Nicolas Houle

Partage

Mercredi 29 août 2012 | Mise en ligne à 11h55 | Commenter Commentaires (6)

N’apportez pas votre eau, juste votre argent

581971-imposante-scene-58-metres-largeur

J’ai pu m’entretenir hier avec Craig Evans, le directeur de tournée de Madonna et l’un des vp du géant du spectacle, Live Nation. M. Evans était visiblement conquis par le site des Plaines et s’est même dit intéressé par la gestion du volet artistique du nouveau Colisée – mon texte ici.

De toute évidence, Live Nation flaire la bonne affaire à Québec et les gros spectacles payants sur les Plaines risquent de revenir. Si le public peut s’en réjouir, il faudra voir si on veut le faire de façon aussi contrôlée. Certes, la multinationale américaine veut prévenir tout débordement, mais plusieurs consignes de sécurité pour le show de samedi sont abusives.

Vous êtes quelques-uns à m’avoir écrit pour rechigner devant ces mesures. Pas de couteau, pas de drogue? Cela va de soi. Mais qu’on n’ait pas le droit d’apporter des bouteilles d’eau, des breuvages, de la nourriture ou une bouteille en plastique qu’on pourrait remplir m’apparaît hautement exagéré. Et qu’on rende les gens qui sont entrés dans les zones d’attente captifs, en les empêchant de ressortir, est surréaliste. Faut-il rappeler que la ville de Québec a injecté 200 000$ en service pour cet événement, de l’argent qui provient des poches des citoyens?

Vous vous en doutez, il y aura des breuvages, de la nourriture et des produits en vente sur le site et dans ces zones d’attente, qui sont une exigence de la ville. Autrement dit, on vous incite à dépenser davantage, là où vous auriez pu économiser et choisir ce que vous voulez boire ou manger. Tout ça après avoir déboursé une somme importante pour votre billet et fait preuve de patience avant de prendre place sur un site où le beau temps n’est pas garanti (heureusement, on prédit du soleil). Il ne faudra pas s’étonner s’il y aura de la grogne samedi de ce côté samedi. QuébéComm m’apparait ici trop gourmand côté revenus…

Certains d’entre-vous se rappellent peut-être qu’on avait tenté d’instaurer cette pratique à L’Agora, en 2002. On avait même retiré, lors d’une activité familiale, la nourriture qu’une maman devait donner à son bébé. Pour le concert de Bob Dylan, des fouilles abusives avaient provoqué un retard tel que certains avaient raté jusqu’à 4 chansons du show. Nul besoin de dire que cette façon de faire avait rapidement tombé…


  • Hahaha, pas de drogue. Elle est quand même bien bonne. Madonna n’a pas vraiment un public fumeur de pot, mais bonjour le speed et l’ectasy (MDMA, à une lettre près du titre de la tournée). Les plaines vont être une vraie pharmacie en plein air, c’est moi qui vous l’dit.

    Les enclos d’attente sont assez ridicules aussi, on traite les gens comme du bétail. Je n’y serai pas!

  • @theblob

    On voit que vous n’y conniassez abslumeent rien. Ça aura le mérite de vous permettre de répandre vos préjugés crasseux.

    Ceci étant dit, les exaltés de la drette du rlq et autres radios poubelles appellent ça la libâââârté. Les profits au privé et les pertes au public, yy a rien de nouveau la dedans.
    200000.00$ d’argent des contribuables pour du divertissement abrutissant. Du joli…Et ça se dit à drtte à Québec. Bien sur…

    Sylvain Pelletier

  • @syl20_65

    Je ne connais rien à quoi exactement? Soyez plus précis. Et je passe sur ton délire à propos de la droite et de la radio poubelle. On parle d’un spectacle de Madonna. Je pense que tu dérapes un tantinet.

  • Ben coudonc. On arrivera à la dernière minute, on s’achètera une bouteille d’eau à deux et on n’ira plus aux activités où QuébeComm est le promoteur et/ou où Live Nation est le producteur tant que les bouteilles d’eau seront interdites.

    Au prix du billet, ça va faire une demi-douzaine de shows de plus au Cercle.

  • Tout à fait d’accord avec M. Jacques Boivin. Je préfère donner mon argent à un resto de qualité sur la Grande-Allée et arriver plus tard sur le site que de me faire voler pour de l’eau et des hot-dog. De plus, à la quantité de billets à vendre sur le web, je suis presque assuré d’avoir une bonne place.

  • Ça fera aussi de longues files pour acheter de l’eau…

    Au Cercle, on peut arriver à la dernière minute, on peut aller aux toilettes facilement et on ne manque rien en allant se chercher quelque chose à boire. Et surtout, la musique et les musiciens ne sont pas loin. La seule chose qui manque, c’est le côté spectaculaire. Mais je préfère la musique au théâtre musical des grosses pointures.

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « oct    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité