Nicolas Houle

Archive du 31 octobre 2012

Mercredi 31 octobre 2012 | Mise en ligne à 13h47 | Commenter Aucun commentaire

Rival Sons : le blues rock parfaitement maîtrisé

Un peu à l’instar des Black Keys ou de Band of Skulls, qui affectionnent les sons vintage, Rival Sons se fait digne hériter des années 70 en mettant de l’avant un blues rock musclé, assaisonné de soul.

Avec Head Down, les Américains qui s’étaient distingués grâce à l’excellent Pressure & Time (2010), poursuivent là où ils avaient laissé, élargissant davantage leur palette sonore tout en démontrant la force de chaque musicien, qu’il s’agisse du guitariste, Scott Holiday, aussi efficace du côté des riffs teigneux que des atmosphères, ou de la section rythmique, franchement énergique. La grande star demeure toutefois Jay Buchanan au micro: son chant peut se faire puissant, mais également subtil, délicat, voire même angélique, à témoin la superbe Jordan, aux inflexions r’n’b.

Head Down compte un petit creux de vague aux deux tiers, mais du reste, il s’agit d’un album réussi, d’autant que le quatuor a su capter l’énergie propre aux performances live.

Pour peu que Rival Sons sache placer ses billes correctement, il pourrait passer de sensation underground à formation grand public. Tout y est: qualité des chansons, talent des musiciens, charisme du leader. Reste à espérer que quelqu’un aura le flair des les programmer chez nous – mieux, en tout cas, qu’en première partie d’Evanescence, comme ç’a été le cas à Montréal…

photo-3-1024x1024

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2012
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives