour vous demander ce que vous pensez du socio-financement. Est-ce que cette dynamique du don contre don vous interpelle? Avez-vous déjà financé un artiste ou un projet de cette façon?


  • Je trouve que c’est une bonne idée. Malgré ces six mois chargés, je n’y suis pas allé faire un tour. Peut-être que j’aurais plus tendance à contribuer pour une salle où je vais habituellement. Sinon, je n’ai jamais financé de cette façon. Je me dis aussi que je contribue déjà pas mal…

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2011
    D L Ma Me J V S
    « nov   jan »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité