Nicolas Houle

Partage

Jeudi 13 décembre 2012 | Mise en ligne à 15h59 | Commenter Commentaires (5)

Concerts de l’année – suite et fin

…Suite et fin de mon palmarès des 10 spectacles de l’année à Québec…

Sharon Jones & The Dap Kings, 27 octobre, Palais Montcalm

On savait que Sharon Jones avait une voix redoutable, mais jamais on n’aurait deviné que sur les planches, elle était le pendant féminin de James Brown. Elle a mis le feu au Palais Montcalm le temps de le dire…

*à noter que l’extrait ne provient pas du show à Québec

Madonna, Plaines d’Abraham, 1er septembre

Certes, le grand public souhaitait un spectacle de vieux succès, or le concert que Madonna a servi sur les Plaines n’en était pas moins haut en couleurs, provocateur, audacieux et intelligent. La Madone n’a laissé personne indifférent.

Marillion Impérial 18 juin

Il est fascinant de voir des vétérans dont la complicité est telle qu’ils parlent d’une seule voix. C’est exactement ce qu’on pouvait observer chez Marillion, où chacun des membres apposait sa pierre pour offrir les meilleures interprétations possibles.

*ici, l’extrait provient du show de Montréal

Erik Truffaz Quartet et Sophie Hunger, Cabaret du Capitole, 26 octobre

Programme double fort costaud durant le Festival de jazz : Sophie Hunger a presque volé la vedette, avec un tour de chant époustouflant, entouré de multi-instrumentistes doués, après quoi Truffaz et son quartette se sont faits aussi aérien que rock ou funky…

*ici non plus, l’extrait n’est pas de Québec, mais on y voit Tuffaz rejoint par Hunger, comme au Cabaret du Capitole…

Fun. Impérial 1er mai

Fun. devrait être couronné lors des prochains prix Grammy. On a donc pu d’apprécier la troupe lorsqu’elle était en pleine ascension. Et on a pu constater que, même s’il est fluet, Nate Ruess a une sacrée voix.

Mon prix citron à… Peter Gabriel, 16 septembre, Colisée

Jamais au grand jamais je n’aurais cru qu’un jour Peter Gabriel pourrait monter sur scène aussi démotivé et accroché au passé. Certes, si on le compare à certains de ses pairs, ce qu’il a offert était honnête, mais selon ses propres standards, cette performance frisait l’échec : le premier tiers avait des allures de répétition devant public et de le revoir faire le train à la manière des années 80, ça faisait has-been.


  • Je suis entièrement d’accord avec votre prix citron. J’ai assisté au spectacle de PG au Centre Bell et c’était désolant à voir. Il était visiblement sur le pilote automatique. À son deuxième spectacle de la tournée, il semblait déjà vouloir en finir pour enfin partir en sabbatique. Et je ne parlerai pas des spectateurs dans les gradins qui n’étaient visiblement présent que pour entendre Sledgehammer et Don’t give up.

  • Watson, Waters, XX, Madonna, tout à fait d’accord.

    Si on savait à quoi s’attendre dans le cas de la Madone, il était difficile d’être déçu. Waters a donné un spectacle démesuré et flamboyant, vraiment à l’opposé du bon jack sans prétention qu’il semble être devenu avec les années. Watson m’a émerveillé à deux reprises cette année. Je conviens avec vous que nous avons été chanceux d’avoir les XX à l’Impérial… et j’ai été chanceux de les avoir dans ma face.

    Je n’ai pas vu Cohen et je m’en mords les doigts. J’ai bien vu le fils au FEQ (avec Sophie Hunger, que j’ai aussi manqué cet automne), mais il semble y avoir quelques petites différences entre les deux.

    Il y a aussi Bonnaroo, que j’ai enfin vécu. Radiohead a donné un show tout ce qu’il y avait de plus inspiré. J’ai aussi pu voir St. Vincent le même soir. Les Alabama Shakes. Laura Marling. Avoir envie de me garrocher dans le moshpit au son de Flogging Molly. Danser sur les rythmes full urbains de The Roots. Saluer le diable pendant le show d’Alice Cooper. Me faire réveiller par Skrillex (le tab…). Voir les Beach Boys et Kenny Rogers le même après-midi (finir la checklist de mon père, quoi). M’envoler au son de Justin Vernon et sa bande, majestueux un dimanche en fin d’après-midi devant 50 000 personnes émerveillées. Découvrir Fun. Et Grouplove, un groupe de jeunes qui jouent mal, qui chantent pas très bien mais qui vous fendent ça, un sourire.

    Au FEQ, je trouve qu’on n’a pas assez parlé des retrouvailles avec Sarah McLachlan. Des artistes de cette trempe qui restent vrais, c’est rare en maudit. Quoi? Vous étiez en train d’être déçus par Beirut? :)

    Et j’ai vu Osheaga devenir un Lollapalooza 2 (genre : envoyez-nous vos groupes une fois qu’ils ont joué chez vous). C’est bien. Mais on était beaucoup trop au parc Jean-Drapeau cet été. Dommage, parce que j’avais été impressionné par MGMT, envoyé au tapis par Franz Ferdinand, charmé par Portugal. The Man, réconforté par Dan Mangan (qui joue aussi à l’aise devant 10 000 personnes qu’au Cercle) et inquiété par le chanteur de Passion Pit (qui semblait vraiment pas bien).

    Trois gros festivals en un été, c’est peut-être un peu trop, finalement.

    Mon prix citron va à Metric. Je veux bien croire qu’ils ont voulu se payer un trip et d’un côté, je les en félicite, les tournées canadiennes d’arénas sont rares de nos jours. Mais 2500 personnes au Colisée, c’est bien peu. Et même s’ils ont fait des petits miracles avec le son (considérant combien le temple de la liqueur brune était vide), c’était loin d’être parfait. Chapeau quand même, ils semblaient plus motivés que ne l’était Peter Gabriel plus tôt dans l’année.

    Dire que j’ai déjà des billets pour trois spectacles en 2013…

  • 1 – Radiohead – Centre Bell; à des années lumières de tous les autres !
    2- Patrick Watson 2 fois: Et à mon avis le concert du Grand Théâtre (passé l’effet de surprise du FEQ) était supérieur pour les interprétations magnifiés par un groupe totalement en symbiose avec un son immense (le meilleur de la demi-douzaine de concerts de Watson que j’ai vu depuis 2007) Et au miracle et une qualité d’écoute du public presque religieuse ! Bravo et merci !
    3 – Roger Waters – Pour l’évènement et tout ce qui a déjà été écris sur The Wall… mais mon quota de foule était atteint depuis longtemps pour me permettre d’apprécier pleinement le concert et de l’écouter !
    Ensuite dans le désordre le plus complet mes autres moments forts de l’année pour moi sont: Future Islands, Esmerine et Thus: Owls au Cercle; Cults, TRUST, (mention à Austra) The XX, Erik Truffaz avec Sophie Hunger, John Zorn 3 fois (2 à Victo et une à Paris !) et Get the Blessing au FIJM !

  • J’ai pu voir Fun. à Osheaga. Et j’aurais bien aimé voir Sharon Jones & The Dap Kings mais il y avait Rufus Wainwright en même temps. Le mois d’octobre a été encombré… je m’en plains encore ! Je n’ai pas manqué grand chose en allant pas voir Peter Gabriel. La proposition ne m’avait pas attiré, ouf !

    Mais l’année n’est pas encore terminée : il me reste Plaster ce dimanche.

    @ jacquesboivin

    Allez-y fort, j’aime bien voir qu’il y a quelqu’un qui voit plus de concerts que moi ;)

  • @danny-c Je ne veux pas gâcher votre plaisir, mais le show de Plaster au Grand théâtre est annulé…

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2014
    D L Ma Me J V S
    « déc   mar »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité