Nicolas Houle

Archive, mai 2012

Jeudi 31 mai 2012 | Mise en ligne à 12h39 | Commenter Commentaires (2)

Slash: guitariste cherche chanteur

Le Slash nouveau? Je n’avais pas encore eu le temps de vous en causer. Comme l’artiste vient à Montréal (27 juillet) et à Québec (29 juillet), il était temps de faire tourner l’album…

Tous les guitaristes de renom qui n’ont pas l’habitude du micro sont aux prises avec le même problème : trouver un chanteur compétent pour œuvrer à leur côté. Et, accessoirement, réussir à le garder… Parlez-en à Carlos Santana, à Yngwie Malmsteen ou même à Ritchie Blackmore – qui a résolu le problème en tournant avec sa femme.

Après ses mésaventures avec Axl Rose (Guns N’ Roses) et Scott Weiland (Velvet Revolver), Slash avait décidé d’inviter plusieurs vedettes sur son album éponyme. Entre Ian Astbury, Ozzy et Fergie, Myles Kennedy était certainement celui qui brillait le moins. C’est néanmoins avec lui que le guitariste fait équipe sur Apocalyptic Love.

Musicalement, l’album est nettement plus cohérent que son prédécesseur. Or même s’il a de l’assurance, Kennedy est terne et manque de personnalité. Du coup, nombre de pièces prometteuses, comme Anastasia ne prennent pas l’envol qu’elles auraient pu prendre.

Dommage, car Slash, lui, est parfaite maîtrise de sa six cordes et arrive avec plusieurs propositions intéressantes. Est-ce que ça aura plus de mordant sur scène ? On verra ça bientôt…

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Mercredi 30 mai 2012 | Mise en ligne à 14h31 | Commenter Commentaires (5)

Une collecte pour Metallica?

454853-debut-spectacle-attendu-metallica-plaines

Si Metallica est davantage présent sur la route depuis quelque temps, c’est que le quatuor ne peut se permettre de faire autrement, a confié le guitariste Kirk Hammett au Rolling Stone. La troupe, qui interprète ces jours-ci son célèbre «black album» en Europe, ne récolterait plus autant d’argent de ses droits d’auteur qu’à la belle époque.

«Ces cycles où l’on prenait des pauses de deux ans n’existent plus. On pouvait faire ça avant parce qu’on avait des redevances de nos albums qui entraient régulièrement. Désormais, tu fais paraître un album et tu as une ou deux bonnes entrées de fonds inattendues, mais pas comme c’était – un chèque à chaque trois mois.»

Tout le monde le sait, le milieu du disque a profondément changé et les artistes passent désormais beaucoup de temps en tournée, au risque de saturer le marché. Hammett a sans doute fait sa déclaration en toute bonne foi, or il y a des vérités qui sont moins bonnes à dire que d’autres. Metallica reste parmi le top 10 des formations qui rapportent le plus en tournée. Et au fil des ans, les gars ont développé un train de vie bien différent qu’à leur début. N’est-ce pas Hammett qui possède un imposant ranch ?

Metallica est devenu une grosse bête à nourrir, avec son équipe d’employés (avocats, techniciens, agents, etc.) son studio, son site Web élaboré, ses produits dérivés, etc. Et c’est à cela que le guitariste fait référence lorsqu’il parle de payer les comptes. Et puis les musiciens veulent passer davantage de temps en famille. Cependant, passer davantage de temps sur la route n’est peut-être pas une mauvaise chose pour le groupe: c’est de cette manière que les gars gardent la forme, peuvent trouver des idées et sentir le besoin de toucher à du nouveau matériel pour ainsi sortir de leur confort… Et puis, en tournant régulièrement, ils ont peut-être moins de chance de croiser Lou Reed – je sais, elle était facile!

Prise hors contexte, la déclaration d’Hammett a l’allure d’une maladresse médiatique. Il peut se consoler en se disant que les fans ont pardonné bien pire, comme le fameux épisode où le groupe, Lars Ulrich en tête, avait poursuivi le site d’échange de fichiers Napster, au début des années 2000…

Doit-on organiser une collecte pour les boys afin qu’ils puissent ralentir un peu le rythme?

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Mardi 29 mai 2012 | Mise en ligne à 17h40 | Commenter Commentaires (3)

Sigur Rós en mode méditatif

Dire qu’on attendait ce Sigur Rós nouveau tient de l’euphémisme. Côté album studio, les Islandais n’avaient rien enregistré depuis Með suð í eyrum við spilum endalaust et ses accents pop, en 2008. Ce qui ne veut pas dire qu’on n’avait rien eu à se mettre dans les oreilles: le chanteur, Jón Þór «Jónsi» Birgisson, s’est permis un album solo fort pertinent, ainsi que la musique du film We Bought A Zoo, qui valait aussi le détour. Tout ça sans compter le film et le live Inni.

Est-ce que la pause que se sont imposés les musiciens aura été profitable? Disons qu’ils arrivent avec quelque chose aux antipodes de l’album studio précédent. Valtari est en effet un disque quasi méditatif, qui flirte avec l’ambient. Plusieurs titres sont instrumentaux, dont les trois derniers, et les percussions sont à peu près inexistantes. Violons monocordes, choeurs angéliques, xylophones délicats, piano baigné dans la réverbération et guitares subtiles sont les principaux ingrédients de Valtari. Certes, la formation se permet un titre carburant au type de crescendo dont elle a le secret (Varúð), mais du reste, on est dans une dynamique impressionniste, où nuances et langueur sont de mise.

Vous l’aurez compris, Valtari est un enregistrement à apprivoiser. Il faut être dans la bonne disposition d’esprit pour en apprécier les subtilités. Cela dit, même en étant sur la même longueur d’ondes que Sigur Rós, force est d’admettre qu’on reste sur notre faim. On ne reprochera certainement pas à une formation d’explorer d’autres voies que celles qu’elle a déjà empruntées, mais après une longue absence, on se serait attendu à quelque chose d’un peu plus consistant. Après un départ prometteur, Valtari s’enlise dans des morceaux aériens semblables au point d’en être quasiment interchangeables.

Voyons-y les bases d’un nouveau départ, plutôt qu’un grand retour.

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2013
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité