Nicolas Houle

Partage

Jeudi 15 novembre 2012 | Mise en ligne à 8h37 | Commenter Commentaires (3)

Le oud qui rocke

Si je vous parle de world aujourd’hui, c’est que j’ai entre les mains un album qui rocke. Rabih Abou-Khalil, vous connaissez? C’est un virtuose du oud. Il a pondu de superbes albums au fil des ans, comme The Sultan’s Picnic, que je ne me lasse pas de faire tourner, et a le don de toujours bien s’entourer afin d’opérer d’heureux mariages sonores. Il a déjà eu à ses côtés l’harmoniciste Howard Levy, qu’on a souvent entendu auprès de Béla Fleck, de même que le percussionniste Mark Nauseef, qui a déjà été dans… Thin Lizzy et le Ian Gillan Band!

J’ai eu du mal à dénicher des extraits qui font honneur à son nouvel album, Hungry People, ne serait-ce qu’en termes de qualité sonore, mais vous pouvez écouter quelques séquences ici.

Sur ce nouvel opus, Rabih Abou-Khalil, qui s’était attardé du côté des voix portugaises et de la musique de film ces derniers temps, revient à ses racines libanaises, qu’il fusionne avec le jazz et les traditions européennes. Entouré de quatre musiciens aguerris, dont le bassiste-tubiste Michel Godard, qui souffle de temps à autre dans le serpent (instrument encore plus grave que le tuba) et le saxophoniste Gavino Murgia, qui se permet également des vocalises gutturales, Abou-Khalil s’aventure dans des titres parfois hautement complexes, mais jamais de façon prétentieuse.

Le leader et sa troupe s’efforcent de ne pas perdre vue les mélodies bien tournées et se permettent, ça et là, une dose d’humour. En résulte une cuvée de dix pièces qui séduisent par leurs envolées aux tempos effrénés, par leurs segments atmosphériques, mettant de l’avant le jeu sensible des solistes, ou alors par la large palette sonore, où oud, instruments à vent et accordéon se côtoient. Le tout est capté par les oreilles expertes de Walter Quintus. Hautement savoureux.


  • Mon album préféré est *BLUE CAMEL*(1991) mais je dois avouer
    que j’ai perdu sa trace après *CACTUS OF KNOWLEDGE* en 2001.

    Merci de me le remettre en mémoire…

  • Je connais ce musicien depuis longtemps mais je n’avais pas entendu parlé de ce projet. Le oud est sous-utilisé, je pense que cet instrument devrait être utilisé plus souvent dans plus de contextes. Ça pourrait changer, maintenant que Godin produit un instrument ‘accordable’ et plugable. Je vois très bien des ptits bands indie-rock s’y mettre et je suis très curieux d’entendre ça.

  • Non, je le connaissais pas du tout. Merci pour cette très belle découverte !

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2013
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité