Nicolas Houle

Partage

Mardi 8 janvier 2013 | Mise en ligne à 11h24 | Commenter Commentaires (14)

David Bowie: inespéré et attendu

David Bowie sort enfin de son mutisme avec non seulement une nouvelle chanson, Where Are We Now?, mais la promesse d’un 24e album studio, The Next Day, attendu pour le 12 mars en Amérique du Nord. Depuis la parution de Reality, en 2003 et plus particulièrement de la tournée qui a suivi, interrompue par des ennuis cardiaques, le père de Ziggy Stardust s’était fait fort discret. Il s’était contenté tout au plus de rares apparitions, notamment auprès d’Arcade Fire et de David Gilmour. Du coup, la machine à rumeurs avait fait son travail, laissant croire que le musicien était très malade.

Quand Peter Gabriel avait lancé son album Scratch My Back (2010), où il reprenait des titres de différents artistes, dont Heroes de Bowie, il était prévu que les chanteurs “repris” interprètent à leur tour une pièce de Gabriel. Bowie avait décliné l’offre. Le réalisateur Bob Ezrin m’avait alors indiqué : «David, pour certaines raisons, s’est retiré du monde de la musique pour l’instant. Mais avec David Bowie, on ne sait jamais: c’est un individu singulier, un grand artiste…»

Voilà donc qu’il refait surface avec un retour parfaitement orchestré. Bien malin celui qui aurait pu prédire cette sortie. Même qu’une part des représentants de son étiquette de disques, dont ceux à Montréal, avaient été tenus dans l’ignorance. Nul doute que l’effet de surprise a été réussi. On raconte dans The Guardian que le site Web de l’artiste s’est retrouvé hors ligne, lundi, en soirée, laissant les fans les plus fidèles espérer un possible revirement. C’est arrivé peu après minuit, soit juste à temps pour l’anniversaire de 66 ans de l’artiste. Et là, en plus d’une nouvelle composition, on avait droit à l’annonce d’un album de 14 chansons…

Bowie a renoué avec son réalisateur et complice de longue date Tony Visconti. Sur ce premier extrait, rien de bien révolutionnaire. En fait, avec sa plume typique, le Thin White Duke évoque Berlin et plus particulièrement l’époque où il y vivait. Dans le clip, l’artiste apparaît dans un atelier sous ce qui semble être l’appartement qu’il habitait naguère. Des images de la ville allemande défilent en toile de fond. Visiblement, notre homme est dans un mode rétrospectif, plutôt éloigné des aventures exploratoires ou audacieuses auxquelles il nous a déjà habitués. Ça n’en fait pas une moins bonne pièce pour autant, surtout que Bowie y apparaît à fleur de peau ou vulnérable et que la composition s’achève sur une belle montée dramatique. Si l’on comprend le concept du clip, qui n’est pas sans évoquer la rétrospective consacrée à l’artiste qui aura lieu au Victoria and Albert Museum de Londres, en mars, je ne suis pas sûr qu’il sert bien la pièce…

Reste maintenant à voir si Where Are We Now? est annonciatrice du ton de l’album. Chose certaine, ce qui semble être la pochette est aussi axé sur le passé, faisant référence de manière directe à celle de “Heroes”.

davidbowie-thenextday

Si on a droit à ce qui semblait, il n’y a pas si longtemps impossible -une nouvelle série de chansons- on peut désormais espérer une tournée de Bowie…

Voici la liste des pièces:

1. “The Next Day” 3:51
2. “Dirty Boys” 2:58
3. “The Stars (Are Out Tonight)” 3:56
4. “Love Is Lost” 3:57
5. “Where Are We Now?” 4:08
6. “Valentine’s Day” 3:01
7. “If You Can See Me” 3:15
8. “I’d Rather Be High” 3:53
9. “Boss of Me” 4:09
10. “Dancing Out in Space” 3:24
11. “How Does the Grass Grow?” 4:33
12. “(You Will) Set the World On Fire” 3:30
13. “You Feel So Lonely You Could Die” 4:41
14. “Heat” 4:25

Pièces supplémentaires pour l’édition de luxe:

1. “So She” 2:31
2. “I’ll Take You There” 2:44
3. “Plan” 2:34

Enfin, pour rire un peu, l’une des rares apparitions ces dernières années de David Bowie dans The Extras (2006), la série de Ricky Gervais.


  • Excellente chanson, j’aime beaucoup!! Le clip est très intéressant également, on retrouve dans l,atelier certains éléments qui ont servi dans des clips à l’époque de Outside et Earthling. Pour ce qui de sa collaboration avec Visconti, j’avais beaucoup aimé l’album Heathen qu’ils ont fait ensemble en 2002!! Moi je pense que Bowie pourrait nous surprendre avec cet album, ce silence de 10 ans ne peux qu,être bénéfique sur le plan créatif!!

  • Chapeau à Bowie! Produire un album dans le plus grand secret à notre époque, faut le faire. J’ai bien hâte de me procurer son nouvel opus le 12 mars prochain.

  • Je n’aime pas du tout. Il ‘’sonne” vieux. Aucune énergie.

  • Ziggy stardust etait tres bon mais apres…. plutot decevant. Je l’ai vu et entendu avec pink floyd,il ralait plus qu’il chantait,ca faisait pitie a entendre… la fin d’un mythe base’ plus sur un look que sur le talent reel. Il devrait suivre des cours intensifs de chant…

  • @eternite

    1-Ses chefs-d’oeuvre (la période berlinoise notamment) sont arrivés bien après Ziggy.
    2-Bowie a l’une des voix les plus versatiles de l’histoire de la musique rock.
    3-Dire que Bowie n’a pas de talent réel est tellement une énormité que cela se passe de commentaries.

    En bref, vous racontez n’importe quoi.

  • Best New Track selon Pitchfork !!

    @ eternite: Après Ziggy il y a eu Aladdin Sane, Low, Hero, Station to Station, Scary Monster, Outside, Earthling et au début des années 2000 Heathen et Reality et j,en passe…

  • La BBC a parlé à Tony Visconti. Selon le réalisateur, qui s’est dit “surpris” par le choix du single, tout en saluant comment il lie le passé au présent et au futur, ce serait un album rock, avec des pistes qui vont dans de nouvelles directions. Visconti a aussi indiqué que Bowie est «extrêmement en santé». À suivre…

  • J’espère que Visconti dit vrai. La dernière fois que j’ai eu cette impression de voir un Bowie vieux et dépassé, c’était quand il dansait sur la rue avec Mick Jagger.

    Mais bon, j’avoue ne pas être un de ses plus grands fans.

  • @ eternite ~

    Sérieusement…

    Vous devriez vous en tenir à partager vos versets apocalyptiques
    annonciateurs de fin du monde et autres bondieuseries habituelles.

    comme critique musical… vous êtes pas mal nul!

  • @ Nicolas : Merci, oui je viens de lire l’article concernant les propos de Visconti, pas mal intéressant!! Bien hâte d’entendre la suite!!

  • Bowie avait probablement la possibilité de faire un retour plus fracassant. Mais cette superbe balade serait passée inaperçue… Il est malin.

    Si les pistes plus rock de l’album sont aussi inspirées ça promet !

    Je n’aurais jamais cru lire sur un blogue de musique une remarque à l’effet que ce gars là n’a pas de réel talent.

    Je ne l’ai vu qu’une fois en spectacle alors qu’il ‘frontait’ Tin Machine. Il a mis le public dans sa poche en 5 minutes avec un rock pas vraiment facile. Je n’ai jamais rien revu de tel. Je suis loin d’aimer tout ce qu’il a fait mais il est dans une classe à part…

  • Peu importe la qualité de cet album, David Bowie doit être considéré
    comme un des grands artistes de notre époque.

    Compositeur, chanteur, musicien aux multiples personnalités
    et à la créativité sans cesse réinventée…
    Acteur sur scène et au cinéma, peintre, sculpteur…

    J’ai vu six de ses spectacles entre 1974 et 2004
    et je ne détesterais pas en voir un septième…

    Si Macca est capable… le Thin White Duke aussi!!

  • Comme ils disent en anglais ‘boring’ ennuyant…rien de neuf sous le soleil…nommer des noms de villes…..ca sent le texte écrit en 15 minutes….sur une trame de documentaire….
    désolé pour les fans…espérons que le reste de l’album sera a la hauteur du bonhomme aux yeux ‘2 tons’….

  • J’aime bien ce que j’ai entendu de Bowie, mais je n’ai entendu que ses gros succès. Je viens de me procurer un DVD (A Reality Tour) qui me dira peut-être s’il vaut le détour en live, au cas où il repasserait par Québec.

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité