Nicolas Houle

Partage

Mercredi 29 février 2012 | Mise en ligne à 13h32 | Commenter Commentaires (4)

Trauma: les reprises au service de la télé

0001585909_500

Une série télé qui fait appel aux chanteurs québécois, c’est une bonne idée. Et quand c’est pour les faire évoluer dans un autre registre que celui auquel ils nous ont habitués, c’est encore mieux. C’est ce qu’a proposé Trauma, d’abord avec les reprises d’Ariane Moffatt et maintenant avec celles du Pascale Picard Band.

Autant l’initiative est louable, autant le résultat ne m’avait convaincu qu’en partie avec Ariane. Ses reprises épurées avaient trop souvent été abordées de la même manière et parfois livrées avec froideur. L’histoire se répète avec le Pascale Picard Band.

La chanteuse et ses complices se sont attaqués entre autres à des pièces de Bob Dylan, Leonard Cohen, Paul Simon et des Rolling Stones. Une approche acoustique et dépouillée a aussi été privilégiée. Ceci donne lieu à quelques interprétations intéressantes dont As Tears Go By, très réussie, ou Farewell Angelina, mais également à des versions discutables comme Fever, où Picard, généralement posée sur ce projet, pousse les notes de façon agressante.

Cette bande sonore, qui s’amorce de manière pertinente, perd graduellement d’intérêt au fil des chansons. La raison ? Chaque pièce est livrée sur le même ton, avec une approche similaire, des effets et des arrangements semblables, si bien qu’au final, les titres deviennent presque interchangeables.

Peut-être que certaines de ces versions se trouveront un nouvel élan sur scène: Picard et son band seront au Petit Champlain, à Québec, samedi.


  • Ah zut…un peu décevant de lire ça. Les extraits entendus me semblaient très intéressants. Mais si l’exercice ne passe pas trop le test d’un disque au complet, j’hésite tout à coup.

  • Je l’ai vu sur les Plaines en avant-première du concert de Sir Paul. Avec son verre de vin à la main (sur scène!!), son gig ne m’avait vraiment pas impressionné. Elle qui disait à TLMP: “I want to pogne”, ben, apparemment, a pogne pas ben, ben…

    Trauma, histoires scabreuses et exagérées avec des tounes de Dylan et Cohen… WTF.

  • @jpcantin Faut faire attention, Pascale Picard demeure populaire. La bande sonore de Trauma trônerait parmi les meilleures ventes, selon son label. Je ne pourrais dire en quelle position, cependant, car le CD n’apparaît pas au Top 5 publié dans le site de l’ADISQ…

  • Merci Pascale pour les reprises merveilleuses sur cet album! Je ne me lasse pas de l’entendre… J’ai aimé entendre Pascale reprendre Dylan (Farewell Angelina et Don’t think twice, it’s alright!), les Stones (As tears go by! Chapeau!), surtout Cohen (Hey, that’s no way to say goodbye! Musique et voix douces à merveilles! WOW!)et Paul Simon (The only living boy in NY! une belle guitare!)! Tout un album!!

Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « oct    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité