Nicolas Houle

Partage

Vendredi 16 novembre 2012 | Mise en ligne à 11h06 | Commenter Un commentaire

Green Day: un ¡Dos! en dents de scie

Ces derniers temps, le nom de Green Day a surtout été associé au séjour de Billie Joe Armstrong en cure désintoxication et au report de plusieurs concerts que le trio devait donner. Néanmoins, la parution de la trilogie amorcée avec ¡Uno! se poursuit.

¡Dos! enchaîne dans une veine que le groupe a décrit comme un «party garage». Le portrait n’est pas très juste, ne serait-ce qu’en raison de la réalisation proprette et presque aseptisée, mais il est vrai que Green Day s’offre davantage de liberté que sur la livraison précédente, flirtant avec une pop rétro (Stray Heart), touchant au classic rock (Wow! That’s Loud) en plus de se permettre un salut à Amy Winehouse.

S’il est intéressant de voir les gars servir autre chose qu’une copie de ce qu’ils faisaient dans les années 90, en particulier sur Lazy Bones, qui évoque The Strokes, force est d’admettre qu’ils sont loin de faire mouche à tout coup. Pire, il y a des titres à oublier, comme Fuck Time et son avalanche de clichés ou Nightlife et ses accents hip hop maladroits. Un album en dents de scie.


  • Au contraire, il y a dans Fuck Time une énergie palpable, digne des grands groupes de rock ; si vous ne l’avez pas aimée, c’est peut-être que vous ne l’avez pas écoutée assez fort. Montez donc un peu le son, vous allez voir. Et j’ai adoré Nightlife. Pourquoi parler de ses “accents” hip hop ? Ça en est, du hip hop, disons les choses clairement. Et ça fait du bien d’entendre Green Day sortir de son créneau. Vous n’aimez pas le hip hop, monsieur le critique ?Qu’a-t-elle de maladroite ? C’est une chanson à l’énergie malsaine, définitivement, et étonnante dans l’album, mais bien exécutée.

    Personnellement, je suis plutôt impressionné par les nouveaux disques de Green Day. Peu d’artistes peuvent se vanter, après 25 ans de carrière, d’être toujours aussi pertinents, d’arriver à trouver un aussi bon équilibre entre l’audace de l’innovation et le confort de leur son “traditionnel”. J’ai très hâte d’entendre Tre.

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2011
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité