Le blogue de hockey junior

Articles taggés avec ‘voltigeurs drummondville’

Frédérick Gaudreau (Photo Stéphane Lessard)

Frédérick Gaudreau (Photo Stéphane Lessard)

La performance de cinq buts de Frédérick Gaudreau dans la victoire des Voltigeurs de Drummondville vendredi n’est pas prête de tomber dans l’oubli.

Gaudreau a inscrit tous les buts de son équipe, qui a éliminé les Tigres de Victoriaville grâce à une victoire finale de 5-4.

Il est le 9e joueur de l’histoire de la LHJMQ à terminer un match éliminatoire avec 5 buts, et le premier dans l’histoire des Voltigeurs de Drummondville.

Seuls Mario Lemieux, en 1984, et Pierre Rioux, en 1982, ont réussi à faire mieux avec 6 buts.

Sans rien leur enlever, contrairement à l’exploit de Gaudreau, la très grande majorité de ces autres performances ont été réalisées pendant des massacres offensifs entre deux équipes au talent très inégal.

Et jamais un de ces joueurs, avant Gaudreau, n’avait compté tous les buts de son équipe.

Par exemple, Mario Lemieux s’était illustré dans un triomphe de 17-1 de Laval contre Longueuil.

Pour Pierre Rioux, c’était encore pire : une victoire de Shawinigan 19-1 face à Laval.

L’an dernier, Martin Frk avait inscrit 5 buts dans une dégelée de 11-1 des Mooseheads de Halifax contre les Sea Dogs de Saint John.

Frédérick Gaudreau pourra se vanter d’avoir fait sa marque dans l’histoire de la LHJMQ lors d’un match très serré et contre une défensive digne de ce nom.

Jamais repêché dans la LHJMQ ni dans la LNH, l’athlète de Bromont dispute la dernière saison de sa carrière junior.

>>> Suivez-moi sur Twitter : @fparenteau

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Samedi 29 mars 2014 | Mise en ligne à 11h38 | Commenter Commentaires (2)

LHJMQ: pourquoi les Voltigeurs ont éliminé les Tigres

votligeurs-Jersey5130

L’une des meilleures séries de première ronde depuis longtemps dans la LHJMQ s’est terminée vendredi soir avec la victoire des Voltigeurs de Drummondville en cinq parties contre les Tigres de Victoriaville.

Les Voltigeurs ont mérité leur laissez-passer pour la deuxième ronde : ils ont été dominants.

La grande majorité du temps, ils ont contrôlé le jeu dans cette série.

Des passes précises et vives, des sorties de zone rapides et bien organisées, ils dictaient plus souvent qu’autrement l’allure du jeu.

En conséquence, les Tigres se défendaient et dépensaient beaucoup d’énergie à tenter de récupérer la rondelle.

Je vous ai parlé plus tôt cette semaine de l’opportunisme en attaque de Drummondville.

C’était encore vrai vendredi.

Frédérick Gaudreau était partout sur la patinoire, et surtout toujours à la bonne place au bon moment.

Il a trouvé le moyen de marquer les cinq buts de son équipe!

Voilà une excellente acquisition du DG Dominic Ricard, en provenance des Cataractes de Shawinigan.

Et que dire de l’excellent travail de l’unité défensive des Voltigeurs en infériorité numérique.

Les Tigres avaient toute la misère du monde à s’installer en zone adverse.

La rondelle sortait de la zone aussi vite qu’elle y était entrée.

Malgré tous les mérites des Voltigeurs, les Tigres avaient les outils pour prolonger cette série.

Je ne pense pas qu’ils l’auraient remportée, j’avais prédit Drummondville en sept, mais ils auraient pu forcer la tenue d’au moins un match supplémentaire.

Tout au long de la série, j’ai eu l’impression que les Tigres éprouvaient un sentiment d’infériorité par rapport aux Voltigeurs.

Nerveux avec la rondelle, de très nombreux revirements causées par des passes tout croches, les Tigres n’ont pas toujours joué à la hauteur du talent qui composait leur alignement.

Ce n’était pas l’équipe qui a gagné 13 matchs de suite cette saison.

De plus, l’indiscipline à certains moments de Victoriaville a été coûteuse.

Un total de 8 buts accordés en 23 occasions, le troisième pire ratio de la LHJMQ en première ronde des séries.

C’est dommage pour les Tigres et leurs partisans parce que malgré tout, trois des quatre défaites se sont conclues avec un seul but d’écart.

Chaque fois que Drummondville marquait, Victoriaville ripostait.

Une série serrée du début jusqu’à la fin.

Jamais les Tigres n’ont été déclassés.

Ils leur manquaient juste la «coche» pour faire la différence au bout du compte.

>>> Suivez-moi sur Twitter : @fparenteau

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Vendredi 28 mars 2014 | Mise en ligne à 6h28 | Commenter Commentaires (7)

Des séries expéditives dans la LHJMQ

SeriesLHJMQ280314

Une semaine après le début des séries dans la LHJMQ, cinq affrontements sur huit sont déjà terminés.

Dans tous ces cas, l’équipe favorite a balayé la série en quatre matchs.

Le Drakkar de Baie-Comeau a défait les Cataractes de Shawinigan 5-1, 3-1, 3-0 et 6-2. L’écart aurait été beaucoup plus grand sans les performances du gardien Marvin Cüpper, bombardé de 202 lancers durant les quatre parties.

À Halifax, les Mooseheads n’ont eu aucun mal à disposer des Islanders de Charlottetown. Le duo composé de Jonathan Drouin, le meilleur pointeur de la LHJMQ, et Nikolaj Ehlers s’est amusé avec une production de 13 et 10 points. Les Islanders ont été écartés par des scores de 6-3, 7-1, 4-1 et 11-3.

Les Foreurs de Val-d’Or, meilleure attaque de la LHJMQ, se sont contentés de courtes victoires de 4-1, 3-0 et 3-2 (en prolongation) lors des trois premières rencontres face au Titan d’Acadie-Bathurst, la pire défensive du hockey junior québécois. Le dernier gain a été écrasant : 8-2.

L’Océanic de Rimouski n’a pas fait que battre quatre fois de suite les Saguenéens, elle les a blanchis durant les deux derniers matchs, devant leurs partisans à Chicoutimi. Des victoires de 5-3, 6-1, 4-0 et 5-0.

À Gatineau, les Olympiques ont démoli les Screaming Eagles du Cap-Breton. Ils ont marqué 29 buts contre seulement 7 (7-2, 8-2, 7-2 et 7-1). Simon Tardif-Richard (12 points) et Martin Reway (11 points) occupent le deuxième et le troisième rang des pointeurs de la LHJMQ.

Trois autres séries sont encore en action.

Vendredi soir, les Huskies de Rouyn-Noranda et les Voltigeurs de Drummondville pourraient éliminer en cinq matchs, devant leurs partisans, les Remparts de Québec et les Tigres de Victoriaville.

La dernière série, menée 3-2 par l’Armada face aux Wildcats de Moncton, revient à Boisbriand dimanche après-midi pour le sixième match.

>>> Suivez-moi sur Twitter : @fparenteau

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité