Nicolas Houle

Partage

Jeudi 24 janvier 2013 | Mise en ligne à 18h09 | Commenter Commentaires (7)

The Joy Formidable: les prochains Muse?

Avec The Big Roar, son premier album, The Joy Formidable affichait ses couleurs et ses ambitions : un son aussi mordant qu’expansif, taillé sur mesure pour les arénas et les festivals.

On atteint un autre niveau avec Wolf’s Law. Le trio du pays de Galles y distille une solide dose de riffs incendiaires, soutenus par des rythmiques hyper nerveuses, sans perdre de vue la qualité des mélodies, que la chanteuse et guitariste Ritzy Bryan livre avec une étonnante nuance.

Certes, l’emballage semble gonflé aux stéroïdes des studios, mais les compositions sont pertinentes. La décapante Cholla se débobine sur des chapeaux de roue et brille par ses contrastes, Tendons ralenti la cadence avec un riff brillant, tandis que l’effrénée Bats a des allures de montagne russe.

Et, juste au moment où l’on craint de sombrer dans la recette, Silent Treatment nous plonge en territoire acoustique. Ça s’essouffle légèrement en fin de parcours, mais nul doute que The Joy Formidable entre ici dans les grandes ligues.

Comme le groupe est un trio, verse dans les sonorités imposantes et réfère à un concept avec The Wolf’s Law, il est plus que tentant de faire des rapprochements avec Muse. D’ailleurs, la bande a ouvert pour ses pairs l’automne dernier. S’il est vrai qu’il y a des parentés, The Joy Formidable a sa propre signature – peut-être plus affirmée, à certains égards, que Muse, où l’on peut souvent repérer les sources d’inspiration.

J’ai l’impression que si la bande poursuit sur cette lancée en évitant de devenir une caricature d’elle-même, son ascension vers les sommets se poursuivra aisément… Le band sera à Montréal, au Corona, le 13 avril. Vous êtes preneurs?


  • Et dire que nous étions seulement 50 devant la petite scène à Osheaga 2011…

    Après une écoute, je ne suis pas convaincu du dernier album. C’est à suivre!

  • Le prochain Muse ?! J’en doute. Ça sonne surproduit à mes oreilles, un peu comme le dernier Garbage. Rien d’envoutant comme Muse à mon goût.

  • Y’a pourtant rien de plus surproduit que Muse. ;)

    Comme mathieu-efj, je ne suis pas tout à fait convaincu après une écoute complète. Beau mur de guitares, mais après 3-4 tounes, après Silent Treatment, on repart sur les chapeaux de roues et ça traîne un peu en longueur, comme vous dite. On se tanne et on retourne à Foxygen (qui a fait l’album de MGMT que MGMT n’est pas capable de faire) ou à Tire le coyote.

  • “Le band sera à Montréal, au Corona, le 13 avril. Vous êtes preneurs?”

    Non, j’avais été très déçu de leur performance à la flèche d’or en février 2011. Ce n’était peut-être qu’une mauvaise soirée, mais ça ne m’a certainement pas donné envie de les revoir. Pourtant j’aime beaucoup leur disque studio et je l’écoute encore régulièrement.

  • Je ne suis pas preneur. J’espère qu’ils auront tout de même du succès, mais sans devenir de nouveaux Muse. Disons que ces derniers ne sont pas dans mes goûts.

  • Hallelujah! Depuis 2 ans que je propage la bonne nouvelle sur ce groupe; Un mix de Muse-Metric, Dream Pop, de Post-Rock, de Grunge et de Shoegaze à la Ride, Lush, My Bloody Valentine et Slowdive. 2013 sera enfin leur année !

    Un excellent trio anglais avec des mélodies très accrocheuses mais qui soulève également des tempêtes de décibels et de distorsions !

    Et en concert, ils sont tout simplement explosif !! D’ailleurs, nous avons eu l’immense privilège de les voir à Québec en 2010 à l’Agitée pour un concert presque intime !
    http://livingthelivelife.wordpress.com/2010/11/06/better-watch-out-for-the-joy-formidable/

  • J’etais a la SAT pour leur dernier spectacle et c’etait excellent.
    Pas les prochains Muse parce qu’ils ne sont pas aussi Pop.
    Leur prochain album devrait les propulser beaucoup plus loin.
    Effectivement M Boivin, il y a encore une certaine redondance musicale, propre aux jeunes “bands”.

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité