Nicolas Houle

Partage

Mardi 10 juillet 2012 | Mise en ligne à 15h42 | Commenter Commentaires (22)

FEQ – Bon Jovi et cie: sommes-nous bien en 2012?

518511-bon-jovi

Faites-vous partie des fans comblés qui hurlaient à pleins poumons lundi, sur les Plaines? Bon Jovi a pris des allures de jukebox, où tous les hits attendus ou presque -ces dames attendaient Bed of Roses- étaient interprétés. Peu de surprise, quelques moments forts et un programme généreux. Ma critique complète ici.

Je vous l’avoue, je n’ai jamais été un grand fan de Bon Jovi et ce n’est pas le concert de lundi qui a changé quoi que ce soit en ce sens. En fait, même s’il y avait des hits plus récents, je me sentais surtout dans les années 80. Ce qui m’a étonné en fouillant dans les archives du Soleil, c’est qu’au lendemain du concert du 15 juillet 1987 au Colisée, le collaborateur Michel Bilodeau écrivait qu’il n’y avait pas eu pareille fureur dans l’établissement depuis le concert de… Bryan Adams.

Or qui a rempli le plus densément le Colisée depuis le début de l’année? Bryan Adams. Et qui vient de donner au Festival d’été sa plus grande foule en 2012 et l’une de ses plus grosses foules tout court? Bon Jovi. Si on combine ça au passage de Lionel Richie, pour ne nommer que celui-là, il y a de quoi se poser quelques questions: est-ce que Québec a oublié de tourner les pages de son calendrier ou l’univers de la pop est à court de vedettes rassembleuses? Qu’en pensez-vous?


  • Je miserais sur la deuxième option. La musique «populaire» (dans le sens qui plaît au plus grand nombre, et non dans le sens de la pop) s’est tellement fragmentée depuis les 20 dernières années!

  • Je suis pas un fan de Bon Jovi, mais à leur décharge c’est un groupe intègre comparativement à la tonne de pseudo-groupes qui disparraissent aussi vite qu’ils sont apparus.

    De plus, ce n’est pas des soi-disant artistes à LMFAO qui vont rester graver dans le temps, mais bien des groupes comme Bon Jovi et Bryan Adams qui ont le mérite d’être de vrai musicien. Iron Maiden en est une autre preuve.

  • Vous avez déjà une partie de la réponse: “l’univers de la pop est à court de vedettes rassembleuses”.

    Avec l’accessibilité à la musique rendue possible par Internet, l’attachement des jeunes fans s’est dispersé. Moins de fidélité ! Beaucoup de “one hit wonders” ou d’artistes qui restent quelques années au sommet…puis sombrent dans l’oubli. Et aussi, des performance de scène irrégulières.

    Certains groupes des années 80 ont réussis à faire leur marque, mais surtout à bien entretenir (et même renouveler un peu) leur bassin de fervents. Bon Jovi, U2, Metallica, Maiden…et quelques autres.

    Et ça passe par quelques points communs: des performances scéniques impressionnantes et professionnelles au fil des années, un “leader” charismatique au possible, et l’établissement d’une relation particulière avec ses vrais fans.

    Bien peu d’artistes réussissent à tous ces points de vue !

  • Quand on entend ce qui se fait depuis un bon bout de temps comme musique “pop” au sens large, faudrait pas se surprendre que tant d’amateurs de bonne musique soient comblés avec un “retour” des années 80…

    Pourquoi ils sont autant à mettre le même effet de voix poche que Cher (Believe – 1998) dans tout ce qu’ils font? Je deviens fou raide après 2 minutes dans un dépanneur ou une boutique!

    80’s ROCK!

  • Je ne vous apprendrai rien en vous disant que Québec est une ville plutôt conservatrice. Il faut dire aussi que la moyenne d’âge y est de 43,4 ans, une des plus élevée des grandes villes au Québec. Et comme la population en général n’est pas spécialement mélomane et que la plupart des gens font leur “peak” de découvertes musicales à l’adolescence et au début de l’âge adulte, ca nous ramène directement en 1982-1988, quand la cohorte des 43,4 ans avait entre 14 et 20 ans.

  • @ dege ~

    C’est certain qu’il n’y a qu’à Québec
    que Bon Jovi et Aerosmith pognent encore!!

    Voici la liste des tournées les plus payantes en 2011:

    1) U2
    2) Bon Jovi (tiens donc!)
    3) Take That! (boys band)
    4) Roger Waters
    5) Taylor Swift (country pop)
    6) Kenney Chesney (country)
    7) Usher
    8) Lady Gaga
    9) André Rieu (MDR!)
    10) Sade (excellent!)
    11) Michael Bublé
    12) The Eagles
    15) Justin Bieber (yikes!!)
    18) Journey (Journey!!)
    19) Britney…
    20) Iron Maiden
    22) Neil Diamond
    25) Tobey Keith

    On dirait qu’il n’y a pas qu’à Québec que les gens sont conservateurs…

  • De mon humble point de vue, l’explication est très très simple : en général, la musique dite populaire était tellement bonne dans les années 80 et tellement patte aujourd’hui……

  • La démocratisation de la musique a fait perdre le controle de l’auditoire aux maison de disques. La conséquence c’est qu’aujourd’hui le bagage musical d’une personne à l’autre varie énormément même pour les personnes appartenant aux mêmes cercles. Il est maintenant beaucoup plus facile d’avoir accès a de la musique qui cible plus précisément nos gouts. On se retrouve alors avec comme seul point commun et rassembleur les vedettes pré 2000 (pré Napster, ITunes, YouTube, Myspace, Pandora). Il existe encore des méga vedettes (Bieber, Lady Gaga, LMFAO, Black Eyes Pea) Mais elles réussissent moins a toucher un public qui s’es forgé leur identité musicale à une époque très différente.

    Un second point est la faiblesse musicale des vedettes des années 90, époque de boys band (NSync, Backstreet Boys) montés des musiques Hip Hop et R&B. Peut-être que l’on aurait un Cobain des années 90 qui ferait ce que Bon Jovi fait pour les années 80? Quelles sont les vedettes transcendant les années 90 ou 2000? J’imagine que l’on vas avoir les réponses au cours des 10 prochaines années.

  • @ Qui a dit que c’est seulement à Québec? Vous semblez me prêter des paroles que je ne pas dites ;-)

  • La majorité de la population a forgé ses goûts musicaux dans sa jeunesse… C’est une continuité, d’où la pyramide…

  • Mon commentaire précédent perd de sa pertinence en l’absence de l’image que j’avais joint. Voici donc le lien…

    http://static-1.qe.cirano.qc.ca/sites/default/files/gnuplot/22-1341496667-1341496752.720.png

  • J’ai tourné la page il y a longtemps. J’aurais aimé les voir alors. Et là, je ne me suis même pas donné la peine d’y aller. Sans regret aucun.

  • Le FEQ veut que le monde aille du fun. Bon Jovi et Hallyday, entre autres, étaient là pour ça. Cherchez pas de midi à quatorze heures.

  • Depuis 15 ans, la musique est à quelques exceptions près meilleure pour danser (Madonna, Guetta, Sinclair) et moins bonne pour écouter/apprécier (Pink Floyd, Rolling Stones, U2, etc.).

    Aussi, tous les groupes mythiques ou presque des années 90 sont disparus ou ont culbuté sérieusement (Colocs, Guns & Roses, Metallica, Nirvana, Pearl Jam, Prodigy, etc.). Bref, il y a un trou béant depuis 1995 environ si on exclut les groupes qui ont fait fureur durant cette décennie, mais qui existaient déjà depuis début 80 (U2).

    Enfin, la fragmentation et les nouvelles technologies y sont évidemment pour quelque chose. On écoute rarement les 3-4 mêmes disques à répétition comme ce fut le cas de 1940 à 1990; on se fait plutôt des compilations des meilleurs succès de 100-200 artistes. Le culte de la Rock Star et/ou du groupe mythique est beaucoup plus difficile à créer/entretenir.

    Heureusement que les Dumas, Adam Cohen, Nouvelle Vague, LeMaître me réconcilient avec la période 2000-2012!

  • Pour ma part, je crois qu’avec l’arrivée du mouvement grunge, et ce même si je suis fan de Pearl Jam et bien aimé Nirvana, la musik était devenue plus simpliste, e.i. adieux les solos de guitare dans une chanson ( ex. Metallica et son St-Angers ) , et une multitude de groupe, se sont mis à copier, ce mouvement sans le même succès !

    Et que dire, de la profusion à lever l’coeur du RAP, du R’n'B et de toutes les autres platitudes radiophoniques, qui passe s’en cesse, et qu’on entend, partout où l’on vas, et que, malgré tout cela, on ne puisse même pas, retenir le moindre air musical en tête, de la dite pièce !

    La base musical d’un artiste d’aujourd’hui, est de plus en plus médiocre, car son unique talent, repose sur les $$$, qu’il peux rapporter à son producteur et à sa maison de disque !

    C’est mon humble opinion de la chose, et c’est peut être pour cette raison, que les Iron Maiden, Kiss et autres Bon Jovi me font tjrs autant trippé que, quand j’étais un simple ado !

    C’est triste quand même !!!!

  • La recette de Bon Jovi est parfaite. T`as du plaisir car tu connais toutes les chansons, ca brasse à souhait,ca rejoint un large public parce que c`est pas d`hier que ca roule,le gars est donc ben beau, c`est une musique middle of the road en ce sens que ca va chercher un plus vaste auditoire qu`un groupe archi heavy ou hip hop de par sa diffusion à la radio ou ailleurs bref tout est là.

    Et puis oui c`est aussi un constat que ce genre de groupe disparait et vieillit. Ou peut-être est ce nous qui vieillissons mais peu importe.

    Reste que pour survivre en 2012 tu dois faire des spectacles et ne pas te contenter de la diffusion de ton matériel et pour cela Bon Jovi l`a l`affaire . Pas certain que Bon Jovi a besoin de faire des spectacles mais vous comprennez ce que j`veux dire…

  • Moi je soulève une autre théorie (que des stupidités du genre “le monde de Québec sont conservateurs et ne sont pas particulièrement mélomanes”!). Dans le cadre d’un festival, je crois qu’il est un peu plus difficile d’attirer des artistes actuels que des “anciens”. Il faudrait poser la question à des producteurs, mais selon moi, les groupes actuels préfèrent jouer en salle pour certaines raisons (peut-être monétaire…). J’ai comme l’impression que ça change peu à peu, mais c’est une impression que j’ai.

    En même temps, il y a tellement d’autres choses dans le Festival, il ne faut pas s’arrêter qu’à Bon Jovi ou Aerosmith! Certains groupes jouent sur des petites scènes (Imperial, Cercle, etc.) une année, pour se retrouver sur la grosse scène 2-3 ans plus tard!

    Il y a quand même des trucs très actuels! On en peut pas reprocher au FEQ d’être vieux jeu quand ils nous amenent des Black Keys ou des Skrillex! (D’ailleurs, Québec si “conservateur” est une coche d’avance sur Montreal pour Skrillex (popularité, spectacles d’envergures comme Fête du nouvel an et festival, etc. Étrange!)

  • Il y a plusieurs raisons qui, selon moi, n’aide pas les nouveaux artistes à avoir de la visibilité versus les anciens artistes. Pour commencer, nous ! Sommes nous aussi fidèle aux artistes actuel que l’on pouvait l’être dans le temps, je pense que la réponse est non, prenons un groupe comme Led Zeppelin, on suivait leur carrière en achetant leur disque même si ça finissait par se ressembler un peu, alors que maintenant, il faut que les artistes change complètement de style d’un album à l’autre(on est rendu exigent…) . Dans les années 80 et avant, la possibilité d’enregistrer un disque n’était pas aussi facile, donc moins d’artistes à diffuser sur les ondes où à la télé. Aussi cette quantité d’artistes mêle le consomateur moyen(pas le mélomane, le consomateur moyen je dis !) , dans la vente si tu conseilles plus de trois article à un client il devient tout mêler et il repart sans rien acheter même chose pour la musique, eux ils veulent deux choix un bon et un mauvais, point, sinon il reste dans leur zone de confort(Bon Jovi, Aerosmith, etc…). Pour finir je dirais que la concentration des médias n’aide en rien les artistes qui ne sont pas du bord de la compagnie qui possède tout, meilleur exemple chez archambault, tva, journal de québec, la visibilité est pour leurs produits(artistes) avant les autres.

    Des vedettes rassembleuses il y en a encore:
    Radiohead, Beck, Elbow, Sigur Ros, The killers, The national, Arcade fire, Iron & Wine, Bon Iver, Chemical Brothers, …

  • Je suis allé a la plupart des spectacles sur les Plaines (LMFAO, Lionel Richies, Jean Leloup, Bon Jovi, Aerosmith etc) …

    Par contre, je suis un peu du même point de vue et mes amis aussi, on en parlait justement après le spectacle d’hier. Il manque de ‘POP’ au FEQ, meme si on sait que c’est une ville de Rock …

    Rihanna, Emimem, Flo Rida, Pitbull, Beyonce, Lady Gaga, Katy Perry, Maroon 5, David Ghetta, Usher, etc … on en a pas vu beaucoup ces dernieres années. Il y a eu Black Eyes Peas et le succès a été la.

  • Il n’y avait pas juste des quadrsa pour Bon Jovi. Le bassin de fans se renouvelle. La numérisation de la musique a pulvérisé les succès de masse. J’ai beaucoup de difficulté à imaginer qui les grands festival inviteront dans 10 ans. Est-ce qu’on ira encore écouter des rockers de 74 ans? Est-ce que les Rolling Stone fêteront leur 60 d’existence en faisant une tournée mondiale? Qui voudra entendre chevroter Mick Jagger I can’t get no satisfaction passé ses 80 ans?

  • je peux vous jurer que Portishead remplirais les plaines c’est sur est certain. le FEQ manque peut-etre un peu d’audace dans sa programation, il jouent safe quoi.

  • Comment se fait-il qu’il y ait encore autant de gens qui en 2012 boivent de la Budweiser ou de la Coors Light alors qu’il existe maintenant tant de bières de spécialité ?

    C’est la même torpinouche d’affaire pour la musique ou la restauration, il se vend encore des clubs sandwich, remarquez. Pourquoi, des chroniqueurs musique se sentent obligés de parler ou d’aller voir ces groupes. L’intérêt journalistique peut bien y être remarquez mais je vois pas Marie-Claude Lortie à La Belle Province…

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2012
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité