Nicolas Houle

Partage

Lundi 19 novembre 2012 | Mise en ligne à 18h25 | Commenter Commentaires (6)

Blegvad, Partridge et l’univers décalé de Gonwards

Gonwards box packshot

Peter Blegvad fait partie des artistes que je suis avec un plaisir sans cesse renouvelé. Éternel touche-à-tout, il a oeuvré autant en solo (dénichez les excellents King Strut, Just Woke Up et Hangman’s Hill) qu’avec John Zorn, les Golden Palominos, Henry Cow, Slapp Happy ou The Art Bears (le temps d’une tournée). C’est également un dessinateur doué, qui a publié les populaires strips Leviathan en Angleterre -un bébé pour le moins philosophe-, en plus d’avoir conçu des “eartoons” radiophoniques destinés à la BBC, où les deux parties de sa tête discutent ensemble…

Quel bonheur de le voir revenir à la musique sur Gonwards, en compagnie de son complice de longue date, Andy Partridge (XTC). Les deux hommes ont concocté un heureux mélange de chansons et d’histoires enrobées dans différentes approches stylistiques. On assiste à la naissance d’un monstre digne de Frankenstein : le blues; on écoute l’inquiétante histoire d’un tromboniste soufflant dans un instrument cryogénique; on a droit à un titre ensoleillé évoquant Saint-Augustin (St. Augustine Says); on entend un moteur de voiture dont le son est «bookofdeadbookofdeadbookofdead»! Dans Sacred Objects (voir la vidéo ci-dessus), Blegvad crée même une sorte de musée du blues, énumérant les objets typiques des pièces appartenant au genre.

Qu’il chante ou récite, Blegvad manipule les mots avec brio, intègre la science dans sa poésie, de même que des référents littéraires sans pour autant se faire lourd ou tourner le dos à l’humour. Partridge de son côté élabore finement les musiques et les orchestrations. En résulte une œuvre unique et baroque, comme on en entend trop rarement.

À noter qu’une version de luxe comprend un jeu de Gonwards, cousin du bingo, dessiné par Blegvad, ainsi que des titres et vidéoclips supplémentaires.

Un dessin typiquement blegvadien:

ANATOMY-OF-A-HIT_Blegvad


  • Merci de nous faire connaître ce Peter Blegvad,artiste assez méconnu et qui sort de l’ordinaire.Je me souviens bien d’avoir déjà écouté Henry Cow,musique assez free merci,mais ça fait bien des lustres…. Avec son copain Andy Partridge,humour,créativité et bonne musique ! À se procurer!

    À propos,quel est l’album le plus recommandable des Art Bears?

  • @marronnier Je vous suggère le premier de tous, Hopes & Fears, qui marque la transition d’Henry Cow à Art Bears et qui demeure empreint de fraîcheur. Blegvad fait une petite apparition à la basse. À noter d’ailleurs que son rôle au sein de ce groupe s’est limité à une tournée.

  • Je crois que je vais plonger et me procurer son album. J’avoue que l’étincelle est venue avec la mention d’Andy Partridge; XTC était mon groupe fétiche des années 80, quelle évolution pour ce band au fil des décennies.

    Merci pour la suggestion

  • @fordan L’album est publié par Ape House, le petit label de Partridge : https://www.burningshed.com/store/ape/collection/412/

  • Merci pour le lien,

    Wow, je me rappelais tout, mais c’est le fun de revoir avec ce qui s’est ajouté depuis la fin d’XTC. Je ne suis pas assez High-Tech pour bien saisir la remastering de Skylarking. Était-ce nécessaire.

    J’aime beaucoup les extraits, mais j’aurais aimé plus de back-vocals de Sir Partridge, inexistant ou presque en fait, à moins que j’ai pas assez écouté.

  • Ça dépend des titres, mais effectivement, les interventions vocales se limitent à des choeurs.

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité