Nicolas Houle

Archive du 11 avril 2011

Lundi 11 avril 2011 | Mise en ligne à 11h46 | Commenter Commentaires (8)

Les Pixies et la nostalgie branchée

pixies316166

Les Pixies s’en viennent en ville. Ce sera le premier passage du groupe à Québec (mardi) depuis les années 80, ainsi que les troisième et quatrième à Montréal (mercredi et jeudi) depuis la reformation, en 2004. Aventure nostalgique ? En entrevue, Joey Santiago m’assurait que non, y voyant plutôt une occasion de partager le matériel mythique de la troupe avec un nouveau public. Il reste que les Pixies n’ont rien pondu de neuf depuis sept ans, année où une reprise et une pièce originale, gracieuseté de Kim Deal, avaient été enregistrées.

Même si la bande s’en vient célébrer l’album Doolittle (1989) en entier et reste donc figé dans le passé, personne ne semble tenir rigueur au quatuor. Pourquoi ? C’est ce qui me fascine. Autant on est prompt à lyncher les Supertramp et autres dinosaures qui se complaisent dans leur vieux matériel, autant certains artistes et certaines formations demeurent imperméables à ce genre de critiques. Les Pixies font partie du nombre. Pourquoi ? Deux raisons, à mon avis. D’abord, en raison du rôle marquant qu’a joué le quatuor dans l’histoire de la musique rock, pavant la voie à Nirvana et inspirant même Radiohead. Ensuite et surtout car le groupe est toujours resté un phénomène underground, réservé à des initiés, aussi nombreux soient-ils.

Et vous ? Vous permettrez-vous une petite dose de nostalgie «branchée» cette semaine ? Moi, j’y serai.

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2011
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité