Nicolas Houle

Archive, décembre 2011

Samedi 24 décembre 2011 | Mise en ligne à 12h33 | Commenter Un commentaire

Le temps… de prendre du temps

Nous voilà déjà au terme de 2011. Une année qui a décidément été bien remplie en musique. Dans les prochains jours, vous aurez l’occasion, tant dans la version papier du Soleil que dans le site Web, au www.lesoleil.com, de consulter mes bilans et palmarès.

L’heure est venue de m’éclipser. Avant de tirer la «plogue», je me dois de vous remercier de votre présence virtuelle. Cette première année de blogue a été fort intéressante, grâce à vos commentaires, suggestions et analyses. On se retrouve le 9 janvier. Passez de joyeuses fêtes!

Un commentaire  |  Commenter cet article






Jeudi 22 décembre 2011 | Mise en ligne à 16h48 | Commenter Commentaires (9)

2011 dans les amplis de Metallica

Pour une formation qui arrivait en fin de tournée, en 2011, Metallica a été fort actif. Le quatuor a visité les grands festivals, avec une halte mémorable à Québec, s’est permis des concerts avec le Big 4 et même un nouvel enregistrement.

Bon, on le sait, Lulu avec Lou Reed a été une catastrophe. D’ailleurs, le label a senti la soupe chaude et rapidement coupé court aux entrevues et aux activités promotionnelles prévues, se concentrant surtout sur l’Europe, où la réception du projet a été un peu plus chaleureuse.

Si 2011 s’était terminée avec Lulu pour le band, ç’aurait été un peu navrant. Or Metallica célébrait cette année ses 30 ans. Et le groupe a vraiment fait les choses en grand. Bien des artistes ne profitent que de ces anniversaires pour lancer des parutions ou faire des tournées qui, en fait, n’abritent rien de très spécial. Pas le quatuor. Ç’a plutôt été l’occasion de quatre performances au Fillmore de San Francisco les 5, 7, 9 et 10 décembre, où tous ceux qui ont collaboré de près ou de loin à la formation ont participé aux retrouvailles, dont Dave Mustaine, qui en est ressorti tout sourire, Ron McGovney et Jason Newsted. Une foule d’invités prestigieux se sont aussi pointés: des membres de Judas Priest, Lynyrd Skynyrd, Saxon, Alice in Chains et de Black Sabbath (Ozzy Osbourne et Geezer Butler), entre autres. Pas mal… Quant au répertoire, il était constitué autant de compositions de Metallica que de reprises…

Voilà sans doute la meilleure façon de célébrer un anniversaire. Et puis il ne faut pas oublier non plus que le band a sorti un pertinent EP, Beyond Magnetic, avec quatre titres datant de Death Magnetic

Maintenant, après toutes ces festivités à saveur nostalgique, Metallica est dû pour sortir du neuf. Du bon neuf, il va sans dire, avec une dose d’audace. En espérant que l’échec de Lulu n’incitera pas les gars à être trop prudents…

Entre-temps, voici à quoi ressemblait la première soirée…

01. The Call Of Ktulu
02. No Remorse (version complète)
03. The Shortest Straw
04. Leper Messiah
05. The Day That Never Comes
06. Carpe Diem Baby (jouée live pour la première fois)
07. Hate Train (inédit de Death Magnetic)
08. Please Don’t Judas Me (acoustique, reprise de Nazareth)
09. Wherever I May Roam (avec un membre du fan-club, John Dent)
10. Sad But True (avec John Marshall)
11. (Anesthesia) Pulling Teeth (jam de Robert Trujillo)
12. No Leaf Clover (avec APOCALYPTICA)
13. One (avec APOCALYPTICA)
14. Harvester Of Sorrow (avec Jason Newsted)
15. Damage, Inc. (avec Jason Newsted)
16. Motorcycle Man (avec Biff Byford)
17. The Prince (avec Sean Harris, Brian Tatler)
18. It’s Electric (avec Sean Harris, Brian Tatler)
19. Helpess (avec Sean Harris, Brian Tatler)
20. Am I Evil? (avec Sean Harris, Brian Tatler)
21. Seek & Destroy (avec tous les invités)

La vidéo ci-haut retrace les grands moments de ce concert.

Pour les curieux, il existe beaucoup de clips amateurs qui ont été mis en ligne dans YouTube.

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






Mercredi 21 décembre 2011 | Mise en ligne à 14h24 | Commenter Un commentaire

Un automne (presque) avec Sigur Rós

Pour une formation qui est officiellement en pause depuis janvier 2010, Sigur Rós a été plutôt présent en cette fin d’année. Il y a d’abord eu Inni, ce concert capté en noir et blanc par Vincent Morrisset (Arcade Fire), entre-coupé de séquences d’archives, qui est aussi un album double comptant des moments franchement réussis (voir extrait ci-haut). Et maintenant, le leader Jónsi, qui s’est permis un pertinent enregistrement solo l’an dernier, signe la trame sonore du film We Bought A Zoo, de Cameron Crowe. Ce dernier, grand admirateur de Sigur Rós, estimait que les compositions des Islandais collaient tellement bien à son projet, qu’il a donné des copies du documentaire Heima (portant sur la formation) à ses acteurs, notamment Matt Damon et Scarlett Johansson, question qu’ils se mettent dans le bain…

Jónsi y va ici d’une dizaine de nouveaux titres, tantôt chantés, tantôt instrumentaux, auxquels s’ajoutent quelques pistes de son album Go et une de Sigur Rós. L’artiste renoue de manière convaincante avec la dimension planante et aérienne propre à son groupe, tout en privilégiant la concision. Il se permet même un clin d’oeil subtil à White Christmas, volontaire ou pas, dans Ævin Endar. Envolées haut perchées, ballades déchirantes et lignes de cordes hypnotiques sont au menu, de même que des programmations ou des jeux de contrastes, quelques titres lo-fi s’opposant, çà et là, à des pièces léchées.

Naît ainsi un univers musical dense, aussi cohérent qu’attachant, qu’on fréquente en se disant qu’il serait bon que la pause de Sigur Rós arrive à terme. Ça tombe bien: Jónsi et ses comparses travaillent de nouveau ensemble sur un projet prévu pour 2012…

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2014
    D L Ma Me J V S
    « juil    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité